Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hestia C. Matthews
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 82


Feuille de personnage
Gallions: 143
Points de Magie: 30

MessageSujet: [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]   Lun 10 Sep - 13:53



« L’enquête reprend… »
Hestia C. Matthews & Galaad A. Westchester

Couchée tôt, levée tôt, depuis la rentrée Hestia vivait dans sa bulle. Plus de sourires, plus un mot, elle évitait soigneusement ses amis, ne s’intéressait pas le moins du monde aux rumeurs et ne faisait aucun effort de sociabilité. Seule, elle était seule désormais. Son frère parti, elle se sentait perdue. Tellement perdue qu’elle avait choisi l’exil... Puis il avait ces Serpertards dans la salle, le terrain de Quidditch qui n’existait plus, bref, la liste était longue. Ainsi, elle se dérobait à chaque fois qu’on tentait d’en savoir plus sur son état mental qui paraissait inquiétant. Non, non, un Détraqueur ne l’avait pas embrassée, son âme était toujours là. C’est juste qu’elle souhaitait vivre loin de tout ce bazar en se concentrant essentiellement sur les problèmes qui pouvaient hanter son esprit, tel un robot exécutant des tâches ménagères comme dans les films futuristes moldus.

Le soleil pointait à peine le bout de son nez lorsque la Poufsouffle se leva. Aussi silencieuse qu’une ombre, elle se prépara assez rapidement afin d’éviter de tomber sur une connaissance qui allait littéralement la saouler avec des questions basiques. C’était impoli de sa part de jouer la carte de l’esquive et du faux sourire rassurant, mais elle ne pouvait s’empêcher de le faire. Saisissant son sac déjà préparé à l’avance, elle quitta la salle commune à petits pas. Se connaissant très maladroite, il fallait prendre toutes les précautions nécessaires afin de ne pas s’étaler dans les escaliers. Personne n’était levé encore mais ce n’était pas une raison pour jouer les foufous en tentant le diable. Ainsi, ce fut sans accrochements, cognements, chutes qu’Hestia atteignit enfin le couloir. En route pour la bibliothèque à présent ! A cette heure matinale en plus, il ne risquait pas d’y avoir grand monde. C’était le moment parfait pour reprendre les recherches qu’elle avait entamées sur les nombreux arbres généalogiques de famille de « sang-purs ». Eros, dans sa dernière lettre, lui avait redonné envie de continuer leur enquête… Cependant il y avait autre chose qui expliquait sa soudaine motivation. Son frère savait quelque chose, elle en était pratiquement sûre... Il ne cessait de s’embrouille dans ses lettres, c’était… flippant. Mais pour une raison qui lui échappait, il ne semblait pas prêt à lui faire part de ses trouvailles. Tant pis. Pour le moment.

D’un pas décidé, la demoiselle entra enfin dans la sainte salle des bouquins en tout genre qui venait juste d’ouvrir. Saluant respectueusement la gardienne du temple, elle se dirigea très rapidement vers l’étagère qui l’intéressait. Aussi poussiéreux que nombreux, les différents arbres généalogiques tenaient sur une grosse étagère… La recherche allait être longue.

*Bon… bin… C’est parti.*

Retroussant ses manches, Hestia saisit les ouvrages par petite pile afin de les poser sur une table isolée. Argh, mais c’était lourd tout ça et en plus ça la faisait éternuer sans cesse ! Pour cette raison, il lui fallut vingt bonnes minutes avant de pouvoir s’asseoir dans le but d’établir un plan. Tout d’abord, il fallait virer les familles dîtes « éteintes ». Après, il fallait se concentrer sur celles qui n’étaient pas mises à jour et celles qui pouvaient concorder avec la situation. Bref, un véritable casse-tête chinois.

Une heure fut nécessaire au premier tri de livres. Enfin la table commençait à être visible de nouveau ! Epuisée, la Poufsouffle se posa quelques minutes puis reprit ses recherches de plus belle…

« Goyle… hum… Skellig… hum un peu vide… Lestrange... Redwyn… oui… Lamberston… Westchester… D’Alençon.. non...»

Les chuchotements de la jeune fille prirent soudainement fin alors qu’elle continuait d’énumérer les noms dans sa tête. En effet, elle venait de sentir une présence… juste à côté d’elle. Ne décidant pas de relever la tête afin de savoir de qui il s’agissait, elle continua son petit travail en accélérant la cadence. Pas question que l’on sache ce qu’elle faisait, ami ou pas.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]   Lun 10 Sep - 15:28

    Dès neuf heures du matin, malgré le cours d’Astronomie la veille, Galaad était sur le front, autrement dit : à la bibliothèque. Il était motivé, il était concentré. Pour une fois, il ne pensait à rien d’autre qu’à son travail. En même temps c’était absolument passionnant. Il étudiait des sortilèges avancés concernant la protection des artefacts. Certes, on devait souvent combiner avec ceux-ci l’utilisation de quelques runes, mais cela n’empêchait en rien la pratique de la magie. Galaad lisait donc avec attention chaque page, prenait des notes. Ses lunettes sur son nez, il était penché au-dessus de son parchemin, le dos courbé. De temps à autre, il faisait tourner sa chevalière autour de son doigt. Une fichue manie. Il retraçait les contours du blason Westchester machinalement. Le Graal, les deux épées et ses initiales. C’était plus joli qu’un Kraken quand même !

    Galaad aimait beaucoup l’emblème de sa famille, cela lui rappelait ses origines nobles, voire même royales. Yvain 1er n’était autre que le beau frère du roi Arthur après tout ! Et puis le Graal, c’était la Coupe Sacrée de Ceridwenn que les prêtes moldus s’étaient appropriés. La Coupe, l’Epée et la Lance, tel étaient les objets sacrées du culte. L’Epée avait été rendue à la Déesse après la mort d’Arthur (qui rappelons-le, était un sorcier !). On racontait que Galahad, le fils de Lancelot avait trouvé la Coupe et avait succombé à cette vision sacré. Ce que la Lance était devenue ? Personne ne le savait... Évidemment que Galaad aurait aimé se mettre en quête du Graal ou de la Lance. Pour la gloire et la reconnaissance. Mais bon, il avait d’autres choses plus importantes à faire. Comme se documenter plus en détails sur l’utilisation des sortilèges dans l’histoire sorcière.

    Il était chose courante chez les Sang-Purs d’ensorceler des objets précieux pour empêcher les voleurs de les dérober. Dans les manoirs, lors des galas, les allées et venues étaient nombreuses et les risques de vol importants. Alors un sortilège posé sur les objets permettait de régler bon nombre de problème. Les Westchester ensorcelaient leurs biens de façon à ce que toute personne ne possédant pas le sceau Westchester ne puisse les sortir du manoir. Galaad ne savait absolument pas comment cela fonctionnait. Or, il voulait savoir.

    Laissant toutes ses affaires en plan, le Serpentard s’en alla pour se diriger vers les rayonnages consacrés à l’Histoire de la Magie. Il aimait bien cette partie de la bibliothèque, il y avait bon nombre d’ouvrages intéressants, notamment sur l’Histoire des grandes familles sorcières. Car même si maintenant les Sang-Impurs avaient leur place dans la société sorcière, ça n’avait pas été le cas pendant de nombreux siècles. Il s’arrêta par réflexe devant les étagères où étaient normalement installés les ouvrages de généalogie sorcière, parmi ses préférés. Elles étaient pratiquement vides è.é

    Certes, tout le monde avait le droit de se documenter, mais Galaad n’appréciait pas l’idée que quelqu’un farfouille dans les familles de Sang-Purs, surtout la sienne. Il était sectaire, et alors ? Méfiant, il se mit en quête de l’étudiant trop curieux. Il finit par apercevoir une fille de Poufsouffle qu’il connaissait bien parce qu’elle avait été attrapeuse. Matthews. Le jeune homme s’approcha, cette Sang-Impure était bel et bien en train d’éplucher les arbres généalogiques de nobles familles. Il se posta près d’elle et se racla la gorge pour signaler sa présence.

    - Puis-je vous aider Mademoiselle Matthews ? Vous vous intéressez à la généalogique sorcière à ce que je vois. Je sais que cette part de l’histoire est extrêmement intéressante mais je m’interroge. Qu’est-ce qu’une jeune fille aux origines comme les vôtres peut bien chercher ? C’est pour votre culture générale ?

    D’un geste brusque, Galaad referma l’ouvrage sur lequel la Poufsouffle s’était penché. Elle avait intérêt à avoir une bonne raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hestia C. Matthews
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 82


Feuille de personnage
Gallions: 143
Points de Magie: 30

MessageSujet: Re: [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]   Lun 10 Sep - 16:40



Un raclement de gorge, une voix… familière tant elle était détestable. Westchester, Galaad Westchester. Mais par Merlin, qu’avait-elle fait pour mériter cela ? De tous les sang-purs qui peuplaient l’école, c’était sans doute le pire, et dans tous les sens du terme (quoique…).Bon, ok, sauf au Quidditch. Il est vrai qu’Hestia avait souvent fait des séances d’entrainement avec le Serpentard, d’ailleurs durant ces moments-là, elle arrivait très bien à le supporter, voire à l’apprécier un tant soit peu. Mais là… La surprendre en train de fouiner dans les nombreux arbres généalogiques dont celui de la famille, c’était une véritable conspiration. Bedwyr était sympa, Vivianne… trop timide, mais lui… Il n’existait aucun adjectif pour le qualifier et il avait fallu qu’il soit là.

Gardant son sang-froid comme à son habitude, la Pouflsouffle le laissa dire sans même lui adresser un regard. Ce ne fut que lorsqu’il referma violemment le livre (juste à côté de sa main, un peu plus, elle finissait avec un moignon) qu’elle pencha la tête sur le côté pour le dévisager en affichant un sourire des plus sarcastiques. Eh oui, la gentille et douce Hestia était en vacances en ce moment, pour combien temps, personne ne la savait, à croire qu’elle était restée dans le Poudlard Express en train de manger du chocolat dans le couloir en pleurnichant l'absence de son frère.

« Bonjour. D’abord. Je pensais que dans votre famille, très cher, on apprenait les bonnes manières. »

Ironie, ironie… La demoiselle avait bien insisté sur son vouvoiement et ses petits mots de bourges tout en restant la plus froide possible. Non, sérieusement, ce n’était pas le moment de l’emmerder en mode solitaire associable, mais alors vraiment pas et vu ce qu’on venait de lui cracher comme mots à la figure, elle n’allait pas retrouver son immense sourire « je m’en foutiste » et sa bonne humeur de sitôt. C’était comme si le vase qui débordait depuis la rentrée continuait de se remplir, et de plus en plus vite.... Puis, comment osait-il faire allusion à ses origines de la sorte ?

« Mes origines, vous les connaissez ? En détails ? J’en doute. »

Même elle ne les connaissait pas en détail... Cependant, il ne fallait pas le dire sinon elle passerait pour un troll… Mais en lançant cette phrase en adoptant un ton léger et détaché tout en insistant encore sur le "vous", elle espérait qu’elle serait un peu éclairée sur son enquête… Après tout, cette petite enflure aux airs hautains était issue d’une famille noble de sang et ses connaissances en la matière valaient le coup d’œil. Peut-être qu’il allait l’aguiller sur une piste sans vraiment s’en rendre compte. N’attendant même pas une réponse, elle reposa de nouveau son regard sur les ouvrages poussiéreux qui se trouvaient sur la table. D’un naturel déconcertant, elle saisit celui de la famille Lamberston et commença à l’ouvrir sans prêter attention au jeune homme.

« Je me cultive, oui, oui, c’est… totalement ça. Alors j’aimerais qu’on me laisse… tranquille. » Dit-elle en adoptant un ton morne et monotone.

Peut-être allait-il enfin la laisser seule en voyant son désintérêt total pour son intrusion soudaine. Elle espérait tout de même qu’il lâche quelques mots pour répondre à sa petite question de détective amateur, mais il ne fallait pas rêver non plus… Ainsi, elle resta assise à continuer de passer son index sur les différents prénoms des arbres généalogiques de la famille Lamberston tout en restant sur ses gardes…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]   Mar 11 Sep - 9:01

    Vous me direz : Mrs. Matthews avait tout à fait le droit de s’intéresser à la généalogie sorcière si ça lui chantait, mais ce n’était absolument pas l’avis de Galaad. Pourquoi ? Déjà parce que la majeure partie de ses origines étaient consignées là-dedans et parce qu’il n’était pas tout à fait sur de la véracité des informations les contenant. Enfin justement, peut-être que les informations étaient trop vraies. Est-ce que tous les rebuts de sa famille, rayé de l’arbre généalogique, avaient bien été retirés de ces livres ? Il n’en savait rien. Est-ce que ces livres ne contenaient pas des informations dégradantes sur sa famille et les familles auxquelles il était affilé ? Il n’en savait rien non plus. Est-ce qu’on avait bien retiré tous les mariages impurs de l’arbre ? Rien n’était moins sûr. Est-ce que certains ouvrages n’étaient-ils pas trop axés sur le degré de consanguinité ? Même chose.

    D’un côté, Galaad était extrêmement fier de ses origines aristocrates, de son « sang bleu » comme disait sa grand-mère. Il savait également qu’il n’avait pas à rougir de sa puissance magique, assuré par la préservation de son sang pur. Mais il y avait des choses chez les Westchester que le reste du monde n’avaient pas à connaître. Déjà qu’au sein de la famille même, certaines choses restaient extrêmement secrètes... Alors le fait de savoir tout cela potentiellement consigné dans un livre accessible à n’importe qui énervait particulièrement Galaad. Qui sait, peut-être même qu’il y avait des portraits de famille là-dedans et il n’avait pas spécialement envie que quelqu’un trouve un portrait de lui à deux ans alors qu’il portait encore une couche-culotte U.U Bref, Matthews n’avait pas à fourrer son sale nez dans les affaires des Sang-Purs.

    Sans écouter les pseudo-reproches de la Poufsouffle quant à ses manières, qui étaient d’ailleurs extrêmement convenables car il aurait très bien pu l’ignorer royalement en tant que personne de rang hautement inférieur, Galaad récupéra le livre consacré aux Westchester pour protéger les petits secrets de sa famille et surtout passer aux peignes fins toutes les informations qu’il contenait par la suite afin d’en supprimer les détails gênants. Ceci fait, il se trouva nettement plus rassuré. Le lourd ouvrage sous le bras, il daigna enfin accorder un regard à la jeune fille qui semblait s’offusquer qu’il méprise ses origines.

    - Que de prétention Mademoiselle... J’en sais suffisamment pour me positionner quant à votre rang. Hestia Calypso Matthews, fille d’Eward Matthews. Membre du Département des Jeux et Sports Magiques au Ministère, me trompé-je ? Fils de moldu, pas de grande fortune personnelle. Vous avez également un frère : Eros Matthews, d’un an de plus que vous. Ancien Gryffondor. Je pense qu’il est également entré au Ministère comme votre père, mais ce n’est qu’une supposition. Il me suffit de savoir cela pour savoir que votre rang est inférieur au mien.

    Le tout avec une petite moue dont il avait le secret, à la fois méprisante et moqueuse. La main appuyée sur le dessus du livre des Lamberston, Galaad se pencha un peu plus vers la jeune fille.

    - Et vous vous cultivez ? Dans quel but ? Préparez-vous un exposé sur l’influence des Sang-Purs à travers l’Histoire ? J’en doute. Je suis navré, mais je ne permettrais pas qu’on fouille dans le passé de ma famille, et donc le mien, sans savoir exactement de quoi il en retourne. Mais peut-être suis-je dans l’erreur et que vous vous intéressez vraiment à l’Histoire du Monde Sorcier. Dans ce cas-là, permettez-moi de vous apporter mon aide. Après tout, ne suis-je pas spécialiste en la matière.

    Et sans demander l’avis de la Poufsouffle, il attrapa une chaise un peu plus loin pour la poser en face de la jeune fille et s’installer. Le livre Westchester toujours bien au chaud sous son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hestia C. Matthews
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 82


Feuille de personnage
Gallions: 143
Points de Magie: 30

MessageSujet: Re: [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]   Mar 11 Sep - 11:46



Dans la mouise, Hestia s’y enfonçait à chaque seconde encore plus. Elle le savait, et ce à cause de ce très cher Galaad. D’une part il avait saisi le livre frappé aux armoiries de sa famille afin de le mettre sous son bras. Les Westchester avaient-ils des choses à cacher ? Ho, sûrement et d’ailleurs, la Poufsouffle fut contente de voir l’ouvrage loin de ses petites mains de détective. L’envie de fouiner dans l’arbre généalogique de cette famille ne lui disait plus rien, non vraiment… Si c’était pour découvrir des choses malsaines et voir sa vie menacée par la suite… Peut-être même qu’il était ensorcelé pour qu’eux seuls ne puissent le lire. Puis de toute façon, elle doutait fortement que sa mère soit issue de cette famille et pour une simple et bonne raison. Tout, ils connaissaient tout de leur arbre, et même ceux des autres. Oui, oui, même le sien à elle. Lorsque le jeune homme se mit à blablater afin de faire un résumé rapide de ce qu’il savait sur la famille Matthews, la demoiselle lui lança un regard pénétrant. Quelle capacité de déduction impressionnante… Ca faisait… peur… Néanmoins, le seul bémol dans tout cela concernait encore et toujours son « rang supérieur » qu’il clamait un peu partout… Mais bon, Hestia ne tiqua même pas sur les réflexions en question, préférant les ignorer… Puis il avait aussi oublié de mentionner sa mère… Volontairement ou non ? Tant pis, le terrain était trop dangereux pour s’y aventurer de nouveau... C'est qu'elle avait la trouille maintenant.

Concentration extrême, ignorance parfaite, la jeune fille était persuadée que Galaad allait enfin partir avec son livre sous le bras. Mais il n’en fut rien. Au contraire. La main appuyé sur le livre qu’elle était en train de lire, il se pencha légèrement pour lui parler de nouveau de cette voix étrange qui la mettait mal à l’aise. Non, elle se cultivait pas, et non elle ne préparait d’exposé… Et non… elle ne voulait pas qu’il l’aide ! Cependant, il était trop tard. Déjà bien installé en face d’elle qui était restée la bouche entrouverte, il attendait qu’elle lui fasse part de ses véritables intentions. Oh… mon… dieu. Pas de panique, pas de panique. Plus facile à dire qu’à faire pour celle qui était passée de l’agacement à l’angoisse totale. Mentir, ce n’était pas son fort, et pourtant, l’heure était venue de s’initier à cet art fourbe mais fort utile. Néanmoins, elle n’était pas face à n’importe qui durant cette initiation… Il avait fallu qu’elle tombe sur un boss directement sans fuite possible. Rester calme, faire comme si tout allait bien… C’était la meilleure chose à faire si elle ne souhaitait pas susciter encore plus la curiosité.

Ce ne fut qu’après une contemplation intense du Serpentard de ses yeux ambre qu’elle reposa son regard sur le dernier arbre des Lamberston tout en essayant de conserver l’air blasé qu’elle affichait souvent face à lui. Inspirer, expirer, inspirer, expirer, puis se jeter.

« Hum. Bien. En fait… Je… cherche quelqu’un. »

Bien, c’était… vague, inutile mais au moins elle venait de sortir quelque chose. Cependant, il fallait qu’elle continue sur sa lancée pour ne pas paniquer.

« Quelqu’un qui aurait renié sa famille… Pour des raisons… obscures. Un homme… dont j’ai fait la rencontre étant enfant. Etrange d’ailleurs, il n’arrêtait pas de dire qu’on l’avait dupé durant des années et qu’il allait faire payer à sa famille… Il avait une bague, qu’il montrait pour témoigner de sa noblesse... »

Quel mensonge bancal franchement… Cependant, elle ne pouvait s’empêcher de parsemer son récit de bouts de vérité tout en semant le trouble. Bref, c’était vraiment n’importe quoi. Ainsi, elle continua sur sa lancée en gardant cette voix douce et lassée à la fois.

« Je l’ai revu cette année… Toujours aussi étrange. Je connais juste son prénom et son âge… environ. Alors du coup, je cherche cet homme… Je n’aime pas rester dans… le vague. C’est tout. »

Terminé. D’un coup sec, elle referma le livre qu’elle avait fini de lire puis le leva pour le remettre sur l’étagère juste à côté en jetant un rapide coup d’œil à celui qui l’horripilait. Elle doutait, oui, elle doutait de son histoire et elle commençait à se sentir mal, très mal. Le problème c'est qu'il n’était pas bête le Westchester, pas bête du tout…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]   Dim 16 Sep - 1:23

    Qu’on se le dise, Galaad ne savait pas qui était la mère de la Poufsouffle. En tout cas ce qui était sûr, c’était qu’elle n’était pas sorcière puisqu’il ne l’avait pas trouvé lors de ses petites recherches. Oui, le jeune homme fouinait dans les origines de ses camarades. Pour savoir s’ils méritaient sa considération ou pas. On ne savait jamais, un petit-fils d’ancien ministre, ça pouvait toujours servir, même de Sang-Mêlé ! Alors il se renseignait en secret, se faisait son avis et enregistrait les informations dans un coin de sa tête. Il était assez doué pour ça. Heureusement que personne ne le savait, sinon il serait relégué au rang de psychopathe. Ce qu’il n’était pas. Enfin presque pas. ... Oh et puis allez tous vous faire enculer ! Comment ça il ne savait pas ce que ça voulait dire ? Mais bien sûr que si ! Ça voulait dire que... que... Bah qu’on avait qu’à aller voir ailleurs s’il y était. En plus vulgaire. Hum... Ouais peu importe ! On s’en fout de ce que ça veut dire, c’est l’idée générale qui compte. Le concept. En tout cas si Joren l’utilisait, c’était que c’était méchant U.U

    En tout cas, le Serpentard attendait avec impatience les explications d’Hestia. Oui, il avait hâte de savoir pourquoi cette fille fouinait dans ses arbres généalogiques. Visiblement, cela mettait la demoiselle mal à l’aise. Voyez-vous ça... Elle avait quelque chose à se reprocher ? Quoi donc ? Elle cherchait quelqu’un ? Qui ? Pourquoi ? Comment ? Tant de questions dans l’esprit de Galaad qui était de plus en plus curieux. Surtout vu à quel point la Poufsouffle était gênée au point de s'emmêler la baguette. Mais dès qu’elle évoqua quelqu’un de renier, le jeune homme se renferma et afficha un visage grave. Les personnes écartées par les familles n’existaient plus et ne méritaient pas d’exister. S’intéresser à ces personnes, c’était très mal vu.

    - On n’est jamais renié par sa famille pour des raisons « obscures ». Il y a toujours une bonne raison, ce n’est pas fait au hasard. Mais je crains que vous n’ayez pas les capacités pour comprendre ce genre de subtilités. Un homme dites-vous ? Comment s’appelle-t-il ? Comment l’avez-vous rencontré ? Vous parlez d’une bague ? Quel genre de bague ? Avec des armoiries ? Un blason ? Développez.

    Mais c’était quand même très louche tout ça. Il y avait quelque chose qui sonnait faux dans ce petit discours. Hestia était trop hésitante, on aurait dit qu’elle inventait ce qu’elle racontait au fur et à mesure. Galaad eut une petite moue, plissant le nez en signe de dénigrement.

    - En quoi tout cela pourrait vous intéresser ? Vous n’aimez pas rester dans le vague ? Apprenez que pour ma part je n’apprécie guère qu’on se moque de moi et encore moins qu’on me prenne pour un imbécile. Qui est cet homme ? Pourquoi pensez-vous que son sang est pur ? Par ailleurs... Si cette personne a bien été « renié » comme vous le dites, il n’apparaîtra pas sur les arbres généalogiques puisqu’il n’a jamais fait partie d’aucune de ces familles si vous voyez ce que je veux dire...

    La jeune fille était partie remettre l’un des ouvrages à sa place, Galaad n’allait pas la laisser s’en aller à si bon compte. Il la suivit sans hésitation, se plantant à ses côtés en la toisant du regard. Parle femme ou je te change en citrouille Là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hestia C. Matthews
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 82


Feuille de personnage
Gallions: 143
Points de Magie: 30

MessageSujet: Re: [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]   Dim 16 Sep - 18:55



La petite enquête prenait des allures de véritable cauchemar au fur et à mesure que le temps défilait. Et oui, il fallait croire qu’il était plus facile d’enlever des tâches incrustées depuis des siècles sur un objet à coup de « Recurvite » que de se débarrasser de Galaad Westchester. Quelle plaie. Tout cela allait mal finir, très mal finir même. Hestia avait beau faire comme si de rien était, les mots qui lui arrivaient aux oreilles restaient bien ancrés dans sa mémoire. Les raisons obscures n’expliquaient pas le fait que quelqu’un soit renié de sa famille. Au contraire, il y avait TOUJOURS une BONNE raison selon les dires du jeune Serpentard. Bonne raison… Cela fit frissonner la Poufsouffle qui était resté à côté de l’armoire même après avoir reposé son bouquin. Le regard perdu sur l’étagère, elle ne savait pas quoi répondre à toutes les questions qu’on venait de lui balancer à la figure. Mais… mais c’était pire qu’un interrogatoire !

D’un air outré, elle se retourna alors vers Galaad qui continuait de blablater à une allure folle. Il est vrai qu’elle l’avait pris pour un imbécile avec son histoire à dormir debout… Elle récoltait donc ce qu’elle venait de semer. Un peu trop vite à son goût. Répondre, vite, vite, il fallait répondre. Mais les informations qu’il venait de lui transmettre s’avérèrent trop importantes… Une personne reniée n’apparaissait pas sur les livres ? Cette recherche était donc totalement inutile… Bien que sa mère n’ait jamais clairement hurlé qu’elle avait été reniée de sa famille, il aurait fallu avoir le quotient intellectuel d’une bouse pour ne pas comprendre que ça avait été le cas. Déboussolée, Hestia resta un moment à ne plus rien dire et à ne plus rien faire non plus. Mauvaise chose face à un adversaire d’une telle férocité sur le sujet. Ce ne fut qu’après une reconnection rapide des neurones qu’elle s’exprima à mi-voix.

« Ca n’sert plus à rien... de chercher alors, si les reniés... n’apparaissent pas… »

Replantant à nouveau son regard dans celui de Galaad, elle continua sur sa lancée en parlant un peu plus fort et avec beaucoup plus d’assurance qu'avant. (donc juste un peu.)

« Je pense qu’un renié n’intéresse personne. Mes recherches sont... terminées alors. »

Rapidement, elle regagna sa table et commença à ranger les livres qu’elle avait mis un peu partout. Le Serpentard étant toujours présent à ses côtés, elle en profita pour tenter de se tirer du pétrin en évitant soigneusement de le regarder en faisant semblant d’être occupée.

« Son nom, tout ça, après tout, ça n’a plus d’importance. Je me passionne pour des choses futiles… Mon rang… sûrement. »

Le dernier livre mis en place, Hestia fit un dernier pas vers la table pour prendre son sac.

« Je vous laisse remettre le livre de votre famille sur l’étagère… »

La miss aurait bien rajouté un petit « car je doute pouvoir le toucher à cause de mon sang impur » sur un ton agressif, mais la peur des représailles avait été plus forte. Déjà qu’elle venait de susciter la curiosité d’un de ses pires ennemis, elle ne voulait pas non plus qu’il lui jette quelques sorts pour de simples mots. Ainsi, et pendant qu’elle marchait tranquillement vers la sortie, elle lui adressa une dernière (?) phrase.

« Merci, quand même, bonne journée. »

Puis elle commença à lever le pied pour entamer sa course vers la liberté. Naïve, naïve, naïve cette petite… Comme si elle allait s’en tirer comme ça ? Sans menaces ? Sans tentatives d’en savoir plus alors qu’elle s’était aventurée sur un terrain dangereux ? C’était bien mal connaître celui qui portait fièrement le nom de Westchester.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]   Jeu 20 Sep - 15:50

    Le fait que les personnes reniées n’apparaissent pas dans les livres... En réalité ça dépendait. De la date de l’ouvrage en question. À chaque réactualisation ils viraient toutes les personnes devenues superflues, mais on ne sortait pas un livre de généalogie tous les ans. C’était fait environ dont les trente ans, ou cinquante ans. On ajoutait les descendants, on modifiait les petits textes explicatifs, on retirait les noms qui attiraient la honte sur la famille. Ça, c’était pour les livres officiels. Après il y avait toujours des historiens crétins pour écrire des livres un peu trop fidèles en présentant toutes les générations et le pourquoi du comment des différentes tensions au sein de la famille. Forcément, c’était passionnant. Mais ça ne plaisait pas toujours aux familles question qui tentaient par tous les moyens d’interdire ces ouvrages pour « protéger leur vie privée ». En vain la plupart du temps. Est-ce que les ouvrages de Poudlard en faisait partie ? Aucune idée. C’était pour cela qu’il se devait de vérifier. Il n’avait guère envie d’être assimilé à tous les tarés qui avaient eu le malheur de naître Westchester.

    - Vos recherches sont terminées... Mais quelle étaient ces recherches ? Vous savez, j’ai appris bon nombre d’arbres généalogiques. Complet. Si vous acceptiez de me parler plus en détail... Il se pourrait que je sois en mesure de vous répondre. Si j’estime que vos intentions sont honorables et que vous ne comptez pas nuire à qui que ce soit. Je me sentirais coupable de brider votre désir de connaissance.

    Oui, on y croyait tous ! Galaad Westchester n’a pas d’autre but dans la vie que d’aider son prochain Bulle C’était une personne altruiste et totalement désintéressée. Mais ce prétendait la Poufsouffle ne lui plaisait pas du tout. C’était quoi cette histoire de futilité ? Était-ce de l’ironie ? Il avait bien du mal à cerner cette forme d’humour. Enfin c’était le cas avec toutes les formes d’humour. Était-il censé rire ? Il n’en avait pas la moindre idée.

    - Seriez-vous en train de vous moquer de moi ? Je ne vois pas le rapport avec votre rang et votre goût pour les choses futiles. Et par ailleurs, la généalogie des Sang-Purs n’est en rien futile. Dois-je prendre cette allusion comme une insulte ? Ou peut-être est-ce ma paranoïa habituelle. Je n’apprécie guère qu’on me prenne pour un imbécile.

    Et en plus elle se permettait de s’en aller sans qu’il lui donne la permission è.é Depuis quand on l’envoyait bouler de cette manière ? Galaad était vexé et décida de jouer le gros relou. Son livre de famille sous le bras, il rattrapa Matthews et lui prit le bras. Les sourcils froncés, le visage grave, il plongea ses yeux bleus dans ceux de la jeune fille.

    - Où croyez-vous aller comme cela ? Vous allez m’expliquer ce que vous cherchiez, Miss Matthews.

    Il n’était pas prêt à lâcher le morceau ! Il voulait savoir maintenant et il était hors de question qu’il oublie cela. Quitte à surveiller la Poufsouffle discrètement pour tenter de la coincer lorsqu’elle remettrait son nez dans les arbres généalogiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hestia C. Matthews
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 82


Feuille de personnage
Gallions: 143
Points de Magie: 30

MessageSujet: Re: [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]   Dim 23 Sep - 15:51



La sortie… Elle pouvait la voir au loin. Car oui, elle était loin, si loin encore. Il suffisait de quelques pas et la liberté s’offrait à elle. Mais les paroles de Galaad la perturbaient à chaque seconde. Ses mots, qui traduisaient juste ce que la fouine en lui désirait savoir, commençaient sérieusement à l’effrayer. Surtout au moment où il lui fit clairement comprendre qu’il avait compris qu’elle s’était ouvertement foutue de lui. Fuir. VITE VITE ! La jeune fille s’imaginait en train de courir vers la sortie en hurlant à l’aide et en mimant l'envol d'un oiseau avec les bras lorsqu’elle sentit quelque chose l'agripper par le poignet. Tel un lapin qu’on venait de prendre au piège, la Poufsouffle se retourna alors vers le jeune homme.

Il fallait le dire, vulgarité ou non..Mais Hestia Matthews était sérieusement dans la merde. Le Westchester n’allait plus la laisser filer à présent et il ne lui restait plus beaucoup de solutions pour s’en tirer sans trop passer pour une folle. Car oui, la première solution consistait à crier à l’aide… Vraiment honteux. La deuxième solution, plus dangereuse, était de lancer un sort. Rapide, efficace… mais… cela ne ferait qu’entretenir la flamme de la haine. Il ne restait plus qu’une seule et unique solution. Se laisser envahir par le côté "mettons les choses au point clairement avec les mots en lançant des regards noirs" que sa mère lui avait légué en héritage.

Agrippant alors le bras de Galaad de son autre main libre, la demoiselle serra les dents et planta son regard dans les yeux de son « adversaire. »

« Je t’ai dit... Que ça ne valait plus la peine. Tu n'comprends rien. »

Fini le vouvoiement ! Fallait pas déconner ! D’un geste rapide, elle dégagea son bras, mais resta tout de même sur place. Elle était sûre que si elle se mettait à courir, il la rattraperait en lui faisant un plaquage au sol. Un peu comme dans un sport moldu que pratiquait son grand-père paternel... mais en plus violent.

« Ca me regarde-moi .Et que moi. »

Elle commença à faire demi-tour afin de sortir ENFIN de cette bibliothèque mais l’énervement l’en empêcha et la fit pivoter de nouveau dans le but de se retrouver face au Serpentard. Voilà qu’elle n’arrivait plus à s’arrêter de parler !

«Puis alors hein, ça ne sert à rien de s'énerver comme ça. Est-ce que je suis le genre de personne à fouiner dans ces livres pour le plaisir tout ça pour un prénom ? Hein ? Non ! C’est personnel ! J’veux pas en parler. C’était si difficile à comprendre ? Comme le bouquin qu't'as dans les mains, t'as pas envie que tout le monde regarde et j'en fais pas tout un plat, j'comprends. J'insiste pas.»

Sur le coup, la Poufsouffle avait un petit peu débordé...Mais elle n'avait pu se contenir. Néanmoins, elle avait tout de même avoué qu’elle cherchait un prénom. Ce n’était pas la fin des haricots magiques cependant elle s'en voulait un peu après coup. Tant pis, de toute manière, jamais il ne s'intéressait à elle, et surtout à sa famille. Ce fut donc essoufflée et les joues légèrement rosies qu’elle décida de tenter une nouvelle fuite. Mais cette fois-ci la brunette ne se montra pas agréable pour le moindre gallion.

« Ai-je votre autorisation pour sortir ou dois-je encore me justifier auprès de votre humble personne ? »

Ambiance glaciale. Rien de mieux pour démarrer une journée de cours. Non, sincèrement, il y a des jours il ne vaudrait mieux pas se lever…










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]   Mar 25 Sep - 0:29

    C’était qu’elle était coriace la gamine ! Merlin, il avait pourtant normalement assez de classe pour être impressionnant ! Les première année se faisaient pipi dessus quand il leur lançait ce regard ! Malheureusement Hestia était en sixième année et non pas en première. Dommage, il aimait bien voir les gens trembler de peur face à lui è_é S’il sortait sa baguette et menaçait de lancer un Doloris, est-ce que cela arrangerait les choses ? Non Galy, ça ne se fait pas U.U C’est très mal ! Très très mal ! Garde ta Magie Noire dans tes bouquins et ne reste pas sur tes camarades !

    - Ne vous énervez pas Miss Matthews. Rien ne sert de se mettre en colère pour si peu, je ne cherche qu’à rendre service. Sérieusement, je ne comprends pas ce qui vous déplait tant dans ma proposition de vous apporter mon aide. Vous sembliez avoir véritablement de savoir d’où venait cette personne, je vous propose d’éclairer votre lanterne et vous m’envoyez balader. Vous ne savez pas ce que vous voulez. Ou alors vous avez quelque chose à vous reprocher... Mais vous êtes une honnête personne, n’est-ce pas ?

    Mais la Poufsouffle continuait de s’énerver. Galaad leva les yeux au ciel en poussant un long soupir. Par contre il retint quelques mots dans le discours de la jeune fille. Personnel. Prénom. Comme le bouquin qu’il avait dans les mains. Donc quelque chose en rapport avec sa famille. La famille Matthews ? C’était étrange... Hum... Il allait se renseigner. On ne savait jamais. La rougeur de le jeune fille confirma plus ou moins ses doutes. À tous les coups, cela la concernait directement. Peut-être cherchait-elle un fiancée parmi les généalogies de Sang-Pur ? è.é Cela arrivait fréquemment... Il allait surveiller ça !

    - Mais je ne vous retiens pas, Miss Matthews. Il m’est totalement égal de ce que vous pouvez bien faire de votre vie. Sauf quand cela me concerne directement bien évidemment... Je vous souhaite une bonne journée et si vous changez d’avis, n’hésitez pas à venir me voir, je serais toujours ravi de vous aider.

    Petit signe de tête, Galaad relâcha le bras d’Hestia pour la laisser s’en aller. Il la regarda quitter le lieu d’un air sceptique. Il n’aimait pas ça. Qu’on fouille dans ses petites affaires. Resté seul, il retourna à sa place avec le livre Westchester. Le jeune homme se mit à le feuilleter pour en vérifier l'exactitude. Ça n’avait pas l’air trop mal. Perdu dans la généalogie de sa famille et surtout dans les informations qui le concernaient... Il n’y avait pas encore grand chose. Galaad Amour Westchester, né le 14 février 1982 au Manoir Westchester près de Liverpool. Elevé par ses précepteurs, très jeune il fait grande impression dans les grands galas donnés par ses parents. Envoyé à Serpentard, il fait actuellement sa scolarité au collège Poudlard. Démontrant d’une grande facilité en Sortilèges, il est probable qu’il rejoigne l’entreprise Westchester à la fin de sa scolarité. Ce n’était pas trop mal... Galaad rangea le livre sur son étagère en silence avant de reprendre sa place et de se remettre au travail.

    Fini pour moi, merci à toi Cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hestia C. Matthews
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 82


Feuille de personnage
Gallions: 143
Points de Magie: 30

MessageSujet: Re: [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]   Mar 25 Sep - 22:27



Le cœur battant, Hestia ne savait plus trop où elle en était. Du moins, elle ne savait pas quoi penser du sujet « Galaad Westchester ». L’énervement qui la faisait encore trembler s’évanouissait petit à petit pour laisser place à une once de… culpabilité ? La Poufsouffle était incapable de dire si le jeune homme avait réellement voulu l’aider. Il était tellement… bizarre à la base que le fait d’être aussi inquisiteur était peut-être sa façon de proposer son aide sans arrières pensées. Ses soupirs, ses yeux qui s’étaient levés vers le ciel… Peut-être qu’il avait l’habitude qu’on le rembarre quand il se montrait… sociable ? Après tout, il n’avait pas sorti de vulgarités à son encontre et avait juste tenté de protéger le livre qui concernait sa famille. Qui n’aurait pas fait la même chose ? Ho non, voilà que la demoiselle commençait à éprouver du remord. Cela suffisait !

Secouant la tête comme pour chasser ce sentiment dérangeant, Hestia regarda le Serpentard s’éloigner après sa dernière tirade qu’il avait ponctuée d’un signe de tête assez bref auquel elle avait répondu froidement. Oui, bah de toute façon il avait été trop loin en la questionnant comme ça ! En plus, c’est qu’il avait de la poigne lorsqu’il souhaitait savoir quelque chose. Ce fut en massant légèrement son bras que la demoiselle sortit de la bibliothèque tout en prenant soin de jeter des coups d’œil derrière elle au cas où Galaad serait dans le coin. Peut-être qu’il voulait lui faire payer sa rébellion improvisée et son mensonge aussi massif qu’Hagrid. Il fallait dire qu’elle avait vraiment raconté n’importe quoi… Même un gamin de onze ans aurait fait mieux sur le coup. En tout cas, elle espérait vraiment que cette altercation rapide n’allait pas lui porter préjudice dans un futur plus ou moins proche. Il ne manquerait plus que ce soit lui qui mette le doigt sur l’information qu’elle cherchait. Ho non, il ne fallait pas. Personne ne devait savoir si cela devait arriver. Cela ne regardait qu’elle et Eros.

Pressant le pas dans les couloirs afin de rejoindre sa salle commune, Hestia se promit de ne plus jamais tenter de mettre son nez dans ces foutus bouquins de familles psychopathes. On l’avait prise par surprise une fois (à moins que…) il était hors de question que cela se reproduise. Elle devait à tout prix écrire à son frère d’ici la fin de la semaine afin de tenter de lui faire cracher le morceau sur ce qu’il savait. Car oui, il savait quelque chose. La jeune fille avait donc pour but de prétexter une incapacité de continuer l’enquête de son côté afin qu’il puisse arriver aux aveux. Il ne lui restait plus que cette solution. Impossible de demander de l’aide sans que cela s’ébruite, surtout à Poudlard. « Tu pètes dans un couloir vide en pleine nuit, t’peux être sûre que lend’main tout l’monde est au courant. » Cette phrase qu’elle avait entendue de la bouche d’un septième année lors de son arrivée au château lui trottait toujours dans la tête lorsqu’elle pensait à la vitesse de progression d’une rumeur. Peut-être qu’il fallait attendre… Attendre finir les études pour pouvoir déterrer ce secret de famille… Non. Impossible. De toute façon, il était déjà trop tard.


Merci pour ce rp riche en émotions Galy Cute

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] « L’enquête reprend… » || Mercredi 6 octobre début de matinée [Privé : Galaad A. Westchester]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» Mercredi 2 fevier
» mercredi 4 mai 2011
» Enquête Archéologique (libre)
» MERCREDI 5 OCTOBRE 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: 4ème Etage :: Bibliothèque-