Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rencontre fortuite / PV Killian M. Dromberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Cassiel Thersandre
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 29


Feuille de personnage
Gallions: 85
Points de Magie: 10

MessageSujet: Rencontre fortuite / PV Killian M. Dromberg   Jeu 26 Juil - 12:50

Les rues étendaient leurs bras dans l'anarchie la plus totale. Quiconque aurait pris la peine de survoler le quartier aurait pu voir un réseau arachnéen composé de galeries tortueuses. L'endroit transpirait la puanteur des crimes qui avaient pavé petit à petit chacune des rues. Même si des boutiques sorcières se dressaient dans les artères, on aurait dit que l'équivalent d'un Repousse-Moldu pour sorciers avait été mis en place : les rues étaient désertes. Ce n'était pourtant que le début de la soirée. Le soleil tentait tant bien que mal de garder sa place dans le ciel alors que la nuit s'acharnait à reprendre son trône.

Avisons maintenant une de ces ruelles sinueuses. Si l'œil s'attarde, nous pourrions alors voir un homme, les cheveux blond, l'air morose et ennuyé sortir d'une boutique à la devanture pouilleuse.

Les bras chargeait de gros cartons, Cassiel pestait. La journée avait été chargée, le Service des détournements de l'artisanat moldu allait bientôt faire une descente dans les environs et Cassiel, au courant de l'affaire par des moyens officieux, s'était hâté de faire le tour des boutiques.
De fait, la plupart des échoppes des environs conservaient des objets illicites et se faisaient une joie de s'en débarrasser à n'importe quel prix. Une aubaine pour notre protagoniste qui les revendaient ensuite le triple de leur valeur.

Cassiel aurait pu utiliser la magie pour transporter les cartons mais ces derniers remplis d'artefacts souvent bourrés de magie noire réagissaient très mal au moindre petit sort. Comme une sorte de bombe à retardement qui n'attendrait que l'étincelle. Il était donc obligé des les porter lui-même, ce qui n'était pas une mince affaire surtout que certains objets bougeaient et couinaient avec fureur.
Au bout de quelques dizaines de minutes, Cassiel posa avec délicatesse les cartons au sol en jurant. Il n'avait pas encore fait la moitié du chemin que ses bras étaient endoloris.
Dans un énorme juron, il décréta que le temps était de rigueur pour une pause sur l'asphalte.
Il s'assit donc à terre et sortit une fiole rempli de Whisy PureFeu. De loin, on aurait cru voir un clochard qui campait à côté de ses effets personnels. Notre homme but une gorgée et se sentit requinqué, mais pas pour porter ces machins impitoyablement lourds. Une chaleur bienfaitrice l'enveloppa le protégeant du froid de septembre. La paresse l'envahit soudainement.
Cassiel s'ébroua.

Pense aux Gallions Cassiel, pense aux Gallions.

Il s'étira avec un soupir de satisfaction, avisa la montagne de carton, poussa un gigantesque soupir et se releva.
Il vit alors une silhouette se détacher des ombres de la ruelle. C'était un homme, assez grand, le pas décidé. Cassiel ne réfléchit pas deux secondes de plus et héla le type en question :

 Hey ! Vous là ! Mais oui vous ! Vous voyez quelqu'un d'autre dans cette foutue rue ?
Dites, ça vous embêterait de venir m'aider ? J'ai quelques objets très fragiles et très lourds à transporter. Bien sûr, si l'idée d'une bonne action et la promesse d'un verre ne vous suffit pas, je me résoudrais à vous octroyer quelques deniers.


Avant que le type ne se décide, Cassiel jeta un coup d'œil rapide au cartons, vérifiant que ces derniers étaient bien fermés et ne laissaient rien transparaître de leur hideuse nature. Il adressa même un chut rageur à une des boîtes qui s'évertuait à couiner. A sa grande surprise, celle-ci se tut immédiatement.
Cassiel pensa alors avec enthousiasme que si un sous-fifre du Ministère viendrait à leur barrer le chemin, il aura tout le temps pour s'enfuir tandis que l'autre, ignorant la nature de ce qu'il portait, ne réagirait sûrement que trop tard et se ferait arrêter à sa place.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Killian M. Dromberg
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 75


Feuille de personnage
Gallions: 411
Points de Magie: 42

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite / PV Killian M. Dromberg   Mar 14 Aoû - 11:47

    Barjow & Beurk... Foutu magasin, foutu patron ! Killian était toujours en train de batailler avec lui ! Sale rapace qui vendrait père et mère pour quelques gallions de plus. Sauf que le Dromberg était particulièrement retors lui aussi. Non pas qu'il était proche de ses sous, mais c'était une question de principe. Ne jamais rien céder à la légère. Puis il n'était pas n'importe qui ! Barjow devait jouer serrer avec lui, Killian ne pouvait pas être dupé à la légère.
    Néanmoins, après presque trente minute à discuter, Killian obtint ce qu'il désira, un livre traitant sur les artefacts maléfique. Un livre de magie noir, que Fleury & Bott ne vendait pas, le genre de livre, difficile à trouver , sauf pour ceux qui savaient ou chercher.
    En sortant de la boutique l'archéomage remonta le col de sa veste et s'enfonça d'un pas vif dans les ruelles de l'Allée des Embrumes. Le soleil peinait à filtrer dans ses ruelles qui ne voyait le jour qu'une heure à peine par jour et encore, quand il n'y avait pas de nuage. C'est à dire, à Londres, presque toujours.
    Des ruelles dangereuses pour les non initiés, mais l'irlandais y était habitué maintenant. Toutefois, il ne tenait pas trop à être vue dans le coin. Bon, il ne faisait rien de mal, mais il avait quand même un livre de magie noir dans la veste intérieur de sa veste. Il aurait pût transplaner, mai ce n'était pas son moyen de transport préférait. Son appartement, côté moldu, était à 5 minutes du Chaudron Baveur, dans un quart d'heure max il y serait. C'était pas la mort et qu'est-ce …

    Il se tourna vers une une ruelle adjacente. Un homme à côté d'un tas de carton... Il marqua un temps d'hésitation. Il savait que trop bien ce qui ce tramait dans ce genre d'endroit. Mais peut-être était-il trop sceptique. Il s'avança.
    L'homme, blond, avait un visage peu avenant, genre brut de décoffrage ! En même temps, dans ces rues, c'était guère étonnant. Il jeta aussi un regard au carton que visiblement il galérait à transporter.
    Pourquoi ne pas utiliser un sortilège de lévitation ? Soit il était pas doué avec sa baguette, soit c'était fragile.
    Killian savait que certains objet était trop fragile pour être transporté de la sorte ou qu'il ne valait mieux pas contrarier avec un sortilège.
    Il était drôle n'empêche ce blond, à le prendre pour un idiot ou/ et un mendiant.

    Quelques deniers ? Monsieur est trop bon ! Je veux bien vous aider... Mais je peux savoir ce que transportez ?

    Bah oui, on ne disait pas chut à un carton qui sifflait sans raison. Est-ce qu'il lui répondrait ? Il en doutait, beaucoup même. Néanmoins, il se baissa et souleva un carton, doucement. C'était lourd en effet, ça fit un léger bruit de ferraille.
    Continuer pouvait s'avérer dangereux, il le savait, mais néanmoins, si ce qu'il pressentait ce révélait exact, ce mec pouvait avoir quelques articles intéressant à lui proposer. S'ils avaient véritablement de la valeur toutefois.

    J'ai une autre proposition. Je vous aide et vous me donnez une des pacotilles que vous trimbalez !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cassiel Thersandre
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 29


Feuille de personnage
Gallions: 85
Points de Magie: 10

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite / PV Killian M. Dromberg   Ven 9 Nov - 0:04

    Cassiel accueillit l'ironie du nouveau-venu avec un sourire ravi, presque enfantin.
    Il avait toujours eu l'intime conviction que lorsque que l'on est capable d'utiliser pareille subtilité verbale, il réside quelque espoir quant à l'intelligence de l'interlocuteur.
    Hélas, son sourire s'effaça bien vite quand l'autre fit de son aimable proposition une négociation éhontée. Cassiel se mit à grommeler pour lui même, ses lèvres se tordirent en une moue boudeuse.
    Il passa une main dans sa barbe, croisa les bras et planta son impertinent regard bleuâtre dans les yeux de son interlocuteur. La réflexion était de mise : le marchandage est un art.
    Il était devenu très clair que cet espèce d'échalas ne pensait pas une seconde que votre humble serviteur ne transportait que des « pacotilles ». Si tel avait été le cas, il aurait certainement préféré rendre service pour quelques monnaies. Ceci dit, il ne lui inspirait pas grande méfiance. Rien n'indiquait qu'il faisait partie des autorités, au contraire. Après tout, l'homme se baladait le soir, dans cette partie poissarde de la ville et puis, s'il prenait un des artefacts, il se rendait aussi coupable que Cassiel.
    Ce dernier fronça légèrement les sourcils. Étonnant ce mec. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour deviner de quoi il en retournait. Cassiel appréciait les gens malins tant qu'ils avaient la décence de le rester moins que lui.
    Notre vaurien soupira et admit en son fors intérieur que de toutes manières, il n'avait pas vraiment le choix, toute cette merde était trop lourde et maintenant que l'autre avait plus ou moins deviné la nature de ce qu'il transportait, ce serait dangereux et inconsidéré de l'écarter.
    Cassiel marmonna une dernière fois pour le plaisir, hocha lentement la tête et se releva, droit sur ses pieds. Il choisit alors d'adopter un ton volontairement trop solennel.


    " Adjugé ! Je m'octroie néanmoins le droit de choisir laquelle de ses "pacotilles" finira entre vos mains.
    Il est même probable que si votre bourse est bien remplie, vous pussiez en acquérir d'autres.
    Je ne doute pas que vous souhaiteriez en évaluer quelques unes vu que vous semblez amateur de jolies choses."


    Il acheva cette dernière phrase les yeux pétillants de malice, démontrant ainsi à son allocutaire que oui, ils parlaient bien de recel d'objets aux origines sournoises. Il ne lui demanda pas non plus quel usage ce dernier compter faire de sa nouvelle possession. Ça ne le regardait pas. Si ce mec voulait faire exploser un tas de Moldus avec, ce n'était pas son problème. Il n'était que l'intermédiaire.
    Comme pour sceller l'affaire, Cassiel tendit sa flasque de whisky à l'homme qui prenant apparemment sa tâche à cœur, soulevait déjà un carton. C'est bien ! Qu'il s'active ! Il n'allait quand même pas le payer à rien foutre. L'escroc passait déjà en revue ses acquisitions du jour afin de trouver celle dont il tirerait le moins de revenus et qu'il donnerait alors généreusement à son Bon Samaritain. Mais pour l'instant l'heure était aux rasades de whisky. Quitte à déambuler dans la crasse noirâtre des rues, autant le faire le cœur et l'âme au chaud.


    "Ceci dit cher ami, je ne fais jamais affaire avec un inconnu. J'aimerais connaître le nom de celui qui va cracher ses poumons à côté de mon humble personne."

    Sous son apparente amabilité et naturelle curiosité, Cassiel voulait savoir qui était son interlocuteur comme ça, si jamais l'autre avait l'idée stupide de le doubler, il puisse retrouver ce petit enfoiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Killian M. Dromberg
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 75


Feuille de personnage
Gallions: 411
Points de Magie: 42

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite / PV Killian M. Dromberg   Mar 13 Nov - 22:27

    Maintenant les reprit des justice et les méchants magouilleur de l'Allée des Embrumes connaissaient des mots tel que « Octroyer ». Surprenant, on n'arrête pas le progrès ! Visiblement cet homme avait un peu de jugeote, peut-être qu'il ne serait pas capable de citer deux sorciers célèbre du moyen-âge, mais il semblait malin ! Killian avait un don pour juger les personnes, très utile d'ailleurs ! Et il se trompait rarement. Cet homme, d'environ son âge, avait un regard plein de malice, mais aussi, de méfiance. Que pensait-il ? Qu'il était tomber sur le mauvais cheval en essayant de prendre cet main secourable pour un débile ? Peut-être ! En tout cas, il ne perdait pas le nord ! Et même pas sa marchandise déballait qu'il essayait déjà de lui vendre !
    En quoi cela intéressait Killian ? L'affaire de la relique magique que l'on avait retrouvé chez des moldus, ça, ça l'intéressait. Peut-être que ce type là pourrait savoir quelques petites choses à ce sujet ! Mais aussi, il voulait savoir de quel genre d'homme c'était ! S'il était prêt à faire beaucoup de chose pour de l'argent ou si ce n'était qu'un petit escroc de bas étage. C'est que Killian avait l'utilité d'une paire de bras solide et d'une baguette efficace.

    Disons que l'archeomage devait parfois se montrer persuasif. Voir même menaçant. Réunir des informations, des documents, des livres, des vieux objets, surtout quand ils avaient de la valeur, pouvait s'avérer une tâche compliqué ou cher ! Il y avait bien le mari de sa cousine pour lui rendre ce genre de service, mais Killian s'en méfiait, il était un peu trop gourmand dans le genre ! Efficace mais pas fiable. Et vu qu'il faisait partit de la famille, c'était délicat.
    Alors que ce mec là, si l'archéomage arrivait à le coincer, à le faire chanter – par rapport à ses marchandises par exemple – il pourrait en tirer certains bénéfice ! Des bénéfice pour lui, mais aussi pour ce brigand au cheveux gras !
    Pour le moment, toutefois, se montrer bienveillant ! Ou du moins, intéressé par ces objets !

    Oh, je ne doute pas que vous saurez choisir celle qui vous arrangera le plus ! J'aime les jolies choses, certes, mais je m'en méfie aussi ! La beauté recèle bien des vis ! Mais déplaçons ces cartons, nous reparleront récompense par la suite si vous souhaitez !

    Le carton sur les bras, il se déplaçait au côté de cet inconnu qui sortit une flasque de sa poche. Flasque qu'il refusa d'un geste. Non, Killian ne buvait pas ! Peut-être que cet homme était du genre à penser qu'on ne pouvait pas faire confiance aux gens qui ne buvaient pas, mais tant pis ! Si l'homme tentait quoi que ce soit envers lui, il n'aurait plus qu'à aller voir ses potes du ministère et l'affaire était réglé. Puis, tant qu'il portait un carton, son interlocuteur était inoffensif, non ?

    Non merci, je ne bois pas ! Et mon identité... Voyons. Vous ne souhaitez certainement pas entendre de mensonge, je me trompe ? Et de mon côté, je ne vous demanderez pas quel est votre prénom, je ne m'en soucie guère pour tout vous dire !

    Ouais non, il n'allait pas lui dire «  Killian Dromberg, enchanté ! Devenons amis et allons élevé des Scrout à pétard en Afrique » ! Pas bête l'animal !
    Killian laissa le silence s'installer et posa finalement son paquet là ou l'inconnu posa le sien ! Une bonne chose de faite, c'est vrai que c'était lourd ces « pacotilles ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cassiel Thersandre
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 29


Feuille de personnage
Gallions: 85
Points de Magie: 10

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite / PV Killian M. Dromberg   Mer 21 Nov - 13:21

    Cassiel émit un grognement étouffé. L'autre voulait rester anonyme qu'il reste anonyme. Petit malin.
    Il ne buvait pas d'alcool ? Tant pis pour lui, tant mieux pour Cassiel.
    Enfin, il posa son carton. L'autre fit de même. Le jeune homme n'allait certainement pas ramener les cartons chez lui. Pour des raisons évidentes dues à la nature même des artefacts, et puis parce que l'idée de montrer où il habitait à un inconnu qui l'aidait à se balader avec des marchandises illégales le rebutait légèrement.

    Ils étaient maintenant dans une petite ruelle tortueuse qui semblait se perdre dans les ténèbres. Sans un regard à son complice, le jeune homme sortit sa baguette noire. Il remua doucement les lèvres et une petite étincelle pourpre naquit au bout de sa baguette, flotta sur place quelques instants et se perdit dans la ruelle. Cassiel se retourna vers l'homme et lui fit un geste de la main qui se voulait rassurant. Comme pour souligner ses intentions, il rangea sa baguette. Ils attendirent dans le silence complet pendant quelques minutes.

    Une tête émergea de la rue, et une voix aux accents populaires se fit entendre :

    "Ah bah j'vous attendais plus tôt ! C'qui fait quand même froid ici, on s'les pèle."

    Devant eux se tenait désormais un gamin d'une quinzaine d'année, petit, les cheveux noirs corbeaux, la mine chafouine, la gueule pleine de charbon.
    Si l'auguste et éteinte famille Thersandre savait qu'un de leur descendant fréquentait du Cracmol, ils devaient se retourner dans leurs tombes. Ce qui n'était pas une idée déplaisante aux yeux du-dit descendant.
    Le gosse adressa un regard interrogateur à l'encontre du compagnon de Cassiel.

    "Gamin, voici euh... Nous l'appellerons Ulysse. Après tout, il n'arrête pas de montrer de grandes dispositions à la matoiserie. J'ai eu besoin de lui pour transporter tout ça. Je te laisse monter les cartons à l'entrepôt. Je dois juste finir l'affaire avec Monsieur ici présent. Puis ramène-moi une bouteille de l'entrepôt, Ulysse étant abstinent, je vais devoir boire pour deux."

    Tandis que le gosse commençait à trimbaler les cartons dans un escalier en pierre qui louvoyait le mur, Cassiel reporta son attention vers Ulysse :

    "Laissons le gamin monter les cartons, il s'en sortira s'il les prend un par un. Puis je ne le paie pas à rien faire. Voyons voir..."

    Le jeune homme se mit à fouiller dans un des cartons. Celui-ci se mit à frétiller quand une main étrangère commença à fouiller dans les tréfonds de ses entrailles. Mais Cassiel ne fut pas long, il savait quoi chercher. Enfin, il sortit une sorte de masque chinois. Noir, le masque était parcouru de zébrures rouges sang. Plus étrange, on pouvait voir que les yeux et lèvres étaient scellés. Il le tendit à son complice.

    "Simple conseil, à votre place, je ne le porterais pas. On ne sait pas vraiment ce qu'il vous fait voir puisque personne n'a pu l'ôter pour dire ce qu'il avait vu. Le type qui me l'a vendu m'a certifié qu'il procurait un sensation telle qu'il est impossible de l'enlever une fois mis. C'est un objet invendable, je vous le donne. "

    Cassiel eut un large sourire rusé. Le choix de son "présent" n'était pas anodin. Le type était intelligent mais semblait irrémédiablement curieux. Peut-être que la tentation serait trop forte pour lui. Cassiel s'amusait déjà du conflit intérieur que l'homme aurait à chaque fois qu'il verrait l'objet :
    Est-ce que l'escroc lui avait dit la vérité ? Que pourrait-il voir s'il le mettait ? Après tout, peut-être que lui pourrait l'enlever...
    Cassiel se sentait comme l'entremetteur du Diable, proposant un marché déséquilibré à un pauvre mortel.
    Dans les mains de son associé éphémère se trouvait désormais le conflit de la raison et de la curiosité. L'éternel dilemme d'Ulysse et du chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Killian M. Dromberg
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 75


Feuille de personnage
Gallions: 411
Points de Magie: 42

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite / PV Killian M. Dromberg   Jeu 22 Nov - 16:44

    C'était bien présomptueux de croire que Killian allait se laisser avoir par un masque aussi curieux. Après tout, c'était un archéomage qui avait exploré des endroits sordides, sortis des objets curieux, dangereux, plein de valeur, souvent les trois en même temps. Donc, si monsieur le-petit-truand-de-bas-étage pensait que Killiana allait se laisser avoir si facilement, il se trompait. Le masque en lui-même, ne l'intéressait pas. Pourquoi, ce mec l'avait dit lui même, il était invendable. Non pas qu'il souhaitait le revendre, mais il y avait une raison à cela, autant, on ne pouvait plus le retirer une fois mis. Ou du moins, sans y laisser une partie de son cerveau ou un truc comme ça.
    Il aurait aimé quelque chose de plus soft, mais pas forcément plus gentil.

    Ce gars semblait avoir un minimum d'organisation quand même. Depuis quand exerçait-il ce « métier » ? Est-ce que le mari d'Orla le connaissait ? Fort probable.
    Le surnom que lui donna ce mec, ne le laissa pas indifférent. Tiens donc, ce type était un adepte des mythologie moldu ? Quoi que même chez les sorciers, Ulysse était connu. Son histoire, était-elle vrai ou simple mythe ? Ulysse ne serait-il pas un sorcier ? Ou, le personnage était connu chez les sorciers aussi, mais vu que les hypothèses sont infondés, ce sujet n'était pas traité dans le domaine scolaire. Un érudit d'histoire alors ? Ou un simple gars lambda qui a lut ça une fois quelque part, né moldu ou sang-mêlé !
    C'était le genre de détail qui ne laissait pas indifférent notre cher Historien . On était un fin observateur ou on ne l'était pas.
    Comme le gamin qui bossait pour lui. Certainement pas un sorcier. Ou alors un sorcier qui avait eu de gros problème. A son âge on est à Poudlard, pas dans les rues à porter des cartons de marchandises illégales. Alors, soit c'était un gamin qui c'était fait briser sa baguette, soit, c'était un cracmol. En clair, pas une personne recommandable.
    Ca lui faisait penser qu'il avait un cousin cracmol. Sloan. Beurk... Du sang mâle gâché, si c'était pas malheureux.

    Mais revenons un peu à cet récompense. Killian prit le masque et tapa du doigt dessus. Un sourire barra son visage. De l'ivoire. Ce masque était vieux, c'était indéniable. Et il valait sûrement son pesant de gallions. L'ivoire, c'est une matière désormais interdite de travailler et c'était seulement les masques très vieux qui en était pourvus. Mais ça ne l'intéressait toujours pas.

    Je pense que vous feriez une erreur en me cédant ceci et moi, en l'acceptant. Ca ne m'intéresse pas. Et sachez, que c'est de l'ivoire. Ce style de masque asiatique, depuis ces deux derniers siècles, et fait en bois, en argile ou en écorce. Et vu le bon état de ce masque, je pense que son pouvoir ne réside pas que dans ces rubis. Barjow & Beurk seraient intéressés par ceci je pense. Et vous pourrez en tirer un bon prix. J'aimerais autre chose. Quelque chose qui pourrait être « dissuasif », quelque chose de facile à transporter, qui passe inaperçu et dont les dégâts ne sont pas apparents. Quelque chose de spirituel. Vous n'avez rien de ceci en stock ?

    Killian croyait au bien fait des douleurs psychologique, plus que physique. Le genre d'objet que l'on pouvait offrir, le genre d'objet qui passerait le plus inaperçu possible. Il était utile d'avoir ce genre de petit « gadget » à porté de main.
    Façon ce qui l'intéressait plus que les babioles, c'était le personnage lui-même.

    Les artefacts de magie noire sont votre unique passion ou vous avez d'autre hobbies, disons, lucratif ? Je suis quelqu'un aux besoins variés voyez-vous …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cassiel Thersandre
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 29


Feuille de personnage
Gallions: 85
Points de Magie: 10

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite / PV Killian M. Dromberg   Jeu 13 Déc - 21:13

    La nuit s'était désormais installée. Sans se préoccuper des préliminaires qui l'obligeait à nuancer ses teintes, elle avait envahi les rues de son noir manteau.
    L'Allée des Embrumes avait la particularité de ces endroits mal-famés : le silence qui venait avec l'obscurité n'avait rien de paisible. L'absence de sons contribuait à l'ambiance lourde et incertaine qui empuantissait les ruelles.
    Un juron retentit, brisant l'apathie de l'artère dans laquelle Cassiel et Ulysse se trouvait. Un bruit de fracas se fit entendre, et ils virent apparaître le gamin qui leur certifia que nan, il n'avait rien cassé, enfin du moins, pas à sa connaissance. Le gosse tendit à Cassiel sa bouteille et repartit se battre avec le dernier carton.
    Cassiel regardait et écoutait avec intérêt son complice manipuler l'objet et tergiverser à son propos. C'était désormais un fait, il s'y connaissait. Il avait quand même un putain de don pour tomber sur de drôles de gens. Qu'est-ce qu'un type comme Ulysse, avec toutes ses connaissances foutait dans l'Allée des Embrumes ? La diatribe analytique qu'il lui servait détonnait franchement avec l'endroit. Ne manquait plus que le ton guindé.
    Cassiel le laissa finir et émit un petit rire.

    "Que vous êtes plein de surprises Ulysse ! Votre expertise ne serait pas des moindres dans mon domaine de... compétences. Je suppose qu'il est inutile de vous demander d'où vous nous sortez tout ça."

    Le jeune homme hocha doucement la tête comme s'il appréciait une plaisanterie fort bien tournée.
    Il déboucha la bouteille de Whisky Pur Feu et en but une large rasade. Il resta un moment silencieux, appréciant l'amertume du breuvage traçant son chemin jusqu'à son œsophage.
    Puis Cassiel reprit d'un ton railleur :

    "Il est agréable de voir que vous vous souciez autant de mon bien-être financier. Mais je vais vous avouer quelque chose, je n'en ai strictement rien à faire que vous ne veuillez pas de mon offre. Après tout, j'ai respecté ma part du marché. Et Merlin sait que je ne suis pas un foutu antiquaire. J'ajouterais même que décliner ainsi un présent, c'est impoli."

    Cassiel était néanmoins déçu que l'homme ne daigne pas s'intéresser un peu plus aux mystères du masque. Il sentait que l'intérêt qu'il avait porté au dilemme qu'incarnait l'artefact ne suscitait pas la même curiosité chez son interlocuteur. Il avait l'impression que l'on dévalorisait quelque peu son machiavélique pacte. Cassiel haussa les épaules. Après tout, ce n'était pas de sa faute si l'on ne savait apprécier l'ingéniosité de la chose.
    Puis, il reconsidéra son vis-à-vis et souligna la franchise de la question de l'homme par un sourire malin.

    "Je suppose que cela dépend de vos besoins. Je ne fais plus dans le "dissuasif" comme vous le dites si bien. Ceci dit ma parole n'a comme limites que la profondeur de votre bourse. Je puis aussi entreprendre un certain nombre de choses et vous en procurer d'autres. Je peux aussi vous mettre en contact avec des partenaires financiers qui peuvent vous apporter une palette de services plus étendue. Enfin, tout cela dépend évidemment de vos capacités pécuniaires."

    Il était clair que Cassiel s'amusait quelque peu de son auditeur, utilisant volontairement le même ton que ce dernier avait usé lors de son analyse du masque. Chacun son domaine d'expertise.
    Il porta la bouteille à ses lèvres, avala une autre gorgée. Le gosse réapparut alors et se posta derrière eux, accoudé aux murs. Il s'alluma une cigarette et se mit à observer le duo sans aucune discrétion. Cela ne semblait pas gêner Cassiel qui poursuivit :

    "Si vous me disiez directement et clairement ce que vous désirez, peut-être que l'on pourrait progresser mon cher Ulysse. Ou sinon je crains que notre collaboration ne s'arrête ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Killian M. Dromberg
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 75


Feuille de personnage
Gallions: 411
Points de Magie: 42

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite / PV Killian M. Dromberg   Mar 26 Fév - 22:07

    Les conversations qui tournaient autours du pot, comme celle-ci, ou chacun essayait de tirer les vers du nez à l'autre sans laisser filtrer d'information à son propos, les conversation de diplomate, de financier et tout ça, il connaissait. Il était le porte-parole de la famille Dromberg, avec sa cousine, qui gérait plus l'aspect financier qu'autre chose. Accord, pacte, négociation, il savait gérer ça. Même les conversations plus privé, comme celle-ci. Une conversation sur laquelle il voulait être discret, très discret même. Surtout depuis qu'il savait que le Ministère portait un grand intérêt aux artefact magiques, vu les dégats qu'avait causé l'un d'eux, chez une famille moldu, très récemment.

    D'ailleurs, ce mec savait peut-être quelque chose sur cet objet. Toutefois, commencer à le questionner maintenant sur ce sujet, rendrait son interlocuteur méfiant. Il ne fallait pas le rendre méfiant. Il pouvait lui être utile. Enfin, s'il était gourmand du moins, ce qui avait l'air d'être le cas.
    Son expertise plaisait donc à ce receleur? Bien. Killian n'en avait pas grand chose à faire, mais au moins, son interlocuteur savait qu'il était inutile de le prendre pour une bille. Toutefois, son jugement, ne semblait pas plaire au bonhomme. Et bien soit. Il en avait pas grand chose à faire, que le mec soit vexé de voir son cadeau refusé. Ils étaient pas là pour ce faire des câlins, des promesses et autre parole d'hypocrite. Que ce soit impolie, lui passait largement par dessus la tête. Ce masque il n'en voulait pas, pour la simple et bonne raison que même le receleur n'en savait pas les effets. S'il le mettait et qu'il tombait dans un coma végétatif? Il serait bien emmerdé! Donc non, pas de prise de risque. Il n'était pas fou et insouciant Killian, bien au contraire!

    Désolé de vous decevoir, mais je ne vais pas satisfaire votre curiosité et vos promesses au détriment de ma personne.

    Killian jeta un regard autours de lui. Les ruelles étaient toujours vides, mais mieux valait être prudent et éviter de trop s'attarder. Il écouta toutefois son “compagnon” avec intérêt. Cet homme pouvait le mettre en relation avec de plus gros poisson. Non, cela ne l'intéressait pas. Il ne tenait pas à être reconnu, c'est pour cela qu'il préférait traiter avec de petit voyou comme ce mec que des gens bien placé, qui ont de l'argent, suscpetible de le reconnaître. Puis, ce gars, semblait pas trop stupide, assez fin d'esprit, même. Le ton qu'il prenait en parlant de ses “relations” le prouvait bien, une manière délicate de se foutre de Killian, mais ce dernier ne releva pas.
    Il regarda le gamin se poser à proximité d'eux, comme s'il surveillait quelque chose. Lui, certainement. Façon, la conversation était terminé! Pour le moment il n'avait pas besoin des services de ce mec, pas encore.

    J'ai besoin de quelqu'un qui fait ce que je lui demande, sans poser de question. Moyennant une récompense financière non négligeable. Je vous tiendrez au courant si j'ai besoin de vos service. Je sais ou vous trouvez de toute façon. Maintenant, veuillez m'excuser, mais il se fait tard et deux hommes discutant dans ces ruelles, c'est suspect. Concernant notre petit marché, c'est cadeau, gage de bonne foi. Bonne soirée messieurs!

    Et il tourna les talons et marcha du pas vif qui était le sien sans se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre fortuite / PV Killian M. Dromberg   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre fortuite / PV Killian M. Dromberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hé, bébé ! | PV Juliet & Killian
» La bêtise insiste toujours. [PV Roxane et Killian]
» Are you ready for this ? ▬ Killian
» "C'est moi qu'ils ont étendu sous cette froide pierre" [PV Killian]
» Mission "le slip du capitaine" [avec Killian Jones]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Wizarding World | For the Greater Good :: London :: Knockturn Alley :: Ruelles Coupe-Gorge-