Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Leandre D. Arcker
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 126


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 29

MessageSujet: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Lun 19 Mar - 19:17

    Au diable les annonces de la directrice la veille ! Cette vieille chouette n’avait pas trouvé plus intelligent que de combiner les salles communes ? Mais comment ils allaient faire ? Et le terrain de Quidditch ? Et les cuisiiiiiines ? Par la fée Morgane, qu’allait-on annoncer a Leandre ensuite ? Que toutes les filles du château étaient devenues lesbiennes ? Ce serait sans doute ce qui finirait par achever notre Gryffondor national, qui avait comprit qu’il devrait se rattacher aux filles pour survivre dans ce monde de brutes. Heureusement qu’il pouvait compter sur sa sœurette et son frérot pour lui remonter le moral ! Un ballon rugby et ses deux meilleurs allies, et tout allait pour le mieux ! Leandre avait hâte de passer un peu de temps avec les deux personnes qui comptaient le plus pour lui au monde. Sans compter que cet été, il y avait toujours eu les Sparrow pour leur courir dans les pattes. Quelles plaies ces filles ! Maintenant qu’Amaranth devait partager sa chambre avec Lou, ce n’était plus comme avant.

    En parlant de sa petite sœur chérie, il marchait actuellement a ses cotés ! Ils venaient de terminer leur premier cours de Soin aux Creatures Magiques, le premier cours de l’année en ce jeudi 2 Septembre ! D’ailleurs les Soins aux Creatures Magiques étaient un des rares cours ou les deux Arcker se retrouvaient. Avec la divination. Ah mais quelle blague ce cours ! Bref, trêve de bavardage, les deux Arcker s’éloignaient de l’enclos de créatures magiques, pour se rendre vers les serres. Au moins ils devraient être tranquilles par la bas ! Parce que oui, trouver de la tranquillité a Poudlard maintenant relevait du coup de chance ! Avec tous ces endroits non utilisables ! Et puis, il fallait que les deux se réunissent pour débriefer de ce qui avait été dit la veille ! Ils n’en avaient pas eu le temps. Et Amaranth se retrouvait à présent à partager la même salle commune que ses vils serpents ! Leandre avait largement de quoi s’inquiéter et il comptait bien montrer à sa chère sœur qu’il était la pour elle. Heureusement que Hélios, leur frère, serait la pour veiller a sa Carapuce chérie. Et puis Leandre se coltinait Lou Sparrow… Au choix… Heureusement qu’Hélios et Amaranth étaient tous les deux ! Ils auraient plus de force !

    « Alors Peanut t’as mis au point un plan d’attaque pour faire tourner les vipères en bourrique ? J’espère qu’ils ne sont pas trop insupportables ! » Non, Leandre, le seul insupportable, ici, c’est toi. Il avait passe un bras autour des épaules de sa sœurette et ils continuaient à marcher. « Au fait ! On a trouvee un nouveau surnom pour Lou ! On l’appelle reLou maintenant ! Ce n’est pas au top ? C’est Joren qui l’a trouvee celui-ci ! Ca lui va bien je trouve ! Oui parce que du coup, comme on est obligés de skuatter chez les bleus, elle est tout le temps la elle ! Alors bon il faut bien que je trouve quelque chose pour la faire enrager, ce ne serait pas marrant sinon ! » N’oublions pas de respirer non plus. « Eh dit ! C’est vrai ce qu’on dit ? Tu as vraiment une vidéo compromettante d’elle et Pryde dans le train ? Par Merlin il faut que tu arrives à trouver le bon sortilège pour que je récupère cette vidéo Peanut ! Je veux pouvoir la faire chanter pendant des années ! »

    Oui, Leandre avait beaucoup de mal a s’arrêter lorsqu’il s’y mettait. Mais en même temps, il était heureux de pouvoir passer du temps avec sa sœurette, surtout si c’était pour papoter d’un sujet aussi palpitant que la réputation à ruiner de Lou Sparrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Sam 24 Mar - 8:04

    Pardon pour le pavé xD

    « Attends ! Deux minutes Léandre ! S’il te plait ! Je vais devenir folle ! » Ils étaient à mi-chemin entre les serres et le nouvel enclos où venait d’avoir lieu de cours de Soins aux créatures magique. C’était le tout premier auquel Amaranth assistait, et elle avait eu le plaisir de partager ce moment avec son frère aîné. Mais nous étions à la fin d’une longue journée de cours, et Ama n’avait supporté que trop longtemps…. Cette jupe horripilante dont elle était contrainte de s’affubler jour après jour une fois enfermée à Poudlard ! Une honte l’obligation du port de l’uniforme ! Enfin de la jupe, pour les filles… Amaranth se sentait tellement gauche dans ce bout de tissu démoniaque qui ne cessait de remonter, et sur lequel la jeune fille ne cessait de tirer tout le jour durant ! Bref, elle s’arrêta en plein milieu du chemin, se libérant à contre cœur du bras chaleureux que Lé' avait passé autour de ses épaules. Puis elle balança son sac aux pieds de son frangin, s’agenouilla, fouilla dedans pour en ressortir un vêtement au tissu quadrillés de motifs écossais noirs et rouges, avec une pointe de doré. Il était large et il avait de graaaaandes pattes, ce vêtement. C’était un très, très vieux pantalon de leur père, de l’époque où il avait juste une quinzaine d’année et qu’il gardait par nostalgie. Enfin que Dexter Arcker pensait avoir gardé sans se douter que sa fille le lui avait chouré et trafiqué pour qu'elle puisse le porter à sa taille !

    « Cache-moi ! Et attends, viens par-là, ne bouge pas ! » Elle se colla dos contre celui de Léandre en espérant que personne ne pouvait la voir. Ensuite, avec plus ou moins d’habileté, elle passa le baggy sous sa jupe ! En quatrième vitesse, hop, la voilà habillée d’un pantalon… enfin d’un sac à patate d’un goût douteux, avec la jupe d’uniforme par-dessus. Mouais, c’était…. Bah c’était plus pratique et beaucoup plus adapté au caractère de la jeune Arcker ! Elle soupira de soulagement. Puis, pour achever la transformation, ôta l’élastique qui retenait ses cheveux blonds, les soumit à une rude secousse avec sa main pour les aérer puis enfin reprit place naturellement aux côtés de Léandre. De loin, elle avait l’air d’un drôle de clown, de quoi s’attirer les remarques acerbes et assassinent de Victory ou Amanda, les reines de la mode – enfin aux pays des péripatéticiennes – mais de tout cela, Amaranth n’en avait cure !

    « Voilà, maintenant on va pouvoir vraiment profiter de la fin de ces cours. On est que le premier jour ? J’ai l’impression qu’on est rentré il y a au moins trois siècles ! » soupira-t-elle, tandis qu’ils arrivaient près des serres. Il n’y avait personne à l’horizon pour les embêter à cet endroit-là. Peut-être le nouveau professeur de botanique traînait dans le coin… ni Ama ni Léandre ne le connaissaient encore, et de fait, ce qu’ils ne connaissaient pas ne représentait pas une menace à proprement parler ! Amaranth pénétra sans scrupule dans l’une des serres toujours ouverte, balança son sac sur le premier plans de travail et grimpa dessus pour s’installer, en tailleur, à même le bois.

    Elle leva sur son frère un regard tendre, c’était cool qu’il lui accorde un moment rien qu’à elle – en plus des quelques cours qu’ils partageaient – dans son emploi du temps de ministre de l’amour, toujours tiraillé par des tonnes de nanas toutes plus gourdes les unes que les autres. Franchement… Léandre avait des goûts bizarres en matière de filles ! Mais Ama se gardait de lui en faire la remarque. Tout comme elle fermait les yeux sur l’attitude odieuse de son frère avec les filles, pourtant évidente… Mais tout le monde fermait les yeux. Parce qu’il était trop mignon, trop craquant et que toutes les filles n’étaient que des mouches attirées par son corps comme s’il était fait de ce scotch hyper dangereux sur lequel toutes se précipitaient sans se méfier ! Enfin, Ama surtout parce qu’il était le meilleur des grands frères et qu’à ce titre il pouvait être odieux avec qui bon lui semblait, elle s’en fichait comme de son premier bavoir !

    « Faire tourner les serpentard en bourrique ?! Mais voyons Léandre Dorian Arcker ! Ils sont déjà des bourriques ! Tu te plains de tes serdaigle ? Laisse-moi te rendre jaloux ! Je suis coincée dans une salle commune avec… Salomé Turtle, avec Westch.. enfin euh… avec Pritchard ce préfet mono-neuronal certainement nommé pour respecter un quota d’handicapés mentaux quelconque. Je crois bien qu’il existe ce quota, sinon comment expliquer que Lou ait aussi été nommée préfète ?! Aha, reLou j’aime bien ! Mais je préfère Lou-Koom, ou Lou-Piotte. Et puis il y a aussi Banks qui a essayé de me confondre avec un de ses petits larbins… et Skellig dont le volume la voix naturelle est aussi puissant que la bêtise de son cousin. Ah oui, nous on se tape Pryde aussi ! Enfin on se le tape, façon de parler. Pitié, dis-moi que tu ne chasses pas les mêmes filles que lui Léandre, pitié ! Bref ce garçon ne touche même plus la profondeur de la stupidité, il la redéfinit de jours en jours. Et en parlant de stupidité… nous avons aussi la très grande chance de respirer le même air que McAdams et Dalton… je songe à faire breveter un sortilège de tête-en-bulle adapté à la terre ferme et non seulement à l’eau. Parce que … ce que ces truffes-là respirent pour que ça atteignent autant leur cerveau, en permanence, ça doit être du costaud et ça doit être dangereux pour nous autres ! » Elle énumérait tous ces noms de serpentard en s’aidant de ses doigts, le nez en l’air pour mieux réfléchir. Quand elle eut fini elle baissa la tête, joua nerveusement avec ses mains, attrapant un bout du tissu de sa jupe dont le gris anthracite jurait avec les carreaux noirs et rouges de son baggy. « J’aurais vraiment préféré être avec toi et tes copains. Enfin. Non ! Juste toi. Enfin avec les gryffondor quoi. » Elle rougissait, c'était idiot et gênant. Et c'était un pieux mensonge, Amaranth n'avait pas particulièrement d'affinités avec les gryffondor. Juste son frère et... un autre qui attirait son attention.
    Heureusement, comme toujours, elle pouvait compter sur son frangin pour la tirer des mauvais pas. Et même si les mauvais pas en question étaient aussi dérisoires qu’un petit moment de timidité et d’affichage de vulnérabilité, ça comptait quand même. Amaranth arqua à un sourcil en observant son frère. Une lueur d’amusement jouait dans le fond de ses prunelles, la même que celle qui animait le regard de Léandre. D’un geste machinal, sans qu’elle ne perde le gryffondor de vue pour autant, la jeune fille farfouina à nouveau dans son sac. Elle en extirpa sa fameuse camera moldue. L’engin noir était comme mort à Poudlard, il ne s’allumait pas ni ne filmait quand elle appuyait sur le bouton « REC » mais ça ne l’empêchait pas d’observer un bon nombre de scène de la vie de Poudlard à travers l’objectif. Elle avait l’impression d’établir ainsi une distance de sécurité entre elle et le monde. Elle se sentait protégée derrière sa caméra, et cette sensation était bien trop agréable pour qu’elle s’en défasse ! Quitte à passer pour une martienne. Enfin… pas plus que d’habitude quoi !
    Elle déposa avec délicatesse l’engin entre elle et son frère.

    « Je ne sais pas si c’est possible de la récupérer… cette video. Mais si c’est le cas… Lou nous mangera dans la main. Hey ho ! Tu ne t’imagines pas que tu récupèrerais tous les bénéfices de cette preuve de sa perversité et de son crime pour toi tout seul. » Elle posa la main sur celle de son frère, et se pencha vers lui en plongeant son regard dans le sien, sans ciller, comme si l’heure était grave et que les paroles qu’elle s’apprêtait à chuchoter détenaient un pouvoir redoutable à peser avec sagesse. « Je l’ai vue de mes yeux vue ! Lou Sparrow à genoux devant Dunstan Pryde, le pantalon sur les chevilles. En plein milieu d’un compartiment bondé de spectateurs. Les gens sont… Erk ! Je vais vomir ! » Vrai de vrai, Amaranth affichait une figure plus dégoutée que jamais.

    Pour se remettre de ses émotions, elle plongea sa main dans son sac à nouveau. Elle en libéra Zangar son crapaud qui jusque-là dormait bien dans son petit lit de mousse humide installé dans le fond du sac de sa maîtresse. Elle colla le crapaud contre sa joue. Caliiiiiin ! Fiou, ça va mieux !


_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Leandre D. Arcker
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 126


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Dim 25 Mar - 23:58

    Lorsque Amaranth Arcker demandait a son frérot de s’arrêter, le frérot en question d’arrêtait net. Elle était sa choupinette, sa Peanut rien qu’a lui (et un petit peu a Hélios quand même), et il faisait tout ce qu’elle lui demandait (ou presque). C’est ainsi que lorsque Amaranth lui demanda de faire une pause, Leandre n’hésita pas et s’arrêta de marcher, sur le chemin qui menait aux serres du parc de Poudlard. Il laissa sa sœur balancer son sac à ses pieds et la regarda fouiller dedans avec une énergie qui lui était familière. Amaranth était déterminée, et Leandre avait une idée très précise de ce qu’elle voulait faire. Une Amaranth en uniforme n’était pas une Amaranth Arcker, c’était aussi simple que ca. Lorsque la fillette sortit un pantalon plus qu’excentrique aux motifs écossais noir et rouge, Leandre esquissa un grand sourire. Ce pantalon, il le connaissait. Oh oui, c’était celui de leur père, qu’Amaranth avait du récupérer dans un vieux carton poussiéreux qui n’avait pas du quitter le grenier de leur maison depuis des années. C’était du Amaranth tout craché et Leandre n’était pas peu fier ! Sa sœurette n’était pas une de ces greluches de Serpentard sans cervelle qui se baladait en mini jupe. Aucun souci avec sa Peanut. Et puis d’abord, les filles sans cervelle, il se les réservait pour lui, et puis c’était tout.

    En plein milieu du parc, donc, Amaranth avait entreprit de se changer. « Euh Peanut, tu vas vraiment te mettre a poil au milieu du parc comme ca ? » Simple question rhétorique, elle venait de l’attraper en lui ordonnant de le cacher. Too late. Et puis, en regardant autour, Leandre se rendit compte qu’en fait, il n’y avait personne autour. Bon, tres bien, ca irait bien pour cette fois ! Il sourit affectueusement en regardant sa sœur qui détachait ses cheveux. Par Merlin ce qu’il pouvait l’aimer cette gamine, c’était affolant. Il en profita pour passer sa main dans les cheveux blonds de sa sœur et les ébouriffa. « T’as raison, t’es beaucoup mieux comme ca ! » Il repassa son bras autour des épaules de sa sœur, et continuèrent leur chemin.
    « Alors ca je te l’fais pas dire ! Tu parles d’une dernière année, j’ai l’impression que ca fait des semaines qu’on a reprit, tellement y’a rien qui va ! » Oh oui, Leandre en avait gros sur la patate depuis la veille. Heureusement qu’Ama était la pour lui remonter le moral. Ils arrivèrent aux serres et entrèrent dans l’une d’elle. Il n’y avait personne et c’était tres bien comme ca. C’était bien beau d’être populaire, mais à un moment, Leandre avait aussi besoin de ce genre de moments privilégiés avec sa sœur. Il lui fit un clin d’œil complice tandis qu’elle s’installait sur l’un des plans de travail. N’attendant pas deux secondes, il balança son sac a cote de celui de sa sœur – au diable les cours pour le moment – et se hissa sur le plan de travail a ses cotes, l’attirant contre lui pour un câlin fraternel.

    Puis il se redressa et éclata de rire. Elle n’avait absolument pas tord. Les Serpentard étaient déjà des bourriques ! Elle avait totalement raison. Lorsqu’elle buta sur le nom de Westchester, Leandre grogna sourdement. Il détestait ce veracrasse de Serpentard. Il ne supportait pas ne serait-ce que de penser qu’il pouvait s’approcher de sa sœur. Si il osait lui faire quoi que ce soit… Leandre n’hésiterait pas à le tuer de ses propres mains. Foi de Arcker, c’est moi qui vous le dis ! « Ouais t’as raison, il doit y avoir un quota pour les préfets, ce n’est pas possible autrement. Lou-Koom. Han, mais c’est trop bien ! Comme un p’tit truc visqueux tout mou dont tu n’en fais qu’une bouchée ? T’es un génie Peanut ! » Il ne lui en fallait pas beaucoup pour être heureux a notre Gryffondor. « Si elle t’emmerdes la Banks, tu m’le dis hein, moi j’irais lui dire deux mots. Qu’est ce qu’elle peut être débile elle aussi. Y’a un véritable concentré de débilité dans cette maison ! » Et puis, mine choquée. Quoi ? Lui, chasser les mêmes proies que Pryde ? Ca va pas la… En y réfléchissant bien, il faudrait qu’il regarde sur son tableau de chasse parce qu’Amaranth venait de lui foutre le doute tout d’un coup ! Non ! Pas possible. Quoi que… Y’avait pas non plus tant de filles que ca a Poudlard… Il était fort possible que… « Non ! Non, non, non ! Où alors ce n’est pas fait exprès. Nan mais attend Peanut, j’suis carrément plus beau gosse que lui ! Les filles me choisissent avant et se tourne vers lui après ! » Leandre était offense rien qu’a l’idée d’imaginer qu’il pouvait avoir le même tableau de chasse que ce stupide Serpentard. Il faudrait qu’il en parle avec Ethan, ca devenait dramatique ! Renfrogné, Leandre secoua rapidement la tête pour chasser ces horribles pensées de son tout petit cerveau et continua d’écouter religieusement sa soeurette qui continuait la liste des débilités profondes qui peuplaient la maison des Verts&Argent. Arrivant aux deux erreurs de la nature Amanda et Victory, Leandre éclata à nouveau de rire. « Je veux bien travailler avec toi sur ce sortilège ! Elles deviennent de plus en plus insupportables. » Et si Leandre propose de travailler… C’est que c’est vraiment important ! Affaire d’état, même !
    Amaranth jouait avec la jupe qui se trouvait toujours par-dessus son pantalon de baggy de leur père. Leandre ébouriffa à nouveau les cheveux de sa sœur et l’attira contre lui. « Moi aussi j’aurais préféré que vous soyez avec moi tous les deux, j’aurais été plus rassuré de vous savoir loin de ces stupides serpents. » Grogna t-il à nouveau. En bon mec qui se respecte, il ne vit même pas sa sœur rougir, ou du moins ne fit absolument pas le rapprochement avec un certain autre Gryffondor.

    S’en suivit un moment de complicité intense entre le frère et la sœur. Une lueur d’amusement et de défi pouvait se lire dans leurs regards, tandis que la Poufsouffle sortait la vidéo camera de son sac. Il caressa subtilement l’objet noir posé entre eux deux, avec une lueur d’envie. Par Merlin ce qu’il aimerait qu’ils réussissent. Il rigola à nouveau. « T’inquiète Basket, bien sur qu’on partagera ! Arcker un jour, Arcker toujours ! T’imagine l’ambiance à la maison ? Ce serait juste trop bien ! Faut qu’on en parle a Hélios, je suis sur qu’il pourrait nous aider ! » Amaranth posa ensuite sa main sur celle de son frère et le regarda droit dans les yeux, l’air grave. Leandre esquissa une vilaine grimace à son tour. Rien que d’imaginer la scène, berk, ca le dégoutait. « J’en reviens pas qu’elle sache faire ca… » Et dire que les chastes yeux de sa petite sœur d’amour avaient vu ca. Leandre était dégouté. « Elle cache bien son jeu, la fourbe en fait ! Je me demande comment Papa et Sofia le prendraient si ils savaient… » Mais les Arcker étaient tout de même plus subtiles que ca. Sans pour autant être chez les Serpentard, ils savaient se servir des informations qu’ils récoltaient. Et finiraient bien par trouver une solution pour foutre la pression à leur demi-sœur. La mine dégoutée de sa sœur fit mal au cœur à Leandre. Il passa son doigt sur le dos du crapaud d’Amaranth et lui fit un grand sourire. « Il a pas un peu grossit lui ? Qu’est ce que tu lui as file a manger ? » Changeons de sujet ! Sa petite sœur était bien trop jeune pour assister à des scènes pareilles ! D’ailleurs, elle n’assistera plus JAMAIS à une scène pareille. Jamais. Sa sœur resterait pure et chaste, pour toujours.

    Mais. Bien. Sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Lun 2 Avr - 17:26

    « Tu trouves qu’il a grossi ?! » demanda Amaranth d’un ton d’abord égal. Elle reporta son attention sur son crapaud, objet de leur discussion. La demoiselle arqua un sourcil sans pour autant laisser transparaître d’émotion particulière. Cependant elle était curieuse, interloquée. Alors sans plus de cérémonie, Amaranth attrapa son petit batracien mignon avec ses deux mains. Le contact froid et visqueux avec la peau de ce dernier lui communiqua ce petit chatouillis si particulier qu’elle aimait tant, et un sourire amusé se glissa sur son visage – comment ça, il lui en faut peu ? Je dirais qu’il lui en faut peu mais du bizarre, surtout ! – puis sans crier gare elle le lança au dessus de sa tête, avec facilité et le rattrapa, puis recommença. Youhou vol de crapaud ! La pauvre bête allait dégobiller ses mouches ! « Mais non il n'a pas grossi ! Tu vois, il vole comme une plume ! Tiens, attrape ! » Et hop, elle lui lança le crapaud ! Réflexe Léandre ! « Ne fais pas tomber mon bébé veux-tu ! » le prévint-elle d’un air on ne peut plus sérieux.
    En espérant qu’il ait attrapé le crapaud… mais Léandre était un joueur de rugby chevronné, il avait des réflexes. Pleins de muscles et pleins de réflexes ! Il était beau son frère ! Amaranth était ultra fière, mais le lui faire savoir était une mauvaise idée. Elle n’avait pas envie que sa jolie tête de melon n’éclate ! Bref, une fois Zangar bien réceptionné, tranquille, occupé à se remettre de ses émotions dans les bras de Léandre (n’était-ce pas adorable ?) Amaranth fouilla dans son sac à malice où se trouvaient toujours cachés un milliard de trucs tous plus utiles les uns que les autres, comme par exemple ce gros bocal plein d’une nuées de mouches bourdonnantes au cœur d’un liquide ambré , qu’elle tira du fond de la petite poche de devant.
    « Voilà ce que je lui donne à manger ! J’ai eu ça à l’animalerie du chemin de traverse, ça m’a coûté au moins 15 Gallions, je les avais quémandés à Sophia, en lui faisant croire que c’était pour acheter une nouvelle jupe d’uniforme, qu’est-ce qu’elle est nouille. Hun ! Donc : Mouche et Whisky pur feu ! Mais attention, je ne lui en donne pas tous les jours, il faut que ça reste une gâterie ! Tu vas voir, il adore ça ! Regarde ces petits yeux comme ils sont pétillants devant ce festin de mouches ! » Quand Amaranth se fendait d’un discours sur ses crapauds, ça pouvait devenir vite passionné et très inquiétant pour son entourage ! N’empêche que c’était vrai… les yeux de Zangar semblait attirés par la vue du bocal et son contenu scintillant comme un trésor parsemé de tâches noires vrombissantes ! Puis la nymphette d’ajouter, avec toute la gravité qui conférait à la situation (donc beaucoup selon elle !) : « Attention Léandre ! Toi, garde la bouche fermée, on ne sait jamais ! » Sur ces bonnes paroles mystérieuses et un rien angoissantes, Amaranth Selène Arcker la bien nommée libéra un quart de seconde les mouches surexcitées de son bocal, en ouvrant le couvercle de cinq millimètres à peine. Aussitôt un éclair de mouches jaillit de la prison de verre. Il ne fallut pas plus de deux secondes à Zangar pour sauter des mains de Léandre. Au bout de quelques bonds plus coups de langues vifs et puissants, il n’y avait plus aucun insecte imbibé d’alcool à l’horizon ! Et Zangar continuait de sauter sur place comme un ressort, un bien heureux ressort !
    Amaranth se mit à l’applaudir avec entrain. « T’as vu ça ! T’as vuuuuu ! C’est qui le plus fort ?! Oh oui mon bébé c’est toi ! Tu vois Lé, comme il est très en forme ! Prends en de la graine ! » Voilà qui concluait ce passionnant interlude batracien.

    Revenons à nos Mewtons : La caméra qu’Amaranth avait ramenée sur ses genoux le temps de faire son cirque avec son crapaud-doux.
    « Donc, donc… nous disions ! Ah oui ! Que diraient Papa et notre Marâtre en apprenant que ce qui leur sert de fille aînée se lance dans l’exhibitionnisme, et peut être même les videos de charmes ?! Papa se rendrait peut être compte de l’influence néfaste que cela peut avoir sur moi ! Et il les flanqueraient toutes les trois dehors ! Bon sang… ça serait puissant ! » C’est vrai qu’Amaranth avait l’air traumatisée, et influençable. « Rassure-moi avant qu’on ne se lance dans le chantage : tu n’as pas pour habitude de garder une trace de tes ébats, hein ?! Si tu le fais, arrête tout de suite et brûle les preuves ! Quelles qu’elles soient ! Lou serait capable de les utiliser contre nous. Je n’aime pas l’admettre mais, elle est maligne tu sais. Alors, il va falloir que tu agisses comme un prince charmant ! Plus de bêtises dans les placards et les coins sombres avec n’importe qui ! Ou alors avec des muettes… » Charmante conversation à tenir avec son frère ! Loin de trouver cela étrange, Amaranth se rapprocha de Léandre et se cala le dos contre lui, à peine envahissante, elle reposa sa tête en arrière, contre son épaule. Puis, jouant avec sa caméra, qu’elle faisait tourner entre ses mains, l’air pensive, elle renchérit de sa voix teinté d’une ironie amusée. « Hélios, oh Helios ! Je ne sais pas s’il pourra nous aider à trafiquer cette caméra, mais … tu sais ce qu’il a fait ?! Il a fait s’inscrire Lou au Club de Quidditch ! C’est un vrai troll sur un balai ! Il lui a fait croire que c’était un club de cuisine, et elle a marché ! C’est si puéril, et pourtant ça marche. C’est sûrement ça le plus drôle ! » Rien de mieux que de bitcher entre frangins. Ama se sentait vraiment bien là, protégée de tout, libre de dire ce qu’elle désirait comme elle l’entendait. Avec son frère ce n’était pas du tout pareil qu’avec les autres élèves, même ses amis proches ! Alors rien en cet instant ne pouvait lui ôter son petit sourire amusé, ce sourire qu’il n’était pourtant pas donné à tout le monde d’observer ! Rien, de rien ?! Non, rien !
    Pas même… une liane d’une plante indéterminée un petit peu farceuse qui se jeta sur eux tout à coup, leur claqua un coup sur la tête avant de s’enrouler autour de la caméra et de la leur subtiliser sous leur nez ? Ah… si là pour le coup, Amaranth tira la tronche ! Elle sursauta, poussa un juron tout fielleux en s’écrasant sur son frère pour se retourner et se mettre debout sur la table. Amaranth avait le cœur qui battait soudain à mille à l’heure ! La liane qui sortait d’une espèce d’armoire dans le fond obscurci de cette serre vide secouait la caméra dans les airs, hors de portée.

    « Noooon ! Ma Camera ! Vilaine plante rend-moi ça ! Léandre !! Y a une fouet liane qui nous pique la preuve que Lou Sparrow est une fille de petite vertu ! Léannnndre ! Attaque Lance-flaaamme !! »

    Une deuxième liane vint prêter main forte à sa copine, depuis l’armoire pour aller asticoter les deux jeunes Arcker. Mais c’était un horrible complot ! La censure florale de la liberté d’expression ! Une honte ! « Qu’on me rende ma caméra !!!! Hiiii elle me tire les cheveux ! Pas les cheveuuuuuux ! »

_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Leandre D. Arcker
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 126


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Jeu 12 Avr - 13:32

    Leandre haussa les épaules. Ouais, il trouvait que le crapaud avait grossi, mais en fait, a bien y réfléchir, peut-être qu’il avait seulement un peu grandit. Ou peut-être que c’était parce que ca faisait un bout de temps que Leandre n’avait pas approche les crapauds de sa sœur. A vrai dire il n’en savait trop rien, mais il était bien trop content d’avoir change le sujet de leur conversation pour l’avouer. Il aimait ce sourire sur les lèvres de sa sœur. Et son enthousiasme lorsqu’elle parlait des batraciens. Oh oui, Leandre aimait sa sœur plus que tout a monde, et serait même prêt a tuer pour elle. Il le savait. Il la regarda avec un air protecteur et quelque peut attendrit faire mumuse avec le crapaud en l’envoyant dans les airs. Et hop, réflexe Leandre ! Il attrapa l’animal sans aucun problème. « Heureusement que j’ai des réflexes d’attrapeurs, jeune fille, sinon je ne donne pas cher de la vie de ce cher Zangar… » Rien de méchant la dedans. Seulement une petite boutade, et un ego surdimensionné. Amaranth avait l’habitude. Le crapaud était plus lourd qu’un vif d’or, mais Leandre avait l’habitude de rattraper tout ce qui lui tombait sous la main. Une vocation chez le jeune homme. Sans compter les heures de rugby qu’il avait derrière lui, non, vraiment il n’y avait pas de souci à se faire.
    Leandre avait donc parfaitement réceptionné l’animal, et l’avait cale correctement sur le dos de sa main. Il aimait bien jouer avec ces bêtes la, c’était marrant ! Et plus excitant qu’un chat ou un rat ! Leandre écouta religieusement sa sœur lui raconter comme elle avait réussit à acheter un bocal avec des mouches… Et du Whisky pur feu ?! Décidément elle était pleine de ressources ! Il lâcha un petit rire. Soudoyer Sophia. Mais quelle bonne idée. Cela prouvait qu’elle n’avait rien à faire dans la famille. Si elle croyait connaître Amaranth et lui donnait de l’argent pour qu’elle s’achète une jupe… Elle se mettait la baguette dans l’œil ! Leandre était fier de sa nymphette de sœur qui avait tout compris à la vie !

    Toujours sur le dos de sa main, Zangar avait en effet les yeux rives sur le bocal. Leandre éclata de rire, mais sa calma bien vite lorsque sa sœur lui dit de garder la bouche fermée. Ah ça non, il n’avait pas envie de prendre part au festin de mouches, même si il y avait du Whisky pur feu ! Hors de question ! Alors qu’elle ouvrait a peine le bocal et qu’une nuée de mouches s’en échappa, il tendit le bras au maximum pour s’éloigner le plus possible du crapaud, qui, heureux comme jamais, s’en donnait a cœur joie, et venait de sauter des mains du jeune homme. Il ne fallait pas trop lui en demander non plus a Leandre, tenir les crapauds de sa sœur entre ses mains, a la limite, ok, mais bon pas plus.
    « Ok, je retire ce que j’ai dis Peanut, il est super en forme ton crapaud ! C’est bien, tu en prends soin ! Au fait… Sophia sait que tu as laissé les autres à la maison ? Je donnerais cher pour la voir quand elle le découvrira… Vu la crise qu’elle t’a fait cet été ! » Sophia Sparrow n’aimait pas les crapauds d’Amaranth. Et pendant un repas de famille, que Hélios, Amaranth et Leandre auraient volontiers sauté, Amaranth avait garde un de ses crapaud colores sur son épaule… Le cri de Sophia avait été mythique. Et sur ce il ébouriffa une nouvelle fois les cheveux de la minette.

    Mais le Arcker aurait du se méfier de la petite Amaranth. Elle revint à la charge avec cette discussion sur Lou. Pas que ce sujet le dérange le Leandre, non, mais c’était surtout qu’entendre les mots « exhibitionnisme », « vidéos de charme » et « ébats » dans la bouche de sa sœur ne lui plaisait pas, mais alors pas du tout ! Protecteur ? Un peu. Beaucoup. Trop ?
    « Oh du chantage ? Amaranth Sélène Arcker, tu m’impressionne ! » Il fronça cependant les sourcils. « Oui, enfin si ça pouvait éviter d’avoir une mauvaise influence sur toi, ça m’arrangerait vraiment. » Grogna t-il. Leandre ouvrit de grands yeux éberlués pendant le discours de sa sœur. « Garder des preuves ? Non mais ça va pas, je m’appelle pas Dunstan Pryde moi ! » Répliqua t-il, choque que sa sœur puisse penser a ça. « Mais je suis un prince charmant voyons. Elle ne peut rien contre moi. » Pas si sur. Mais on y pensera une autre fois. Vraiment, Leandre n’arrivait pas à croire qu’il pourrait avoir une telle conversation avec sa petite sœur de 13 ans. « Et puis, ma vie privée ne regarde que moi et euh… Les filles concernées. T’inquiète pas pour moi Peanut, ca ira ! » Clin d’œil, grand sourire, bras autour des épaules.

    Il la laissa se caler contre son dos et poser sa tête sur son épaule. Il avait l’habitude de son pot de colle de sœur, et même si il ne l’avouerait pour rien au monde, il aimait bien. Il avait l’impression de pouvoir la protéger comme ca. « Quoi ?! Il a fait ca ? Mais il est génial ! Ama, il faut qu’on aille aux réunions du club, on va trop pouvoir l’afficher ! T’as raison, et encore, un troll sur un balai, t’es bien gentille ! Ah, il faut vraiment que cette camera marche, ce serait génial d’avoir encore un truc pour nous moquer de reLou-la-coincée ! » Il rigola sans retenue, imaginant la scène. Il était bien la. Il aurait pu y rester des heures.

    Mais le destin en décida autrement.

    Leandre avait fermé les yeux et était en train d’apprécier ce moment privilégié avec sa sœur. Lorsqu’il sentit quelque chose sur sa tête. « Eh mais me tape pas, j’ai rien fait ! » Lança t-il a sa sœur, avant d’entendre son cri. En étant dos à sa sœur, il n’avait pas vu la liane. Camera ? Plante ? Preuve qui s’envole ? Ah non, ca n’allait pas se passer comme ca ! Leandre se leva d’un coup et se mit debout sur la table a son tour, cherchant sa baguette magique dans sa poche. « Eloignes toi un peu » Ordonna Leandre en prenant sa sœur par le bras, la mettant derrière lui. Heureusement que cette table était grande et qu’il y avait de la place pour tous leurs mouvements. Une deuxième liane arrivait à l’attaque et s’en prenait aux cheveux de sa sœur. Grrrrr… Leandre n’avait pas le temps de trop réfléchir a quel sort ferait le plus d’effet, mais en tant que fan de Pokémon, comme sa sœur l’avait suggéré, il se dit que le feu serait sans doute son meilleur allié. Sans plus attendre, il formula un « Incendio », dirige a la source du problème : L’armoire.

    Spoiler:
     

    Seules quelques étincelles sortirent de la baguette du jeune homme. « C’est pas vrai ! » Jura t-il. Il fallait définitivement qu’il s’améliore en sortilèges, depuis le début de l’année, il était une vraie catastrophe ambulante ! Et la, il n’était même pas capable de protéger sa sœur. C’était ca le pire ! Sans chercher à faire de la magie, Leandre regarda rapidement autour de lui. Dans le placard, la, a cote, il y avait des ustensiles. Il trouverait bien un couteau. « Ne bouge pas, j’arrive ! » Ordonna t-il a Amaranth, que la liane embêtait toujours. Il sauta de la table et fonça vers l’armoire, évitant une troisième liane qui avait apparu. Il ouvrit le meuble violement et trouva deux couteaux, un peu émoussés. Ca ferait l’affaire. Il se retourna vers sa sœur, puis vers la camera. Amaranth était la plus importante, tant pis pour les preuves ! Il retourna donc vers sa sœur, lui mit un des couteaux dans les mains et lui intima de bien faire attention, et de ne pas hésiter à s’en servir si une autre liane s’approchaient d’eux pendant qu’il essayait de lui démêler les cheveux.
    A coup de couteau, faisant cependant attention, il réussit à couper un bout de la liane qui se rétracta. Elle s’était éloignée d’Amaranth et Leandre pu facilement enlever les bouts de liane qui lui restait dans les cheveux. « Voila, faut qu’on récupère ta camera maintenant ! Fais gaffe, y’en a de partout ! » Et alors qu’il parlait, une plante vicieuse venait de s’enrouler autour de sa cheville. D’un coup, elle tira dessus, manquant de faire tomber le jeune homme qui se trouvait debout sur la table. « Ama, aide moi s’il te plaît, coupe la d’un coup sec ! » Ce n’était pas gagne qu’ils s’en sortent…


Dernière édition par Leandre D. Arcker le Jeu 12 Avr - 13:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Jeu 12 Avr - 13:32

Le membre 'Leandre D. Arcker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Mar 1 Mai - 16:42

    Nom d’une infirmière Joelle ! Il se passait un truc carrément dément là dans cette serre ! Amaranth avait le cœur qui battait à cent à l’heure ! Son regard n’arrivait à s’accrocher nulle part, sur aucun détail de cette scène apocalyptique, tant il y en avait ! Les larmes commencèrent même à rouler sur ses joues ! Non mais c’est que ça faisait vraiment mal, cette liane qui lui tirait les cheveux ! Il n’y avait pas grand chose de pire pour Miss Arcker, qu’une attaque sur sa tignasse blonde !

    « Lééééaaaaandre !!!!!!! Hiiiiiiiii ! » Le visage de la jeune fille s’était plissé dans une affreuse grimace de douleur. Elle s’était même mordu la langue ! Mais son grand frère allait la sortir de là ! Hein, hein ? Il brandissait sa baguette ! Géniaaaal ! Pas le temps de réfléchir davantage, il fallait riposter maintenant !
    « Vas-y Léandre !!!!!!!! » l’encouragea-t-elle entre deux sanglots, usant d’une voix déchirante. « Ooooh noooooon ! » Elle finit par se lamenter, avant de se remettre à hurler : « Bon sang de foutre de troll régurgité ! Si on sort de là vivant, à l'avenir Léandre pense à entretenir ta baguette plutôt que ta braguette ! Mais on va tous mouriiiiiiir !!!!! »

    C’était une violente poussée d’adrénaline et de fureur angoissée qui avaient porté sa voix de nymphette ! Avouez que la situation était délicate ! Et quand en plus son frère, sorcier de septième année loupait son incendio. Il y avait de quoi s’inquiéter…

    « C’est à toi que je devrais donner des mouches au Whisky pur feu !!!! Aaaah attention ! Léaaaandre où tu vas ?! Noooon ! Ma baguette est dans mon sac !!!! » Amaranth, la pipelette des combats. Elle tenait la liane qui l’assaillait entre ses doigts crispés pour essayer de la défaire de sa prise, mais le végétal perfide tenait bon ! Et de fait, la petite sorcière ne pouvait se saisir de sa baguette magique ! Quelle tragédie ! Elle essaya bien de ramener son sac jusqu’à elle, en passant le pied dans la bandoulière de celui-ci mais tout ce qu’elle réussit à faire, ce fut perdre l’équilibre et manquer de tomber !

    Plus elle criait et gigotait, et plus la liane devenait hargneuse, s’accrochant ferme à sa chevelure. Les larmes ruisselaient de plus en plus vite sur les joues rouges gryffondor d’Amaranth ! Et elle se maudissait, se maudissait… Parce que la botanique, normalement, c’était son point fort. Elle aimait ça ! Et la botanique aussi l’aimait bien ! La botanique n’était pas supposée prendre la défense de Lou Sparrow et voler les objets destinés à compromettre la réputation de la Serdaigle ! La préfète avait-elle réussi à mettre les plantes du nouveau professeur de son côté ?! Mais à bien y réfléchir : Lou traînait souvent dans le coin ! Elle aimait bien Monsieur Frost ! Enfer et damnation ! Sparrow avait remporté ce round avant même qu’il ne soit lancé ! Bouhouhou ! Et Ama pleura de plus belle.
    Quelle pisseuse….

    Puis, entre deux sanglots, la jeune poufsouffle écarquilla de grands yeux étonnés. Son frère revenait près d’elle, l’air méchant comme tout, armé de deux couteaux !!! Amaranth attrapa maladroitement celui qu’il lui donna. Dans la précipitation, elle se coupa à la jointure entre l’index et le pouce. « Aïe… » ah bah oui ma vieille, mais fallait pas l’attraper par la lame ! Heureusement que Léandre avait dit de faire attention...

    Que de douleur en un cours instant ! Amaranth lâcha la liane pour porter la plaie de sa main à sa bouche. Ce n’était pas grave mais ça saignait pas mal ! Elle sentit la prise autour de ses cheveux se serrer et relâcher soudain la pression. Aussitôt, Amaranth leva les yeux vers l’imposante silhouette de son frère. Ses lèvres libérèent sa main et elle se jeta au cou de Léandre en hurlant : « Ooooh Merciiiii ! Fichtre fichtre c’est un vrai carnage ! Léannnndre je me suis blessée !!!! Tu n’es pas blessé ?!!!! Et la plante, elle est gravement blessée tu crois ?! Oh mais qu’est-ce qui va nous arriver ?!! » bon d’accord… la miss Blasée, elle paniquait légèrement vite. En outre, son frère lui rappela que le combat était loin d’être fini !

    « Oh oui ! La camera !!! Il faut la rattraper !!! » l’urgence avec laquelle ils devaient agir lui fit oublier qu’elle pissait le sang. Amaranth se vautra sur son sac pour attraper sa baguette ! Avec ça et son couteau, la plante ferait moins la maligne ! A peine le temps de se retourner, qu’ensuite…
    « Aaaah ! Léandrreeeeeeee ! » Elle lui attrapa la main juste avant qu’il ne tombe, et une troisième vilaine liane furibonde qui s’enroulait de plus belle autour de sa cheville. Ciel, sa main mettait du sang partout sur son frère, et cela faisait un mal de scroutt à pétard ! Avec sa force de schtroumpfette bodybuildée, Ama attira son frère de son côté, tant bien que mal, puis elle se courba en avant, se calant contre la hanche de Léandre du côté droit afin de pouvoir atteindre la liane, sur sa cheville. Ils étaient étrangement emmêlés les deux Arcker ! Comment pourraient-il se défaire de là sans plus d’encombre ? Une bonne question !

    Amaranth donna des coups de couteau sur le végétal enragé, cependant celui-ci remusait dans tous les sens. La mini-blonde avait peur d’y aller franchement et de blesser son frère ! Aargh ! Alors elle changea d’arme et passa à la baguette ! On est une sorcière ou on ne l’est pas ! Flut ! La jeune poufsouffle balança le premier sort qui lui vint à l’esprit :
    « Stupefix ! »

    Citation :
    1-2) C’est Léandre qui est immobilisé pendant 30 secondes et tombe de la table comme une vulgaire planche de bois ! En prime, la liane l’attire vers l’armoire !
    3) Youhou ! Ça marche ! La liane est figée et Léandre peut dégager son pied ! Ils ont au moins 5 minutes de tranquilité pour s’occuper de la dernière liane et récupérer la caméra !
    4) ça marche à moitié… la liane se fige mais demeure tremblante, elle ne va pas tarder à reprendre de la vigueur. Léandre doit lancer les dés au tour suivant pour savoir s'il se dégage de l'étreinte ou pas : Pair, il se réussit à se dégager / Impair : c’est râpé !
    5-6) Attaque trempette version Miss Arcker ! Pas d’bol dis donc !



_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama



Dernière édition par Amaranth S. Arcker le Mar 1 Mai - 16:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Mar 1 Mai - 16:42

Le membre 'Amaranth S. Arcker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Leandre D. Arcker
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 126


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Mar 22 Mai - 11:52

    Nom d’un Salamèche tout mouillé ! C’était la débandade dans les gorges, ils allaient tous mouriiiiiiiiiir @.@
    On se calme, et on réfléchit ! Leandre avait du mal à garder la tête froide, avec sa petite Amaranth chérie qui criait et gigotait dans tous les sens, attaquée par une méchante liane ! Le lionceau voulait tout faire exploser, et faire sortir sa sœurette de la. Malheureusement c’était un tout petit peu plus complique que ca ! Amaranth était apparemment en train de paniquer puisqu’elle venait de se jeter au coup de son frère, lui demandant expressément ce qui allait leur arriver. « T’en fais pas Peanut, on va s’en sortir ! Foi de Leandre Arcker, ce n’est pas une p’tite liane qui va nous arrêter ! » Et elle lui dit même qu’elle était blessée. Blessée ?! Oh non Leandre, pas le moment de paniquer toi aussi ! « Blessée ? Mais ca va aller ? Tu peux continuer le combat ou tu es hors-jeu ? Fais-moi voir ca ! » Lui intima t-il alors qu’il attrapait sa main. « Oh c’est rien qu’une petite blessure de guerre ! Tu vas survivre ! Un peu de courage Peanut, je suis sur que c’est bientôt finit ! » Ou pas.

    La liane venait de se venger sur le Gryffondor et le tirait doucement vers le placard… Au secouuuuuuuurs ! Heureusement qu’Amaranth avait de bon reflexe, et qu’elle se servit de sa baguette pour lancer un stupefix sur la plante vicieuse !

    Spoiler:
     

    Malheureusement le sort de la jeune Poufsouffle n’était pas assez puissant. Il fit cependant trembloter la liane qui se figea quelques secondes. Secondes pendant lesquelles Leandre se débâtit comme un lion pour essayer de se dégager. Mais c’était peine perdue, la liane le serrait trop fort a la cheville. « Par le string léopard de Merlin, mais lâches moi foutue plaaaaaaante !!! » Tandis qu’il insultait allégrement la plante – tant pis si Miss Arcker était présente à ses cotes – il secouait énergiquement sa jambe, en vain. C’était peine perdue, la liane ne le lâcherait pas de si tôt. Il était trop loin de la liane pour lui donner des coups de couteau à présent, et celle-ci continuait à le tirer en direction de l’armoire.

    « Ama !! Aide moiii ! Relance un sort ! N’importe quoi ! » Il avait faillit lui demander d’aller chercher de l’aide. Mais de la a ce qu’elle trouve quelqu’un de compétent, et revienne, il y avait de grandes chances que Arcker Senior se retrouve au fond de l’armoire, en train de se faire bouffer par cette féroce liane. Non, le Arcker n’était pas du tout en train de paniquer. Pas du tout !
    En désespoir de cause, il leva à nouveau sa baguette. Il savait pertinemment que ce n’était pas une bonne idée. Il était nul en sort et cela allait surement ne mener à rien. Mais il ne pouvait pas rester sans rien faire ! « Cracbadabum ! » Hurla le jeune homme en visant la liane.

    Spoiler:
     

    Eh merde. Encore raté. Try again. Game… OVER !
    La honte… Il ne fallait pas que ses exploits en sortilèges sortent de cette serre, sinon s’en était finit de sa réputation ! Quoique, sa réputation n’était peut-être pas la chose la plus importante à penser maintenant !! « C’est pas vrai ! » Rugit le lion. Il lança un regard désespéré à sa sœur. Tout reposait sur elle à présent. SAUVONS LEANDREEE ! « Peanut, essayes encore une fois. Sinon, vas chercher de l’aide !! Et évite à tout prix les lianes ! » Oui… Ils étaient vraiment désespérés ! « Ama !! Attention derrière toi ! » Une vicieuse liane s’approchait dangereusement de la Poufsouffle… Pourvu qu’elle ait le temps de l’esquiver ! Si ils étaient pris tous les deux au piège… S’en était finit des deux Arcker !


Dernière édition par Leandre D. Arcker le Mar 22 Mai - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Mar 22 Mai - 11:52

Le membre 'Leandre D. Arcker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Destin' :


--------------------------------

#2 'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Sam 26 Mai - 19:20

    Qu’on se le dise, les Arcker sont forts, les Arcker sont des sportifs, des compétiteurs, des battants, des petits trolls cyniques à l’occasion, des séducteurs, des branleurs populaires et tout et tout, bref c’est une famille au potentiel génétique classe assez élevé… mais après cet épisode nous pourrons également affirmer sans laisser place au moindre doute que les Arcker sont des GROSSES BRELES en magie.
    C’était une terrible catastrophe qui se jouait dans cette serre pour le frère et la sœur Arcker, dire que nous n’étions qu’au début de l’année ! Hélas, hélas ! Mais que la chance et le peu de magie qui devait circuler dans leurs veines de quasi nés moldus leur viennent en aide !

    Amaranth poussa un nouveau cri d’effroi, quand son Stupefix – elle crut dans un instant de bonheur trop vite goûté qu’il avait fonctionné – cessa de faire effet sur la liane et que celle-ci recommença à entraîner son frère vers le fond de la serre.
    « LEAAANNNNNNDDDDDDDDDDDREEEEEEEEEEEEEEEEE » incroyable comme cette petite gamine pouvait monter dans les aigus ! Bref, situation critique spotted, dans les serres. Alerte, Alerte ! Deux adolescents en passe de se faire étrangler, enterrer vivants sous une armoire maudite à même le sol des serres, victimes de lianes démoniaques !

    Amaranth essaya de ressembler ses esprits, de se raccrocher au peu de sang-froid qu’elle avait en magasin, mais sincèrement l’opération était difficile. Elle était bien trop sensible, bien trop dans l’émotionnelle et paniquée comme jamais. Son frère, son grand frère, n’arrivait pas à produire le moindre sort capable de les sauver, elle non plus et ces foutus lianes allaient vraiment les tuer ! En tous les cas, c’était ce que son cœur et son esprit lui répétaient en boucle depuis ces cinq dernières minutes. C’était un rêve ! On avait drogué sa soupe de citrouille… un vrai cauchemar se déroulait, impossible autrement. Très vite, la douleur de la plaie qu’elle s’était faite à la main rappela à Amaranth qu’ils étaient tous les deux, Léandre et elle, en train de lutter avec la réalité. Boooon saaaaang, réagiiiiiiiis Ama !

    « J’arrive Léandre ! AaaaaAAAAAAAAaaaaaaah ! » Une liane, encore une ! Juste derrière elle ! Léandre eut beau la prévenir, Amaranth se détourna de sa trajectoire trop tard. Elle s’enroula autour de sa taille et la leva en l’air. Avec un peu de mal certes. Ama eut l’impression qu’on lui broyait l’estomac. Elle crut bien rendre ses petits cookies qu’elle avait volé dans son dortoir en partant ce matin, à se retrouver ainsi secouée à quelques centimètres du sol. Terrifiée mais excédée, la jeune sorcière vira au rouge et explosa tout à coup en secouant sa baguette dans tous les sens…

    « Detritus ! Hydrocanon ! Lance-flammes ! Fatal-foudre ! Non, non, non…. Poudre Dodo ! Pare-spore ! le Feu de Din, l’Amour de Nayru, le Chant de Farore ! Aaaaah Pourquoi on nous apprend rien d’utile comme ça dans cette école ! HIIIIIIIIIIII ! REDUCTOOOO ! » Elle avait fini braquer sa baguette en même temps qu’elle achevait son cri dans la direction de Léandre et précisément de la liane qui naissait sous l’armoire.

      1) Nous touchons le fond parce que ce sont les vêtements de Léandre qui rétrécissent... Non mais Amaranth, lâche l'affaire et va chercher de l'aide - ah non t'es aussi prisonnière d'une liane, c'est balot....
      2) Oh Yeah, le sort marche et en plus elle vise bien ! La Liane devient riquiqui riquiqui à la base et lâche Léandre... et elle par la même occasion, toute la plante rétrécit ! Ne reste plus que de petits bout de liane qui s'agitent au pied de l'armoire ! Et il récupère la caméra, elle tombe juste par terre dans un fracas de mauvaise augure, c'est tout ! omg
      3/4) Mouais Bah... NON ! des Brèles qu'on vous dit...
      5/6) La partie de la liane qui tient Léandre rétrécit, se rétracte et Léandre est libéré, aléluiaaaaaa ! La caméra est libérée aussi ! Bon, Ama est toujours perchée en hauteur, retenue par sa liane !


_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama



Dernière édition par Amaranth S. Arcker le Sam 26 Mai - 19:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Sam 26 Mai - 19:20

Le membre 'Amaranth S. Arcker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Felix L. Frost
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 11


Feuille de personnage
Gallions: 61
Points de Magie:

MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Mer 13 Juin - 19:51

    Felix n'était pas quelqu'un de compliqué. Pour que son bonheur soit complet, il lui suffisait de regarder une comédie musicale en buvant du thé et en discutant avec une plante. Et c'est précisément ce qu'il faisait en ce bel après-midi d'automne. Dans la petite pièce annexe des serres, assis sur son fauteuil, les pieds sur son bureau (mais oui, il en a un, tout le monde a de la paperasse à faire à un moment ou à un autre, que croyez-vous), il vidait lentement une tasse de thé à la menthe brûlant, tout en regardant Fame sur un petit écran de télévision. Il avait réussi à la trafiquer suffisamment pour pouvoir la regarder en zone magique sur une durée d'un sacré paquet d'années. Et il avait même un magnétoscope. Avec des étagères de cassettes, planquées dans sa chambre (vraiment très très bien planquées). Il chantonnait gaiement, se repassant plusieurs fois la chanson qui lui trottait dans la tête à chaque fois qu'il voyait un embouteillage (FAME ! I wanna liiive foreever ! /o/). C'était tellement géniaaaaaal... Caressant du bout du doigt Cornélia, la charmante petite fleur rouge et bleue qui lui tenait compagnie, il se sentait prêt à mourir de bonheur (oui, il lui en faut peu). En fait, il ne lui manquait qu'un tout petit truc... Il mit la cassette sur pause et puisa dans ses dernières ressources de courage pour se lever. Il fallait absolument qu'il aille se chercher des cookies. Ou des scones. Ou les deux, tiens.

    C'est ainsi que le courageux professeur, en t-shirt (noir, le t-shirt)(gaaaaah Bave ) et jean (jour de relâche o/), sortit de son bureau en prenant soin de verrouiller derrière lui. Il se dirigea d'un pas décidé vers la serre du fond, celle où se trouvaient ses réserves de nourriture (et oui, il bouffe tout le temps, mais osef, il fait du sport o/)(regaaaaaaaah Bave )(une groupie ? Où ça ?). Mais, un peu plus loin, il entendit... Des exclamations peu élégantes qui semblaient bien empruntes de panique. Se demandant ce qu'il pouvait bien arriver sur son domaine, il se mit à courir vers l'origine du cri. Et trouva deux de ses élèves en fâcheuse posture avec... Une plante qu'il n'avait jamais vue o.o

    Jetant un œil aux jeunes gens, il se précipita vers l'armoire et y balança une petite fiole qu'il gardait dans sa poche en cas d'urgence. Il entendit un crissement de douleur (oui, qui vient de l'armoire) et s'excusa mentalement (parce que son mélange piquait sacrément beaucoup, il le savait, il l'avait oublié sur le feu une fois et il s'en était pris plein la gueule, bah il avait dû faire un passage forcé à l'hôpital), avant de verrouiller les portes. Il se retourna vers les victimes, vérifia que le jeune homme qui était il y a quelques secondes en train de se faire étrangler par les lianes n'avait rien de cassé (et l'aida à se relever, accessoirement), fit pareil avec la demoiselle, et poussa un soupir de soulagement.

    « Bon sang... Vous allez bien ? On ne sait jamais, vous feriez mieux de faire un tour à l'infirmerie. Allez chercher de l'aide tout de suite la prochaine fois, qui sait sur quoi vous pourriez tomber... »


    Il se retourna brusquement vers l'armoire, soupçonneux. Il n'avait jamais vu cette plante, il ne la connaissait pas, et la dernière fois qu'il avait regardé dans ce meuble, tout ce qu'il y avait c'était des vieux bouquins et des yeux de strangulot dans un pot de terre (ne posez pas de questions).

    « Toi ma belle, marmonna-t-il, tu vas faire un détour par le sous-sol... »

    Et il s'éloigna de ses élèves en embarquant l'armoire. Ils se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants, fin.


Moi pas être extrêmement convaincue par la fin de mon post... M'enfin voilà, il est venu, il est parti, et l'armoire l'a suivi (paye ta rime o/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Leandre D. Arcker
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 126


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   Sam 30 Juin - 14:37

    Par Merlin, des fois Leandre se demandait comment il était possible d’être aussi nul en magie quoi ! Nan parce que là il battait tous les records. Et il n’était pas dans un jeu vidéo, c’était la vraie vie ! C’était ça le pire. Y’a pas d’extra vies, ou de bonus, ou tout ça. Et en plus sa sœurette était à ses côtés, et il ne fallait pas qu’il lui arrive quoi que ce soit !
    Tandis que Leandre se faisait entrainer par la vilaine liane, Ama, elle, ne fut pas assez rapide et se fit à son tour attraper. Encore plus vicieuse, la liane la souleva du sol. « Amaaaaaaaa ! » Rugit inutilement le lion, incapable de se dépêtrer de ce merdier sans nom. Mais POURQUOI étaient-ils venus dans les serres déjà ? Bordel de troll, plus jamais il n’y remettrait les pieds, vous entendez ?! PLUS JAMAIS !
    Il regardait totalement impuissant sa sœur invoquer des noms d’attaques qui n’existaient pas dans la vraie vie. Elle avait tellement raison, avec ça il s’en serait sortis direct ! Après tout, cette liane aurait pu être comparé à un Chétiflor… On ok peut-être un Boustiflor vu comment elle était coriace ! Mais bon, face à ce genre de Pokemon, les deux Arcker auraient pu s’en sortir haut la main ! Si il avait le bon pokemon à portée de main…

    Enfin, Ama prononça le sort de la délivrance. Un sort parfaitement réussit qui força la liane à rétrécir. Leandre se retrouva libéré, Ama fut relâchée et la caméra aussi par la même occasion. Se trouvant non loin, et pour ne pas prendre le risque de la perdre une nouvelle fois, Leandre tendit le bras et attrapa l’objet rapidement avant de se remettre sur ses pieds. « Aie… » Il avait mal à la cheville. Tant pis. C’était une bien piètre blessure pour ce qu’ils venaient d’endurer.
    Sans plus attendre, Leandre se dirigea vers sa sœur et la prit dans ses bras, quitte à l’étouffer d’un énorme câlin. « Par Merlin Peanut, t’es géniale ! Ca va ? Rien de casser ? » Il inspecta sa sœur rapidement. Malgré une ou deux égratignures sur le visage, elle semblait aller plutôt bien. Physiquement en tout cas. Parce que moralement… Bordel de Veracrasse, ils venaient de vivre un de ces trucs !

    Et comme une fleur… Leur professeur de Botanique débarqua sans prévenir. Leandre lui jeta un regard noir. C’était de sa faute si il gardait des trucs pareils dans ses armoires ! « Oui ça ira ! Mais quand même vous devriez faire gaffe, c’est super dangereux ce que vous gardez là dedans ! » Il n’avait pas osé le traiter de fou tout de même, n’aggravons pas les choses. En plus, le professeur ne semblait pas les tenir responsables du bordel qui se trouvait à présent dans la serres, alors mieux valait ne pas trop chercher, n’est ce pas ! Ce prof n’était pas net… Il parlait à son armoire !
    Passant son bras autour des épaules de sa sœur, Leandre l’entraina en dehors de la serre. « Aller viens, on s’arrache, il est taré ce prof ! » Il redonna sa caméra à la jeune fille et ils s’éloignèrent des serres, Leandre boitant un peu.


~ * Clos * ~
Merci soeurette chérie pour ce rp et merci à Félix pour cette petite inter o/
Ce fut un vrai plaisir Bulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] I ain't waiting for the world to change | PV Amaranth & Leandre | Jeudi 02.09.99 | 16h30

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: The Grass is Always Greener :: Serres-