Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Alicia C. Holmes



Messages : 259


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia   Mar 20 Mar - 11:20



Martin & Alicia
© Never-Utopia

    Alicia savait dessiner. Du haut de ses onze ans, la demoiselle ne maniait certes pas le crayon avec l'habilité d'un grand maître Italien mais ce n'était actuellement pas le but recherché. Sous l’œil curieux – et mollasson, et blasé – d'un Serdaigle de cinquième année brun et rougissant, Alicia Cassidy Holmes crayonnait quelque chose qui s'apparentait à un … truc, un chat blanc qui ne lui appartenait pas sur les genoux, fermement maintenu contre elle pour qu'il ne s'enfuie pas. Étrangement, la demoiselle était sage – semblait sage serait plus exact – et, non loin de là, un petit groupe de Gryffondor lui lançait de temps à autre des regard surpris – et peut être légèrement inquiets.

    « Tu commencera l'année en beauté, ma chérie ! » avait dit sa maman avant de l'embrasser, sur le quai de la voix 9 ¾. Alicia avait promis. Seulement voilà, toutes deux n'entendaient pas par là exactement la même chose. Sans grand espoirs, sa mère songeait à un petit peu de calme, d'obéissance et d'assiduité en cours de la part de sa fille. Quant à la puce … Cette dernière songeait d'avantage à parcourir tout le château de A à Z, d'aller fureter, de visiter entièrement la forêt interdite, de grimper aux arbres et … d'embêter son frère. Et lorsqu'il s'agissait de cela, la demoiselle regorgeait d'idées. Un sourire pas franchement rassurant se dessina sur ses lèvres alors qu'elle finissait son dernier dessin. Le chat sous le bras, son bâton de colle magique dans la poche et ses chef d’œuvre dans la poche, la petite puce quitta la pièce en laissant tout son bazar trainer sur la table, ignorant plus ou moins Joren lorsqu'il l'apella.

    - Fiche-moi la paix, espèce de feux follet !

    Alicia et les insultes qui tuent, round 1.

    Sous son bras, le chat angora d'un blanc éclatant remua légèrement, émettant un « Maouuuuu » pas franchement content. Pas impressionnée du tout, Alicia se contenta d'un « Ta gueule ! » bien senti. Et puis elle dévala les escaliers, presque vides encore – un samedi matin, à huit heures et demi, il n'y a pas grand monde de levé, à Poudlard – jusqu'à l'entrée de la salle commune des Blaireaux. Pardon. Des Poufsouffle. Et surtout … DU Blaireau. Martin Ilyas Holmes, son crétin de grand frère. Le chat sembla reconnaître les lieux et miaula un petit peu plus fort … avant de se prendre un coup sur le museau. Alicia lui lança un regard noir qui ne faisait pas vraiment peur, mais passons, avant de lui murmurer pas très sadiquement :

    - Tu veux revoir Martin, Yoshi ? Alors ta gueule, bordel !

    Oui, il s'agit de menaces. Alicia n'éprouverait qu'une immense satisfaction en allant perdre le chat au sommet d'un arbre – un peu comme un Rapeltout – de la forêt interdite. Ou du Saule Cogneur. Hééé, c'était pas con, comme idée, ça … Mais oui ma puce. Et tu m'explique comment toi, tu grimpe sur le Saule Cogneur ? Bref. Alicia ne connaissait pas trop les lieux et du estimer à peu près l'endroit d'où sortaient de leur salle commune les Poufsouffles. Bon … On allait dire que c'était là. Et Paf ! Un dessin de mouton-garou en face de l'endroit estimé de la sortie du terrier des jaune. Un coup de colle magique et … Paf ! Un autre mouton-garou trois mètres plus loin. Et encore un, et un autre, et là aussi ! Toute contente, sautillant légèrement dans les couloirs, la demoiselle collait allégrement des mouton-garou un petit peu partout jusqu'au hall d'entrée du château. Bon, elle en aurait bien fait un géant qui aurait recouvert tout le sol du hall, mais c'était pas trop possible. Bon … Maintenant, son frère avait du remarquer la disparition de son chat. Oui ma puce, je pense aussi. Tu l'as quand même kidnappé hier soir, pendant le repas … Martin à s'apercevoir que son chat avait disparu, en effet. Et son estomac devait commencer à réclamer son petit déjeuner. Bien. Bailloner Yoshi avec euh … elle farfouilla dans sa poche … un mouchoir, se planquer et … attendre Martin.

    Petite sœur chiante VS grand frère attardé. La guerre était ouverte.


Dernière édition par Alicia C. Holmes le Dim 25 Mar - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Martin I. Holmes
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 181


Feuille de personnage
Gallions: 339
Points de Magie: 70

MessageSujet: Re: [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia   Dim 25 Mar - 19:22

    “Yoshi ? Yoshiiii ?? Viens voir ton Maître, mon petit ! Yoshiiii ? Regarde, je t’ai ramené une part de porridge, même que c’est Monroe qui l’a fait et que je ne suis pas sûr que ce soit comestible, c’est pour ça que j’aimerais bien que tu le goûtes d’abord ! Yoshiiiii !!”
    “Martin, aurais-tu l’obligeance me dire ce que tu fais sous mon lit ?”

    BOUM ! Martin avait relevé la tête en entendant qu’on l’appelait, et venait de se cogner le haut du crâne contre le bas du lit d’Egard. Un peu étourdi, il lâcha l’assiette qu’il tenait jusque là à bout de bras, répandant accidentellement du porridge un peu partout, et passa la main dans ses cheveux pour se masser le crâne (et, accessoirement, se recoiffer et remettre sa précieuse mèche en place). Ouïe, bobo ;_; Puis il récupéra son assiette et se remit à ramper sur ses coudes avec toute la classe et l’élégance d’une limace en uniforme jaune&noir pour s’extraire du dessous de lit qu’il était occupé à squatter depuis au moins dix minutes. Une fois qu’il fut de nouveau en position verticale, les deux pieds ancrés en sol et de la poussière un peu partout sur les vêtements, la figure et les cheveux, il remarqua alors qu’Edgar, son compagnon de dortoir depuis désormais six ans, le fusillait du regard, planté devant lui.

    “Martin, que faisais-tu sous mon lit ?” répéta-t-il de cet air à la fois irrité et désespéré que lui seul savait adopter, à croire que tous les malheurs du monde s’agrippaient à ses épaules (ceci dit, se retrouver dans le même dortoir que Martin n'était pas franchement un cadeau).
    “Je cherchais Yoshi, mon chat... il est introuvable depuis hier soir... j’vais chercher dehors, j’aurais sûrement plus de chance de le trouver. Passe-moi ma cravate, si Monroe me voit sortir sans, il va encore péter un câble, et j’aimerais bien survivre jusqu’au déjeuner, il paraît qu’on va avoir des frites... Ci-mer ! Oh, et j’ai peut-être fait tomber un peu de porridge sous ton lit, je nettoierais ça, heu... plus tard !! En attendant, si tu en veux, sers-toi, mec, c’est gratuit ! Mais c’est à tes risques et périls, c’est Monroe qui l’a préparé !”

    Et hop, quelques secondes plus tard, Martin était en route pour la sortie de sa salle commune, bataillant pour nouer correctement sa cravate autour de son cou. A mi-chemin, voyant que le professeur Monroe n’était pas dans les parages, il décida qu’il ne courait aucun risque et il abandonna, la laissant choir comme un simple foulard sur ses épaules, ses deux pans dégringolant autour de son cou. Au passage, il salua gaiement Neela qui discutait avec ses copines sur les fauteuils (en débarquant dans son dos et en lui plaquant les mains sur les yeux en pouffant un “devine qui c’est, Neenee !” qui ne fit rire que lui) et se retint de justesse pour ne pas faire la même chose avec Dunstan Pryde. Comme ça, pour le kiff.

    Et puis, il sortit de la salle commune, tous les sens en exergue à la recherche de son chat... et là, ce fut le drame.

    Un visage grimaçant, effrayant, le contemplait à la sortie de la salle commune. De grands yeux empreints de méchanceté, des crocs affûtés, une laine épaisse et foisonnante... Son coeur manqua un battement et il blêmit tout à coup, son sourire se figeant sur le bas de son visage. OMGWTFBBQ. Le choc ne dura pas longtemps (une seconde ou deux tout au plus), mais il fut intense... Jusqu’à ce qu’il réalise que cette horreur, ce mouton-garou qui l’observait avec cet air sournois... était un dessin. Un simple dessin d’enfant. Bwah, c’était quoi, ça ? Il ne savait pas, mais c’était super glauque ! Et il n’y avait pas qu’un dessin ! Il y en avait partout, jusqu’au hall d’entrée !! Il était dans un mauvais remake de Black Sheep ou quoi ? Que se passait-il, il était tombé dans un monde parallèle ? QUI donnait de l'herbe aux enfants pour les forcer à dessiner des horreurs pareilles ? Il fallait vraiment avoir une case en moins pour s'amuser à griffonner ces machins hideux !

    Et puis deux neurones entrèrent en contact (hourra) et tout s’illumina dans la petite tête du Poufsouffle. Ohmondieu. Il s’empressa de sortir sa baguette magique de sa poche et la tint à bout de bras, avant de crier, essayant d’avoir un semblant d’autorité (ce qui n’était pas gagné) :

    Alicia Cassidy Holmes ! Où que tu sois cachée, montre-toi ! Je sais que c’est toi qui as fait ça ! De toute façon, y a que toi qui dessines aussi mal, ils font même pas peur, tes moutons-garous !”

    C’est pour ça que tu es aussi pâle, Martin, oui oui, on y croit tous.

    “Dépêche-toi, sinon, j’hésiterais pas à me servir de ma baguette, même si c'est interdit ! J’ai pas peur des profs et de leurs avertissements, moi, d’abord, alors sors de ta cachette !”

    C’est bien, Martin. Tu veux une gommette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alicia C. Holmes



Messages : 259


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia   Mar 3 Avr - 12:38

    Quoi faire en attendant la venue Ô combien prévisible de Martin ? Embêter Yoshi, quelle question ! Cachée dans un renfoncement du hall, contre le Grand Escalier et derrière une colonne, la petite fille prenait bien peu de place et passait facilement inaperçue. Le chat … un petit peu moins ! Pas franchement content de ne pas pouvoir se lover contre son maitre pour réclamer des câlins – parce que Yoshi n'était pas complètement fou, il savait bien que ce n'était pas Alicia qui allait le câliner – le truc plein de poils blanc qui servait d'animal de compagnie à Martin bougeait dans tous les sens, voulait griffer la fillette, tentait de miauler à travers le mouchoir qui lui clouait le bec. Et Alicia, de tirer sur ses moustaches, sur sa queue, sur ses poils, de le chatouiller en imitant des bruits de lions affamé qui faisait se terrer Yoshi sur ses genoux. « Ah ! Espèce de dégonflé ! » Alicia, ma puce, tu parles à un chat ! Et alors ? Wesh, ça te pose un problème, espèce de … Toi, fais attention à ce que tu dis si tu veux pas finir privée de RP ! Et Alicia, de se mettre à bouder. Lorsque tout à coup …

    Une silhouette qu'elle connaissait bien débarqua, complètement affolée, dans le hall. Martin. Un sourire qui ne laissait rien entendre de bon se dessina sur les lèvres d'Alicia. Ahah, ce troll était blanc ! On avait même l'impression qu'il allait se faire pipi dessus ! La fillette leva les yeux au ciel, l'air de penser très très fort « Mais quel crétiiiiiiiin … » et décida de le faire poireauter un petit peu. Bah, c'était pas comme si il avait l'habitude, de toute manière. Se croyant sans doute menaçant, Martin sorti sa baguette magique et la brandit devant lui, sans vraiment regarder dans la direction où se trouvait Alicia. Ahahahaaaaaaaah, c'était trop génial ! Un certain Kenneth-la-chaussette passa à ce moment là près de Martin.

    - Waaaaah, nan mais moi, jamais j'aurai l'air aussi débile que toi à hurler comme un taré dans le hall, quoi !

    Et hop, le troisième année s'éclipsa. Alicia en aurait pleuré de rire. Pour une fois que l'espèce de débile mental qui servait de Gryffondor trop relou disait un truc intelligent ! Et puis de toute manière, Martin avait peur, ça se voyait mais troooooop !! Alicia eut un petit sourire … et se mit bien vite à imiter un bêlement étrange … inquiétant. Un bêlement de mouton garou. Comme ça, juste pour le plaisir de voir son frère pâlir un petit peu d'avantage. Les éclats de rire qu'elle dissimulait avec peine gâchaient quelque peu l'effet, mais tant pis. Et puis, décidant qu'elle avait suffisamment fait attendre son frère qui avait tout de même menacé de se servir de sa baguette magique, la demoiselle attrapa son baton de colle magique et un dessin de mouton garou qu'elle colla sur la tête de Yoshi. Alicia sorti de sa cachette, Yoshi sous le bras, sa baguette à la main et alla se planter à quelques mètres de Martin, s'appuyant négligemment contre un mur.

    - T'as pas peur, hein ? Pourtant, on dirait que tu vas faire pipi dans ta culotte ! T'es pitoyable, franchement !

    Aaaaaaah, l'amour fraternelle, quelle belle chose … Avec un sourire narquois, Alicia planta ses yeux noisette dans ceux de son frère, donnant de petits coups de baguette sur la tête d'un Yoshi qui miaulait de mécontentement, essayant de donner des coups de griffes à Alicia.

    - Raaaaah, mais ta gueule, toi, le chat, là !!

    Sérieux, qu'est ce que ça pouvait être chiant, un chat ! Fallait pas voler celui de ton frère dans ce cas là, Alicia ! Rien à foutre, c'est trop drôle de le faire chier ! Vu comme ça … Bien vite, elle rapporta son attention sur son frère.

    - Ça va Martin ? T'es tout pâle. Tu vas pas tomber dans les pommes, quand même ? Aaaah, mais quelle lopette ! Et puis, tu fais pas peur, avec ta baguette ! C'est pas comme si tu étais un troll, de toute façon !

    Un jour, ma puce, il va t'arriver des bricoles, à avoir la langue un petit peu trop pendue …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Martin I. Holmes
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 181


Feuille de personnage
Gallions: 339
Points de Magie: 70

MessageSujet: Re: [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia   Dim 22 Avr - 23:13

    Planté près du hall comme un grand poireau brun, sa baguette à bout de bras et l’oreille tendue pour repérer la mini-gnome qui lui servait de soeur, Martin se sentait subitement l’âme... d’un super-héros ! Un super-héros dont la mission secrète était de détruire tous ces horribles dessins de mouton-garou qui le dévisageaient d’un air narquois et de retrouver son Yoshi qui avait été kidnappé par la méchante de l’histoire, Dark Ali ! Le félin n’avait pas à s’inquiéter ; Super-Martin irait à sa rescousse, adolescent viril et courageux qu’il était !! Puis il retournerait dans sa salle commune avec l’animal dans les bras, et toutes les filles se jetteraient sur lui et glousseraient en l’écoutant leur raconter ses exploits, et ils partageraient ensuite tous une pizza hawaïenne dans la joie et la bonne humeur, pendant que Dark Ali croupirait en prison, sous la surveillance des droïdes Serdaigle !!

    Tout emporté dans son tourbillon de super-héros en herbe qu’il était, Martin se redressa subitement lorsque Kenny passa à côté de lui (dans son geste, sa colonne vertébrale émit un craquement sinistre ; c’était ça, de passer ses week-ends étalé comme une larve dans le canapé de sa salle commune en mangeant des chips \o/) et posa un index sur ses lèvres en lui murmurant, les yeux exorbités :

    “Chuuuut, Kenny !! Tu vas m’empêcher de retrouver Dark Al... ma petite soeur !”

    Mais visiblement, Kenny s’en tamponnait l’oreille avec une babouche, et il passa sa route après l’un de ces commentaires désobligeants donc il avait le secret.
    Martin tendit à nouveau l’oreille et sursauta lorsqu’un bêlement atteignit ses tympans. Aussitôt, il se mit à faire de grands moulinets avec sa baguette, manquant de la faire glisser entre ses doigts, et tourna la tête dans tous les sens pour apercevoir la silhouette de la créature bêleuse.

    “Où te caches-tu, vil Mouton Garou ? Sors donc de ta bergerie et viens m’affronter d’homme à homme ! ... Et si tu pouvais ramener du fromage et du pain avec toi, ça serait cool, je commence à avoir f... ALICIA !!!”

    La fillette venait en effet d’émerger de l’ombre, Yoshi dans les bras ! Le bêlement, c'était elle !! La sale petite gredine !
    Aussitôt, Martin pointa sa baguette vers elle et se rengorgea, vaguement vexé qu’elle ait remarqué son trouble (... ok, son effroi) face à ses dessins de monstres laineux. Mais il ne comptait pas stopper son délire pour autant !! (On est un blaireau ou on ne l’est pas, et il fallait croire que Mr Holmes appartenait définitivement à la première catégorie \o/)

    “Hé, touche pas à mon chat comme ça, sinon, il va utiliser ses super pouvoir contre toi, et tu feras moins la maligne quand il t’auras transformée en petite souris !”

    Salut, moi c’est Martin, et j’ai la maturité d’un élève de maternelle \o/

    “Et je ne suis pas pâle, c’est la luminosité qui joue contre moi ! Vile petite fille, je comprends pourquoi tu es à la solde du Joker Watson ! Et surveille un peu ton langage ! Si tu continues de parler comme ça, dans quelques années, on te prendra pour une camionneu... HAAA !! C’est quoi ce truc sur le museau de Yoshi ?”

    Le Poufsouffle venait (enfin) de remarquer le dessin qu’Alicia avait collé sur la tête de son chat. Un mouton-garou, encore !!! Bwah, son chaaat ;_; Il était défigurééé !!! Et il faisait peur!!! (à part ça, non, Martin n’était pas pâle ni flippé, point du tout !)

    “Haaaa !!! Trahison ! Yoshi, toi aussi tu es contre moi ?! ... Mais je vais faire disparaître toutes ses horreurs de dessin ! Admire l’artiste, fillette, tu vas voir comme la pluie va tous les faire tomber en bouillie !! Pluvia !

    Spoiler:
     

    Et comme prévu... victoire pour Super-Martin !! Une légère pluie se mit à émerger du plafond et à tambouriner le hall d’entrée, métamorphosant les dessins en petites bouillies informes !! Youhou, plus mouton-garou !
    Par contre, pour la discrétion...

    “MAOOOW!!!”

    Martin et Alicia pouvaient toujours repasser \o/


Dernière édition par Martin I. Holmes le Dim 22 Avr - 23:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia   Dim 22 Avr - 23:13

Le membre 'Martin I. Holmes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alicia C. Holmes



Messages : 259


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia   Mer 25 Avr - 23:30

    Martin était un ventre doublé d'un imbécile profond. Quand Alicia l'entendit demander au mouton garou inexistant de prendre du pain et du fromage, elle manqua d'exploser de rire avant de se retenir. Non non, ça serait dommage de se faire prendre trop vite. Mais bon, comme on pouvait d'y attendre, il ne fallu que peu de temps à Martin pour découvrir que nul autre qu'Alicia se cachait derrière le bêlement sinistre – ou pas.

    La demoiselle décida de laisser un petit peu Martin parler dans le vide sans pouvoir s'empêcher qu'il avait vraiment l'air d'un débile, à parler des pouvoirs de son chat. Il se prenait pour un super héros ou quoi ? Ah, ma puce, si tu savais … Et puis, son frangin pouvait bien dire ce qu'il voulait, on avait vraiment l'impression qu'il allait se faire dessus et ça, ça faisait doucement rigoler Alicia qui arborait un air narquois au possible. Geeeeenre, Martin, mais genre ! Son petit sourire en coin plaqué sur les lèvres, Alicia donna une tape sur la tête de Yoshi – quoi, Martin lui avait dit de pas frapper son chat ? – qui remuait trop dans ses bras avant de bailler ostensiblement. Mais non, le bavardage de son frère l'énervait pas ! Qu'est ce que vous vous imaginez ? Ce fut quand il eut finit son blabla que la puce lui répondit, avec son tact et sa politesse légendaire.

    - Bordel Martin mais t'es vraiment trop débile quoi ! J'arrive pas à croire que tu sois vraiment en train de me parler des super pouvoirs de ton chat débile et inutile ! Il est gros, il pue et il fait rien ! Il a même failli me griffer, tout à l'heure ! Ce sac à puce bouseux. Pfff. Chai pas comment tu fais pour trainer un truc pareil avec toi. Remarque, il te ressemble, hein. Enfin non, t'as pas une tronche de mouton garou, toi. Dommage, tu serai plus beau comme ça, je suis sure. Ouais, quoi que … nan nan nan. T'es un cas désespéré, cherche pas.

    Sympathie un jour sympathie toujours ! Et voilà que le glandu qui disait faire partie de sa famille se servait de sa baguette magique ! Mais !!

    - Fais pas le con, Martin, Bordel, tu vas encore foirer ton sort de toute manière ! Et je cause comme je veux, putain de merde de troll !

    Camionneur toi-même ! Mais Alicia ne put protester d'avantage : déjà, la pluie s'abattait dans le hall de Poudlard. Genre, on avait pas déjà un couloir comme ça, quoi ! Alicia se mit à pester aussi sec : pour une fois que son frangin réussissait un sort, il fallait que celui-ci fasse pleuvoir partout dans le hall ! Ah, mais bien joué, vraiment ! La demoiselle shoota dans un tas de bouillie qui avait été, autrefois, un chef d’œuvre laineux au moment même ou le chat de Martin se mit à hurler … en enfonçant ses griffes dans la peau de l'enfant. Et comme si niveau discrétion, ce n'était pas déjà fichu …

    - AH PUTAIN DE MERDE MAIS TU FAIS CHIER MARTIN SERIEUX !! Et voilà, en plus ton chat m'a griffé, mais bordel de troll quoi ! Regarde !

    Alicia avait balancé Yoshi par dessus son épaule au moment même où elle avait senti les griffes de l'animal se planter avec force dans son bras, qu'elle s'empressa de coller sous le nez de Martin. Oh, il ne fallait pas non plus l’amputer, mais elle saignait légèrement. Ah ça, Yoshi n'y avait pas été de patte morte !

    - T'es content ? J'vais le dire à maman, moi ! Tu vas te faire engueuler, je te préviens ! T'es trop con, sérieux, mais merde, merde, MERDE quoi !!

    Et voilà. La bête était réveillée What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Martin I. Holmes
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 181


Feuille de personnage
Gallions: 339
Points de Magie: 70

MessageSujet: Re: [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia   Sam 28 Avr - 15:02

    Comment Alicia osait-elle critiquer Yoshi de cette façon ? D’accord, son chat n’était pas de toute première jeunesse et il passait plus de temps à dormir au fond de son lit (ou, éventuellement, dans celui de Dunstan ; il semblait apprécier l’odeur de fauve qui y régnait) qu’à se dégourdir les pattes et à chasser les souris, mais tout de même ! Son chat n’était pas un sac à puce bouseux ! Et puis il y avait toujours une fille ou deux pour lui dire que son animal de compagnie était TROP mignon et pour lui gratter les oreilles en le regardant avec des yeux de merlan frit et en minaudant des paroles sans queue ni tête, c’était bien la preuve qu’il avait la sse-cla, son chat ! (Oui, Martin aimait bien la compagnie de ces filles que la plupart des gens trouvaient... “cruches”, “gourdes” et autres synonymes de récipients contenant de l’eau. Elles étaient sympa, elles, au moins ! Même si d’accord, on pouvait voir l’arrière de leur crâne en les regardant droit dans les yeux, mais Martin trouvait ça plutôt fun.)

    Mais il n’eut pas le temps de s’offusquer bien longtemps ; la fine pluie qui tombait sur les deux Holmes ne semblait pas vraiment au goût de Yoshi, et SHLACK ! Il planta ses griffes dans le bras d’Alicia. Ce qui eut pour effet de la faire aussi brailler comme une poissonnière en collant son bras légèrement éraflé sous le nez de son frère.

    Martin observa l’estafilade légèrement sanglante qui creusait le bras de sa soeur en clignant des yeux de hibou mal réveillé, surpris, subitement moins confiant. Il se gratta la tête, au cas où ce geste aurait eu une quelconque utilité, et prit le bras de sa petite soeur entre ses mains pour examiner de plus près sa plaie, l’inquiétude commençant doucement à l’envahir. Les bobos de fille, il connaissait pas, lui ! Lorsque ses copines se faisaient mal, il se contentait de ricaner comme un phoque en leur donnant une tape bourrue dans le dos et en leur sommant de faire attention, la prochaine fois !! (Oui oui, Martin était un garçon très galant, pourquoi ?)

    “C’est bon, arrête de crier comme ça, on est pas à un concert des Citrouilles Déchaînées ! P’tain, mais quelle relou, celle-la...”

    Et après, on se demandait où est-ce qu’Alicia avait appris tous ces jolis mots qui fleurissaient son langage o/

    “C’est qu’une égratignure ! On voit que t’es jamais tombée d’un skate, toi ! Viens, j’vais soigner ça en deux secondes...”

    Et sans lâcher le bras de la fillette, il s’éloigna légèrement de là, bien décidée à s’asseoir sur les marches du hall pour mieux superviser les opérations (et parce que mine de rien, rester debout, quand était un ado habitué à jouer les larves au fond de son lit, c’était fatiguant. Huhu). Focalisé sur la blessure de guerre d’Alicia, il en avait presque oublié un léger détail... mais les élèves qui passaient par là, eux, s’empressèrent de le lui rappeler, en se mettant à pousser des hurlements offusqués !!

    “HIIII !!! Mais qui est le crétin congénital qui a fait tomber de la pluie ???”
    “HAAA !!! Mes chaussures sont toutes mouillées !!!”
    “BWAAAH !!! Mes cheveuuuux, ils friiiisent !!!”
    “Vous inquiétez pas, les filles !” lança Martin aux trois pauvres PNJs qui avaient eu le malheur de débarquer dans le hall. “Et puis, au moins, comme ça, vous aurez pas besoin de prendre de douche, toute à l’heure ! Et puis le mascara sur les joues, ça vous donne un genre, c’est stylé ! Héhéhé !”

    Bizarrement, cela n’eut pas l’air de leur plaire, et trois paires d’yeux assassins se braquèrent sur lui. Il serra plus fort la bras d’Alicia et marmonna, sentant le vent tourner :

    “Hohoho... bon. A trois, Alicia, on utilise nos supers-pouvoirs et on court pour fuir ces trois Monstres Sanguinaires avant qu’elles ne tentent une attaque groupée ! Je m’occuperais de ton bras après ! Un... deux... TROIIIIIIS !!!! HAAAAAA, ALICIA, COURS POUR SAUVER TA VIIIIIE !!!! STU VOIS UN ENDROIT OU SE REFUGIER, ON Y VAAA !!!!”

    Avez-vous déjà vu un adolescent et une fillette courir dans un hall, sous une pluie qui tambourinait de plus en plus fort, pour sauver leur vie ?
    Maintenant, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alicia C. Holmes



Messages : 259


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia   Sam 28 Avr - 23:19

    - JE T'EN FOUTERAI MOI DES CITROUILLES DECHAINEES !!! J'EN AI MARRE MARTIN ! J'EN AI MEME RAS LE BOL, JE VEUX PAAAAAAS RESTER ICI, JE VEUX RENTRER, RENTRER RENTREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEER A LA MAISON-EUUUUUUH !!!

    Alicia hurlait de toute la force de ses petits poumons. Là, voilà, c'était sorti. Elle en avait marre. De la pluie, de Yoshi, de son bras qui saignait légèrement, de Martin qui ressemblait à un poireau à pas savoir quoi faire, de pas voir sa maman, son Ecosse et ses moutons. Et ses petits frères chiants. Et sa petite sœur pot de colle. Et son papounet d'amour. Un peu plus et Alicia se serait mit à pleurer … mais non, elle était bien trop occupé à hurler. Elle n'avait pas entendu Martin dire qu'elle était relou, pas plus qu'elle n'avait compris qu'il lui reprochait de ne pas être tombé d'un skate – non pas puce, ce n'est pas exactement ça. Par contre … elle entendit parfaitement les greluches imbéciles qui chouinaient à cause des trois gouttes qui tombaient du plafond. Malgré elle, Alicia leva les yeux au ciel et se mit à ronchonner à l'adresse de son grand frère presque adoré :

    - Aaaah, mais quelle bande de débiles, quoi, c'est pas trois gouttes d'eau qui vont les tuer, ces connes !

    Tout en poésie et en délicatesse, bien sur ! Bien sur. On ne s'appelle pas Alicia Cassidy Holmes pour rien. La pique que leur lança Martin fit presque rire Alicia – semi-miracle *o * – et la puce approuva d'un signe de tête vigoureux, voulant croiser ses bras … et puis se rappelant que Martin tenait toujours son bras blessé. Bon bah, euh … elle allait croisé tout seul le bras qui était pas blessé, alors, na ! Enfin, si son frère lui en laissait le temps !

    - Courir, euh, euh, euh, d'accord ! Vient vient, euuuuuh … Bwaaaaaah, je sais paaaaas !!

    Mais cours, ma puce, au lieux de rester là ! Et Alicia, de se mettre à courir comme une perdue dans le hall – qui fut vite traversé – de Poudlard. Un couloir. Bon bon, euh … ah bah oui, elles étaient toujours derrière. Zut. Et son bras qui commençait à piquer. Mais euh Yoshi, t'es pas gentil, d'abord ! Des petites larmes se mirent à picoter les yeux d'Alicia qui, bien décidée à ne rien laisser paraître, continuait de courir comme une perdue. Et puis, tout à coup, elle l'aperçu. Un escalier qui allait doucement quitter le sol ! Vite, vite, elle tira le bras de Martin.

    - L'ESCALIER !!! ON SAUTE, MARTIN !!

    Et ils sautèrent *o * Alicia n'eut d'ailleurs pas tout à fait le temps de se rétablir sur ses deux pieds. Non, elle trébucha légèrement, se rattrapant in extrémis à Martin. Un instant, elle eut l'impression qu'ils allaient tous les deux tomber … Et puis non. Et puis, dans le couloir, les trois greluches aux joues pleines de maquillage étaient hors de porté.

    - NANANANEEEEEEEEEEEREUH !! En plus, elles sont trop moches !

    Cool ma puce.

    - Bon. Mon bras. reprit sèchement Alicia en s'asseyant sur une marche avant de coller son bras une nouvelle fois sous le nez de Martin.

    Bwaaaaah. Elle voulait sa maman. Et le mouton qui avait une oreille plus courte de l'autre. Il était trop mignon, c'était son préféré ! Tournicoton, qu'il s'appelait. C'était Alicia qui avait décidé, même que d'abord ! Et en plus – aucun rapport – elle était sur que si Martin voulait guérir son bras, ça allait piquer. Ok, elle était un vrai mec, mais elle aimait pas trop quand ça piquait, quand même. Mais bon, elle le montrait pas. Jamais ! Cela dit, quand c'était sa maman qui la soignait, ça piquait jamais parce que sa maman, elle était trop douée ! Alors forcément … Alicia baissa la tête. Ah non hein ! Pas de larmes ! Hého, Alicia, t'es un vrai mec, ou pas ? è_é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Martin I. Holmes
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 181


Feuille de personnage
Gallions: 339
Points de Magie: 70

MessageSujet: Re: [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia   Mar 26 Juin - 20:46

    Le frère et la soeur continuaient de courir dans les couloirs du château, toujours poursuivis par les trois furies armées de leurs baguettes, tels des super-héros en cavale *o*. Martin jetait de temps à autre un regard par-dessus son épaule pour vérifier qu’ils étaient toujours pourchassés, et il fallait bien avouer que les greluches hystériques gagnaient du terrain... “Heuuu, allez, on peut faire la paix, non ??” leur cria-t-il sans ralentir, posant la main dans le dos d’Alicia pour être sûr de ne pas la perdre (même si cela ne l’aurait pas dérangé, mais bon, si la fillette devait mourir, il préférait que ce soit de sa main plutôt que de celle de ces trois psychopathes qui hurlaient pour trois gouttes de pluie *o*) et, au passage, pour lui donner l’impulsion nécessaire pour qu’elle puisse suivre le mouvement (il avait de plus grandes jambes qu’elle et courait donc plus vite, même s’il fallait bien avouer qu’elle trottinait comme un crabe de feu, sa petite soeur ! \o/)

    “Allez quoi les meufs, faîtes pas vos relou !! Pourquoi se battre, quand on peut être tous ensemble et fumer le calumet de la p...” Il fut interrompu dans sa tentative de calmer leurs ardeurs (ce qui n’était pas plus mal) par un hurlement d’Alicia. Il reporta immédiatement son attention sur la fillette qui avait repéré un escalier mouvant sur lequel ils pourraient tenter une fuite. “Bien joué meuf !” lança-t-il mécaniquement, avant de recorriger : “Enfin, petite meuf. Fillette. Demi-portion. P’tite soeur. Alicia, quoi !” ; puis, ni une ni deux, les Holmes bondirent dessus, et...

    Winneeer !! \o/ L’escalier s’éloignait du sol, laissant les trois folles derrière eux ! Martin éclata de rire en voyant Alicia se moquer d’elles, mais cessa bien vite lorsqu’elle lui remit son bras blessé sous le nez. Hm, ah oui, il devait s’occuper de son bobo minus... qui saignait quand même pas mal, d’accord, mais bon, on n’allait pas non plus lui couper le bras è.é

    “Ouais, c’est bon, je vais m’en occuper. Téma la blessure, quoi” marmonna-t-il en prenant tout de même délicatement le bras de l’enfant entre ses mains et en retroussant doucement sa manche, prenant garde à ne pas toucher à l’estafilade qui creusait sa peau. “C’est pas avec ça que tu vas pécho une infection, crois-m... hého, Alicia, ça va ??”

    Le blaireau venait de remarquer l’humidité inhabituelle des yeux noisettes de la fillette, et il sentit quelque chose remuer péniblement dans sa poitrine.

    “Pleure pas ! T’es une fillette ou un vrai bonhomme ?” dit-il, essayant d’adopter le ton de la plaisanterie et enroulant un bras autour de ses épaules dans le vague espoir de la rassurer. “Alors chouine pas, et laisse-moi faire !”

    Il sortit sa baguette de sa poche et tapota avec sa pointe sur la coupure de sa petite soeur (Yoshi avait quand même de sacrées griffes @_@) (d’ailleurs, où était passé le chat ? il l’avait perdu de vue lorsqu’ils s’étaient lancés dans leur course folle, avec Alicia...) (boarf, au pire, une fille le trouverait et le lui ramènerait en couinant “kilétropmignooooon ohmartinjepeuxlegarderencoreunpeuuu?”, ce à quoi il répondrait quelque chose comme “pas de problème, mais ramène-le moi pour le dîner, j’ai une expérience à faire, et au passage, ça te coûtera une pizza avec moi \o/”).
    Bon, maintenant, la formule...

    “Episkey !” lança-t-il, concentré.

    Spoiler:
     

    Durant quelques secondes, rien ne se passa, puis, lentement, le sang cessa de perler ; oh, le sortilège n’était pas parfait !! La coupure était toujours là, mais au moins, elle ne saignait plus, et elle était désinfectée.

    “Bouge pas.” ordonna-t-il en sortant de sa poche un mouchoir ; toujours délicatement, il épongea le sang qui avait coulé, puis il l’enroula autour du bras de la fillette (oui, c’était un grand mouchoir \o/) et fit un noeud particulièrement serré pour être sûr qu’il ne glisse pas. “Voilà ! T’es toujours vivante !! Qu’est-ce qu’on dit ??” lança-t-il en souriant et en lui ébouriffant les cheveux (rien que pour l’embêter *-*). “Et en plus, on arrive à destination !”

    En effet, l’escalier venait de s’arrêter, leur laissant le champ libre pour partir de là et rejoindre les couloirs du château.

    “Ca t’apprendra à vouloir me faire des blagues !” ajouta-t-il en l’aidant à sauter hors de l’escalier. “Et puis, j’ai pas peur des mouton-garou, qu’est-ce que tu crois ?? Bon, je suppose que c’est là que nos chemins se séparent, demi-femme... j’dis rien aux darrons sur tes blagues, et tu dis rien pour Yoshi qui t’a griffé, okay ? Et évite le hall, il doit toujours y pleuvoir comme hippogriffe qui pisse... j’aimerais tellement voir la tête de Monroe quand il verra ça !!! Bon, à plus, Alicia !!!”

    Et sur ses bonnes paroles, Martin tourna les talons. 9h, c'était l'heure de mangeeer !!! \o/ Il avait bien envie de bagels au beurre de cacahuète, lui !! *-*


Dernière édition par Martin I. Holmes le Mar 26 Juin - 21:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia   Mar 26 Juin - 20:46

Le membre 'Martin I. Holmes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alicia C. Holmes



Messages : 259


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia   Mar 26 Juin - 23:37

    P'tite meuf ? Quoi, elle, une demi portion ? Pfff. Martin était un gros troll, lui aussi. Moins gros qu'Ethan et moins troll aussi, parce que bon, c'était quand même son frère. Mais quand même. La fillette ne prononça pas un mot, pas un seul, laissant Martin regarder son bras. Il agissait avec délicatesse. Il faisait attention à elle et tout au fond d'elle, Alicia en avait parfaitement conscience. Un petit peu comme cette fois ou il avait été la cherché, quand elle s'était ruée hors de la protection magique mise en place par leurs parents, cette année où ils n'avaient pas été à l'école. Alicia failli poser sa tête contre le bras de Martin, se retint à temps. Hey, fallait pas oublier qu'elle était censé le détester, son frangin ! En plus, il disait que sa blessure était nulle nulle ! Alicia allait se remettre à bouder lorsqu'elle senti le bras de son frère entourer ses épaules, un bref, très bref instant.

    Surprise. Elle et Martin n'avaient pas exactement l'habitude de se faire des câlins et elle aurait pensé qu'il se serait contenté de rigoler, de se moquer d'elle et des larmes qui commençaient à noyer ses yeux. La fillette ferma les paupières, juste le temps de ravaler les gouttes d'eau sur ses pupilles noisette. Elle, pleurer ? Trop pas ! Elle était pas une pisseuse, d'abord. Alicia hocha rapidement la tête avant d'ouvrir les yeux … et posa un tiers de seconde à peine sa tête contre le bras de Martin. Ce contact était rassurant et elle serai bien resté blottie contre son grand frère un instant de plus … mais ça, elle aurait déjà du l'avouer, et ce n'était pas gagné.

    - Je chouine pas. murmura-t-elle.

    A peine. Stoïque, elle laissa son frère soigner son bras, impressionnée malgré elle – elle ne devait pas être impressionnée par Martin, il avait peur des mouton garou – par son sortilège. Un léger – TRES léger « Woooow » de surprise franchi ses lèvres durant une demi seconde. Quelques instants plus tard, elle avait un pansement mouchoir et … un nœud dans les cheveux.

    - Touche pas à mes tif, espèce de bouse de troll.

    Amabilité toujours. Elle le suivit tout de même un bref instant, juste pour quitter l'escalier qui les avait déposé non loin de la Grande Salle – elle croyait. Alicia avait encore un petit peu de mal à comprendre ou les emmenait les escaliers qui bougeaient tous seuls. Le marché dont décida son frère tenait évidemment, et elle hocha la tête pour montrer son accord. Ouais, ouais, elle dira rien. Elle était pas une pisseuse, elle !

    - C'toi l'hyppogriffe. Salut !

    Merci pour le bobo ? Pour le pansement ? Hey, elle allait pas dire merci à son frère, tout de même ! Rapidement, Alicia tourna les talons. L'image de Tournicoton dansait toujours sous ses yeux, ainsi que la ferme, les champs, son papa et sa maman … Elle baissa la tête, pas ravie-ravie d'être à Poudlard. Ça craignait un max, ici. Elle en avait marre. Elle voulait retourner à la maison et avoir un câlin de, euh … sa ptite sœur. Bwaaaaaah. Elle avait même pas faim, tiens. Dépitée, Alicia remonta lentement les escaliers jusqu'à la tour des Serdaigle, profitant du fait que ce type brun qui parlait pas soit là pour entrer dedans – elle était incapable de résoudre l'énigme – et alla se caler dans le canapé. De toute façon, elle en bougerai pas de la journée, NA ! Et qu'on vienne pas la faire chier, elle allait mordre, sinon.

    CLOS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Petite altercation fraternelle [Samedi ; 8H30] | PV Martin & Alicia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas
» [Ruelles] Petite Mendiante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: Rez-de Chaussée :: Hall d'Entrée-