Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dis, ça descend des poules, les lutins ? | Loki & Anastasia (22 octobre, après le petit déjeuner)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Anastasia Rees



Messages : 581


Feuille de personnage
Gallions: 66
Points de Magie: 5

MessageSujet: Dis, ça descend des poules, les lutins ? | Loki & Anastasia (22 octobre, après le petit déjeuner)   Mar 21 Mai - 23:02






Sus aux lutins !

Loki & Anastasia.

Ana avait mal dormi, cette nuit là, très mal dormi. La petite, très impressionnable, faisait régulièrement des cauchemars, qu’elle oubliait aussi sec. Mais pas cette fois ci. L’astronomie avait du lui taper sur la tête, car elle s’était vue voler à dos d’étoile filante, en direction d’une planète étrange, peuplée de gens probablement dérangés. Perchée sur son astre, elle avait eu l’impression de voir des êtres vivants qui déambulaient de manière tellement saccadée qu’on aurait pu les prendre pour des zombies, ou pour des sorciers qui s’étaient désartibulés en transplanant. Elle aurait souhaité que ce soit réellement le cas, elle aurait pu en rire, et effacer cette image de sa tête.

Mais plus elle approchait, plus elle se rendait compte qu’il n’en était rien. S’ils avaient changé de forme entre temps ou si la distance lui avait joué des tours, elle n’en avait aucune idée, mais elle était terrorisée. Elle se retourna pour faire demi-tour, mais l’étoile filante s’était volatilisée dans le vide – bien trop grand et bien trop noir au goût de la petite, qui, si elle n’était pas tétanisée comme lorsqu’il y avait de l’orage ou qu’elle voyait un animal minuscule et pas mignon, avait tout de même un peu peur. Après tout, si elle tombait, elle risquait de se faire très très mal.

Préférant se confronter aux habitants de la planète, elle se retourna vers eux et ne put s’empêcher de frissonner face à ces robots ailés et démoniaques. Leurs yeux rouges n’inspiraient pas confiance à mini Rees, qui se retenaient de détaler uniquement pour ne pas partir dans une chute sans fin dans l’espace. Elle essaya de prendre sa baguette pour les attaquer – après tout, si elle les faisait exploser ou les blessait, ça serait pas trop grave, ils étaient méchants, eux ! -, mais ce qui sortit de sa poche de robe de sorcière était bien loin d’être une baguette.

Il s’agissait d’une pousse de maïs, mais qui faisait au moins deux fois la taille d’Anastasia. Si elle avait su ce que c’était, elle l’aurait probablement qualifiée de Géant Vert, ou de maïs O.G.M. Dans une tentative désespérée, elle l’agita frénétiquement en direction des pieds des robots, essayant de les faire tomber, mais la pousse ne fit que se plier, et énerver les hommes de métal. D’un même mouvement, ceux-ci se mirent à courir sur elle, menaçant de la submerger, leur nombre semblant infini. Terrorisée, elle se réveilla en sursaut, le cœur battant plus que de raison.

Elle regarda le réveil d’une autre élève de son année. 6h30. Si elle se rendormait, elle ne se lèverait jamais à temps pour petit déjeuner, et au bruit que faisait son estomac, elle avait visiblement déjà très faim. Et puis, elle avait la matinée libre, comme tous les petits, et elle voulait en profiter pour explorer le château ! Avec Loki, s’il était d’accord. Elle s’assit sur son lit, réfléchissant à ce qu’elle pouvait faire. Se déguiser ? Non, toute seule, c’était pas drôle, et puis elle avait pas de lumière, elle ferait du bruit en fouillant dans sa malle. Lire ? Oui, elle pourrait avancer en histoire de la magie avec son manuel. Mais, mais… C’était pas drôle non plus, et puis, elle était pas réveillée, elle comprendrait surement rien.

Plus elle réfléchissait, et moins elle savait quoi faire. Et puis, ça lui sauta aux yeux ! Le livre sur les créatures magiques ailées qu’elle avait emprunté à la bibliothèque ! Mais elle y voyait rien, et elle savait pas trop où elle l’avait rangé. Et elle voulait pas réveiller les autres. Si seulement elle avait pu lancer un sortilège, pour le faire venir à elle… Mais elle en connaissait pas. Elle pouvait peut-être faire un lumos ? Elle avait découvert le sortilège dans un autre livre qu’elle avait pris à la bibliothèque, qu’Alan lui avait passé alors qu’elle cherchait des informations sur les origines du sortilège Rictusempra. Bien qu’elle ne s’en rende pas compte, l’entrainement à lancer le Rictusempra avec le gentil Serdaigle, associé aux encouragements de Candice qui essayait de la convaincre que la magie était pas si mauvaise, portait ses fruits, et la première année envisageait de plus en plus souvent de se faciliter la vie en utilisant la magie.

Prenant réellement sa baguette qu’elle gardait sous son oreiller par superstition (et si elle lui en voulait de la ranger dans sa malle, et qu’elle lui faisait encore plus rater ses sorts ?), elle murmura un lumos. Sa baguette s’alluma en clignotant, alarmant la sorcière qui avait peur que l’alternance lumière/obscurité ne réveille les endormies, mais cela dura très peu de temps, et Anastasia n’entendit aucun bruit, à son grand soulagement. Bien que peu efficace, elle avait eu le temps d’apercevoir sa malle, et avança vers elle… probablement un peu trop vite sans prendre en compte sa maladresse flagrante lorsqu’elle était mal réveillée, car elle la heurta dans un bruit sourd, étouffant un gémissement de douleur. Ne souhaitant pas déranger davantage, elle tâtonna très doucement pour ouvrir la malle et trouver son livre, pestant de ne rien voir. Elle envisagea un instant de lancer un autre lumos, mais la peur de faire exploser la pièce ou sa baguette ou un quelconque objet la reprit, et l’en empêcha. Sortant par erreur son miroir, celui-ci capta et refléta la lumière de la lune depuis la fenêtre enchantée du dortoir, et éclaira légèrement ses livres, lui permettant de trouver le graal, le fameux livre, après avoir écarté sans bruit mais sans ménagement les objets superflus – d’une seule main, c’était pas facile, après tout. Elle en profita pour prendre son livre creux magique (on le lui avait ensorcelé pour qu’il soit sans limite de contenu), sur une impulsion sans bien savoir pourquoi, et le mettre dans son sac de cours, en prenant soin de le vider sur son lit avant. Tout comme son sac, elle trouva au pied de son lit les vêtements qu’elle y avait jetés la veille en se mettant en pyjama, et s’habilla pour ne pas avoir à remonter et déranger les autres quand elle irait petit déjeuner.

Elle se posa dans la salle commune, lisant sans vraiment comprendre son livre, étouffant fréquemment des bâillements, jusqu’à ce que ses yeux se posent sur un chapitre qui l’intrigua.

“Le Doxy est une petite créature couverte d'une épaisse fourrure noire et ressemblant à une fée. Il possède des dents pointues et venimeuses (AF). Les Doxys sont des pestes. Ils infestent les maisons, s'installent dans les rideaux. On ne peut les exterminer qu'à grand renfort de Doxycide. C'est également une bonne idée d'avoir un antidote contre le venin de Doxy sous la main.”
Sources : HP6 et les Animaux Fantastiques, rassemblé par EHP.

Des fées qui pondent des œufs ? Le cerveau un peu embrumé de la petite fille prit des chemins que nul ne comprendrait, pas même elle, et en arrivait à la conclusion que les Doxys devaient être liés aux poules – après tout, ils pondent des œufs tous les deux, l’un devait être né grâce à l’autre, non ? Réfléchissant davantage, elle en conclut que comme les lutins de Cornouailles ressemblaient aux Doxys, d’après une illustration de son livre, ils devaient eux aussi descendre des poules, et pondre des œufs, et les lutins pas de Cornouailles aussi, parce que tous les lutins devaient être pareils, c’était évident !

Cela lui donna une idée, à mettre en pratique plutôt qu’explorer le château, mais elle voulait pas le faire toute seule… parce que ça serait plus marrant à deux, évidemment, certainement pas parce qu’elle avait un peu peur de se faire mordre par un lutin (ils avaient peut-être des dents pointues et venimeuses, eux aussi !). Rangeant le livre dans son sac, elle décida qu’elle allait manger, peu importe l’heure. Elle avait faim, et puis si elle devait attendre dans la grande salle, eh ben elle attendra ! De toute façon, il fallait qu’elle attende que Loki se lève. Autant qu’elle mange, et qu’elle réfléchisse à la façon de prouver que les lutins pondaient des œufs comme les Doxys et comme les poules, après tout, là où elle pourrait faire du bruit sans déranger personne et sans risquer de réveiller qui que ce soit.

Elle aimait pas trop les repas que ses professeurs faisaient, les jugeant trop bizarres. Non mais vraiment, du lait de boursouflet ! Et puis, pauvres boursouflets, ils devaient souffrir. Et du porridge gluant ? Beurk, beurk, beurk ! Elle prit un bagel, s’étouffa en avalant un trop gros morceau et le fit difficilement passer avec du jus de fraise (« ça, au moins, c’était bon ! », s’écria-t-elle à haute voix en bonne fayotte).

Elle scrutait régulièrement les portes de la grande salle, jusqu’à ce qu’elle voit Loki y pénétrer, et se lève en trombe pour courir vers lui et lui annoncer leur programme de la journée. Sans même envisager qu’il n’en ait pas envie. Elle avait besoin qu’on la protège, de toute façon, si un lutin mangeur de petites filles décidait de l’attaquer. Elle aurait peut-être du prendre son costume de chevalier dans sa malle, pour qu’il se sente plus fort ? Bah, il avait pas besoin de ça, son ami était déjà fort ! Elle se retint de lui faire un câlin, malgré la forte envie qu’elle en avait, et se contenta d’un bisou sur la joue. Sautant sur place, elle prit la parole pendant que Loki allait s’asseoir pour petit déjeuner.

« Loki, Loki, Loki ! J’ai une idée trop cool pour notre journée ! J’ai lu là-dedans, dit-elle en montrant son livre, que des Doxys, c’est des espèces de fées bleues qui ressemblent à des lutins, pondaient des œufs, comme les poules ! Et du coup, comme les Doxys ressemblent à des lutins, eh ben les lutins ils doivent pondre des œufs aussi, tu crois pas ? Du coup, je me suis dit qu’on pourrait partir à la recherche de lutins, pour observer leurs œufs, ce matin ! En commençant par le hall d’entrée ! Y’a plein de portes, y’a plein de marches, et puis y’a plein de recoins où les lutins pourraient se cacher ! Ça va être drôlement drôle ! Tu viens, hein, dis, hein ? »

Surexcitée, elle ne savait pas réellement si son ami comprenait un traitre mot de son flot de paroles, mais elle avait hâte qu’il ait fini de petit déjeuner et qu’ils puissent aller commencer leur recherche. Elle se tut, finalement, pour terminer de manger le bagel qu’elle avait en main, et boire la fin de son verre de jus de fraise, laissant ainsi un peu de répit au petit Thorn, alors qu’elle reprenait un bagel et un verre, le regardant malgré tout d’un air joyeux et impatient tout en restant debout.

« En plus, j’ai un secret à te montrer pour ranger les œufs ! Mais tu dois me promettre de rien dire à personne ! Surtout pas à Malone, elle veut toujours être meilleure que moi, et avoir les meilleures choses, et elle voudrait me le voler ! Tu promets ? Hein, dis ? Ça sera entre toi et moi. Y’a que mon frè… »

Elle s’interrompit, comme à chaque fois qu’elle manquait d’évoquer son frère. Plusieurs personnes avaient du remarquer qu’elle refusait d’en parler, dont Loki probablement, mais elle ne leur laissait généralement pas le temps de la questionner, bavarde comme elle était, et ça n’allait pas changer à l’instant, sauf si Loki finissait par vraiment vouloir savoir.

« Je me suis trompée, se reprit-elle en mentant, y’a ma grande sœur et moi, et ma maman aussi, qui savons. »


© Méphi.




Alea Jacta Est a écrit:
Nombre de mots : 1930/3000.
Mot à caser : Madonna, bébé lapin, Pierrafeu, maïs OGM, micro-onde et sirène en chaleur


Dernière édition par Anastasia Rees le Mer 22 Mai - 1:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Anastasia Rees



Messages : 581


Feuille de personnage
Gallions: 66
Points de Magie: 5

MessageSujet: Re: Dis, ça descend des poules, les lutins ? | Loki & Anastasia (22 octobre, après le petit déjeuner)   Mar 21 Mai - 23:57

Novice en Sortilèges | Lumos :
 


Dernière édition par Anastasia Rees le Mer 22 Mai - 2:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: Dis, ça descend des poules, les lutins ? | Loki & Anastasia (22 octobre, après le petit déjeuner)   Mar 21 Mai - 23:57

Le membre 'Anastasia Rees' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dis, ça descend des poules, les lutins ? | Loki & Anastasia (22 octobre, après le petit déjeuner)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dis, ça descend des poules, les lutins ? | Loki & Anastasia (22 octobre, après le petit déjeuner)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vidéos à discussions sur l'élevage des poules en Haiti et ailleurs.
» Le Temple Des Lutins [Pv]
» Mutins, lutins [Libre]
» Les lutins
» les poules

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: Rez-de Chaussée :: Hall d'Entrée-