Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Paige O. Bishop
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 185


Feuille de personnage
Gallions: 163
Points de Magie: 138

MessageSujet: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   Dim 3 Fév - 21:17

Elle était mortifiée, après s'être fait remarquée au cours d'une dispute qui ne la concernait même pas... Oh, elle s'était enfuie si vite et les autres étaient si pris dans la suite du conflit opposant les deux filles que peu de gens avaient du la reconnaitre quand elle avait commenté l'intervention du Serpentard, mais quand même !

Jurant contre elle-même et son incapacité à fermer sa bouche, elle était sortie dehors à la recherche d'un coin calme. Comment elle était arrivée devant les serres, endroit honni plus que tous les autres endroits de Poudlard par la Gryffondor, elle n'en savait rien. Mais il n'y avait pas le moindre doute au fait qu'elle avait bien besoin de travailler la matière qui y était pratiquée... Mais elles bougeaient ces fichues plantes ! Même que certaines piquaient ou la fouettaient !

Et puis, ça sert à rien les plantes, d'abord, gnuuu. Enfin si, en potions, ça pouvait servir. Non, elle ne savait toujours pas faire la différence entre une racine de valériane et une racine de belladone. Mais ça va hein ? D'abord, c'était dur. C'était la même chose ! Enfin, y en avait peut-être une un peu plus dangereuse à ne pas glisser dans nimporte quelle infusion mais... Elle empoisonnerait son mari par accident, okay ? Ou elle étiquèterait bien chaque bocal d'ingrédients.

Enfin, par acquis de conscience et parce qu'elle était quand même juste à côté de la serre où des écriteaux indiquaient parfois les catégories de plantes et leurs propriétés, en bref, la serre à accés libre destinée aux élèves voulant travailler dans de vraies conditions d'observation et pas seulement sur des livres avec des images peu claires. Paige n'y avait jamais été en deux ans à Poudlard. Elle inspira et maîtrisant sa peur des végétaux qui étaient à l'intérieur (alors que, puisque cette serre est libre, y a rien de bien méchant.... C'est pas le bureau du prof de Runes U.U), elle entra.

Une odeur de chlorophylle était répandue dans la pièce, la prenant à la gorge, elle n'aimait pas ça ! Passant au plus loin des deux rangées de plantes, presque parfaitement au centre, elle se mordait la lèvre en voyant une énorme fleur violette se fermer et se rouvrir, un gros oeil à l'intérieur semblant l'observer... Tandis que les lianes repliées sur ses côtés étaient sans doute assez longues pour l'atteindre si elle tentait de l'attaquer, Godric...

Ce n'est qu'après quelques minutes qu'elle remarqua qu'elle n'était pas seule en enfer dans la pièce. Une Poufsouffle blonde, qu'elle reconnut comme trainant régulièrement avec Ayame, Paige soupira de dépit en pensant à sa colocataire de dortoir..., se trouvait déja là. D'ailleurs, elle n'était pas bonne en botanique elle ? A se demander comment elle faisait pour maîtriser ces... Choses.

Elle se tenait pourtant bien près de la plante qu'elle regardait. Enfin, la Gryffondor espérait qu'elle se contentait de la regarder, parce qu'elle bougeait beaucoup...

"Bonjour... Dis, tu n'as pas peur qu'elle t'attaque cette horreur ?"

Elle avait forcément la trouille non ? Il n'y avait quand même pas qu'elle qui se méfiait de ces choses qui n'avaient pas de cerveau mais pouvaient tout de même tuer un homme dans leur étreinte ? Maman, au secours, j'aurais jamais du rentrer là-dedans !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   Jeu 7 Fév - 13:49

    Alors là ! Bravo pour le cours de potions. Sérieusement, ils avaient tous tellement rigolé !!!! Amaranth avait tenu bon, elle, pour ne pas éclater de rire et exprimer son hilarité aux vues et su de ses camarades. Car bien que la situation eut été outrageusement drôle, elle s'était efforcée de rester de marbre. Au début, ce fut facile. Un seul regard pour embrasser la salle de classe, voir tout le monde se mettre à pouffer et ses mécanismes naturelles de contradiction avaient tiré vers le bas les commissures de ses lèvres, pour habiller son visage de sa moue boudeuse habituelle....

    « Ah. Ah. Ah. » avait-elle marmonné, sans y mettre une once d'humour. « Le prof s'est pris une explosion de chaudron dans la gueule. Il est blond comme les blés. Ah. Ah. Ah. Poussez vous, je vais me taper le cul par terre. »

    Remettons les choses dans leur contexte, permettez : cet après-midi du 12 octobre, pendant que les grands festoyaient en cours de sortilèges à wingardium-levioser une baballe, les plus jeunes sorciers se rassemblaient dans les cachots de potion. Pour vivre un cours mémorable ! Kevin et Salomé, respectivement tête à claque gryffondor et pile électrique serpentard, s'étaient bagarrés pour une raison n'intéressant personne, et leur préparation magique en avait patî ! Une belle explosion avait secoué les murs du cachot, naissant de leur instable mixture. Le professeur, Elrik Haziel Monroe de son patronyme, s'était hélas trouvé au-dessus du chaudron, à faire régner la discipline. Trop tard. Cruel destin ! Mais un formidable effet d'alchimie, avait coloré sa chevelure brune en un blond platine trèèèèès peu réglementaire. Hinhinhin. Et tout le monde avait saisi la perche pour se foutre de sa figure. Il ne pouvait en attendre autrement de leur part. Mais Amaranth ne s'était laissé gagner par l’engouement moqueur qu'après tout le monde. Et ce ne fut que trente à vingt minutes avant la fin de l'heure, qu'Ama se sentit gagnée par le fou rire à retardement. Alors que tout le monde était parvenu à se calmer !!! La menace d'heure de colle collective avait été efficace. Ainsi la Marrante Arcker Jaune avait vécu une trèèèèès longue fin de cours. Dès qu'il fut autorisé de s’éclipser, elle avait saisi ses affaires sans regarder le prof, sous peine d'éclater de rire. Ses mèches blondes contrastaient tant avec l'air de Soldat impassible qu'il tentait de conserver ! Il en était si mal à l'aise, ça transpirait de tous ses pores, s'alliant mal avec la colère contenue sous sa peau. Yek yek yek ! Bah ça lui faisait les pieds. Il n'avait qu'à moins crier. Là.

    En attendant, la poufsouffle avait filé droit dehors, à la recherche d'un endroit tranquille pour se marrer comme une bossue sans qu'on la confonde avec une dinde rigolant pour les mêmes choses que les autres. Un trait de caractère qu'il lui semblait primordiale de conserver. La différence en toute circonstance ! Bon sang de Rondoudou ! Rendez-vous compte ! Être normale, ça ne se soigne pas ~

    Alors ses pas avaient mené Amaranth jusqu'aux serres de l'école. Elle s'y était aventurée en suivant un chemin mécanique. Le lieu lui était si familier. En première année, la jeune sorcier s'y planquait souvent. Mais cette année, à l'exception des cours de botanique, Ama ne s'y était rendue qu'une fois, au tout tout début de l'année. Même que Léandre l'accompagnait ! Les deux Arcker s'étaient faits surprendre par une redoutable plante cleptomane croisée avec un tigre. Quelle aventure cela avait été !!! Depuis Ama n'avait pas osé retenté le diable. Cela dit, les habitudes ont la dent dure, ainsi se scella son destin pour cette fin d'après-midi. Elle foula le seuil de cette serre en ressentant un pique lui agacer les boyaux. Ses yeux méfiants balayèrent les lieux. Le calme régnait alors, communicatif, familier. La sorcière se laissa gagner par la confiance accordée jusqu'ici, et depuis longtemps, à cet environnement, puis elle y déposa ses affaires et décida d'y passer le temps qu'elle voudrait. Tranquille ! Pour se réadapter et ne pas perdre le contact qu'elle aimait avec la flore magique. Puis M. Frost ne verrait pas d'inconvénient à recevoir un peu d'aide ? Non ? Il serait trop débilos sinon quoi ! On ne refuse pas de l'aide gratuite.

    Le parfum frais de chlorophyle lui donnait des ailes, l'envie de sourire, et son humeur encline à se marrer aidait l’alchimie à opérer. Amaranth ôta sa cape et son pull gris, posa le tout sur l'un des plans de travail, libéra les bords de sa chemise prisonnier de sa jupe, remonta ses collants, ébouriffa ses cheveux dorés, puis sautilla une ou deux fois pour délier ses muscles. Nickel !
    « Salut les filles ! Vous connaissez pas la dernière ?! » Bien sûr qu'elle s'adressait aux plantes. M. Frost le leur avait maintes fois répéter ! Rien de tel que la communication pour établir le lien faune-flore.
    Ama s'approcha de la table centrale, où trônait un très très beau specimen de Mediumibiscus violet, aux très longues lianes.
    « Bonjour vous. T'es nouvelle ?! Tu es vraiment jolie. Très beau violet sur tes pétales ! » Celle-ci s'ouvrait et se refermait sur son oeil espion, comme si elle battait des paupières. « Enchantée, moi c'est Amaranth. Et je vois qu'un peu de terreau magique ne te dérangerait pas le pot ! Je vais m'occuper de toi ! »
    Là-dessus la gamine commença alla cherche une pelle, un autre pot, un sac de terreau magique dont elle connaissait l'emplacement puis, elle s'attacha à doser la mixture pour en remettre au bon endroit dans le grand pot de la fleur.

    « Tu ne devineras jamais ce qui est arrivée en potion ! » Et blabla, Amaranth lui raconta l'histoire en se marrant de bon coeur, naturelle et spontanée comme elle se l'interdisait toujours devant la plupart des gens.
    Quelque minutes s'écoulèrent, et Ama toujours affairée fut rejointe par une autre sorcière. Elle porta son regard vers la porte de la serre quand celle-ci s'ouvrit pour découvrir Paige Bishop. Tiens tiens ! Que faisait-elle là ? Si les souvenirs d'Amaranth étaient justes, la lionne n'était pas une élève fanatique du cours de botanique. Ama haussa un sourcil à l'attention de sa camarade, tout en arborant son air incrédule qu'on lui connaissait bien.

    « 'Lut ! De quelle horreur tu parles ? Qui m'attaquerait ? » Elle baissa les yeux vers la plante dont elle caressait les feuilles emmêlées dans les lianes. Il fallait bien dépatouiller tout ça avec douceur ! Au bout d'une seconde, les connexions se firent dans son cerveau, alors la blonde enchaîna. « Oh mais pourquoi veux-tu qu'elle m'attaque ?! Je m'occupe d'elle ! Les plantes ne sont pas ingrates. » Elle termina de déloger la liane qu'elle tripaturait. « J'étais en train de leur raconter le truc qui s'est passé en potion. » expliqua Ama de sa voix égale. « Elles aiment bien les potins. Même si on est d'accord que c'était ridicule et blasant. » Bien entendu.

    La liane qu'amaranth avait libéré deux secondes plutôt ondula en dehors de la table et se balada autour de la poufsouffle sans que cellec-i ne se méfie.

    « Qu'est-ce qui t'amène dans le coin Paige Bishop ? Aïe ! » Ama bondit en même temps que l'on entendit un léger claquement. Hey ! La liane venait de lui claquer le postérieur ! Mais ça ne se faisait pas ça !



Citation :
Initié en Botanique | Action remettre du terreau magique justement dosée dans le pot !
1) Ouhlalala, beaucoup trop de prduit, ça excite un peu la plante, elle aura tendance à utiliser des lianes pour enquiquiner les filles, les chatouiller, les agacer, bref ça l'anime un peu trop ! Pourquoi ça ne m'étonne pas!
2/3) Elle n'aime pas ça, la plante, et elle garde son oeil fermé dans ses pétales et refuse de le rouvrir !!!!
4/5) La plante s'agite ! Il doit lui manquer un peu de terreau.
6) Nickel, la plante est plsu que ravi et ses pétales semblent briller d'un éclat vigoureux !

_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama



Dernière édition par Amaranth S. Arcker le Jeu 7 Fév - 13:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   Jeu 7 Fév - 13:49

Le membre 'Amaranth S. Arcker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Paige O. Bishop
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 185


Feuille de personnage
Gallions: 163
Points de Magie: 138

MessageSujet: Re: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   Ven 8 Fév - 23:09

Ainsi, elle ne se méfiait même pas ? Pour la petite lionne, c'était totalement incompréhensible, penchée sur cette plante en train de... la caresser, un peu comme Paige pourrait caresser Caramel. Mais ça n'avait rien à voir, un chat et une plante verte. Aussi magique soit-elle.


Les plantes n'étaient pas ingrates ? Elles ressentaient des sentiments ? Hein ? Mais elles n'avaient pas de cerveau ! En tout cas, pas à ce que la deuxième année pouvait en voir... Et comme les sentiments et l'opinion, ça provenait du cerveau... C'était pas possible !


«Mais, elles ne ressentent rien, non ? Comment peuvent-elle avoir de la... Gratitude envers toi ? De où ça viendrait ?»


Elle y connaissait rien la petite, à ces gens qui avaient la main verte, qui pensaient qu'il fallait parler aux plantes pour qu'elles s'épanouissent et ce genre de foutaises... On ne pouvait pas avoir de lien avec un truc rempli de chlorophylle, en tout cas, pas dans la tête de Paige Bishop.


Tiens, d'ailleurs, Amaranth leur parlait aussi ? Du cours de Potions ? Paige repensa à la fin du cours et pouffa, il avait eu de l'allure, le professeur Monroe avec ses cheveux blonds dignes d'un Malefoy. La grande classe ! Mais moins quand il avait commencé à lancer des menaces parce qu'ils rigolaient. Enfin, on ne pouvait pas vraiment espérer de Monroe qu'il laisse ses élèves se foutre de lui très longtemps. C'était dommage.


Les potins, si on les utilisait inutilement, oui, c'était assez... ennuyeux, mais quand on s'en servait pour manipuler les gens @.@ (Non, non, tu t'es trompée de script, ça, c'est mon frère, tu sors la joueuse ! /SBAF/) aider les autres, ça devenait vraiment très très intéressant. Même si ces derniers n'étaient pas toujours extrêmement réceptifs à sa proposition d'aide, tous ingrats...


«Certes, à se demander pourquoi elles aiment ça, n'est-ce pas ? Enfin, c'est étrange les plantes de toute façon...»


Soudain, une des lianes de la plante se mit à bouger et Paige eut un mouvement de recul. Amaranth avait bien dit qu'il n'y avait aucun risque, qu'elle n'était pas ingrate et tout cela hein ? Elle devait sans doute avoir raison, elle connaissait mieux ce genre de choses qu'elle.


Mais alors que la Poufsouffle lui demandait la raison de sa venue dans cet endroit haï par sa personne, elle se prit un coup. En effet, elle allait l'air vraiment trèèès amicale, cette... Saleté. Godric, si même Amaranth se faisait fouetter.


"Belle démonstration de toute la reconnaissance qu'elle a pour toi..."


Elle resta pensive une seconde ou deux, à bonne distance de la liane fautive qui continuait à s'agiter dans tous les sens à une vitesse lente... Et moins elle allait vite et plus Paige pensait qu'elle essayait de l'hyptoniser ou un truc dans le genre... En fait, c'était peut-être capable de réfléchir... Capable de créer des plans pour attenter à la vie des humains.


Sachez-le, si elle ne finissait pas Psychomage, Paige écrirait des histoires d'horreur, voir des scénarios de films catastrophes si elle découvrait le monde moldu. Et au lieu des robots qui dominaient le monde, ce serait d'affreuses créatures dotées de lianes, de feuilles et d'un cerveau. (pour la vraisemblance de leur intelligence...)


En attendant, elle n'avait pas répondu à la question d'Amaranth, bien trop obnubilée par les mouvements de la plante qui semblait la regarder avec son œil unique... En fait, elle voulait l'attaquer, elle ! Elle sentait sa peur et comptait s'en servir ! Paige Oprah Bishop, paranoïaque dans une serre ? Mais tellement pas Rolling Eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   Sam 16 Fév - 19:20

    Quand on tombe de cheval, il faut aussitôt remonter ! Ça c’était son Papounet qui l’avait appris à Amaranth. Et son coach à la boxe le lui avait répété, et répété. Et Léandre aussi. Alors même si la gamine ronchonnait, chouinait tout son saoul en cas de pépin et s’empressait de vous peindre un noir, noir, noir tableau de la réalité, elle savait se remettre en selle, une fois remise de ses émotions. Quel que soit le cas de figure. Par exemple, après cette horrible mésaventure vécue dans ces mêmes serres avec Léandre en début début d’année, elle n’aurait pu ne jamais remettre les pieds ici, ou tout à coup détester la botanique. Mais non. La revoilà sur le front à laisser sa passion pour les plantes reprendre joyeusement le dessus ! Et même cette petite farceuse de plante, celle qui venait de lui donner un sournois coup de liane sur le derrière n’aurait pas raison d’elle. Tsss ! Blasée oui, mais elle avait de la ressource, cette môme.

    En attendant, Amaranth jeta un regard sévère de reproches à la fleur violette, dont les lianes ondulaient toujours autour d’elle. « Mais ! Qu’est-ce qui te prend, ne recommence pas, la Plante, ou on ne va pas être copines ! Non mais. » Elle reporta son regard sur Paige. Celle-ci semblait des plus dubitatives quant à la scène à laquelle elle assistait. « Parfois, il faut savoir hausser le ton avec ces spécimens-là ! » C’était dit avec beaucoup de sérieux, comme si cette explication allait suffire à convaincre Paige de la sécurité de l’expérience… ou la rassurer sur la santé mentale de la poufsouffle. Chose dont quand même, la gryffondor avait l’air de douter, aussi !

    En même temps, elle marquait un point la rouge et or, Ama n’avait pas l’air de maîtriser grand-chose… cette dernière s’en mordit un peu les doigts et s’écarta de la plante, d’un pas lent, le cœur battant. Mais non, elle n’avait pas peur ! C’était toutes ces questions qui la faisaient douter, ou tout simplement, prendre des précautions.

    « Crois-le ou non, mais ces choses ont leur caractère. » continua la Arcker à voix basse. Elle avança du même coup vers Paige, en chipant son pull gris au passage sur la table d’à côté. Et tout en le passant sur sa tête, elle enchaîna.

    « J’espère que je n’ai pas mal dosé le terreau magique. Normalement, elles adorent ça, c’est vivifiant pour eux. » Ama considéra un instant en silence le ballet des lianes devant leurs yeux circonspects. « Force est d’admettre qu’elle est vivifiée ! Tu crois pas ? » Un bon point à garder à l’esprit. Hum.
    Attrapant une mèche dorée voletant vers sa joue, Ama se mit à la tournicoter autour de son index, tandis que ses réflexions agitaient ses méninges. Paige ne semblait pouvoir s’empêcher de surveiller la plante du coin de l’œil. « C’est un Mediumibiscus. L’infusion de ses feuilles ouvre ton esprit à la divination, parait-il, si tu en bois des litres. Faut juste pas que ça te dérange après de tirer les cartes de tarot au pipiroom. » Règle une : chaque commentaire est pertinent. « Il parait aussi que si tu la places dans une pièce, son œil peut tout voir et garder en mémoire l’emprunte des auras des gens qui traverse son champ de vision. Encore faut-il être très lié avec la plante pour qu’elle te révèle ensuite ses secrets. Tout est dans les pétales. »

    C’était fascinant, mais en attendant, Amaranth ne savait toujours pas ce que lui voulait la Bishop. Non pas que sa présence la dérangeât. Paige était gentille. Très positive dans son genre. Parfois trop curieuse, certes. Mais elle était moins louche que son frère dans le genre. Bien que fort joli garçon – zut, c’était bien la première fois qu’Amaranth y songeait du tac-o-tac et oui, Preston était plutôt mignon ! Damned les garçons et leur face de princes charmants, qu’ils aillent au diable – bref il fallait se méfier du Bishop mâle. Paige, elle, ne lui avait jamais fait de coup vache. A bien y réfléchir, peut-être celle-ci avait rendez-vous avec quelqu’un d’autres dans les serres. En tout cas rien à voir avec la Arcker. C’était assez évident. Amaranth haussa les épaules toute seule en réponse à ses propres réflexions.

    « Et donc, qu’est-ce que tu fais ici ? Paige, tu m’entends ? Paige Bishop ?! Mais détends-toi ! On dirait que tu es transie d’effroi ! Tu vas finir par leur fiche la frousse aux plantes ! »

_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Paige O. Bishop
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 185


Feuille de personnage
Gallions: 163
Points de Magie: 138

MessageSujet: Re: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   Dim 17 Fév - 15:26

En fait, Paige ne se souvenait même pas de la raison pour laquelle elle avait peur des plantes au départ. Avait-elle été attaquée par un filet du diable dans son enfance ? Etait-ce, comme avec les araignées, une peur instinctive ? La lionne n'en avait pas la moindre idée, tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle avait peur.

Elle regarda dubitativement Amaranth crier après la fleur, qui reprit aussitôt sa place. Hum, ses techinques semblaient marcher... Enfin, elle restait malgré tout très sceptique quant au fait que les plantes comprennent le langage humain et aient des sentiments mais, admettons.

"Oui, elle a l'air vivifiée... Un peu trop si tu veux mon avis."

Ben oui, à partir du moment où elle se mettait à fouetter les gens, c'est que c'était mal parti. Une plante divinatoire ? Qui gardait en mémoire l'aura des gens ? Eh bien la sienne, elle devait juste être celle d'une gamine terrorisée par tout cela. Son aura ne devait pas être très fière en cet endroit. Et où est-ce qu'elle conservait tout ça ? La pauvre Bishop ne comprenait rien aux fleurs, c'était sûr et certain désormais.

Ce qu'elle faisait ici ? Au départ, elle voulait approcher les plantes, enfin affronter sa peur et la surmonter pour avoir, au moins une fois dans sa vie, une note supérieure au Troll en botanique. Objectif sans doute un peu trop élevé.

"Je voulais m'entrainer à supporter ces choses, leurs lianes, leurs pétales... Tout. Elles me font vraiment peur à moi, tu sais. Je vais peut-être finir par leur ficher la frousse mais en attendant, c'est à moi qu'elles la fichent."

Enfin, elle était une Gryffondor, et il allait bien falloir un jour qu'elle tente d'apprivoiser ça. Et avant d'y être obligée en cas d'attaque, ce serait sans doute mieux. Elle attrapa un arrosoir sur une table dans un coin de la serre et décida d'arroser la fleur la plus proche. Elle aurait sans doute dû demander à la Poufsouffle si cette plante appréciait l'eau ou pas, si elle n'était pas désertique. Ou venimeuse. Mais non, elle avait préferé mettre les pieds dans le plat tant qu'elle en avait encore le courage.

Elle renversa plus de la moitié de l'arrosoir dans le pot. La plante apprécia assez peu le surdosage énorme d'irriguation et sortit une de ses lianes. Paige recula d'un pas, mais pas assez vite pour éviter la liane qui claqua son bras avec violence. La jeune fille cria et se recula aussi loin qu'elle le put. Son poignet portait une longue trace rouge... Godric, plus jamais ! Elle aurait dû se fier à ce qu'elle pensait, ces choses étaient dangereuses et méchantes, certainement pas reconnaissantes. Ou alors, peut-être avaient-elles leurs humains favoris. Mais en tout cas, elles ne l'aimaient pas. Et cela depuis longtemps.

"Elle... Elle m'a frappée ! Je ne lui avais rien fait ! Je te l'avais dit... Les plantes m'en veulent."

Mais oui ma puce, ça n'a rien à voir avec le fait que tu n'aies aucune notion pour t'occuper d'elles. Aucun rapport.

"Je m'approcherais plus jamais d'un truc avec des racines ou des feuilles. Je laisse ça aux professionnels."

Elle ferait ça dans trois ans, quand elle en aurait le droit, vu qu'à Poudlard... Eh bien, elle n'avait pas le choix que d'aller aux cours de botanique jusqu'aux BUSE, cette matière n'étant toujours pas optionnels. Et malgré ses yeux de boursouflet apeuré, elle n'avait pas réussi à se faire dispenser l'année précédente par le professeur. Monde cruel...

Spoiler:
 


Dernière édition par Paige O. Bishop le Dim 17 Fév - 18:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   Dim 17 Fév - 15:26

Le membre 'Paige O. Bishop' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   Mar 5 Mar - 7:30

    « Comme c'est courageux de ta part. » C'était dit d'un ton plutôt neutre, cela dit, Amaranth le pensait. La Gryffondor détestait la botanique mais tout de même, elle venait pour s'entraîner, hausser un peu son niveau. Affronter sa peur... non sérieusement, c'était admirable. Même si Amaranth ne souhaitait pas vraiment montrer qu'elle admirait ce genre d'initiative. Il était mauvais pour son image qu'elle s'extasie à tout va. Pis Hey ! Du courage, on en n'attendait pas moins d'une gryffondor ! Pas vrai ?
    Comme à son habitude, Ama haussa les épaules en réponse à ses propres pensées.

    « Paige ? » Pas le temps de la retenir. La demoiselle avançait, brave dans la champ d'action, attrapant un arrosoir d'un main décidée et conquérante. WAH ! C'était fort quand même. Mais un peu tendu ! Surtout que... « Ah non ! Paige, pas l'arrosoir ! Cette plante n'aime que l'eau coupée avec de la potion d'aiguise-méninge ou du whisky pur feu !! » Trop tard ! Et la réplique du Mediumibiscus ne se fit pas attendre. Trop vite, trop vite ! Même pas le temps d'attraper le bras de Paige pour l'aider à reculer et esquiver le coup de la liane. La pauvre se le prit en plein sur le bras. Amaranth plissa les yeux et les lèvres en entendant le coup claquer contre la peau de la lionne.

    « C'n'est rien, mais recule quand même !! » enchaina la miss Arcker en saisissant enfin le bras non agressé de Paige pour l'entraîner avec elle, à bonne distance des liannes. De là, Amaranth déglutit et adopta un air sûr d'elle ! Toute cette scène, ce jeu dangereux de liannes et de plantes capricieuses ne devaient pas lui rappeler ses mauvaises expériences et lui faire perdre son aplomb ! Non pas qu'il lui importât de montrer à Paige le bon exemple, bien sûr que non ! Elle n'était pas niaise. Hum. Aider son prochain quel drôle de concept. Le prochain en question s'en fichait pas mal qu'une jeune blondasse vienne l'aider. Nonobstant, la blondasse en question en savait un plus grand rayon sur l'art et la manière de ne pas trop de faire botter le train par les plantes, que sa cadette. Alors tant qu'elles étaient là toutes les deux et n'avaient rien de mieux à s'couer, autant ... aider !

    « Hum ne dis pas ça. Comment tu vas faire un un jour ton prince charmant t'offre des fleurs... ça a des feuilles et des racines. Et tu vas partir en courrant et en poussant des cris ? Il va te prendre pour une folle. De toute façon les garçons ne comprennent rien. » Un nouveau haussement d'épaule haussa cette dernière remarque tout à fait hors sujet, puis Amaranth hocha la tête pour reporter son attention sur la plante.

    « Le Mediumibiscus a des goûts spéciaux. Et quand il n'aime pas, il n'aime pas. Après ça ferme ses chakras, et... il meurt ! Donc en même temps, on le comprend. Maintenant il est énervé. Il nous faut lui donner du whisky pur feu. Je n'en ai pas. Sans blague. Ou de la potion d'aiguise méninge. Ce n'est pas le moment d'aller chiper des trucs ou même un chaudron pour en fabriquer une dans, dans la salle de Blondie Monroe. Hum... un sort d'Allégresse pourrait peut-être calmer la plantounette. Non. Je n'ai pas dit plantounette. » Ama croisa les bras et adopta un air blasé très bien maîtrisé. « Enfin je n'ai jamais réussi ce sort idiot, il est dur. Mais tu es forte en sort, non ? Et si je te file un coup de main... » Devinez ce qu'elle fit, Ama ? Elle haussa les épaules !



_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Paige O. Bishop
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 185


Feuille de personnage
Gallions: 163
Points de Magie: 138

MessageSujet: Re: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   Mer 6 Mar - 14:46

Paige ne releva pas quand Amaranth affirma qu'elle était courageuse, elle n'y croyait même pas... Oh pas parce que la Poufsouffle lui avait semblé moqueuse ou ironique, non. Mais parce qu'il lui semblait n'avoir jamais été courageuse. Elle voulait aider tout le monde mais elle n'avait jamais réussi à régler ses propres problèmes, ses propres traumatismes. Est-ce qu'un jour, elle cesserait d'avoir peur qu'un nouveau mage noir apparaisse ? De faire des cauchemars et des crises de somnambulisme ? Est-ce qu'un jour, elle arrêterait d'avoir peur de simples plantes ? Elle ne comprenait même pas pourquoi le Choixpeau l'avait envoyé à Gryffondor.

Elle n'eut pas le temps d'entendre l'avertissement d'Amaranth quant à l'eau, c'était trop tard. Le temps qu'elle tourne la tête pour écouter, le mal était fait. Et la petite lionne avait d'un seul coup encore plus peur de ces choses... Incapable de se raisonner.

La jeune fille lui affirma que ce n'était rien, Paige aurait bien voulu la croire, mais ça faisait mal. Elle émit un sifflement de douleur et déposa sa main sur son bras blessé. Geste assez ridicule vu que ça la brûlait mais... C'était un réflexe.

Et elle affirmait que non, elle ne remetterait plus les pieds ici. Si son prince charmant lui offrait des fleurs ? Elle espérait avoir eu le temps de le prévenir bien avant de sa phobie étrange. Parce que sinon, peut-être bien qu'elle serait ridicule en effet. Quoique, de simples roses moldues, ça lui paraissait moins dangereux.

"Hum... Je verrai ça en temps voulu. Il le saura vite je pense."

Elle écouta ensuite les explications d'Amaranth sur la plante qui l'avait attaquée. Elle pouvait mourir à cause de l'eau ? Si on avait dit à Paige qu'arroser une plante pouvait avoir de telles conséquences... Oui, dans ce cas, elle comprenait que la plante l'ait attaquée. Peut-être aurait-elle dû se renseigner sur la théorie avant de tenter la pratique ? Oui, ça aurait certainement été une meilleure idée.

"Je savais pas qu'il pouvait mourir. Il devrait y avoir des panneaux "ne pas arroser"."

Si ça se trouve, ils avaient déjà vu cette plante en cours. Si elle écoutait un peu mieux aussi. Mais Paige en cours de botanique... C'était comme une Sang-Pure chez les moldus \o/ Totalement incompatible.

Par contre, un sortilège, elle voulait bien essayer. Elle revenait dans un domaine qu'elle connaissait. D'ailleurs, elle s'étonna, les sortilèges d'alégresse faisaient effet sur les plantes ? Elle avait toujours cru que ça ne marchait que sur les humains. Enfin, si la Poufsouffle disait que ça faisait effet, elle voulait bien la croire.

Elle sortit sa baguette et prononça la formule en direction du Mediumibiscus. Quelques secondes après, il arrêtait de secouer ses lianes en tous sens. Heureusement, sinon, Paige se serait certainement enfui rapidement. Elle attrapa ensuite un mouchoir dans sa robe et l'enroula sur son bras. Ce serait mieux en attendant qu'elle ait le temps de passer à l'infirmerie.

"Ouf, j'ai bien cru qu'il allait vraiment nous faire du mal. Enfin, plus qu'un seul coup de liane. Il aurait pu nous étrangler avec ses lianes ! Là !" Non, elle n'éxagérait absolument pas.

La magie était vraiment utile, Paige n'était pas mécontente de maîtriser correctement ses sortilèges. Bien, ne plus tenter d'initiatives inconscientes sans savoi, c'était une résolution à prendre. Du coup, la Gryffondor décida de ne toucher à rien. Se promenant dans les allées pendant plusieurs minutes sans parler, elle repensa à sa dispute de la veille avec Ayame. Elle ne comprenait vraiment plus rien à sa camarade. Elle repoussait toutes tentatives d'aide. Elle ne lui voulait rien de mal, elle voulait juste comprendre pourquoi elle continuait de se faire passer pour un mec et de se faire harceler par les grands. Ils étaient pourtant gentils d'habitude... Est-ce qu'elle pouvait se permettre de demander des infos sur l'autre Gryffonne à Amaranth ? Après tout, elle la connaissait à peine. Osera, osera pas ? Allez, ça coûte rien de se renseigner !

"Dis, je me suis encore disputée avec Ayame hier soir. Je sais pas comment faire pour qu'elle me repousse pas. Pourquoi elle me déteste ? Je lui ai rien fait moi."

La deuxième année détestait ne pas comprendre les réactions des gens et se disputer avec eux. Et l'autre Gryffondor était sans le moindre doute l'une de ses plus grandes énigmes. Alors, peut-être que son amie en savait davantage et pourrait lui expliquer. A moins qu'elle ne pense que ça ne la regarde pas. Tout le monde a des secrets, ça aussi, après quelques années à observer tout le monde, Paige l'a compris.



Spoiler:
 


Dernière édition par Paige O. Bishop le Mer 6 Mar - 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   Mer 6 Mar - 14:46

Le membre 'Paige O. Bishop' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   Lun 25 Mar - 10:09

    Pas d'aiguise-méninge, pas de whisky-pur feu (et la situation pressait un peu trop pour aller en demander à Léandre, lui en avait sûrement mais Amaranth ne désirait pas laisser le Medimuibiscus seul avec Paige !) ne restait plus que l'option sortilège ! Est-ce qu'un sort d'allegresse fonctionnerait sur une plante ? Mais pourquoi pas ! C'était un être vivant et les voies de la magie étaient impénétrables, suffisait d'essayer ! Que pouvait-il arriver de pire de toutes façons ?
    Les deux gamines s'armèrent de leur baguette. (Oui, cela avait de quoi effrayer !!) Nonobstant, Amaranth savait que Paige était douée en sortilège, alors elle suivit le mouvement sans ouvrir sa boîte à râleries ! Et là... miracle !
    « Wah.. » murmura Amaranth, sans réellement désirer, pourtant que son admiration s'exprime de la sorte. Mais c'était trop coolos quoi ! Entraînée par le mouvement de Paige, Ama avait senti son flux magique la traverser sans le moindr accroc. Si fluide... si fluide à travers ses nerfs, ses vaisseaux sanguins, pour jaillir de sa baguette magique. Wah ! Ouais... Wah ! Et la plante elle-même fut aux premières loges pour goûter les effets de cette réussite ! Le Mediumibiscus retrouva son calme, son balai agité de lianes se stoppa.

    « Pas mal. Vraiment pas mal du tout. » commenta Amaranth, en feignant la neutralité. Pendant ce temps-là, Paige s'occupait de son bras meurtri. Ama coula sur elle un regard apaisé, profitant de l'inattention de sa camarade. Quand même elle était soulagée qu'il n'y ait pas eu davantage de pépin. Ainsi qu'elle le montra à haute et intelligible voix la seconde suivante.

    « Oui. Il aurait pu en étrangler cinq comme nous, c'est vrai. Il s'en fiche lui, s'il n'est pas content, il croit qu'on lui veut du mal, alors il attaque. » Normal et rassurant. Ama haussa les épaules, toujours aussi apaisée. Hum ! Puis se rapprocha de la plante. A présent tout danger était écarté. Elle entreprit alors d'enlever le surplus de terreau du pot du Mediumibiscus et de soigner ses feuilles avec un massage spécial plante que le professeur Frost leur avait appris en début début d'année. Peu d'élèves avaient prêté attention à cette leçon. Un massage pour plante ? Tout le monde avait trouvé ça complètement fifou ! Mais pas Amaranth, et elle en constatait les effets bénéfiques. Le Mediumibiscus ici présent avait vraiment l'air épanoui d'un coup ! Le violet de ses pétales étincelaient et ceux-ci s'étendaient fier et fort en corolles autour de son oeil magique.

    « Tu tâcheras de t'en souvenir Paige, le Mediumibiscus n'aime pas l'eau pure ! Ne pas lui en donner sous peine qu'il étrangle les jeunes et innocentes filles. » Okay, c'était un peu exagéré, ça aussi. Mais Ama rigolait en fait, d'ailleurs, pas plus tard qu'une seconde après, elle était secouée d'un petit rire amusé. Ahahaha. C'est drôle d'avoir frôlé la catastrophe bon sang Ama !

    C'est alors que vint dans la conversation un sujet inattendu. Ama leva les yeux, cligna des paupières plusieurs fois en direction de Paige. Ayame ? Paige essayait d'approcher Ayame ? Et se faisait renvoyer sur les roses. Ah bah oui, elle ne devait pas apprécier ça la Bishop, vu son amour pour la flore... Bon, ça coupait un peu la chic à Ama, qui ne savait exactement dans quelle mesure elle pouvait s'avancer pour sa copine. A la fois, Paige n'était pas méchante. Peut-être un peu pot de colle ? C'était vraiment émettre beaucoup d'hypothèses ! Amaranth haussa les épaules tout en réfléchissant. Ayame était assez grande pour repousser Paige si elle en venait à trop la coller, de ça, Ama n'était pas responsable quand bien même elle lui parlait. Orf... Trop de questions.

    « Mais pourquoi tu veux l'approcher comme ça ? Si elle te déteste ? Y a pas assez de monde dans le château ? » Bah oui tiens. Pour quelqu'un qui restait seule ou mal accompagnée, cet acharnement à aller provoquer les conflits sciemment auprès des personnes hostiles était dur à cerner. Mais c'était sans doute pour ça qu'Ama n'était pas à gryffondor... elle haussa encore les épaules et soupira. « Dis toi qu'Ayame est comme le Mediumibiscus. » Ouh le joli parallèle, sans le savoir ! « Donne lui du whisky pur feu et ça ira mieux ! » Un sourire un brin sarcastique amusa les lèvres d'Amaranth, mais bien vite, elle secoua la tête, blasée par ses propres traits d'humour. « Non je veux dire, si elle croit que tu lui veux du mal, elle va t'attaquer. Et Ayame croit toujours qu'on lui veut du mal. Elle ne te déteste pas toi, je n'crois pas. Mais elle déteste tout le monde ! C'est normal, puisque tout le collège est rempli de grands neuneus dont la passion dans la vie est d'attaquer les plus faibles. » Non les serpentard ne sont pas visés par cette remarque et Ama n'est pas amère... « De même que pour cette plante, il ne faut pas lui donner trop de terreau... » Merci Amaranth. « Enfin, soit pas trop trop gentille d'un coup à trop vouloir l'aider, t'aimes bien faire ça toi. Je l'ai vu. Mais Paige, c'est suspect, enfin pour quelqu'un comme Ayame qui n'a pas l'habitude. Alors je ne sais pas moi, laisse la venir vers toi ? N'en fais pas trop. Garde des distances et du mystère. C'est beaucoup plus attractif ! Ou... lance des sorts débiles sur Ethan ou Mario. Je crois que ça lui plairait ! OU... » Elle se mit à sourire, décidément inspirée par ses vannes débiles. « Essaye un sort d’allégresse ! Si ça marche sur les plantes ça marche sur les humains, pas vrai ? » Il fallait bien un peu d’auto-dérision. Ama, elle n'avait pas spécialement beaucoup d'amis, ou alors que des gens dont personne ne voulait (et elle en tirait beaucoup de fierté d'ailleurs !!!) mais par la force des choses, elle doutait elle-même de ses conseils. Cela dit, la poufsouffle avait parlé avec sincérité.

    Arcker continua son massage de feuille sur le Mediumibiscus en demeurant silencieuse et songeuse.


Spoiler:
 

_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Paige O. Bishop
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 185


Feuille de personnage
Gallions: 163
Points de Magie: 138

MessageSujet: Re: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   Mar 26 Mar - 20:23

Paige aurait très bien pu brûler la plante sous le stress. Ce n'était pas comme si elle passait la moitié de ses cours de botanique à ça. S'il n'est pas content il attaque ? On dirait la manière de fonctionner d'un troll des montagnes. Ou d'un Serpentard qui ne sait pas lire, aussi. Ce qui prouve d'autant plus que les plantes ont la tête vide.

"Ouais. Il devrait réfléchir à si on l'attaque volontairement ou pas quand même. Surtout s'il a accès à nos pensées."

Un sourire renaquit sur son visage. Un legilimens qui ne se servirait pas de ce qu'il apprenait. Un legilimens diaboliquement stupide. C'était ce que lui évoquait cette plante. Elle n'avait plus aussi peur maintenant que la chose s'était calmée et qu'elle semblait hors de portée des autres. Elle rit donc légèrement à la tentative d'humour de l'autre jeune fille.

"Oui, je m'en souviendrai. Mais je pense qu'il s'écoulera encore beaucoup d'années avant que je ne touche à ça de la façon dont tu le fais."

Elle avait envie de s'asseoir, mais elle n'avait pas encore assez confiance en ce lieu pour se poser par terre en toute quiétude. Tant pis, elle restera debout. Piétinant un peu sur le sol pour ne plus avoir mal aux pieds, elle écouta sa camarade l'interroger sur son insistance à vouloir se rapprocher d'Ayame.

"C'est pas parce qu'il y a personne dans le château. C'est juste que... Je vois qu'elle va mal. Et j'ai pas envie de la laisser comme ça. Elle a personne à part toi, je crois. Tous les Gryffondor ou presque l'ont prise en souffre-douleur. Et elle subit sans rien dire. C'est désespérant, je t'assure."

Parce qu'il était évident que Paige, du haut de ses douze ans et avec son idéalisme sur les humains pouvait convaincre Mario, Lancelot, Ethan et tous les autres d'arrêter de la mépriser. Ou même persuader Ayame de s'intégrer. Elle se disait toujours que ce n'était pas une cause perdue. Ou pas totalement.
Hein, donne lui du whisky pur-feu ? Mais elle n'était pas majeure, ni en phase de l'être. Et puis, la rendre alcoolique, c'était pas vraiment ce qu'on pouvait appeler une solution satisfaisante. Elle gâcherait plus sa vie qu'autre chose.

"C'est triste de détester tout le monde. Ca sert à rien de mettre tout le monde dans le même sac..." Hum, à réfléchir, elle mettait bien tous les Mangemorts au même endroit elle, dans la case "à enfermer à Azkaban pour toujours" Mais c'était pas pareil. Ils lui avaient fait trop de mal. Du moins, ceux qu'elle avait rencontrés. "Tu as peut-être raison. Même si je pense pas qu'elle viendra un jour vers moi. Mais elle se demandera peut-être pourquoi j'ai subitement arrêté de la relancer... Ca coûte rien d'essayer."

Elle pouffa, elle, lancer des sorts sur Mario ou Ethan ? Le dernier se vengerait peut-être, ou lui ferait un regard noir pendant des semaines, elle avait pas envie de se mettre les grands à dos. Quant à Mario, il se plaindrait par lettre à sa mère. Et il lui ferait la tête. Ce serait dommage.

"Merci pour tes conseils, je crois que le sort d'alégresse est une bonne idée, mais faudrait que je trouve un moyen pour qu'elle ne fuie pas devant ma baguette. Pendant son sommeil ?"

Evidemment, elle plaisantait. C'était mal de lancer un sort sur quelqu'un sans qu'il soit consentant et conscient des risques que ça pourrait impliquer. Non, elle ferait comme d'habitude, en essayant d'y mettre un peu plus de réserves.

Elle entendit un sifflement et se retourna. Elle ne connaissait pas cette plante, mais ce bruit ne lui plaisait pas vraiment. Elle posa ses mains sur ses oreilles pour étouffer le bruit et décida qu'il était temps pour elle de quitter ce lieu où elle n'était pas totalement à l'aise.

"J'y vais, à la prochaine Amaranth ! C'a été un plaisir de parler avec toi."

Traversant l'allée aussi vite qu'elle pouvait, elle retourna dans le parc de Poudlard, savourant l'air frais sur sa peau. Elle avait réussi à affronter des plantes pendant quelques dizaines de minutes. Avec l'aide d'une Poufsouffle certes, mais c'était déjà un exploit !
Et elle avait même eu quelques conseils concernant l'une des élèves les plus difficiles à aborder de Poudlard. Ce n'était pas une mauvaise soirée. Si on occultait la blessure lancinante sur son bras. Il faudrait qu'elle mette un pansement dessus en remontant à la tour.

HJ : merci à toi aussi Dance

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Les serres, c'est l'enfer ! / Amaranth & Paige, Mardi 12 octobre, vers 18h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: The Grass is Always Greener :: Serres-