Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Mar 20 Mar - 11:26

Limace au chocolat

Amaranth & & Samuel & Amaryllis & Aby & Kenny


& & & &

    Amaranth était tranquillement assise sur un bout de muret de pierre bordant les allées de la cour extérieure. Nous étions samedi dans la matinée, et notre charmante nymphette, allégorie vivante de la bonne humeur, avait emporté son petit déjeuner dehors. Elle profitait ainsi des derniers rayons de soleil du mois de septembre, ceux-ci étaint aujourd'hui assez puissants pour envoyer balader la brume qui squattait comme une impolie autour de Poudlard. Il faisait un peu froid, d’accord, mais Ama avait serré l’écharpe rouge & or dérobée – empruntée sans permission, pas besoin – à Léandre autour de son cou et ça suffisait à la protéger. De toute, rien à faire du froid, qu’il aille voir ailleurs si elle y était ! Pffeu !

    En ce moment même, dans la Grande Salle, leur directeur de maison s’était mis en tête de déjeuner à la table des Poufsouffle, sûrement pour faire ami-ami, résultat des courses : ils étaient tous forcés – les jaunes et ebenes en tout cas – de manger du gruau d’avoine et d’algues soit disant hyper nourrissant… mais qui ressemblait à s’y méprendre à ce que le chien de la famille Arcker leur laissait en cadeau sur le sofa quand Hélios lui donnait trop de cookies au beurre de cacahuète en douce ! Vous comprenez pourquoi la blondinette s’était soustraite à ce sort des plus horribles ! Juste à temps !

    Ama était cent fois mieux là, au grand air, à partager son petit déjeuner avec Zangar et Zora. J’ai nommé le crapaud jaune-orangé à pois blancs et la grenouille bleue électrique. Gentil comité que voilà, réuni autour du bol de cornflakes lutin choco de la troisième année (même pas en rêve elle mangerait la bouillie infâme préparée par leur directeur de maison, heureusement que son papa leur avait envoyé des céréales !). En tout cas, ce petit trio créait un joyeux bordel ! Parce que les céréales en question avaient la fâcheuse tendance à sauter dans tous les sens, pour essayer d’échapper au bol qui les retenait prisonnières. Amaranth et ses deux compagnons s’amusaient donc à rattraper les lutins choco… insouciants comme il le fallait. Instant rare et fugace, où l’on pouvait voir Miss Arcker avec un sourire aux lèvres !

    Profitons de cette pause *humeur légère et badine* ! Il y avait du lait chocolaté partout sur le muret, la langue agile de Zangar fusait en tous sens pour attraper au vol les lutins choco, et Zora essayait de plonger dans le bol. Heureusement qu’il n’y avait personne pour épier la situation…

    Aheum ! Le genre de truc à ne pas dire sans toucher du bois. Mais Ama était bien trop occupée à capturer les lutins choco de son bol avant son crapaud et sa grenouille pour se méfier… C’est alors que le pénible Kenny, gryffondor de troisième année… un abruti complet, vint lui chercher querelle ! Il lui en voulait parce qu’elle s’était moquée de lui quand il avait essayé de faire un spectacle de chant, l’an dernier. Il était rancunier ce garçon ! Les deux Troisième Années ne pouvaient pas se voir en peinture…
    Alors là, à jouer la mioche qui patauge dans son bol de céréales, Amaranth ne s’affichait pas sous son jour le plus glorieux. Elle lui tendait un peu le baton pour se faire battre… Mais zut ! Elle n’avait pas pu le prévoir ! Y avait personne dans la Cour Extérieure, ou alors trois ou quatre pèlerins ! Tous les autres dormaient encore… ou était en train de re-vomir leur gruau sur Monroe !

    « Ahahaha ! Mais qu’est-ce que tu peux avoir l’air bête Amaranth la pas marrante ! »

    Aheum… Ama leva le nez de son bol. « Plait-il ?! » Elle se retourna lentement. Zora la grenouille avait réussi à atterrir dans le bol *Splouf !* Du chocolat partout !

    La jeune Poufsouffle haussa les yeux en ciel en découvrant Kenneth Barkley. Toujours aussi débilos cet asticot ! Elle le couvrit ensuite de son regard le plus blasé possible.
    « C’est une écharpe gryffondor autour de ton cou ? Tu te moques de qui, tu crois que je vais te laisser porter une écharpe aux couleurs de MA maison trop classe ?! Tu crois encore aux petites fées à ton âge ou quoi ?! Donne-moi cette écharpe ! T’es trop débile pour foutre la honte à MA maison comme ça !
    - Non mais de quoi j’me mêle Barkley ?! Va voir ailleurs si j’y suis ! Tâche de l’humanité ! »
    - Tu m’as bien entendu, et je suis sérieux ! J’veux pas te voir t’afficher avec nos couleurs ! »
    - C'est ça, j'le dirai à mon crapaud ! Va te perdre Kenny l'abruti ! » Indifferente, Amaranth s’était levée du muret dzns l'intention de filer. Mais Kenny, lui, avait sorti sa baguette.

    Vous vous doutez bien de la façon dont s’apprête à dégénérer cette scène… Kenny s’avança vers Amaranth, essaya de lui prendre de force son écharpe, et se ramassa un furieux crochet du droit dans la mâchoire. ET PAF KENNY ! Pourtant, elle avait essayé de le snober et de partir ! Mais non ! Il avait fallu qu'il la cherche cet idiot !

    Il vacilla, surpris, grogna un flot d’injures et leva sa baguette. Amaranth leva la sienne immédiatement en retour… Ils crièrent leur sort en même temps… le même.

      1/2) Amaranth est touchée par le crache-limace combiné par les deux baguettes, c'est vraiment nul tout ça.
      3/4) Kenny est touché par le crache-limace combiné par les deux baguettes, c'est vraiment nul tout ça.
      5) Personne n’est touché leur sort se sont misérablement scratchée et ils sont comme des idiots. Bon bah retour aux poings ?
      6) Un malheureux camarade What a Face qui passait par là est touché par le crache limace….


_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Mar 20 Mar - 11:28

Le membre 'Amaranth S. Arcker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Samuel J. Jones
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 85


Feuille de personnage
Gallions: 343
Points de Magie: 139

MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Mar 20 Mar - 18:56

Gnu, j'aime pas m'incruster, mais un Rp avec Amaaaaa \o/ gniii!


Samedi matin, Samuel fut réveillé par la lumière du jour filtrant à travers les rideaux. Déjà 9h25 ! Tout de suite frais comme une pâquerette, l’aiglon se leva et…marcha sur un camarade. Oups. Pardon. Charmant camarade qui le ficha dehors avec une série d’injures fleuries. Sam ne demanda pas son reste, se contentant de prendre quelques affaires et de filer à la douche. Rapidement, il enfila ses vêtements et put rejoindre la Grande Salle. Il s’installa à côté de Viviane, la saluant poliment, et plongea le nez dans son bol de bouillie pour ne le relever que quand il eut terminé. Un petit déjeuné normal en somme, pas de bruit, aucune syllabe prononcée, aucun coup d’œil au reste du monde. J’entends « espèce d’asocial » ? Oui oui…tout à fait.

Le Bleu et Bronze remonta directement dans sa salle commune après le petit déjeuné, décidé à glandouiller jusqu’au soir. Il prendrait surement un livre, voire deux, ou sept. Puis il tricoterait dans un fauteuil (on ne se moque pas), répondant timidement quand Owen ou Elyon lui poserait une question, bafouillant et rougissant quand Lou Sparrow passerait à côté de lui sans même le remarquer. Une journée toute à fait normale. Mais en montant les escaliers jusqu’à la tour de Serdaigle, il eut la désagréable sensation d’avoir oublié quelque chose…c’est en entrant dans la salle commune qu’il se rappela, et le choc fut des plus violents : les Gryffondors avaient élu domicile chez les Serdaigles. Misère. Ils étaient bruyants, brusques, indélicats (c’est toi qui dit ça ?), stupides et par-dessus le marché mal élevés. Enfin pas tous, mais quand même. Et puis ils faisaient peur. Surtout la fille aux cheveux noirs, issue d'une illustre famille. Et les quatre idiots qui se faisaient toujours remarquer, mais Samuel ne disait rien, l’un d’eux était le grand frère de son amie Amaranth. Enfin de son amie quoi. Alors bon, il n’allait pas faire la fine bouche : Léandre Arcker était un dieu vivant selon sa sœur, Samuel acquiesçait sagement. Par contre, il fuyait les autres. Surtout celui avec les allumettes et l’autre cinglé avec des t-shirts étranges qui balançait des insultes à tire larigot. Bref, tout ça pour dire que le jeune homme s’arrêta tout net sur le seuil de la porte et observa la salle en plissant les yeux. Il y avait du monde, beaucoup trop de monde. L’air de rien, il se faufila jusqu’au dortoir où il récupéra un livre de sortilèges, un pull deux fois trois grand pour lui et son écharpe, aux couleurs de sa chère maison. Aussi vite qu’il était rentré, il quitta la tour.

Restait à savoir ce qu’il allait pouvoir faire jusqu’au déjeuné. La bibliothèque ? Oui mais non, l’aile détruite était sa préférée, c’est encore trop douloureux d'y aller. En plus, il y avait moins de place, donc potentiellement plus de chance pour qu’un abruti comme Dunstan Pryde vienne l’embêter. Et quand je dis « l’embêter », c’est évidemment un euphémisme. En même temps, il y avait peu de chances pour que ce troll de Pryde mette les pieds à la bibliothèque. Oui mais il y avait toujours le problème du vieux machin. Le vieux machin ? Maitre Sencha, alias papi. Haha. Avec la veine qu’il avait, Sam était encore foutu de le croiser de si bon matin. L’aiglon déambula finalement dans le château un bon moment, perdu dans ses pensées, cherchant en vain un endroit sûr et vide. Il aurait pu….attention chouchou ! BAM ! Mais regarde devant toi…

« Pardon, je ne t’avais pas vu… »

Samuel Joan Jones, tu viens de bousculer ton professeur de Défense Contre les Forces du Mal, la moindre des choses serait de la vouvoyer… n’ayant pas du tout calculé qu’il s’agissait de son professeur, il continua sa route et décida finalement d’aller prendre l’air. Trainer dans le château n’était bon qu’à lui attirer des ennuis. Il traversa la cour extérieure, totalement dans le flou, étonné par le calme qui y régnait. Ah, il avait bien fait de sortir ! Il faisait un peu frisquette mais enfin... Des éclats de voix l’arrachèrent à la contemplation du…flou environnant. Quel dommage. Il se retourna, fouilla la cour des yeux et distingua enfin deux silhouettes. Puis deux jets de lumières et une des silhouettes tombant lourdement dans les graviers. Aie. Hésitant, il avança, se cachant derrière une colonne, puis un arbuste, enfin tout ce qui pouvait servir de planque (le garçon tapisserie, c'est lui), jusqu’à ce qu’il soit assez près pour reconnaitre les visages des duellistes inconnus. Mais…ces petits pixels blonds, blancs, rouges, ce n’était pas… Amaranth ! Et l'aiglon d’accourir prestement vers son amie, heureux malgré son visage totalement placide qui suggérait le contraire.

« Bonjour Amaranth. Belle matinée n’est-ce pas ? Que fais-tu ici toute seule ? »

Un mouvement sur la droite attira son attention. Rapide coup d’œil à l’autre silhouette qui se relevait péniblement, blanc comme un linge. Ah, c’était ce Gryffondor bavard insupportable ! Non ! Celui qui faisait plus de bruit que tous les Serdaigles réunis !

« Oh…euh…bonjour. » Il jeta un regard surpris (ce qui s’apparente à un levé de sourcil très suggestif) à Amaranth et observa de nouveau le Rouge et Or. « Il se sent mal ? Faut-il que l’on appelle un professeur ou est-ce toi qui est à l'origine de son malaise? »

Très naturel, il continua de fixer Kenneth qui dégobilla une première limace. Beurk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaryllis Royston
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 40


Feuille de personnage
Gallions: 72
Points de Magie: 52

MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Mar 20 Mar - 20:06

Samedi matin. Amaryllis était réveillée depuis quelques temps déjà tournant et retournant dans son lit squattée par sa jumelle. Abygail avait beau dire à qui voulait l'entendre que la cohabitation avec les serdaigles l'insupportait au plus haut point, on pouvait compter sur les doigts de la main le nombre de nuits où elle avait dormi dans les lits de fortune prévus pour les Gryffondor et non pas dans le lit d'Amaryllis.
Ce détail ne dérangeait pas Ama, après tout le lien qui les unissait était tellement fort qu'elle ne s'était même pas posée la question.
La jeune fille était allongée sur le dos un bras soulevant sa tête, perdue dans ses pensées elle profitait du calme du matin à l'aube. La rentrée n'avait pas été de tout repos c'était le moins que l'on puisse dire et il y avait déjà eu beaucoup d'aventures pour quelques jours. Ama rougit un peu en repensant au potager et à la façon dont elle s'était déhanchée avec Dunstan. Elle se tourna vers Aby toujours endormie, cela faisait peu de temps que cette dernière avait commencé à lui pardonner sa « traitrise ». Elle ne serait sûrement jamais entièrement pardonnée, Ama pouvait espérer au mieux que cette histoire tombe petit à petit dans l'oubli.
Abygail était une jeune fille spontanée, elle était souvent très appréciée et aimait beaucoup de monde en retour. Cependant avec sa jumelle, elle se montrait exigeante et souvent jalouse. Et l'histoire du potager avec Dunstan avait déclenché une colère terrible chez Aby, Ama se faisait discrète pour atténuer sa fureur en attendant que l'orage passe.

Comme si elle pouvait lire dans ses pensées, Aby choisit ce moment-là pour changer de position et envoyer violemment son bras dans le visage d'Amaryllis.
« Aïe ! » Protesta vainement la blessée en tâtant son nez douloureux. Dérangée dans son sommeil Aby tira la couverture vers elle pour la rabattre sur sa tête poussant dans un même mouvement sa sœur d'un coup de fesses. A moitié hors du lit Amaryllis décida qu'il était peut-être temps de se lever.
Après avoir tourné quelques temps dans la Salle Commune sans ne savoir réellement quoi faire de sa matinée. Ama avait pris le chemin de la grande salle pour prendre son petit-déjeuner. Les moments de repas n'étaient pas réellement de grands moments de plaisirs et la troisième année attendait impatiemment que les adultes retrouvent les elfes de maison. Arrivée en bas elle s'approcha doucement et discrètement de la table du petit déjeuner, observant de loin ce qu'il y avait dans les assiettes de ses camarades elle changea d'avis. Sans regarder derrière-elle, Ama recula de quelques pas pour ressortir aussi discrètement qu'elle était entrée mais elle rencontra un obstacle.

- « Ama !!! Fais attention ! » Entendit-elle râler derrière-elle.
- « Pardon. Mais tu es levée ? »

Aby l'écoutait à peine et regardait tout autour d'elle, l'air de chercher quelqu'un.
- « Oui oui...  » Répondit-elle avec une voix vague.
- « Tu aurais vu Ken ?  »

Amaryllis fronça les sourcils. Aby la regardait désormais droit dans les yeux un peu agacée.
- « Ken ? Kenneth Barkley  »
- « Je sais qui il est mais pourquoi tu le cherches ? »
- « Oh ? Pour un cours ...  » Répondit-elle encore plus vague et en rougissant un peu.
Ama continua à observer sa sœur un peu suspicieuse. Cette dernière mal à l'aise partit à la recherche d'informations auprès de ses camarades elle revint quelques instants plus tard avec une piste. A priori on l'aurait vu se diriger vers la cour peu de temps avant.
Ne laissant pas le choix à Ama elle lui attrapa la main pour l'emmener avec elle dans sa recherche.
- « Aby je ne me suis pas habillée pour sortir ! »
- « Fais pas ta chochotte !  »

Ama suivit donc Aby de mauvaise grâce, trainant un peu les pieds et se plaignant tout le long : il faisait froid, elle avait mal aux pieds et elle n'avait pas envie d'y aller. Lorsque la Gryffondor ralentit le pas pour chercher autour d'elle Ama protesta :
- « Mais pourquoi tu veux que je vienne avec toi ? Tu ne préfèrerais pas le voir « seul à seul » ? » Elle reçut un coup de poing sur le bras pour cette remarque.
- «Dis pas de bêtises je ne saurais pas quoi lui dire ...  »

Amaryllis aurait bien relevé le stupide de cette réflexion mais se tut en massant son bras endolori.
- «Ah ! Regarde il est là-bas ! » Joignant le geste à la parole elle entraina à nouveau Ama vers l'endroit où se trouvait Kenneth mais aussi Amaranth.

Les filles s'arrêtèrent une nouvelle fois quand des sortilèges fusèrent à l'endroit où elles voulaient se rendre. Ama ayant reconnu son amie Amaranth au loin se précipita en courant à la suite d'Aby. Elles arrivèrent juste après Samuel, un serdaigle de quatrième année.

Kenneth commença à vomir une limace. Clairement écœurée par ce qu'elle voyait, Ama posa sa main devant sa bouche et tourna la tête pour ne pas regarder directement le garçon. Elle était une jeune fille précieuse et elle avait du mal à supporter la vue des effets de ce sortilège.
Elle entendit Aby se mettre à crier après Amaranth :
- «Mais t'es pas un peu malade toi ? Qu'est ce qui t'a pris de lui faire ça ? Je vais le dire à Mr Monroe pour que tu sois punie !  »

Ama tenta de regarder ce qu'il se passait mais elle eut un haut-le-cœur et continua à regarder à l'opposée de l'action, quelque part dans le vague un point vers le Parc où il n'y avait ni limaces ni garçon qui vomissait.

Aby s'était approchée de Kenneth elle passa le bras du garçon autour de son cou pour l'aider à se relever et lui servir d'appui :
- «Tu veux que je t'aide à aller à l'infirmerie ? » Elle finit sa phrase par un regard noir pour Amaranth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Lun 26 Mar - 22:00

    Oh mais dis donc ! Kenny, vile petite sardine ! Il ne l’avait pas volé son coup de poing ! Bing dans la mâchoire ! Fallait pas chercher Amaranth Arcker, non d’une grosse courgette !
    Excusez-la du peau mais ce lionceau de bas étage avait essayé de l’étrangler avec son écharpe ! Si ce n’était une preuve qu’il l’avait cherchée ça ! De son côté, notre joyeuse blondasse constatait qu’elle s’était à peine fait mal à la main ! Cool, elle progressait. En outre, Amaranth avait trouvé cela tout à fait jouissif de coller un pain à cet espèce d’abruti qu’elle détestait depuis la nuit de temps (leur premier cours de botanique où il s’était moqué d’elle parce qu’elle avait câliné une fleur ! Pfff !) Quelle tâche ! Et encore, il pouvait s’estimer heureux le Kenny ! Parce que si Hélios ou Léandre étaient passés par là au moment où il avait tiré tenté de l’occire par strangulation, le jeune homme se trouverait noyé dans la fontaine de la cour à l’heure actuelle ! Mais Amaranth n’était pas le genre de fille à aller se réfugier dans les jupons de ses frères quand on l’embêtait ! Elle préférait de loin régler ses différents elle-même ! Avec ses poings, watcha ! Et avec sa baguette… ouh, alors là par contre, elle explosa intérieurement de joie et de surprise en voyant que le sort… le sien, ou celui de Kenny ? ou… Non non : le sien, définitivement, avait frappé ce petit crachat d’hippogriffe !
    Et en parlant de crachat…

    « Oh la jolie limace que voilà ! Avec toi ça fait deux ! » lui jeta Amaranth au visage, tandis que sa main avec sa baguette retombait le long de son corps et qu’elle essayait de tempérer sa respiration.
    Avoir l’air calme et naturel… innocente. Oui, très vite la jeune fille eut un petit éclair de lucidité lui rappelant qu’elle pourrait avoir des problèmes. Lancer un sort sur son camarade, tout veracrasse qu’il soit, était interdit. Bah ! Tant pis ! Le voir malade comme un boursoufflet pané c’était quand même amusant. Cela dit, Amaranth se comporta face à ce plaisir qui l’envahissait comme elle le faisait toujours lorsqu’elle était en public : avec flegme et indifférence.
    Puis son visage se détendit. Elle dirigea la main vers sa petite grenouille pleine de chocolat qui voulait retrouver son perchoir, et l’accueillit au creux de sa paume d’un geste empreint de douceur naturelle sans plus prêter d’attention au vilain petit chat qui tentait en vain de se retenir de gerber d'autres limaces, en se tordant dans tous les sens. Oh ! Il était aussi contorsionniste du visage ! Incroyable !

    Mais elle n’eut l’occasion de s’en aller comme elle en avait l’intention. Samuel Jones, son unique ami parmi les garçons de Poudlard, se présenta sans tarder.

    « Oh Samy. Bonjour. Oui il fait très beau, mais un peu froid. Enfin ça pourrait être pire ! Non regarde, je ne suis pas toute seule ! » Elle lui présenta fièrement Zora, qui bullait dans sa main. Le chocolat qui séchait sur sa peau lui ôtait toute la pureté du bleu électrique colorant sa peau, mais elle restait une belle petite grenouille ! « Et puis, il y a Zangar aussi ! » Elle indiqua le crapaud orangé qui s’en allait près de la fontaine.

    Pas un regard pour Ken. Pas un haussement de sourcil. S’il n’avait pas été secoué par un spasme bruyant, signe de dégobillage imminent, juste à côté d’eux… sans doute les deux jeunes gens seraient-ils repartis comme si de rien était en causant de la pluie et du beau temps. Pff, ces gryffondor gâchaient toujours tout !

    Amaranth haussa les épaules à la question de Sam, puis elle croisa les bras sur sa poitrine, après avoir déposé Zora sur son épaule.
    « Je suis à l’origine de son malaise. » dit-elle d’un ton égal. « Kenneth ici présent s’est montré ignoble à mon égard. Et c’est tout naturellement que je l’ai châtié. Quand il apprendra à se conduire de manière civilisée, nous l’escorterons vers un professeur afin que sa vie soit épargnée. Etant donné que ce n’est pas demain la veille, je suggère qu’on l’abandonne à son misérable sort. Les causes perdues, c’est d’un ennui… Oh ! Amaryllis ! Tu vas bien ?! »
    Hourra ! Quelle glorieuse matinée ! Amaranth avait retrouvé ses deux uniques amis à Poudlard, en un temps record ! Parfois, la vie se montrait cool !
    « Je voulais te voir justement pour te parler de… » RAH ! Encore les gryffondor ! Cette fois-ci c’était Abygail, la sœur de sa copine et accessoirement une bonne camarade de maison & d’année de Kenny l’abruti qui volait à sa rescousse. Son intervention lui avait coupé la parole.
    Amaranth eut un rictus ironique en direction du Cracheur de limaces.
    « Je vois, tu as besoin des filles pour te secourir. » Puis elle leva le nez vers Aby qui la menaçait. « Et bien si tu vas cafter, moi j’irai dire à Miss Watson que ton précieux petit copain a essayé de m’étrangler ! Je n’ai fait que me protéger ! Et c’est la vérité ! N’est-ce pas Kenny, qu’as-tu as dire pour ta défense ?! »

    « BOuUrpgaARceuuURp ! »

    Amaranth secoua la tête en haussant vaguement les yeux au ciel. Elle restait d’un calme olympien, même si dans sa Ford Intérieure, son cœur commençait à augmenter la cadence de ses battements. Elle n’avait pas envie de se faire attraper, mais cela elle n’aurait voulu l’admettre pour rien au monde. La jeune poufsouffle reporta ses yeux brillants vers son duo d’amis, à la recherche de soutien bien que cela non plus, elle n’avait pas envie de l’exprimer de façon trop évidente, orgueil oblige. Elle prit une grande inspiration, puisant dans son self control pour éviter de montrer qu’elle avait besoin d’aide.

    « Enh ! Par pitié Abygail, ôte de notre vue ton prince charmant ! Tu ne vois pas qu’il incommode ta sœur ! » balança-t-elle à la gryffondor d’un ton hautain. Le stress qui grimpait en elle la faisait se conduire de manière odieuse en général.

    Kenny essaya de se défendre, mais en voulant parler une grosse giclée de bave et de limaces surpuissante jaillit de sa bouche et aspergea copieusement les trois adolescents qui lui faisaient face.
    Déjà qu’Ama la Jaune était toute tâchée de chocolat… avec la bave en plus, c’était d’un distingué !
    « Pfff… dégueu. » souffla-t-elle, d’un air imperturbable en s'essuyant l'oeil. Dégueu surtout qu’elle n’ait pas sa caméra pour filmer ça !

_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Samuel J. Jones
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 85


Feuille de personnage
Gallions: 343
Points de Magie: 139

MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Dim 8 Avr - 11:36


Oh que de remue-ménage par cette belle matinée…par remue-ménage, je veux bien sûr parler de Kenneth qui gigotait aux pieds du duo de blasés que formaient Amaranth et Samuel. Dire que l’aiglon était venu là pour s’exercer un peu en sortilèges…et voilà qu’il se retrouvait à contempler un stupide Gryffondor cracher des limaces avec un air pitoyable collé au visage. Sam reporta son attention sur les deux amis crapauds d’Amaranth et caressa furtivement celui qu’elle tenait dans la main.

« Bonjour bel amphibien, désolé, je ne t’avais pas vu…quelles jolies couleurs. Et coucou Zangar! »

Nouveau bruit de dégobillage ignoble. Ah oui tiens, il l’avait oublié celui-là. Amaranth expliqua d’ailleurs d’une voix égale qu’elle s’était permis de « châtier » l’ami Ken ici présent. Qu’est-ce qu’il avait bien pu lui faire ? Franchement, la galanterie était de plus en plus rare…on ne s’attaque pas à une demoiselle, ça ne se fait pas ! Qui plus est quand ont deux grands frères capables de vous arracher les yeux au moindre mot de travers. Mais enfin, ce n’était que l’humble avis d’un peureux de base, ça vaut ce que ça vaut…
Sur ces entrefaites arrivèrent les jumelles un peu pestes avec qui Samuel avait beaaaaaucoup de mal. Amaryllis passait encore, elle était tout de même de sa maison, mais sa sœur, pas moyen de la voir en peinture. Voilà qu’elle s’en prenait à Amaranth en plus ! Et pour quoi, je vous le demande ? Une sous-espèce du brocoli incapable d’aligner deux mots sans cracher une limace. Qui avait essayé d’attenter à la vie de la seule amie de Sam en plus ! Imaginez un instant la situation : vous avez une seule et unique amie, et un crétin baveux tente de l’étrangler. Vous aussi vous seriez désappointé ! Oui, je dis désappointé parce que l’aiglon était du genre calme et très pragmatique. S’il avait été plus nerveux, il aurait envoyé Kenneth à l’infirmerie pour de bon, et pas sur ses jambes. Mais on ne gâche pas n’importe comment ses sorts. Ken cracha une nouvelle limace en essayant de s’expliquer. Hum, bon appétit bien sûr.

« Quelle répartie Kenneth. Oh, tu as de la bave sur le menton…oui, juste là. »

Beurk. Aucune classe avec les demoiselles et en plus aucune distinction. Il lança un petit « tout à fait d’accord Ama » quand son amie demanda à la rouge et or de dégager le planché avec Kenny. Le temps de fixer le lionceau de son regard naturellement antipathique et…huuuuum, la douche. Sam essuya son front et secoua la main pour se débarrasser de la bave visqueuse.

« Charmant. »

D’un geste précis, il attrapa la limace qui rampait joyeusement sur l’épaule d’Amaryllis, la regarda se tortiller entre ses doigts avant de la lancer loin de lui en soupirant. Un cri suraigu l’informa que ses talents de lanceur étaient toujours aussi déplorables. Retour à l'envoyeur.

« Oh, mille excuses.... eh ! Regarde Ama, on dirait qu’elles font la course… »

Sam se désintéressa un instant des autres, observant les limaces qui commençaient à faire des courses dans les graviers. Avec un air de scientifique fou, il se pencha pour les regarder de plus près. (Sinon mon cœur, tu pourrais arrêter de faire seulement acte de présence et t’intéresser un peu à la situation. Utilise ta baguette, fais quelque chose !)(pfff, c'est chiant) Samuel sortit sa baguette et la pointa sur les limaces qui rampait près de Kenny, juste à côté du groupe de bras cassé dont les différents membres allaient finir par s’entre-tuer. Bon sang ce qu'ils pouvaient être bruyants... Il se racla la gorge et lança un ‘avis’ discret. Une nuée d’oiseaux apparut quelques instants après et commencèrent à voler autour de lui. D’un léger mouvement de baguette il montra les limaces. Ça mange des limaces un sort ? Aucune idée (mais c'est pas le moment de faire des expériences ! Active-toi un peu espèce de moule atrophiée !)(euh, oui m'sieur). Bon sang, sa conscience avait raison ! Il fallait réagir non d'une goule ! Kenny avait tout de même insulté son amie ! C'était le moment ou jamais de montrer qu'il n'était pas qu'un piaf bon à faire pousser des tulipes et chanter des horloges boudiou! Haha ! On allait bientôt voir si les oiseaux pouvaient picorer les cheveux de Kenny ! Samuel se releva et pointa sa baguette vers le lion, décidé comme jamais.

« Kenneth, présente tes excuses à Amaranth...tout de suite. »

Wesh, en mode chevalier servant Cool (humhum...) comment ça c'est pas intimidant un type épais comme un sandwich SNCF entouré d'une flopée de faux oiseaux?


Spoiler:
 


Dernière édition par Samuel J. Jones le Dim 8 Avr - 12:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Dim 8 Avr - 11:36

Le membre 'Samuel J. Jones' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaryllis Royston
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 40


Feuille de personnage
Gallions: 72
Points de Magie: 52

MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Dim 15 Avr - 16:10

Impossible de saluer qui que ce soit avec la nausée qui prenait Amaryllis. C'est donc en oubliant toute politesse qu'elle avait rejoint le petit groupe. Son esprit concentré sur les limaces grouillantes et baveuses qui sortaient du corps de Kenneth Ama se sentait sur le point de défaillir.
Dans un effort surhumain elle leva la main pour répondre à son amie Amaranth mais retourna bien vite à la contemplation de l'opposé de l'action.
Les bruits étaient déjà bien assez écœurants pour qu'elle tente le diable et essaie de regarder. Elle entendit Aby piquée au vif qui répondit à Amaranth :
« N'importe quoi ! »

Aby se tourna vers Kenneth pour écouter ce qu'il avait à dire pour sa défense, elle était persuadée qu'il était impossible qu'il ait été agressif ou ne serait-ce qu'un peu violent avec Amaranth c'est donc en confiance qu'elle posa les yeux sur lui. Mais lorsqu'il tenta de parler ce furent des limaces qui sortirent de sa bouche au lieu de mots. Aby ne put s'empêcher de faire un bond en arrière pour éviter le flot gluant et une grimace de dégout désormais affichée sur sa bouche elle repoussa ses cheveux en arrière puis se redressa dignement.
Elle fusilla Amaranth du regard lorsqu'elle parla de prince charmant et choisit de l'ignorer, elle s'adressa cependant à Amaryllis :
« Je vais l'accompagner à l'infirmerie. Je te laisse là Ama ? » Demanda-t-elle en posant un regard un peu hautain sur Samuel.

Amaryllis secoua fébrilement la tête en signe de réponse et répondit sans ouvrir la bouche :
« hmm hmm ! » signifiant « Oui oui ! » Et « De toute façon il est hors de question que je suive les limaces. »

Une nouvelle arrivée de limaces ne se fit pas attendre et aspergea abondamment les adolescents. Ama se redressa, droite comme un « i » et crispée elle ne savait pas comment réagir. Elle avait dépassé le stade de l'écœurement et était désormais plus proche de la crise de nerfs.
Lorsque Samuel s'approcha d'elle pour retirer une limace qui avait grimpé sur son épaule elle commença par pâlir, ses yeux se firent plus grand et un cri silencieux sortit de sa bouche elle s'éloigna d'un pas rapidement percutant violemment son amie Amaranth. Ses yeux lui lançaient un « au secours » désespéré alors qu'elle alla se percher sur le muret derrière Ama. Debout sur le muret se croyant un peu à l'abri des animaux rampants qui sillonnaient la pelouse elle décida qu'elle serait plus en sécurité en observant la scène de haut.

Samuel lança son sort pour transformer les limaces en oiseaux. Bien qu'elle n'apprécie pas énormément les oiseaux non plus c'était tout de même moins effrayant que des limaces. La jeune fille épousseta sa jupe et repris un peu contenance en replaçant ses cheveux autour de son visage.

Aby quand à elle, semblait contrariée. Samuel avait décidé de s'en prendre à son tour à Kenneth qui n'était toujours pas en état de répondre. Elle soupira et haussa les épaules en observant le sort de Sam.
«  Impressionnant ! » Lança-t-elle ironique, un sourcil arqué.
«  Ne réponds pas Ken. Ils n'en valent pas la peine ... » Finit-elle en passant son regard d'Amaranth à Samuel

« Aby ! » S'insurgea Amaryllis craignant qu'elle n'aille trop loin. Mais avant qu'elle ait pu ajouter quoi que ce soit Aby avait levé les yeux au ciel et entrainait déjà Ken vers le chemin du retour.

« Je suis désolée pour Abygail. Elle est …. en colère. » S'excusa-t-elle devant les deux autres, mal à l'aise. Elle écarta les bras, montrant ainsi son impuissance devant le comportement de sa jumelle. Elle savait pertinemment que la colère n'était pas une bonne raison, mais elle était comme ça, Abygail. Elle pouvait être odieuse lorsqu'elle était furieuse.

Soudain elle sentit quelque chose de froid se coller contre sa cheville. Elle baissa les yeux vers la petite grenouille qui l'effleurait et sans oser bouger ni même la lâcher des yeux elle dit d'une voix suppliante.
« Ama … Ta grenouille …. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Ven 25 Mai - 19:12

    Pardoooooooon pour le retard impardonnable !!! J'espère que c'est pas trop pourri t_t et mille excuses !

    Abigail Royston emporta Kenneth Barckley hors de la vue du trio bleu & jaune, direction l’infirmerie de Poudlard. Bon débarras ! Amaranth se trouvait fort soulagée qu’ils s’éloignent, ces deux lionceaux. Oh, continuer se battre avec Kenny ne la dérangeait pas le moins du monde, en revanche s’en prendre à la sœur jumelle de sa meilleure amie sous ses yeux – Aby avait l’air suffisamment agacée que son camarade minou se fasse agresser pour passer à la phase offensive de sa défense – ne l’engageait pas. D’une parce que ça ne se faisait pas d’agresser les êtres chers de ses propres êtres chers, et de deux : à se battre avec Aby, Amaranth n’était pas certaine de l’emporter… pas au lancé de sort en tout cas ! Et Aby était une fille qui avait du punch, Ama s’en rendait compte sans problème !

    La question ne se posa pas. Les deux rouges & or s’en allèrent ! Amaranth les suivit du regard jusqu’à ce que leur silhouette disparaissent à l’intérieur du château. Elle reporta ensuite son attention sur les deux aiglons qui constituaient son unique cercle d’amis proches. Elle eut envie de sourire. Il y avait dans son ventre un doux balai de battement d’ailes, qui lui caressait l’être de l’intérieur et la rassérénait. Mais, timide, elle ne le montra pas de façon flagrante. Tout de même, elle attarda ses yeux verts sur les oiseaux entourant Samuel. « Ton avis. Impressionnant !Très ! Ils aurait été heureux de picorer ce ver de terre, j’en suis sûre ! Mais même là-dessus, Kenny est capable de nous décevoir…. » Elle haussa les épaules et s’attacha ensuite à rassurer Amaryllis. « Ne t’inquiète pas, je sais ce que c’est d’avoir sa chair et son sang à gyffondor. » Et oui, quand votre grand frère se prénomme Léandre Dorian Arcker et qu’il est l’un des félins les plus populaires de la savane qui leur servait d’école, ça n’était pas facile tous les jours. Entre ses scetch de kéké dont il bourrait le spectacle de sa vie, et les greluches qui venaient régulièrement lui accrocher la grappe pour obtenir la clé du cœur de Léandre… Ama était servie !
    Ama adressa un fin sourire à Ama. Premier de la journée adressé à autre être humain ! Exploit ! Emportée dans son élan, le sourire s’accentua et glissa sur Samuel.
    Amaranth avait un sourire éclatant, lorsqu’elle baissait sa garde.

    Elle s’agenouilla sans faire de remarque, lorsqu’il fut question d’empêcher Zora la grenouille d’escalader Amaryllis, et attrapa au vol la gluante aventurière. « Woupla, toi. Tu restes avec moi, ne va pas enquiquiner ma copine. Elle a eu suffisamment d’émotions visqueuses pour aujourd’hui. » Amaranth leva des yeux rieurs vers Samuel en se redressant, sa grenouille callée au creux de son cou. « Quelle tête il faisait, Kenny, devant ton sortilège ! On ne le reverra pas de sitôt ! » Elle paraissait fière de cet constat, la petite poufsouffle. Mais un voile se déposa soudain sur son regard, assombrissant sa mine toute entière. « J’espère qu’il ne dira rien… » Rien était moins sûr. Enfin avouer qu’il avait été dégommé par une fille… quelle honte pour le gruyffondor ! « Non, non… nous n’aurons pas d’ennui. Enfin, je n’en aurais pas… » elle le précisa, ayant pleinement conscience qu’elle serait sans doute la seule incriminée si cette affaire revenait aux oreilles de certains… Avec Maître Sencha, Ama et Sam n’avaient pas de souci de discipline à se faire ! A la moindre remarque des préfets ou d’autres profs, Sencha les chercherait au mieux dix minutes avant d’oublier qui ils étaient ! Il ne risquait pas de leur servir un sermon d’une heure avant de l’envoyer bécher le parc à grands coups de pied dans l’arrière train. Comme c’était souvent le cas pour les Poufsouffle, depuis la rentrée !

    Bien, ils étaient à présent tous les trois tranquilles, dans la cour, sans d’autres formes d’enquiquineurs humains alentours. Qu’allaient-ils bien pouvoir faire ensemble… hummmhumm ! Amaranth observa autour d’elle… c’était un vrai chantier dans cette cour extérieure ! Du chocolat au lait qui recouvraient les surfaces alentours, les éclats du bol de petit déjeuner jonchant le sol, sans parler des limaces ! Si on les trouvait là comme ça… Amaranth ne donnait pas cher de leur peau ! Ni de leur sablier… La jeune fille regarda le désastre ambiant, ensuite sa baguette, puis ses deux amis alternativement.

    « Humm on range tout ça ? Avec la magie bien entendu ! Allier l’utile à … l’utile. Que Kenny n’ait pas servi à rien ! Et puis le lancer de limace, c’est marrant ! » Marrant Amaranth ! Elle avait parlé d’un ton assez neutre, non dépourvu d’un petit sourire en coin signe de connivence et d’aisance extraordinaire avec ses petits compagnons. Alors la jeune blondinette pointa sa baguette vers le tas de limaces qui faisaient toujours la course sur les graviers… vous imaginer que depuis cinq ou dix minutes que Samuel les avait remarquées, elles avaient bougé peut être… de trois milimètres !

    « Wingardium Leviosa ! »


    Une limace du lot s'éleva dans les airs, suivant le trajet décrit par la baguette de Miss Arcker. Elle leva bien haut le bras, et prit son élan... à la une, à la deux.... A LA TROIS ! Hop ! Le sort plus son impulsion firent décoller la limace qui s'envola par dessus le toit d'une des allées de pierre entourant la cour. Bien ! Passons à la suite ! Amaranth avait l'air boostée d'une énergie toute nouvelle.

    Mais... une voix furieuse retentit derrière le trio, arrêtant Ama dans son élan.


    « WOH LES MÔMES ! On peut savoir à quoi vous jouez ?! Bougez pas d'un centimètre ! Bougez pas ! J'ai vu Kenny et Abigail et sérieux... ça va chier des bombabouses pour vos tronches ! » Oups Kelly Klay pouvait être redoutable quand elle le voulait. Ama sentit son sang se glacer dans ses veines, bien qu'elle fît de son mieux pour que rien ne soit visible... (ce fut un peu raté pour le coup!). Mais juste avant de fondre sur eux, Kelly glissa sur une limace et s'étala par terre. Le cœur d'Amaranth bondit dans sa poitrine, elle leva les yeux aussitôt vers ses deux acolytes ! Fuir ?? Maintenant tout de suite immédiatement ? semblait hurler son regard affolé.


    Citation :
    Dé 1 – Le Wingardium Leviosa
    1/2) Pas de bol ! Le sort mais chou blanc !
    3/4) Une Limace lévite au-dessus de leur tête, prête à être éjectée vers d’autres cieux.
    5/6) Trois limaces lévitent bien au-dessus d’eux et sont prêtes à être éjectés. Plus qu’à récurviter la place et ni vu ni connu, plus aucune trace du méfait !

    Dé 2 – Le réveil des autorités !
    1/2) Trop tard, Kelly Klay la préfète des Gryffondor vient les cueillir. Elle glisse sur une limace s’étale par terre et est encore plus furax ! Vous avez intérêt à courir ! Du coup, il faudra lancer un autre dé au prochain poste – celui de Samuel – pour savoir si elle nous attrape ou pas → Pair = elle nous attrape, impair = on aura encore une chance !
    3/4) Au loin, la silhouette de Kelly Klay se dessine, elle revient des couloirs du château et elle a l’air assez en colère ! Courreeeez ! Une chance de s’en sortir ? Peut-être c’est au tour d’Amaryllis que ça se jouera !
    5/6) Impossible d’échapper à Kelly, elle est là, elle attrape Samuel … reste plus qu’à faire preuve de persuasion ! Ou de ruse pour lui fausser compagnie ! A voir au dé si les subterfuges divers utilisés fonctionnent !!

    Voilàà je suppose qu'on joue avec les dés & Kelly pour lui échapper ^^ ou pas ! Donc Samuel tu peux lancer un dé pour voir si elle nous rattrape ou pas ! Pair c'est pas bon, Impair on a encore de la marge ! La nature des actions pour lui échapper peut être de toutes sortes : simple scenario divers, sorts... tout ça tout çaaa !
    Suspense
    Là !



_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama



Dernière édition par Amaranth S. Arcker le Ven 25 Mai - 19:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Ven 25 Mai - 19:12

Le membre 'Amaranth S. Arcker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Destin' :


--------------------------------

#2 'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Samuel J. Jones
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 85


Feuille de personnage
Gallions: 343
Points de Magie: 139

MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Jeu 28 Juin - 16:06


    Gnuuuu ;___; pardon, j'ai mis un temps fou à répondre et en plus c'est tout pourri...


    Bon, la tentative d’intimidation de Sam avait légèrement échoué. Mais au fond, c’était tant mieux, parce qu’en général c’était plutôt Amaranth qui s’occupait de la partie menaces & co. N’empêche qu’il était quand même fier de son sortilège ! Et très content de voir Kenneth et cette peste d’Aby s’en aller. Bon débarras ! Et en prime, Amaranth les honorait d’un sourire *o* c’était tellement rare que ça méritait une photo souvenir. Sam s’en fichait un peu du sale caractère de son amie, lui il l’aimait comme ça, mais quand même, c’était bien aussi quand elle souriait…

    L’aiglon était perdu dans la contemplation de la course de limaces qui se jouait sous ses yeux *allé Sophiiiiiie !* et réfléchissait à la situation. Mais pourquoi on leur cherchait toujours des noises ? Amaranth se faisait tout le temps embêter, la pauvre, et tout le monde l’appelait Amaranth-la-pas-marrante. C’est vrai qu’elle n’était pas très marrante, mais ce n’était pas une raison ! En plus, elle avait pleins d’autres qualités ! Quant à Samuel…il ne comptait plus le nombre de fois où il s’était retrouvé couvert de nourriture, d’encre ou de terre, ce genre de choses. On ne pouvait pas les laisser un peu tranquille ? Sans vouloir jouer les victimes, ça leur retombait toujours dessus !
    Hein ? Lancer de limaces ? Il n’avait pas tout suivi… ah oui ! D’accord ! Il fallait balancer les limaces de l’autre côté du muret ! C’est drôle, ça lui rappelait vaguement sa jeunesse, quand il faisait du lancer de gnomes chez sa grand-mère. Malheureusement, la voix stridente de Kelly Klay les interpella avant qu’il ne puisse faire quoi que ce soit. Ohoh. Ça n’annonçait rien de bon. Vous voyez ! Quand je disais que c'était toujours eux les victimes !

    Kelly commença à courir vers eux en criant, mais glissa sur une limace, leur donnant le temps de se concerter d’un regard. Bwaaah ! Il n’aimait pas ça ! Est-ce qu’il devait courir ou essayer de se justifier ? En même temps, les Gryffondors n’étaient pas impartiaux ! Bon…il ne restait plus qu’une solution : le repli stratégique !

    « On court ! »

    Et Sam détala comme un lapin, attrapant au passage la main d’Amaranth, puis cette d’Amaryllis. Chose complètement stupide, il le réaliserait plus tard, puisque Kelly semblait transformer sa colère en énergie qui lui permettait de courir fichtrement vite ! Samuel fit la bêtise de tourner la tête pour voir où était le pitbull, regarda de nouveau devant lui et sentit soudain son pull l’étrangler de manière vraiment pas naturelle. Il fut forcé de s’arrêter, lâcha les mains de ses camarades mais trop tard, Kelly tenait aussi Amaranth par le bras. O ciel, ils étaient perdus ! Ils allaient surement être collés, et ce serait le début de la débauche ! Sam ne voulait pas devenir comme ces jeunes lionceaux qui prenaient plaisir à faire des concours de « celui qui aura le plus de retenues dans l’année » ! Il tenta de se débattre, en vain. C’était un vrai catcheur cette fille ! Il ne restait plus qu’à essayer de se justifier.

    « Mademoiselle Klay, on peut tout expliquer ! »

    Ah oui ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Samuel J. Jones le Jeu 9 Aoû - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Jeu 28 Juin - 16:06

Le membre 'Samuel J. Jones' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Ven 10 Aoû - 21:44

    Citation :
    Est-ce que Kelly va leur accorder une chance ?
    1) Du tout ! Deux heures de colle pour tout le monde !
    2/3) Samuel & Amaranth seront collés, on s'en fiche de leurs explications : la magie est interdite dans les couloirs comme ça, et surtout quand celle-ci vise les gryffondor ! BWAAAH !
    4/5) Seule Amaranth se fait coller, après tout, Amaryllis et Samuel n'y sont pour rien !
    6) Mouais, ça ira pour cette fois ! Kelly se laisse convaincre !

    Ouhlalalalaaaa… Kelly…. Kelly Klay, la redoutable préfète des gryffondor ! Sur leur talon ! Léannnnndre, au secours !
    A vrai dire, Amaranth doutait de la capacité de Léandre à faire entendre raison à sa propre préfète. Si Eleanor était facile à amadouer, Kelly c'était une autre paire de manche ! Miss Arcker déglutit avec difficulté. Pour le coup, elle avait les jetons ! Heureusement, Kelly s’étala sur une limace ! Une chance !
    Et l’assistance à personne potentiellement blessée ? Euuuuuuh bah…. Ouais …. FUYONS… pour aller chercher du secours, afin d’aider Kelly. Bien sûr. C’est beau l’esprit de camaderie des poufsouffle… Pas le temps de réfléchir plus longtemps, Amaranth – deux de tensions – se laissa attraper la main pas Samuel, alias l’homme de la situation ! Avec bravoure, il les entraîna, Ama & Ama, à déguerpir de la zone de combat en quatrième vitesse. Hélas, le temps que ça monte au cerveau et qu’Amaranth se mette à courir de façon efficace, parce que cette petite avait des jambes, lorsqu’elle décidait de s’en servir… Kelly lui mit la main dessus.

    « Nooooon ! Lâche moi ! Lâche moi ! Léééééééé….euuhriendutout » Appeler son frère à la rescousse, c’était ridicule. Grotesque. Amaranth se mordit la langue, et n’osant pas lever les yeux vers la préfète qui les avait enfin lâché pour les toiser avec un mécontentement carabiné, elle maugréa : « Mais nan mais Kelly allez quoi, pfff…. pourquoi tu nous poursuis comme ça ?! En plus tu as déformé le pull de Samuel ! Il va falloir le rép- » Amaranth se tassa sur elle-même, en faisant un pas de côté vers, se taire semblait être une bonne option.
    Quand Samuel essaya d’expliquer la situation à la rouge & or, celle-ci leur rugit dans les oreilles en retour.
    « IRRESPONSABLE PETITS GNOMES ! Vous êtes intenables comme des morpions, franchement vous en prendre à Kenny c’est teeeeellement facile !
    - Ah non mais trop ! Le pauvre chéri c’est vrai, c’est tellement une victime ! Tu es sérieuse Kelly ? C’est lui qui m’a attaqué ! Samuel n’a fait que me défendre. Et Amaryllis est témoin que c’est cette raclure de bidet de Barkley qui a tout déclenché ! » Encore une fois Amaranth frissonnait, elle parlait sans réfléchir mais au fur et à mesure que les mots s’échappaient de sa bouche, elle réalisait la bouse sans fond dans laquelle elle s’enfonçait, avec ses amis. D’autant que sans crier, elle rétorquait à la grande de sixième année ces mots sur un ton affreusement insolent.

    Alors, elle se contenta de soupirer en affichant une moue boudeuse très expressive. Ama croisa les bras sur sa poitrine menue, vissant son menton à son cou, jetant de temps à autres des regards en biais agacés à Kelly. Quand elle haussait la voix, elle se mettait à pester dans sa barbe invisible.

    « Ce sera deux heures de colles pour ton chevalier servent et toi, puisque c’est comme ça, Arcker ! Pas mieux que son frère celle-là !
    - Hey vas-y, tu crains alors parle pas de mon frère ! S’tu reportes ta frustration sur moi parce qu’il ne veut pas te faire visiter les coursives du septième étage pour jouer à l’amour brille sous les étoiles, c’est très bas comme vengeance !
    - MAIS CA VA PAS BIEN DANS TA TÊTE, CA FERA TROIS HEURES DE COLLE ! »
    Boooon soit.
    Amaranth attrapa son crapaud, qui sautillait sur son pied – il se ramenait après la bataille celui-là – puis comprit enfin l’intérêt de se taire, et endura la fin de savon généreusement passé sur leur dos par la préfète des lions, en échangeant des regards lourds de sens à ses camarades.
    Désolée, les mecs ! Enfin, pour admirer Kenny crachant des limaces, ça valait peut être le coup, non ?
    Victoire pour les freaks !



Clos ~


    Et voilà Clos ~ Vu comme il date mieux vaut le clore ainsi, mais en tout cas c'était très chouette, merci à vous deux Cute et désolée pour les heures de colle xD

_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama



Dernière édition par Amaranth S. Arcker le Ven 10 Aoû - 22:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   Ven 10 Aoû - 21:44

Le membre 'Amaranth S. Arcker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Limace au chocolat | [PNJ Kenny, Samuel & Amaryllis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PILOU caniche chocolat mâle de 6 ans (13) Marseille
» Construction d'une Haiti Nouvelle: GRAHN MONDE Samuel Pierre Editeur
» Le salon du chocolat à Paris
» La limace intersidérale - Vaisseau de réfugiés
» Tarte au chocolat et à la noix de coco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: The Grass is Always Greener :: Cour Extérieure-