Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan   Dim 9 Sep - 21:08

    La dernière fois qu'il s'était aventuré dans la bibliothèque pour travailler la Défense contre les Forces du Mal, Alan n'avait pas eu de chance. Il s'était fait coupé net dans son élan par Llewelyn Princess Skellig qui était venu lui faire un caca nerveux à cause d'une stupide rumeur. La « discussion » avait vite dérapé en un duel qui c'était soldé par une pluie de limace pleines de baves – glamour toujours – et l'aiglon n'avait pas vraiment pu bosser. Parfait, donc. Il espérait cependant avoir plus de chance cette fois çi. … ou pas, mais ça, il ne voulait pas vraiment se l'avouer ! L'aiglon avait donc ressorti ses parchemins de cours sur les quels ses notes s'étalaient dans une écriture serrée, appliquée et … parfaitement illisible. Ses pattes de mouches une fois glissées dans son sac, Alan avait collé un bisous sur la joue de Lou, avait plaqué Ethan contre un mu pour le bisouter au détour d'un couloir vide avant de gambader joyeusement (O.O) jusqu'à la bibliothèque. Ce garçon avait un petit soucis, c'était clair. Quoi que ! Quand on savait que certaines personnes lui glissait des mangas YAOI sous son oreiller … Alan pouvait se rassurer parce que décidément, il y avait pire que lui !! (Calinou) Il secoua brièvement la tête, tâchant d'oublier ce qui s'était passé pas plus tard que l'avant-veille dans le dortoir des cinquième années – et d'oublier le YAOI qu'il avait dévoré, huhu *note pour plus tard : Aya ne doit pas repartir avec le manga*

    BREEEEEF ! Bibliothèque, bibliothèque. Oublier les images très … hum hum qui ornaient, huhu, les pages du manga de ce mec très bizarre. D'ailleurs, ce mec dont Alan ne savait toujours pas grand chose était surement gay. Il s'arrêta net un bref instant, choqué, avant de secouer la tête et de repartir. Bibliothèque, bibliothèque. Sans recroiser Ethan de préférence Là ! L'aiglon se força donc d'oublier ce qu'il avait vu dans ce petit manuel très … très pas à lui avant de se concentrer sur quelque chose de plus intéressant, euh, de plus important : la Défense Contre les Forces du Mal, cette manière qu'il n'aimait pas du tout, du tout, DU TOUT ! Il n'arrivait même pas à comprendre ni pourquoi ni comment il allait vraiment bosser ça – attends mon chou, le RP est à peine commencé, quelque chose me souffle que tu vas pas bosser bien longtemps Là ! Owiii, trop coul Bulle

    L'aiglon finit par arriver à destination. Doucement, sans faire de bruit, il poussa la porte des lieux, saluant au passage son professeur de Runes et Directeur de maison, Monsieur Gracia (huhu, ya pas un peu beaucoup de tes perso dans ce post ? Huhu o/), chargé de la surveillance de la bibliothèque aujourd'hui. Un hochement de tête suffit et vite vite, il s'éloigna en direction des étagères où il pourrait peut être espérer trouver un bouquin de Défense Contre les Forces du Mal. Maman, je veux paaaaas ._. Allé mon grand, tu peux le faire ! L'aiglon posa son sac sur une table vie – toujours choisir avec soin son espace de travaille, à savoir, une table vide et loin de toute présence de vie humaine et extraterrestre (pardon ^^') – avant de partir à la recherche du précieux manuel. Ouais ouais ouais … Il laissa son regard glisser sur les rayonnages avant de le trouver. En haut. Tout tout tout en haut !! Alan grogna.

    - Fichu bouquin è_é Accio ! fit-il en brandissant sa baguette – magique, est-in nécessaire de le préciser.

    Et le livre s'envola … pour s'immobiliser dans les airs. Toujours un petit peu trop haut pour Alan ! Maiiiis ! L'aiglon sautilla sur place, les mains en l'air, pour tenter de l'attraper. Quand un bruit de pas retenti dans son dos. Maman ._. A l'école, ils veulent pas que je travaille cette matière aussi, c'est pas ma faute si je suis nul, euuuuh ._.

    Spoiler:
     


Dernière édition par Alan M. Bird le Dim 9 Sep - 21:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan   Dim 9 Sep - 21:09

Le membre 'Alan M. Bird' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan   Dim 9 Sep - 22:07

    Voilà une heure que Galaad faisait semblant de travailler à la bibliothèque. Oui parfaitement : Galaad Westchester faisait semblant de travailler, vous avez bien lu. Il fallait dire que le petit chéri était un peu beaucoup perturbé, il avait reçu une lettre d’amour de Joren le matin-même, y avait répondu dans la foulée et maintenant devait poireauter en attendant que Mônsieur le Gryffondor se décide à répondre. C’était un manque de respect total, c’était certain. Il n’avait pas le droit de le faire attendre comme ça ._. Le pauvre chéri en avait le cœur qui battait n’importe comment et des trucs dans le ventre pas normaux. Et puis c’était qui Amour d’abord ? Ce mec que Joren avait rencontré. Toute cette histoire le tracassait au point que le Serpentard tournait les pages de son manuel d’Histoire de la Magie en mode automatique. C’en était presque désespérant. Pourquoi n’arrivait-il pas à se concentrer ? Ce n’était qu’un fichu Gryffondor ! Il devait être indifférent, s’en foutre complètement. Et ne pas repenser aux câlinous qu’ils s’étaient fait la semaine passée. Et encore moins aux baisers langoureux même que rien que d’y repenser il se passait des trucs sous sa ceinture. Couché Mini-Galy, c’est pas le moment è.é

    Travailleeeeeeeer ! Il devait travailler ! Sinon il n’aurait pas ses ASPICs et il n’aurait plus qu’à se pendre. Ou à devenir pédé, tant qu’à faire foutu pour foutu autant que ce soit agréable --’ Et NON, il ne venait pas de penser ça ! Merlin, heureusement que personne ne lisait dans ses pensées. Que se passait-il par Morgane ? Ce n’était pas normal d’être dans cet état... Tout avait commencé... À cause de Bird. Tout allait mal depuis qu’il l’avait embrassé et transmit sa maladie, il n’y avait même pas à chercher plus loin ! Le Serdaigle l’avait contaminé, résultat il avait des envies pas normales de faire des trucs avec Joren. Et par « trucs », comprenez « câlinoutage devant coucher de soleil et bisous chastes et purs ». Parce que Galaad ne savait RIEN des choses de la vie entre garçons. Enfin si, il imaginait bien des trucs... Genre des fois ce qu’il faisait dans sa douche la nuit qui pouvait sans doute se faire à deux... Mais bref. Merlin, stop. Travailler, il devait travailler.

    Bon, stop l’Histoire de la Magie. Ça ne servait à rien de s’acharner là-dessus, il avait besoin de quelque chose de plus... Dynamique. Il allait réviser sa défense contre les forces du mal tiens. En plus il avait progressé ces derniers temps, c’était très encourageant. Peut-être pourrait-il viser un Acceptable en fin d’année, son père serait fier de lui. Il avait besoin de bouger un peu. En plus il n’avait pas son manuel dans son sac. Galaad se leva donc et partit en chasse du manuel de Défense Contre les Forces du Mal que Mrs. O’Brian leur avait fait acheté en début d’année.

    Arrivé dans le rayonnage, il découvrit... Ô surprise : BIRD ! Sentant la colère gronder en lui, Galaad serra les poings et s’approcha tel un serpent se glissait près de sa proie. D’un geste assuré, fier de sa grande taille, il attrapa le livre que le Serdaigle avait piteusement suspendu dans les airs. Et bien, il l’avait son manuel ! Le Serpentard posa une main sur l’une des étagères et toisa Alan du regard. Ne pas lui coller son poing dans la figure. Ne pas craquer.

    - Bonjour Monsieur Bird. Voilà longtemps que je ne vous ai pas vu. Me auriez-vous peur de moi ces derniers temps ? J’en suis fâché. En tout cas je vous remercie d’avoir trouvé mon livre, finalement vous n’êtes peut-être pas si inutile que cela.

    Oulala... Galaad était en train de sourire. Et pas un sourire « je suis heureux et je chie des paillettes », non un sourire « tu bouges et j’te défonce la gueule »...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan   Dim 9 Sep - 22:40

    Son papa le lui avait pourtant répété maintes et maintes fois, lorsqu'il était petit : il devait manger plus de soupe, s'il voulait être grand. Oh, Alan était loin d'être petit. Seulement voilà, le livre était un petit peu trop grand pour lui. Rofl, keskecété nul ! L'aiglon boudina un bref instant avant de retourner sautiller pour tenter – sans succès – d'attraper l'ouvrage. Il aurait du manger plus de soupe. Il fallait toujours écouter son papa, il a toujours raison ! Enfin, presque. Et puis de toute façon, une main s'empara de l'ouvrage avant qu'Alan n'ai pu l'attraper.

    - mais euh, mon liiiivre …

    Oui oui, il voulait le prendre pour travailler – enfin non, il ne voulait pas, il devait, nuance – alors c'était son livre, farpaitement ! Alan fit légèrement la moue – même si au final, ce n'était pas si grave, c'était simplement une excuse de plus pour ne pas avoir à travailler la Défense Contre les Forces du Mal – pas sur que Miss O'Brian accepte de bon cœur cette excuse mais bon, c'était un détail – voilà tout ! Il fallait prendre les choses du bon côté, voyons …

    Et puis il découvrit que la personne qui avait attraper le livre n'était autre que Galaad Westchester et les choses changèrent du tout au tout. D'un seul coup, il lui fallait ce fichu bouquin. C'était une question de vie ou de mort – oui oui, rien que ça. Et Alan n'avait pas – pas encore – l'intention de se laisser marcher sur les pieds. Même si les menaces du Vert et Argent étaient encore bien présentes dans son esprit – oui, non, Alan n'avait pas très envie de se faire emmurer vivant, merci pour lui. Ne pas y penser, ne pas y penser, se contenter de se débrouiller de récupérer le bouquin et … FILER ! L'air de rien, il tenta de se composer un visage paisible – quoi, lui, avoir peur ? Trop pas – et écouta, neutre – du moins il l'espérait – le Serpentard débiter son petit discours. Quelqu'un, à l'aide, OSKOUUUUUR !! Et il répondit, toujours neutre – du moins l'espérait-il, là encore.

    - Je vous ai déjà dit qu'on avait pas peur de quelqu'un qui parle à une peluche.

    Non non, ce tremblement, léger, presque infime, est un effet de ton imagination, Galy, il n'a pas peur, mon choupinou, kestucroa !! Enfin … presque pas ! En attendant, Alan décida de tenter le tout pour le tout. Oublier cet épisode désastreux qu'il y avait eu entre eux deux, dans les corridors des sous sols, lorsqu'Alan s'était perdu. Oublier ce baiser qu'il lui avait volé par pur énervement. Tout oublier, fermer les yeux une demi seconde, respirer profondément et …

    - J'en ai besoin. fit-il en pointant le livre du doigt. J'aimerai le récupérer.

    … parler d'une voix égale. Ou presque ! Et il tendit le bras, attendant qu'on lui rende SON bouquin è_é Parce qu'il avait pas l'intention de se laisser faire, non mais ho ! Enfin … il n'avait pas l'intention de se laisser faire pour l'instant ! Parce que le sourire de Galaad ne lui disait rien qui n'aille et qu'il sentait la peur se répandre en lui à toute vitesse. Et ce n'était pas de bon augure, tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan   Lun 10 Sep - 9:58

    Voir Alan Bird se promener tranquillement dans SA bibliothèque comme si de rien n’était lui mettait les nerfs en pelote. Il allait lui défoncer sa gueule, c’était presque certain. Tout était de sa faute, tout. Et il pensait sérieusement s’en sortir sans la moindre représailles ? Quel débile... C’était mal connaître Galaad. Certes, il n’avait pas vraiment réagi lorsque quelques semaines auparavant, le Serdaigle l’avait planqué contre un mur pour fourrer sa langue de Sang-Impur dans sa bouche (par contre la langue de Sang-Impur de Joren, elle, elle ne le dérangeait pas trop --’), mais ce ne voulait pas dire qu’il avait oublié. Loin de là. Il n’avait pas réellement réfléchi à sa vengeance, trop occupé à se pas devenir fou à cause d’un certain Gryffondor. Mais revoir Bird réveillait ses envies de meurtres. Qu’allait-il bien pouvoir lui faire, c’était la question. Un sourire carnassier digne de Cordélia Skellig étira ses lèvres. Sa main droite se mit à parcourir l’épaule de l’adolescent, il se rapprocha de façon à coincer Alan entre la bibliothèque et son corps. Il attrapa le garçon par la cravate pour le forcer à le regarder dans les yeux.

    - Vous tremblez Monsieur Bird... N’essayez pas de m’impressionner. La dernière fois, vous m’avez pris par surprise. Je vous fait de l’effet n’est-ce pas ? Vous transpirez, je le crains. Vous avez peur, n’est-ce pas ?

    Une caresse sur sa joue. Du bout des ongles. On avait réveillé Dark-Galy @.@ Il vérifia furtivement que personne ne les regardait. L’allée était déserte. Tant mieux. Sa main descendit sur le cou du Serdaigle pour commencer à serrer.

    - Vous avez besoin de ce livre ? Vraiment ? Vous m’en voyez navré, j’en ai besoin moi aussi. C’est dommage.

    Galaad réfléchissait à toute allure. Il avait envie de faire peur, de se sentir puissant. Sur quel terrain attaquer ? Là était la question... Il avait bien une petite idée... Sur son propre terrain. Il savait très bien comment faire. Pour avoir observer Joren de nombreuses fois et avoir suivi ses avances. Il se dégoutait, mais d’un autre côté il trouvait cela... excitant. Décidément il se plaisait à flirter avec l’interdit ces derniers temps.

    D’un geste qui se voulait assurer mais qui restait extrêmement maladroit, Galaad attrapa le menton du Serdaigle pour le relever. C’était qu’il était encore petit le gamin ! Alors qu’il le fixait droit dans les yeux, le Westchester pensa furtivement que son camarade était beau. Pensée qui fut vite balayé par le souvenir de l’agression du couloir sombre. Il allait lui faire payer. Mieux : lui rendre la pareille. Il voulait que lui aussi ait envie de vomir, qu’il en chiale dans son oreiller.

    - Vous savez que vous devriez éviter de vous promener seul ? Où est-donc passé par ce cher McAllister ? Il va bien ? Ça vous plait d’être son petit chien-chien ?

    Caresse sur les lèvres. Du bout des doigts. Il avait envie de lui arracher les lèvres. Lui faire mal.

    - T’as de beaux yeux, tu sais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan   Lun 10 Sep - 12:33

    Alan n'eut pas le temps de réfléchir d'avantage que déjà, il était coincé entre l'étagère de la bibliothèque et le corps du Serpentard. Euh … Mais wiiii, toutafé. Si un jour on lui avait dit qu'il se serait retrouvé dans cette situation, il aurait presque pu éclater de rire. Quoi, Galaad Westchester, le plaquer contre une étagère pleine de bouquin ? C'était plutôt Ethan qui agissait de la sorte, avec lui … Bref, les neurones d'Alan venaient de lâcher, il ne pouvait plus penser normalement. Pardon, il ne pouvait plus penser. Trouver un truc pour se sortir de là … et vite ! Chose peu aisée quand notre cerveau vient de lâcher. Bref, l'aiglon se retrouvait un petit peu comme un con, bouche bée, ne croyant pas une seule seconde que le Serpentard avait vraiment osé réagir de la sorte, fixant ses yeux bleu pâles sans vraiment les voir. Il l'entendit sans vraiment l'écouter, sans vraiment comprendre le sens de ses paroles. L'impressionner ? La dernière fois ? Peur ? Il n'avait pas peur, il … il crevait de trouille ! Nuance ! Il devait se faire violence pour ne pas laisser les larmes brouiller ses yeux. Alan tenta de calmer les battements étatiques de son cœur, de respirer profondément … Ce n'était qu'une mauvaise passe. Il n'allait pas mourir maintenant, le professeur Gracia n'allait pas permettre ça … n'est-ce pas ? (Là !) Mais la main de son camarade – ou pas – se posa sur son cou, reserant légèrement sa prise. MAMAAAAAAAAAAAAAAAN !!! Il va vraiment me tuer ._. Et puis ses ongles lui griffaient la peau d'une façon désagréable – et Ethan allait se poser des questions avec tout ça, zut quoi ! Et puis il aimait pas la façon dont il l'avait attrapé par la cravate, la façon dont il s'emparait de son menton … et surtout, il n'aimait pas la proximité entre leur deux corps, le souffle du Serpentard sur sa joue lorsqu'il lui parlait. Il avait simplement … envie de partir.

    Dans un coin de son esprit encore valide, Alan nota mentalement de ne plus jamais tenter de travailler la Défense Contre les Forces du Mal. Surtout pas dans un lieux ou les Serpentard pouvaient également se rendre ! C'était bien trop dangereux pour la santé.

    Et puis le Serpentard reprit la parole et quelque part, un déclic se fit. Oh non non non, Alan n'avait pas envie de se mettre à pleurer devant lui. Il avait sa fierté, lui aussi … même si ça ne se voyait pas, j'admet ! Tremblant, il tâcha de rassembler tout son courage pour fixer Galaad, s'efforçant d'oublier le fait que ses yeux devaient étrangement briller, que sa voix ne devait pas être bien assurée …

    - C'est une menace ?

    Là, la joueuse doit se retenir pour ne pas lancer trois ou quatre répliques de Good Morning England @.@ Omettre le chien chien insultant, se concentrer sur le fait que de toute manière, Galaad agissait de la sorte par … dépit. Dépit de quoi, Alan n'en savait rien mais peu importe. Lueur de défi au fond des yeux. Il venait de se souvenir la réaction qu'avait eu Lou lorsqu'il avait tenté de la bailloner de sa main, le soir de la rentrée. Il ne supportait pas les doigts du Serpentard sur ses lèvres, pas du tout … Alors vite, très vite, il ouvrit la bouche et …

    - Je sais.

    CLAC !

    … referma ses dents sur les doigts sur Serpentard, se donnant juste le temps qu'il fallait pour le repousser et s'éloigner légèrement. Mui, ça aurait pu être une bonne idée si il n'aurait pas trébuché sur un bouquin oublié au milieu de l'allée ! Alan s'étala au sol avec grace, donc, avant de se relever, rouge écarlate. Honte ou colère, il ne saurait le dire.

    - Désolé, je connais personne qui accepterai de te prendre pour on chien chien. fit-il vite, très vite, s'en voulant aussitôt d'avoir lancé ça.

    Il tremblait de partout. Bordel, c'était possible d'avoir peur à se point ? Un bref instant, Alan ferma les yeux, reculant encore un peu, vérifiant cette fois qu'il n'y avait pas d'autre livre par terre. Partir … Il voulait partir. Pourquoi n'avait-il pas pensé à prendre ses jambes à son cou, ça, il n'en savait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan   Lun 10 Sep - 14:10

    Les jeux de séductions malsains dignes de Joren, Galaad n’y était pas vraiment habitué. Enfin si, mais pas dans ce sens-là. Il n’était même pas sûr que cette proximité dégoutait le Serdaigle. Qui sait, peut-être était-il lui aussi raide dingue de lui Rolling Eyes Après tout, il avait une côte monstre ces derniers temps entre Joren et Victory, maintenant Bird. Le pire, c’était que le Westchester commençait presque à y prendre un certain plaisir. Tant qu’il contrôlait la situation. Dès que les événements lui échappaient, il perdait ses moyens. Pour le moment ça allait, Bird n’était pas un garçon bien futé et encore moins effrayant. Mais Galaad avait l’impression d’avoir pris de l’assurance ces dernières temps, c’était positif.

    Si c’était une menace ? Oh que oui c’en était une... Le Serdaigle ne se rendait sans doute pas compte d’à quel point Galaad pouvait être dangereux. Évidemment, le jeune homme ne se permettrait jamais de tenter quoi que ce soit, mais ça, Alan n’était pas censé le savoir. Cependant il devait faire vite pour terroriser l’adolescent car ses minutes étaient comptés. Si le professeur débarquait, il risquait un bon paquet de retenues.

    Sans gêne, il se pressa un peu plus contre le Serdaigle, espérant le mettre mal à l’aise. Ses ongles griffaient son cou, laissant quelques marques. Son souffle sur ses lèvres, ses doigts les caressant d’un geste légèrement tremblant. Il n’était pas habitué à faire ce genre de choses, mais il savait que cela fonctionnerait très bien. Si Joren avait fait une telle chose avec lui en début d’année, il se serait pissé dessus. Maintenant c’était une autre histoire, il se serait jeté sur lui --’

    - Vous êtes très perspicace, Monsieur Bird... murmura-t-il en tentant de conserver son sourire (il avait encore des progrès à faire U.U) Il s’approcha plus encore, faisant mine de vouloir lui voler un baiser. C’est effectivement une menace... AÏE !

    Lorsque les dents du Serdaigle se refermèrent sur ses doigts, Galaad fit un bon en arrière. Mais il était complètement malade ?! C’était quoi ce comportement de sauvage ! C’était complètement dingue ! Du jamais vu ! Depuis quand on mordait les honnêtes gens comme ça ! Le sang de Galaad ne fit qu’un tour. Faisant fi de la douleur, il se retourna vers Bird qui venait de s’étaler dans l’allée. Il se résista pas à l’envie de lui donner un coup de pied alors qu’il se relevait difficilement. Espèce de petit troll !

    C’était tellement plaisant de voir le Serdaigle trembler devant lui. Galaad se sentait surpuissant et cela lui plaisait énormément. Il adorait cette sensation, voir la peur dans les yeux des autres. Il était le meilleur, le plus fort. Mais la petite pique de Bird fit disparaître tout sourire satisfait. Galaad l’attrapa par le col de sa chemise sans plus attendre pour le plaquer contre le rayonnage à sa droite. Quelques livres tombèrent sur le sol. Si avec ça, le professeur Gracìa ne venait pas... Mais à entendre ses beuglements plus loin dans la bibliothèque, il était occupé pour le moment. Tant mieux.

    - Je ne suis l’esclave de personne, moi, Monsieur Bird. Ce sont les autres qui sont à mes pieds. Il serait tant que vous compreniez à qui vous avez à faire. Vous connaissez ma famille, Monsieur Bird, et son influence. Un mot de ma part et votre avenir pourrait être très... compliqué. Je suis quelqu’un d’extrêmement patient... Si je dois attendre cinq ans avant de vous faire tomber et de ruiner votre vie, alors j’attendrais. Si j’étais vous, j’essayerais de me racheter, de me faire pardonner. Bien que je vois mal ce que vous pourriez faire pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan   Lun 10 Sep - 17:03

    Alan n'était pas stupide, loin de là. Innocent, d'accord. Naïf et maladroit, certes. Peut être encore chétif … et encore, plus tellement. Alors Galaad pouvait bien le plaquer contre son étagère. Il pouvait l'attraper par le col de sa chemise et tenter de lui faire croire qu'il n'était l'esclave de personne avec tout l'acharnement qu'il voulait. S'il le voulait … cela ne forçait pas Alan à le croire – et tant mieux, car l'aiglon ne le croyait pas. Pas une seule seconde. Il eut un sourire pâlot à l'intention du Serpentard, ne prêtant qu'à moitié attention à ces paroles. Il avait peur, bien sur … mais quelque part il se sentait plus en sécurité avec des menaces de la part de Galaad plutôt que si il avait été à sa place. Il n'imaginait pas quel devait être le poids placé sur les épaules du Sang Pur … et ne préférait pas imaginer. Alors oui, il avait au fond de lui le pressentiment que si, Galaad Westchester était lui aussi l'esclave de quelqu'un. Son nom, peut être. Sa famille, sa réputation … On est toujours l'esclave de quelqu'un. Bien super, merci Logan mais là, c'est pas ton RP alors maintenant tu vire et tu laisse Alan s'exprimer, d'accord ? Rofl, j'faisais que passer un coup de main, moi ! Bref ! Tout ça, au fond de son esprit embrumé, Alan en avait conscience. C'était Galaad qui l'avait éclairé lui-même, en lui parlant de sa famille et de son influence. Il se trompait peut être, bien sur. Peut être … mais peut être pas. En tout cas, cela ne l'empêcha pas de tenter sa chance – d'une voix plus que mal assurée, toujours tremblante.

    - Je connais ta famille et son influence. Et … et je dou-doute justement que t-tu ne sois l'escla-ave de personne …

    Bien, il pouvait au choix, déstabiliser le Serpentard ou … ou l'énerver au possible. Espérons simplement que se sera la première solution ! Alan ferma les yeux – réfléchir avant de parler, réfléchir et se taire, bordel, reprendre ses bonnes mauvaises habitudes de l'an passé, se taire et rester effacé ! Invisible ! Fuir ce nouvel Alan qui se façonnait au fil des semaines – et fuir avec lui les ennuis. Si seulement l'aiglon en avait véritablement envie …

    - J'ai du mal à voir comment tu pourrais ruiner un futur dont j'ignore tout moi-même … Mais très bien. Je me tiendrai à distance, désormais.

    Non non, pas vrai, tu dois le faire fumer, aussi ! Huhu ! Quant à se racheter, se faire pardonner … Alan avait sa fierté, encore une fois. Même si, encore une fois, cela ne se voyait pas trop. Il préféra ignorer ces paroles, faire comme si il n'avait rien entendu. Faire comme si était une activité à la quelle il s'était tant adonné, les années passées. Il ne savait pas vraiment s'il continuait de le faire à présent … Alan fronça les sourcils. Peut importait, – si ma joueuse voudrait arrêter de divaguer, j'apprécierais … – il devait plutôt trouver le moyen de se sortir de ce mauvais pas. Car même s'il avait dit qu'il se tiendrait à distance, il avait toujours la main de Galaad contre son col – et cela ne mettait pas vraiment Alan tranquille. A dire vrai, malgré ses écarts de conduite, malgré les imbécilités que son nouveau lui avait fait – scander fièrement la nature du sang de son père, le pousser au milieu d'un wagon de Gryffondor déchainés, lui rappeler les rumeurs qui courraient sur Joren et lui et puis, aussi, accessoirement, lui voler un baiser – il avait du mal à comprendre comment la situation avait pu changer à ce point. L'an dernier, ils s'entendaient plutôt bien, tous deux …

    - C'est dommage. J'appréciais le Galaad avec qui j'ai travaillé l'année passée …

    Il aurait peut être mieux fait de se taire. Ou pas – il ne savait pas et il s'en fichait pas mal. Les mots étaient sortis tous seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan   Lun 10 Sep - 18:07

    Et bah voilà ! On y arrivait ! Bird bégayait et tremblait comme une feuille. Galaad n’avait finalement pas perdu sa journée et pourrait faire un bilan très positif de cette petite altercation. Il avait pu tester une nouvelle technique plus « tactile » qu’il ne manquerait pas de recycler à l’occasion. Finalement, la proximité pouvait être toute aussi impressionnante d’une baguette sous la gorge. Et un peu de violence ne faisait de mal à personne (<= phrase contradictoire). Pas contre il avait dû mal comprendre, le Serdaigle n’avait pas pu sous-entendre que lui, Galaad A. Westchester, était l’esclave de qui que ce soit. Le jeune homme fronça les sourcils, desserrant un peu sa prise. Le professeur Gracìa passa à ce moment-là au bout de l’allée et le Serpentard fit deux pas en arrière, glissant ses mains dans ses poches d’un air innocent. Le professeur disparut aussi vite qu’il était apparu. Galaad plongea ses yeux bleus clairs dans ceux de son camarade, cherchant à comprendre ce qu’il voulait dire par là.

    - Cessez de me tutoyer Monsieur Bird. Ce n’est pas parce que vous avez été assez fou pour me voler un peu de salive que nous sommes « intimes » pour autant. crut-il bon de préciser par réflexe.

    Mais le garçon changea de sujet, promettant de se tenir à distance. Galaad hocha la tête d’un air satisfait, il avait l’air d’avoir compris le message. Normalement le Serdaigle ne devrait plus lui causer de problèmes. Et si quoi que ce soit se reproduisait, le Westchester serait moins... « compréhensif ». Il chargerait Dunstan de s’occuper de lui personnellement et ce sera nettement moins « tranquille » pour le cinquième année.

    Maintenant que tout était clair, Galaad n’avait plus rien à faire ici. Il avait toujours son manuel sous le bras et allait tourner les talons lorsque Bird l’interpella. C’était quoi cette manie de parler de lui à la troisième personne ? « Le Galaad avec qui il avait travaillé l’année passée »... Ça lui faisait penser à Joren lorsqu’il parlait « du Galaad qu’il avait rencontré dans le parc ». Genre il avait plusieurs personnalités ? C’était vraiment n’importe quoi. Il n’y avait qu’un seul Galaad Westchester et aux dernières nouvelles c’était lui. Il n’avait qu’une personnalité, qu’un seul caractère. Le problème était que les gens avaient tendance à vouloir ne voir qu’un seul aspect de sa personnalité. Que ce soit d’un point de vue négatif ou positif d’ailleurs. Ils ne le connaissaient pas en somme. Oscar, lui, savait bien comment était Galaad. Il n’y en avait qu’un, et si vous n’étiez pas capable d’en supporter les défauts, vous pouviez toujours rêver pour avoir l’immense chance de bénéficier de ses qualités. C’était peut-être prétentieux de sa part, mais il n’avait pas envie d’être agréable avec des personnes qui le méprisaient et qui étaient incapables de reconnaître ses nombreuses qualités.

    Le jeune homme leva le menton d’un air supérieur et dévisagea le Serdaigle sans la moindre gêne, cherchant la faille. Cherchant à savoir s’il était sincère ou non.

    - Il n’y a qu’un seul « Galaad », Monsieur Bird. Ce n’est tout de même pas de ma faute si vous avez tout fait pour vous attirer mon antipathie cette année. Vous jouez les rebelles adolescents, vous refuser de comprendre qu’il y a des choses qui vous dépassent, vous n’acceptez pas qu’on puisse avoir des opinions un tant soit peu différentes des vôtres. Que croyez-vous donc ? Que je vais vous attendre la bouche en coeur pour vous faire profiter de mon expérience ? Grandissez, Monsieur Bird. Et revenez sur le droit chemin, nous verrons par la suite.

    Petite moue dubitative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan   Lun 10 Sep - 18:53

    Alan devait son salut – oui oui, rien que ça – à Monsieur Gracia. Si un jour il aurait pu s'y attendre … L'aiglon soupira de soulagement en voyant le Serpentard s'éloigner. L'air innocent ne convenait à son avis pas très bien à son camarade, mais qu'importe.

    - Je n'ai pas l'habitude de vouvoyer ceux de mon âge.

    Pour ce qui était de fuir le nouvel Alan récemment instauré, on repassera. L'aiglon eu un sourire presque amusé à l'évocation de la salive qu'il avait volé à Galaad, n'en dit pas plus cependant. Il sentait que la discussion arrivait à son terme – et la surprise de voir qu'il ne parvenait plus réellement à parler longuement avec le Serpentard, comme c'était encore le cas l'année passée, le frappa une nouvelle fois. Comme il l'avait dit c'était … dommage. Il haussa légèrement les épaules avant d'écouter Galaad, conscient que ce dernier n'avait pas tord. Alan n'avait pas vraiment fait ce qu'il fallait pour rester en bons termes avec le Vert et Argent. Il en était navré, bien sur … et en même temps, l'aiglon ne regrettait pas son évolution – au contraire. Cette impression d'être plus vivant qu'il ne l'avait été auparavant était enivrante et même la colère qu'il avait ressenti à plus d'une reprise était lui semblait délicieuse. Se rendre compte qu'il pouvait – de temps en temps – parler à voix haute et intelligible était agréablement surprenant et il ne comptait pas cesser de sitôt. Alors non, bien sur que non, il ne regrettait pas son changement. Quand aux avis qui divergeaient … il eu un sourire si peu ironique. Galaad n'était sans doute pas la personne la mieux placée pour dire ça, mais Alan n'avait pas envie d'entrer dans ce débat. Et puis le Serpentard le lui avait bien fait comprendre, il n'avait pas à faire à n'importe quoi et bien qu'il paraissait agir en étant sur de lui, l'inquiétude ne l'avait pas réellement quitté. A présent, il réfléchirait à deux fois avant de trop s'approcher du Westchester. Quant à ce qui était de grandir …

    - C'est ce que je fais. Tu devrais essayer aussi.

    Un bref sourire étira ses lèvres lorsqu'il repensa à sa conversation avec Isaak, prêt à fumer tout son paquet de clopes pour grandir plus vite. Et si il glissait une cigarette dans la main du Serpentard … ? Non, mauvaise idée. Il n'eut aucun mal à se défaire de cette idée saugrenue et rapidement, hocha la tête dans un bref salut. Sa tentative de travailler la Défense Contre les Forces du Mal avait encore lamentablement échoué, il fallait bien le reconnaître … et Alan n'en était pas mécontent. Il s'éloigna rapidement, désireux malgré son air détaché et à peu près tranquille de mettre le plus de distance possible entre lui et Galaad Westchester avant d'attraper son sac à dos et de passer une nouvelle fois devant un Monsieur Gracia apparemment surpris de le voir quitter les lieux aussi vite. L'aiglon bafouilla une excuse bidon « Oh, euh, euuuuh … Je vais travailler les Runes en fait et euh … mon manuel est dans la tour … » qui lui donna envie de disparaître sous terre avant de fuir la bibliothèque avec une seule idée en tête : aller vider son paquet de clopes dans le parc. Et oublier sa rencontre avec Galaad Westchester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan   Lun 10 Sep - 21:15

    Si Galaad tenait autant à son vouvoiement, ce n’était pas seulement par habitude ou par simple envie de faire chier le monde (bon d’accord il y avait quand même un peu de ça). Non, s’il vouvoyait ses camarades, même plus jeunes que lui, c’était avant tout par politesse, mais aussi et surtout par pudeur. Le tutoiement était réservée aux personnes dont il était proche ou les membres de sa famille plus jeunes ou du même âge que lui. Il avait l’impression que le « tu » instaurait une forme de proximité qui le mettait mal à l’aise et le rendait vulnérable. C’était comme s'immiscer dans l’intimité des gens, considérer qu’on était « intime » avec quelqu’un. Ça voulait dire qu’on partageait quelque chose et que c’était suffisamment important pour mettre la politesse de côté. À Poudlard, Galaad tutoyait Dunstan, Llewelyn, Asteria, Bethney, Viviane, Lancelot, Bedwyr, Iseult parce qu’ils étaient cousins. Morgwenn bien sûr. Oscar était en réalité la seule personne dont il estimait être suffisamment proche laisser tomber les convenances. Avec... Merlin... Avec Joren. Mais... C’était un cas à part. Et il y avait aussi Victory maintenant, forcément.

    - Mais je n’ai pas votre âge, Monsieur Bird. précisa-t-il d’un ton glacial.

    C’était vrai en plus. Même en admettant que Bird préfère tutoyer les gens de son âge, Galaad restait son aîné de trois ans. Rien qu’à cause de cela, il aurait du montrer un certain respect et ne pas se laisser aller à la familiarité. Mais le Serpentard n’allait pas taper un scandale pour cela, sinon il devrait le faire toutes les cinq minutes à Poudlard --’

    Décidément, le Serdaigle faisait beaucoup d’insinuation déplaisantes ces derniers temps. Galaad se contenta d’hausser les épaules. Ce n’était pas qu’il ne grandissait pas : c’était qu’il n’avait jamais été vraiment enfant ou adolescent. Pas le choix. Devoir assister à tous les galas, les dîners, être en représentation constante, ça l’avait fait grandir d’un coup. Et il s’estimait tout à fait adulte. À tel point qu’il se sentait en décalage avec ses camarades. Enfin il l’avait toujours été me diriez-vous... Il allait se marier dans moins d’un an, serait vraisemblablement père dans la foulée (du moins l’espérait-il) alors qu’on évite de le traiter de gamin --’

    - Vous feriez mieux de réfléchir avant de parler Monsieur Bird. Je pourrais penser que vous tenez des propos subversifs à mon égard.

    Néanmoins il laissa le Serdaigle s’en aller sans rien ajouter de plus. Il en avait terminé avec lui de toute manière. Il avait du comprendre la leçon, il n’y avait plus qu’à attendre qu’elle murisse dans son esprit avant d’en récolter les fruits. Galaad réajusta sa cravate d’un geste distingué et s’en alla dans la direction opposé du cinquième année. Il se réinstalla à sa table de travail avec le manuel de Défense Contre les Forces du Mal qu’il avait pu récupérer et l’ouvrit au chapitre sur les sortilèges de Bouclier. Il allait bientôt falloir qu’il se fasse une petite séance pratique. Et qu’il trouve un partenaire accessoirement. Peut-être Dunstan, voilà longtemps qu’ils ne s’étaient pas entraînés ensemble. Oui, il verrait ça dans la soirée. Mais maintenant, il devait étudier.

    – CLOS –
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Pas touche à mon livreuh è_é [Vendredi 8 octobre ; 18h30] | PV Galaad et Alan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Bon vendredi 11 fevrier
» è_é
» Une touche de déco
» Jeux de plateau vendredi 27 août ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: 4ème Etage :: Bibliothèque-