Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Lun 30 Juil - 22:08

    Suite directe de ce RP

    Ne pas s’énerver, ne pas s’énerver, ne pas se mettre à beugler dans tous les sens, y’a des gens qui regardent comme si tu étais un panda rose, rester calme, inspiratioooooooooooon ! Pourquoi est-ce que Alan lui prenait autant la tête hein, pourquoi ? Lui il voulait juste faire des bébés (c’est pas possible Ethan) FAIRE DES BEBES DONC et puis voilà ! Non non, les disputes, c’était le truc des… couples. Berk, rien que ce mot lui hérissait le poil. Il ne prit pas garde au ton cassant de l’aiglon, continuant de fulminer en faisant les cent pas. Non, pas question qu’il s’approche de Joren, pas question. Même si ces derniers temps le Gryffondor s’était remis au sport et avait des fesses à damner un saint mais CE N’ETAIT PAS LE MOMENT DE PENSER A CA. Mon dieu, ça n’allait vraiment plus dans sa tête. Il se passa une main dans les cheveux et desserra sa cravate qui avait visiblement décidée de l’étrangler. Il stoppa net son geste et regarda Alan droit dans les yeux, les nerfs à vifs.

    - Jaloux ? Un rire sardonique s’échappa de ses lèvres. Jaloux ? oui Alan a compris je crois, il n'a pas de problème d'audition au dernière nouvelle. Non je crois pas non. Possessif, oui.

    Et ce n’était clairement pas la même chose. Du moins dans la tête du brun. Il y avait cru ou quoi ? Ethan avait bien envie d’ajouter qu’il ne fallait pas qu’Alan se fasse des illusions, mais il n’avait clairement pas envie d’envenimer la situation. Déjà que ça le gonflait. Il laissait le Serdaigle faire sa petite tirade, croisant les bras, haussant un sourcil. Rester impassible, oui voilà, c’était la bonne solution. Plus l’aiglon parlait, plus Ethan était énervé. Parce qu’il avait raison et ça, ça le faisait bien chier. Oui il n’en avait pas envie et alors ? Il avait la trouille ? Peut-être. Probablement. Afficher une préférence pour les garçons devant tout le monde, non ce n’était pas une chose facile. Il n’avait pas envie de le faire, pas maintenant. Plus tard, pour l’instant, sa situation lui convenait très bien. Mais visiblement, ça ne convenait pas à Alan. Dommage pour lui. Non ce n’étais pas prêt d’arriver, exactement. Et puis la suite le surpris un peu. Juste un peu. Le rouge et or s’était attendu à ce que Alan se fasse la malle sans rien dire, lui donnant peut-être un petit coup d’épaule au passage. Mais au lieu de ça, il se colla contre lui et l’embrassa, déclenchant des picotements le long de la colonne vertébrale du lion. Les mains légèrement tremblantes, il attrapa les hanches de l’aiglon et effleura sa peau à l’aide de son pouce. Mais trop vite, Alan s’écarta, lui balança une phrase assassine et mit les voiles, comme ça. Lâche ? LACHE ? LUI ? Oh putain, ça allait chier. Il allait y avoir du sang, des tripes, des boyaux, de la cervelle partout. Oui bon peut-être pas, Ethan n’avait jamais tellement supporté la vue du sang, mais il allait faire un effort @.@ Tapant du pied par terre en jurant, il se retourna et essaya de se maîtriser pour ne pas se précipiter à la suite de l’aiglon. Non, c’était loin d’être fini, il n’allait pas le laisser s’en sortir comme ça. Il atterrit finalement dans le hall et trouva Alan appuyé contre un mur. Son sang ne fit qu’un tour et il traversa la foule d’élèves sans s’excuser, s’attirant des regards outrés et autres insultes. Ranafoutre. Il arriva à la hauteur du Serdaigle et se mit à hurler.

    - C’est bon, T’AS FINI ?! J’peux en placer une SANS QUE TU TE FASSES LA MALLE ? Je ne suis pas un putain de LACHE ! C’est juste que c’est PAS FACILE ! Tu peux le comprendre ça ? Visiblement NON ! Toi tu fais c’que tu veux JE M’EN FOUS, mais viens pas me faire des reproches parce que je suis simplement PAS PRET !

    Les mains tremblantes sous l’effet de la colère, il attrapa Alan par le poignet et le traina au milieu du hall, sous le regard médusé de certaines personnes. Il le regarda un instant, ses yeux lançant des éclairs et écrasa ses lèvres sur les siennes, un peu brutalement et glissa sa langue dans sa bouche pour approfondir le baiser. Il posa une main sur les fesses d’Alan, l’autre passant sous sa chemise et serrant sa hanche fortement, rougissant légèrement la peau de l’aiglon. Il ne fit pas attention aux quelques exclamations autour d’eux, continuant d’embrasser le bleu et bronze jusqu’à étouffer. Quand le manque d’air se faisait trop sentir, il se recula repoussant un peu violemment le brun, toujours une lueur de colère dans les yeux.

    - VOILA, T’AS EU C’QUE TU VOULAIS NON ? T’ES CONTENT MAINTENANT ?!

    Il ne voulait même pas regarder autour de lui, il regrettait déjà ce qu’il venait de faire. Il sentait les regards sur lui, il les sentait putain. Il se serrait donner des baffes. Il n’était qu’un CON putain, il n’aurait pas pu se contenter de se faire traiter de lâche et aller pleurer dans les jupes de Léandre ? Mais non, putain d’égo à la con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Mar 31 Juil - 16:49

    Possessif. Possessif. Bordel ! Les mots d'Ethan tournaient et retournaient dans la tête de l'aiglon, le rongeant lentement. Alan détestait précisément ce qui était en train de se passer, mais c'était plus fort que lui – il était énervé. Il avait eu besoin de sortir tout ça, d'un coup, rapidement, ne serait-ce pour qu'Ethan se rende un petit peu compte de ce que voulais Alan. Est-ce que le lion l'avait comprit, ça, c'était autre chose. Toujours adossé au mur du hall d'entrée de Poudlard, Alan soupira. Bordel de nom de dieu de merde. Un bref instant, la pensée qu'il ferai bien de se tirer de là lui effleura l'esprit – il la rejeta aussitôt. L'aiglon n'avait pas envie de bouger – pas le courage de se tirer, encore moins celui de revenir dans la cour extérieur. Seul parmi les autres, voilà qui n'était pas plus mal. Enfin, seul … Il mit à peu près une demi seconde pour repérer Ethan qui entrait dans le hall à son tour avant de se diriger vers lui, l'air sacrément pas content. Une nouvelle fois, l'aiglon ferma les yeux. Et merde …

    Ethan se posta face à lui avant de hurler, purement et simplement, faisant sursauter l'aiglon qui ne s'était pas attendu à cela – qui ne savait tout simplement pas à quoi s'attendre. Les mots d'Ethan l'atteignaient plus qu'il n'aurait bien voulu l'admettre, lui faisant peu à peu regretter ses paroles – trop tard, cependant. Il … Alan baissa la tête, fuyant le regard noir du lion. Il savait, au fond, qu'Ethan n'était pas lâche. Il savait aussi parfaitement qu'il avait eu tord de dire ça – et l'aiglon n'avait pas imaginé un seul instant qu'Ethan puisse tout simplement n'être pas prêt. Un soupçon de remord supplémentaire le fit soupirer … Oh, il n'avait pas non plus comprit qu'Ethan voyait en lui uniquement un … partenaire de jeu déconseillés aux moins de dix huit ans. Huhu. Oui, les deux garçons n'étaient pas vraiment sur la même longueur d'onde – raison pour la quelle Alan ne comprit pas tout à fait (pas du tout, d'accord) le baiser si brusque, si fougueux, si plein de colère, d'Ethan. Il ne put s'empêcher de rougir largement, se laissant cependant embrasser, fermant les yeux lorsqu'un délicieux frisson parcouru son échine. Il renferma ses bras autour du corps d'Ethan … avant de se sentir rejeté en arrière, d'un coup, brutalement. Déjà qu'il n'avait pas comprit le sens de ce baiser, le voilà encore un petit peu plus perdu ! Et Ethan qui lui demandait si il était content. Hu !

    - …

    Bordel, encore ! Et pourquoi là, en plein milieu du hall ? D'accord, Ethan embrassait bien, très bien, d'accord, Alan adorait l'embrasser mais euh … ce n'était pas exactement de ça qu'il avait voulu parler … N'avait-il pas été clair, pourtant, en parlant – a demi mot, OK ! Huhu – du fait qu'Ethan ne voulait pas … officialiser leur relation ? … achevez-le, par pitié ._.

    - Euh …

    Il leva un regard plein d'interrogations sur le lion. Help me, help meeee ! Ou alors c'était la façon d'Ethan de dire qu'il voulait bien être vraiment avec Alan. Mouais. Peu convaincant – même pour l'aiglon, qui se rendait bien compte que le lion était trop énervé pour que ce soit vraiment ça. Raaaaaah bordeeeeeeeel ! Et de quatre …

    - Je, … j'en sais … rien ? Que …

    Oui, bon, il y a être handicapé du langage et ne pas savoir parler du tout du tout, Alan ! Il va falloir faire un effort, là ! L'aiglon rougit encore un petit peu plus avant de tirer Ethan dans un coin du hall. Tous ses regards, c'était vraiment trop gênant, huhu ! (il y en a qui savent bien ce qu'ils veulent xD) Et puis il tenta de reprendre la parole à peu près normalement.

    - ça, euh … voulait … dire quoi ?

    Décodeuuuuur, DECODEUUUUUUUUUUR, ou-es-tuuuu ? Là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1172


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Lun 6 Aoû - 20:16

    Ce mardi midi-là (du 5 octobre 1999 pour ceux qui aiment la précision comme moi @.@), Galaad sortait de la Grande Salle. C’était une journée tout à fait ordinaire. Enfin « ordinaire »... Façon de parler. Depuis que Mônsieur Galaad Westchester « sortait » avec la gourdasse sublime Victory McAdams, sa vie était relativement... Étrange. Enfin sa vie était tout le temps étrange : il se faisait agresser sexuellement dans les couloirs, il plongeait dans les fontaines, il avait des retenues, il se faisait agresser par des trousses de maquillage, il sauvait la vie de Poufsouffles, que d’aventures pour notre petit Serpentard chéri ! Et maintement Mônsieur avait une copine, FARPAITEMENT ! (la joueuse sait que le RP avec Vic à propos de ça n’est pas fini mais sinon say la merde donc bref j’anticipe et on me pardonnera) (Vic, si tu passes par là, si qqch te va pas, MP moi et je changerais o/) Donc en un sens c’était « cool » mais... Nom d’un troll elle était collante --’ Et puis elle avait une fâcheuse tendance à vouloir mettre ses mains partout et puis à vouloir lui baver dessus. Même qu’il avait toujours peur que les ballons qu’elle avait sous sa chemise explosent quand elle se collait contre lui un peu trop fort (ça s’appelle une poitrine, Galaad...)

    Bref tout ça pour dire que Galy en avait marre d’être collé par celle qui était censée être sa petite amie. Pourquoi sortait-il avec elle déjà ? Ah oui pour que tout le monde sache qu’il n’était pas une pédale. Surtout Joren. Enfin il ne voulait plus jamais croiser son regard et rougissait comme une pucelle (ce qu’il était U.U) (enfin un puceau mais l’idée est là) dès qu’il croisait ses pieds (bah oui puisqu’il baissait la tête) dans les couloirs... Mais ce n’était pas grave, n’est-ce pas ? Et puis quand il disait « rougissait », c’était du tout petit rosissement hein ! Fallait pas déconner ! Ok il avait le coeur qui faisait des trucs chelous et qui menaçait d’exploser tant il battait vite mais c’était un détail et en plus personne n’était là à prendre son pouls lorsque le Gryffondor était dans les parages. D’ailleurs il avait l’impression qu’il l’évitait aussi. Galaad en était presque irrité. Presque.

    Patati patata, le Serpentard se retrouva dans la Hall, réfléchissant à où il pourrait aller se cacher histoire d’échapper à Victory le temps que les cours ne reprennent. Et si possible pas un endroit où elle pourrait potentiellement le violer dans le cas malheureux où elle le retrouverait.

    Mais il y avait un de ces boucans dans le hall. La douce voix de McAllister lui parvint aux oreilles et Galaad le chercha automatiquement du regard. Il ne pouvait pas s’empêcher d’essayer de se mettre sur la gueule avec le Gryffondor, c’était plus fort que lui. Il repéra vite son rival. En compagnie de Bird. Et les deux se roulaient une pelle mémorable. Galaad ouvrit de grands yeux, profondément choqué. Non mais c’était KWA ça ?! O.O Sans pouvoir se contrôler, le jeune homme rougit jusqu’aux oreilles, gêné par cette scène tout bonnement indécente qui lui rappelait à sa mémoire d’autres scènes nettement plus intéressantes délicates avec lui et Joren en personnages principaux dans le rôle de Roméo et Juliette. Refusant d’en voir davantage, Galaad détourna le regard.

    C’était immonde, dégoutant, révoltant et monstrueux de se donner ainsi en spectacle. Afficher son anormalité de cette manière, sans la moindre pudeur était tout bonnement ... Bwaa Galaad sentit une vague de colère monter en lui. Contre McAllister, contre Bird... Mais surtout contre lui-même. Parce que la scène n’était rien de plus qu’une sorte de miroir d’une autre... Sa voix résonna dans le hall, sèche et sans appel. Il s’était avancé de façon à ce que les deux garçons le voient bien. Petite moue dégoûtée.

    - Vous êtes tout simplement répugnants, Messieurs. Veuillez ne plus importuner les personnes normales en exposant de cette façon votre anormalité dérangeante. Personnellement je ne peux que vous conseiller d’aller vous jeter de la tour d’Astronomie, mais j’imagine que vous le suivrez pas à mon grand désarroi. Je ne vous souhaite pas une bonne journée et j’espère pour vous qu’on trouvera vite un remède pour votre... petit problème.

    Et sur ces bonnes paroles pleines de tolérance et d’amour (*o*) Galaad se retira et disparut dans un couloir, prêt à n’importe quoi pour se laver les yeux et l’esprit de ce qu’il venait de voir. Même à supporter les mains moites de Victory.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Mar 7 Aoû - 15:27

    Bordel bordel bordel bordeeeeeeeeeeel ! Rha putain, pourquoi il avait fait ça, pourquoiiiii ? Non seulement il était toujours énervé contre Alan mais en plus il l’était également contre lui-même, pour être aussi débile, pour agir sans réfléchir. Y’en a qui avait pas tort quand ils parlaient de Bouffondor. Le dicton c’est « tourner 7 fois sa langue dans sa bouche » pas « dans la bouche du mec que tu veux serrer ». Et l’expression d’incompréhension de l’aiglon le mettait encore plus en rogne. C’était pourtant pas si compliqué cette histoire, si ? Lui en tout cas, avait parfaitement bien compris (bah voyons…) et tous ces putains de regards sur lui l’agaçait encore plus. Encore une fois, pourquoi est-ce qu’il avait fait ça ? Il jetait de temps à autre des petits coups d’œil autour de lui, essayant d’ignorer les gens qui parlaient entre eux en les pointant du doigt, se concentrant sur Alan, le regardant avec les sourcils froncés tandis qu’il bafouillait et rougissait. Si d’ordinaire cette réaction le faisait plutôt marrer, là, il avait juste envie de lui en coller une. Il se laissa entraîner dans un coin du hall sans rien dire mais poussant un grand soupir qui en disait long. Il voulait juste aller se planquer sous sa couette maintenant et qu’on lui foute la paix. Non, décidément, s’afficher était hors de question. Les couloirs vides, les coins sombres, c’était très bien, pourquoi le Serdaigle ne pouvait-il pas s’en contenter lui aussi ? Il faillit s’étrangler lorsqu’Alan lui demanda une explication. Il se foutait de lui, c’était pas possible ? Bon d’accord, il lui avait roulé une pelle devant tout le monde uniquement pour satisfaire son égo et prouver qu’il n’était pas un putain de lâche comme l’aiglon l’avait si bien dit mais tout de même, faudrait savoir c’qu’il veut !

    - J’en sais rien, à toi de me le dire. C’est pas c’que tu veux ? Voilà, tu vois, on vient de s’afficher. T’en pense quoi de tous ces glands qui chuchotent et qui nous pointe du doigt ? Je pensais que c’était ça que tu voulais.

    Le ton était clairement ironique, son sourire légèrement crispé. Non mais c’est vrai quoi, même si la plupart du temps, ça ne dérangeait pas le lion de se faire remarquer et être au centre de l’attention, il fallait avouer que là, c’était too much. Et puis une voix désagréablement familière résonna à ses oreilles et le Gryffondor se crispa, serrant les poings et soupirant. Il tourna la tête et vit Westchester, une petite moue dégoutée sur le visage. Pfff, tiens, ça lui allait bien de parler d’anormalité à ce con. Son petit discours et son petit ton condescendant, il était à deux doigts de lui fourrer sa baguette dans l’œil. Ethan sentit encore plus de regards braqués sur eux tandis que le Serpentard continuait son speech d’aristo coincé. Ne pas s’énerver, rester calme, visage impassible voilà, aucun problème, il pouvait gérer, il pouvait gérer, il pouvait…

    - Tu peux parler Galynette, J’EN CONNAIS D’AUTRES QUI AIMENT SE GALOCHER DANS L’HERBE, CONNARD ! Mais le vert et argent était déjà repartie et Ethan se retint de justesse de lui lancer un sort pour lui faire ravaler ses paroles. Il en avait du culot pour venir lui parler d’anormalité alors que lui aussi fourrait sa langue dans la bouche d’un mec. De Joren en plus. l’enfoiré. Une 4ème année le regardait toujours avec de grands yeux ronds et d’un coup, s’en fut trop. QUOI QU’EST-CE QUE T’AS, TU VEUX MA PHOTO ? Le spectacle est TERMINE, alors tout le monde RETOURNE A SON TRICOT BORDEL DE MERDE !

    Il allait faire une syncope si ça continuait. Le prochain qui passait, il finirait réduit en petit tas de chair sanguinolente. Il avait envie de casser des trucs comme pas possible. Il y avait bien un vase pas loin mais il n’avait pas envie que Kirsanov l’oblige à recoller tous les petits morceaux à la main. Et puis la providence fit son œuvre et Kenneth apparu comme une tornade, le noyant sous un flot de parole.

    - Woaaaah Ethan un truc de fou, moi j’aurais jamais eu le cran ! T’en a dans le pantalon putain, mais quand même, moi j’aurais jamais cru que t’étais de ce bord-là. Avec lui en plus, franchement, trop naze, t’aurais pu trouver mieux. Moi je ferais jamais ça, berk, ni avec une fille, ni avec un garçon, ah non, je préfère encore me regarder dans le miroir c’est mieux. Tu savais que tout le monde vous regardaient ? Moi à ta place, ça me ferais pas plaisir mais euh, pourquoi tu sors ta baguette, ça te gratte dans le dos ? Mais euuuuuh…

    Hop, un petit coup de Citrouillétafors et le tour était joué ! La tête de Kenneth se mit à enfler et prendre une joli teinte orangée et la minute d’après, il se baladait comme un autiste dans le hall, secouant ses bras devant lui pour ne pas se prendre un coin de mur, vacillant sous le poids de sa tête citrouille. Le Gryffondor lança un regard mauvais à quelques élèves à l’air outré qui passèrent leur chemin, peu désireux de se prendre un sort eux aussi. Ethan rangea sa baguette dans sa poche et croisa les bras sur son torse.

    - Voilà c’est bon, on a fini ? Autre chose à ajouter ? Ou tu veux encore qu’on se donne en spectacle ? Au point où on en est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Mar 7 Aoû - 21:29

    Il se fichait de lui, pas vrai ? Un instant, Alan défia Ethan du regard. Le lion avait forcément comprit ce que cherchait à lui dire Alan – c'était évident. Non, ce n'était pas s'afficher, qu'il recherchait … l'aiglon baissa la tête. Cet instant, il ne l'avait que trop attendu et maintenant qu'il arrivait, le bleu et bronze tremblait légèrement. Il savait qu'il plaisait à Ethan – bien sur qu'il le savait. Et dans l'immédiat, il n'en demandait même pas d'avantage. L'amour, les sentiments, tout cela l'effrayait un petit peu – et il lui semblait en outre évident que ça viendrait plus tard. Mais cela ne voulait pas dire qu'il voulait se cacher et s'il ne voulait pas non plus se faire rouler la pelle de sa vie dans le hall de Poudlard devant tout le monde, Alan n'aimait pas trop qu'Ethan prenne un soin particulier à ne venir le voir que quand personne ne pouvait venir les déranger.

    Alors, bien, sur, il commença à voir rouge assez vite.

    - Tu comprend vraiment rien, bordel …

    Alan soupira. Il allait ouvrir la bouche, dire qu'il était con, qu'il … mais une voix bien connue le coupa net. Galaad Westchester était là … bien sur. Alan re-soupira o/ Avant de bien vite rougir – mais pas vraiment parce qu'il était gêné. Non, là, c'était d'avantage l'énervement qui animait le Serdaigle, lui donnant presque envie de … crier O.O Si si, cela lui arrivait, parfois ! Mais Ethan s'en chargea à sa place, laissant l'aiglon littéralement sur le cul. Que … QUOI ? Son regard alla d'Ethan à Galaad, trop stupéfait pour parler. Galaad et .. un garçon ? Dans l'herbe ? Gné ? Galaad et quelqu'un ? (Alan, sérieux, ça te va bien de dire ça !)(pas gêné, lui …)

    - Qu'est ce que …

    L'idée un peu folle lui traversa l'esprit un quart de seconde avant qu'il ne fronce les sourcils. Serait-il possible que Galaad et Ethan … Alan secoua la tête. Non, impossible. … du moins, il l’espérait. Sinon … recommençant à s'énerver tout seul dans son coin, Alan laissa Ethan s'énerver sur un petit peu tout le monde, fronçant simplement les sourcils lorsque Kenneth (LA CHAUSSEEEEETTE) le critiqua ouvertement. Ouais euh bon, il était là, hého !

    - … merci Kenneth, sympa. Tu veux pas …

    Le « dégager » qu'il allait marmonner passa inaperçu sous le sort d'Ethan et malgré lui, Alan eu un sourire. Bien, pas trop tôt. Mais bien vite, Ethan repris la parole et son énervement revint de plein fouet. Ouais, il avait quelque chose à ajouter ! Parfaitement ! Et ça allait pas plaire à Ethan, ça o/

    - … putain t'es trop con …

    Oui, non, c'était pas ça, mon chou. Brusquement, Alan releva la tête, plantant son regard dans celui du Gryffondor, s'efforçant de parler à voix basse.

    - Tu comprend rien ! Bordel, bien sur que c'est pas ça que je veux … Sérieux ! Je t'aime Ethan ! Bordel !

    Ouais, voilà è_é Bordel, tout à fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Ven 10 Aoû - 21:21

    Ethan regardait Kenneth qui se baladait avec sa tête de potiron à travers le hall, tout en se marrant discrètement. Tiens, il lui avait trouvé un nouveau surnom, il l’appellerait Potiron dès à présent, comme le vieux schnock bizarre dans Oui-Oui (d’ailleurs, il était certain que Potiron, il irait bien faire tâter de sa courgette à cet autiste de Oui-Oui, mais passons). Non mais, Kenneth n’avait pas à critiquer ses choix en matière de joujo… partenaire. Parce qu’il avait de très bons goûts, parfaitement ! Y’avait qu’à regarder, Lee, Cloé, Joren. Ce petit sort l’avait remis d’aplomb, il était de nouveau d’attaque pour… pour il ne savait pas trop quoi, mais il était de nouveau d’attaque ! Il avait presque oublié l’apparition fugace de Westchester. Presque. Il allait lui faire la peau à cette raclure, il allait pas être déçu du voyage ! Hum mais pour le moment il avait d’autres Strangulots à fouetter, il avait d’abord à s’occuper du cas d’Alan. Qui n’arrêtait pas de l’insulter d’ailleurs è.é (non, juste une seule fois et il a pas totalement tort)(on t’as rien demandé la joueuse !).

    - Mais t’as pas fini de me traiter de con là, c’est chiant à la fin ! Pis je comprends rien, je comprends rien, t’as qu’à être plus clair ! Franchement tu… euh… attends, répète moi ça lentement…

    Il avait bien entendu ? IL AVAIT BIEN ENTENDU ? Non, non pas possible, il avait rêvé, l’agacement déformait les sons qu’il recevait, oui voilà c’était ça. Il n’avait pas du tout entendu les mots « je t’aime » sortir de la bouche de l’aiglon non, il avait rêvé @.@ ça ne rentrait pas dans le cadre de la conversation, ils étaient en train de s’engueuler comme un vieux couple… bon non, Ethan n’aimait pas cette expression, tout simplement parce qu’ils n’étaient PAS un couple. Du moins pas de son côté. Enfin, si un peu quand même, mais QUE les avantages du couple alors… Le Gryffondor regarda Alan avec l’air de ne pas y croire, la bouche entrouverte. Finalement, les mots trouvèrent un écho dans sa tête et le doute n’était plus tellement permis, il avait bel et bien entendu.

    - Mais… je… TU QUOIIII ?

    Ne pas s’enfuir en courant, ne pas s’évanouir, respirer, oui voilà. Ethan poussa un long soupir et se gratta l’arrière du crâne, avant de prendre l’aiglon par le bras pour l’entraîner encore un peu plus à l’écart, à l’abri des regards insistants. Rha les gens j’vous jure, dès qu’on élève un peu la voix, ça vous regarder comme des gnous prêts à charger. La nervosité s’était emparée d’Ethan et le pauvre lion se posait tout un tas de questions dans sa tête, à la vitesse de l’éclair. Qu’est-ce qu’il devait dire ? Il devait répondre ? S’il disait « non pas moi, va mourir » est-ce que Alan le prendrait mal ? Mieux vaut rester vague alors ? Oui, non, peut-être, je sais pas, pas encore, tu peux toujours rêver ? Il devait dire quelque chose, et qui avait un rapport avec le schmilblick serait mieux. Mais il devait dire quoiiiii @.@ ?

    - Euh mais euuuh… t’es sûr ? Bah quoi, on sait jamais, mieux vaut demander. Maiiis.. comment ça se fait ?

    Rigolez pas hein, il fait de son mieux le pauvre ! Bon d’accord, y’avait mieux comme question mais c’était la faute d’Alan, de balancer ça comme une bombe, sans prévenir ! Ethan toussota et rougit légèrement, admirant soudainement une tâche sur le sol. Il ne savait pas s’il devait se sentir flatter ou bien effrayé. Après tout, c’était la première fois qu’on lui disait un truc pareil, ça avait le don de vous foutre les jetons. Le Gryffondor avait l’impression que le bleu et bronze allait un peu vite en besogne. Après tout, ils avaient commencé toute cette histoire depuis seulement un mois. Certes, avec Alan, ça a toujours été un peu bizarre et ce depuis l’an dernier mais tout de même, ça allait trop viiiiite ! Bordel, il avait chaud tout d’un coup, à force de trop gamberger. Humph, il avait presque envie de l’embrasser à nouveau, pour éviter toute cette situation horrible qui lui prenait la tête alors que c’était bien la dernière chose dont il avait envie. Il loucha un instant sur les lèvres du Serdaigle mais se donna une grande claque mentale pour se reconcentrer. Non, il n’allait pas tout régler par des embrassades et autres attouchements, pas à chaque fois. Il fallait affronter la situation, comme un homme @.@ Même si c’était bien plus facile de faire diversion avec une main aux fesses. En temps normal, le lion n’aurait pas hésité et aurait opérer un rapprochement stratégique, mais pour le moment il était beaucoup trop abasourdi pour faire un seul mouvement.

    - Oui euh bon, d’accord, hum, voilà quoi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Lun 13 Aoû - 1:02

    « Capitaine Flaaaaamme tu n'es paaaaaas de notre galaxiiiiie, mais du fond de la nuiiiiit, Capitaine Flamme aussi loin que l'infini tu descend jusqu'ici pour sauver tous les hooooommeuh. Capitaine Flaaaaaamme tu n'es paaaaaaaas de notre voie lactée, mais tu as traversé Caaaapitaiiiine Flamme ! Cent mille millions d'années pour sauver de ton bras les gens de Megara !

    Hohohohooooo capitaine Flamme …
    Hohohohooooo capitaine Flamme !
     »

    Voilà à peu près la prière qui passait en boucle dans la tête d'Alan. Oui, un Capitaine Flamme, le héros de son enfance, voilà à peu près ce qu'il fallait dans l'instant présent pour sauver Alan de ce désastre total. Ouais, parce que c'était un petit peu (beaucoup) la loose, dans ce hall d'entrée de Poudlard ! Et Ethan qui le regardait comme s'il était un extraterrestre vert à pois rose ! FRANCHEMENT ! Et qui lui demandait de répéter … Alan soupira avant de prendre la parole d'une voix tremblante, peu à l'aise. Il n'avait pas vu ça comme ça. Jamais … bon, d'accord. Il n'avait pas cru que cela se passerait bien. Il n'avait tout simplement prévu, étant mort de trouille à chaque fois qu'il envisageait cette solution. Lui dire qu'il l'aimait … il en était même pas sur, bordel ! Mais ce frisson, si délicieux, si enivrant, qui chatouillait son ventre, son cœur qui lui donnait la sensation qu'il allait exploser lorsqu'il pensait à lui, son sourire d'imbécile heureux – il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux il faut se satisfaire du nécessaire YOUPIIIII – tant de choses, tant d'indices qui l'empêchait de nier la vérité plus longtemps. Ou alors c'était simplement l'excitation du moment … Alan n'y croyait pas un seul instant. Loin d'être un imbécile, l'aiglon commençait à comprendre quel était ce sentiment si délicieux qui l'envahissait, lui faisant perdre la tête, dès que le lion était dans les parages. Etrangement, ce fut d'une voix relativement calme qu'il reprit la parole.

    - Je t'aime, Ethan. Je … je crois. pas la peine de faire cette tête …

    Alan rougit légèrement avant de baisser les yeux vers le sol. Quant au « comment ça se fait », il n'en savait rien. Vraiment. Il avait beau chercher, réfléchir, il ne savait pas ce qui avait déclenché ce feu en lui. Et pour expliquer ça à Ethan … toujours dans le hall, oui oui, sinon, c'est pas drôle !

    - Comment ça se fait ? Mais j'en sais rien ! C'est comme ça ! Je m'en fou, comment ça se fait … J'en ai rien à faire.

    Hésitant, il chercha du regard les yeux du Gryffondor. Lorsqu'il les trouva, l'aiglon se retrouva soudainement face à un mur d'incompréhension. Il soupira un instant – juste avant de se mettre à trembler lorsque le regard d'Ethan tomba sur ses lèvres. Malgré lui, il recula. Non, ce n'était pas une bonne idée. Et pourtant, Alan en crevait d'envie … Il se mordilla sans le vouloir les lèvres – ooooh, vil tentateur – avant de soupirer légèrement. Oui, il avait vaguement pensé que cela ne se passerait pas très bien … et bien on y était. Déçu, peut être un petit peu vexé, Alan reprit la parole d'une petite voix. Légèrement tremblante.

    - … je … j'attendais une autre réaction, je dois dire …

    Bordel ! Pas cette envie de chialer ! Surtout pas …

    Pardon pour ce gros craquage xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Lun 13 Aoû - 3:21

    « A la file indienneuh, indienneuh, indienneuuuuuh, à la file indienne, nous filons les Indiens. On rit, on joue, on s'amuse comme des p'tits fous je marche, tu marches, Il marche et tous nous marchons en chantant Ti Li Dum A Ti Dou Li Dou Ti Déééééééé »

    Oui, Ethan aussi avait sa petite musique d’ambiance pendant qu’il continuait de fixer Alan avec des yeux de merlan frit et pas frais en prime, dans un coin relativement isolé du hall. Parce que bien évidemment, il ne pouvait pas y avoir des petits coins sombres en bonne et due forme, non, il fallait qu’ils soient juste dissimulés par un misérable vase, moche en plus, mais bon, c’était toujours mieux que rien après tout et si jamais un jour il vous arrive que quelqu’un vous propose de regarder le film Kiss Kiss Bang Bang avec Robert Downey Jr et Val Kilmer, collez lui une baffe et une grosse, ce film est à chier (sauf le moment au Val Kilmer embrasse Robert Downey Jr, j’avoue que là, j’ai bien ri, mais sinon, ce film c’est de la merde et je referme là ma parenthèse, ce post ne ressemble déjà plus à rien, c’est une catastrophe). Bref toujours est-il qu’il fallait sérieusement penser à répondre un truc et qui ne donnerait pas envie à Alan de lui en mettre une en beuglant « ne joue pas avec mes sentiments, goujat ! » et de s’enfuir en pleurant comme une pucelle. Rhaaa, c’était trop galère cette histoire, franchement, il avait pas prévu tout ça, le Gryffondor. La prochaine fois, il fera plus attention aux petites lettres en bas du contrat, on se faisait tout le temps avoir. Tant bien que mal, il se démêla du délire de son esprit et la voix d’Alan acheva de la ramener sur terre.


    - Oui… oui ça va, je crois que j’ai… saisi…

    Il soupira en se pinçant l’arête du nez et se gratta le crâne avant de mettre ses mains dans ses poches. Il avait la bougeotte maintenant, il ne savait vraiment plus où se foutre. De quoi, quelle tête ? Il faisait une tête si bizarre que ça ? Non mais il était marrant lui, y’avait qu’à voir l’ampleur de ce qu’il venait de lui avouer, c’est pas comme s’il venait simplement de lui dire « hé, j’ai planqué de la vodka et du cannabis sous mon matelas, on va se mettre minable ? ». Non, mais il fallait tout de même se concentrer à nouveau, atterrir un peu, on y croit ! L’aiglon recula soudainement d’un pas et une bouffée de chaleur submergea le lion lorsqu’il vit le Serdaigle se mordiller la lèvre. Non, ce n’était pas fair-play. Lui qui essayait de toutes ses forces de se concentrer, de ne pas déraper, de prendre conscience du monde qu’il y avait dans ce hall, que c’était vraiment la dernière chose à faire. Pourtant, derrière ce vase moche posé sur son gros socle, ils n’étaient pas si mal planqués. Ou pas à vrai dire mais il fallait bien avouer que le rouge et or n’y faisait plus vraiment attention. Evidemment qu’Alan attendait une autre réaction, la bonne blague mais pour le moment, il faudra prendre rendez-vous auprès de la secrétaire, le neurone d’Ethan était en surchauffe. Il flippa encore un peu plus et son rythme cardiaque augmenta d’un cran. Il allait faire une syncope si ça continuait.

    - Non, mais c’est juste que… que c’est un peu… surprenant. Oui, surprenant, c’est ça, carrément flippant plutôt ! Je… je sais pas, c’est euh…

    Il émit un petit rire gêné et regarda l’aiglon droit dans les yeux. Ce regard bleu et cette cicatrice au coin de l’œil qui avaient le don de l’affoler. Il ne le laissait vraiment pas indifférent, c’était clair. Mais de là à l’aimer… Non, c’était totalement improbable, il ne pourrait pas, il ne voudrait pas, il le savait. Mais il lui faudrait feinter pour continuer le jeu encore un peu plus longtemps. Mentir, ça ne lui posait pas vraiment de scrupules. Il regarda autour de lui pour s’assurer qu’on ne faisait plus attention à eux et s’approcha un peu plus d’Alan, glissant ses doigts à sa ceinture, approchant un peu plus son corps du sien. Sous le coup de la révélation, il avait complètement oublié qu’il était en colère quelques minutes plus tôt. Maintenant, dans ce coin un peu plus reclus du hall, il n’avait qu’une envie, c’était de l’embrasser, pour arrêter de réfléchir, même 5 secondes, arrêter de penser à ce qui se passerait en fonction de la réponse qu’il devra lui donner. Le Gryffondor se pencha et laissa ses lèvres frôler celles de l’aiglon et maintenant de près, il voyait les yeux légèrement larmoyants du Serdaigle et Ethan ne put retenir un sourire légèrement moqueur.

    - Hé, va pas te mettre à pleurer.

    Il ne laissa pas à Alan le temps de répliquer et attrapa ses lèvres entre les siennes, sa langue allant rapidement chercher celle de l’aiglon tandis que ses mains agrippèrent les hanches du brun un peu brutalement, le plaquant un peu plus contre le mur, espérant le dissimuler un peu plus aux derniers regards indiscrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Lun 13 Aoû - 22:57

    Surprenant. Bordel, mais Alan ne voyait pas ce qu'il y avait de surprenant là dedans ! C'était peut être rapide, il n'avait peut être pas très bien choisi son moment pour en parler à Ethan (non, tu crois mon chou ?) mais il n'y avait là rien de surprenant. Pas pour lui, du moins. Bah oui quoi, quand on se bisoutait (et plus, dans leur cas Là !) non stop dans les couloirs, c'est qu'on voulait être avec la personne, non ? Bin … non, pas toujours, mon cœur. Pas dans le cas présent … pas pour Ethan Là ! (ok, on va se calmer sur les smiley …) Bref, tout ça pour dire qu'Alan ne comprenait pas trop ce que voulait dire le lion.

    - Je trouvais ça plutôt … logique. Non ?

    Non, il te l'a dit juste avant, Alan, quand même ! Mais vite, très vites, les bribes cohérentes de pensées présentes dans le cerveau d'Alan s'envolèrent. Il lui suffit de voir Ethan se rapprocher sensiblement, de sentir ses mains passer dans les attaches de sa ceintures, de sentir son corps se rapprocher, soudainement. Malgré lui, Alan ferma les yeux. Bordel, c'était possible, de ressentir ça ? Cette excitation, ce plaisir, ce frisson au creux du dos, au creux du ventre, cette purée de pois dans la tête et ce putain de sourire niais qui s'affichait sur son visage ? C'était possible ? Apparemment, oui. Et Alan adorait ça. Et bien malgré lui, il aimait aussi le caractère de con d'Ethan, ses piques de mauvais gouts qui avaient le don de le faire rougir comme jamais. Ce fut donc rouge écarlate que l'aiglon répondit à Ethan.

    - J'vois pas ce que tu veux dire …

    Il avait son sourire en coin, son air d'imbécile heureux épinglé au visage (ça doit faire mal, non ?) et laissa sans le moiiiiiiindre soucis Ethan l'embrasser. Huhuhu Là ! Juste pour une heure juste pour se dire, que plus rien, ne nous séparera jusqu'à demain !! (Salut, ma joueuse écoute de la merde et prévoit ses OS trois mois à l'avance !)(hum, oui bon bref.) Il avait son air d'imbécile heureux, donc, et ses lèvres s'étirèrent en un sourire ravi alors qu'il embrassait Ethan, un bras fermement passé autour de la taille du lion, l'autre main plaquée sur sa nuque. Rah, bordel. C'était trop bon et Alan était trop faible – et sa joueuse, alors – mais non, décidément, non, il ne pouvait pas juste l'entrainer dans le placard à balais le plus proche, ce n'était PAS POSSIBLE !

    Et bien sur, quand le baiser prit fin, ce fut au tour de la gêne de s'installer. Oh, pas longtemps … juste assez pour plonger Alan dans un silence rougissant (oui, le silence, ça rougit, et si vous êtes pas contents, bah c'est le même tarif, comme dirait la joueuse d'Ethan Là !)(bref xD). Dans un silence rougissant, donc, Alan bafouilla quelques mots quelques peu … stupides. Mais bon o/

    - Et euh … ça, ça voulait dire … quoi ?

    Huhuhu Là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Mar 21 Aoû - 23:34

    Voilà, tout en finesse (vraiment ?) et délicatesse (qu’est-ce qu’il faut pas entendre) et la prise de tête disparaitrait bien vite. Bon, c’était toujours la grosse panique dans la tête du lion mais il faisait semblant d’agir cool et décontracte et non pas de s’enfuir à toutes jambes pour aller se planquer dans un placard à balais et ne pas en sortir pendant au moins 10 jours. Non, pour lui ce n’était pas logique qu’Alan lui fasse sa déclaration, c’était FLIPPANT @.@ Et le Gryffondor retardait le moment fatidique où il devrait répondre. S’il embrassait l’aiglon, c’était plus pour détourner son attention qu’autre chose. Pendant ce temps Ethan gambergeait sévère, se demandant s’il valait mieux mentir ou bien dire la vérité. Quelque part, la réponse était déjà très claire dans son esprit, mais son Jiminy Cricket à lui faisait encore le con dans un con de son esprit en lui disant que c’était vraiment dégueulasse et qu’il n’était rien qu’un salaud s’il faisait ça. Mais dans son esprit, il se disait que ça pourrait être marrant de profiter des sentiments du Serdaigle. Malsain, cruel, mais amusant. Et il n’avait aucun problème de conscience de ce côté-là. Même si un jour Alan découvrirait la supercherie. Le plus tard sera le mieux néanmoins. Ethan se recula finalement, rompant ainsi le baiser mais sentait toujours la main de l’aiglon contre sa nuque, à la base de ses cheveux. Oui il aimait cette sensation de l’avoir contre lui, mais pas au point de l’aimer. C’était une idée bien trop dérangeante. Un petit silence gêné s’installa et le lion sourit largement en voyant le bleu et bronze rougir jusqu’aux oreilles et bafouiller encore une de ses questions qui avait le don de faire chier le brun, mais royalement. Sa mâchoire se contracta et il fronça les sourcils, visiblement irrité. Ses méninges tournaient à plein régime et il savait que cette fois, il ne pourrait plus éviter la réponse. Est-ce qu’il devait se lancer ? Dire la vérité ou pas ? Etre un gros enfoiré de première ? Y’avait pas un truc à faire en histoire de la magie pour demain ?

    - Tu penses que ça signifie quoi ?

    Voilà, rester évasif, c’est une bonne solution @.@ Mais après l’aiglon allait se faire des films. Et puis Ethan était certain qu’il ne lui lâcherait pas la grappe avant d’avoir une réponse claire et précise. Rha fait chier. Détournant le regard, il se passa une main dans les cheveux et se mordilla la lèvre.

    - Je… je sais pas trop. Peut-être que… que moi aussi je… je ressens ça.

    Putain, il aurait dû se lancer dans une carrière d’acteur *-* Il espérait que son petit manège embobinerait facilement le Serdaigle. Il croisa le regard d’Alan et il se sentit rougir légèrement. Son cœur battait à cent à l’heure. A vrai dire, il était un peu surpris d’avoir pu débiter son mensonge avec une telle facilité. Bon d’accord, il avait toujours su mentir parfaitement, déjà tout gosse il amadouait ses parents comme une rien (faut dire que les ¾ du temps, les pauvres planaient trop pour se rendre compte que leur fils les entourloupait comme le plus pro des charlatans !). Mettant ses mains dans ses poches, le lion s’adossa à son tour contre le mur à côté d’Alan, prenant bien soin de fixer le sol, attendant la réaction de l’aiglon. Il espérait qu’il n’allait pas lui sauter au cou et s’imaginer plein de plans pour l’avenir, genre appart’, mariage à Las Vegas et adoption. La misère sinon O.O Il jeta un léger coup d’œil au Serdaigle et ne parvint pas à distinguer s’il était surpris, heureux, choqué, constipé ? En fait il n’avait pas envie de savoir. Pourquoi il lui avait sorti ça sérieux, il s’était embarqué dans une de ces galères et il sentait qu’il serait le seul à ramer pour maintenir la barque à flot. Est-ce que ça devait dire qu’il allait devoir jouer les amoureux transis ? Les petits mots d’amour et les petits surnoms du genre « mon lapinou en sucre ». Waaah, non pas question ! Il voulait bien faire semblant mais il n’allait pas se transformer en Bisounours pour autant. Il irait demander à Léandre comment on fait semblant d’avoir des sentiments pour quelqu’un tiens. Ouais non peut-être pas, son meilleur pote risquait bien de lui ratatiner la figure avant de la balancer par la fenêtre. Il irait demander à Joren plutôt ! Après tout, c’était un maître en la matière d’après ce qu’il racontait avec les mecs qu’il s’était tapé pendant l’été. Une vraie chaudasse ce type quand on y réfléchit, il devait vraiment avoir un sérieux problème. Mais c’était Jorenou, alors on lui pardonnait *-* Pendant qu’il était plongé dans ses pensées, Ethan fixait le sol avec les yeux légèrement écarquillé, ayant un peu oublié la présence d’Alan à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Mer 22 Aoû - 1:37

    Denver, le dernier dinosaure, c'est mon ami et bien plus encore !
    Denver, le dernier dinosaure, vient d'un monde jamais vu encore !


    Pourquoi la bande sonore avait soudainement changé, dans l'esprit d'Alan ? L'aiglon n'en savait rien. Si ce n'était qu'Ethan, c'était son ami et bien plus encore (Là !) … Ouais, mais Ethan, c'était pas un dinosaure … (ça dépend, les éléphants, ça compte comme étant des dinosaures ou pas ? Ou ptet des cousins …)(hum hum)(bref). Bref, Alan avait des génériques plus que douteux en tête et pour être parfaitement honnête, l'aiglon ne voyait pas vraiment pourquoi. Ça craignait, tout ça ! Et pourquoi son cœur ne pouvait-il pas s'empêcher de battre à trois mille kilomètre heure, hein ? Parce qu'il était – peut être – amoureux, oui, ça d'accord. Mais là, dans l'immédiat, ça l'enquiquinait. Et Ethan qui lui demandait ce que, selon lui, ça pouvait vouloir dire ?! Alan soupira. Un petit peu plus de clarté, un petit peu plus de clarté … Un bref instant, il vit les lèvres d'Ethan se soulever et, juste avant que le lion ne reprenne la parole, sa main, sur la nuque du brun, trembla légèrement.

    Et puis les quelques mots qui font chavirer son cœur d'adolescent. Un sourire timide, hésitant, étire les lèvres d'Alan et sur la nuque d'Ethan, sa main tremble de plus belle. Malgré lui, il est soulagé lorsque le lion s'adosse au mur, lui permettant de laisser retomber sa main le long de son corps. Alan n'ose pas vraiment y croire … pas du tout. Il se croyait attiré, le voilà presque amoureux … il se croyait seul, le voilà … en couple ? Une idée alléchante et terrifiante. Alan ne sait que penser – et voilà comment il en est venu à siffloter mentalement le générique de Denver et à comparer Ethan à un dinosaure. Ça, c'est un couple qui commence très fort Là ! Enfin, un couple … Vite fait, quoi. Un couple … Nouveau sourire. Pas assuré, loin de là, mais plutôt content. Voire carrément ravi ! S'il s'y était attendu … Maladroitement, il attrape rapidement la main d'Ethan, la serre dans la sienne. Alan ne comprend pas trop ce qui se passe dans son corps – ces explosions lui sont étrangères, encore. Il ne saisit pas le bourdonnement sourd qui lui emplit agréablement le cerveau et s’effrayerait presque en sentant son cœur battre aussi vite, aussi fort, de façon aussi désordonnée. Que font ces … papillons ? Quoi, il a des papillons dans le ventre ? Mais ! On ne lui dit jamais rien, aussi ! Comment diable cela est-il possible ? Et pourquoi sa bouche ne peut-elle pas s'empêcher de s'étirer en un sourire de plus en plus grand et … de plus en plus niais, il faut bien le dire. Pourquoi ?! C'est ça, alors ? Être amoureux ? Être à deux ? Se sentir si faible, si bien, si … presque malade, si léger ? Alan ne peut s'empêcher de trouver ça bizarre.

    Et il ne sait pas quoi dire. Alors il se contente de serrer la main d'Ethan un petit peu plus fort dans la sienne, son sourire d'imbécile heureux collé au visage.

    Oui, dans leur couple, il y a celui qui souffre … et celui qui s’ennuie, comme l'à si bien dit la signature d'Ethan, un peu plus tôt.

    Pardon, pardon, pas top et très court ._.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Liam J. Harrison
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 52


Feuille de personnage
Gallions: 197
Points de Magie: 8

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Mer 22 Aoû - 12:58

    L'heure de pause après le déjeuner était une bénédiction pour tout ceux qui n'avaient pas fait leurs devoirs pour les cours de l'après midi. Cela ne les obligeait donc pas a se lever plus tôt le matin, sauf si ils n'avaient pas fait non plus leurs devoirs pour les cours de la matinée ce qui n'était pas du tout le cas de Liam (non, pas du tout U.u). Ainsi, le jeune Harisson occupait ces pause de façon très utile en travaillant ses cours pour la leçon d'après. Non, je blague, bien sûr, il recopiait son devoir sur Hannah, une Serdaigle qui lui faisait toujours la morale (surtout depuis qu'ils cohabitent dans la même tour T.T) mais qui cedait toujours aussi parce qu'elle devait avoir pitié de lui (Ohoui, pauvre petit Liam qui le soir fait des batailles de patacitrouille avec ses potes plutôt que de bosser --')(chut joueuse, c'était des chocogrenouilles d'abord).

    Ainsi, notre ami (non pas Denver) Liam, était sagement occupé à recopier mot pour mots les lignes du devoir de sa compère. Après tout elle avait toujours tout bon pourquoi il modifierait ? (parce que tu va te faire attraper débile léger)(mais nah, l'est trop bête pour s'en rendre compte le prof)(--'). Heureusement, grâce aux capacités de synthétisation de sa chère camarade, le jeune homme eut vite terminé. Et ? Maintenant ? Peut être bosser pour les potions ? LA BLAGUE ! Dix minutes de recopiage c'était déjà assez intense pour le jeune Gryffondor, maintenant fallait qu'il se détende grave, et ça tombait bien il lui restait plus d'une heure avant le cours de Sortilège. Donc hop ! Let's go quoi.

    Et là petit beug. Ben il allait faire quoi ? Il regarda autour de lui, la grande salle était quasiment vide. Y'avait seulement Hannah qui en grognant rangeait son devoir. Passer du temps avec elle.. Ouais nan, il se sentait pas chaud pour un débat sur la magique quantique. Ptêtre qu'il pouvait chercher Adriana et se prendre un énième rateau ? Ouais nah, il ferait ça se soir, sinon ça aller lui plomber sa journée. En tout cas fallait qu'il esquive Westchester la cadette, cette fille était trop flippante a vouloir toujours lui faire des calins. Nah, il allait faire ce qu'il faisait toujours, aller voir ses bro.

    Facile a dire, moins simple a faire. Ou qu'ils étaient ? Parce que Liam se souvenait les avoir vu partir de la table et dire où ils allaient mais putain de blanc.. Il se souvenait plus ( peut être que t'étais trop occupé par le steack que tu devorais ? Ou pas Adriana que tu devorais aussi.. des yeux..)(chut joueuse). Bon tant pis, il allait les chercher et heureusement, cela ne dura pas longtemps parce que au moment même ou il passa la porte de la grande salle pour se retrouver dans le Hall il vit Ethan qui embrassait un garçon.

    QUOOOOOOOOOOOOOI !? *Beug* Gn. Alors Ethan qui embrasse des nana, ça avait beau être dégueulasse mais c'était.. courant. Entre Lambertson et tussa ça avait rien de surprenant. Mais attendez, qu'il soit entrain de rouler une pelle magistrale a un Serdaigle MEC ça c'était pas normal. Liam écarquilla les yeux. En plus ils étaient en pleins milieux du Hall et tout les monde les regardaient putain de Monroe en string en peau de dragon c'était glauquuuuuue ! Y'avait forcément un truc qui allait pas. Forcément. Soit il croyait que c'était une fille.. Mhm. Peu probable. Soit c'était un pari.. Nah, il devrait être contente de sa réussite si c'était le cas et pas faire une tête de déterré. Ensorcelé ? Il semblait parler normalement.. Ou alors.. PUTAIN IL SAVAIT PAS QUE LES GARCONS CA DOIT EMBRASSER LES FILLES NORMALEMENT ( le moins possible quand même, mais bon.. l'idée était là quoi !)(Désolée, mon petit Liam l'est un peu coincé..) Bien décidé à éviter un suicide social a son pote, il se porta à son secours.

    - Quoi toi ? Bouge delà demi portion, y'a quedal à mater !


    Il bougea un gosse de deuxième ou troisième année qui regardait les deux jeunes homme avec un air de merlan frit (un peu comme toi y'a trente seconde)(chut !) et s'avança vers son pote avec détermination :

    - Hé mec ! Ca va ?! Nan, nan ça va pas. Bro, tu sais normalement tu dois embrasser que les filles hein. Lui c'est un mec, tu peux pas ! Aller Ethan bouge toi, Léandre il doit nous attendre dans le parc.

    Ou alors lui aussi il emballait une fille. Putain c'était incroyable. Pourquoi tout ces potes emballaient n'importe qui (pardon Alan x)) et lui il arrivait pas avec une seule nana hein !?

    - Par Merlin faut que tu m'expliques toi hein, même les mecs t'arrive a les emballer et moi avec Rees c'est même pas la peine. Quoi ? Me regarde pas comme ça j'parle de la grande pas de la mome hein.

    Ajouta-t-il a l'intention du Serdaigle qui le regardait tout con (encore pardon x)). Sur ce le Liam ajouta à son pote avant de filer vers le dehors :

    - Aller, j'te laisse expliquer à ton.. euh.. ami.. que lui non plus doit pas embrasser les mecs et tu me rejoins okay ? Aller a de suite !


    HJ / Bonjour, mon perso est débile mais il le vit bien ! Pardon pour cette incruste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ayame R. Nakamura
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 156


Feuille de personnage
Gallions: 70
Points de Magie: 63

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Ven 31 Aoû - 19:02

    À midi, Ayame n’avait pas vraiment faim. Enfin si, elle crevait la dalle, mais rien ne lui faisait envie. Elle avait envie de poisson putain, elle aurait donné n’importe quoi pour une tranche de saumon cru et de la sauce soja salée. Elle avait même demandé à son frère de lui envoyer de la sauce soja, du wasabi et du riz rond. Ça serait un début. Elle pourrait toujours aller faire un tour en cuisine et tenter de faire ce qu’elle pouvait de ses petites mains. Ayame n’était pas vraiment douée en cuisine, mais bon aux grands maux les grands remèdes è.é Et puis même si elle s’intoxiquait, ça serait toujours mieux que de bouffer les trucs anglais dégueu.

    La gamine avait quand même mangé quelques sandwichs et des boulettes de viande un brin douteuse, histoire de se remplir l’estomac mais sans grand enthousiasme. Puis elle était sorti de la Grande Salle en trainant des baskets, l’air encore plus blasé que d’habitude. Elle ne savait pas quoi faire, elle commença donc à errer dans les couloirs, se retrouvant elle-ne-savait-pas-comment dans le Hall de l’école. Il y avait de l’agitation ici, c’était relou. Ayame allait s’éclipser lorsqu’elle vit... Lorsqu’elle vit...

    HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ! ILS Y AVAIENT DES GARÇONS QUI S’EMBRASSAIENT ! Maxy Love
    Trop trop trop trop ... HAAAAAAAAAAAAN ! Bwaaaaaa Bulle Joy Bave
    La gamine n’en croyait pas ses yeux. Elle se cacha derrière un poteau pour observer discrètement. Et ils mettaient la langue en plus *o* Comme dans les mangas YAOIIIIIIIIII ! @.@ Aya retenait difficilement la bave qui coulait sur son menton.

    Voui, la gamine était trop à donf dans les mangas YAOI et vous ça en vrai c’était un rêve Bulle Par le caleçon de Godric, c’était tellement merveilleux *o* Elle aurait aimé avoir un appareil photo pour capturer l’instant et avoir un souvenir. Bon, c’était Ethan, le type qui lui mettait des trucs dégueu dans les cheveux, mais c’était un détail ça ! Par contre le mec avec lui, elle ne le connaissait pas ! Rhoooolalalaaaaa c’était tellement énorme @.@ Elle allait en rêver pendant des jours !

    Non mais sérieux, les garçons qui embrassaient les autres garçons c’était trop cool ! Ça devrait même être une loi Là ! Comment ça et la reproduction du genre humain ? Rien à foutre c’était trop sexy... Parce que Aya commençait à comprendre ce qui était sexy.

    Par contre il y avait un mec de Serpentard (celui qui était trop-trop-trop slashable avec Joren @.@) qui la ramenait et leur demandait d’arrêter de s’embrasser. Genre c’était pas normal et tout. Ayame sortit un dé et le balança à la tronche de cet imbécile. Il se retourna vivement, cherchant le responsable et récupéra le dé sur le sol. Ayame se cacha derrière son poteau et regarda le grand débile s’en aller. Bon débarras è.é

    Discrètement (ou pas) la gamine s’approcha pour mater un peu mieux. Ethan avait poussé l’autre garçon contre le mur. Bwaaaaaaa @.@ Et ils continuaient de s’embrasser, elle voyait leurs langues ! Huhuhu, il faisait chaud d’un coup... Soudain elle croisa le regard du Gryffondor. Ayame se sentit rougir et partit en courant à travers le Hall pour se réfugier dans la cour extérieure. Elle avait eu chaud. Enfin n’empêche.... BWAAAAAAA YAOI Joy

    YAOIYAOIYAOIYAOIYAOIYAOIYAOIYAOIYAOIYAOIYAOIYAOIYAOIYAOI...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   Sam 1 Sep - 14:45

    Putain joueuse, dans quoi tu m’as m’embarqué là ? Quoi t’es pas content ? De toute façon qu’est-ce tu t’en fous, tu vas profiter de lui sans gêne alors hein, j’vois pas de quoi tu te plains. Ouais mais en attendant voilà je vais devoir faire genre youyou la vie est rose, mon petit lapin en sucre d’amour je t’aiiime, bwaaah j’vais vomir, et pourquoi tu te marre, j’aimerais bien t’y voir ! Eh bah mon petiot c’est bien dommage mais le patron ici, c’est bibi alors tais-toi et fais semblant d’être un amoureux transit ! Regarde-toi on dirait qu’on vient de t’annoncer que Didou est mort. Laisse le chien familial en dehors de ça ! Ouais bah si tu veux conclure avec quelqu’un d’autre que Joren va falloir se remuer les miches mon grand ! Avec quelqu’un d’autre que QUIIIII ?

    Bon revenons donc à nos moutons après cette crise existentielle à la con. J’vous jure manquerait plus qu’il demande des RTT celui-là ! Ethan était donc en train de fixer bêtement le sol, presque à deux doigts de s’évanouir, ne revenant toujours pas de ce qu’il venait de suggérer. Alan venait de lui dire 2 minutes plus tôt qu’il l’aimait, soit. Mais le brun venait de lui dire que ses sentiments étaient partagés @-@ Hého, on était pas dans la Belle et la Bête là, ça n’allait plus du tout ! Bon non rien n’était perdu, il avait dit peut-être. Peut-être, ça laisse place à l’ambiguïté ça non ? Ça ne voulait pas totalement dire oui. Mais ça ne voulait pas totalement dire non. Rhaaa >-< bien bien bien, c’était pas grave, ça ne devait pas être dur de simuler le bonheur parfait d’être à deux. Oui mais voilà, la personne que le lion aimait le plus au monde, c’était avant tout lui-même ! Ensuite ses parents et ensuite ses bros. Alan… bon il l’aimait bien, il aimait surtout le tripoter et lui polir les amygdales et plus si affinités mais mais… non il ne l’aimait pas de cette façoooon. Oskoor. Il sentit alors la main de l’aiglon dans la sienne et il flippa encore un peu plus. Par pur réflexe, il serra convulsivement cette main et il n’osait pas regarder le Serdaigle, par peur de péter un câble et de s’enfuir en courant. Il n’avait même pas envie d’imaginer ce qu’il devait se passer dans la tête d’Alan. Il était sûrement en train de s’imaginer pleins de trucs à la con de mec amoureux. Bwaaah, berk berk. Ethan respira un grand coup et se décolla du mur, laissant sa main dans celle de l’aiglon et se posta face à celui-ci. Il était vraiment trop canon @.@ Au final, ça ne devrait pas être bien compliqué toute cette histoire. Au moment où le Gryffondor ouvrait la bouche pour dire un truc, la voix de son pote Liam résonna à ses oreilles et il partit dans une tirade à mourir de rire sur le fait qu’il devait normalement embrasser des filles. Oui t’inquiètes mon petit Liam, c’est aussi prévu dans le programme ! Mais tout de même, qu’est-ce qu’ils avaient tous à lui dire ça ! Il roulait des pelles à qui il voulait, nom de Zeus. Bon de la part de Liam, c’était plus rigolo qu’autre chose parce que le pauvre garçon semblait totalement paumé. Woops, tiens en parlant de Léandre, il fallait peut-être le mettre au courant de toute cette petit magouille @.@ En espérant qu’il ne l’étrangle pas avec sa cravate. Mais non, il avait confiance en son meilleur pote, cette fois, si c’était lui qui lui disait, face à face, comme un homme, il ne péterait pas une durite.

    - Ouais ouais mec, j’te rejoins toute de suite. Et t’en fais pas pour Rees, on te trouvera un truc ! Il ne put s’empêcher de ricaner un instant avant de reporter son attention sur Alan, qui affichait une moue légèrement vexée. T’en fais pas, Liam est un petit peu… limité parfois mais il est cool !

    Ouais comme si c’était censé le rassurer. Il se passa une main dans les cheveux avec petit sourire désolé en coin et zyeuta la porte du hall. Bon, eh bien, c’était le meilleur moment pour prendre la fuite. S’approchant d’Alan, il l’embrassa une fois de plus, essayant de se contrôler pour ne pas lui rouler une pelle pendant trop longtemps et pour ne pas non plus l’embarquer dans le placard à balais le plus proche, et lui pinça les fesses avant de se reculer, récupérant sa main qu’il glissa dans sa poche. En tournant la tête, il remarqua que quelqu’un les observait en poussant des petits couinements de groupie. Ethan plissa les yeux en remarquant que c’était la bridée qui les matait avec des yeux de merlan frit et il se promit de lui régler son compte plus tard tandis qu’elle s’enfuyait.

    - Bon, je dois y aller. On… on se voit plus tard, d’accord ?

    Il déposa un dernier baiser furtif sur les lèvres de l’aiglon et s’éloigna vite fait mais tout en restant naturel, direction le parc. Ignorant les regards et les chuchotements des autres élèves dans le hall, le Gryffondor affichait un petit sourire en coin qui le faisait sûrement passer pour le dernier des autistes. Bien, même s’il s’était foutu dans une situation assez délicate, il était plutôt content du challenge qui s’offrait à lui. Pauvre Alan, il allait se faire bouffer tout cru @.@

    Fini pour moi o/ Merci pour ce RP et merci les gens pour vos incrustes géniales Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Voilà c'que c'est que d'avoir la tête vide [ Alan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oh ! Les voilà ...
» louis chedid voilà pourquoi
» Salazar, nous voilà ! [Hayleen & Seth] [Intrigue]
» Le bal du clos aux lys - j'veux pas y aller tout seul
» Partition mythique [Clos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: Rez-de Chaussée :: Hall d'Entrée-