Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Défi-OS] Smells like teen spirit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Candice Pauson
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 551


Feuille de personnage
Gallions: 573
Points de Magie: 185

MessageSujet: [Défi-OS] Smells like teen spirit   Sam 5 Jan - 13:50

Load up on guns and bring your friends
It's fun to lose and to pretend
Elle jeta son sac par terre négligemment, la boucle de métal tintant dans un bruit sonore contre le parquet et lui attirant les foudres du regard pincé du surveillant. Ca y est, ça commençait déjà. A peine Candice faisait-elle preuve de bonne volonté, et tentait d’y mettre un peu du sien, et on la regardait déjà de travers, comme si sa présence était complètement hors de propos. Elle avait le droit de venir essayer de travailler ici, non ?

Essayer, oui, car depuis ce matin, son esprit n’était qu’un brouillard confus de pensées contraires et bouillonnantes. Blondie ne s’était pas levée du bon pied, et autant le dire, elle avait la fâcheuse tendance à ressasser ce qui n’allait pas, ne disant mot, ne bougonnant que des mots comme ‘Mouais’ ou ‘Chépa’. Un dialogue des plus constructifs qui avait rapidement lassé tout le monde à la tablée … Alors elle était partie. Seule. Elle voulait être seule.

Jouer cette mascarade tous les jours devenait de plus en plus fatigant. Sourire, rire, être gentille et bien élevée. Ca allait quand elle était avec les autres. Ca allait quand elle était heureuse, ou qu’elle ne pensait plutôt à rien. Ca allait quand il ne fallait pas se confronter au reste de sa vie, celle qui l’attendait aux portes de Poudlard, avide et perfide. Ce côté-là de son existence, lui, était beaucoup moins reluisant. Et elle le savait. Alors elle l’occultait volontairement, pour n’inquiéter personne.

She's over bored and self assured
Oh no, I know a dirty word
Elle ouvrit son livre de Métamorphose et feuilleta l’index, mais son regard était vaguement perdu entre les interlignes. C’était son ‘little dirty secret’, si on voulait. Personne ne savait, ici, non, tout le monde ignorait ce qu’Alec Pauson avait commis. C’était tant mieux, même si ça lui faisait mal de mentir sur une part aussi sombre de son quotidien. Mais à qui aurait-elle bien pu confier une pareille chape de plomb ? Aucun Gryffondor n’aurait compris, ou n’aurait voulu vraiment comprendre. Pas même Orion, pas même Léandre, pas même Joren ou Ethan … Personne ; à ce stade, elle craignait vraiment, pour la première fois de sa vie, le jugement de son entourage. Qui aurait pu continuer à faire comme si de rien n’était en sachant que le père de votre amie était un Mangemort ? Rien que de s’imaginer le dire à voix haute, son moral s’assombrissait un peu plus.
Hello, hello, hello, how low ?
Hello, hello, hello, how low ?
Hello, hello, hello, how low ?
Hello, hello, hello
Sa main dévissa le bouchon de l’encrier lentement, tandis que la pointe de sa plume s’y trempait timidement et écrivait … Ecrivait des bribes de mots, des notes que ses yeux ne prenaient pas vraiment la peine de parcourir. Candice était, au plus profond d’elle-même, terrorisée à l’idée qu’un jour la rumeur éclate au grand jour. Pauson était une fille de meurtrier, une fille de traître, une menteuse. Elle n’oubliait pas, elle n’arrivait pas à effacer dans sa tête ces rêves, ces centaines de cauchemars qui l’avaient assailli lorsque dans le noir le plus profond, les yeux fermés, son sommeil s’acharnait à lui remémorer son père et ses actes.
With the lights out it's less dangerous
Here we are now, entertain us
I feel stupid and contagious
Here we are now, entertain us
A mulatto, an albino, a mosquito, my libido
Alors elle l’imaginait. Elle l’imaginait, prétextant une longue soirée d’heures supplémentaires au Ministère, alors qu’en réalité il revenait de longues heures de torture. Il avait peut-être lavé ses mains juste avant de rentrer, pour se débarrasser de la sensation du sang, ou de la culpabilité qui rongeait sa peau comme l’acide le plus coriace. Il serrait son épouse dans ses bras, et l’embrassait ; il se rappelait alors que cette même bouche avait proféré des sorts. Avait livré les noms d’innocents. Avait soufflé le nom du Seigneur des Ténèbres avec un profond respect.

Du respect. La plume crissa dans un bruit grinçant sur le parchemin. Candice n’avait vraiment plus aucun respect pour lui. C’était à se demander si elle avait encore vraiment un père dans son esprit.

I'm worse at what I do best
And for this gift I feel blessed
Our little group has always been
And always will until the end
Elle n’était pas comme lui, jamais elle ne le serait, la jeune femme le savait pertinemment. Sa mère et son frère étaient trop importants pour elle, ils étaient devenus ses seuls points de repère hors du cocon qu’était Poudlard. Malgré cela, elle tenait tout autant à ses amis. Elle avait terriblement peur, peur de les perdre, peur de leurs réactions, peur de leur colère. De la trahison que cela pouvait représenter. Leur dire, c’était les faire fuir. Leur mentir, c’était continuer un jeu de dupe que quelqu’un finirait par découvrir. Et elle ne voulait pas empirer la situation actuelle ; Candice sentait bien qu’il ne fallait qu’une petite goutte pour faire déborder le vase des règlements de compte au sein de la maison Gryffondor, ces temps derniers. S’il fallait se taire et ravaler sa fierté pour préserver le groupe … Elle y arriverait, non ?

Hello, hello, hello, how low ?
Hello, hello, hello, how low ?
Hello, hello, hello, how low ?
Hello, hello, hello
Ses mains tremblaient un peu, et elle souffla une profonde expiration. Se reconcentrer un peu. La rouge et or en avait perdu le fil de sa lecture et écrivait inlassablement pour la cinquième fois la même définition du même sortilège.

With the lights out it's less dangerous
Here we are now, entertain us
I feel stupid and contagious
Here we are now, entertain us
A mulatto, an albino, a mosquito, my libido
L’étudiante se fichait pas mal du reste, au fond. Que Gracia s’acharnât sur elle sans vraiment savoir pourquoi, que Lou puisse exercer ses crises de jalousie latente et vouloir l’écarter d’Orion, que Westchester, Redwyn ou Pryde existent et respirent son oxygène ; que ceux qu’elle détestait continuaient à la détester, et que les bruits courent. A vrai dire, tout ça ne faisait que la conforter, la rassurer et la ramener dans cette bulle de protection qu’elle devrait quitter dans quelques mois : Poudlard. Là où être élève était sa seule étiquette, là où les rôles ne s’attribuaient que par vos inimitiés et vos amitiés, là où rien n’avait vraiment de gravité.

And I forget just why I taste
Oh yeah, I guess it makes me smile
I found it hard, it's hard to find
Oh well, whatever, nevermind
Elle baissa les yeux sur son devoir et chiffonna le parchemin rempli d’âneries. Ce n’était pas comme ça qu’elle arriverait à ses fins. Ce n’était pas en déprimant sur son sort, en chouinant et en se rabâchant qu’elle en avait assez sans rien faire ; ce n’était pas en s’accrochant à une brave image de fille sage et complaisante, qu’elle obtiendrait ce qu’elle voulait. Il était temps que tout ça s’arrête, à moins qu’elle ne tienne à finir à Sainte-Mangouste dans une camisole. Penser aux autres était glorifiant pour son image, mais penser à soi, c’était jouissif, et presque essentiel à ce stade.

Hello, hello, hello, how low ?
Hello, hello, hello, how low ?
Hello, hello, hello, how low ?
hello, hello, hello
Il était grand temps que les choses changent.

With the lights out it's less dangerous
Here we are now, entertain us
I feel stupid and contagious
Here we are now, entertain us
A mulatto, an albino, a mosquito, my libido
A denial, a denial, a denial, a denial, a denial, a denial, a denial, a denial …
Elle referma son bouquin dans un claquement sonore, se redressant tandis que la chaise râclait le sol avec grand bruit et balançait pêle-mêle dans son sac ses affaires, sans même réaliser que les quelques élèves qui semblaient jusque là plongés dans leurs devoirs avaient pour la plupart levé la tête dans sa direction et avaient l’air de chercher à l’assassiner avec leurs petits yeux plissés par l’énervement. Mais ce fut cette brave Hortensia qui alla au charbon, hélant tant bien que mal Candice qui leva le menton brusquement, extirpée de ses pensées.

« Candize tu zais que tu fais du b… »

« Merde, d’accord ? Merde. » soupira t-elle, exaspérée.

La blondinette attrapa son sac, le jetant sur son épaule, sous l’œil éberlué d’Hortensia. Sans se gêner pour chuchoter, la Gryffondor planta son regard dans celui de la Serdaigle, qui avait encore un souvenir brûlant de son coup de colère en salle commune. « Regarde, tu vas être contente, j’me tire. Voilà. Bonnes révisions à vous mes braves moutons. » Et elle s’éloigna à grands pas, refermant la porte dans un concert de grognements agacés.
A denial.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nightmare
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 773


Feuille de personnage
Gallions:
Points de Magie:

MessageSujet: Re: [Défi-OS] Smells like teen spirit   Dim 6 Jan - 20:08

CLOS

Défi Terminé & Validé
Candice remporte 19 Points pour Gryffondor
et 10 Gallions dans sa poche !
congrats
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Défi-OS] Smells like teen spirit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Zelda Spirit Tracks
» The legend of Zelda : Spirit tracks
» D.Gray-man spirit
» Partenariat avec SPIRIT RPG
» lion king spirit of war

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: 4ème Etage :: Bibliothèque-