Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sous le signe de l'Aurore & de la Constance | Faith & Amaranth - 11h le 16/10/99

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Sous le signe de l'Aurore & de la Constance | Faith & Amaranth - 11h le 16/10/99   Jeu 7 Mar - 16:50


Sous le signe de l'Aurore
&
de la Constance


    Samedi 16 Octobre, 11H tout pile tout poil.

    Les portes de la bibliothèque de Poudlard, école de sorcellerie, grincèrent pour laisser pénétrer à l'intérieur des lieux, une gamine blonde.

    « Wrâbat wrâbat. »

    La dite gamine blonde était précédée d'un gros crapaud blanc aux tâches orangées. Elle se baissa, ses cheveux en bataille en profitèrent pour s'amasser devant son visage et miss Arcker - puisqu'il s'agissait d'elle - fut contrainte de souffler dessus avec élégance (ou tout l'inverse) pour les ôter de son champ de vision, tandis qu'elle attrapait le crapaud à deux mains.
    « Wrâbat wrâbat.
    - Chhht, Zang' ! C'est la bibliothèque, il faut se taire. Je ne souh-aite pas qu'on soit éjectés comme des manants gobelins.
    - wrâbat! »
    Amaranth se félicita d'avoir dressé un crapaud aussi obéissant, puis le dissimulant dans la poche ventrale du sweat-shirt de son frère Hélios (un joli sweat vert fluo exposant un champignon rouge et jaune - à p'tits pois - fendu d'un large sourire édenté, cela se mariait fort bien avec sa jupe noire à volant, empruntée à Améthyste, ces messieurs Arcker n'ayant dans leurs affaires pas plus de jupe noire que de bas résilles, puis ses collants en laine bleue pétrole et ses doc. Martins violettes à fleurs jaunes. Ou le sens de l'esthétique par Amaranth Arcker. Son modèle féminin, ça la tuait de l'avouer, mais c'était Lou Sparrow qui avait investi sa vie, sa chambre et sa garde-robe depuis l'été dernier.)

    Ainsi le lampion blond progressa dans la bibliothèque avec calme et sérénité. Un peu la tête dans le baba, fallait l'avouer. La veille au soir, les Poufsouffle avaient pas mal fait la fête. Quasiment plus de Serpentard pour squatter leur salle co, ça se célébrait en bonne et due forme ! La demoiselle avait tout de même eu le courage de se lever pour aller travailler. Enfin, c'était rien. N'importe quelle patate muni d'un germe de neurone en aurait été capable. Du moins si vous aviez complimenté Amaranth sur cette conscience de travail ou simplement remarqué l'effort, c'est ce qu'elle vous aurait rétorqué, d'un ton neutre et désarmant.

    Ils avaient pas mal de devoirs, les petiots c'te semaine, notamment un devoir d'histoire de la magie à préparer. Elle n'avait point vu le maître des lieux, qui était un drôle de type (McGonagall avait encore fumé de la poudre de fée en recrutant) mais cela ne souleva pas vraiment son attention donc elle se dirigea droit vers les rayons de livres désirés. Avec mollesse, la troisième année tira jusqu'à elle les ouvrages nécessaires à son travail. Et ce qui devait arriver arriva, à ne mettre aucune énergie ni précaution dans ses gestes... on fait tout tomber !
    Le gros grimoire lui échappa des mains et de sa poigne de guimauve pour tomber sur sa doc martins gauche. Est-ce ça portait bonheur ? Non sûrement pas. Bien sa veine que ça ne marche pas comme ça !

    « Aïe. » Quelle bonne idée de les avoir mises, ces chaussures ! Sophia, sa belle-mère, les lui avaient achetées lors d'une sortie en "famille" à Camden Town à Noël dernier. Mélisande Sparrow s'était vu offrir les mêmes. Sur le coup, Ama les avait donc jugé très laides comme chaussures. Maintenant ça passait... Ouais okay, elles étaient plutôt hyper sympatoches ! Scoop qu'elle n'irait pas divulguer, cette ingrate d'ado. Bref, si Ama ne s'était guère fait mal pendant cette colision grimoire-pied... on ne pouvait en dire autant du dit-grimoire. Le coeur s'emballant d'une légère inquiétude, la jaune & ébène ramassa le volume. A deux mains, aussi. Il était un peu - beaucoup - corné, les pages à l'intérieur aussi, et la tranche un poil déchiré. Or, la jeune fille ne prit pas la peine de l'examiner et ne le remarqua pas, elle alla bien vite dans l'espoir de ne pas se faire remarquer puis se retourna pour s'installer à la première table qu'elle aperçut dans le coin, la plus en retrait possible.

    Boum ! Elle y posa en créant un nuage de poussière ses trois-quatre bouquins (aux éditions plomb!) dont le pauvre ouvrage meurtri, celui sur les sirènes et les créatures de l'eau. Pas très content le sus-mentionné bouquin s'était mis à suinter de la vase, sur la table. Mais cela non plus Ama ne le remarqua pas. D'une parce qu'encore une fois elle n'était pas nécessairement bien réveillée et qu'autre chose avait attiré son attention. La demoiselle assise face à elle.

    « Faith Ashworth... » murmura Amaranth Arcker, un poil surprise et immédiatement méfiante.




_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Faith W. Ashworth
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 45


Feuille de personnage
Gallions: 30
Points de Magie: 5

MessageSujet: Re: Sous le signe de l'Aurore & de la Constance | Faith & Amaranth - 11h le 16/10/99   Dim 10 Mar - 21:10


Sous le signe de l'Aurore & de la Constance
Amaranth & Faith

Samedi 16 Octobre, aux alentours de 9h30.

Après s’être agréablement bien gavée de toute sorte de mets étranges à la table du petit déjeuner (tant pis pour l’absence des elfes, Faith ne se laissait pas abattre et gobait avec joie tout ce que ses profs mitonnaient) Mini Miss Ashworth avait prévus une joyeuse et silencieuse matinée dans la bibliothèque de Poudlard. Hors de question pour la demoiselle de rester cloitrée dans la salle commune des aiglons. Car même si la pièce regorgeait de bouquins en tous genre, Baby ne s’y sentait pas vraiment chez elle. Il faut dire que les bleus faisaient de plus en plus d’efforts pour faire sentir aux rouges qu’il était temps qu’ils regagnent leur propre tour. La cohabitation avait assez durée et tout le monde semblait bouillonner d’impatience dans l’attente de la réouverture de la tour des Gryffondor.
Avec un tel climat hostile (oui oui, Faith sentait de l’hostilité dans l’air), mieux valait se réfugier en un lieu religieusement calme et neutre : la bibliothèque.

Abandonnant ses quelques camarades lèves tôt après ce petit déjeuner semi-gargantuesque, la gamine passa en coup de vent dans son dortoir avec la ferme intention d’y récupérer quelques parchemins et la liste des devoirs qu’elle avait à faire. Comme quoi, malgré son regard parfois vitreux et sa tendance à se perdre dans son monde imaginaire, Faith n’en oubliait pas de toujours faire ses devoirs et d’être une élève sérieuse et appliquée dans son travail… D’ailleurs cette fois, au lieu d’entrer nonchalamment dans son dortoir, Faith se la joua film d’action moldus (elle en avait vus un une fois) et enfonça donc pratiquement la porte avant de se précipiter à l’intérieur, baguette en l’air, en hurlant : « Saucisse ! Que personne ne bouge, j’ai une baguette ! » Là ! Mais heureusement pour Faith, le dortoir était vide (mis à part une ou deux filles perdues sous une tonnes de couvertures et bien décidées à faire la grasse matinée malgré le bruit) contrairement à la veille où une deuxième année lui avait tendus une véritable embuscade pour l’attaquer à coup de coussins. Checkant bien tous les côtés du dortoir pour s’assurer qu’un ennemi ne surgirait pas à l’improviste, Baby prit les affaires dont elle avait besoin et ressortit du dortoir en sifflotant.

Une fois confortablement installée à l’une des tables un peu isolées de la bibliothèque, la demoiselle se mit à travailler à sa façon. C’est à dire qu’elle étala sur sa table de nombreux parchemins, un livre de contes, son manuel d’histoire de la magie. Elle aligna parfaitement quelques encriers de couleurs différentes et une collection de plumes ainsi qu’une boite de dragées surprises de Bertie Crochue. Une fois son bordel maniaquement organisé (condition nécessaire au travail de la benjamine des Ashworth), elle put commencer.

Aux alentours de 11h, Faith était profondément plongée dans un chapitre passionnant d’un vieux grimoire sur l’histoire des poulpes de rivière. Voguant de mots en mots, la demoiselle était captivée par cet ouvrage classé parmi les plus barbants de tout le château. Evidement, elle avait dévié du sujet initial de son devoir d’histoire de la magie, mais la demoiselle aurait tout le temps de reprendre son travail plus tard…
Seulement, un individu non identifié était en train de troubler le silence religieux de la bibliothèque. Baby ne remarqua pas les quelques croassements et les quelques bruits sourds qui accompagnèrent l’arrivée maladroite d’Amaranth Arcker. La lionne ne leva même pas les yeux lorsque la blondinette vint s’asseoir à sa table, trop concentrée sur le chapitre les 341 différences entre un tentacule de poulpe de mer et un tentacule de poulpe de rivière. C’est seulement quand elle entendit son nom prononcée dans un murmure à peine audible que Faith sortie de sa bulle. Toute excitée à l’idée qu’un fantôme ou un joncheruine ai put murmuré son prénom, Baby leva les yeux et tomba à son grand désespoir sur un être humain. Il s’agissait d’Amaranth, une de ses camarades de Poufsouffle à qui elle n’avait quasiment jamais adressé la parole de sa vie.
« C’est toi qui m’a parlé ??? » demanda Faith tout fort, en oubliant qu’elle se trouvait dans la bibliothèque. Mais comme cette hypothèse semblait étrangement improbable, Miss Ashworth regarda quand même de tous les côtés histoire de vérifier qu’un fantôme ou un esprit frappeur n’était pas l’auteur de ce murmure.


Code ©️ Nowadays


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sous le signe de l'Aurore & de la Constance | Faith & Amaranth - 11h le 16/10/99

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aventure nocturne sous le signe du cactus
» Silvero, voleur sous le signe de la Panthère...
» Nuzlocke été du forum sous le signe de l'amour
» Aurore fait son cirque [terminée]
» Arrivée sous la pluie, un signe du destin ? | ft. Neal Cochran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: 4ème Etage :: Bibliothèque-