Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Viens là, GALYNOUUURS ! (samedi après-midi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Martin I. Holmes
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 181


Feuille de personnage
Gallions: 339
Points de Magie: 70

MessageSujet: [Clos] Viens là, GALYNOUUURS ! (samedi après-midi)   Lun 23 Juil - 0:55

    Jean trop large pour que tout le monde puisse admirer à loisir son caleçon aux couleurs des Frelons de Wimbourne, check ! Baskets trouées, délacées et d’une couleur indéterminée qui oscillait entre le kaki et le marron, check ! Tee-shirt moldu Metallica, check ! Mèches qui rebiquaient selon leur schéma habituel sur son visage, check ! Martin avait enfin quitté son pyjama après une matinée passée à larver au fond de son lit (Monroe devait être en vadrouille ailleurs), et il était fin prêt à aller passer son samedi après-midi dans le parc, à jouer à la bataille explosive avec une Neela qu’il aurait réquisitionné de forc... ho ! hoho ! HOHOHO ! Quel était donc ce morceau de tissu vert Serpentard qui s’était immiscé au beau milieu de l'armoire qu’il s’apprêtait à refermer ? Martin jeta un regard en coin au lit désert de Dunstan ; cela lui appartenait probablement... il n’avait qu’à le mettre sur son oreiller, et le vert&argent rangerait cela en rentrant dans le dortoir ! Le blaireau récupéra donc le morceau de tissu inconnu, bien décidé à le laisser sur le lit de son camarade, lorsque deux choses attirèrent immédiatement son attention... et dessinèrent un grand sourire sur le bas de son visage.

    La première, c’était la nature de ce morceau de tissu. Et la seconde, c’était le nom de son propriétaire, soigneusement inscrit sur l’étiquette en petites lettres stylisées...
    
Martin ne savait pas qui avait mis ça dans ses affaires -probablement les élèves de corvée pour la lessive, moins doué que les elfes de maison qu’ils étaient censés remplacés ; ils avaient dû le glisser là par erreur-, mais cette personne là venait de lui offrir sur un plateau d’argent une bonne raison de retrouver un camarade auquel il avait bien envie de tailler une bavette, depuis leur bref échange, lors d’une soirée d’insomnie ! Il prit donc le morceau de tissu dans une main et quitta son dortoir, affichant un grand sourire empli d’allégresse.

    “Hé les meufs, vous sauriez pas, par hasard, où est Galy... Galaad ? Galaad Westchester ?” demanda-t-il à deux filles de Serpentard qui discutaient dans les fauteuils de la salle commune.

    Elles levèrent distraitement le nez vers lui et louchèrent immédiatement sur le bout de tissu qu’il brandissait sans même s’en rendre compte, l’air scandalisé.

    “Holmes ? Pourrait-on savoir pourquoi tu te promènes avec un caleçon dans les bras ?” s’enquit l’une d’elle d’un ton glacial, une grande rousse qui arborait un insigne de préfète à sa chemise.
    “Hein ? Oh, ça ! Il est perdu, et justement, je cherche son propriétaire ! Vous ne sauriez pas où est Galaad, donc ?”
    “Comment le caleçon de Galaad Westchester a-t-il bien pu finir dans tes mains, Holmes ?” demanda la préfète en écarquillant les yeux de stupeur, mais l’autre fille répondit en même temps :
    “Westchester est dans la cour extérieure, je l’ai vu tout à l’heure...”
    “Cimer ! Et dis à ta pote que la curiosité est un vilain défaut !” lança aussitôt Martin en faisant volte-face et en quittant la salle commune des Poufsouffle d’un pas léger.

    Sur le chemin de la cour extérieure, il croisa Neela Doherty et il lui prit aussitôt le bras pour l’empêcher d’aller plus loin, avant de lui mettre le caleçon de Galaad sous le nez en lui lançant fièrement : “Regarde ce que j’ai trouvé, meuf ! Ce truc vaut sûrement des millions ! Mais bon, comme j’suis honnête, je vais quand même le rendre à son propriétaire... tu portes quoi, toi, comme culotte ? Rho, c’est bon, me regarde pas comme ça ! Et je suis sûr que t’as des petites culottes Chewbacca que tu planques sous ton lit ! Tu les réserves pour ton vieux Martinou, c’est ça ? Nooon, ne me frappe pas ! On se retrouve tout à l’heure pour une partie de bataille explosive, hein ? A plus Neenee !”
    Et il repartit vers l’extérieur du château. Et lorsque ses baskets foulèrent enfin le sol de la cour de Poudlard... il réalisa qu’il y avait pas mal de monde ici. Ca grouillait, même ! C’était normal, en même temps ; c'était le week-end, et les élèves profitaient des dernières miettes de soleil pour prendre un peu l'air...

    Il allait avoir du mal à repérer Galaad au milieu de tous ces visages ! ... Quoi que... N’était-ce pas lui, là bas, dans un coin relativement désert de la Cour extérieure ? Mais oui... c’était lui, avec son air de mec inaccessible et ténébreux qui écrase les hérissons et que rien n'atteint ! \o/

    “GALY, HÉ, GALYNOUUURS !! GALAAD WESTCHESTER ! J’AI ENFIN RETROUVÉ LE CALBUT QUE T’AS OUBLIÉ L’AUTRE SOIR, J’PEUX TE LE RENDRE !” (ceci était une BLAGUE, bien évidemment Là ! une blague digne du niveau Martin Holmesien)

    Et sur ces heureuses paroles, le blaireau s’élança vers le serpent et lui brandit son caleçon sous le nez, le visage joyeux.

    “Wesh mec, sinon, la forme ? Quoi de neuf ? Tu t’embêtes pas, c’est de la bonne qualité, ce truc ! C’est quoi, comme matière ? Faudrait acheter la même chose à Monroe, il serait peut-être de meilleure humeur s’il retirait la ceinture de chasteté qui doit lui servir de caleçon !”

    Et Martin donna une grande tape dans la main de Galaad, comme si cela était tout à fait normal de sauter sur les gens pour leur rendre leurs sous-vêtements en guise de salutation. Et en continuant de brandir le caleçon vert Serpentard du jeune homme à bout de bras.
    A part ça, Martin allait très bien, pourquoi ? \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1172


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Viens là, GALYNOUUURS ! (samedi après-midi)   Ven 27 Juil - 19:00

    Samedi après-midi, cour extérieure.

    Vous devez vous dire : que fout donc Galaad Westchester, dehors, un samedi après-midi ? La bibliothèque a pris feu ? Et bien comme l’autre joueuse a décidé que la cour extérieure était un bon endroit pour ce RP, la joueuse se creuse la tête pour trouver une raison au charmant Galy pour être présent à ce moment là è.é Revenons quelques heures en arrière, au moment du déjeuner.

    - Galaad ! Tu ne comptes quand même pas ENCORE t’enfermer dans la bibliothèque ! Tu as vu le temps qu’il fait ?
    - Si pourquoi ? J’ai du travail. Et toi aussi d’ailleurs Oz’.
    - Non, non, non... Je ne suis pas d’accord. Il faut que tu prennes le soleil, il te faut de la vitamine D ! Alors tu vas me faire le plaisir d’aller travailler à l’extérieur cet après-midi.
    - Si ça te fait plaisir...

    Voilà donc pourquoi Galaad se retrouvait le derrière délicat posé soigneusement sur un banc dans la cour extérieur par ce temps merveilleux pour un mois d’octobre au lieu de jouer les vampires hémophiles dans la bibliothèque. Il avait mis ses lunettes noires et pestait silencieusement contre ce fichu soleil qui lui tapait sur le crâne. Bon dans une heure MAX il retournait à la bibliothèque, quoi qu’en dise Oscar. Au pire la vitamine D, il en prendrait avec des potions vitaminés et ça irait très bien. En plus il était sûr qu’il était en train d’attraper un coup de soleil, mais il avait oublié sa potion solaire Loréliane (parce que tu n’vaux... RIEN !) La dure vie de Galaad Westchester. En plus le vent, il n’était qu’un méchant parce qu’il n’arrêtait pas de tourner les pages de son livre de Métamorphose è.é Si ça continuait, il allait finir par péter un câble et se mettre à hurler tel le petit machin poilu dans l’Âge de Glace qui cherche toujours son gland (d’ailleurs Galaad l’avait trouvé la veille, le sien What a Face) (ooooh que je suis dégoûtante Là !)

    Bref tout ça pour dire que c’était un Galaad passablement énervé qui se trouvait hors du château, si loin de la bibliothèque avec son manuel de Métamorphose sur les genoux, sa robe de sorcier vert sapin et en dessous son caleçon Gryffondor appartenant à son frère arrivé dans sa valise suite à une méprise d’elfe de maison (précision que les lecteurs doivent être ravis de lire). Et il allait bientôt regretter amèrement d’avoir écouté son meilleur ami...

    La premier hurlement qu’il entendit fut le « GALYYYY ». Il releva la tête, les sourcils froncés. Qui osait brailler son surnom de la sorte ? Puis alors qu’il cherchait le responsable des yeux, il entendit le « GALYNOUUUURS ». Urg. Qui OSAIT utiliser ce surnom DEBILE ?! Sérieusement, il avait l’air d’un ours ?! Non ! Mais ce second hurlement lui permit de localiser la source. Urg, Martin. Il était « gentil » ce Poufsouffle, mais avait une fâcheuse tendance à penser que parce qu’ils avaient mangé des feuilles bizarres une fois ensemble, ils étaient maintenant des super bro s’autorisant toutes les familiarités. Alors que Galaad n’autoriserait même pas OSCAR à hurler son prénom de la sorte è.é Ni même Joren. Bon d’accord peut-être Joren, mais un petit hurlement alors... ou un gémissement... Mais bon, oublions un instant l’affiche que venait de se taper Galaad en un quart de seconde. Car il y avait pire. En effet, Martin brandissait au vent un étrange morceau de tissu vert. Un... Caleçon... MERLIN LE SIEN EN PLUS !

    Galaad manqua de faire une attaque. La suite des braillements honteux de Martin, il ne l’entendit même pas. Non, il était bien trop occupé à se transformer lentement, mais sûrement, en Souaffle. Ce n’était pas possible, il était en plein cauchemar. Martin ne pouvait PAS se balader avec ses sous-vêtements et il n’était pas non plus possible qu’il le lui brandisse sous le nez en souriant. Autour d’eux, il y avait pas mal d’élèves qui se bidonnaient gaiement. De rouge-honte, Galaad passa à rouge-colère. Il ferma brusquement son livre et se releva en tirant sa baguette.

    - Vous êtes complètement malade par Morgane ! On ne vous a jamais appris à vous tenir en société ! Qu’est-qu’il vous prend de : 1. hurler de cette manière, 2. vous promener avec mes sous-vêtements ? Nom d’une chouette !

    D’un geste rageur Galaad arracha le morceau de tissu et le fourra dans son sac pour le faire disparaître. Il avait sa baguette qui le démangeait et les rires autour de lui n’arrangeait pas la situation.

    - QUOI ?! Vous avez un problème ? Le premier qui l’ouvre, je le grille sur place, c’est clair ?

    Sa menace fit plus ou moins effet. Autrement dit les gens riaient plus discrètement. C’était déjà ça --’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Martin I. Holmes
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 181


Feuille de personnage
Gallions: 339
Points de Magie: 70

MessageSujet: Re: [Clos] Viens là, GALYNOUUURS ! (samedi après-midi)   Sam 15 Sep - 17:59

    Martin se retint d’éclater de rire en voyant la tête que fit Galaad à son arrivée fracassante (et d’une rare discrétion) (à la réflexion, un troupeau de mammouth aurait probablement pu passer inaperçu à côté du Blaireau o/). Aaah, si seulement il avait eu un miroir sur lui ! Galaad aurait pu constater par lui-même tout le potentiel humoristique qu'il pouvait posséder, et qu’il s’efforçait, la plupart du temps, de cacher au commun des mortels ! Ca donnait bien envie à Martin de lui donner une grande tape sur l'épaule en lui ébouriffant les cheveux *o* Et de faire tomber ses lunettes de soleil sur les dalles de la cour extérieure. Des lunettes de soleil, quoi ! Et pourquoi pas un parasol, un transat et un verre de jus de citrouille glacé, pendant qu'il y était ? Galaad avait peur de quoi ? D’attraper un coup de soleil ? D’abîmer ses beaux yeux bleus (comme les cieux) ? M’enfin, ils étaient au mois d’octobre ! En Ecosse ! Tsss, cet enfant était décidément bien mignon Là !

    Ne pouvant résister à la tentation, Martin arracha donc les lunettes noires posées en équilibre sur le nez de son “ami”... et les mit sur son propre nez, non sans, au passage, pouffer de rire. Mwahaha, c’était énorme !! Il avait l’impression d’être une mouche. *w* Et pendant ce temps, Mr Westchester continuait de trépigner d’indignation (enfin, “trépigner”...), de le traiter de tous les noms et de menacer les élèves qui contemplaient la scène d’un air hilare avec sa baguette magique. Ce gars était un vrai numéro ! Mais dans un sens, c’était adorable. Martin aurait voulu en faire un modèle réduit et le garder toujours sur lui, dans sa poche. Un mini-Galy !!! *la joueuse a pété un câble et pleure la bêtise de son personnage (non Martin, Galaad n’est pas mignon, il fait même de la magie noire à ses heures perdues ! è.é)*

    “C’est bon mec, détends-toi !” lui lança donc gaiement Martin, s’amusant à relever et abaisser les lunettes qu’il venait d’emprunter (noooon, il ne les lui avait pas du tout prises de force) à son camarade (jour, nuit, jour, nuit !!! Hohohooo !!). “Enorme, les lunettes !!” Ce sont juste des lunettes de soleil, Martin, tu ne viens pas de trouver le saint Graal (Là !). “Tu les as achetées où ? Elles claquent !”

    Il en avait presque oublié qu’il venait de se faire rabrouer par Galaad, et, surtout, qu’une bonne dizaine de jeunes gens avait pu le voir remettre au Serpentard l’un de ses caleçons, mais son cerveau lui rappela soudainement cette information non négligeable lorsqu’il rencontra le regard mi-furieux mi-gêné du Sang-Pur.

    “Ah ouais, s’cuse pour le calbut, mais même si je t’apprécie beaucoup, Galy, je ne me voyais pas trop le garder dans mon dortoir plus longtemps !! Owain, Edgar et Dunstan se seraient posé des questions, et je préfère que notre relation reste secrète !!” ajouta le blaireau, agrémentant ses paroles d’un clin d’oeil faussement espiègle. Oui, Martin avait parfois un humour douteux, mais il le vivait bien o/ “Sinon, il dépasse de ton sac” lança-t-il soudainement en fronçant les sourcils, jetant un regard insistant au sac de son camarade. Alors que strictement aucun morceau de tissu n’en dépassait, mais faire tourner Galaad en bourrique commençait à devenir l’une des activités préférées de Martin (avec le skate, le Quidditch, les descentes de Bièraubeurre entre potes, les saucissons party avec Neela, la maltraitance de chats avec Joren, et tacler Sasha Goyle sur la couleur de ses cheveux).

    “Et maintenant, mec, tu vas respirer un grand coup...” ajouta Martin en trainant Galaad par l’épaule en direction d’un des bancs en pierre de la cour extérieure “... tu arrêtes de menacer les autres élèves de les griller sur place, c’est pas le bon plan pour qu’ils te foutent la paix, et tu m’expliques en quoi le fait que les autres puissent s’imaginer qu’il s’est passé un truc entre toi, ton caleçon et moi te dérange autant. Ca me fait beaucoup de peine, tu sais...” précisa-t-il d'un ton faussement larmoyant, essayant de sortir le meilleur regard de chat battu qu'il avait en réserve.

    Oh oui, ça lui faisait tellement de peine... tant et si bien qu'il devait se retenir pour ne pas éclater de rire @-@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1172


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Viens là, GALYNOUUURS ! (samedi après-midi)   Sam 15 Sep - 23:38

    Oui, Galaad supportait mal le soleil, et alors ? Il avait une peau d’anglais très sensible. Résultat il avait souvent un teint de potion contre les maux de tête. Ou de « porcelaine » si on voulait faire un peu plus classe. Bref il était pâle comme un cul quoi. Mais ça lui allait bien, qu’on se le dise. Avec ses vêtements noirs, ses boucles brunes et ses yeux bleus, ce n’était franchement pas moche. Même si un teint bronzé aurait pu mettre encore plus en valeur ses yeux @.@ mais ça c’était pour plus tard lorsqu’il voyagerait en Australie et se ferait sauter dans les bars. En plus le soleil, c’était mal parce que... Parce qu’il l’avait décidé. Et la parole d’un Westchester faisait office de loi universelle. Et si ce n’était pas le cas, il fallait vite changer cela ! Une nouvelle loi à soumettre au Ministère. Et tant qu’on y était, il faudrait punir de mort tous ceux qui oseraient se moquer d’un Westchester ! Ils seraient tous penduuuuus ! PENDU ! PENDU ! PENDU ! Comment ça ce n’était pas possible ? Arf, monde cruel.

    En ça n’empêchait que tous ces imbéciles étaient joyeusement en train de se payer sa tronche ;___; Galaad retenait difficilement ses sortilèges, à deux doigts du derrière de Martin de transformer tout le monde en canari. POULET POULET ! PIOU PIOU PIOUUUUU ! Hum... Pardon. Il allait en tuer un, c’était certain. Mais il fut soudainement distrait par un vil Poufsouffle qui lui vola ses lunettes. Maiiiiiis ._. C’était SES lunettes de badasse Wizard & Witch è.é Persoooonne n’avait le droit de les lui piquer ! À 50 Gallions la paire, ce n’était pas le genre de choses qu’on prêtait à n’importe qui. Certes, Martin n’était pas n’importe qui, mais ce n’était pas une raison.

    - Heureusement qu’elles sont « énormes ». Vu le prix que je les ai payées. Elles viennent de chez Wizard & Witch. Et rendez-les moi s’il vous plait.

    Voui, sinon mes petits noeils vont souffrir le martyr ;___;
    Par contre, Galaad ne semblait pas décidé à se débarrasser de son vouvoiement intempestif malgré sa conversation animé avec le Poufsouffle lors de leur soirée d’insomniaques quelques temps auparavant.

    Mais qu’est-ce qu’il racontait CE DEBILE MENTAL ?! Galaad était choqué ? Est-ce qu’il venait de le traiter de pédale ? Et d’insinuer que les gens pensaient qu’ils étaient un couple ? Ok, il roulait des pelles à Joren dans le parc MAIS ce n’était pas une raison ! Il n’était pas une tafiolle !

    - Ai-je mal entendu ? Ne croyez pas que parce que nous avons partagé un moment ensemble, vous pouvez vous permettre ce genre de sous-entendus malsains, Monsieur Holmes. Pour ce qui est de « flirter » avec les garçons, allez plutôt vers Mr. Sways, il sera ravi de vous aider. Ce crétin saute sur tout le monde...

    Nouveau détournement d’attention. Quoi ? Ça dépassait de son sac ? Complètement paniqué, Galaad vérifia son sac. Mais il n’y avait rien ? Non ? Ou alors il ne voyait pas ? Zut... Il n’y avait rien, hein ? Mais Martin l’entraîna de force un peu à l’écart des autres élèves. Ce qui n’était pas plus mal.

    - Laissez-moi tranquille enfin ! Je ne vous ai rien demandé ! C’était bien aimable à vous de vouloir me rendre mes affaires, mais ce n’est pas une raison pour attirer l’attention. Je ne tiens pas à ce que les gens pensent que je suis une pédale par Salazar ! Je ne peux me le permettre et de toute manière c’est totalement faux. Et vous allez me rendre mes lunettes par Morgane ?

    Rholalaaaaa Galy est en colère ! Il boudait, les bras croisés par-dessus son manuel de Métamorphose. Si ça continuait, il allait retourner à la bibliothèque pour y mourir ! Voilà !

    Au fait ? Ce ne serait pas un coup de soleil sur le bout de son nez ? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Martin I. Holmes
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 181


Feuille de personnage
Gallions: 339
Points de Magie: 70

MessageSujet: Re: [Clos] Viens là, GALYNOUUURS ! (samedi après-midi)   Ven 12 Oct - 15:11

    Lui rendre ses lunettes de soleil Wizard&Witch ? Haha, Galaad pouvait toujours courir ! \o/ Martin les avait adoptées, et jusqu’à ce qu’il ait pu les montrer à tous ses potes (« Neenee, tu trouves pas ton Martinou incroyablement beau et ténébreux, comme ça ? » « Hé Ethan ! Mate ça, c’est de la bonne ! ... Non, pas la peine de me regarder comme ça, je parle de mes lunettes ! » « Joreeeen, viens me faire un câlin, c’est moiiii, Martinouuurs ! » « Sasha, t’as v-HÉ, pourquoi ce coup de pied ? Je voulais parler de mes nouvelles lunettes, pas de tes seins ! Et puis quels seins, hahaha, ha ha, h-HÉ ! J’ai la jambe fragile, moi, espèce de trollette rousse ! »), il comptait bien les garder juchées sur son nez ! Il précisa tout de même, continuant à jouer avec (c’est à dire à les relever, à les abaisser, à les relever, à les abaisser, et ainsi de suite *.*) :

    “Promis, j’te les rends... plus tard ! Laisse-moi juste encore un peu de temps avec ! Tu trouves pas qu’elles me vont bien ? Encore un peu, et je pourrais me résoudre des enquêtes, dire des phrases trop badass genre “ce cadavre est mort” avec The Who en bande originale, tout le monde m’appellera Patron, et je serais indestructible, et je serais le héros d’une série télé ! Tu sais ce que c’est, une série télé ?”

    Ce que tu racontes et absolument génial, Martin. Maintenant, va prendre tes cachets (“j’ai tout mangééééé mwahahahaha, tu ne peux rien faire, sale joueuse, et va prendre tes cachets toi-même @____@”) et essaye de réagir un peu à ce que viens de te dire ton interlocuteur, même s’il te regarde avec autant d’enthousiasme que s’il voulait te noyer.

    “Je sais bien que j’aurais plus de chance de rouler une pelle à Joren que de recevoir ne serait-ce qu’un petit câlin de ta part, Galy” soupira Martin d’un air faussement déçu (même si un câlin de Galaad Westchester, ça devait valoir des Gallions ! Il se demandait bien comment il se tenait, tiens, lorsqu’il embrassait quelqu’un. A un mètre de sa concubine, les bras le long du corps, les yeux bien fermés et la langue cachée au fin fond de la bouche ?) “Mais il ne saute pas sur tout le monde ! La preuve, lors de notre rendez-vous aux chandelles, ma ceinture est restée serrée du début à la fin !”

    Martin avait l’art et la manière de raconter sa vie de façon absolument pas louche.

    “Et puis, pourquoi as-tu si peur que les gens croient que tu préfères ceux qui portent la barbe ? Il n’y a pas de mal à ça, même si je t’assure qu’une fille, c’est plus confortable. Ca a ce qu’il faut où il faut pour que tu puisses t’en servir comme oreiller, et puis c’est rigolo, ça s’excite pour un rien et ça pourrait t’arracher un bras si tu oses toucher à sa trousse à maquillage. C'est rigolo.”

    Oui, oui, il vendait très bien sa préférence pour les filles, pourquoi donc ? Il eut un bref sourire en pensant à ses amies, et aux coups qu’il aurait pris sur la tête si elles l’avaient entendu. Aaaah, les filles et leur susceptibilité !! ... Et Galaad, est-ce qu’il était susceptible, lui ? Martin l’observa un instant en silence, et il ne put s’empêcher de sourire à nouveau en apercevant la tache rouge vif qui venait de naître sur le bout de son nez. C’était trop moignon ! Galynours avait un coup de soleil ! Bulle (la joueuse pleure parce qu’elle vient de réaliser que Martin est aussi niais que Lou. BORDEL, MAIS SECOUEZ-VOUS, MES PERSOS ! DEVENEZ FORTS ET BADASS, AU LIEU DE VOUS TRANSFORMER EN BONBONS FONDUS !)

    “Mec, t’as chopé un truc sur le nez !” s’écria Martin, prenant tout à coup un air catastrophé assez convainquant (du moins, pour qui ne le connaissait pas encore très bien. Alicia, par exemple, aurait bien ri en voyant ses talents de comédien. Mais bon, elle n’était pas là, et puis elle refusait toujours obstinément de réaliser à quel point son frère était talentueux, ce n’était pas de sa faute o/) “On dirait... on dirait un début d’éclabouille ! Putain mec, t’es dans la merde !”

    Bien sûûûûûr Martin, bien sûûûûr.
    Mais le Blaireau, à fond dans sa “blague”, ne put s’empêcher d’en rajouter une couche ; il posa l’index sur le nez de Galaad et ajouta, roulant de grands yeux effarés :

    “C’est horrible ! Vite, il faut faire quelque chose !! Peut-être que je pourrais demander à quelqu'un de te faire un bisou magique ? Genre Neela ? Elle serait ravie ! Ou Joren ??”

    Oui, Galaad, tu as le droit de le taper *.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1172


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Viens là, GALYNOUUURS ! (samedi après-midi)   Mer 17 Oct - 10:07

    Ne pas craquer, ne pas sauter sur Martin pour l’étrangler et cacher son cadavre dans la Forêt Interdite. Galaad avait quelque affection pour ce garçon, mais il ne fallait pas pousser mémé dans les citrouilles, s’il continuait ainsi, le Poufsouffle risquait de perdre tout crédit à ses yeux. Qu’on se le dise, le Serpentard prenait vite la mouche et était un rien possessif. Et par « un rien » comprenez « capable de graver ses initiales à peu près partout et de trucider Joren s’il envisageait de le tromper » (mais ça, ça serait pour plus tard) (en plus au final, il ne tuerait personne et se contenterait de faire pareil ^^’) M’enfin bref, c’était l’idée générale. Dans le genre « c’est à moi, pas touche », Galaad était un bon exemple. C’était pourquoi le comportement de Martin l’exaspérait particulièrement. Néanmoins il se devait de paraitre totalement détaché de tout cela, bien au-dessus de ces jeux puérils aussi il ferma sa belle gueule.

    - Faîtes y attention... Et ne les prêtez pas à n’importe qui.

    Sous-entendu : Ethan, Léandre, Ryan, Sasha... Et tant d’autres. Galaad avait beaucoup d’espoir, il n’était pas prêt de revoir ses lunettes. Heureusement que l’hiver approchait et qu’il n’y aurait bientôt plus le moindre rayon de soleil. Et puis ça lui ferait une bonne excuse pour ne plus sortir de la bibliothèque.

    Hein ? Qui parlait de « rouler une pelle à Joren » ?! Soudainement agacé, Galaad ouvrit la bouche pour protester... Puis réalisa qu’il avait manqué de se griller tout seul et la referma sagement. Enfin cela n’empêchait que Martin, sympa ou pas, n’avait pas intérêt à s’approcher du Gryffondor. Il était à lui nom d’une petite goule è.é Même s’il n’était pas au courant --’ Par contre... HEIN ?!

    - Un rendez-vous ? Tu as eu un rendez-vous avec Joren ? Pourquoi ? Où ? Quand ? Comment ? ... Non mais laisse tomber, ça ne m’intéresse pas.

    Genre. Non, il n’était pas jaloux. Par contre il avait envie de partir s’enfermer dans une salle vide pour passer ses nerfs sur le mobilier. Depuis quand Joren donnait des rendez-vous à des Poufsouffle ? Après ce qui s’était passé mercredi en plus... Galaad, en plus de crever de jalousie, était vexé. Avec des chandelles en plus... Ça y était, il était énervé !

    - Et je n’aime pas les garçons ! Je ne sais pas d’où tu sors ça ! Je sors avec Victory McAdams. Depuis ce matin. Alors arrête avec cette idée stupide. Je sais que les filles sont très bien. déclara le jeune homme d’un ton acide

    D’un coup, il se sentait super fier le Westchester ! Martin était la première personne à qui il parlait de sa nouvelle petite amie. Il n’était pas une pédale par Salazar ! Et maintenant tout le monde allait le savoir. Sortir avec Victory était quand même sa meilleure idée de l’année.

    - Mais effectivement, je suis d’accord avec toi. Vic’ refusait de faire le ménage pour ne pas abîmer son vernis rose. Et elle veut me montrer comment m’occuper de mes cheveux, elle est bizarre...

    Et elle me fait peur, aurait-il pu ajouter. Et même que sa bouche elle colle et elle a même pas le goût de sucette à la pomme. Il allait lui en offrir. Mais elle ne voudrait pas les manger parce que ça faisait grossir... Tcho, monde cruel ._.

    Mais voilà que le Poufsouffle commençait à s’exciter. Genre il avait de l’écrabouille. Galaad se toucha le bout du nez, légèrement chaud. Ça, c’était un coup de soleil, il voulait bien manger sa baguette si ce n’était pas le cas. Mais le pire, c’était que Martin continuait sur sa lancée, tentant de dramatiser la situation. Lorsqu’il parla d’un « bisou de Joren », le jeune homme se sentit rougir, extrêmement gêné.

    - Mais euh... Arrête avec Joren ! Y a rien entre lui et moi ! Pourquoi tu me parles tout le temps de lui ? Il... Il t’a dit quelque chose ? bégaya le Serpentard avec un air de boursouflet battu qui en disait bien plus qu’il ne le voulait.

    Bon alors, Galaad, un jour je t’apprendrai à ne PAS te griller en moins de deux phrases. Maintenant, il n'avait plus qu'à fuir. Et vite.


Dernière édition par Galaad A. Westchester le Ven 7 Déc - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Martin I. Holmes
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 181


Feuille de personnage
Gallions: 339
Points de Magie: 70

MessageSujet: Re: [Clos] Viens là, GALYNOUUURS ! (samedi après-midi)   Dim 2 Déc - 22:40

    Alors comme ça, savoir si Martin avait réellement eu un rendez-vous aux chandelles avec Joren n’intéressait pas Galaad ? Hinhinhin, à d’autres ! Le Poufsouffle n’avait peut-être pas inventé la pizza à la citrouille (malheureusement), mais cela ne l’empêchait de posséder quelque chose entre les deux oreilles qui était rose, frémissant, un peu mou, et qui savait analyser les situations ! Enfin, quand ça l’intéressait. Et quand ça l’arrangeait. Et quand ladite chose rose et molle ne se consumait pas lentement dans des vapeurs diverses et variées, produites par quelques potions peu recommandées ou quelques plantes particulièrement exotiques. Mais aujourd’hui, alors qu’il tapotait au rythme d’un tube des Wizard Sister sur les branches des lunettes que Galaad lui avait si généreusement confiées, la situation ne lui échappa pas ! Cette lueur qui traversa les prunelles claires de son camarade ne tomba pas dans les yeux d’un aveugle, ça non ! Pour une fois, Martin Ilyas Holmes avait à peu près la situation en main !

    Enfin, jusqu’à ce que Galaad ne lui balance nonchalamment qu’il sortait avec Victory McAdams. Martin manqua de s’étouffer avec sa salive en entendant cette révélation, et mit plusieurs secondes à réagir. * Galaad Westchester se tape la bonnasse du château. Okay. OKAY. La théorie “Galaad préfère goûter aux sucettes qu’aux dragées surprises (les dragées surprises de Bertie Crochue, on ne sait jamais sur quoi tomber !) (métaphore assez horrible du soir BONSOIR) s’effondre comme un château de cartes explosives !” *

    “Victory McAdams ? Victory la bonnasse ? ... Wouah ! Félicitations, mec, pour un coup d’essai, c’est un coup réussi !”

    Un bref instant, Martin essaya de s’imaginer Galaad et Victory ensemble, et un sourire amusé vint fleurir sur son visage. Il appréciait Galaad, mais il devait bien s’avouer qu’il avait un peu de mal à le voir prendre des initiatives avec sa nouvelle concubine... ne serait-ce que glisser sa langue dans sa bouche lorsqu’ils s’embrassaient relevait probablement du miracle ! Quelque chose soufflait au Poufsouffle que leurs baisers devaient être aussi brûlants qu’un iceberg perdu au milieu de l’Antarctique !
    Et la suite des révélations du Serpentard ne manqua pas de faire légèrement rire le Blaireau !

    “Que veux-tu, Galy, c’est ça, une fille ! Ca ne veut jamais rien faire pour ne pas se casser un ongle, et ça a tendance à confondre son copain avec une poupée ! Un conseil : si elle commence à sortir les Potions pour boucler les cheveux et les bigoudis qui vont avec, fais le mort ! C’est le seul moyen de survivre !”

    Avec ça, on pouvait dire que le vert&argent recevait une aide précieuse de la part du jaune&noir pour débuter sa première relation avec une vraie fille.
    ... OU PAS.

    Mais l’épisode “éclabouille” vint remettre un peu d’ordre dans les idées confuses de Martin à propos des préférences de son pote en matière d’oreiller humain. Le teint écarlate de Galaad (et non pas “du” Galaad, comme l’a joyeusement tapé la joueuse) (le Galaad est un Pokémon sauvage très rare, que l’on trouve généralement au fond d’une grotte, et qui ne se nourrit que de sucettes à la pomme et de glands) ne pouvait tromper l’oeil affûté du Martin Holmes !!! Et sa question aiguilla un peu plus Martin sur la bonne voie !

    “T’es sûr que ça va ? On pourrait te prendre pour une écrevisse. Le soleil tape fort, hein ?” demanda Martin d’un ton amusé, mais dénué de tout venin (il n’était pas un serpent, lui !). Il se marrait de la maladresse du Serpentard, mais il ne se moquait pas ! Ou presque. “Non, Joren ne m’a rien dit. Et le soir où lui et moi avons eu un rendez-vous... hum, intime... il ne s’est strictement rien passé. Je te l’ai dit, je préfère les modèles Victoryiens aux modèles Joreniens, moi ! Je préfère avoir avoir un endroit chaud et mou pour poser ma tête.” Enfin, pour le nombre de fois où ça lui était arrivé... mais là n’était pas la question ! “Mais ce qui vaut pour moi et d’autres mecs ne vaut pas pour tout le monde, et heureusement ! Sinon toutes les bonnasses seraient prises ! Il y en a qui préfèrent... autre chose. Et parmi eux, il y a ceux qui assument, et ceux qui pleurent à l’idée qu’on puisse imaginer quoi que ce soit sur eux parce qu’on a vu un autre mec leur filer un calbut.” Wouhou, il se la jouait philosophe, là ! Aaaah, si ses amies, qui le regardaient toujours d'un air dubitatif lorsqu'il essayait de dire quelque chose d'intelligent, le voyaient !“Mais ce n’est pas ton cas, hein, mec ?” ajouta gaiement Martin en lui tapant gaiement sur l’épaule. “Et puis, ce n’est pas comme si qu’il s’est passé entre toi, ton caleçon et moi était un secret !” dit-il un peu trop fort, s’attirant une horde regards perplexes parmi les élèves qui évoluaient autour d’eux. “Enfin bref ! Non pas que je ne t'apprécie pas, mais je devais voir Neela, moi, et elle va se demander avec quel concurrente j’étais encore fourré si je reste trop longtemps avec toi. Mais cette petite conversation avec toi a été un plaisir ! A la revoyure, ma poule !”

    Et là-dessus, le Blaireau se redressa et fit un grand signe à Galaad, s’éloignant du banc où il l’avait laissé. Mais cette histoire entre Galaad, Victory et Joren n’avait pas quitté ses neurones, et il était bien décidé à tirer tout ça au clair !
    Mais avant, il avait d’autres priorités, comme manger, embêter Neela... et montrer à ses potes les super lunettes de soleil estampillées Wizard&Witch ! Aaaah la vie était simple, quand on s'appelait Martin Holmes... bien plus simple que lorsqu'on s'appelait Westchester, certainement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Viens là, GALYNOUUURS ! (samedi après-midi)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Viens là, GALYNOUUURS ! (samedi après-midi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Après midi shopping [Topic Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: The Grass is Always Greener :: Cour Extérieure-