Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Catastrophe naturelle, sinistre, et Owen Jace Irving [Galaad et Owen, Jeudi 19h30]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Owen J. Irving | 01
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 59


Feuille de personnage
Gallions: 136
Points de Magie: 31

MessageSujet: [Clos] Catastrophe naturelle, sinistre, et Owen Jace Irving [Galaad et Owen, Jeudi 19h30]   Dim 22 Avr - 17:28

Une semaine... Une semaine déjà s’était écoulée sans qu’Owen Jace Irving n’ait osé mettre son petit orteil dans la bibliothèque. Les gens s’en étaient sans doute étonnés (ou pas... les gens ne remarquaient même pas quand Owen était là), car il avait l’habitude d’y aller au moins une fois par jour. Mais les événements de la semaine précédente l’avaient traumatisé à un point tel où il n’avait pas voulu y retourner. Oui, oui, déjà sept jours avaient défilé depuis que Dunstan C. Pryde, ce connard de Serpentard qui ne lui voulait que du mal, avait posé son amie Germaine l’araignée sur son épaule. Heureusement, le Serdaigle avait su, pour une rare fois, être brave et était parvenu à noyer l’arachnoïde dans une flaque de vodka. Mais tout ça est une autre histoire.

Si Owen avait eu le courage de franchir à nouveau les lourdes portes de la bibliothèque, il n’en était pas moins mal à l’aise. Tremblant, les dents claquantes, il regardait partout autour de lui afin de s’assurer que son ennemi ne s’y trouvait pas. Ce local était pour lui une sorte de refuge depuis plus de six ans. Peu fréquenté par les Serpentards, il y trouvait la paix et ses craintes y étaient moins grandes. Évidemment, il y avait ces livres capricieux qui le faisaient crier une fois de temps à autre lorsqu’ils décidaient de se fermer seuls, de lui mordre une cheville ou de lui cracher leur calligraphie entière au visage... Mais comparativement aux nombreux dangers qui se trouvaient dans le château et à l’extérieur de celui-ci, la bibliothèque était un havre de paix et de sécurité. Or, la semaine précédente, il y avait rencontré deux Serpentards. Si Cloé n’était pas un véritable danger pour lui (bien que...), Dunstan était son pire ennemi, celui qui était même parvenu, une fois, à le faire uriner dans sa robe de sorcier devant la classe entière.

Depuis ce soir-là, Owen était persuadé que la bibliothèque était le nouveau camp de base des serpents, qu’elle était leur lieu de rassemblement pour que ceux-ci complotent les pires coups et préparent une nouvelle guerre de sorciers noirs et méchants. Car le jeune homme, paranoïaque, était persuadé qu’un nouveau Voldemort se cachait parmi les Verts et Argents et leur faisait donc difficilement confiance. Autant que possible, il les évitait et lorsqu’il n’avait pas le choix d’en fréquenter, il se faisait plus maladroit et plus bête que jamais.

C’est ainsi que, inquiet, il alla chercher un livre dont il avait besoin pour son devoir d’histoire de la magie sur l’inondation de Poudlard de 1298. Il savait exactement le livre dont il avait besoin, l’ayant consulté à l’occasion par simple curiosité. Il se trouvait juste à côté des tables de travail, sur le bord d’un rayon. Après seulement quelques pas hésitants, Owen aperçut le bouquin en question. Dans le rayon où il se trouvait se trouvait une Serpentard dont il ne connaissait pas le nom. S’y rendre serait donc un suicide. Sortant sa baguette magique, malgré sa frayeur de faire une gaffe, il lança, en murmurant, un :


— Accio « Catastrophes naturelles, sinistres et Poudlard »

[1-2-3 Le livre ne bouge pas. Échec
4-5 Le livre sort de son rayon et vole jusqu'à Owen, mais dévie et vient cogner la tête de Galaad.
6 Le livre se rend jusqu'à ses mains]

Le livre sortit tranquillement de son rayon. Owen, fier, perdit alors toute sa concentration. Volant à une vitesse assez impressionnante, le livre ne se dirigea cependant pas vers le Serdaigle, bifurquant plutôt vers un autre Serpentard, assis à une table de travail. Ce dernier avait posé tous ses livres en équilibre, comme pour créer un abri autour de lui ou pour cacher ce sur quoi il travaillait. Ce ne fut pas long que « Catastrophes naturelles, sinistres et Poudlard » vînt frapper la pyramide de bouquins, puis la tête du jeune homme qui se trouvait derrière. Le tout s’effondra, laissant apparaître le visage de Galaad Westchester.

Owen aurait voulu disparaître à ce moment. Tout près de la porte, il aurait facilement pu s’en aller avant même que le garçon ne se rende compte du coupable de cet acte. Mais frigorifié, Irving ne pouvait bouger un seul de ses muscles. Tremblant, il se mit à pleurer, appréhendant la réaction de l’un de ses persécuteurs.


Dernière édition par Owen J. Irving le Dim 22 Avr - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Catastrophe naturelle, sinistre, et Owen Jace Irving [Galaad et Owen, Jeudi 19h30]   Dim 22 Avr - 17:31

Le membre 'Owen J. Irving' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1172


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Catastrophe naturelle, sinistre, et Owen Jace Irving [Galaad et Owen, Jeudi 19h30]   Ven 27 Avr - 14:34

    Le jeudi c’était Maître Sencha qui était de garde à la bibliothèque. Et Galaad détestait cela. Ce vieux crouton était un incapable totalement inapte à maintenir le calme dans ces lieux sacrés. Les élèves discutaient plus ou moins à voix basse (voir à voix haute) dans tous les coins et cela irritait particulièrement le Serpentard qui était à deux doigts de sortir sa baguette pour lancer des sorts dans tous les sens avant d’expulser tout ce petit monde à grands renforts de Coup de Zeus. Ce sortilège était un cadeau de Merlin. Galaad avait plutôt l’habitude de l’utiliser pour les grandes occasions du genre : disputes avec Medrawt, Arcker, McAllister ou Sways, mais il voulait bien faire une petite exception pour le bien de la bibliothèque. C’était presque une question de vie ou de mort.

    Mais... Enfin il y avait le préfet de Serdaigle pas loin et si le vieux ne dirait rien, lui était une véritable balance qui irait tout de suite chercher sa Sang-de-Bourbe de directrice. Ouais non, ce n’était pas une bonne idée. Galaad se rabattit donc sur un mur de protection fait en livres, manuels et autres énormes ouvrages. Il avait tout empilé autour de lui, s’isolant aussi complètement du reste des « camarades ». En plus de cette manière il pouvait étudier ce qu’il voulait. Notamment l’un des nombreux livres de magie noire qu’il avait récupéré dans la bibliothèque Westchester. Enfin en l'occurrence il travaillait sur un ouvrage particulièrement glauque que lui avait passé sa cousine Cordélia. Une chic fille. Un peu étrange et surtout très très flippante, mais elle était plus qu’utile. Notamment parce qu’elle s’intéressait de près à la magie noire et d’autre part parce qu’elle lui fournissait toutes les potions dont il avait besoin. Des potions de sommeil surtout. Car Galaad avait fini par se résoudre à en utiliser. Surtout depuis les épisodes : « Alan Bird me roule des pelles dans un couloir sombre » et « Joren Sways tente de me noyer dans une fontaine ». En plus Sways avait un nouveau petit chapeau (Ici *-*) vraiment craqu... stupide. Normal qu’il soit perturbé par un truc aussi... gay ! Non mais ça devait être interdit d’afficher ainsi son anormalité ! Il fallait le faire enfermer ! Ou au moins lui confisquer ces stupides sucettes à la ... pomme. Mais pourquoi passait-il son temps à ... lécher ces machins ronds et sucrés... Avec sa petite cicatrice au coin de l’oeil et.. STOP ! STOP !

    Concentre-toi sur ton travail. Voilà, attrape une plume Galaad et prends des notes. Calme. Tu es en sécurité au milieu de tous tes livres et au moins tu es sûr que Sways ne foutra pas les pieds à la bibliothèque. Oui, pas de panique.

    Chassant de son esprit les chapeaux, les sucettes et la STUPIDE cicatrice au coin de l’oeil trop mign... STUPIDE d’un certain Gryffondor, Galaad se plongea dans son travail. Il n’y avait rien de mieux pour se vider la tête. Soudain il sentit un objet contendant lui frapper le haut du crâne. Il poussa un petit cri de surprise, voulut tourner la tête en direction de la chose mais avant qu’il n’ait eu le temps de dire « Westchester » sa pile de livres s’effondrait avec fracas. Quelques livres lui tombèrent même sur la gueule. Cette fois il étouffa un juron. Enfin un juron. « Goule » n’est pas vraiment un juron... Enfin si pour Galaad. Bref, je m’égaaaaare.

    Le Serpentard observa tous les livres éparpillés par terre et serra les dents. Il allait tuer le responsable. Il tourna la tête et son regard croisa celui d’un débile de Serdaigle dont il ne connaissait même pas le nom tellement il était inintéressant. Galaad sortit sa baguette, histoire d’être plus impressionnant.

    - Vous là ! Oui avec les yeux de merlan frit. Approchez. Vous aller me ramasser tout ça. Immédiatement. Sauf si vous préfèrez que je vous emmure vivant dans un cachot. À vous de voir. Mais vous avez intérêt à vite vous décidez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Owen J. Irving | 01
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 59


Feuille de personnage
Gallions: 136
Points de Magie: 31

MessageSujet: Re: [Clos] Catastrophe naturelle, sinistre, et Owen Jace Irving [Galaad et Owen, Jeudi 19h30]   Mar 1 Mai - 16:27

Figé là, Owen Jace Irving regarait bêtement la catastrophe qui venait de se produire. Tous les livres étaient sur le sol, certains étaient même à plusieurs mètres de leur lieu d’origine. Furieux, au milieu du désastre, se tenait un Serpentard qui n’avait jamais inspiré confiance au Serdaigle. Il semblait hautain, fier et sans pitié pour les minables comme lui. Les battements de coeur d’Owen s’accélérèrent graduellement jusqu’à atteindre un état de quasi-panique. Il regarda autour de lui, observant qui pourrait lui sauver la vie en cas d’une tentative de meurtre. Il vit alors Maître Sencha dormir confortablement derrière un bouquin... Après sa rencontre avec son directeur à la Grande salle quelques jours avant, il savait qu’il pouvait compter difficilement sur lui pour le défendre. Il soupira nerveusement en attendant la suite.

Galaad prit quelques instants à analyser et comprendre ce qui s’était passé. Lorsqu’il leva les yeux vers lui, un air de mépris se lisait sur son visage. Sortant sa baguette magique, il ordonna alors au pauvre petit aigle (oui oui, vous ne trouvez pas qu’il fait pitié, le pauvre?) de toute ramasser sans menace de l’emprisonner dans un cachot. Westchester disait sans doute n’importe quoi. La direction ne pourrait laisser le Serpentard tuer un autre élève. Mais Owen, dans la panique, n’avait pas ce sens de la rationalité et croyait tout ce que le petit serpent menaçant lui disait.

Il s’imagina alors, vivant, dans un cachot sans porte et sans fenêtre, sans nourriture. Il imagina également les souris, les rats et autres bestioles qui vivaient dans les sous-terrains de Poudlard venir frôler ses jambes. Il imagina ces mêmes petites créatures commencer à ronger sa peau, puis ses muscles, puis ses os, alors qu’il était encore vivant, rongé par la soif et la faim. Juste y penser lui donner d’énormes sueurs et il s’empressa de répondre à Galaad.


- Je m’ex.xx.xxxx..cuse! Je vais ram..masser ça!

S’agenouillant aussitôt, il chercha alors sa baguette magique. Peut-être existait-il un sort pour accélérer le processus? Tremblant, il se mordilla la lèvre tandis qu’il réfléchissait. Mais dans la nervosité et la crainte de se faire emmurer par son collègue, rien ne lui venait à l’esprit. Encore une fois, il allait devoir faire selon la bonne vieille méthode moldue, en espérant que le Serpentard ne le juge pas trop pour cela. Il remit sa baguette dans sa poche et commença à prendre les livres, un à un. Sans pouvoir s’en empêcher, le jeune homme commença à lire les titres en les prenant. Il les déposa délicatement sur la table.

Tremblant, il jetait un coup d’oeil à toutes les trente secondes vers Galaad, afin de s’assurer qu’il faisait comme il le fallait. Certains titres le faisaient trembler. Le Serpentard semblait étudier la magie noire et Owen ne put s’empêcher de penser à un nouveau Voldemort, lui qui était si paranoïaque. Et si le Serdaigle avait un rôle à jouer dans tout ça? Et s’il pouvait empêcher qu’un nouveau mage noir ressurgisse dans le monde magique? Il se promit de retenir le titre du livre en question et de méditer là-dessus, allant au besoin dénoncer son collègue à un enseignant. La magie noire, c’était mal! Owen craignait cela plus que tout au monde.

Les dizaines de livres étaient empilées délicatement sur la table de travail en petites piles de quatre livres, les plus grands en dessous des plus petits. Owen avait prit soin de réaliser sa tâche du mieux qu’il le pouvait. Sans doute allait-il être sauvé des cachots. Il espérait que Galaad allait être satisfait de son travail. Après avoir pris le dernier petit bouquin qui traînait à quelques mètres de là, il se leva tranquillement. Son dos était endoloris à force d’être penché. En s’avançant vers les petites piles de livres, il trébucha stupidement dans la patte d’une chaise de bois et, échappant le petit bouquin qu’il tenait, renversa à nouveau tout son travail sur le plancher.

Owen regarda, désespéré, tous les livres éparpillés à nouveau sur le sol. Ça allait être le cachot à coup sûr. Il jeta nerveusement un coup d’oeil à Maître Sencha dont la bave sur le bord des lèvres témoignait de son état comateux.

Les yeux gros, sur le bord d’exploser, il regarda Galaad, attendant le jugement dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad A. Westchester
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 1172


Feuille de personnage
Gallions: 2118
Points de Magie: 90

MessageSujet: Re: [Clos] Catastrophe naturelle, sinistre, et Owen Jace Irving [Galaad et Owen, Jeudi 19h30]   Jeu 17 Mai - 17:08

    J’ai honte de mon temps de réponse U.U Désolé...
    Et l’homophobie say MAL è.é


    Pour Galaad qui commençait sérieusement à devenir fou à force de devoir s’écraser face à ses camarades plus grands/forts/méchants/gays-qui-voulaient-le-violer (n’empêche c’est la journée le lutte contre l’homophobie... Galy chéri me fait de la peine ;_____; ), cette petite affaire était du véritable pain béni. Un bon moyen de passer ses nerfs et de montrer à tous qu’il n’était pas une tafiolle ! (vivement qu’il grandisse quand même --’) Et pour ça, quoi de mieux que de rabaisser ses pauvres camarades, de leur cracher dessus ? C’était tellement gratifiant ! Se sentir puissant, Galaad en avait besoin, il en prenait bien trop sur la gueule ces derniers temps pour supporter de se murer dans le silence comme d’habitude. Surtout que mine de rien, Poudlard était moins hostile que l’année précédente, année durant laquelle il avait dû fermer sa gueule et raser les murs. Mangemort... Il devrait être à Azkaban ! On aurait dû lui confisquer sa baguette. Taré consanguin. Casse-toi sale Serpentard ! Pourtant il n’avait rien fait ! Enfin si, il avait bien lancé quelques Doloris, mais on l’y avait obligé ! Et... Et... Et puis GOULE, ce n’était qu’une bande de Sang-de-Bourbe jaloux de sa puissance magique U.U

    Bref, Galaad-chéri jubilait littéralement de voir la peur dans les yeux de ce stupide Serdaigle. C’était dans des moments comme celui-là qu’il se disait qu’être le Maître du Monde, ça devait quand même être un métier cool. Le Sang-Pur ne put s’empêcher de se tenir droit, à la limite de bomber le torse de suffisance, levant le menton d’un air hautain et supérieur. Parce qu’il était supérieur : par son sang, par sa naissance et par sa puissance magique. Tout le monde devrait le servir et le respecter ! Normalement... Mais non à la place les Gryffondor le noyaient dans les fontaines et les Serdaigle lui roulaient des pelles dans les couloirs sombres --’ La vie de Galaad, ce calvaire...

    - C’est ça, écrasez-vous. Pédale... Et plus vite que ça.

    Lui, passer ses nerfs sur un innocent ? Trop paaaaas ! Il voulait le faire pleureeeeeeeeer ! Qu’il retourne dans les jupes de sa mèèèèère @.@ TAFIOLLEUH ! Owi il se mettait à genoux *o* Mouhahahaha ! Pour peu Galaad aurait eu un rire machiavélique histoire de marquer le coup. Mais comme il ne savait pas rire et bah... --’ Par contre la méthode moldue... Comment dire...

    - Et votre baguette, c’est pour les Sang-de-Bourbes peut-être ? Quelle est cette façon de ramasser des livres ? Et ne touchez pas à ça !

    Un peu paniqué en voyant que le Serdaigle avait mis la main sur son précieux grimoire de magie noire, Galaad se baissa brusquement et lui arracha des mains son bien. Il le tint serré contre lui et avadakédavrisa son camarade du regard. Pas touche au livre sur les expériences avec des bouts de machins morts et/ou vivants offert par Cordélia !

    - Et ce livre est... personnel. Je vous interdis d’en parler à qui que ce soit. marmonna-t-il en faisant la moue. Et vous continuez de jouer en moldu en plus ? Vous n’avez pas écouté ce que je vous ai dit !

    Énervé et surtout d’humeur sadique, Galaad donna un coup de pied dans la table qui vacilla... Juste au moment où ce crétin avançait et trébuchait sur une chaise. Le résultat fut celui escompté : tous les livres étaient de nouveau par terre.

    - Vous êtes désespérant. Je me demande pourquoi on accepte encore votre présence à Poudlard, vous êtes inutile. Aller, recommencez. Je n’ai pas toute la journée. Et tirez-les par ordre alphabétique. Et pour une fois dans votre vie, souvenez-vous que vous êtes un sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Catastrophe naturelle, sinistre, et Owen Jace Irving [Galaad et Owen, Jeudi 19h30]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Catastrophe naturelle, sinistre, et Owen Jace Irving [Galaad et Owen, Jeudi 19h30]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Passage du Lt Géneral Ken Keen, commandant Sud Américain le mois passé
» catastrophe naturelle à Samoens...
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: 4ème Etage :: Bibliothèque-