Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: [Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan   Sam 3 Mar - 12:38



    Galaad & Alan
    © Never-Utopia

    Bibliothèque de Poudlard ; samedi 4 septembre 1999 ; 10H.

    Assis à l'une des tables de la bibliothèque vide, Alan lisait. Le manuel de divination qu'il avait emprunté était épais mais ce n'était pas un détail de ce style qui allait déranger l'aiglon. Le silence qui régnait dans la bibliothèque, presque vide ce dimanche matin, était salvateur. Après le désordre ambiant qui régnait dans leur salle commune, actuellement squattée par des êtres canon mais peu civilisés forts bruyants, un peu de calme et de sérénité faisait le plus grand bien à l'aiglon. Sans compter que le baiser qu'il avait plus ou moins accidentellement échangé avec Ethan avait créé une nouvelle gêne entre eux et les deux adolescents s'évitaient du mieux qu'ils le pouvaient depuis la rentrée … c'est à dire qu'ils s'évitaient difficilement, étant donné que, par des circonstances dramatiques, ils étaient venus à partager la même salle commune. Bref.

    Alan lisait, donc, tâchant difficilement de se concentrer sur les quelques lignes que ses yeux avaient semblait-il choisit comme cible, incapable de comprendre quoi que ce soit. Bordel ! Mais la divination n'avait jamais été un problème. L'aiglon avait toujours adoré cette matière, dès sa première année ! Il avait même demandé s'il pouvait suivre un cours. Bien entendu, cela lui avait été refusé. Pas dépité pour autant, l'enfant qu'il était alors et qu'il est toujours avait travaillé seul, s'assurant un bon niveau lorsqu'il serait prêt à commencer cette option. Ses efforts avaient payés et aujourd'hui, la divination était la matière de prédilection du jeune aiglon. Alors pourquoi, non d'un lion emplumé vous aussi, vous trouvez cette phrase chelou ? n'arrivait-il pas à comprendre le moindre mot qu'il lisait ? Pourquoi ce passage sur les feuilles de thé lui semblait-il bien nébuleux ? … Peut être parce qu'une certaine scène se rejouait en boucle dans son petit cerveau perturbé par de récents évènements, une scène qui mettait en jeu un certain lion et lui même dans un couloir obscur ? Ah, bah oui. Peut être bien.

    A côté de l'ouvrage, la tasse pleine de feuille de thé refroidissait lentement. L'aiglon avait eu l'air particulièrement ridicule, à traverser Poudlard armé de sa tasse vide et de son ouvrage pour se rendre jusqu'à la bibliothèque mais pour être parfaitement honnête, il s'en contre fichait. Il voulait bosser, d'un p'tit bonhomme, et c'était pas les imbéciles qui rigolaient sur son chemin qui allaient l'en empêcher. Alan avait donc gagné la bibliothèque calmement, saluant au passage la bibliothécaire. Il s'était installé, avait ouvert son ouvrage … et son cerveau avait refusé de passer en mode « travail ». Ça alors, c'était étrange …

    - Bordel de merde … jura dans sa barbe tout bas Alan, se surprenant lui même.

    A croire que cette Alicia qui squattait tout le temps avec Joren commençait à avoir une mauvaise influence sur lui. Du coin de l’œil, Alan remarqua la porte de la bibliothèque s'ouvrir … sur Galaad Westchester. Malgré lui, l'aiglon serra les poings. Depuis que ce type avait insulté les moldus, dans le train, la vision qu'en avait Alan avait changé. L'année passée, Galaad était … non pas un ami, mais un camarade avec qui Alan avait du travailler. Leur collaboration s'était très bien passé et les deux garçons avaient appris à s'apprécier. Si il était impossible de comparer cette relation à une véritable amitié, leurs échanges n'en restaient pas moins cordiaux. Mais depuis qu'il avait poussé plus ou moins volontairement restons flous là dessus, Alan se doutait que les choses allaient changer. Lui même n’éprouvait plus que du méprit à l'égard du Serpentard. Lou s'était chargée de lui raconté l'attitude qu'il avait eut, lors de l'année où les mangemorts avaient régné sur l'école. D'ailleurs, c'était étrange qu'elle ne lui ai rien dit plus tôt, mais passons. Bref, Alan avait comprit que celui qu'il avait presque considéré comme un ami n'était finalement pas quelqu'un de très recommandable. Enfin bref. Bon. Sa divination, maintenant …

    Tout à ses réflexions, Alan n'avait pas remarqué que quelqu'un tirait la chaise qui lui faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan   Sam 3 Mar - 14:31

    Après deux premières nuits chez les Poufsouffle très difficiles (trop de jaune, ça lui donnait mal à la tête), Galaad avait enfin réussi à trouver le sommeil. Le jeune homme s’était effondré dans son lit sur les coups de vingt heures, avait fermé les yeux et ne les avait pas rouvert avant neuf heures le lendemain matin. Merlin ça faisait un bien fou... Galaad souriait comme un bienheureux dans son lit, bien que jaune, la couverture rabattue sur son visage. Heureusement que les rideaux du baldaquin étaient fermés sinon sa réputation de Grand Méchant Loup (c’est celaaaaaa Galy, c’est celaaaaaaa) non ceci n’est pas une référence à Vous-Savez-Qui en aurait pris un sacré coup.

    Allez, une fois n’est pas coutume, Galaad décida de traîner au lit encore une petite demi-heure. 9h30 pour lui, c’était une grasse matinée de ouf ! Et vas y que je me prélasse dans les draps, gnuuu coussin tu es mon amiiii *_____* Osef le bordel dans le dortoir derrière les rideaux, c’était cool quand même. Mais ce serait pas Curly qui grimpait sur le lit ? Gniiiii viens voir Papa @__@ Hop le jeune homme attrapa la boule de poils violette et la déposa sur son torse nu. Il était tout dooooooux (le boursouflet, pas le torse) (quoi que...) pensa-t-il en caressant Curly distraitement. Et que je te gratouille le ventre, et que je gagatise comme un tebé. HEUREUSEMENT que personne ne le voyait ! Par Salazar il avait tellement l’air d’un con, ses cheveux noirs sur l’oreiller jaune (=Poufsouffle forever), un sourire débile sur les lèvres (=je suis gentil et j’aime la vie) et pour couronner le tout un boursouflet violet gambadant sur le torse (=gay power). Il ne manquait plus que le jeune homme se mette à fredonner « It’s raining wizard ». Non, il n’était quand même pas en train de chantonner là ? ... Salazar, on avait perdu Galaad. Le voilà qui laissait ses pensées divaguer. Que pouvait donc bien faire Morgwenn ? Sans doute était-elle dans la salle commune. Avec Elyon. Peut-être Viviane faisait du violon. Oh et il y avait aussi Némésis avec elles vu que les Gryffondor logeait à la tour Serdaigle. Et puis Sways dans un canapé avec une sucette à la pomme, comme d’habitude. ... Pourquoi il pensait à cette pédale au juste ? Bref.

    Ce n’était pas le tout, mais il fallait qu’il aille travailler. Quand même. Ce n’était pas comme s’il passait ses ASPIC à la fin de l’année. Galaad soupira, bisouta une dernière fois son amour de boursouflet et récupéra sa baguette magique sous son oreiller pour attirer à lui sa robe de chambre pour cacher au maximum son corps en partie dénudé. Oui parce que Monsieur Westchester était pudique. Montre un bout de torse, c’était impensable ! Imaginez que quelqu’un le reluque ! Surtout un garçon... Brrrr...

    Galaad s’extirpa de son lit d’excellente humeur. Il prit même le temps de souhaiter une bonne journée à ses camarades de chambre, oui même les Poufsouffle. Le jeune homme fit une petite halte dans la salle de bain pour prendre une douche, s’habiller. Robe de sorcier verte bouteille, voilà qui était très bien pour être à l’aise. Pas comme ces espèces de pantalons moldus qui serraient de partout ! Enfin prêt, il retourna dans le dortoir pour récupérer ses affaires de cours. Maintenant, il pouvait aller à la bibliothèque. Après avoir chipé un morceau de brioche à sa petite soeur au petit-déjeuner bien sûr, il ne voulait pas mourir de faim.

    Dans les couloirs, le Serpentard continuait de fredonner « It’s raining wizard » bien malgré lui. Quelle belle journée ! Bonjour Maître Sencha, prenez garde vous avez laissé tomber ce livre. Bon son sourire avait disparu, certes, mais il respirait la bonne humeur. Galaad fit son entrée dans la bibliothèque en conquérant. Le mooooonde était à ses pieeeeds ! Prosternez-vous devant moiiiiii ! @__@

    Tiens, tiens, tiens, mais ne serait-ce pas Bird là-bas ? Siiiii ! Ce crétin l’avait jeté dans la fausse aux lions au sens propre du terme lors du voyage en train. Tu vas payer ! Mouhahahahahaha ! Galaad était vraiment très joyeux. L’air de rien, il s’approcha et tira la chaise en face du Serdaigle pour s’y asseoir.

    - Bonjour Monsieur Bird. Comment allez-vous ? Belle journée n’est-ce pas ? Oh vous faites de la Divination ! Voudriez-vous bien me faire une petite prédiction ?

    Très bien Galaad. Noie le poisson derrière la politesse. Sois une vilaine vipère, attends et frappe lorsque l’opportunité s’offre à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan   Dim 4 Mar - 23:51

    Alors, si on en croyait ce bouquin, la spirale représentait les escaliers … mais aussi une évolution personnelle. Tâchant de se concentrer, Alan ferma un instant les yeux avant de noter avec précision cette information sur sa fiche. Il réorganiserait toutes ses notes par la suite, ça le ferai se remémoriser ses cours. Donc, la spirale, c'est bon … Les dés annonçaient un changement, mais cela, Alan le savait déjà. C'était logique. En fait, ce n'était pas ce que cherchait l'aiglon. Les symboliques des images, il les connaissait depuis bien longtemps. Ce qui lui posait d'avantage problème, c'était les chiffres. Comment était représenté un deux, ou un trois ? Alan savait bien que c'était subjectif, que les images évoluaient, en divination, qu'elles pouvaient avoir un lien particulier avec une autre image … peut être même qu'elles changeaient selon la personne à qui on faisait une prédiction ? Possible. C'était une piste intéressante, ça ! Une piste qu'Alan se promit de creuser rapidement.

    - Alors, les chiffres … hein ? marmonna l'aiglon, stupéfait d'entendre quelqu'un lui adresser la parole.

    Rapidement, il releva la tête de son bouquin, de ses notes et de ses feuilles de thé qui refroidissaient … et se retrouva nez à nez avec Westchester qui, pour une raison obscure, se montrait aimable. Bin voyons … Alan était peut être innocent, mais il n'était pas bête pour autant et se doutait parfaitement que depuis le voyage en train, le Serpentard ne le voyait plus comme un camarade avec qui travailler à la bibliothèque pouvait être agréable. Alan lui lança un regard perçant et pas franchement sympathique avant de répondre, légèrement narquois.

    - Je vais très bien, merci. Et vous ? Belle journée, oui … fit-il doucement, insistant légèrement sur le vous, un poil moqueur.

    Lui qui n'avait jamais su s'il devait tutoyer ou vouvoyer le vert et argent … Il allait désormais se faire un plaisir de le vouvoyer d'un ton narquois. Désolé, Westchester. Mon père est moldu, et on critique pas mon père. L'aiglon était pourtant plutôt du genre à s'écraser, même lorsqu'il n'était pas content. Même lorsqu'on lui cherchait des noises. Mais son père, c'était autre chose. Alan état plus proche de lui que de quiconque d'autre. Il était sans doute la personne que l'aiglon aimait le plus. On ne touchait pas à son père, on ne le critiquait pas.

    - J'espère que la cohabitation avec les Poufsouffle se passe bien … Non pas que j'en doute. Eux sont des gens agréables … marmonna l'aiglon dans sa barbe, à peine audible.

    Ouais, parce que tenir tête à Galaad Westchester, c'était la sse-cla totale, mais bon, Alan restait une petit oisillon peu sur de lui qui avait une nette tendance à rougir, bafouiller ainsi qu'à baragouiner des propos à voix si basse qu'il était parfois compliqué de l'entendre. Par contre, Alan avait très bien entendu la demande de Galaad à propos de la divination et darda un regard qu'il espérait neutre sur le Serpentard. Lui faire une prédiction ? De qui se moquait Galaad ? … Surement de toi, mon chou. Le troisième œil ne marchait pas sur demande … * ZBAF * Enfin bon … Pourquoi pas ! Dans un geste un petit peu plus brusque qu'il ne l'aurai souhaité, Alan poussa sa tasse vers Galaad.

    - Il va falloir tourner la tasse dans le sens de la course du soleil. Trois fois, afin que les feuilles de thé se positionnent correctement par rapport à votre karma.

    … Oui, et puis on ajustera les flux pour qu'ils soient positifs, histoire que les dés du hasard et de l'art céleste de la divination influencent bénéfiquement la lecture de cette tasse de thé mystique … Oulala, la joueuse pète les plombs Dingo Bref. Alan poussa rapidement ses fiches, ouvrit le manuel à la page « Représentations symboliques et feuilles de thé, ce que vous devez savoir » et attendit patiemment que Galaad lui rende la tasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan   Lun 5 Mar - 22:03

    Depuis quand Alan le vouvoyait ? C’était louche ça... D’ordinaire il était plutôt du genre à bégayer, hésiter entre tu et vous, changeant sans arrêt d’avis en rougissant jusqu’aux oreilles. Là il avait l’air assuré. Et bien voilà qui était surprenant. Quoi qu’il en était, Galaad n’apprécia pas le ton que prit le Serdaigle pour lui adresser la parole. Néanmoins il ne pouvait quand même pas se plaindre d’être enfin vouvoyer. Passons donc. Mais le jeune homme ne manqua pas de hausser un sourcil sceptique.

    Non mais sérieusement, c’était quoi ces sous-entendus. Il voulait mourir ou quoi ce fils de moldu ? Il rêvait où il était en train de se foutre gentiment de sa gueule ? Genre il ne l’entendant pas marmonner dans sa barbe inexistante ? Lui aussi il connaissait cette technique et la maîtrisait à merveille ! Non tu ne rêves pas Galy, Alan se fiche de ta tronche. Galaad n’aimait pas du tout, du tout ça. Normalement c’était censé être lui qui menait la danse et mettait les autres mal à l’aise. Ça n’allait pas se passer comme ça, foi de Serpentard.

    - Fort bien, je vous remercie. Néanmoins je ne qualifierais pas les Poufsouffle d’« agréables », mais je reconnais qu’ils sont plutôt gentils[/b]. Bien qu’être [i]gentil n’est en rien une qualité.

    La vie selon Galaad Westchester. C’est vraiment passionnant, vous savez ? Ce jeune homme a une vision du monde absolument fascinante, sérieusement, ça valait le détour. Moi je vais souvent dans sa tête et je vous assure que je me marre bien.

    Bon alors, et sa prédiction ? Non pas que Galaad croyait à ces sornettes, pour lui la Divination, c’était comme l’Astronomie : inutile. Genre les feuilles de thé allaient lui dire combien il allait avoir d’enfant et qu’est-ce qui serait servir à midi ? Laissez-le rire ! Enfin non, le Serpentard ne riait jamais, mais l’idée était là. La Divination, c’était n’importe quoi et puis c’est tout. Mais il allait pouvoir en profiter pour se moquer d’Alan. Surtout si celui-ci lui sortait qu’il allait mourir le lendemain dans un accident de skate-board emprunté à Whitby, le préfet de Poufsouffle. Mouhahaha ! Il attendait avec impatience la suite.

    Un petit sourire en coin sur les lèvres, Galaad prit la tasse que lui tendait son camarade et la tourna comme il le lui avait demandé. Ô toi feuille de thé, dis moi qui sera le directeur de l’entreprise Westchester @__@ Alors qu’il s’exécutait, le jeune homme leva ses grands yeux bleus comme les cieux sur Bird et lança la conversation, prenant bien soin d’aborder un sujet qu’il savait gênant. Morgwenn était sa petite soeur, il ne fallait pas l’oublier. Et il était là dans le Poudlard Express...

    - Comment va McAllister ? Vous devez être heureux de l’accueillir dans votre salle commune si je ne m’abuse ?

    Sale pédale è.é
    Oui Galaad avait un petit problème avec les garçons qui étaient un peu trop proches des autres garçons. Un très gros problème même. Et il avait bien vu que Alan et Ethan étaient un peu étranges. Il voyait des gays partout de tout manière. Sways était gay, Moriarty était le futur de Sways, McAllister, maintenant Bird. ILS ETAIENT ENVAHIS ! Pourvu que ce ne soit pas contagieux ;__; (Si tu savais Galy... Si tu savais...)

    Enfin il en avait fini avec sa tasse. Le Serpentard la refila à son camarade. Voilà bon raconte donc des conneries maintenant, que je me fasse le plaisir de me moquer et de te descendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan   Jeu 8 Mar - 12:07

    Le regard que lui lança soudainement le Serpentard ne dit rien qui vaille à Alan. L'aiglon le dévisagea un instant … avant que Westchester ne lui pose la question qu'Alan aurait voulu éviter. Comment allait McAllister ? Et qu'est ce que c'était que ces sous entendus à peine déguisés ? Il … Il savait que les deux bruns avaient échangé quelques baiser passionnés maladroits dans un couloir sombre, ou quoi ? « Bordel, mais comment peut-il savoir ça ? Il était pas là, pourtant, il était pas là ! » Rougissant légèrement (comprendre fortement), Alan baissa la tête avant de rétorquer d'une voix pas franchement convaincante.

    - … je n'ai pas encore eu l'occasion de, euh … lui parler.

    Bin voyons. Enfin, quand on y songeait, Alan ne mentait pas. Non, il n'avait pas réellement prit le temps de parler à Ethan. Ce n'était pas pour autant que les deux garçons n'étaient pas légèrement plus proche qu'avant. Bref. Bref bref bref. Ne pas penser à cela, surtout pas, ne pas y penser un seul instant … Oui, parce que le simple fait de songer une demi seconde aux lèvres d'Ethan sur les siennes rendait Alan complètement fou et que ce n'était pas réellement le but recherché. Heureusement, Galaad le sorti de ses pensées en lui tendant la tasse de thé. Bien. Les choses sérieuses pouvaient commencer. D'un geste qu'il espérait détendu, Alan saisi la tasse du vert et argent avant de la poser devant lui. Bon … respirer, rester calme, et se plonger dans l'observation de la tasse.

    Les feuilles avaient oscillées vers la droite de la tasse, signe que les choses qu'allaient peut être découvrir Alan concernait la vie future du Serpentard. Bien, bien, maintenant mon grand, on veut des détails ! L'espace d'un instant, l'aiglon ferma les yeux, tâchant de se concentrer du mieux qu'il le pouvait. La divination était une matière qui ne lui posait que peu de soucis. Il était doué et il le savait parfaitement. Quand il ouvrit les paupières, Alan était prêt.

    Dans un coin de la tasse se cachait une vague paire d'ailes. L'ange, bien sur. L'amoureux. L'amoureux ? Surpris, Alan jeta un coup d'œil stupéfait à Galaad. L'amoureux ? Bon … il verrait bien par la suite. A ses côtés, un symbole ressemblant étrangement à la carte du mât dans le tarot se dressait, synonyme bien évidemment de changement. Pour le moment, ces quelques symboles éparpillés n'avaient pour l'aiglon pas encore de sens … mais il rangeait soigneusement ces informations dans un coin de sa tête. Il saurait s'en servir en temps voulu. Pour le moment, il avait besoin d'avoir plus d'indices. Bon, en toute honnêteté, Alan était déjà persuadé que ce qui allait suivre n'allait pas plaire au Westchester.

    - … je m'attendrai à être déçu, à ta place …

    Le tutoiement était venu tout seul, sans qu'Alan ne s'en rende même compte. Hey, il lisait l'avenir, il ne pouvait pas tout faire en même temps ! Dans un premier temps, Alan tâcha de faire un rapprochement entre les deux symboles qu'il avait déjà repéré. Oh, ce n'était pas dur. Pas dur du tout. Les ailes – l'ange, l'amoureux à venir – se dressaient fièrement à la droite d'un mât qui annonçait de grands changements. Faire le lien entre les deux n'était pas complexe. L'annoncer à Westchester, par contre …

    - … alors … pour le moment, je vois un changement à venir. Le mât ne laisse aucun doute là dessus, c'est extrêmement clair. Et, euh …

    Salut Galaad, tu vas avoir un amoureux, c'est ça, le changement ! Non, décidément, il ne pouvait pas annoncer la nouvelle au Serpentard de cette façon.

    - Ce changement devrait survenir à cause d'une personne. Les ailes, ça signifie l'ange, mais il ne faut pas trop s'y fier. En fait … l'ange indique une personne masculine qui vient faire obstacle. Donc euh … un garçon va faire obstacle à ton, enfin, votre futur et …

    Bordel, mais c'était quoi, cette bonne femme qui venait s'ajouter dans les feuilles ? La maternité, la naissance ? Gnu ? Mais … Galaad était censé se trouver un amoureux, nom d'un chien ! L'aiglon fronça les sourcils. Quoi, il allait avoir des mômes avec un mec ? Oh bordel. Bon … étudions tout cela de près …

    Mais avant, laissons le temps de digérer la première nouvelle à Galaad o/

    Spoiler:
     


Dernière édition par Alan M. Bird le Jeu 8 Mar - 12:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan   Jeu 8 Mar - 12:07

Le membre 'Alan M. Bird' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan   Jeu 8 Mar - 15:22

    Voir Bird extrêmement mal à l’aise était fort appréciable. Galaad avait touché un point sensible pour qu’il rougissent autant. Voilà qui était très bien, il saurait s’en souvenir. D’ailleurs il avait bien envie de s’amuser un peu, ce n’était pas tout les jours qu’il y comprenait quelque chose en relations humaines. CHAMPAAAAAAAAAGNE \o/ Evidemment ça ne le concernait pas directement, voir carrément pas en fait. Parce qu’en matière de sentiments et autres joyeusetés, Galaad était totalement vierge en la matière (What a Face) Mais là n’était pas la question.

    - Vraiment ? Pourtant vous aviez l’air relativement... proches dans le Poudlard Express. J’aurais pensé que vous vous fréquentiez régulièrement. Me trompé-je ? (non il n’y a pas de faute dans cette phrase, c’est une simple règle d’inversion sujet-verbe au présent o/)

    Mais voilà que le Serdaigle reprenait sa tasse et se mettait à observer les feuilles de thé. Galaad se souvenait vaguement de la marche à suivre, il avait fait de la Divination pendant un an avant de l’abandonner pour se consacrer exclusivement à l’Etude des Runes et à l’Arithmancie. Il avait toujours trouvé cette matière foncièrement débile, genre les feuilles de thé étaient magiques ? Laissez-le rire ! Et même en admettant que ça ne soit pas trop faux, l’idée seule que son futur pouvait être prédéterminé était insupportable, dérangeant... Effrayant. Il allait peut-être regretter d’avoir demandé une prédiction. En admettant que celle-ci ne soit pas totalement obscure. Car c’était souvent le cas. Combien de fois sa grand-mère ne lui avait-elle pas prédit des futurs totalement incompréhensibles ? Prend garde au crapaud qui dort ! Mais oui toutafé è.é

    Il en mettait du temps quand même ! Il avait pas intérêt à lui dire du jus de citrouille du genre... qu’il mourrait dévoré par un nain unijambiste enroulé dans du jambon un soir de pleine lune ! Mais Bird ouvrait enfin la bouche pour commencer sa « prédiction ». À être déçu ? Il n’en attendait pas moins de lui. Allez vas y le fils de moldu, dis moi que je vais épouser une goule atteinte de dragoncelle qu’on rigole un peu !

    - Un changement à venir, hein ? Elles sont un peu en retard vos feuilles de thé. Enfin admettons, un changement dans ma vie.

    Peut-être il allait retrouver sa place d’héritier ? Bulle
    Oui, il avait beaucoup d’espoir --’

    Une personne. Un ange. Des ailes. Il ne faut pas s’y fier. Une personne masculine qui lui fait obstacle. Son frère ? Son futur. Leur futur ? Késakooooo ? Il était au courant que ce qu’il venait de dire n’avait AUCUN sens ? Non mais parce que Galaad savait que la Divination était un « art » obscur mais il ne fallait pas exagérer.

    - Vous vous moquez de moi ? Ce que vous dites n’a pas de sens, vous savez ? Je sais bien que ce n’est jamais très précis mais il y a des limites. Autant ne rien dire plutôt que débiter des citrouilles. Mais j’imagine que votre don en divination est à la hauteur de vos origines. déclara Galaad avec une petite moue méprisante absolument trop mignonne

    Ooooh ! Pas gentil de dire ça ! Pas du tout très gentil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan   Ven 9 Mar - 14:15

    Alors ça … ça, c'était un scoop ! Bouche bée, Alan fixait le motif de la maternité, totalement stupéfait. Pourtant, il n'y avait aucune erreur possible. Le mat, suivit aussitôt des ailes, et puis la maternité … Alan releva un visage bien surpris sur le serpentard. Ce n'était pas croyable. Pas possible, tout simplement. Il suffisait d'entendre quelles avaient été les piques que lui avait lancées Galaad juste avant. Lui, avec un mec ? Avec des enfants ? Pauvre enfants ! L'aiglon fini par reporter son attention sur la tasse, la tournant et la retournant dans tous les sens afin de voir si il n'avait pas oublié quelque chose. Bon, il y avait bien une forme qu'il ne distinguait pas, ou du moins, dont il ne parvenait pas à saisir le sens. Hors de question de l'avouer à l'ordure qui lui faisait face … et qui venait de l'apostropher d'une façon fort peu aimable. Acide soudain comme mon Zup, * ZBAF *, l'aiglon releva une nouvelle fois la tête vers le vert et argent.

    - La réponse n'est pas assez claire ? Tu vas finir avec un garçon, Westchester. Et tu va avoir des enfants. Surement pas avec lui, enfin, vous trouverez une solution ensemble en temps voulu.

    Et qu'il arrête de venir l'embêter dans son travail. Alan n'avait plus rien à dire au Serpentard, aussi baissa-t-il la tête et repris son livre ainsi que ses notes, renvoyant la tasse au vert et argent toujours assis face à lui. Qu'il se débrouille avec, Alan n'y était pour rien si les feuilles de thé ne disaient pas ce que voulait entendre Westchester. Il avait plus intéressant à faire – et il avait intérêt à bosser sérieusement si il voulait s'améliorer encore un petit peu en divination … Car vu qui était son binôme en cours, l'aiglon pouvait déjà être sur et certain que suivre durant les heures de divination allait être dur, très dur.

    Attrapant sa feuille de notes, Alan secoua rapidement la tête. Bon, où en était-il, avant que cet imbécile ne l'interrompe ? Ah oui, la table des chiffres. Il avait marqué que le triangle représentait le chiffre trois ou pas ? L'aiglon laissa courir son doigt sur la feuille de parchemin, vérifiant annotations d'un geste rapide ce qu'il avait écrit … Ah bah, il n'avait pas encore commencé la table des chiffres. De quelques gestes adroits, l'aiglon traça les symboles adéquats sur son morceau de parchemin avant de se replonger dans la lecture de l'ouvrage.
    D'où lui venait cette passion pour la divination ? Alan n'en savait rien. Sa mère n'avait jamais éprouvée la moindre sympathie à l'égard de cette matière obscure, son père n'y connaissait rien … Il avait du lire des ouvrages sur le sujet … Surement, oui. Sa mère, elle, avait désespérément tenté de lui faire aimer la défense contre les forces du mal … sans succès. François, quant à lui, avait eu plus de chance : entre les sports moldu et les génériques de dessin animé moldu – CAPITAINE FLAM TU N'ES PAS DE NOTRE GALAXIIIIE – il avait réussi à transmettre à son fils pas mal de ses passions. Aaaaah, les dessins animés moldu … Alan eu un espèce de rire idiot en y songeant, haussa les épaules et se remit au travaille.

    Divination, divination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1171


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan   Ven 9 Mar - 15:18

    Bon, c’était pas qu’il commençait à s’emmerder mais presque. Pendant que l’autre débile continuait de regarder ses feuilles de thé avec un air inspiré, Galaad sortit ses affaires de cours. L’encrier, la plume, le parchemin et le manuel d’Histoire de la Magie. Il y avait beau ne pas avoir encore de professeur à Poudlard, il ne devait pas pour autant délaisser cette matière où il n’aurait jamais ses ASPIC. Chose ô combien impensable. Le jeune homme jetait des coups d’oeil blasé de temps à autre à son camarade Serdaigle alors qu’il griffonnait la date du jour dans un coin de son parchemin.

    Et bien. Il avait l’air énervé le Sang-Impur, il se demandait bien pourquoi. Aurait-il dit quelque chose de vexant ? Lui qui était si jovial aujourd’hui ! C’était vraiment incompréhensible ! (tu crois vraiment Galy ? --’) Calme toi le piou-piou, pas la peine de hurler. Galaad leva les yeux au ciel en caressant son menton avec l’extrémité de sa plume. Quoi ? On me parle ?

    Galaad ? Hautain ? Sans déconneeeeeeer !

    Mais la suite ébranla son calme, réduit en cendres sa bonne humeur et lui fit perdre toutes ses couleurs. ... Alors, on rigole moins maintenant ? What a Face

    Un garçon. Il allait finir avec un garçon. C’était les feuilles de thé qui le disaient en plus. Et il allait avoir des enfants avec un garçon. De mieux en mieux. Galaad s'immobilisa, fixant son camarade de ses grands yeux bleus d’un air absent. Plait-il ? Le jeune homme ne réagissait pas, le cerveau en stand-by. Il cligna trois fois des yeux, ouvrit la bouche, la referma et eut l’air d’un attardé mental. Un garçon. Le thé. Gnu ? C’était quoi ces conneries ?!

    Enfin l’information monta entièrement au cerveau et les yeux de Galaad se mirent à lancer des Avada Kedavra (Bwaaaaa ! Mouru Alaaaaaaaaaaan ! @_@) Il venait donc de sous-entendre qu’il était une pédale ? Comme Sways ? Oh goule (\o/), ça allait être un massacre... Il avait sa baguette qui le démangeait, mais il se retenait de l’attraper de peur de découper Alan en rondelles.

    - Tu te fous de ma gueule ?! s’exclama-t-il, attirant les regards des autres élèves installés aux alentours. Le jeune homme fusilla tout le monde du regard et reprit à voix basse. Oublié le vouvoiement, là il était vraiment trop en colère.

    - Sérieusement tu te prends pour qui à m’insulter comme ça ? Tu crois que parce que t’es le grand ami de la préfète et de tous les Bouffons d’Or tu peux te permettre de me manquer de respect ? De me traiter de pédale ? J’suis fiancé tu m’as compris ? Je me marie avec une femme dès ma sortie de Poudlard alors t’as pas intérêt à recommencer tes insinuations. C’est clair ? Répond-moi le Sang-Impur ! C’est clair ?

    Vous avez déjà vu Galaad en colère ? Genre lorsqu’il s’engueule avec Medrawt et commence à lui balancer des Coup de Zeus à tout va ? Bah il était à peu près autant énervé. Ramassant ses affaires précipitamment, il se rapprocha une dernière fois du Serdaigle, les yeux brillants de colère.

    - Regardez moi quand je vous parle. Faites attention à vous Bird. Vous ne savez pas ce qui peut vous arriver au détour d’un couloir. siffla-t-il avant de se redresser.

    Histoire de faire bonne mesure, il attrapa son encrier qu’il avait (comme de par hasard) oublié sur la table et balança le contenu au visage du pauvre petit Serdaigle qui n’avait rien demandé.

    Personne ne manque de respect à Galaad Westchester. Et personne ne le traite de pédale ! Encore moins un être inférieur !

    Dans une colère noire, le Serpentard quitta la bibliothèque à grands pas, claquant la porte derrière lui. Il devait se calmer. Calme. Ce crétin disait n’importe quoi ! Il avait juste essayé de lui faire peur mais ça n’avait pas marché. Il avait gagné un ennemi par contre. Bonne chance Bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan   Ven 9 Mar - 17:02

    Il avait fallu du temps, beaucoup de temps, pour que Galaad prenne réellement conscience de ce que lui avait annoncé l'aiglon … et ne le prenne mal. Très mal. Trop mal ? Suffisamment mal, en tout cas, pour tutoyer un Alan légèrement narquois sur les lèvres du quel un sourire moqueur s'installa tranquillement. Ne pas lever la tête, ne surtout pas lever la tête, rigoler sous cape face à l'énervement de Galaad, c'était tellement mieux. Il laissa le vert et argent se justifier, tenter de se rassurer à grands renfort de mots inutiles. Alan connaissait la puissance de la divination. Peut être pas parfaitement bien, certes, mais suffisamment pour savoir que ce qu'il avait annoncé à Galaad était véridique. Si le serpent ne voulait pas le croire … Alors tant pis pour lui. Un jour, il verrai bien qui avait eu raison. Et en attendant, inutile de s'en faire. Oui, voilà, il allait tout simplement … continuer à bosser sa divination. Là, là. Parfait.

    Parfait ? Oui, cela aurait peut être été parfait si soudainement, Galaad ne s'était pas penché vers lui, lui murmurant, retrouvant sa superbe et son vouvoiement, de très vagues menaces. Oh, Alan avait senti la colère du Westchester dès que ce dernier avait prit la parole, mais là, on atteignait des sommets. Des menaces ? Bordel, il venait vraiment de lui glisser de faire attention à lui au détour des couloirs de Poudlard ? Mais … il se foutait de sa gueule ou quoi ? Non mon chou, il est sérieux … et il est pote avec Dunstan, tu te rappelle ? Attention à toi, attention à toi ! Dans un vague moment d'égarement, Alan releva la tête vers le Serpentard dans le but des lui lancer un regard plein d'indifférence, genre « mais qu'est ce que tu veux que je te dise, mon grand ? », mais par un incroyable manque de bol … Le pauvre petit aiglon qui, au final, n'avait fais qu'accepter de prédire quelque chose à Galaad lorsque ce dernier le lui avait demandé, se retrouva plein d'encre.

    Mayday, mayday ! Alan se retrouvait plein d'encre. Plein d'encre. Alan se retrouvait plein d'encre. Lui qui n'avait pas une once de confiance en lui. Lui qui détestait attirer l'attention. Lui qui aimait tant se faire discret, très discret – trop discret ? Alan se retrouvait donc plein d'encre, en plein dans la bibliothèque de Poudlard, alors que bon nombre de regards étaient braqués sur lui. Bon … l'avantage était que toute cette encre bleu masquait joliment la rougeur des joues d'Alan. Un Alan qui rangea rapidement livre et parchemin – heureusement que Galaad avait bien visé uniquement le visage de l'aiglon – dans son sac, passa la manche de son pull sur son visage et … fila hors de la bibliothèque après avoir jeté son sac sur son dos, le visage baissé vers le sol. Filer, se faire discret et oublier les larmes de honte et de gêne qui commençaient lentement mais surement à rouler sur ses joues.

    La salle commune était pleine – et l'arrivée très, euh, bleue, d'Alan déclencha quelques rires idiots. Le teint toujours très soutenu sous l'encre, l'aiglon se crapahuta jusqu'à son dortoir. Il allait prendre une douche, une douche brûlante, il allait même se noyer sous le jet d'eau chaude, et après, il resterai à lire son bouquin de divination dans son dortoir, là ou personne ne viendrait lui balancer de l'encre à la figure. Tout du moins, il l'espérait.

    { CLOT }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Divination, quand tu nous tiens [Samedi ; 10H] | PV Galaad & Alan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: 4ème Etage :: Bibliothèque-