Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Je te connaissais par coeur [PV Candice Pauson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Evaria
Invité



MessageSujet: Je te connaissais par coeur [PV Candice Pauson]   Mar 22 Jan - 19:26

Jeudi 14 octobre 16h30

Evaria venait de terminer son cours de Soin aux Créatures Magiques, qu’elle suivait avec Megara et Candice. Comme à chaque fois, la jeune sorcière prenait un réel plaisir à découvrir de nouvelles espèces même si elle devait avouer que ce n’était pas sa matière fétiche. On était un jeudi en fin d’après-midi et donc la semaine touchait à sa fin. Eva envisageait déjà le programme de son weekend : faire le plus gros de ses devoirs vendredi soir et samedi matin aux aurores et courir tout droit à Pré-au-lard pour déguster un bon chocolat chaud aux Trois Balais. Elle avait proposé l’idée à Candice au petit déjeuner mais la Gryffondor n’avait pas eu le temps de lui répondre ou alors elle n’avait pas entendu sa réponse.
Ce fut donc d’un pas tout à fait détendu, son sac à bandoulière se balançant mollement contre sa hanche, que la descendante Hobbs arriva au niveau de la cours intérieure du château. Elle aimait bien passer par ce chemin pour revenir, plutôt que par l’extérieure du château. Le groupe d’élèves qui la suivait se dispersa et chacun parti vaquer à ses activités. Eva attrapa alors Candice par le bras pour l’entraîner avec elle en direction d’un petit banc en pierre. Il ne faisait pas très chaud et l’hiver commençait à poindre à travers la luminosité froide du ciel, mais la température extérieure était encore supportable, à condition de porter un pull. Ce qui était le cas d’Evaria, qui portait son uniforme comme le règlement le stipulait. En s’éloignant, elle fit un signe à Megara qui se dirigeait vers l’intérieure du château en compagnie de Neela. Eva adorait les deux Poufsouffles, elles étaient ces deux amies les plus proches de sa maison. Mais la véritable meilleure amie de la fille Hobbs était sans nul doute Candice. Depuis leur première année à Poudlard, les deux jeunes filles avaient sympathisé, s’entendant parfaitement sur de nombreux points. Evaria regrettait souvent de ne pas avoir été répartie dans la même maison que son amie, mais il lui suffisait de réciter la devise des Poufsouffles pour se convaincre que le Choixpeau ne s’était pas trompé.

Une fois installé sur son banc, Evaria déposa son sac à bandoulière à ses pieds et croisa les jambes. Elle se pencha légèrement en arrière pour profiter des quelques rayons de soleils bénis que cette fin d’après-midi voulait bien leur offrir. Les yeux mi-clos, elle étira ses lèvres en un sourire satisfait avant de briser le silence entre elles.

- Le cours de Soin aux Créatures Magiques d’aujourd’hui était intéressant, mais ça ne vaut pas un cours d’Histoire de la Magie pour moi ! Un petit rire perça entre ses lèvres tandis qu’elle faisait rouler sa tête pour détendre sa nuque. Elle savait pertinemment que Candice n’appréciait pas particulièrement l’histoire. Mais c’est toujours mieux que d’apprendre ses leçons coincé chez soi. Je n’aurais jamais cru que les cours de Poudlard me manqueraient autant quand j’étais à Godric’s Hollow.

Le souvenir de son exile loin du château pendant sa cinquième année s’imposa à son esprit. Elle revoyait sans mal les heures passées enfermée chez elle à attendre désespérément que le monde magique soit délivré de la tyrannie de Voldemort. Le sorcier resterait pour sûr à tout jamais gravé dans l’histoire. Et dire qu’elle avait vécu à son époque sans jamais le rencontrer. Elle ne savait pas si elle devait s’en estimer heureuse ou pas. C’était tout de même tragique de ne pas l’avoir vu de ses propres yeux alors qu’il semait la terreur dans les rues.
Mais s’il y avait bien une chose qui taraudait Evaria ces derniers temps, ce n’était pas son absence de contact avec le plus grand mage noir de tous les temps. Non, puisque la vie avait repris son cours « normal », ce qui inquiétait vraiment Eva, c’était l’état de décrépitude dans lequel sombrait lentement sa meilleure amie. Elle tourna alors ses yeux bruns vers la belle blonde et reprit la parole :

- J’ai l’impression que toi en revanche, tu n’étais pas très concentrée ? Je sais que le Soin aux créatures Magiques n’est pas ta matière préférée mais ce n’est pas la première fois que je te vois distraite depuis le début de la journée. Y aurait-il quelque chose que tu me cacherais ? A moi ta Meilleure Amie ? Ça serait pas un garçon par hasard ? Elle ponctua sa dernière question d’un sourire sardonique attendant sagement la réaction de Candice à sa petite provocation.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Candice Pauson
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 552


Feuille de personnage
Gallions: 573
Points de Magie: 185

MessageSujet: Re: Je te connaissais par coeur [PV Candice Pauson]   Mer 23 Jan - 22:38

« Finalement, les Niffleurs c’est plutôt sympa ! » s’écria une voix familière à l’attention de Léandre alors que le cours de soins aux créatures magiques s’achevait dans une joie et une bonne humeur relatives.

Candice Pauson, d’humeur à peu près potable en sortant d’un cours de De Hautefeuille ? Fait divers hautement improbable, qui pourtant prenait place en ce jeudi d’octobre où la rouge et or avait pour une fois réussi à faire quelque chose sans trop se blesser ! Elle s’était même un petit peu prise d’affection pour Tête d’enclume, mais avait tout nié en bloc lorsque Léandre avait commencé à lui tendre un mouchoir et lui dire qu’il ne fallait pas pleurer, qu’elle pourrait toujours en demander un pour Noël. Mais non, elle n’aimait pas les Niffleurs ! Elle avait juste trouvé ça moins pire que d’habitude. Voilà.

Rangeant prestement ses affaires, elle suivit rapidement le reste de la troupe, réfléchissant à ce que Tête d’enclume allait devenir. Sûrement allait-il rejoindre sa petite famille et retourner vivre dans un barrage, comme le faisaient les castors, oui. Sauf que ce n'était pas un castor, mais dans l'esprit de la blonde, ces trucs-là, ça se ressemblait tellement que ça devait être cousins dans le sang. La tête dans les étoiles, Candice était tellement ailleurs qu’elle ne sentit pas tout de suite Evaria capturer son bras pour l’entraîner derrière elle. Elle avait réagi avec un petit temps de retard, sortant de ses pensées animalières pour se recentrer un peu sur son amie.

Eva, Eve, ou encore Poison Evy – elle aimait bien l’appeler comme ça, même si ça n’avait vraiment aucun sens avec l’histoire de fiction moldue, c’était vraiment un pur prétexte - ... Les surnoms étaient nombreux pour celle qu’elle considérait comme sa meilleure amie. Elle n’était certes pas dans sa maison, mais ça, ce n’était rien qu’un détail mineur : preuve en était le lien fort qui les gardait soudées comme les doigts d’une main depuis leur premier jour à Poudlard. Elles avaient beaucoup de passions communes, mais aussi quelques désaccords, notamment sur les cours : là où Evaria excellait, la Gryffondor traînait allègrement des pieds.

« Histoire de la magie ... Des fois, je me demande comment tu fais. Est-ce que tu vides la cafetière de la Grande Salle avant d’y aller ou est-ce que tu as une potion dopante ? » Avec un sourire malicieux, elle poursuivit, plus sage. « Oui, c’est souvent quand on est privé d’un truc qu’on se rend compte que c’était drôlement utile. »

Ca valait pour beaucoup de choses, Candice le savait. Par exemple Evaria lui avait manqué pendant cette année où elle était à Poudlard, sans sa plus proche alliée. Même si ça n’avait rien changé entre elles au final, même si ça n’avait jamais rien altéré et qu’au contraire, elles s’en étaient retrouvées avec d’autant plus de soulagement de bonheur, la lionne ne comptait plus réitérer l’expérience.

« Distraite, MOI ? » Ah, hé, c’était les soins aux créatures magiques, pas le cours de vol ! « Nan, nan, c’est juste que les Niffleurs, je m’en méfie. Tu sais, avec leurs petites dents pointues et leurs griffes, je parie que s’ils sont entraînés au combat, ça peut être féroce. » Ben voyons. Voilà une Poufsouffle qui allait éclater de rire en entendant la paranoïa candicienne au sujet de ces pauvres et adorables rongeurs magiques.

Sa réaction suite à la véritable question, sans doute une des préférées d’Evaria à son sujet, fut cependant celle qui méritât le plus d’attention. La question la fit en effet réagir au quart de tour – elle tombait toujours dans cet indémodable panneau -. « Mais n’importe quoi Eva ! N’importe qu—... Elle leva les yeux au ciel. Et puis pourquoi tu dis ça ? Non, c’est absurde. Froncement de sourcils. Franchement ça va, je suis ... Non. Pf. C’est ... Non, non, tu te trompes ! » Elle secoua la tête avec vigueur en signe de dénégation.

Un blanc s’imposa. Fut-ce l’instant qui lui fit comprendre et réaliser le ridicule de ses propos – qui la trahissaient largement quant à son mensonge éhonté – ou autre chose, mais Candice finit par avouer, à demi-mot, après avoir jeté un rapide regard autour d’elle pour s’assurer que personne ne rôdait.

La jeune fille donnait l’impression de baragouiner des phrases aussi troubles que l’intérieur d’une Pensine, pourtant elle n’avait aucune inquiétude sur le fait qu’Eve intégrerait rapidement ce qu’elle voulait lui dire à voix basse. « C’est juste qu’il y a des gens qui font des choix que je n’approuve pas et que je ne peux rien y changer. Même si à cause de ça je sens que je perds un ami très cher. » avoua t-elle, la mine pensive. Oui, bien sûr qu’elle parlait d’Orion, et la Poufsouffle n’avait franchement pas besoin de noms explicites pour saisir ce qui froissait un peu la rouge et or ! Parce que ça la gonflait clairement, mais qu’elle ne pouvait en parler à personne à part à elle. Evaria savait tellement de choses qu’elle avait un peu l’impression d’être le coffre-fort de Gringott’s aux secrets de la blondinette. Et elle n’en changerait pour rien au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Je te connaissais par coeur [PV Candice Pauson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: The Grass is Always Greener :: Cour Extérieure-