Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos ~ Devoir de potions] Un jour, un type a dit : Ne jamais dire jamais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Helios D. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 51


Feuille de personnage
Gallions: 91
Points de Magie: 88

MessageSujet: [Clos ~ Devoir de potions] Un jour, un type a dit : Ne jamais dire jamais.   Mer 25 Juil - 19:24


♝ Il est peut-être encore temps pour qu'Helios réussisse au moins une potion ..

Préparation pour le devoir de Potions (Lien)

Citation :
Potion "Clac"

Ingrédients : Ficelle, Pimentine, Flamme bleue, Asticot.
Effet : Si l'on commence à secouer la fiole, la potion à l'intérieur se met à trembler, à s'agiter, elle devient très dure à garder en main et finit généralement - si l'on est pas vigilant - par tomber et se briser au sol.
Une fois répandue sur le sol, la potion se met à grouiller, à former de longues lianes et à donner des coups de fouets sur tout ce qui bouge autour d'elle.
Laisse d'affreuses marques bleues et gluantes qui restent visible pendant 2 ou 3 jours.
► Accessible Novice

    Dortoir des garçons de cinquième année.

    On était mercredi matin, l’heure affichait 9:00 PM et Helios était bel et bien décidé à en finir avec ce fichu devoir de potion. Il espérait sincèrement réussir un mélange sans se faire cramer les sourcils ; pour la première fois de sa courte existence. Pas comme la fois où il dut rester deux semaines sans cils ni sourcil ni aucun autre cheveu sur le visage –même ceux dans le nez y étaient passé U.U- en attendant que les médocs de l’infirmière fasse effet et qu’il ait la possibilité de retrouver ses poils. Légèrement humiliant @.@, mais légèrement hein ! Bref, il en avait marre de se sentir aussi nul que ça face à un chaudron, surtout quand il en voyait d’autres s’en sortir comme des chefs cuistot ! Déjà que Jeudi dernier, son aide n’avait pas été particulièrement utile, même pas qu’il avait réussi à reconnaître une seule des potions du fichu professeur Monroe. Et puis, il était un sorcier yek yek. Bah c’était comme si il faisait honte à sa communauté. Dans tous les livres que son père lui lisait sur les sorcières avant de dormir, elles savaient toutes réussir des potions magiques et voler sur des balais. Bah question balai, il s’avait pas de souci à se faire mais il lui manquait tout de même l’autre partie de l’équation pour se sentir parfaitement sorcier *.* Et puis, ça n’avait pas l’air complètement impossible à réaliser. Il devait juste suivre une liste bien précise d’instructions et faire attention à ne pas éternuer dans le chaudron. Il devait juste retrouver son chaudron avant.

    *Et si j’étais un chaudron, où est-ce que je me cacherais … SOUS LE LIIIIIT !!*
    Aussitôt pensé, aussitôt trouvé, le jeune Arcker prit son chaudron et le regarda profondement d’un air de défi.

    « A nous deux champion ! »

    Bref, maintenant, il était prêt à embarquer vers les cachots pour se mettre au boulot. Il avait largement le temps avant le cours d’Histoire de la Magie. Et il arriverait bien à finir cette histoire en deux temps trois mouvements … enfin il fallait juste qu’il se déniche la suite des ingrédients, d’abord. Ce ne serait pas vraiment du luxe ! Il jeta un dernier coup d’œil vers son parchemin, celui où il avait recopié les instructions pour. Ca au moins, il savait faire @.@ Hum et encore, il avait du mal à se relire parfois !

    *Bon bon. Asticots, check !* En effet, pendant le week-end, pendant une promenade inopinée dans le parc, il trouva un vieeeeeeux croque-monsieur par terre avec tout pleins de mouches autour. Il devait être très très vieux le sandwich parce que les mouches avaient eu le temps de faire des enfants. Puis, il repensa de suite à cette histoire de potions, ce défit de son écharpe - Adieu joli vêtement, je ne te remettrais plus jamais T.T enroula le sandwich dedans et partit cacher sa trouvaille sous son lit. Helios mit maintenant son écharpe dans le chaudron, pour tout pouvoir transporter d’un seul coup.

    *Flamme bleue, check !* Il avait été tout gentil sur ce coup-ci Mr Monroe et leur a donné un petit flacon de flamme bleue chacun. Il mit le bocal dans le récipient.

    *Ficelle … mais eeeeuh … où est-ce que je vais me trouver de la ficelle. J’ai la tête de quelqu’un qui attache les gens* Mon chou, c’est avec une corde qu’on attache les gens U.U *Bon, faut que je me trouve quelqu’un qui attache les gens* Mais je viens de te di … laisse tomber. *Je vais peut-être checker l’ancien bureau de Rusard avant de passer aux cachots. Au pire, je ferais sans, ça doit pas être si important que ça à la fin !* Et après on se demande pourquoi il ne réussissait jamais ses potions.

    *Prigmatine. Ah non, attends, c’est Pimenrine ? Mais c’est un t ou un r ça ? Pimentine ? Hum, je vais demander à quelqu’un dans la salle co ptetre pour commencer*

    Et sur ce, il fourra son parchemin dans le chaudron aussi, prit le récipient cuivré sous son bras et sortit des dortoirs, déterminé comme jamais.

    Salle commune des Poufsouffles.

    En ce moment-même, une jeune Serpentarde était affalée sur le fauteuil cherchant une occupation, lorsque le jeune Helios eut la décence de mettre un pied dans la salle commune. Ce geste rappela immédiatement à Llewelyn Skellig qu’elle avait un devoir de potions à rendre pour demain. Bouse, elle devait se trouver des asticots et une Pimentine, après pour la ficelle, c’était un jeu d’enfant. Elle se leva alors de son fauteuil, regrettant de suite sa douceur et se dirigea vers le valeureux –espérant-le bien- Poufsouffle :
    « Wesh, tu serais pas le petit Arcker comme par hasard ? »

    Ne comprenant rien à la life, il répliqua :

    « Euh … ouais. »
    « Tu vas aller préparer la potion pour Monroe, c’est ça ? »
    « Euh … ouais »
    « Sérieux ? »
    « Euh … ouais »
    « Et tu as de la Pimentine ? »
    *Uh uh, je savais bien que c’était un t que j’avais écris et pas un r.*

    Helios se décida enfin à changer de répliques \o/ :
    « Euh … non »
    « Ouais, c’est ça. Bon, on fait 50/50, sois gentil. »
    « Mais, j’ai pas. »


    Suspecte, Lee décida tout de même de le croire. Ce n’était pas comme si il avait l’air de manier bien l’art du mensonge avec sa tête d’ange *.*

    « Bon, fait moi croire que t’as pas d’asticots aussi … »
    « S-si, j’en ai. »


    Il regretta de suite d’avoir avouer cette dernière information. Les yeux de la verte&argent brillèrent.
    « Files-en moi. »
    « Mais …eeeeuh … pourquoi je ferais ça ? » Suicidaire Là !
    « Bah parce que je te le demande. Tu veux que je t’en donne une raison en te cassant le bras ou quoi ? »
    « Mais je … j’en ai besoin aussi. Pis, faut que je me trouve aussi de la ficelle et … »
    « Oh, je t’ai pas demandé de me raconter ta vie non plus. Je veux juste … t’as besoin de ficelles yek ? HEY GAMINE, C’EST PAS TOI QUI A UN CHAT QUI SE TRIMBALLE TOUJOURS AVEC SA BOULE DE FICELLE ? »


    La petite deuxième année hocha la tête, silencieuse. Elle devait certainement se demander ce qu’elle avait bien pu faire à la serpentarde avec son chat.
    « Tu peux me la ramener ? » La jeune fille ne bougea pas ‘un poil. « STEU PLAIT ! TU VEUX QUE JE ME METTE A GENOUX OU QUOI ?» La petit sursauta, partit en courant vers son dortoir et revint avec la ficelle en question. Une fois l’ingrédient bien en main, elle sourit à la jeune fille et lui dit plus gentiment : « Reste pas loin petite, je vais te donner des chocogrenouilles pour te remercier. »

    Et l’échange se fit. A l’aide de sa baguette magique, Lee donna un bout de ficelle à Arcker et ce dernier lui fournit 6 asticots en échange. *.* (Comment ça je me sers de mes persos de façon peu commode ? Là ! )

    *Merci Destin, je savais bien que toi aussi tu voulais que je réussisse cette potion. Merciii, bon focus Pimen … Hey, mais c’est Carapuce qui est assise là-bas, non ?*

    Même pas encombré le moins du monde par son chaudron, le jeune chevalier en quête de Pimentine se dirigea vers sa sœurette d’amour.

    « Hey frangine, ça gaze comme tu veux ? Je viens de recontrer un vipère et j'ai grave eu chau aux fesses. Mais on a réussi à faire des affaires ! Plutôt cool hein ! » Mais peut-être bien qu’Ama savait bien où il pourrait se procurer cet ingrédient-mystère. Peut-être bien hein !
    « Dis pupuce, tu sais ce que c’est de la Pimenrine … euh non … pimentine ? «

    Pour l’amour du sport, viens en aide à cette âme charitable qu’il ait une chance de réussir sa potion Bulle


Dernière édition par Helios D. Arcker le Jeu 16 Aoû - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos ~ Devoir de potions] Un jour, un type a dit : Ne jamais dire jamais.   Sam 11 Aoû - 11:32



    Presque 9h30… il était peut-être temps qu’Amaranth se bouge pour aller en cours de defense contre les forces du mal, non ? Cela faisait un bon bout de temps que Miss O’Brian avait quitté la salle commune, elle, pour aller préparer son cours.
    Allez Ama ! On se bouge mon p’tit.

    « Ffff…. J’ai pas enviiiiiiiie. Zang’ t’y vas pour moi s’il te plait ? Mon crapaud-doux. Crapoux. T’es où ?! » Affalée sur un des canapés de la salle commune, Amaranth bullait en regardant le plafond. Elle avait son journal intime ouvert, face cachée sur son ventre. Elle mâchouillait la gomme au bout de son crayon à papier. Gomme en forme de champignon trop mignon, rouge à pois blanc. « Crap-crap ! T’es où ? Zangar ?! » elle tourna la tête, souleva les coussins alentours. Mais zut, il s’était fait la malle le vilain crapaud ! Ama haussa un sourcil, ses épaules furent secouées d’un frisson… signe qu’elle allait se lever ? Non. Un profond soupire s’échappa de ses lèvres, elle laissa tomber le coussin qui roula par terre, ne se remua pas le moins du monde pour le ramasser puis, ramena ses genoux contre sa poitrine, tout en reprenant en main son journal. Où est-ce qu’elle en était déjà ?! Ah oui, à la date du jour…

    Elle serait en retard en cours de défense contre les forces du mal. Tant pis… « J’ai pas envie de toute façon. Faut que je finisse mon devoir de runes et tout. J’ai pas enviiiiie. » Oui, elle parlait toute seule, cela posait-il un problème ?
    De toute façon, il n’y avait pas grand monde dans la salle commune, sans quoi, elle ne se serait pas montrée si loquace ! Bien entendu : quand les gens étaient là, Amaranth ne pipait mot. Mais une fois seul, avec le Néant pour l’écouter, là, sa langue se déliait. Logique.

    « Veux paaaas. Veux pas. C’est loin le premier étage. Elle pourrait faire cours ici quand même la prof ! Hum. » Sa bouche esquissa une moue boudeuse. Que ses jambes lui semblaient lourdes ce matin, impossible de les bouger !

    C’est alors qu’une voix fort sympathique s’éleva à côté d’elle. Amaranth leva les yeux vers son frère. Sa silhouette de mini-mâle découpait une large ombre au-dessus d’elle.
    « Hélios ! Mais…. Tu as grandi, dis donc ! Tu me caches le soleil ! C’est un comble ! » Toujours plaisant de se faire accueillir par Ama…

    Cela dit, elle semblait avoir déjà plus la bougeotte, et le sourire éclatant qu’elle ne pouvait s’empêcher de lui adressait en disait long, bien plus que ses paroles idiotes.

    Elle rejeta la tête en arrière, pour s’adosser contre le dossier du canapé. Ses cheveux dorés s’étalèrent sur le tissu jaune. Un regard affectueux coula sur la silhouette du jeune Monsieur Arcker. « Tu fais quoi dis, avec ton chaudron ?! Tu vas faire ton devoir tout seul ? Ah non, t’as besoin de moi… je me disais aussi. » Elle lui tira la langue et se redressa d’un coup, pour attraper son frère par la manche de son pull. Ses doigts s’y attachaient, en le secouant légèrement – c’était un geste machinal – puis d’une voix un peu plus éveillée et douce, Ama enchaina. « Oui ça va, mais j’ai pas envie d’aller en cours de défense contre les forces du mal. C’est loiiiiiin. Et puis j’ai faim. J’en ai marre de manger des lutins chocos au p’tits dej. Je veux les crêpes de Papa. Tu sais, celles du dimanche matin avec les myrtilles, celles qu’il fait tout le temps brûler mais c’est trop bon quand même. Pfff, on n’en a même pas eu cet été… sauf la fois où l’autre débile de Sofia a essayé d’en faire. Elle ne les a même pas fait brûler en plus. Elle n’a rien compris ! Tsss… » Trois grimaces plus tard, et Amaranth avait fini de râler pour les dix minutes à venir. On est chiante ou on ne l’est pas. Elle était maintenant debout à regarder dans le chaudron de son frère, d’un air curieux.

    « Des asticoooots, ils sont mignons ! Comment ils s’appellent ?! » Elle plongea la main dans le chaudron pour attraper les asticots, les observer et les reposer gentiment à leur place. « Je suis contente que tu ne te sois pas fait manger par la vipère alors ! Sinon moi je lui boxe le nez ! Tu vois ?! » dit-elle en mimant un coup de poing dans le vide. « Personne touche à mon p’tit frère ! » Elle essaya de lui ébouriffer les cheveux, à la mode Léandre, mais n’arriva pas à atteindre le sommet de son crâne, même en sautillant. « Pfff mais t’as trop grandi ! Nul ! Mais va, je ne te hais point. Car tu es beau quand même. On dit de la pimenTineuh, Hélios ! Oui j’en ai fait en cours l’autre jour ! C’est pour faire quoi ? Tu es malade ? Je veux bien t’en donner une fiole mais elle n’est pas tip top je te préviens ! En même temps vu le cours tendu du slip de Merlin pourritos que c’était… Bouge pas, je vais te la chercher. » Qu’est-ce qu’elle ne ferait pas pour son frangin d’amûr ! Se bouger les miches quoi ! Et en quatrième vitesse je vous prie.

    En cinq minutes elle était de retour, et déposait la fiole de pimentine avec délicatesse dans le chaudron de son grand frère.
    « Je peux t’aider à faire ta potion si tu veux ! » Comment ça Amaranth essaye d’échapper au cours de DCFM avec cette bonne excuse ?!

    « Dans ma bonté d’âme je vais t’aider ! Même si ça me saoule un peu parce que j'étais super occupée. » déclara-t-elle, en se hissant sur la pointe des pieds pour lui faire... tous aux abris... un bisou. C’était sans compter Eleanor, et ses yeux partout…

    « ENH AMARANTH ! Il est 9h34 !!! Ton cours de défense contre les forces du mal ! Mais tu vas être trop en retard Choupi ! Tu veux te faire crier dessus par Mr Monroe ou quoi ?! Qui c’est après qui dois lui remonter le moral quand il est tout triste parce que vous faites les ânes ?! C’est moi ! Et c’est pas facile ! A force, je n’ai plus de pin’s ! Roh, bon je t’accompagne ! Regarde j’ai des chouchous avec des canards pour tes cheveux, verts ! Comment ça va bien t’aller ! Hiii ! Je te ferai des tresses sur le chemin !
    - AAAAAH ! Au secours ! Hélios, code ORANGE ! A plus ! » Cas de force majeure : fuite inévitable !
    Sur ce, Amaranth fila hors de la salle commune, poursuivie par Eleanor.



_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Helios D. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 51


Feuille de personnage
Gallions: 91
Points de Magie: 88

MessageSujet: Re: [Clos ~ Devoir de potions] Un jour, un type a dit : Ne jamais dire jamais.   Mer 15 Aoû - 23:48

    Bien heureusement, Helios aperçut sa p’tite sœur dans la salle commune et eut l’initiative d’aller lui demander où il avait un peu de chance de se procurer de la Pimenrine … euh de la Pimentine quoi. Parce que 1/ il avait une chance incroyable de pouvoir s’en procurer un flacon et dans les délais les plus brèves et 2/ cette dernière avait l’intention de sécher le cours de Défense contre les Forces du Mal, juste par pure flemme. *Ouuui, trop bien ! Je vais enfin pouvoir me la jouer grand frère responsable et tout et faire la fierté de Papa et de Léandre et tout* Uh uh, chacun ses plaisirs dans la vie, que voulez-vous que je vous dise @.@ !

    Ainsi donc, lors qu’elle lui rétroqua, en guise de bonjour, une de ses habituelles répliques légendaires. Ce à quoi, il répondit tout sourire, bien loin d’être gêné par les propos de sa p’tite sœur. Bien au contraire, il était bien fier d’être tout grand.

    « T’as vu ça Carapuce comment je suis grand. Prends-en de la veine petite. Papa a dit que j’ai pris 7.5 centimètres rien que cet été. Même que je suis plus grand que lui à mon âge, si ce n’est pas supra trop cool. Hain que c’est trop classe. Bon bon … »
    Son sourire ne fit que s’accentuer, flattant son égo. Ouais qu’il en était fier. Et s’il en avait la possibilité, il aurait ramené le cadre de la porte de la cuisine où son père notait, jour après jour, sa taille juste pour avoir une preuve à l’appui.

    Il réussit à maintenir son chaudron sous un seul bras, pour ainsi libérer sa main et aller ébouriffer les cheveux de sa p’tite sœur d’amour. Si la jeune fille détestait ça, Helios lui adorait le fait qu’elle déteste ça et le lui faisait à chaque fois qu’il en avait l’occasion.
    « Ouais, faut que je fasse le devoir pour m’sieur Monroe. Comme ça, il est tout fier de ses Pouffys. Tu vois, il est tout nouveau comme directeur, alors je dois faire sa fierté. Alors, je vais trop lui faire une potion de la mort qui tue. Alors, il me donnera de bonnes notes. Oui, et alors Papa sera heureux. »
    Elle lui attrapa par la suite la manche du pull et le secoua, sans oublier de lui tirer la langue bien sûr. Oh, ne vous inquiétez pas, Hélios en avait l’habitude. Ca ne fit que lui arracher un sourire supplémentaire. Ce qu’il l’aimait cette petite bouille. Amaranth ne perdit pas une seule possibilité de se plaindre de la nouvelle Maman de Papa et à tripoter ses asticots.

    « Oh déconne pas quand même Ama. C’est vrai qu’elle foire les crêpes de Papa … mais euh … elle fait super bien les omelettes. Ne dis pas le contraire ! Ouais, t’as vu comment ils en jettent mes asticots. J’en ai besoin pour ma potion. Mais voyons, je vais leur donner de nom, je les emmène aux abattoirs. Qu’est ce tu crois ?! Faut pas que je m’attache et tout ! Par contre, si tu veux, tu peux en garder un ou deux, pour toi ! Ca te donnera des bébés mouches et tu les enverras espionner tout le monde. Uh uh ! »

    Et lorsque cette dernière tenta de lui ébouriffer les cheveux à son tour en sautillant comme un p’tit kangourou, Helios éclata de rire et baissa sa tête de sorte à qu’elle ait la possibilité d’excausser son souhait. Il lui devait au moins ça.

    « Hahaha, tu vas voir, toi aussi tu vas grandir d’un coup ! Même si tu seras jamais plus grande que moi. Mais tu vas voir, tu vas grandir vite vite vite ! Mais non p’tite sœur, je suis sûr qu’elle est trop bien ta Pimentineeeuh, juste donne-la moi. Faut absolument que je l’utilise pour ma potion et tout. Même que tu peux … »
    Même pas qu’il avait eu le temps de finir sa phrase qu’Ama partit en vitesse grand V, lui cherchait une fiole remplie d’un liquide étrange et lui déposa le tout dans le chaudron magique. Oh, elle lui proposait de l’aider, ce qu’elle était A-DO-RA-BLE ! Oui oui, il en avait fallu du temps pour qu’il comprenne enfin qu’elle ne lui proposait son aide, rien que pour échapper à un autre supplice bien plus contraignant :

    « Oui, je vais avoir besoin d’aide pour ma potion méga trop … QUOI ? Uh uh. Comment ça mam’zelle veut pas aller au cours de m’dame O’brian. »
    Oui oui, mon personnage était un peu long à la compréhension, pardonnez-le !
    « Mais non, mais non, je ne suis pas d’accord, d’abord. Non, non ! Tu vas y aller Carapuce et t’as pas le choix ! Sinon, je te balance, okey ?! Et puis, t’es folle, tu veux te faire virer, c’est ça ? Tu veux te coltiner Sofia à plein temps et te faire déshériter par P’pa ? Non mais oh ! » Comment ça elle avait faim … et alors ? è.é

    « Pff, moi aussi j’ai faim. Bon écoutes, on fait un deal. Tu vas à ton cours de DCFM et je demande à Papa de nous envoyer tout pleins de crêpes brulés et des tonnes de bocal avec de la confiture à la myrtille dedans. Et après, on ira dans les cuisines et on mettra tout à chauffer et on les mangera que toi et moi. Mais seulement si tu vas en cours. Sinon, je les mangerais tout seul na et tu n’aurais rien ! »
    Hum, oui promis, la joueuse travaillera avec lui ses menaces pour qu’Helios puisse se mettre à niveau. « Qu’est ce tu crois, que tu vas m’adouer avec un bisou ? Tu crois que je suis un de tes Pokémons moi hain ? Mais euh … je suis plus grand qu’un Pokémon et plus fort. Alors, non. Tiens, t’as Eleanor qui rapplique. »

    Il n’en fallut pas plus pour faire littéralement fuir la plus jeune des Arckers. En voyant sa p’tite sœur tentait d’échapper coute que coute au patte de l’autre jaune, Helios réprima un fou-rire et cria à l’intention d’Ama : « ET VA EN COURS ! PAS DE FEINTE !! »

    *Bon maintenant, direction les cachots ! En plus maintenant, j’ai tout les ingrédients. Je suis ‘fin prêt à casser la baraaaaque* Et sur ce, il sortit de la salle commune des jaunes&noirs et descendit encore plus bas dans le château pour atteindre la Salle de Classe de Potions.

    Après avoir installé son chaudron, allumé un feu et préparé tout son plan de travail.

    Helios était devant sa marchandise, prêt à l’attaque comme jamais. *Bon bon, à nous deux !*

    Il commença par croiser les bras, se demandant par quoi il devait commencer. Il décida de verser le truc le plus liquide possible –soit la Pimentine- comme fond de potion. En sifflotant, le jeune Arcker ouvrit la fiole offerte par sa p’tite sœur et la versa dans le chaudron. Cette dernière se mit directement à grésiller et à faire sortir bien de bulles bizarres. *Euh … say normal, ça ?* o/
    Sachant que personne ne pouvait lui offrir une réponse valable dans l’immédiat, il continua sa mixture en y ajoutant la ficelle. Fissa elle tomba dans le chaudron, fissa elle fut dissoute en grésillant et en créant des petites étincelles.

    *Bon, maintenant, je crois queeeeee c’est le temps de la flamme donnée par Professeur.*
    Aussitôt pensé, aussitôt fait, il ouvrit le flacon et le versa d’un seul coup dans le chaudron.

    BOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOM

    « AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! » Le contenu du chaudron explosa. Bien heureusement que l’instinct de survie d’Helios poussa ce dernier à se coucher en dessous de la table juste avant l’implosion de la potion.

    « Que … quoi … et mes asticots ? Mais … euh … j’ai même pas eu le temps de mettre les asticots ! Pfff, c’est pas du jeu. » Il se releva, zieuta à l’intérieur du récipient pour découvrir une sorte de bouillie noircie infâme qui sentait extrêmement mauvais et qui ne ressemblait à rien.

    « Mais … je vais donner quoi, moi, à Monroe demain ? Euuuuuh … ! » Il prit quand même la bouillie risible, l’enfonça tant bien que mal dans une fiole en verre à part, y ajouta un asticot toujours vivant et …
    « Bah, j’ai qu’à lui donner ça moi, yek yek ! Même que j’ai mis l’asticot dans la potion ! » Oui … oui, il osait appeler cette chose, une potion Là !
    « Et j’offrirais le reste des amis de l’asticot à Ama, elle avait l’air de bien les aimer. Hain, que c’est une bonne idée. »


Citation :
    Tu es novice en potion, tes chances de réussites sont les suivantes :

    1) Gros Échec ! Le résultat est limite dangereux ! Zéro, rien ne va tenir dans une fiole... Dommage ! Attention, les novices, si vous faites 1, le bonus ne s'applique pas ! Et votre résultat sera bien de 1 !
    2,3,4) Échec, ce n'est pas gravissime mais ta potion aura clairement des effets médiocres, voire opposés à ceux que tu attendais. A peine de quoi remplir une fiole !
    5,6) Moyen, pas mal mais les effets ne seront pas si efficace que cela mais on pourra clairement identifier la potion ! Tu as de quoi remplir une bonne fiole !
    6+) Parfait ! Super ! De quoi remplir deux fioles de potion de bonne qualité ! Mission accomplie !



Pour la préparation de ta potion, tu bénéficies d'un échantillon de Pimentine fait par Amaranth Arcker, Sa Pimentine est de qualité moyenne.(mais c'est le geste qui compte !)
Au moins, elle ne t'apportera pas de malus, mais tu ne bénéficies que d'un +1 sur ton lancé de Dé. Donc à ton score de Dé, s'il n'est pas déjà de 1, ajoute +1 et tu verras le résultat final ^^
Il est possible que tu obtiennes plus de 6, dans ce cas, tu feras une potion parfaite, ainsi que le détail du lancé ci-dessus l'explique ! Que du bonheur !


Dernière édition par Helios D. Arcker le Jeu 16 Aoû - 0:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos ~ Devoir de potions] Un jour, un type a dit : Ne jamais dire jamais.   Mer 15 Aoû - 23:48

Le membre 'Helios D. Arcker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Helios D. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 51


Feuille de personnage
Gallions: 91
Points de Magie: 88

MessageSujet: Re: [Clos ~ Devoir de potions] Un jour, un type a dit : Ne jamais dire jamais.   Jeu 16 Aoû - 0:17


Devoir terminé !

    Et d'une façon catastrophique o/ Le lendemain, Helios présentera au professeur Monroe une fiole de verre contenant une bouillie noir, bien crado et carbonisé avec un asticot vivant se baladant à l'intérieur en solitaire. On aurait pu jurer que l'asticot était plus gros que la vieille. Il devait trouver la bouillie à son goût Là !
    Néanmoins, Helios présentera le tout à son directeur de maison avec un énorme sourire sur les lèvres. Désolé mais, la bonne humeur avant tout, m'sieur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elrik H. Monroe
Unbowed, Unbent, Unbrokenh
Unbowed, Unbent, Unbrokenh


Messages : 1710


Feuille de personnage
Gallions: 134
Points de Magie: 97

MessageSujet: Re: [Clos ~ Devoir de potions] Un jour, un type a dit : Ne jamais dire jamais.   Jeu 16 Aoû - 8:16

    « Hum... Tu as survécu à la confection de cette potion ?!! Par Tous les Saints ! Bon, l'essentiel c'est d'essayer ! On a encore du travail ensemble Soldat ! » *Tapote l'épaule !*


    Bravo, cet exercice accompli rapporte à ...
    Hélios D. Arcker
      - 24 PM
      - 30 Gallions
      - 25 Pts de Sablier pour Poufsouffle !


    Amaranth S. Arcker
      - 18 Gallions
      - 15 Pts de Sablier pour Poufsouffle !


    Merci à vous bouing


_________________

Spoiler:
 


Nous vaincrons lentement, mais sûrement !
- le club des escargots

Plus que 4/8 ! @_@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos ~ Devoir de potions] Un jour, un type a dit : Ne jamais dire jamais.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos ~ Devoir de potions] Un jour, un type a dit : Ne jamais dire jamais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un jour, un jour c'est ce qu'on dit lorsqu'on veut dire jamais. | Raphaëlle Dusterendall
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)
» Il y a soixante-dix ans, 1937 : 70 ans après, un devoir de m
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: Cachots :: Cours de Potions & de Divination-