Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Avoir l'avantage d'être deux || Bedwyr&Lukas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Lukas St H. Sways
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 209


Feuille de personnage
Gallions: 125
Points de Magie: 87

MessageSujet: Avoir l'avantage d'être deux || Bedwyr&Lukas   Mer 15 Mai - 14:19

Lukas était bien, là. Oui, vraiment, il était bien.

Blotti sur un canapé où s'entassaient déjà plusieurs élèves, entre l'accoudoir et Kenneth, perdu dans son graaaand pull en laine rouge tout doux, tout chaud, ses bras rentrés en mode « je suis un manchot et je le vis bien », jambes étendues, les sons isolés, devenus qu'un vague brouhaha en bruit de fond, ne fixant pas grand chose et ce pas grand chose d'un œil morne.

Une larve. Il était une larve.

Mais, pour sa défense, il n'était pas seul parce qu'on était dimanche après-midi et que tout le monde était une larve le dimanche après-midi, c'était un fait, à part les Serdaigles qui trouvaient toujours des devoirs à faire alors qu'ils avaient tout fini la veille. Il n'était pas encore assez tard pour le Gryffondor pour s'intéresser à ses propres devoirs qui patientaient dans la pile de choses à faire. Aujourd'hui, la pile n'avait pas avancé d'un chouilla. Immobile quand lui depuis maintenant un heure. Il n'avait rien foutu, ni ses devoirs, ni envoyer une lettre à son père, encore moins aller parler à Abby. Et le mieux dans tout ça, c'était qu'il avait réussi à ne pas se sentir coupable. Merci l'habitude de la procrastination qui, répétée depuis quatre ans, avait entraînée la dé-culpabilisation. Il verrait ça, plus tard.

En général, il voyait tout, plus tard.

Tout sauf son estomac qui, doucement, caché dans son corps, commençait à grogner, à protester, à se manifester. Lukas se rendit compte, quand le cri de son estomac parient à ses oreilles et peut-être même à celles de Kenneth, que ça faisait longtemps qu'il n'avait pas mangé. Une heure, quoi. Peut-être un peu moins. Sûrement un peu moins. En tous cas, le goût de son dernier bonbon s'était totalement effacé. Ouais, il avait faim. En plus, il devait être 16 heures et 16 heures, c'est l'heure du goûter. Il aurait pu se lever et aller chercher son paquet de bonbons dans son dortoir pour le manger tranquillou tout seul mais manger des bonbons seul, c'était un peu nul. Or, il ne pouvait plus dire à Abby « viens, allons manger des bonbons en réfléchissant à d'autres conneries ». Donc, Lukas arriva à la conclusion qu'il fallait trouver quelqu'un avec qui il pouvait partager les sucreries. Tous alliés dans la fabrication des caries.

Oui, mais qui ?

Il passa en revue tous ceux qu'il pouvait voir, qu'il appréciait, tous ceux qu'il n'avait pas déjà embêter/racketter, quelqu'un de gentil. Puis, après quelques minutes de réflexion, il trouva la cible idéale : Bedwyr Westchester, son camarade de Poufsouffle. Il avait une bonne tête.

Il passa encore quelques instants à se dire qu'il fallait qu'il se lève parce qu'il lui semblait que son corps était bloqué dans cette position de larve, accoutumé, puis il se leva, alla chercher ce qu'il avait besoins (friandises qu'il fourra dans ses poches et chaussures) et quitta la salle commune.

Bon, il se sentit bien con, une fois dehors. Il ne savait pas du tout où il était, le Bedwyr. Tant pis, il allait le chercher. Sa quête commença par la descente des étages afin de se rapprocher de la salle commune des Poufsouffles mais il n'eut pas besoin d'aller jusqu'à poireauter devant qu'il croisa la préfète des Poufsouffles. Impeccable. Il s'en approcha. … Comment elle s’appelait déjà ?

-Hey Stone ! Brastone ou Broustone !
-C'est Branstone mais c'est pas grave, t'es kawaï !
-Merci.

Il avait fichtrement aucune idée de ce que voulait dire « kawaï » mais, ça semblait être un compliment...

-Bref, tu vas bien ? Sympathique ton sweet à oreilles de chat.
-Oh, merciiii.
-Faudrait que je pense à demander à ma mère de m'en faire un.

Oui, oui, techniquement, Lukas avait un minimum le sens de la mode. Mais un sweet à oreilles de chat c'était trop mignon. (Bonjour, mon perso est un gros gamin)(La joueuse aussi)

-Bref. Je voulais te demander si tu savais où était Bedwyr Westchester ?
-Oui, je sais où il est ! Je l'ai vu dans la cour extérieure !
-Merci bien !

Elle était cool, Stone !

Et voilà comment, après une quête incroyable, Lukas trouva effectivement Bedwyr dans la cour extérieure. Il alla le voir, grand sourire niais aux lèvres et lui tendit des bonbons.

-Salut Bedwyr ! Tu fais quoi, tout seul, là ? Tu veux des bonbons ? Ils sont à la cannelle, ils piquent un peu mais on s'y fait ! Tu vas bien ?

Inondation de questions et enthousiasme un peu démesuré. Plus qu'à espérer qu'il ne prenne pas peur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Avoir l'avantage d'être deux || Bedwyr&Lukas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: The Grass is Always Greener :: Cour Extérieure-