Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Clairon et potion, dure la concentration [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Alexy L. Carter
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 383


Feuille de personnage
Gallions: 28
Points de Magie: 0

MessageSujet: [Clos] Clairon et potion, dure la concentration [OS]   Lun 29 Avr - 16:30


09 octobre 1999, vers 07h00

Il faisait beau, les oiseaux gazouillaient tranquillement sur les branches des pommiers du jardin. Au loin, on entendait la musique que passait la radio. Un morceau qu'il avait entendu mais dont il ne se souvenait pas. Il était bien, là, allongé dans l'herbe à regarder les nuages dans le ciel.
Soudainement ce petit paradis vola en éclat et c'est une rencontre brusque avec le sol froid du dortoir qui le réveilla, en plus du son tonitruant du clairon. Il se redressa en deux deux, l'œil perdu, le cerveau embrumé et le cœur en train de faire un triathlon. Pensées soudaines... « Qui ? Que ? Quoi ? Comment ? Pourquoi ? » Après avoir relevé les yeux vers la provenance du son du dit clairon, Alexy additionna les informations. Clairon, samedi matin, dortoir, il n'y avait qu'une seule réponse possible à cette équation... Elrik Monroe ! Oui Général, mon Général !

- Hu ? C'était tout ce qui lui vint à l'esprit dans un premier temps.

Il jeta un œil à Robin qui venait de rabattre son oreiller sur sa tête. Comme il aurait aimé pouvoir en faire autant mais maintenant qu'il avait percuté le sol, le froid avait eu le temps de s'insinuer de ses orteils jusqu'à la racine de ses cheveux. Il sauta sur son lit et se réchauffa les pieds.
Il haussa un sourcil quand il entendit le pourquoi ils avaient été réveillé au doux son du clairon, son visage se décomposa littéralement. Potion ? Des potions ? À sept heures du matin ? Un samedi ? Lui ? Monsieur Monroe voulait-il qu'il fasse exploser le château de bon matin ? Il n'aimait plus Poudlard ?
Alexy était mortifié... Il faillit ouvrir la bouche pour se plaindre avant de se souvenir que ça ne servait à rien et comme de fait, la voix de Monroe lui atteignit les oreilles aussi doucement que le son du clairon. Pas question d'un « Je suis nul en potion. ». Zut, zut, zut et re zut ! C'était injuste !

Ronchonnant intérieurement et en silence, Alexy enfila ses chaussettes en prenant le soin de ne pas penser à la vision que Robin lui avait offert après le réveil brutal. Il gigota un orteil à travers le trou de sa chaussette. Mince... Il faudrait qu'il en rachète bientôt. Mais les soucis de chaussettes trouées ne suffirent pas à le détourner de ses pensées.
Voir Robin, étalé comme ça dans son lit, en boxer, la couverture repoussée sur ses pieds, marmonnant contre le réveil brutal, rabattant l'oreiller sur sa tête, ses cheveux en pagailles, sa moue boudeuse... Alexy n'avait encore jamais vraiment remarqué à quel point il était capable de retenir autant de chose sur son ami. Il s'était posé la question plusieurs fois... Était-il vraiment amoureux ? Était-ce juste une amitié très puissante ? Il commençait seulement à comprendre que tout ça relevait beaucoup plus de l'amour que de l'amitié, aussi forte soit-elle.
Tout en soupirant, il enfila le reste de ses fringues en baillant comme il se doit tout en oubliant de mettre la main devant sa bouche. Son regard se perdit de nouveau sur le corps étalé de son ami. Ressaisis-toi Alexy, ressaisis-toi !

- Huuuuum... Protestation profonde d'un esprit réticent à bosser sur une potion dès sept heure du matin, un samedi, alors qu'il avait toujours été nul en la matière. Mais aussi, protestation monumental d'un esprit tentant de contourner la seule vision s'imposant d'elle même quoi qu'il tente de visualiser !

Alexy se leva et enfila ses grosses chaussures, ça caillait dans les cachots. Voyant que Robin ne semblait pas motiver à bouger, il se décida à le secouer doucement par l'épaule. S'il ne se levait pas, Monroe en ferait du petit bois.

- Robin... Faut vraiment que tu te lèves, si Monsieur Monroe apprend que t'es pas descendu, il va te coller pour deux semaines au minimum... Je suis sûr qu'il en est capable. Alexy bailla à nouveau et se passa une main dans ses cheveux en pétard et laisser tomber l'idée même de les faire ce matin.

Dans l'intervalle, Robin enlaça la taille d'Alexy comme on attrape un ours en peluche. Alexy se figea tout net. Dans sa tête, ce fut l'apocalypse. Son cœur qui avait couru un triathlon à cause du réveil en fanfare était en train d'en refaire un pour une tout autre raison. C'était les bras de Robin qui l'enlaçaient... lui, comme ça... Parce qu'il se sentait bien avec lui peut-être. Il n'en savait rien mais en attendant, il ne savait vraiment pas quoi faire, dire, penser. Il se sentait bêtement bien et serein. Son cœur se calma d'ailleurs après coup tant il se sentait à sa place comme ça. Amour ? Amitié ? Amour ? Amitié ? Dur, tellement dur de mettre les choses au clair. C'est heureusement ce moment que choisit Robin pour marmonner.

- 'veux pas me lever Al... Pas envie...

- Je sais Roro... Mais si tu te lèves pas, tu vas vraiment avoir un souci. Tu sais à quel point il aime qu'on fasse ce qu'il dit. Tu sais... chef oui chef... Il regarda Robin et posa sa main sur sa tête, le temps qu'il le relâche et remue comme un être vivant. Là... tout était parfait.

Une fois qu'il fut certain que son hyperactif de meilleur ami se lèverait, il se dirigea d'un pas traînant vers la salle commune où il attendrait Robin. Il était déjà suffisamment perturbé par cette matinée pour réussir à regarder Robin se changer pour descendre dans les cachots. Quand il arriva, c'est ensemble qu'ils descendirent, un peu à la traîne comparé à Hélios mais au moins... ils étaient descendus !

Arrivé devant le cachot, c’est une surprise de taille qui attendait Alexy. Amaranth Arcker… Monsieur Monroe lui avait collé un binôme bien étrange qui protesta dès qu’elle vit le blondinet de deux ans son aîné rappliquer.

- Le cap’tain casse-noisettes m’a dit d’être ton larbin en potion pour la journée. Ça craint, on est samedi… ça craint grave ! Il avait saisi mais elle insista à nouveau. Ça craint. C’est naze.

Oui… pour lui aussi, devoir faire des potions le samedi, comme le disait Amaranth… ça craignait grave. Aussi, coupant court aux protestations de sa collègue du jour, Alexy entra dans le cachot.

- Comme tu dis oui… ça craint grave.

Pendant ce temps, Robin souriait de toutes ses dents. Sans doute souriait-il d’avoir entendu son blondinet d’ami utiliser l’expression « ça craint grave », pas vraiment dans son vocabulaire habituel.

Après un énième bâillement, Alexy alla se poster devant son chaudron et attrapa le papier pour soudain devenir blême. Si le jaune et noir avait été expressif, on aurait sans doute entendu crier dans les cachots mais au lieu de ça, un profond silence navré. Il se sentit soudain très nul, très las, très lâche. Et s’il disait… qu’il n’avait pas pu, qu’on l’avait réclamé ailleurs ? Mais ça, ça n’était pas Alexy, il obéirait vaille que vaille quitte à décevoir son directeur en concoctant la pire potion de tous les temps.
Pendant que son mini binôme s’affairait, il en fit autant. Il allait essayer, il ne partirait pas vaincu, ça non ! Ou alors un petit peu vaincu seulement…

La première étape, ça, ça le faisait, pas trop compliqué. Il fit la chose correctement sans l’aide de personne, encore heureux vu la simplicité de la chose. En deux coups de cuillère à pot, les quatre tiges d’hivernales avaient atterri dans le chaudron. C’est après que les choses se compliquèrent.
Écrabouiller des moustaches de strangulot relevait du sport olympique magique et la preuve fut vite faite quand il dut se mettre à rattraper ses ingrédients avec l’aide d’Amaranth. Résultat, jamais la bonne quantité de poudre de moustache dans le chaudron.
Alexy se sentait passablement démoralisé. Les potions, ça n’étaient vraiment pas sa matière de prédilection. Monsieur Monroe le savait, alors pourquoi le réveiller lui ! Lui, nul parmi les nuls en la matière. C’était du gaspillage d’ingrédients. Ça n’était pas juste. Un peu plus et Alexy se serait mis à bouder si une potion n’attendait pas devant son nez.
Le pire dans cette histoire, c’était que Robin, enthousiaste au possible ne renonçait pas à beugler à travers l’espace qui les séparait pour parler. Plus d’une fois, Robin dû entendre les protestations de son grand blond de copain. Alors qu’il tentait vainement de l’encourager, Alexy en oublia quelque peu sa potion malgré tout et c’est trop tard qu’il retira ce qui devait l’être. La potion vira au vert… elle n’était pas censée prendre cette couleur du tout. Même si la motivation – presque – était là, il y avait eu mieux à ce stade de préparation.

Incorporer les gouttes d’huile d’eau ne fut pas l’horreur du siècle comparé au reste. Les cinq gouttes rejoignirent la préparation comme c’était prévu. À ce stade, Alexy était encore persuadé de pouvoir sauver la potion. Si, si, il était optimiste ou alors utopiste. Oui… utopiste, c’était nettement plus approprié. S’il y croyait, c’était parce qu’il voulait au moins en réussir une. Une toute petite potion de rien du tout… Il n’en demandait pas beaucoup si ? Et bien visiblement, c’était trop demander !
Quand Robin vint le chercher pour se balader ou se divertir durant les trois heures où la mixture devait reposer, Alexy refusa. Il ne quitterait pas ce chaudron des yeux ! Pas question. Il laissa filer Amaranth en lui promettant de dire à leur directeur de maison qu’elle était restée tout du long. Autant s’auto-punir seul. Non, il n’était pas stupide, il savait que fixer le chaudron durant trois heures en clignant des paupières tous les trente-six du mois n’y changerait rien. Juste… autant… il ne savait pas trop, tenter de… bref, faire quelque chose, assumer son fiasco, se persuader encore un peu ? Il ne savait pas mais voilà.
Pourtant, bon gré mal gré, Robin réussi à extraire Alexy de son marasme potionnesque pendant quelques temps. Il parvint même à le faire sortir dehors, dans la cours ! Comme quoi, il ne fallait pas désespérer. Il fallait dire qu’aujourd’hui, l’attaque du câlin – pour le convaincre de sortir – avait parfaitement fonctionné… peut-être à cause du réveil au clairon ? Mauvaise foi ! C’était surtout la vision de Robin ce matin qui le rendait moins grincheux à propos de son énième foirage. Il pouvait bien dire que c’était aussi la faute de Rogue, il n’en resterait pas moins nul. Prendre l’air avec Robin parvint au moins à le faire sourire un petit peu entre deux grincements de dents.

Une fois de retour dans les cachots après leur balade, à la fin du temps imparti pour le repos de la potion, Alexy put constater que la chose dans son chaudron était de couleur verte… remuait bizarrement et ça n’est qu’une malheureuse fiole – et encore – qu’il parvint finalement à remplir. Penaud, il regarda le résultat de son travail du jour.
Il aurait dû rester coucher et se laisser coller pour Dieu seul savait combien de temps. La vie était injuste… C’est la main de Robin sur son épaule qui le consola un peu alors qu’il soupirait comme un Diable. L’oisiveté, vraiment, ça devait avoir du bon.


Dernière édition par Alexy L. Carter le Mar 30 Avr - 23:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alexy L. Carter
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 383


Feuille de personnage
Gallions: 28
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Clairon et potion, dure la concentration [OS]   Lun 29 Avr - 16:31

    • Barrière Aqueuse

    Ingrédients : 4 tiges d'hivernales ; Moustaches de strangulot en poudre ; 4 ou 5 Gouttes d'huile d'eau ; Fioles de verre extra fin.
    Effet : Défensif, projetée autour du sorcier provoque l'apparition d'une grande barrière d'eau magique protégeant des sortilèges offensifs de niveau égal ou légèrement supérieur si elle est bien réalisée.
    Préparation : Couper les tiges d'hivernales en très fines lamelles ; y incorporer ensuite les moustaches de strangulot écrabouillées (écrabouillez les vite avant qu'elles ne s'échappent de votre bocal) ; les retirer après 13 minutes 55 d'infusion et incorporer 4 ou 5 gouttes d'huile d'eau. Cela suffit pour tout le chaudron. Remplir des Fioles de verres extra fin de cet mixture après l'avoir laissée reposer 3 heures.
    ► Accessible Novice
    © Elrik H. Monroe


Rang de Potion : Novice | Résultats du dé →
+1 au dé, grâce à l'aide d'Amaranth Arcker.
1) La potion est du genre très instable ! et toute verte, vous avez de quoi en remplir tout juste une fiole.... mon dieu qu'est-ce que ça va donner ! Là ! (Alexy, bonjour, je sers à rien avec un chaudron !)
2/3/4) Mouais, vous remplissez 2 fioles d'un liquide bleu qui ressemble vaaaaaguement à quelque chose, mais quel en seront les effets ? Hum... à voir ! C'est pas grave, vous aurez essayé !
5) Ouuuh mais c'est que c'est pas mal du tout ! Vous avez de quoi remplir 1 bonne fiole de cette barrière aqueuse de rang Novice - elle rapportera +1 au score de défense en cas de combat. Ses effets ne seront certes pas très longs ou efficaces mais c'est déjà ça !
6 & +) Ouuuh mais c'est que c'est pas mal du tout ! Vous avez de quoi remplir 2 bonnes fioles de cette barrière aqueuse de rang Novice - elle rapportera +1 au score de défense en cas de combat. Ses effets ne seront certes pas très longs ou efficaces mais c'est déjà ça !


Dernière édition par Alexy L. Carter le Lun 29 Avr - 16:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Clairon et potion, dure la concentration [OS]   Lun 29 Avr - 16:31

Le membre 'Alexy L. Carter' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elrik H. Monroe
Unbowed, Unbent, Unbrokenh
Unbowed, Unbent, Unbrokenh


Messages : 1708


Feuille de personnage
Gallions: 134
Points de Magie: 97

MessageSujet: Re: [Clos] Clairon et potion, dure la concentration [OS]   Sam 4 Mai - 7:32

    Parfait Soldat !
    Elrik récupère le boulot le lendemain, le dimanche 10 octobre. Le 9, il est rentré... tard !
    hum !

    Bon, devant la tête du chaudron et de la potion, il t'explique qu'il y a encore du boulot à faire, enfin c'est rien, ça te crée des objectifs, c'est formateur ! Mais ce qu'il apprécie et remarque, c'est que tu t'es acquitté de ta tâche immédiatement et que tu n'as pas salopé le cachot !
    Vu l'état de la potion, ça ne devait pourtant pas être beau à voir. Il examine un peu ta fiole, l'ouvre, la sent - ça pique les yeux, non, il ne pleure pas !!!! - mais après un petit temps de réflexion il te la redonne en te conseillant d'aller la jeter, de préférence dans l'évier du cachot le plus reculé et de prendre tes précautions ! Mais t'es grand, tu peux le faire tout seul, dit-il !

    Avec une claquounette sur la joue il te remercie, Soldat !
    Héhé !


    Tu récupères donc un fiole de potion douteuse aux effets non déterminés dans ton inventaire bouing
    Si tu veux la jeter ou lorsque tu voudras l'utiliser, tu n'auras qu'à mp Master of Puppets !

_________________

Spoiler:
 


Nous vaincrons lentement, mais sûrement !
- le club des escargots

Plus que 4/8 ! @_@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Clairon et potion, dure la concentration [OS]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Clairon et potion, dure la concentration [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» potion de boost des familiers
» Procédure d’annulation et de dissolution
» Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.
» ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]
» 1ère liste dure (d'un joueur mou) pour démarrer les tournois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: Cachots :: Cours de Potions & de Divination-