Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

James C. Gray
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 106


Feuille de personnage
Gallions: 26
Points de Magie:

MessageSujet: [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h   Jeu 30 Aoû - 22:24


Mais bien sûr que si, c’était drôle !
Rp libre pour une fille pour commencer,
puis d’autres pourront rejoindre le rp !
    « Tu verras cette fille est très bien pour toi, une vraie poupée ! »

James souriait, l'un de ses sourires qu'on engagerait pour une pub de dentifrice, totalement faux et qui ne laissait rien présager de bon. Devant lui, un petit aigle de troisième année, totalement paumé au niveau des amours. James lui avait dit qu'il connaissait quelqu'un qui à son tour connaissait quelqu'un qui connaissait quel... (3 heures plus tard) qui connaissait quelqu'un qui lui avait une cousine dont la meilleure amie était célibataire et à Poudlard. Sauf que voilà, James ne connaissait personne, tout du moins, ces personnes n'existaient pas. Il avait juste inventé cette histoire dans l'espoir d'en faire une blague amusante, pas cool ? Ben écoutez quand on s'ennuie.. ouais ok, s'en prendre au niveau des amouuuuurs c'était pas vraiment sympa, mais tant pis, ce qui était fait était fait. James indiqua un rendez-vous au garçon du nom d'Arthur et il lui dit qu'il lui arrangerait un rancart avec la fille en question à ce rendez-vous.
    « Elle est jolie au moins ? Je sais qu'il ne faut pas être superficiel mais ce serait quand même un petit plus qu'elle soit belle...
    - Ne te tracasse pas pour ça, mon gars. Elle est splendide ! Tu vas l'adorer ! »

Le garçon semblait assez content de l'arrangement. James le détailla un instant, il s'inquiétait de savoir si sa futurpartenaire serait assez jolie pour lui, pourtant on ne pouvait pas réellement dire que lui l'était. Plus petit que la moyenne, il arborait un sourire dont la dentition laissait à désirer, un duvet qu'il était urgent à raser et des cheveux propres mais grouillant de pellicules. Se trouvait-il beau ? Bon au moins il n'avait pas de boutons, c'était déjà pas mal pour son âge ! James prit congé en prétextant qu'il devait échanger un livre à la bibliothèque, il n'avait aucune envie qu'Arthur commence à lui poser tout un tas de questions sur la fille en question, car à vrai dire il fallait d'abord qu'il la trouve !

Nous en fûmes ainsi à la deuxième étape du plan. Il fallait que James trouve une autre personne, quelconque qui serait dans la confidence et qui l'aiderait à réaliser cette farce. Il pensait d'abord demander à un mec d'y aller et de jouer le gay en chaleur pour voir sa réaction, mais le mec qui se fâche car lui aussi s'attendait à tomber sur une fille aurait également été cocasse. Il pensa aussi à amener une fille hideuse ou une belle mais qui le mettrais hyper mal à l'aise en draguant tous les autres gars autour. Au final pour ce genre de rôle James avait besoin de leur consentement et lorsqu'il demanda l'aide de certains de ses amis pour qu'ils soient son complice, aucun d'eux ne furent très réceptif à l'idée. Pas envie ou non, c'est pas cool pour ce type et blah blah blah. James dut déçu, laisser un lapin à ce type n'était pas spécialement drôle, il ne savait pas comment s'y prendre et l'heure avançait, il avait très peu de temps devant lui. Le rendez-vous était fixé dans le hall d'entrée en bas des escaliers ce vendredi à 17h. James s'y dirigeait, sur le chemin il interceptait des gens « ça te dis un rancart avec un looser ? c'est pour une blague il suffit juste que tu allumes tous les autres mecs autour de toi et que.. Non ? ok » et il continuait son chemin. « tu veux pas jouer le gay et allumé un mec à qui je fais une blague ? » on lui refusait tous les rôles qui pourraient être drôle.
    « un rancart tu dis ?
    -ouais, avec un petit looser de Serdaigle il suffirait que tu..
    - ah ouais non laisse tomber, je pensais que c'était avec toi, c'est pour ça... »

    James regarda la fille avec qui il parlait, elle était pas mal, bon ok elle avait l'air plutôt conne mais elle était bien roulée quoi. La blague ou la fille ? Ouais non la blague.
    « Désolé, une autre fois peut-être là j'ai un truc d'urgent ! »

Baaaaam, un râteau, un ! Comment préférer un rancart à un petit plouc de serdaigle plutôt qu'avec une belle fille, James s'étonnait lui-même !
Il arriva sur le lieu de rendez-vous. Arthur attendait déjà, bordel mais qu'est-ce qu'il avait à venir à l'avance ? Il se mordit la lèvre tout en s'approchant les mains dans les poches, Arthur lui sourit en lui faisant de grands signes. James fut près de lui.
    « T'es venu pour me la présenter ?
    -euh.. ouais.
    -ok, elle arrive bientôt ?
    -Ben vu l'heure qu'il est, environ dans dix minutes quoi. »

James se mit alors à avoir une autre idée, il y avait du monde dans le hall et la plupart du temps c'était seulement des personnes qui se rendaient à un autre endroit. Donc voici ce qu'il allait faire, il allait attendre qu'une personne vienne et l'intercepté avant que celle-ci ne parte plus loin. Cela ferais une double blague ! Prendre une fille jolie serait encore plus divertissant pour voir sa réaction lorsqu'elle se retrouverait en face d'Arthur (rire sadique) James sourit et attendit de voir la personne qui conviendrait assez pour le rôle, quand elle fut tout près d'eux il se décala et déposa sa main sur son épaule avant de l'entraîner pour la mettre face au jeune Serdaigle.
    « Voici ton rancart Arthur ! Je vous laisse faire plus ample connaissance ! » Et un petit clin d'oeil, avant de s'écarter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Adriana L. Rees
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 303


Feuille de personnage
Gallions: 372
Points de Magie: 195

MessageSujet: Re: [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h   Sam 1 Sep - 23:38



    Ca y est c'est le week-end!! Vive les super week-end !! C´est comme ça qu'on les aime ...Faire le plein d'énergie, c'est comme ça … C´est le week-end !! On veut des happy-end pour finir nos week-end! On est prêt pour affronter … la nouvelle semaine! [Petite note personnelle à l'égard de ceux qui n'auraient pas eu la chance de rencontrer dans leur courte existence le chemin des albums de Lorie … => http://www.youtube.com/watch?v=KyisIXCTU9U ). Sans doute comprendrez-vous alors beaucoup plus de choses sur l'état d'esprit d'Adriana en ce beau vendredi soir.] Vendredi soir, en effet. Il était dix sept-heures. L'heure idéale pour une jeune Serpentarde de se rendre compte qu'elle avait bien fini une semaine de plus. 7 jours de passés depuis la dernière fois où elle avait chantonné à tue-tête qu'elle avait l'immense privilège d'être en week end. Moment unique d'euphorie. Sensation étonnante de liberté alors même que celle-ci n'est rien d'autre qu'une lubie passagère. Bien vite, il faudra travailler. Finir ce fameux devoir de runes qu'elle n'a pas eu le temps d'achever, arrêtée dans sa tâche par des activités fort différentes. Mais évidemment, dans la tête de l'adolescente, au moment où se finissait la semaine de cours, elle ne pensait qu'au bonheur d'une petite grasse matinée, à la chance d'avoir un parc où faire son petit footing, à la grâce des bons repas servis dans la Grande Salle, à l'amitié qui la soudait à bien d'autres étudiants … Bref, tout ce qui faisait qu'un week end était un moment agréable. De détente.

    Seulement, concernant les week-end comme le reste, dans la vie rien ne se passe comme on l'espère ou comme on le craint. Il y a toujours des variantes, plus ou moins pimentées, plus ou moins attendues mais très souvent surprenantes. A 17h, donc, la jeune femme était bien décidée à aller retrouver Cloé, Lee et toute la clique de Serpentards pour passer un bon moment à discuter, plaisanter, raconter des anecdotes sur la vie sexuelle de Galaad, s'avaler des dragées surprises (noon, pas ça, ça fait grossir et grossir, c'est le MAAAAAL pour Adriana. Pauvre chérie, elle ne sait pas ce qu'elle manque …). Seulement, tout ne se passa pas comme prévu et alors qu'elle traversait le hall, la Serpentarde sentit une main se poser sur son épaule. «Héé ?! ». Mais avant même qu'elle n'ait eu le temps de dire ouf, la voilà qui se retrouvait amenée par un Gryffondor qu'elle connaissait de réputation -un sixième année comme elle, mais un Gryffondor quand même - Bwaaah, pas encore un, ils sont partout, sauvez Adri' de leur mauvaise influence ! Bref, elle se trouvait nez à nez face à un autre jeune homme, qui apparemment la prenait pour son … Rencard.

    Alarme incendie dans la tête de la blonde. Qu'est-ce que c'est encore que cette histoire tordue. Mais ça ne se passerait pas comme ça. Adriana ne laissa pas James s'enfuir et, jouant instinctivement un rôle différent de sa propre personnalité, elle plaça un bras derrière le dos du jeune homme, genre on est les meilleurs potes du monde. « Mais, James, chéri … Tu ne m'avais pas dit que tu voulais un rencard à trois ? Enfin, quand je dis un rencard, je me comprends, c'est pas vraiment le terme qu'on utilise habituellement hihihi ». Le rire de greluche, les yeux qui papillonnent, mais surtout, les ongles de la jeune femme qui s'enfoncent dans les côtes du jeune homme. Il a voulu la mettre dans les ennuis ? Il s'enfoncera avec elle dans la mouise. Se tournant ensuite vers l'autre jeune homme, la jeune femme lui adressa un sourire éclatant. « Enchantée en tout cas ! James m'a beaucoup parlé de tes nombreux talents … C'est un homme comblé, apparemment ! » Adriana ou l'art de mettre des sous-entendus à peine voilés à chaque bout de phrase. Déplaçant de son autre main sa chevelure, elle en profita pour ouvrir un bouton du chemisier de son uniforme. « Quelle chaleur, aujourd'hui !! ». Il pleuvait dehors, mais personne ne lui en voudrait de ce petit mensonge, n'est-ce-pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

James C. Gray
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 106


Feuille de personnage
Gallions: 26
Points de Magie:

MessageSujet: Re: [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h   Dim 2 Sep - 19:57

Le problème lorsqu'on fait de l'impro c'est qu'on ne peut pas être exactement sûr de ce qui va se passer par la suite et on peut sois même assez surpris de la tournure des évènements. Là James se trouvait dans une situation plus qu'insolite. C'était l'arroseur arrosé comme l'on pourrait dire ! Voilà ce qui s'était passé. Arthur semblait assez content de voir apparaître Adriana alors que James avait tenté de prendre la fuite tout aussitôt. Pas assez rapide cependant. La jeune fille réagi assez rapidement, réduisant ainsi le rêve de l'aiglon qui ne dura qu'une demi-seconde. Sans prévenir elle glissa son bras dans le dos du rouge et or, celui-ci ne comprit pas tout de suite ce qui était en train de se passer, trop concentré dans sa fuite, puis il étouffa un juron lorsqu'elle l'attira à nouveau dans le cercle de discussion. Merde alors !, en même temps quelle idée d'avoir choisi une seprentard, c'était tordu et ça manigançait toujours des salles trucs (sisi pire que lui !) elle susurra alors un James chéri qui fini de retourner entièrement toute la situation. Wadafak ? Adriana lui demanda alors pourquoi ils ne feraient pas ce rancard à trois comme cela était prévu à la base, James se mordit les lèvres, cherchant quelque chose à répliquer pour pouvoir s'éclipser tout aussi vite, mais il ne s'était pas du tout attendu à cela et, étant désarçonné, ne fut pas assez rapide que pour lui répondre et partir. A ce moment-là il se rappela la charmante jeune fille à qui qu'il avait refusé un rancard un peu plus tôt, idiot. Adriana s'emmêla alors dans un autre sujet, elle parlait finement de sexe tout en dissimulant bien la chose sous de multiples sous-entendu. Au début cela était encore soft alors qu'elle ricanait il en profita pour lui répondre, prenant un air assuré il rentra dans son jeu et esquissa un large sourire en la regardant, une lueur de défi dans les yeux.
    « c'est-à-dire, ma poupée » Haha, voyons si elle supporte les vieux surnoms de couples niannian « je pensais que tu voulais le tester une première fois comme je l'ai déjà fait, tu sais, pour l'habituer et le tester et ensuite on feras ce fameux plan à trois. »

En répondant cela il n'avait pas pensé au fait que ça insinuait qu'il l'avait déjà fait avec l'aiglon. Oups, en tout cas ça pouvait faire peur ! Elle en rajouta en lui annonçant que James était comblé des talents d'Arthur. Ettt merde ! Elle allait un peu loin non ? Ne se rendait-elle pas compte qu'elle avait en face d'elle un gosse de genre, treize ans ? Et de quoi il avait l'air lui maintenant ? D'un nymphoman qui expérimentait des plans douteux et qui allait chercher après des petits jeunes à dé-puceller ?! Arthur regarda James, le regard un peu perdu et éparpillé. Il devait certainement se dire que le brun était un gros pervers, qu'il avait été dire à la belle blonde que le lion l'avait déjà baisé pour évaluer si c'était un bon coup ou pas avant de faire le fameux plan à trois. Il devait se sentir trahi et honteux, d'ailleurs pourquoi n'essayait-il pas de nier les faits auprès de la verte et argent ? Pauvre petit... A la place d'être présenté à la femme de sa vie comme un beau prince charmant, voilà qu'il devrait se mettre à nu -ce qui ne l'aurait certainement pas dérangé si James n'était pas également impliqué-

Ce qui fut le pire dans cette histoire pour James, fut de s'admettre à lui-même que oui, c'était drôle. La réaction de l'aiglon et également la sienne lorsque la vipère l'avait pris au dépourvu. Oh jamais il ne lui avoueras à elle, non il fallait qu'il puisse répliquer. Il aurait pu tenter une seconde escapade lorsqu'il lui avait dis qu'il les laisseraient seuls pour aujourd'hui, mais il n'était pas dupe et savait que la blonde l'aurait rattrapé à nouveau et que le serdaigle aurait compris que tout cela n'était qu'un gros canular. Il avait une idée de riposte, mais ce n'était pas ce qu'il y avait de plus classe et le pauvre gosse n'était qu'en troisième... Boarf, il avait dû en voir des pires dans sa vie non ? Et puis un peu plus un peu moins... Si la serpentard n'avait aucun scrupule à parler sexe devant lui alors lui non plus. Nah.
    « mais enfin bébé » nouveau surnom pourav' « sérieusement, tu ne veux pas que ça se passe comme la dernière fois ? tu sais... avec celui qui avait le piercing et que tu étais resté coincée... »

Certains passants semblèrent intrigué par ce drôle de trio, d'autant que le serdaigle ne parlait toujours pas. En fait on aurait dis qu'il espérait toujours avoir son tête-à-tête avec la belle et grande blonde. Ouais c'est vrai qu'elle était pas mal, mais bon, ça aurait tendance à faire fuir n'importe qui de voir un couple échangiste aussi glauque. Les passants, donc, s'arrêtait tout près pour écouter et voir la suite des évènements, certains pouffèrent suite à la remarque que James venait de lui dire. Et la rumeur ne tarderait certainement pas à courir dans les couloirs de Poudlard, James retient un sourire, il voulait continuer à la mettre un peu plus mal à l'aise mais elle déboutonna un bouton de sa chemise tout en passant sensuellement sa main dans ses cheveux en les remettant derrière ses épaules et dévoilant, par la même occasion, une poitrine tout du moins un décolleté des plus voluptueux. Wow, il ne s'était pas attendu à cela, elle leur dis qu'elle avais très chaud d'un coup, lui détourna rapidement la tête de peur d'être embarrassé. Il ne voulait certainement pas commencer à rougir ! Ses joues se tintèrent néanmoins et malgré lui, d'une couleur rosée.

Le serdaigle, lui, n'avait pas détourné le regard. Au contraire, on aurait même dis qu'il s'était penché tout en remettant ses lunettes en place pour mieux voir le des bosses que formaient les seins de la belle à travers le fin tissu de sa chemise. Un « waaaaaw » échappa de sa bouche, ce n'était certainement pas fait exprès car tout aussi rapidement il se redressa et parut très gêné. Au moins cela rendait James moins ridicule de rougir. Il fallait qu'il agisse à nouveau mais il ne savait pas comment il pouvait reprendre le dessus. Aussi il préféra répondre à Arthur plutôt qu'à s'adresser à la Rees.
    « Alors ça va tu la trouves à ton goût à ce que je vois ! et tu n'imagines même pas comme elle est souple ! »

c'était venu tout seul, il s'en voulu un peu d'en avoir dis autant, il aurait peut-être dû se contenter d'un : et tu n'imagines même pas tout ce qu'elle peut faire. D'un côté là, cela réveillait l'imagination du garçon qui était certainement en train de se satisfaire de cette trouvaille. Puis il fit une moue et regarda James et Adriana à tour de rôle.
    « mais... je... je suis puceau moi... enfin j'ai... jamais fais ça quoi,
    c'est pas un... problème ?? »

James ! non ne souris pas.. ça ne se fais pas et ça va être mal pris voir très mal pris ! Mords toi dans la joue pour empêcher ça, oui comme ça c'est bien ! gentil lion. Il se retient donc de sourire et se tourna vers Adriana pour la laisser répondre. Avec tout ça on sembla oublier que James avait dû l'initier au sexe avant ce rancard à trois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Adriana L. Rees
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 303


Feuille de personnage
Gallions: 372
Points de Magie: 195

MessageSujet: Re: [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h   Lun 3 Sep - 10:39



    Adriana avait une capacité hors du commun pour se mettre dans des situations assez pittoresques. A se demander parfois si elle ne faisait pas exprès de se mettre dans le pétrin toute seule. Après tout, qu'est ce qui l'obligeait à répondre à James et au petit Serdaigle, plutôt que de partir en courant, hein ? Hormis évidemment, sa joueuse un peu tordue, rien ne l'y obligeait. Elle aurait pu sourire gentiment au petite et se sauver ensuite. Elle aurait pu gifler James et partir ensuite, digne et fière. Mais non, la jeune fille avait choisi la méthode plus fine. Le problème étant cependant que cela pouvait se retourner contre elle. En effet, provocante à souhait, Adriana était aussi sous le joug d'un retournement de situation de la part de James. Il était fort possible que le jeune homme reprenne l'avantage. Méfiance et prudence seraient donc les alliés d'Adriana dans cette nouvelle situation, même en si en apparence, c'était plutôt un large sourire qu'elle affichait, soit-disant décontractée et très à l'aise. C'est vrai aussi qu'il y avait moyen de beaucoup s'amuser et qu'elle comptait bien en prendre sa part.

    Le surnom la fit tiquer. « Ma poupée » . What's the fuck ? C'était moche, c'était vieillot et il n'y avait qu'elle qui était autorisée à donner ce genre de surnoms à tout le monde. Si, si, c'est une vieille règle ancestrale que vous ne connaissez pas, je vous jure. Adriana tiqua donc légèrement en entendant ce surnom et perdit une seconde son sourire. Très vite, cependant, elle reprit le rôle qu'elle s'était assignée. « Hum, je ne sais pas … Je ne sais pas si je pourrais me passer de toi une seule seconde, mon lapin chéri ». Tiens, prends ça dans les dents, c'est bien aussi ridicule que la poupée. Non mais ! Mais le tout avec un sourire rayonnant. D'une main sûre, elle glissa sur le dos de James avant de demander. « Oh ? Tu en avais pensé quoi de ce petit Serdaige, alors ? Une note entre 1 et 10 ? ». Et petit clin d'oeil malicieux. Le pauvre Serdaigle devait se demander sur quelle énergumène il était tombé, très certainement.

    Bébé. Encore un surnom pourri. Adriana leva les yeux au ciel et ne put s'empêcher de placer une petite réplique. « Oh, mon petit cœur... ». Et vas-y que je bats des cils comme une jeune fille folle amoureuse du Gryffondor alors qu'intérieurement, elle commençait à bouillonner. Adriana leva un sourcil hautain. Il avait vraiment des idées tordues. Pour ne pas choquer le petit Serdaigle, elle lui répondit âprement à l'oreille. « Tu ferais mieux d'oublier tes idées tordues, sinon c'est toi qui va te retrouver avec quelque chose de coincé dans un endroit délicat de ta personne ». Se tournant ensuite à nouveau vers le Serdaigle, Adriana esquissa un sourire léger. Tout va très bien, madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien !

    Soudain, Adriana manqua de s'étrangler. Comment elle était souple ? D'une main hargneuse, elle griffa le dos de sa victime. Comment osait-il parler d'elle comme ça. Subitement, le sourire de la Serpentarde n'était plus qu'une mince fente, absolument plus chaleureuse. Puceau ? Adriana soupira. « Désolée, chéri, je ne m'occupe pas de l'initiation … Faudra trouver quelqu'un d'autre et attendre d'être un peu plus grand aussi ! ». Elle reboutonna directement son chemisier avant de prendre le bras de James. « Tu nous excuses, petit, on a deux trois trucs à régler, tous les deux, hein, baby ? ».

    Le regard d'Adriana ne présageait rien de bon quand elle fit reculer un peu à l'écart du centre du hall James Gray. Son sourire non plus. Et la force avec laquelle elle tenait la manche du jeune homme était aussi un bon indicateur. « Par Merlin, tu pensais à QUOI ? Je suis pas un animal de compagnie qu'on utilise à sa guise, Gray ! Tu recommences un truc pareil et … Je te jure que tu le regretteras ! ». Une menace, comme c'était mignon. Pas contente du tout, la petite … Toutefois, elle restait d'un calme assez olympien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

James C. Gray
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 106


Feuille de personnage
Gallions: 26
Points de Magie:

MessageSujet: Re: [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h   Mer 5 Sep - 16:08

Mon lapin chéri ? ok, bien répliqué. James lui souris en retour en mode couple cliché, adorable qui ne peut pas se passer de l'un et de l'autre et qui exaspèrent tout leur entourage. Elle passa alors une main dans son dos tout en lui parlant d'un ton suave, Augmentant le cliché d'un cran. James déposa alors son bras autour des épaules de la blonde et souris à sa question alors qu'il la sentait se crisper sous son étreinte (rire diabolique) Elle lui demandait ainsi quelle note il donnerait aux 'talents' du jeune serdaigle, question ennuyante et qui le faisait toujours passer pour un vieux pervers, mais il ne se débarrassa pas de son sourire. Il aurait aimé pouvoir dire au Serdaigle qu'il ne devait pas y faire attention genre euh « ouais tracasse je lui ai dis qu'on l'avait fait parce que c'est son tripe à elle mais en réalité c'est juste pour que tu ais plus de chances de t'la faire » et donc paraître moins vicieux, mais impossible de le lui dire car Adriana réagirait au quart de tour. Alors soit il lui répondait comme si de rien n'était et passait pour un gros dégueulasse, soit il s'arrangeait pour faire passer un message à Arthur et éviter qu'il le regarde comme s'il était un gros pervers. Il fit mine de réfléchir tout en enroulant les cheveux de la vipère autour de ses doigts, histoire de la crisper un peu plus. Au final il se contenta de dire ;
    « Il est génial, mon trésor, tu vas l'adorer j'en suis sûr »

Pas plus d'allusions sur le fait que ce soit au lit ou pas et un nouveau surnom pourris pour l'énerver un peu plus. Elle ne pouvait donc pas se passer de lui pour le sexe ? hm, intéressant à savoir, voir très intéressant. Bon, on se ressaisi. C'est à ce moment-là que James eu l'idée d'insinuer l'homme au piercing. Sans trop de détails non plus mais assez explicite dans le genre 'accident au lit'. Tout du long, James avait regardé la réaction d'Arthur qui ne semblait heureusement pas comprendre, c'est vrai que très peu de sorciers savaient ce qu'était un piercing et encore moins en avaient. Peut-être Lennon ? ou avait-il seulement des tatouages ? Soudain l'idée qu'Adriana ai eue cet accident avec Lennon le fit sourire, mais pas un mot là-dessus, il n'était pas question de faire courir des rumeurs pareilles sur l'un de ses meilleurs potes. Même si cela aurait pu être amusant. En tout cas, si Arthur ne sembla pas comprendre et ne réagi pas, ce ne fut pas le cas de la principale intéressée qui lui siffla quelques menaces à l'oreille. Il ne trouva rien à lui redire, cela semblait assez clair, il y eu alors un blanc et le serdaigle fit remarquer par un waaaw, qu'Adriana était bonneheubelle ! James esquissa un léger sourire et sauta sur l'occasion pour interpeller le serdaigle en lui demandant si elle la trouvait à son goût et complimentant la souplesse de sa partenaire, qui ne manqua pas au passage de lui griffer dos d'une main coléreuse. James serra les dents mais lui retourna un regard sévère genre « maiheuuu » il voulu continuer à jouer en rajoutant un « ben quoi c'est pas le cas ?! » mais le regard le la blonde le calma et il ne dit rien. Elle ne semblait plus trop apprécier le jeu tout à coup et James allait sûrement s'y prendre à deux fois avant de dire quelque chose, s'il ne voulait pas avoir quelque chose de coincer dans l'endroit délicat de sa personne dont elle lui avait parlée un peu plus tôt. Son sourire s'effaça donc alors qu'il croissait le regard furibond d'Adriana, il retira le bras qu'il avait posé sur ses épaules, ne sachant quoi ajouter et c'est à ce moment que le serdaigle avoua qu'il était puceau.

Adriana soupira et le rembarra en moins de deux. Au moins ça avait le mérite d'être clair, James haussa les épaules en regardant le bleus et argent d'une moue désolée. Pauvre goss, au final la blague avait été plus drôle à réalisée sur la serpentard que pour sa victime initiale (Arthur) puis sans attendre la réponse du jeune garçon elle prit le bras de James, glups, et l'emmena plus loin, non s'en s'être congédier. James la suivi sans protester, bien conscient qu'il valait mieux ne rien faire pour le moment, ensuite elle se plaça face à lui et le fusilla du regard.
    « Par Merlin, tu pensais à QUOI ? Je suis pas un animal de compagnie qu'on utilise à sa guise, Gray ! Tu recommences un truc pareil et … Je te jure que tu le regretteras ! ».

Son ton était plus direct et plus irascible qu'avant. James se demanda pourquoi elle avait été si polie devant le serdaigle, c'est vrai, elle n'était pas obligée de jouer le jeu et pourtant elle l'avait fait, alors était-il encore le seul fautif ? Il avait trouvé ça amusant, en tout cas le temps que cela avait duré : lui donner des petits surnoms, jouer au couple amouraché puis c'est vrai qu'ils feraient un joli couple non ? ouais non ok. En tout cas il ne pouvait décemment pas lui répondre sur un ton moqueur ou joueur puisque le jeu était terminé. S'il voulait être raisonnable, il avait plutôt intérêt à s'excuser (il n'avait toujours pas envie qu'elle mette sa précédente menace à exécution) et c'est ce qu'il décida de faire.
    « Désolé, c'était pas contre toi tu sais » il esquissa un faible sourire, en vue de se faire pardonner. « c'est vrai t'es pas un animal de compagnie » Non, elle se serait plutôt un animal sauvage genre tigre pas commode ! « mais il me fallait quelqu'un pour la blague et disons que tu es passé au mauvais endroit au mauvais moment, milles excuse ! » ajouté d'un petit sourire espiègle.

Il regarda alors autour de lui, les personnes qui avaient regardé la scène s'étaient pour la plupart dispersés et envolés, sauf quelques curieux qui se demandaient quel était le fin fond de l'histoire mais qui ne le découvriraient sûrement pas et Arthur s'était assis sur les marches de l'escaliers et regardait ses pieds, certainement déçu de ne pas avoir droit à l'initiation et attendant le retour de James et Adriana. Allez savoir s'ils y retourneraient. Distraitement James se massait l'avant bras, à l'endroit exact où la vipère l'avait agrippé, il sentait toujours les griffures dans son dos et devait certainement avoir des marques bien rouge qui pouvaient affreusement porter à confusion.
    « on t'as déjà dis que tu avais une sacré poigne ? en fait t'es hyper violente pour une fille » et il lui retourna un regard mi-amusé mi-impressionné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Adriana L. Rees
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 303


Feuille de personnage
Gallions: 372
Points de Magie: 195

MessageSujet: Re: [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h   Mer 5 Sep - 17:28



    Les meilleur jeux sont ceux dont la fin est la plus rapide. Adriana ne niait nullement avoir pris beaucoup de plaisir à jouer avec le Gryffondor et le Serdaigle, mais il ne fallait pas qu'ils aillent trop loin, l'un comme l'autre. Elle avait une réputation à défendre et comptait bien réussir à la garder partiellement intacte. Ce n'était pas un Gryffondor qui parviendrait à l'en empêcher. Tout ce que le petit Serdaigle garderait comme souvenir concernerait la manière dont elle l'avait jeté et il oublierait très certainement combien elle s'était montrée lascive avec James. Et c'était le but recherché. Si jamais on se mettait à raconter partout que Adriana fricotait avec le Gryffondor, cela donnerait une image assez pitoyable de la jeune femme, obligée de se taper des rouges … Sans compter qu'il y avait déjà Liam qui ternissait suffisamment son image. On n'allait donc pas donc en rajouter plus sur le sujet. Une fois qu'Adri avait pris sa décision, il ne lui avait pas fallu longtemps pour expédier Arthur en affaire et retourner une nouvelle fois la situation.

    Soyons francs, si James s'était débattu, Adriana, malgré toute sa bonne (et mauvaise) volonté, la Serpentarde n'était pas encore capable de se battre face à un jeune homme comme James juste à la force de ses petits poings. Avec un peu de magie, à la rigueur, peut-être aurait-elle pu se débrouiller pour l'y obliger, mais la magie pour forcer quelqu'un à faire ce qu'il refuse de faire … C'était de la magie noire. Glups. Pas du tout le genre de magie d'Adriana, quoi. Bref. Heureusement que le jeune homme avait aimablement coopéré et accepté de venir se prendre une belle volée de bois vert par la miss.

    Le sourire du Gryffondor n'attendrit pas Adriana. Cependant, elle parvint à y répondre. Parce qu'elle avait une emprise sur elle-même qui lui permettait de calmer sa colère et de réussir à échanger des arguments pertinents avec le jeune Gray. Cela commençait donc par un sourire et s'achevait par des phrases cohérentes. « J'ai bien vu que j'étais passé au mauvais moment … Oui ! Le pauvre petit, il doit être traumatisé, maintenant ! ». Adriana éclata cette fois-ci franchement de rire. Il s'était excusé, l'affaire était close. Et en plus, il n'avait a priori, rien contre elle. Adriana pouvait donc souffler, sourire et arrêter de lui prendre le chou.

    Sauf que visiblement, c'était lui qui cherchait les problèmes. Violente ? Non, franchement pas. Sauf quand on l'y obligeait. Adriana fronça les sourcils, tandis que le Gryffondor se massait le poignet. Certes, elle l'avait griffé, mais la jeune femme n'avait pas franchement eu d'autres solutions. « Il paraît que la douleur est salutaire, mon chou. Et dis toi que tu en as de la chance, d'avoir été marqué par Adriana Rees ». Petit clin d'oeil malicieux. Oh, il pouvait bien la chercher si il voulait. Adriana était encore toute à la joie de l'avoir pris à son propre piège et rien que pour cela, elle se faisait un plaisir de le taquiner. « Et puis, je suis sûre que je ne t'ai pas fait mal, tu exagères … ! ». Bah quoi ? Elle avait bien le droit de nier le fait qu'il avait mal, non ? Et le fait qu'il ait le poignet rouge à l'endroit où elle l'avait attrapé était peut-être juste le signe disons d'une … allergie. Oui, ça devait être ça. « C'est peut-être juste que tu es allergique à mon sex-appeal, voilà tout ! J'y suis pour rien si ta peau marque hein ! ». Et voilà qu'elle lui fait un grand sourire qui voulait bien dire qu'elle se moquait de lui. Oh, gentiment. Mais elle se fendait la poire quand même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

James C. Gray
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 106


Feuille de personnage
Gallions: 26
Points de Magie:

MessageSujet: Re: [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h   Dim 23 Sep - 19:55

James fut assez rassuré lorsqu'il comprit qu'Adriana ne lui en voulait pas (ou plus) et qu'elle s'était elle-même amusée dans ce petit canular. C'est vrai qu'elle aurait pu mal, voir très mal le prendre, surtout suite aux insinuations que James avait faites sur les performances sexuelles de sa pseudo compagne et les surnoms ridicules qu'il s'était permis de lui attribuer. Elle ne devait pas les avoir oubliés, mais si elle le pardonnait c'était certainement qu'elle comprenait qu'il n'avait pas fait cela contre elle. D'ailleurs elle préféra en rire qu'en pleurer et lui fit remarquer comme le serdaigle devait être traumatisé en ce moment. James se joignit à ses rires en acquiesçant ; le pauvre était toujours assis sur les marches le regard perdu, se demandant certainement quelle attitude adopter, partir la tête haute ou attendre le retour très peu probable des deux sixième ?
Le lion haussa les épaules, quoi qu'il se passe Arthur pouvait bien attendre un peu, surtout que la blonde ne serait certainement pas d'accord pour y retourner et continuer à jouer au mauvais couple ! (oui mauvais, ce n'est pas une faute de frappe -rire- mais ça ne tient qu'à la vision que James en a bien évidemment) La jeune fille lui avait fait comprendre assez explicitement que cela ne la convenait pas en lui griffant le dos et lui brulant l'avant des bras. Puisque l'ambiance convenait pour la rigolade il se permit de lui faire une remarque par rapport à sa force démentielle, pas si démentielle que ça mais c'était histoire de la vexer un peu et de voir sa réaction ; il faut avouer qu'elle avait de la répartie et il lui sourit lorsqu'elle lui dit qu'il avait de la chance d'avoir été marqué par elle. Anh ouais ? C'est vrai que dis comme ça, avec le clin d’œil et tout et tout ! La belle semblait s'amuser à le taquiner et cela lui fit également plaisir.
    « Je vois, j'ai la marque de la grande Adriana Rees ! C'est sûr que ça vaut cher ce genre de choses ! J'en ai de la chance d'avoir eu tout ça gratos ! » Roulement d'oeil et sourire ironique, nohmaisoh ! Quant à sa théorie sur son allergie à son sex-appeal, hum, c'était certainement la plus crédible. « voilà tout ? » releva-t-il simplement avec un sourire en coin.

Non seulement elle était belle, ben oui, on ne va pas se mentir ; mais en plus elle avait l'air bien au courant de la chose et savait s'en servir et en tirer profit. C'était bien l'une des choses qui intimidait James. En effet, s'il était plutôt à l'aise avec les filles plus jeunes que lui (ces seules conquêtes) c'est parce qu'il n'était pas intimidé par elle, pas comme avec des filles comme Adriana ou encore Neela, une autre fille de son âge qui avait beaucoup de succès et qui était la meilleure amie de Martin, qui était lui-même le meilleur ami de James. Pourtant James n'avait jamais su être très à l'aise en sa compagnie, même s'il n'était pas amoureux ou attiré, il ne pouvait nier que cette dernière l'intimidait assez que pour qu'il soit plus réservé.
Adriana ne l'avait pas mis mal à l'aise lorsqu'elle faisait partie de sa blague, jouer au couple, enlacer ses épaules, etc ne l'avait pas intimidé puisqu'il 'jouait' le jeu, à présent qu'ils parlaient plus sérieusement, sans jeu derrière, il craignait de devenir timide à son égard. Mais que pouvait-il répondre ? 'ouais, c'est vrai que tu as beaucoup de sex appeal !' ? Il se mordit les lèvres pour éviter de penser à elle en temps qu'une fille sexy qui pourrait lui plaire histoire d'éviter de, plus tard, se ridiculiser en bégayant ou rougissant. Il continua ainsi de jouer en se mettant en tête que cela resterait un jeu.
    « Au final s'était assez amusant, je veux dire, de jouer au beau petit couple, hein mon poussin ? hahaha tu préfères quoi ? mon coeur ? C'est vrai que ça c'est VRAIMENT trop meugnon » large sourire « je pense que cette bataille des surnoms aurait pu continuer longtemps si tu n'y avais pas mis un terme »

Il était en train de se rappeler une phrase qu'elle avait sorti à Arthur du fait qu'elle avait dis qu'elle ne pouvait plus rien faire sans lui. Haha, il le lui rappellerait bien mais bon, pas besoin de jouer au prétentieux. Une autre question se posait pour le moment, que fallait-il faire du serdaigle ? Continuer la blague en y introduisant une autre personne ou arrêter là.. ou encore continuer le rancart rien qu'eux deux ? niarkniark !
    « tu veux qu'on continue la plaisanterie en faisant une blague à quelqu'un d'autre ? » il sourit à moitié puis continua en prenant soin de ne pas la regarder dans les yeux. « ou tu veux qu'on continue le rancart ailleurs ? » avec un rire contrôlé qui contredisait cette dernière proposition sans pour autant que cela soit assez clair que pour être pris comme de l'ironie.

((Désolé du temps que j'ai pris pour répondre <3))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Adriana L. Rees
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 303


Feuille de personnage
Gallions: 372
Points de Magie: 195

MessageSujet: Re: [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h   Lun 24 Sep - 18:35



    Heureusement, Adriana avait de l'humour. Plus que les Serpentardes en général. Moins sans doute que les Poufsouffle. Mais malgré tout, elle aimait à rire, elle faisait rire, elle aimait à plaisanter, elle aimait à se distraire des plaisanteries des autres. Et c'était une certaine chance pour le petit James Gray, que ce soit le cas. Si il était tombé sur un mauvais jour ou si il était allé trop loin, il aurait très rapidement vu que la jeune fille ne se laissait pas faire. Derrière un sourire, il peut toujours y avoir une grimace. L'émotion lue sur un visage n'était pas forcément celle ressentie par l'individu. Adriana savait combien l'hypocrisie était un jeu dans lequel elle excellait, et même si elle n'était pas énervée, elle aurait très bien pu faire semblant de l'être. Elle avait de grandes chances d'être convaincante dans ce petit jeu, elle en avait conscience. Mais elle ne le ferait pas, pas encore. Cela n'aurait servi à rien du tout de montrer toutes ses cartes au jeune homme en une seule fois. Il y aurait sans doute d'autres moments où la Serpentarde et le Gryffondor seraient réunis. Qu'ils le veuillent ou non, d'ailleurs puisque à Poudlard, comme partout dans le monde magique, on ne choisissait pas toujours ceux qui nous tenaient compagnie. Les cours étaient un exemple parmi d'autres de la manière dont on pouvait être réunis contre son gré. Chaque chose en son temps, cependant.

    Le problème actuel était plus important que le futur. Il fallait pour Adriana réussir à rabattre le caquet à ce Gryffondor qui prenait un peu trop ses aises avec la jeune fille. Oh, Adriana n'en était pas fâchée. Mais agacée, peut-être. Et dans ces cas-là, elle sortait les mots en guise de crocs. Un peu comme son camarade en fait. Il se moquait, il taquinait ? Eh bien elle en ferait de même. Pourquoi s'en priver ? « Tu as une chance que tu n'imagines même pas … Mais à ta place, je ne pavoiserais pas trop, mon petit, ça pourrait changer du tout au tout sans même que tu n'ais le temps de t'en rendre compte … ! ». Une petite menace toute mignonne. Pas très en forme, la petite. Un regard acéré au Gryffondor tandis que la discussion se poursuivait. Il la taquinait à nouveau, mais cette fois-ci, le regard de Adriana s'éclaira.

    La bataille de petits surnoms faisait parti de ce qu'elle avait préféré dans cette scène. Mon cœur, mon amour … Mon cœur, mon amour … Adriana détestait la niaiserie des couples qu'elle croisait dans Poudlard. L'amour ? Moui, elle n'y croyait absolument pas. Et elle refusait qu'on joue à ce petit jeu avec elle. Du sexe, de la tendresse, à la rigueur. Mais pas d'amour. Hors de question. C'était dangereux, c'était inutile. Et elle ne voulait pas s'en encombrer. Jamais. Un sourire éclatant éclaira donc son visage, tandis qu'elle se prêtait au jeu une nouvelle fois. « Oh, mon lapin, enfin, tu sais bien que mon surnom préféré c'est chouchou d'amoûûr ! ».

    La proposition de James la fit hausser un sourcil. Continuer la plaisanterie ? Non sans façon, elle avait honnêtement autre chose à faire de ses journées qu'à effrayer des petits pour le reste de leur vie sexuelle. Non, Adriana préférait s'occuper d'elle. Et éventuellement d'un partenaire. Mais rien de plus. « Ouais, non, ça ne me dit rien. J'ai autre chose à faire, désolée chéri ! ». Oh, elle sentait que les petits surnoms mignons allaient rester pour un moment, maintenant. Maintenant qu'elle avait commencé à lui donner du « mon chéri », la jeune fille ne se voyait plus l'appeler simplement James. A la rigueur, Jamie, ça restait un petit surnom mimi. Un rencard ? Mouhaha. Le regardant droit dans les yeux, Adriana lança, pétillante et piquante. « Quant à continuer notre rencard … Je ne sais pas si tu en as les capacités, mon lapin ! ». Elle avait volontairement insisté sur le petit surnom. Et elle se moquait de lui, aussi. Ou plutôt le taquinait. Mais avec gentillesse, comme le montrait son sourire et son regard. Dernière provocation face à un Gryffondor … « On parie ? ».

    Là, Adriana tu jouais sur la fierté d'un mâle en pleine ébullition d'hormones. Tu ne crains pas pour ta vie ? Prépare toi à courir … Ou à affronter les défis que tu lances, au choix. A moins que le petit ne se dégonfle ? Ce qui semblait un peu improbable de la part d'un Lion … Surprise. Suspens. Hâte. Impatience. Qu'allait-il se passer ? Adriana attendait, patientait, pour voir ce qui allait se passer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

James C. Gray
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 106


Feuille de personnage
Gallions: 26
Points de Magie:

MessageSujet: Re: [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h   Mar 2 Oct - 20:40

    « Oh, mon lapin, enfin, tu sais bien que mon surnom préféré c'est chouchou d'amoûûr ! »

James tiqua mais ne cessa pas de sourire. Il trouvait ça assez sympa comme échange, même après les sals coups qu'il lui avait fait devant le petit serdaigle, Adriana n'en avait pas tenu compte, ou s'était contenté de ces excuses. Dingue pour une serpentard non? Enfin, ce n'était pas James qui s'en plaindrait, depuis son entrée à Poudlard il exprimait à qui voulait bien l'entendre qu'il ne fallait pas avoir de préjugés entre les maisons (les disputes Gryffondor, Serpentard ou Poufsouffle, Serdaigle) c'était du pipo. Chaque personne est différente et s'il est vrai que les Serpentards étaient réputés comme étant les 'méchants', ce n'était que sur des aprioris dû à des sorciers comme Voldemort. Cela se prouvait avec l'attitude d'Adriana, qui agissait normalement avec lui. Réellement, James se demandait parfois si appartenir à une maison en valait bien la peine, cela faisait des clans et bien que cela évitait des disputes, il aurait été préférable que les gens apprennent à connaître ceux qui ne leur corresponds pas forcément mais avec qui ils pourraient très bien s'entendre. Au final, cela ne gênait plus tellement James qu'ils soient mélangés aux aigles dans leur salle commune, ça lui ouvrait un peu l'esprit -même si cela pouvait être un réel foutoir de temps en temps !- Soit. James commençais à bien apprécier la blonde, elle était frôle et fun et se prêtait volontiers au jeu des surnoms !
    « chouchou d'amour ? » répéta-t-il avec un sourire colgate « hahaha tu risquerais de le regretter car maintenant ça va être bien compliqué de t'appeler autrement ! »

Il rit avec joie et se rendit compte que tout deux discutaient tranquillement comme de bons vieux amis. Cela lui faisait bien évidemment plaisir, mais James commençait tout doucement à se demander ce qu'ils feraient ensuite ? Repartiraient-ils chacun de leurs côtés pour plus tard se parler en cours, etc. mais sans plus ? Car c'est sûrement ce qui se passerait, admettons qu'ils restent amis, il est très peu probable qu'ils partagent à nouveau un moment comme celui-ci : de quiproquos en rire et la 'magie' de l'instant serait perdue. Bon c'est peut-être exagéré de parler de magie de l'instant, etc. mais c'est juste pour exprimer que c'est peu probable que ça redevienne comme ça. Et de simples sourires échangés au détour d'un couloir ne valaient pas une bonne amitié partagée. C'est pourquoi James lui proposa de continuer la blague en prenant une autre cible. Qui sait sur quoi ils auraient pu tomber ! Mais l'idée ne plu pas à la jeune fille, alors il enchaîna, pour rire, en lui proposant de continuer le rendez-vous à eux deux seulement. POURQUOI ? ok, ouais il se sentait à l'aise avec cette fille, mais bon, là il lui faisait penser qu'elle lui plaisait -ce qui aurait pu être le cas s'il ne s'empêchait pas de penser à cette possibilité de peur de devenir boulet n°1 et qu'elle se moque de lui- là ils auraient pu rester bons amis, mais non, il fallait qu'il joue avec les sous-entendus et qu'elle puisse penser autre chose ! tssss, jvous jure !
    « Quant à continuer notre rencard … Je ne sais pas si tu en as les capacités, mon lapin ! »

Euh comment ça pas les capacités ? Est-ce que c'était encore une allusion sexuelle ou parlait-elle de tout autre-chose ? Et si c'était d'autre chose de quoi ? De son comportement, sa façon d'être ? Il n'était pas assez bien pour elle c'est ça ? En tout cas il était perdu et devais avoir l'air d'un idiot à cet instant précis, sourcils froncés, bouche légèrement ouverte, il n'arrivait pas à saisir le sens de sa phrase. Est-ce qu'elle était encore en train de le taquiner ? En tout cas c'est à ce moment-là qu'elle lui dit « on parie ? » qui fini de l'embrouiller. Etais-ce une proposition ? Il eut un léger rire nerveux et esquissa une moue surprise une fois le rire effacé. Il n'avait absolument aucune idée de ce à quoi elle pensait, mais ne pouvait resté aussi longtemps sans réagir alors il sortit une bête phrase ;
    « Euhm, je disais ça pour rire tu sais.. »

Il se donna ainsi une certaine contenance, mais cela ne le rendait pas moins curieux sur ce que pensait réellement sa nouvelle amie. Alors il prit son petit courage de lion à deux mains pour en savoir en peux plus.
    « pas toi ? j'veux dire euhm t'étais sérieuse ? »

Oh un rendez-vous avec la blonde ne devait pas être déplaisant, mais je sais pas, James avait bien du mal à les imaginer ensemble, peut-être parce qu'il gardait l'image niaise du couple qu'ils avaient formés quelques instants plus tôt, ou peut-être parce qu'Adriana avait l'air d'une fille sûre d'elle, bien dans sa peau avec qui il ne se voyait pas car il aurait eu du mal à ne pas être intimidé par elle et dans un couple quand le mec qui est censé être virile est intimidé, rouge et balbutiant, c'est souvent signe de rupture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Adriana L. Rees
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 303


Feuille de personnage
Gallions: 372
Points de Magie: 195

MessageSujet: Re: [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h   Sam 6 Oct - 14:29



    La situation entre les deux jeunes gens était presque malsaine. Mais cela ne dérangeait pas Adriana, qui adorait ce genre de petits jeux sympathiques. Et quand on aimait ce qu'on faisait, Adriana ne voyait aucune raison de s'en priver. La théorie de la souffrance réparatrice, Adriana n'y croyait pas une seconde. Tant qu'elle pouvait éviter d'avoir mal, d'être mal à l'aise et tutti quanti, elle ne se gênait pas. Et honnêtement, elle avait beau retourner le problème dans les tous les sens, elle ne voyait pas l'intérêt de ceux qui acceptaient de souffrir inutilement. Bref, très peu pour elle.

    Elle, elle préférait la vie, au sens large du mot. Ressentir des émotions, elle évitait toujours. Mais les sensations, par contre, ça oui. Adriana était très attentive à ce qu'elle pouvait sentir et ressentir. Elle faisait une confiance assez aveugle en son corps pour savoir ce qui était bon pour elle ou ce qui ne l'était pas ; convaincue qu'elle était que si elle allait trop loin, son petit corps fluet saurait lui signifier immédiatement. Là, en l'occurrence, elle se sentait très bien. Son corps était chaud, fin, et elle ne ressentait aucune douleur particulière. Pas de sensation de faim ni de soif. Un léger mal de tête, peut-être, mais si peu qu'elle ne pensait pas que cela pourrait se terminer en migraine. Pas d'inquiétude à avoir pour le moment : son corps lui disait qu'elle faisait ce qu'il fallait en lui envoyant de petites ondes de plaisir dans le ventre. Une sensation de chaleur et de chatouillement qu'elle connaissait suffisamment pour savoir que tout allait bien. Volontairement, elle avait choisi un surnom particulièrement … niais. Et cela l'amusait beaucoup de voir si James oserait l'utiliser en public. Oh, à dire vrai, Adriana se moquait comme d'une guigne qu'il le fasse … C'était elle qui avait lancé le jeu, elle l'assumerait, avec la maturité dont elle était capable de faire preuve. Elle souriait, très détendue. C'était assez étrange car jamais elle n'aurait pensé que le feeling pourrait passer avec James. Mais finalement, ça passait même très bien. Trop bien ? Non, car encore une fois, pour Adriana, ça ne peut jamais être trop. Il faut étirer les sensations de bonheur et de plaisir jusqu'à l'extrême. « J'accepte avec plaisir les risques ! ». Un petit clin d'oeil. Cela ne faisait jamais de mal. C'était à la fois taquin et coquin, et Adriana était plutôt douée à ce petit jeu.

    Le jeune homme ne mordit pas à l'hameçon. Adriana fut déçue. Mais que dire et faire de plus ? Tant pis, il ne pouvait pas être parfait ce petit et réagir exactement comme elle l'attendait. La jeune fille ne soupira même pas et se contenta de sourire, légèrement moqueuse, pour le coup. Il avait l'air vraiment mal à l'aise et un peu méchamment, Adriana s'amusa à se jouer de ce malaise. « Tu ne sauras jamais si j'étais sérieuse, mon petit Jamie … Je suis sûre que ce sera un regret éternel dans ta vie mon chou ! ». Elle exagérait à peine la situation, n'est-ce-pas ?

    La jeune fille décida de s'amuser un petit peu plus encore. Commençant à se diriger hors du hall, elle lança du coin de l'oeil un regard à James, avec un petit sourire. « En tout cas, maintenant que la farce est finie, je vais aller profiter de ce week-end dans un endroit plus … accueillant ! ». Un petit rire. Que James fasse ce qu'il souhaitait. La suivre ou la laisser partir. Adriana avouait que cela lui était à peu près égal. Un petit clin d’œil et la jeune fille quittait le hall de sa démarche vive mais féminine. Comme elle était arrivée, elle repartait. Qui l'aime la suive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

James C. Gray
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 106


Feuille de personnage
Gallions: 26
Points de Magie:

MessageSujet: Re: [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h   Sam 6 Oct - 18:37

James est un mec. Un mec adolescent dont les hormones sont en pleine ébullition. S'il ne se voyait pas sortir avec Adriana et qu'il n'envisageait pas cette possibilité, il ne pouvait pas non plus nier que celle-ci était désirable. Ses longs cheveux blonds, sa silhouette fine, son visage assuré. Elle était superbe, mais trop attractive pour qu'elle soit pour lui. Ne vous méprenez pas, James sait qu'il à un petit charme, mais jamais il ne pourrait être à sa hauteur. Adriana devait avoir beaucoup de succès avec les garçons et avait dû avoir déjà quelque conquêtes, tandis que lui n'avait que peu d'expériences et avec des filles avec qui il était sorti parce que celles-ci étaient attirées par lui et parce qu'il n'avait pas trouvé de raison de dire non,(trop gentil le mec !) *après tout pourquoi pas ?* s'était-il dit à ces moments-là. Il n'aurait pas dû car quand les sentiments n'y sont pas, cela ne sert pas à grand-chose. Ici il était charmé par la vipère, mais craignait d'aller plus loin. Oh, il avait bien remarqué ce léger sourire aguicheur mais ne savait pas comment le prendre, après tout ils déconnaient tous les deux depuis le début, pourquoi prendre tout cela au sérieux tout d'un coup ?
    « Tu ne sauras jamais si j'étais sérieuse, mon petit Jamie … Je suis sûre que ce sera un regret éternel dans ta vie mon chou ! »

Elle devait avoir remarqué son malaise et en profiter, ou lui lançait-elle un défi ? Il lui renvoya un second regard perdu, histoire qu'elle en dise plus. Elle rigolait n'est-ce pas ? Apparemment pas, car souriant un peu plus encore, voilà qu'elle s'en allait. Non, elle n'allait pas le laisser comme ça ? Comment ça un endroit plus accueillant ? La farce était finie mais en ce qui concernait le rancart ? Il ne le saura jamais, comme elle le lui avait si bien dis un peu plus tôt, elle lui avait lancé un clin d'oeil ou il rêvait ? Là c'était clair, elle devait se moquer de lui... mais qu'entendait-elle pas un endroit plus accueillant ?! James se demanda si cela était une proposition pour...euhm pour coucher ? vous croyez ? Bwaah c'était peut-être dans sa tête, en même temps la jeune fille l'avait tout émoustillé à la fin de cette discussion alors il ne savait comment le prendre. Elle était partie. Il avait la bouche desséchée mais ne savais pas quoi faire. Prendrait-il le risque de la suivre, quoi qu'il se passe, pour en avoir le coeur net ou resterait-il ignorant tout le reste de sa vie ? (Généralement c'est à ce moment-là que l'épisode d'émission télévisée telle que les feux de l'amour se termine, pour laisser le suspens et tout ces choses-là ! Donc bon, pour être aussi chiante que ces émissions télévisées. J'arrête l'histoire là, niahniahniah)
    « Et qu'est-ce qu'il s'est passé ensuite ? »

C'était un peu plus tard dans la journée, James était allongé sur un fauteuil dans la salle commune, les mains croisées sur le ventre, tel qu'un patient chez un psychologue. Il racontait à sa petite soeur, Alix, ce qui s'était passé un peu plus tôt avec Adriana et Arthur. Tachant de lui raconter les choses de la même manière qu'il les avait vécus, sans pour autant lui dire les détails, il préférait dire jolie à la place de sexy quoi. Elle le regardait, assise sur le sol devant la cheminée pour avoir la chaleur dans son dos. Elle écoutait sagement son grand-frère et lui dirait à la fin de l'entretien sa façon de penser.
    « Tu l'as suivie ? »

James soupira. Il n'aurait jamais su dire ce qu'il aurait fait à ce moment-là. Il aurait très certainement pris le risque de la suivre, quitte à ce dégonfler s'il avait dû passer à la casserole, mais cela n'avait pas été le cas, car Arthur était venu le trouver, avant même qu'il ne puisse suivre la blonde. Alix soupira à son tour.
    « mais quelle plaie ce mec ! »

James hocha la tête silencieusement.
    « il est venu m'engueuler d'avoir fait fuir Adriana, puis il m'a insulté de gros pervers car il croyait toujours que j'avais dis à Adriana qu'Arthur et moi avions couché ensemble
    -c'est insensé !
    -ouais, t'imagine ! Maintenant tout le monde croira que j'ai craqué sur Arthur. C'est du délire !
    -Tracasse, j'irais le pourrir à l'occasion »

Ce que sa soeur pouvait être peste des fois, mais cela l'arrangeait assez de l'avoir, il ne doutait pas un instant qu'elle mettrait cette dernière promesse en oeuvre et avait hâte de savoir comment elle s'y prendrais. C'est qu'elle pouvait être assez imaginative quand il le fallait ! Il lui sourit avec amusement.
    « Qu'est-ce que tu comptes faire pour la blonde ?
    - euh.. je sais pas. Rien je pense qu'est-ce que t'en pense ? »


Elle haussa les épaules
    « J'en sais rien je sais pas comment elle est. Je pense surtout que tu dois faire comme tu le sens, la prochaine fois que tu la verras tu sauras si tu devras aller lui parler pour voir si ça continuera entre vous ou pas. »

Sa soeur était trop mignonne, pour elle son frère se confiait car il serait tombé amoureux d'Adriana, sauf que ce n'était pas le cas, il était juste toujours sous le choc de ce qui s'était passé et se repassait dans sa tête le moment où elle s'en était allée, la façon dont elle l'avait regardé, etc. Il aurait aimé la suivre, d'ailleurs il s'était imaginé ce qui se serait passé s'il l'avait suivie, il l'aurait rejoint dans le fameux endroit plus confortable, l'aurait déshabillée, l'aurait pénétré, Non, carrément une telle occasion était passée sous son nez et il n'avait pas su la saisir. Il n'était pas amoureux de la Rees, ça aurait pu être le cas après une relation plus longue, mais là il pensait surtout à sa frustration.
    « ouais sauf qu'il n'y a rien de commencer. C'est pas comme si je sortais avec ou comme si on s'était embrasser. Si je lui demande ce qu'il y a entre nous elle va peut-être me répondre en se foutant de ma gueule tu vois ? Ouais je verrais bien quand on sera en cours... »

Sauf que le lendemain, lorsqu'ils furent en cours, James s'arrangea pour éviter minutieusement la serpentard en question de peur que celle-ci lui fasse des représailles ou lui dise des choses qu'il l'embrouille encore plus. Tant pis, cette fille n'était pas faite pour lui, il le savait depuis le début, c'est juste qu'il avait été légèrement excité (ce qui est normal pour un ado de seize ans non ?) puis James aurait certainement eut l'air niais s'il avait été plus loin avec elle. Et sa réputation comptant énormément pour lui, c'était finalement préférable la façon dont cela s'était fini.

Clos ~ merci à Adriana pour ce rp <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] "Mais bien sûr que si, c’était drôle !" ~ Libre ~ Vendredi 17h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ☆ je t'aime plus qu'hier, mais bien moins que demain (aron)
» Ca y est...A voté... N'a pas voté...
» Pensionnat Hanté ? mais bien sur . . .
» ++J'était censé t'aimer mais j'ai vue l' averse
» [CLOS] Fallait bien se croiser un jour. [RILEY]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: Rez-de Chaussée :: Hall d'Entrée-