Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Ven 27 Avr - 21:20



Ethan & Alan
© Never-Utopia

    Dimanche ; 2° week end de Septembre ; 17h30 ; Salle Commune des Serdaigles.

    Alan en avait marre. Marre, marre maaaaarre !! Il allait tout simplement péter un câble, exploser, devenir fou. Ça ne pouvait plus durer comme ça. Le seul regard qu'il ne fuyait pas était celui de Lou. Il n'osait plus s'approcher de Joren, d'Orion et encore moins de Léandre. Même Samuel, l'aiglon de quatrième année, lui faisait peur. Il avait roulé une galoche grosse comme ça à Westchester. Il allait se faire démonter la face par lui et Dunstan Pryde. Il avait terriblement envie de rentrer chez lui. Et puis la veille, il avait failli faire des trucs pas catholiques avec Ethan. Lou était arrivé, Ethan l'avait insulté, Alan avait insulté Ethan, Ethan avait énervé Alan, ils s'étaient plus ou moins engueulé et maintenant, Alan allait péter un câble, exploser, devenir fou, toussa toussa.

    Alan jeta un regard noir sur la salle commune, bien trop bruyante à son goût. Il avait besoin de calme, d'un d'un petit bonhomme empaillé, de calme ! C'était trop compliqué à trouver, peut être ? Il semblait bien que oui. Une nouvelle fois, il soupira. L'aiglon avait tout essayé. Courir. Le ping pong. La flute traversière. Tout ! Il avait même parlé avec ce fantôme bizarre, tout à l'heure ! Rien à faire : il était toujours aussi énervé. S'il aurait pu aller coller son poing en plein sur la tronche de McAllister, tien, peut être que ça lui aurait fait du bien … Ouais, ou pas. L'aiglon jeta un coup d’œil à Lou, qui semblait ronger son frein. Elle aussi, tout ce bruit l'énervait, il le sentait bien. Les deux amis échangèrent un bref sourire et rapidement, Alan retourna à sa lecture.

    Pour une fois, il ne lisait pas un ouvrage sur la divination, non. Non, figurez-vous qu'Alan avait décidé de travailler la défense contre les forces du mal. Il se savait trop faible dans cette matière et souhaitait réellement progresser … sauf que son cerveau, lui, ne semblait pas vraiment d'accord. Cela faisait bien ving bonnes minutes que le brun lisait et relisait le même paragraphe sans comprendre, sans même se souvenir ce qu'il tentait d'étudier. Absurdement, Alan ferma l'ouvrage, le rouvrit, le referma, prit le temps de lire le titre, et le rouvrit. Aaaah, zut, il était à quelle page ? Bah, il savait plus. Et avec tout ça …

    - Aaaah, c'est pas vrai, j'ai encore oublié le titre … râla Alan en refermant l'ouvrage … qu'il laissa tomber sur la table basse. Tu sais quoi, Lou ? J'en ai marre, je vais à la bibliothèque. Y'a trop de bruit, là.

    Cool, ta vie, Alan.

    Dimanche ; 2° week end de Septembre ; 8h ; Bibliothèque de Poudlard.

    « Bordel de Troll », aurait balancé la douce et si délicate et tellement polie Alicia Cassidy Holmes. C'était à croire que tout Poudlard s'était donné rendez-vous là ou comptait aller Alan. La bibliothèque, fait surprenant pour un dimanche soir, était pleine de monde et Alan, armé de trois ouvrages de divination ainsi que de la boule de cristal que lui avaient offert ses parents durant l'été, avait l'air bien malin. Ou pas. Debout sur le pas de la porte, il resta un instant bouche bée, se demandant un instant ce qui pouvait bien se passer. D'habitude, un dimanche soir, une bibliothèque, c'était vide, non ? Bah … pas ce dimanche soir là. Alan tourna en rond pendant dix bonnes minutes avant de trouver, dans un coin reculé non, pas sombre, reculé, nuance une petite table vide. Avec un soupire de soulagement, il s'installa, allant s'avachir sur la chaise qui tournait le dos à la salle. Bien. Il voyait le mur, la place vide – la seule autre place vide de la bibliothèque – face à lui et c'était tout. Là, au moins, il allait peut être pouvoir bosser.

    Oudelali, je dévoile l'avenir, je jette des sorts … *ZBAF*


Dernière édition par Alan M. Bird le Ven 27 Avr - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Ven 27 Avr - 22:17

    Allongé sur son plumard, Ethan faisait une très belle imitation de l’étoile de mer. Allô la Terre, ici la Lune ? No, this is Patrick. Fixant le plafond d’un air absent, le brun ne prêtait même pas attention au brouahah qui provenait de la salle commune. Il avait l’impression qu’un arrivage constant de nouvelles trognes débarquait dans la salle des bleus et bronze. L’autre jour tiens, une fille (plutôt jolie) vint lui demander de l’aide pour un devoir et Ethan lui avait répondu par un magnifique « mais euh t’es qui toi ? ». Il s’avéra que cette jeune fille était sa voisine en cours d’arithmancie depuis maintenant 3 ans et que maintenant, elle ne serait plus tellement sa voisine. Bof, le brun s’en tamponnait pas mal. Il prenait un soin tout particulier à éviter tout le monde ces derniers temps. Surtout Léandre, qui posait un peu trop de questions indiscrètes sur son état mental. Et surtout, surtout Alan. Les sourcils du Gryffondor se froncèrent. Alors là, s’il le croisait quelque part, ça allait chier. L’aiglon l’avait clairement envoyé sur les roses l’autre jour alors qu’Ethan avait été à deux doigts (et plus si affinités) de parvenir à ses fins. Se retournant sur le ventre, le rouge et or attrapa son oreiller et grommela dedans (n’omettant pas de baver allégrement au passage)(il y a le glamour et puis il y a les autres) et soupira. Ouvrant un œil, il jeta un coup d’œil à son réveil. Noooon, il n’était QUE 18h ? Rhaaa galère. S’asseyant sur son lit et n’oubliant pas de pousser à nouveau un grand soupir, le brun farfouilla dans son sac de cours et ouvrit OHMONDIEU son agenda ? Houston, nous avons un problème. Un truc de potions à faire… boarf, il copierait le truc de Némésis 10minutes avant le début du cours. Arithmancie… mouais. Essayant de déchiffrer son écriture patte de mouche, Ethan approcha son nez du papier et discerna les mots « devoir de divination » et « binôme ». Ah non, elle pouvait se gratter la Skellig, c’était pas le moment de se la jouer Robin des Bois diseuse de bonne aventure avec Alan. Refermant d’un coup sec le petit livret, le Gryffondor prit son bouquin d’Arithmancie et le fourra dans son sac et pris quand même celui de divination, au cas où il voudrait se détendre un peu en lisant des trucs complétement capilotractés.

    Se levant prestement, il ouvrit la porte du dortoir, sac sur l’épaule et entreprit de se rendre à la bibliothèque. Il était en train de battre son record personnel en mettant les pieds dans l’antre des vieux bouquins si peu de temps après son arrivée au château. Traversant la salle commune noire de monde, il se fit alpaguer par Alicia qui le traita de « gros troll » pour changer, il fit le remake de l’histoire de la vie avec Feul avant de balancer le gros chat sur Joren et donner une tape virile sur l’épaule de celui-ci. Ou comment dire « aller bro, j’fais plus la gueule comme une gamine de 13 ans » en langage mâle. Se frayant gracieusement un chemin dans la foule (autrement dit, balayant tout le monde sur son passage en mode bulldozer), Ethan atteignit enfin la porte et apprécia le calme et la fraîcheur du couloir. Descendant les marches tranquillement, il débarqua à la bibliothèque et fut surpris de voir que là aussi, c’était le boxon. Ils s’étaient tous passé le mot ou quoi ? Voilà, pour une fois que le rouge et or voulait faire son élève studieux et appliqué (?) il fallait que les ¾ des élèves prennent d’assaut les lieux. Pfeuh. Ethan se balada donc dans les environs en s’efforçant de trouver un siège de livre. Il évita Watson en se planquant derrière un bouquin sur les chats et autres félins et hésita à dégager deux premières années qui occupaient une table de quatre. Mais les pauvres avaient l’air tellement stressés que le brun se la joua grand prince pour une fois et décida de les laisser en paix. Bordeeel, mais il demandait juste une pauvre petite place dans un petit coin reculé de cette foutue bibliothèque, c’était pas la mer à boire quand même. Tapant du pied sur place et grommelant, le brun tourna une nouvelle fois à l’angle d’une étagère et TADAAAA une place libre, miraaacle ! Ethan était tellement obnubilé par ce siège vide qu’il regardait avec des petites étoiles dans les yeux comme si la chaise avait été faite en or massif qu’il ne remarqua même pas qui se tenait là. Balançant son sac par terre, la brun s’avachit sur sa chaise et lança une phrase décontractée à son voisin.


    - Rhaaa, c’est la croix et la bannière pour une malheureuse place ici ! J’parie que c’est encore ces satanés piafs qui monopoliaaa… bwaaah qu’est ce tu fous là toi ?

    Il se disait bien aussi qu’il n’avait pas vu le joli petit cul la douce silhouette d’Alan dans la salle commune. Ethan hésita franchement entre lui foutre son lui d’Arithmancie dans la tronche ou bien l’insulter copieusement, lui rouler un patin et partir s’enfermer dans la salle de bain. Oui, ce serait pas une mauvaise idée tiens. Mais pour le moment, il préférait passer pour un gros idiot à regarder le Serdaigle la bouche légèrement entrouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Ven 27 Avr - 22:47

    Et si on venait le déranger, il allait faire un meurtre, c'était bien clair ? Histoire de bien faire comprendre qu'il voulait avoir la paix, Alan posa sa boule de cristal devant lui, ouvrit ses trois ouvrages et se mit au travail. Enfin … voulu se mettre au travail. On ne vous a jamais dit que trop de livre tuait le livre ? Et bien là, avec tous ces ouvrages étalés devant lui, Alan ne savait plus trop bien où donner de la tête. Alors … Il allait peut être relire l'introduction sur les signes élémentaires, oui, oui, très bonne idée. Bien, alors, les signes élémentaires … Ils ont souvent un seul sens qui est évident … ce sont ceux que les débutants commencent par apprendre … ce livre se moquait de lui ou quoi ? Alan n'était plus un débutant, zut à la fin ! Agacé, Alan soupira avant de plonger le nez dans sa boule de cristal. Oh, tiens, une forme étrange ! L'aiglon pencha la tête sur la droite, puis sur la gauche, passant par la même occasion pour un débile profond … Oui, aucun doute. Une épine. Et les épines signifiaient …

    Mais l'aiglon fut interrompu dans ses réflexions par sa future victime. Quoi, vous vous souvenez pas ? Si on venait le déranger, il allait faire un meurtre, si si, c'est précisé ! Le jeune homme s'était laissé tomber avec autant de grâce qu'un mammouth sur la chaise qui lui faisait face en balançant son sac sur le sol et commençait à débiter des paroles sur la difficulté à trouver une place ici lorsqu'Alan leva les yeux … sur Ethan. Ooooh, tiens ! Une épine, on avait dit ? Et ça annonçait quoi, déjà, les épines ?

    - … les problèmes. maronna Alan.

    SU-PER. Genre il avait envie, là maintenant tout de suite, de faire face à Ethan, cet imbécile qu'il aimerai bien pouvoir défigurer dans la minute. Non, en fait, pas vraiment. Et en plus, le lionceau se permettait d'insulter des Serdaigles. Un instant, le sang d'Alan bouillonna dans ses veines. Pour qui se prenait-il, sincèrement ? OK, peut être qu'il aurait pu éviter de le traiter de con, la veille. Ok, ok. Admettons. Mais bordel de troll unijambiste, est-ce que c'était de sa faute si Ethan était aussi débile ? Alan senti rapidement la colère gagner son visage sous la forme, plus ou moins harmonieuse, de larges tâches rouge venant colorer ses joues.

    - Je bosse. Et j'avais pas besoin de toi, te sens pas forcé de rester, surtout.

    Amabilité, quand tu nous tiens … Bon, n'allez pas croire qu'Alan avait scandé sa petite phrase haut et fort. Non. L'aiglon avait d'avantage marmonné une suite de mots que si l'on voulait comprendre, il fallait un petit peu tendre l'oreille. Cela restait cependant audible et l'aiglon savait qu'Ethan avait entendu. Il sentait bien malgré lui la colère qui l'avant habité la veille, lorsqu'il avait … croisé Westchester, reprendre le dessus. Un instant, Alan ferma les yeux, se forçant à respirer un bon coup. Oui, voilà. Se calmer et ignorer l'imbécile qui lui faisait face.

    Cinq minutes plus tard, l'aiglon avait replongé le nez dans sa boule de cristal. C'était impossible qu'il ne puisse voir qu'une malheureuse épine … Mais attendez ! Il n'avait pas vu l'épine, dans la liste des signes élémentaires. Fronçant les sourcils, Alan se mit à feuilleter les pages de bouquin numéro trois, ignorant royalement Ethan qui lui faisait face. Si il s'attendait à ce qu'Alan lui parle, il pouvait toujours rêver. Alors, bon … Voilà, les signes secondaires. Alors, l'épine, l'épine … Le doigt d'Alan glissait silencieusement et rapidement sur les feuilles de papier glacé tendit que l'aiglon, les sourcils toujours froncés, cherchait cette fichue épine qui, apparemment, se trouvait nulle part. Fichue divination à la bave de crapaud, tiens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Dim 29 Avr - 19:35

    Le souvenir d’Alan le traitant de con à tout va lui revint en mémoire. En même temps, ça faisait tout juste un peu plus de 24h, ça aurait dramatique si le brun ne s’en serait pas souvenu. Il arrêta de regarder l’aiglon avec la bouche entrouverte et serra les poings. Zen, ne pas lui coller un des pieds de la chaise dans son derrière délicat (du moins pas tout de suite). Ethan n’entendit même pas le marmonnement d’Alan à propos des problèmes. Pourtant, le Gryffondor en avait un gros, c’était de se retrouver coincé dans un espace relativement réduit avec le bleu et bronze, à deux doigts de péter un boulon. Si quelques secondes auparavant, l’idée de se jeter sur l’aiglon non pas pour l’étriper mais pour faire tout autre chose lui avait effleuré l’esprit, c’était bel et bien fini. Alan l’avait quand même bien jeté, la veille, il l’avait envoyé balader, comme Belle avait foutu Gaston à la porte. Et ça, ça plaisait moyennement à l’égo d’Ethan. Certes, il n’était pas mister irrésistible (c’était le rôle de Léandre) mais quand même. Ramassant son sac en grommelant, le brun jeta un regard à son camarade dont les joues étaient d’un rouge soutenu et immédiatement, des flashs de ce moment délirant dans le parc lui assaillirent le cerveau et Ethan en fut un instant tout euh (chafouinette ?) tout déstabilisé (ah oui, mieux). Se donnant une baffe mentale, il posa son sac sur ses genoux et entreprit de sortir son livre d’Arithmancie et tout le nécessaire pour bien faire ses devoirs (on y croit tous). Sa main froissa un parchemin d’un geste légèrement rageur. Il était à deux doigts de remballer ses affaires et d’aller bosser sur le bureau qui était normalement réservé à la bibliothécaire. Ranafoutre, il irait s’asseoir sur les genoux de Watson s’il le fallait ! Et puis un petit sourire narquois se glissa au coin de ses lèvres. Il était certes énervé par la présence de l’aiglon mais celui-ci était visiblement dans le même état. Le brun allait allégrement en profiter alors, la façon dont Alan l’avait envoyé paître lui restait encore en travers de la gorge. La vengeance est un plat qui se mange froid, c’était un dicton bon pour les femmes et les faibles. Il allait transformer la séance devoir d’Alan en un véritable enfer *evil laugh* Ethan jeta un autre coup d’œil à son voisin et remarqua enfin la boule de cristal. Ooooh, oudelali @.@ Son visage est beau, royal, majestueux, aimable… doux au baiser.. Ethan sursauta un peu après avoir légèrement décroché (et la joueuse aussi d’ailleurs) et reprit ses petites affaires. Toujours affalé en travers de sa chaise, le rouge et or ramena ses jambes sous la table non sans donner un coup de pied en plein dans le tibia d’Alan, sans faire exprès bien sûr Bulle Il releva la tête et offrit au brun un petit sourire hypocrite avant d’ignorer royalement Alan. Il étala ses jambes sous la table et s’affala un peu plus contre le dossier de la chaise et ouvrit son bouquin. Rien qu’en lisant les premières lignes, il avait déjà mal à la tête. Pourquoi avait-il pris cette option déjà ? Soupirant, il commença à tapoter la pointe de sa plume sur le bord de son encrier, produisant un petit son que l’on pourrait qualifier d’extrêmement casse-cognards. Appuyant sa joue contre son point fermé, le brun se mordilla la lèvre inférieure en continuant de lire inlassablement la même ligne. Ethan était (tout comme sa feignasse de joueuse) au bord de l’hypoglycémie après seulement 5 minutes de travail.

    Toujours sans porter la moindre attention à Alan (il n’avait même pas daigné lui répondre tiens), il se leva brusquement, faisant remuer la table et la boule de cristal sorti de son socle et s’échoua sur le sac de l’aiglon. Gnihéhé, voilà qui devrait le réveiller un coup, le Birdy. Sans même s’excuser, le lion parti errer tel un fantôme dans les rayonnages. Il ouvrit quelques bouquins au hasard, fit un large sourire à deux 4ème années gloussantes, se prit un coup de grimoire dans l’épaule de la part de Llewelynn qui se levait au même moment que le rouge et or lui ébouriffait les cheveux et puis finalement il retourna à son point de départ, avec toute l’énergie d’un paresseux dans le coma. Se rasseyant lourdement, son genoux cogna dans celui d’Alan mais le brun fit semblant de ne pas remarquer. Il trempa sa plume dans l’encre et commença à faire des petits gribouillis sur son parchemin. ♪ Oudelali, oudelali, quel beau jour vraiment ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Dim 29 Avr - 21:15

    « Surtout me répond pas, c'est vrai que ça serai dommage de fournir un tel effort … Connard ! »

    Oui, Alan avait les boules. Et pas qu'un peu. En plus d'être inquiet et effrayé, l'aiglon en avait marre. Il avait en lui cette envie irrépressible de faire chier Ethan du mieux qu'il pouvait. Il ne savait pas vraiment par ou commencer, mais Alan ne s'en faisait pas trop : il allait trouver. Loin d'être idiot, il savait qu'Ethan était prompt à l'énervement … au moins autant que lui même en ce moment ! Non, Alan n'appréciait pas le coup de pied donné « sans faire exprès », ni le bruit de la plume insupportablement chiant, ni … « Oh l'enfoiré. » Ni la chute de boule de cristal. Si il n'y avait pas eu son sac dessous …

    L'aiglon se pencha rapidement pour ramasser sa boule de cristal, l'inspectant attentivement pendant qu'Ethan était absent. Un instant, il pensa à prendre ses affaires et à lever le camp … mais c'était hors de question de donner satisfaction à Ethan. Non, il n'était pas un pleutre ! Non, il ne se sauverai pas ! Et puis Ethan revenait. Hors de question de prendre la fuite juste devant lui. Alan lui lança un regard noir au quel le lion ne répondit pas, ne sembla même pas voir. Un coup dans le genoux plus tard fit rougir Alan, qui sentait la colère monter encore d'avantage. Que n'aurait-il pas donné pour plaquer Ethan contre un mur et lui envoyer son poing dans la figure ! Discrètement, Alan soupira. Ils avaient des retenues qui approchaient à grands pas, inutile d'en ajouter d'autres. Rester calme, rester zen, ne pas prêter attention au babouin qui se tenait devant lui, l'oublier, tout simplement …

    Ce fut à se moment qu'une gamine particulièrement chiante arriva à leur niveau, poussa un « BWAAAAAAAAAAAAAH, Ethan, GROS TROLL ! » avant de partir en courant. Un sourire narquois étira les lèvres d'Alan qui laissa échapper un rire vaguement moqueur. Il ne retenait jamais le nom de cette gamine vulgaire et insupportable, mais il allait rapidement apprendre à l'apprécier, si elle continuait d'agir de la sorte. Brave petite ! Sans le vouloir, sans même s'en rendre compte, Alan, qui avait légèrement oublié ses devoirs de divinations, leva les yeux sur Ethan … avant de vite vite, les rebaisser sur la table. Noooon, il ne matait pas ! Trop pas ! Mais les flashs des moments qu'ils avaient passé ensemble, tant dans la salle commune que la veille, dans un coin du parc, lui revinrent en mémoire. Il fallut peu de temps à l'aiglon pour rougir légèrement en se revoyant, sur le canapé de la salle commune des Serdaigle, à califourchon sur un Ethan en caleçon. Humm. Il faisait chaud, d'un coup, non ? Alan passa une main rapide sur son front sur le quel roulaient quelques gouttes de sueurs.

    Crom, a le torse huilé,
    Crom, ne s'est jamais peigné,
    Crom, d'un seul regard il peut tuer !

    Ah bah oui, il faisait chaud, trèèès chaud, cette nuit là aussi ! Peau contre peau, tu m'étonnes qu'ils avaient le torse huileux, les deux jeunes hommes ! Et niveau coupe de cheveux clean, il fallait repasser, aussi !

    Crom, a des filles a ses pieds,
    Crom, la main sur son épée,
    Crom …

    Surtout des mecs, en l'occurence. Surtout UN mec. Alan tremblait légèrement. Se contenir, rester calme, rester maitre de lui même. Quant à la main sur l'épée … Bin, il s'en était fallu de peu, la veille ! *ZBAF* A cette idée, le rouge monta fortement aux joues d'Alan. Oh non, ce n'était plus la colère mais bien la gêne, maintenant. L'aiglon sursauta si fort, faisant tellement bouger la table … que l'encrier d'Ethan se renversa sur son parchemin What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Dim 29 Avr - 22:00

    « Ahah, vil félon, où as-tu dissimulé le Graal sacré ? Dans ton cul ! Oh tu vas payer pour cet affront ! ». Un petit bout de langue pointant entre ses lèvres, Ethan faisait mumuse avec ses ratures, gribouillant partout, dessinant des machins qui étaient censés représenter des bonhommes à cheval mais qui faisaient plutôt office de détail d’un tableau de Kandinsky. La vie était belle quand on avait 4 ans d’âge mental. De temps à autre, il levait discrètement les yeux vers Alan, qui était toujours d’un rouge soutenu. On aurait dit une bouilloire prête à siffler, héhé pauvre petit, il n’était pas au bout de ses peines. Entre temps, le Gryffondor n’avait pas remarqué qu’il s’était foutu de l’encre sur le côté de la main et reprit sa petite aventure tranquillement. Il était intensément plongé dans son truc quand un cri bien caractéristique d’une certaine gamine résonna à ses oreilles, si bien qu’il sursauta, faisant un beau trait sur toute la longueur de son parchemin.

    - Mais que… rhaaa Alicia, p’tite conne, refais plus jamais ça ! ‘Tain, c’pas vrai.

    Mais Mowgli était déjà parti sans demandé son reste (et après avoir causé au moins 4 attaques cardiaques dans la bibliothèque). Soupirant, il entendit Alan se fendre d’un petit rire narquois. Levant les yeux, il lança un regard noir à l’aiglon mais vit clairement que celui-ci avait bien vite détourné les yeux. Tiens donc, on se rince l’œil ? Un rictus s’afficha sur les lèvres du brun, il posa son menton dans le creux de sa main et entreprit de fixer intensément le bleu et bronze, espérant le mettre le plus mal à l’aise possible. Oh il voulait toujours lui coller un grimoire sur la tronche, mais le voir rougir non plus de colère mais de gêne, c’était passablement poilant. Alan se passa la main sur le front et Ethan fronça les sourcils. Il ne faisait pas si chaud dans la bibliothèque, alors à quoi pouvait-il penser pour… oooh. Ohoh. Ohohohoh (joyeux noël). Le sourire d’Ethan se fit plus franc, il devinait sans mal ce à quoi pensait l’aiglon. Du moins espérait-il avoir raison. Tiens, pourquoi il avait chaud lui aussi tout à coup ? Pfeuh, ce n’était certainement pas parce qu’il repensait au corps du Serdaigle tremblant contre le sien, à sa bouche contre la sienne, ses mains qui déboutonnaient sa chemise… Pas du tout @.@ Au même moment, son coude glissa de la table et Ethan manqua de se manger le rebord en plein dans le menton, ce qui eut pour effet de le sortir de sa torpeur. Le brun remarqua que les joues d’Alan avait pris une teinte rosée en plus et se mordant l’intérieur de la joue pour ne pas rigoler, le Gryffondor s’affala contre son dossier et posa son pied sur la chaise de l’aiglon, dans le petit espace de l’assise qui restait, entre les jambes du Serdaigle. Il hésita un instant à appuyer son pied mais se retint. Pas le pied en dessous de la ceinture, ce n’était pas fair play. Par contre la main… Et pendant que l’esprit d’Ethan divaguait au pays des images interdites au moins de 18 ans et âme sensible, Alan sursauta d’un coup, renversant de l’encrier en plein sur les parchemins du rouge et or.

    - Ah putain ! Bordel, mais tu peux pas faire gaffe, à quoi tu pensais ?

    Retour immédiat à la réalité. Nooooon, ses beaux gribouilliiiiiiiis u.u Alan allait payer pour cette félonie è.é (et en nature de préférence). Se reculant légèrement pour ne pas se prendre de l’encre plein le pantalon, Ethan essaya d’absorber le fluide bleu nuit qui s’étalait partout sur la table. Galère ! Si la Watson lui tombait dessus et voyait toute l’encre sur le bois de la table, il allait encore s’en prendre plein la face ! Farfouillant dans son sac à la va-vite, il en sortit sa baguette magique et murmura un « Evanesco ». Le brun attendit quelques secondes et… victoire (pour le peuple) o/ L’encre disparue en un clin d’œil et Ethan se remit dans sa position de départ, reposant son pied sur la chaise de son voisin en soupirant et constata que ses gribouillis aussi avait disparus. Gnu.

    - T’es vraiment un boulet ma parole. Mes beaux petits dessins…


Spoiler:
 


Dernière édition par Ethan C. McAllister le Dim 29 Avr - 23:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Dim 29 Avr - 22:00

Le membre 'Ethan C. McAllister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Dim 29 Avr - 23:08

    - Tu veux un dessin, peut être ? Avez-vous déjà entendu Alan parler d'une voix à peine cynique ? Maintenant, oui. Et vire ton pied de la, tu sera gentil.

    Et vas-y que je te prenne pour un con … Un sourire franchement moqueur étira une nouvelle fois les lèvres de l'aiglon. Oh oui, il aimait prendre Ethan pour un con, de temps en temps. Rarement, ok. Mais le sentiment délicieux qui avait couru dans ses veines lorsqu'il s'était énervé, la veille, sur Galaad Westchester, avait quelque chose de particulièrement attirant qu'Alan voulait par dessus tout ressentir une nouvelle fois. Et comme c'était Ethan qui se trouvait face à lui … c'était le lion qui allait se prendre en pleine tronche ses remarques sarcastiques. Et voilà qu'il chialait sur ses dessins digne d'un gamin de cinq ans … Alan soupira un petit peu plus franchement, cette fois ci, levant allégrement les yeux au ciel. Ce qu'Ethan pouvait être attardé, par moments …

    - C'est toi qui chiale sur tes gribouillis, je te signale.

    Attention à toi, mon grand, tu sais, je peux pas vraiment te sauver si le beau gosse en face de toi décide de te coller son point dans la tronche. J'ai qu'à lui rouler une pelle pour qu'il se calme. … Pas faux.

    L'aiglon rebaissa donc la tête sur sa boule de cristal, essayant tant bien que mal de se concentrer. Maintenant, forcément, c'était un petit peut plus complexe ! Un canon avec qui il avait failli faire des trucs pas très très catholique se tenait devant lui, il en était … tout chose, il était énervé, il avait envie de … de tout casser – casser la voiiiii-aaaaaaax – et par dessus le marché, il avait plus qu'envie de foncer sur Ethan pour le plaquer contre le mur et lui, euh … lui faire tout plein de choses pas belles, interdites pour les moins de dix huit ans – et donc techniquement parlant interdites pour Ethan et Alan, mais ceci n'est qu'un infime petit détail. Et puis Ethan qui ne retirait pas son pied … Alan soupira encore un petit peu plus fortement et releva la tête, vrillant ses yeux dans ceux d'Ethan.

    - Bordel Ethan, ton pied. Ecoutes, j'ai pas la moindre envie d'avoir quoi que se soit à voir avec toi, ok ? Arrêtes de faire chier, pour une fois.

    Et encore ce sentiment de puissance qui courrait dans ses veines … Avec un nouveau sourire narquois, voyant qu'Ethan ne bougeait pas, l'aiglon, ne quittant pas le lion du regard, imita sa position, plaçant son pied sur la chaise du lion, leurs jambes se frôlant légèrement. Et après, ça affirme ne vouloir avoir rien à voir avec lui … N'importe quoi. Alan, mon cœur, comment veux-tu qu'on te croit ? Alala, aucune crédibilité … Alan donna malencontreusement un petit coup de bout de pied très léger dans l'intérieur du haut de la cuisse d'Ethan. Les mecs, vous êtes dans une bibliothèque, un peu de tenue … L'aiglon, bien conscient que ce geste tout à fait involontaire – c'est véridique – ne pouvait pas vraiment l'aider, finit par soupirer et reculer sa chaise brusquement, faisant tomber me pied d'Ethan par terre. NA ! Et de se lever pour aller chercher un quatrième bouquin dans les rayonnages … Tu parles ! Pour s'éloigner un petit peu du lion, oui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Lun 30 Avr - 0:29

    Gnagnagna, il pleurait la mort de ses chefs d’œuvres s’il voulait d’abord ! Le brun croisa les bras avec une petite moue boudeuse et contempla le mur. Et sinon, tu le vis bien d’être un attardé mental ? J’tai rien demandé toi s’pèce de cinglée ! Bon bon. Ethan n’aimait pas du tout le petit ton cynique d’Alan et c’était bien la première fois qu’il voyait l’aiglon agir de la sorte. Le Gryffondor en était un peu surpris d’ailleurs, lui qui pensait qu’Alan était une petite chose rougissante à qui il pouvait faire des crapouilles quand il le voulait, où il le voulait, le voilà bien sur le cul, monseigneur Bulle Malgré la demande de l’aiglon, Ethan ne retira pas son pied et se remit à fixer Alan tandis que celui-ci dardait une fois de plus son regard sur la boule de cristal. Le rouge et or soupira et se mit à contempler le plafond, ne sachant plus quoi faire maintenant. Toute son encre était parti alors il ne pouvait plus gribouiller à loisir et son livre d’Arithmancie lui semblait aussi attirant qu’un moelleux au chocolat. D’un geste sec, il referma le bouquin dans un bruit sourd qui résonna un peu, mais heureusement, personne ne s’en offusqua. Ethan fit glisser le grimoire jusqu’au bord de la table et l’ouvrage atterrit sur son sac dans un bruit mou. Sa position devenait légèrement inconfortable, mais son désir d’emmerder l’aiglon compensait largement. Il remua légèrement et la réaction ne se fit pas attendre. Le Gryffondor écoutait Alan sans rien dire, un petit sourire aux lèvres. Ouais, on y croit tous.

    - Ah vraiment ? C’est pas vraiment le discours que tu tenais hier dans le parc.

    Le brun avait pris soin de baisser la voix, il n’avait pas envie que quelqu’un soit au courant de toute l’affaire. Cette satanée reLou, c’était déjà bien suffisant. Appuyant sa tête contre le mur derrière lui, le jeune homme ne délogeait pas son regard de celui de son voisin. Non, il n’avait pas envie d’arrêter de faire chier. A quoi bon vivre si on ne pouvait pas rendre chèvre tout le monde ? Le sourire d’Ethan se rétrécit un peu et il fronça les sourcils devant le rictus de l’aiglon. Et puis il sentit le pied du bleu et bronze se poser bien trop prêt de son entrejambe. Oh, le petit fils de… Le Gryffondor se tendit lorsqu’il sentit la pointe du pied d’Alan toucher l’intérieur de sa cuisse. Bien, il y avait deux options. Soit il lui enfonçait sa foutue boule de cristal dans la gorge, soit il lui enfonçait tout autre chose dans la gorge. Ethan n’en eut pas le loisir d’en décider car le Serdaigle se leva brusquement, faisant tomber par terre le pied du rouge et or dans un bruit sourd, et s’éloigna à travers les plaines les étagères. Le brun soupira et appuya son front brûlant contre le bois de la table. C’était pas possible que le Serdaigle puisse lui faire autant d’effet, ce n’était pas possible, ce n’était pas possiiiiible @.@ Le brun resta tout seul à sa table pendant une éternité (bon okay 2minutes30) avant de se rendre compte qu’il s’emmerdait comme un rat mort. Aussi se leva-t-il et les mains dans les poches, retourna parcourir la bibliothèque qui s’était bien vidée depuis. C’est vrai que l’heure du dîner approchait à grand pas. Mais vu la tronche de la bouffe du moment, Ethan n’avait pas très très envie d’aller se remplir la panse pour une fois. Il tourna dans le rayon métamorphose et ouvrit un bouquin au hasard, qui représentait des types qui avait raté leur sort. Quelques grimaces plus tard, Ethan se baladait toujours comme une âme en peine et atterrit au rayon divination. Il avait la désagréable impression d’être au supermarché bio avec sa maman et qu’il trainait savate un peu partout pasque c’était grave relou de faire les courses, wesh. Il fit mine de ne pas apercevoir Alan qui essayait désespérément d’atteindre un livre sur une étagère un peu trop haute pour lui. Avec un sourire, Ethan s’approcha du bleu et bronze, vérifiant qu’il n’y avait personne aux alentours qui pouvait les apercevoir.

    - Bah alors Blanche-Neige, on est trop petite ?

    J’ai entendu « enfoiré » ? Trop pas, Ethan aimait bien se moquer, c’est tout o/ Frôlant l’aiglon, Ethan tendit le bras et attrapa sans difficulté le livre mais au dernier moment, il le laissa tomber et BAM l’ouvrage atterrit en plein sur le pied de l’aiglon tandis qu’Ethan se mordait l’intérieur de la joue pour ne pas rire.

    - Oups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Lun 30 Avr - 0:58

    Connard, connard, connard. Un jour, il lui collerai son poing dans la tronche. Si si. Vraiment. Alan le savait. Il en était absolument sur et certain. Peur ? Trop pas. Il s'était jeté sur Westchester, ce n'était pas le fait de coller son poing sur la tempe du lion qui allait le faire trembler. Sans compter qu'il se rendait parfaitement compte de l'effet qu'il avait sur Ethan. Oh oui, il avait senti son … voisin esthétiquement intéressant (kassdédi !) se tendre légèrement lorsqu'il l'avait malencontreusement effleuré du bout du pied. Et il se doutait parfaitement de son énervement. Seul au rayon divination, Alan eut un sourire cynique. Bien bien bien … la jalousie le rendait con, le pauvre enfant, il ne faut pas lui en vouloir. Bref.

    L'aiglon passa en revu plusieurs ouvrages, tâchant difficilement de se rappeler ceux qu'il avait déjà sur la table. Etant donné que ses neurones étaient d'avantage focalisés sur le canon qui lui faisait face, l'exercice se révéla plus complexe qu'il ne le pensait … Un instant, Alan jura. Il s'adossa contre un rayon, ferma les yeux, tâchant mollement de se sortir Ethan du crâne. « Allé crétin, vire, mais vire … J'ai pas besoin de toi, OK ? » Genre. On y croit tous, mon grand. Une baffe mentale plus tard, l'aiglon se retournais vers les livres … et son regard tomba sur celui qu'il voulait. Arf. Une étagère trop haut. Il se hissa sur la pointe des pieds, tâchant de …

    « - Bah alors Blanche-Neige, on est trop petite ? »

    Un jour, Alan allait coller son point dans la tronche d'Ethan, je vous l'ai déjà dit ? Et sachez, Mesdames et Messieur, que ce jour est peut être bien arrivé. Alan se laissa tomber sur ses pieds, baissant son bras le long du corps. Allé Ethan rends-toi utile pour une fois, passe-moi le bouquin … Aaah, si seulement il avait osé lui dire cela … Mais Alan n'était pas du genre à oser. Il garda donc ses remarques acerbes pour lui … Quand l'ouvrage lui tomba sur le pied.

    - Blanche Neige t'emmerde, enfoiré.

    Et l'autre qui faisait genre ! Et qui se marrait ! Alan planta son regard brulant dans celui du lion, prêt à lui déverser son venin dessus (ouais, rien que ça) prêt à … à il ne savait pas trop quoi, en fait ! Et puis il croisa le regard d'Ethan et des images d'eux dans le parc lui revinrent, encore une fois, en flash. Maiiiiis, la joueuse, comment veux-tu que je craque pas, aussi, si t'écris ça ? Mais Alan, mon chou, je veux que tu craques !

    - C'est ça, marre-toi.

    C'est ça Alan, essaye de garder un petit minimum de contenance. Mais le lion était trop prêt, bien trop prêt ! Et Alan, justement, ne pouvais pas garder un minimum de contenance plus longtemps. Parce qu'il racontait connerie sur connerie … et ça avait été le cas lorsqu'il avait dit qu'il ne voulait plus rien avoir à faire avec lui. Poussant le livre, toujours au sol, d'un petit coup de pied, Alan plaqua soudainement Ethan contre l'étagère et, sans prévenir, colla sa bouche à celle du lion. Faible, il était faiiiiible, ne pouvait-il s'empêcher de penser alors que sa langue allait chercher celle du lion, alors que ses mains, parcouraient le dos d'Ethan, alors que son torse s'appuyait sur celui du rouge et or. Le baiser fut bref, Alan le rompit vite. Un instant, il laissa son front appuyé sur la joue du lion.

    - T'as raison. C'est pas pour ça que tu me fais pas chier.

    Et vite, très vite, avant d'avoir le temps de regretter quoi que ce soit, Alan s'éloigna, ramassa le bouquin et fila s'assoir. Il eut juste le temps de cogner un grand coup son front contre le bois de la table. Bordel, mais qu'est ce qu'il pouvait être con …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Lun 30 Avr - 14:37

    Un large sourire aux lèvres, Ethan leva les yeux et faisait semblant d’admirer les livres sur les étagères supérieures. Oh, la belle verte ! Le brun lança un regard narquois à l’aiglon lorsque celui-ci l’insulta mais il ne releva pas pour autant. Un instant, le regard des deux adolescents se croisèrent et le rouge et or cru qu’il allait se prendre un gnon. Aussi recula-t-il de quelques millimètres, juste par précaution. Il doutait qu’Alan puisse lui démonter la tronche mais avec un bon grimoire sait-on jamais. Son sourire s’élargit encore et il s’apprêtait à tourner les talons pour retourner à sa place lorsque soudain, le Serdaigle le plaqua contre l’étagère qui oscilla légèrement. Ethan entrouvrit légèrement la bouche sur un cri de surprise mais au lieu de sentir un quelconque coup, c’est la bouche d’Alan qu’il sentit, sa langue qui allait chercher la sienne. Nom de Zeus ! Ethan s’attendait à tout sauf ça. Bon, ce n'était pas plus mal, il préférait ça à une baffe mais tout de même ! Qu’est-ce qu’il croyait, que le Gryffondor allait se laisser faire bien gentiment ? … Bah ouais ! Sous le coup de la surprise durant les 15 premiers centièmes de seconde, le brun chercha où poser ses mains et fini par les poser sur le postérieur de l’aiglon. Bah quoi, il était sous le choc, le pauvre enfant, il lui fallait bien quelque chose à quoi s’accrocher (comment ça pas crédible ?). Mais Ethan eu à peine le temps de fermer les yeux et d’apprécier que le bleu et bronze s’éloigna rapidement, laissant juste son front brûlant reposer contre sa joue durant quelques secondes puis ramassa son livre et se carapata sans demander son reste. Laissant le rouge et or comme un con, les bras légèrement écarté, avec l’air d’un débile profond. Bwah, il n’avait rien compris à ce qui lui était arrivé là. Si ce n’est que maintenant, il avait chaud. Il se mordilla la lèvre et se passa la main dans les cheveux en soupirant. Il avait l’impression qu’Alan ne savait vraiment pas ce qu’il voulait. Pendant un instant, l’aiglon avait l’air de vouloir lui arracher la tête et la seconde d’après, il l’embrassait à pleine bouche dans un recoin de la bibliothèque. C’était à n’y rien comprendre. Un espèce de bruit mate retentit au bout de l’allée et Ethan tourna la tête pour voir qu’un petit jeune de 1ère ou 2ème année le regardait la bouche et les yeux grands ouverts, quelques livres à ses pieds, l’air visiblement assez choqué. Ethan écarquilla un instant les yeux en réalisant que ce mioche venait probablement d’assister à toute la scène. Rapidement, le brun s’approcha du môme et se pencha vers lui en murmurant.

    - T’as rien vu petit, okay ? Et si tu racontes ça à qui que ce soit, plein de bébés licornes vont mourir par ta faute.

    Ahahah, vous avez dit traumatisme @.@ ? Le jeune garçon acquiesça d’un vigoureux signe de tête et se fit la malle à son tour, ne prenant même pas la peine de ramasser ses livres. Jetant des coups d’œil anxieux un peu partout, le brun récupéra les bouquins et les laissa échoués sur une table avant de retourner à sa place comme si de rien n’était, le rouge aux joues. Quand il regagna sa table, il y trouva Alan, la tête appuyée contre la table, visiblement en train de se fustiger mentalement. Ethan se rassit d’une façon assez tranquille étrangement, se contentant de fixer le plafond. Non, non décidément, il ne captait rien aux réactions de l’aiglon. Rha, si c’était pour se presser le citron à tout bout de champ, c’était pas la peine. La jambe d’Ethan se mit à remuer nerveusement, il avait l’impression qu’il était sur le point d’exploser.

    - Mais bordel, j’peux savoir c’qui t’as pris ?! Y’a un môme qui nous a vu j’te signale. Apprend à contrôler tes pulsions putain.

    Oui, c’est un petit peu la goule qui se fout du troll, mais que voulez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Lun 30 Avr - 15:38

    Alan savait parfaitement qu'il faisait de l'effet à Ethan … il suffisait de voir là où ce dernier laissait ses mains ! Le front toujours sur la table, Alan eut un léger sourire. Oui bon, il en avait marre, il aurait bien aimé savoir un peu mieux où il en était vis à vis de toute cette histoire … mais le fait de savoir qu'il était loin de laisser Ethan indifférent était déjà une jolie petite victoire personnelle. Bien qu'y voir plus clair était tout de même loin d'être du luxe. Deux semaines à Poudlard et il devenait déjà fou, record battu ! (la joueuse songe sérieusement à présenter une ancienne petite puce à Alan, qu'il se rende compte que non, record pas battu du tout o/)(bref.)(Bulle)

    Un bruit de chaise tirée le tira de ses … réflexions ? On dira ça comme ça. L'espace d'un instant, l'aiglon songea vaguement à relever la tête vers Ethan … sans en trouver le courage. Il aurait également pu aller manger. Ça aurait été une bonne idée. Mais, outre le fait qu'il lui faudrait à un moment où à un autre croiser le regard du lion, il n'en avait pas spécialement envie. Bien … c'était quoi, cette année qui se foutait allégrement de lui, hein ? Et le silence qui régnait entre les deux garçons n'aidait pas spécialement à le calmer. Une nouvelle fois, Alan tenta de respirer profondément, de se calmer … lorsque la voie d'Ethan s'éleva, basse mais parfaitement audible.

    Alors comme ça, un môme les avait vu ? Cette réflexion tira un sourire à Alan. Il n'en avait strictement rien à cirer. Voilà, encore une chose qui l'agaçait profondément. Il y avait forcément quelque chose entre eux … Non ? Enfin … il était bête, d'accord, mais Alan avait parfaitement comprit qu'Ethan lui plaisait. Et vu les réactions du lion … il devait bien lui plaire un petit peu également, non ? Il y avait forcément quelque chose ! Non ? Alors pourquoi Ethan faisait celui qui ne voulait surtout pas en parler ? Qui ne voulait surtout pas que quiconque soit au courant ? Peut être que … peut être que cela simplifierai légèrement les choses, non ? Ou pas, mon chou, ou pas. Mais ça va aller, tu vas voir ! Ou pas, la joueuse, ou pas. Hayley, si tu pouvais rester en dehors de tout ça … Ouais, d'abord, va voir Adem, toi. Alan … Mais ! Bref. L'aiglon leva brusquement les yeux vers Ethan, sentant la colère monter une nouvelle fois. C'était vrai ça, merde ! Pourquoi Ethan n'assumait pas ? Et pour ce qui était de contenir ses pulsions …

    - T'es pas un peu gonflé de me dire ça ? Et pour le môme, je m'en fou complètement, Ethan. assena-t-il avec détermination.

    Cynisme ET détermination dans la même heure, oulala, que de progrès ! Et puis, une nouvelle idée germa dans l'esprit d'Alan. Le lion tenait plus que tout à garder ça pour lui – enfin, pour eux. Joren était au courant, il les avait vu. Mais … les autres ? Léandre ? Orion ? Est-ce que … Alan supposa immédiatement que non, qu'ils n'en savaient rien, et cela acheva de l'énerver. Même lui avait trouvé le courage d'en parler à Lou … Et ça se disait être un lion ! Il jeta un regard froid à Ethan avant de reprendre la parole d'un ton sec et pas franchement sympathique.

    - J'imagine que personne n'en sait rien ? Même pas Léandre ? J'imagine que ça signifie rien du tout, tout ça, pour toi …

    Oh oui, il était déçu. Et triste. Et il avait peur. Soudainement, l'aiglon se mit à espérer qu'il avait tord. Qu'il se trompait sur toute la ligne. Que tout cela comptait un petit minimum pour Ethan. Légèrement tremblant, il se replongea rapidement dans ses ouvrages de divination, oubliant complètement sa boule de cristal. Il était bien trop … bien trop pour réussir à y lire quoi que se soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Lun 30 Avr - 20:09

    Ethan prit un air tout à fait innocent. Non, non il n’était pas Vahiné (Vahiné, c’est gonflé o/ *pars s’enterrer*). Un jour, quelqu’un lui expliquera qu’être à deux doigts de faire des choses sales et humides avec un autre garçon, ce n’était pas contrôler ses pulsions. Un jour, mais pas tout de suite. Pour le moment, Ethan écoutait d’une oreille distraite ce que lui disait Alan. Oui bon, okay, il avait peut-être un peu over flippé à cause du môme mais justement. Et si ça n’avait pas été un môme mais quelqu’un qui aurait parfaitement bien compris la situation et ce qu’elle impliquait. Le rouge et or déglutit difficilement, il ne préférait même pas y penser. Il tourna la tête vers Alan, en fronçant les sourcils, comme s’il avait du mal à comprendre les paroles de celui-ci. Pourtant il comprenait parfaitement (du moins il le pensait) et il se mit à gamberger. Ahah, Léandre au courant la bonne blague. Ça se voyait qu’il ne l’avait pas comme meilleur pote, le Casanova de service. Toutefois, il fallait bien que son pote l’apprenne et mieux valait divulguer l’info soi-même. Le pauvre 7ème année allait péter un boulon – s’évanouir – lui arracher les yeux – pleurer comme une fillette – lui tapoter l’épaule – danser la lambada (barrer l’intrus). Soupirant bruyamment, le brun se pinça l’arête du nez. Il ne savait pas ce que ça signifiait, voilà tout. Bien sûr que ça voulait dire quelque chose, sinon, il ne prendrait pas la peine de chercher n’importe quel prétexte pour tripoter et embrasser l’aiglon. Mais si c’était des sentiments et tout le tintouin qu’il cherchait, le bleu et bronze était en train de miser sur le mauvais hippogriffe. Hm, mieux valait taire cette information s’il voulait arriver à ses fins (monpersonnageestuneraclureavantl’heure.com). Se mettant à déchirer des petits bouts de parchemin qu’il éparpillait par terre, le Gryffondor réfléchissait à une réponse qui ne vexerait pas Alan. Mouais, pas gagné. Ca commençait doucement à le gonfler toute cette histoire. Il n’avait pas envie que ça se sache, il n’avait pas envie, point barre. Il lui avait pourtant dit la veille. Se rendre compte qu’on est attiré par un mec c’est une chose. L’assumer pleinement, c’était une autre paire de manche. La bravoure était certes un des traits des Gryffondor, mais Mufasa a dit « être brave ne veut pas dire risquer l'impossible ». Voilà, tout était dit non ?

    - Mais non, mais c’est juste que… Enfin tu crois que je m’amuserai à t’embrasser dans les coins si j’en avais pas vraiment envie ? Laisse-moi te dire que si ça comptait pas, j’aurais laissé tomber depuis longtemps.

    Bon d’accord, il avait un petit peu baratiné sur la fin, mais l’essentiel, c’était que l’aiglon y croit et qu’il arrête de l’emmerder avec ça. Rha, tu m’étonnes qu’il était pas doué socialement s’il se posait toujours ce genre de question. Ethan ne voyait pas tellement ce que ça avait d’important, toute cette histoire, après tout, comme pour les régimes, l’important, c’était de se faire plaisir héhéhé. Ethan se mordilla la lèvre pour ne pas se mettre à rigoler comme une otarie et essaya de retrouver un semblant de sérieux avant que le Serdaigle ne soit trop suspicieux. Mais celui-ci s’était replongé dans ses ouvrages et Ethan se demanda s’il avait bien entendu ce qu’il venait de lui dire. Peut-être pas en fait. Pfeuh, heureusement qu’il lui avait pas fait une grande tirade déclaration d’amour à la Roméo ! Soupirant une fois de plus, le brun commença à remettre ses affaires dans son sac, ne prêtant pas attention aux petits bouts de papiers qui jonchaient le sol. Et espérait que Watson ne le découvre pas, aussi. Il fourra ses mains dans ses poches et se contenta d’admirer le plafond pour faire passer le temps.

    - T’es au courant qu’on a encore ce devoir de divination à la con à faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Lun 30 Avr - 21:22

    Le silence devenait pesant. Bien. Bon. Super. Alan était en train de péter un câble. Il avait cette désagréable impression d'avoir encore perdu une bonne occasion de se taire. Face à lui, Ethan avait l'air énervé … et mal à l'aise. Ohoh. Tout cela ne disait rien qui vaille à l'aiglon qui, malgré lui, se mit à pâlir, le nez toujours dans son bouquin, version mec détaché. Genre il n'attendais pas la réponse d'Ethan avec anxiété, le cœur battant à tout rompre. Genre il ne paniquait pas. Pas du tout. Pas du tout … Complètement. Alan avait peur. Il ne savait ni dans quoi il était en train de s'engager, ni ce qu'il ressentait pour Ethan et toutes les questions qui nageaient dans son esprit en quasi permanence l'angoissaient sérieusement. L'aiglon ferma les yeux, tâchant de calmer les battements de son cœur, tâchant de ne pas trop s'emballer … tâchant de retenir les larmes qui menaçaient de rouler sur ses joues. Ah non, hors de question de chouiner devant Ethan ! Mais l'aiglon était fatigué et les derniers jours n'avaient pas été de tout repos. Il allait craquer d'ici peu, le pauvre petit. Ce post est mal barré, ma sœur joue de la flute traversière à côté, ça commence à me gaver Lorsque la voix du lion s'éleva, Alan sursauta légèrement. Il n'attendait plus vraiment de réponse, à vrai dire. L'aiglon ne leva pas pour autant les yeux de son bouquin, se concentrant sur le mot dont il tâchait vainement de comprendre le sens. Se concentrant pour ne pas craquer, pour éviter de laisser remonter la colère. Ça faisait un petit peu trop de concentration pour lui, tout ça @.@

    Non, il ne croyait pas qu'Ethan s'amusait à l'embrasser s'il n'en avait pas envie. Enfin si, peut être. Enfin non. Enfin … Il n'en savait rien. Il n'avait pas la moindre idée de si il pouvait ou non faire confiance au lion lorsqu'il lui assurait que ça comptait. Il ne savait pas … Mais Alan voulait y croire et au final, cela lui suffisait amplement. Non, il ne chercha pas d'avantage à tenter de démêler le vrai du faux. Doucement, le poids qu'il avait senti peser sur sa poitrine s'allégea et il poussa un très léger soupire de soulagement. Il resta muet encore un instant avant de lever les yeux de son ouvrage, un léger sourire sur les lèvres. Oh, douce innocence ! L'aiglon s'attarda un instant sur les traits du lion avant de prendre la parole, à la fois hésitant … et rassuré.

    - Euh … Oui, c'est vrai. Et je … enfin … Désolé. Désolé pour hier, aussi. murmura Alan, pas très à l'aise.

    Le sourire, léger mais néanmoins bien présent, qu'il abordait prouvait son soulagement et ce fut avec un hochement de tête qu'il accueilli le rappel d'Ethan concernant le devoir de Divination. Oh non, il n'avait pas oublié.

    - Oui … ouais, je sais. Faisons-ça …

    Non pas qu'il n'en ai très envie, mais passer un petit moment à côté d'Ethan n'était pas non plus pour le déranger. L'aiglon se leva, prenant en otage la chaise qui se trouvait à côté du lion. Bah quoiaaa, c'était quand même plus pratique, d'être côte à côte, pour faire un travail en binôme ! Mais !! Mais siiii !! Alan attrapa sa boule de cristal et posa le livre dont ils auraient surement besoin devant eux, s'arrêtant au passage pour effleurer de la paume de sa main le dos de la main du lion. Un léger frisson le parcouru et, l'espace d'un instant, Alan ferma les yeux. Il respira profondément, juste un bref moment, le temps de se rassurer une nouvelle fois. Tout allait bien. Ethan le lui avait dit. Il n'avait pas à s'en faire.

    … ou pas What a Face
    *la joueuse pleure*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Mar 1 Mai - 23:07

    Rhalala, qu’est-ce qu’il fallait pas faire pour éviter les prises de tête. Se mordillant l’intérieur de la joue, ses yeux toujours rivés sur le plafond, Ethan attendait pour voir si l’aiglon allait lui répondre. Et s’il n’avait rien de plus intéressant à faire ici, le rouge et or se ferait la malle et irait bouffer, hop, ni vu ni connu. Le Gryffondor baissa la tête et darda son regard sur Alan qui s’excusait. Le lion eut un petit sourire mais resta silencieux (un petit miracle en soi). Il remarqua qu’Alan avait l’air… soulagé ? Ethan fronça imperceptiblement les sourcils mais n’y prêta pas grande attention. Ce n’était pas comme si Alan commençait à avoir genre des sentiments pour lui ? Ahahah non, la bonne blague, pas vrai ? Oh la joueuse, pas vrai ? Hein, quoi, on me parle ? Haussant les épaules tout seul, le brun posa la main sur son sac avant qu’un bruit de chaise n’attire son attention et qu’Alan ramène boule de cristal et bouquin devant eux. Mais euuuuh, Ethan avait juste lancé ça comme ça, il ne pensait pas sérieusement le faire tout de suite maintenant ce devoir. Grumph, il aurait dû se la boucler et partir bien gentiment pendant qu’il en avait eu l’occasion. Retenant à grand peine un soupir, il reposa son sac par terre et sursauta très légèrement lorsqu’il sentit la paume de l’aiglon l’effleurer. Ses yeux restèrent bloqués un moment sur sa main (comme cette fois où il avait malencontreusement confondu quelques pilules) puis il fixa ses yeux sur Alan qui était en train de regarder une fois de plus dans la boule de cristal. Non, tu n’allongeras point ton voisin canon par terre pour le tripoter partout. Non, même pas pour bien lui faire sentir qu’il se passe quelque chose. Rha, c’pas vrai.

    - Euh, euh ouais. Bon bah, allons-y.

    Ethan loucha un instant sur la bouche de l’aiglon avant de se saisir d’un mouvement vif du bouquin en toussotant. Maiiis, c’était quoi ce bordel, y’avait des signes bizarres dans ce livre ! Shwqolas ? What ze frak ? D’un mouvement incertain, le Gryffondor retourna le bouquin. Symboles. Ah bah oui, c’était mieux avec le livre à l’endroit. Le lion sentit le rouge lui monter légèrement aux joues et il se replongea dans la lecture de la page après un petit raclement de gorge. Puis, après 3 lignes, il s’arrêta et se rendit compte qu’il avait totalement zappé en quoi consistait ce devoir tout pourri. Et dire qu’il protestait quand ses potes le traitaient de manche, ahlala pauvre enfant. Sans rien dire, il farfouilla dans son sac et y dénicha au fin fond un petit stylo qu’il gardait en réserve plus le mâchouiller à loisir et faire mumuse avec (notamment le démonter et le remonter ou bien le transformer en fusée)(mais si, les stylos à ressort là, vous les mettez sur la tête, vous appuyez et puis BOING, vers l’infini et au-delà !). Pour l’heure, Ethan s’occupait à le faire tourner entre ses doigts et tapoter de temps en temps avec sur le papier (bruit chiant, le retour). Bon, il n’allait pas rester planter là comme un glandu devant son livre en ne sachant pas quoi faire, si ? Aller, de toute façon, quitte à passer pour un con, c’était déjà une affaire bien entamée.

    - Au fait euh… on doit faire quoi ? Je m’en souviens plus.

    Courage Alan o/ Esquissant un petit sourire, le rouge et or continua de faire joujou avec son stylo jusqu’à ce que celui-ci lui échappe des mains et ne roule par terre, pile poil entre les jambes d’Alan. Quel dommage What a Face Un rictus carnassier apparu au coin des lèvres du brun tandis que l’idée d’aller récupérer de lui-même son bien lui traversa l’esprit.

    - Attends, bouge pas. Vérifiant d’un rapide coup d’œil qu’il n’y avait personne pour les voir, Ethan se pencha, bras tendu et posa sa joue contre la cuisse du Serdaigle, le visage bouillant, le cœur battant fortement dans sa poitrine. Lorsqu’il sentit le métal du stylo sous ses doigts, il se redressa, volant un petit baiser à l’aiglon au passage. Bon alors, tu disais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Mer 2 Mai - 0:08

    Ethan n'avait pas l'air des plus motivés pour le devoir de divination. Oui, mais voilà, Alan voulait bosser, il était bien parti … et il ne tenait pas à ce qu'Ethan s'éloigne è_é Il eut un sourire devant le manque d'enthousiasme évident du lion. C'est vrai qu'ils avaient jusqu'au mercredi pour le faire …

    - Bah, ça sera fait … marmonna-t-il, les yeux vissés sur la boule de cristal.

    C'était quoi, déjà, ce devoir ? Ah oui … Un truc d'analyse de rêve, quelque chose comme ça … Oui, voilà. Analyse à deux d'un rêve. Enfin, de deux : un d'Alan, un d'Ethan. Bon, un rêve … Par un malheureux hasard, Alan n'était pas un pro, pour se souvenir de ses rêves. Généralement, la nuit, il dormait, point. Enfin, il y avait bien cette fois où il avait rêvé qu'il était un vampire et qu'il déposait un baiser un petit peut trop féroce dans le cou d'Ethan, mais c'était … particulier. Oh bah oui, tu parles que c'était particulier ! Il n'allait pas proposer ça, ce n'était pas possible … Les yeux toujours fixés sur sa boule, qu'il regardait sans trop voir, Alan réfléchissait. Et la nuit dernière ? Il haussa les épaules. Ah bah euh, non, rien de particulier ne lui revenait à l'esprit. A ses côtés, Ethan semblait plongé dans l'ouvrage et faisait un petit bruit très pénible avec son stylo.

    - C'est un peu lourd, ton stylo là, Ethan …

    C'est toi qu'est lourd, Alan è_é Mais avant qu'il ne puisse ajouter quoi que se soit, le lion lui demanda en quoi consistait le devoir, déjà … et Alan se mit à rire. Non mais ! C'était pas possible ! Pourquoi faisait-il le mec qui bossait si il ne savait même pas ce qu'ils avaient à faire, hein ? L'aiglon tenta vainement de masquer son rire derrière une légère toux … avant de percuter tout seul qu'il devait avoir l'air vaguement pitoyable.

    - Hum pardon mais … qu'est ce que ?!

    What ? C'était quoi, cette histoire de stylo ? Il n'eut le temps de se baisser pour rendre à Ethan son crayon. Déjà, le lion s'était penché et avait posé sa joue sur sa cuisse, déclenchant un tremblement incontrôlé chez l'aiglon. D'ailleurs … « Ohoh. » cette petite scène n'était pas sans lui rappeler … ah bah oui, tiens ! Le rêve qu'il avait fait la nuit dernière, ou celle d'avant, il ne savait plus trop bien ! Un rêve mettant en scène lui même et Ethan humm … forts occupés à euh … ramasser des carottes champignons, oui oui, voilà. Touuuuut à fait. Kestuveux analyser, dans un rêve comme ça ? Ce fut donc à un Alan rouge écarlate qu'Ethan demanda en quoi consistait le devoir, un Alan qui, en plus d'être rouge écarlate, avait le cerveau en compote suite à un certain baiser qu'avait légèrement déposé sur ses lèvres Ethan.

    - hein ? Euh euuuuuuh … ah oui, le devoir …

    Allé Alan, on atterri !! Il est grand temps !!

    - Y'a pas besoin de la boule de cristal en fait faut juste, euh … analyser un de tes rêves et un des miens.

    Bwaaaaaaaah, bah ça allait pas être triste, ce devoir @.@

    - Humm. T'as un rêve ? Tu veux commencer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Mer 2 Mai - 1:12

    Pardon pour les allusions hasardeuses et le mot dégueulasse o/

    Le menton appuyé dans sa main, Ethan regard le canon qui lui faisait face rougir comme pas deux. Héhéhé, c’était vraiment trop marrant. Bon, lui-même ne devait pas être dans un meilleur état mais il n’avait pas les joues d’une couleur aussi soutenue que celles d’Alan. Ethan se sentait d’un coup d’une humeur de… de… bah de grosse allumeuse. Mais euh ! Quoi ? J’suis pas gros. *soupir* Bref, tout ça pour dire que si à la base, il n’avait déjà pas bien envie de travailler, là, c’était carrément plus la peine d’insister. Son esprit divaguait un peu tandis qu’il lorgnait sur le corps de l’aiglon, s’empêchant de baver. Et voilà que le bleu et bronze se mettait à bafouiller. Héhéhé, bah alors, on est perturbé ? Le Gryffondor ne savait pas trop ce qu’il se passait dans sa tête. Il n’était pas censé vouloir aplatir un grimoire sur la tête d’Alan, y’a pas 10 minutes ? Hm, la poussière de cette bibliothèque devait avoir un effet pas net sur son pauvre petit neurone. Bon bon bon, il devait reprendre un semblant de sérieux s’il ne voulait pas passer pour la nympho de service. Il ne s’appelait pas Joren Sways bon dieu ! Se redressant sur sa chaise en toussotant, il se mit à feuilleter le livre de divination sur la table sans aucune raison apparente. Ethan s’arrêta de faire tourner les pages d’un mouvement net lorsqu’Alan lui demanda s’il avait un rêve en stock. Le rouge et or écarquilla les yeux et repensa à ses multiples rêves des derniers jours. Euh, oui il avait pleins de rêves en stock mais pas sûr que ce soit très recommandé de les analyser. Se frottant l’arrière du crâne, le brun réfléchissait à toute vitesse pour trouver un rêve à la con. Parce qu’il ne pouvait décemment pas dire cash à Alan « bah, tous mes rêves sont à propos d’irrumation et généralement, tu es dedans ahahah ! ». Non non, le pauvre aiglon allait s’enfuir en courant. Se tortillant sur sa chaise, Ethan ne savait pas quoi inventer. Pourtant, raconter n’importe quoi, c’était sa spécialité ! Il ouvrit et referma plusieurs fois la bouche dans une parfaite imitation de la carpe.

    - Euh bah euuuuh. J’sais pas trop, j’me souviens pas vraiment de mes rêves. Tu parles Charles ! Hem, mais euh l’autre jour j’crois que j’ai rêvé que Feul fumait le cigare. Enfin je crois.

    Bobard de merde, lvl 99. Oh de toute façon, la prof de divination n’allait pas scanner leur subconscient pour savoir si ses élèves disaient la vérité ou non. Heureusement d’ailleurs, la pauvre aurait été bonne pour 15 années chez le psy. Attrapant fébrilement son stylo, il se remit à le faire tourner entre ses doigts, essayant d’éluder les images très nettes de ses rêves qui s’incrustaient dans sa rétine. Ce n’était pas possible de travailler dans ces conditions @.@ Se mordillant la lèvre, le lion ferma étroitement les paupières, ignorant son front brûlant. Un peu de professionnalisme nom d’une citrouille ! Poussant un long soupir, Ethan reposa son stylo dans un claquement sec et étendit ses jambes, son genou frôlant celui d’Alan.

    - Et toi, t’as un truc ? Parce que franchement, à part dire que je rêve de choses pas nettes, je vois pas.

    Le Gryffondor était à deux doigts de se baffer pour de vrai. Bwah espérons qu’Alan ne comprenne pas cette phrase de travers. Y’avait certes plus sain d’esprit que de rêver de chat qui fume, mais sait-on jamais. Rha, Ethan en avait déjà marre, il avait trop travaillé (quoi il n’en branle pas une depuis tout à l’heure ?).

    - Non mais tu sais quoi, ça me gonfle, on peut pas le faire plus tard ce merdier ? Tu veux pas qu’on fasse autre chose ? Sous-entendu « tu veux pas qu’on aille dans un couloir et qu’on se roule des pelles ? ». Enfin non euuuh j’veux dire, j'sais pas, il est presque 19heures, on va manger ou on s’enc*le ?

    Personnellement, il n’avait pas très faim ahahahah ! … … … Le brun manqua de s’étouffer avec sa propre salive lorsqu’il réalisa enfin (après environ 30 secondes de profond (ohoh) silence gênant). Il se redressa et recula un peu sa chaise pour s’éloigner d’Alan, les joues d’un rouge soutenu, peut être encore plus que le Serdaigle.

    - Enfin, non non non, je voulais pas dire ça, c’est une expression tu sais ! Putain, le crétin… euh bref mais si tu veux vraiment qu’on finisse ce devoir, euh pas de soucis euh on peut hm on peut le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Mer 2 Mai - 12:43

    Devoir de merde, divination à la con. Voila qu'Alan n'avait plus particulièrement envie de travailler. L'aiglon soupira. Bwaaaah, nan mais ses rêves, il préferait se les garder pour lui, de toute manière. C'était du domaine, euh … strictement personnel, oui, voilà ! Pas le genre de chose qu'on pouvait se permettre de partager avec tout le monde ! Pas même avec son binôme. Humm. Quoique, dans le cas précis, ce dernier point était peut être possible … mais pas dans le cadre d'une analyse, alors. Alan acheva de rougir encore un petit peu plus à cette pensée qui, sommes toute, n'était pas si mauvaise que ça … *la joueuse se planque* Il allait tenter de trouver quelque chose d'intelligent à dire lorsque qu'il remarqua le trouble d'Ethan. Ah. Oh. Euh … hihi What a Face Bah ça allait promettre ! Un ricanement manqua de s'échapper de sa gorge lorsqu'il songea à quoi pourrait finalement aboutir le devoir à l'origine tout à fait innocent de divination (à moins que ce ne soit une conspiration, mais l'aiglon avait du mal à imaginer sa professeur dans la peau d'une conspiratrice), ricanement qu'il retient en entendant Ethan parler de Feul fumer le cigare. … Feul fumer le cigare ? ça pouvait pas être interprété bizarrement, ça ? *la joueuse retourne se planquer un petit peu plus loin*

    - Ah ouais, euh … Je pense que, euh … que tu as peur de vieillir. lança Alan, complètement au pif, l'air de celui qui se foutait allègrement du devoir affiché au visage.

    A ses côtés, Ethan se remit à jouer avec son stylo de façon plus que fébrile, les yeux fermés. Héhé. Oh oui, cela faisait doucement sourire Alan qui avait bien comprit à quoi songeait Ethan. C'était quand même dommage, de penser à peu près à la même chose … et d'être coincé dans une bibliothèque ! Au fond de lui, Alan rageait. Il aurait donné à peu près n'importe quoi pour s'éclipser de la pièce et trouver un coin … plus calme ou ils auraient pu … analyser leur rêves, oui oui, voilà. Quoi, et après on venait dire qu'Alan est du genre coincé ? Trop pas o/ (ou du moins, pas avec Ethan.) D'ailleurs … Oui ? On me parle ? @.@

    - Hein ? Oh euh … Hum. Mes rêves … euh … ouais nan. Rien de, euh … rien de très … net. Osera, osera pas ? … comme toi, à priori … Je dit ça, je dis rien …

    Alan aurait bien continué sur sa lancée, mais à peu près au même moment, Ethan lança fort à propos qu'il n'en avait rien à cirer de ce devoir. Bwaaaaah, Ethan, mon sauveur @.@ on fête ça ? Alan eut un léger sourire … avant d'entre ouvrir la bouche, tout de même un peu – beaucoup – surpris par, euh … la proposition (comment ça, c'était pas une proposition ? Hey, mais il le prenait tout à fait sérieusement, lui !) que venait de lui faire Ethan. Et puis, personnellement, Alan n'avait pas très faim … L'aiglon, tout de même timide, tout de même gêné, commença à balbutier lorsque Ethan encore plus rouge que lui et après s'être écarté, lui expliqua que ce n'était qu'une expression. Arf. Alan oscilla entre soulagement, surprise et … déception avant de répondre pas très adroitement.

    - Ah euh … oui oui, bien sur, on peut faire ça … enfin euh euh … Nan mais moi non plus j'ai pas envie de faire ce devoir alors euh … Ouais, on a qu'à faire autre chose, même si bon, j'ai pas super faim, mais bon …

    Comment ça, il s'enfonçait ? Raaaah, mais trop pas !!

    - Raaaah, puis j'ai pas envie de rester là, de toute manière. Viens. lança Alan avant de balancer boule de cristal et livre dans son sac, qu'il posa rapidement sur son épaule.

    Non mon chou, on ne vas pas violer ses camarades dans les couloirs de Poudlard. J'fais ce que je veux, de toute manière ! Alan Matthew Bird è_é Gnagnagna. S'assurant qu'Ethan le suivait toujours, Alan hâta le pas vers la sortie de la bibliothèque. Il poussa la porte, sorti dans le couloir désert … et trébucha sur ses pieds, se cassant allègrement la figure et entrainant Ethan dans sa chute. Les deux garçons s'effondrèrent sur une porte d'une salle de classe vide qui s'ouvrit d'un coup sous le choc … et le lion se retrouva juste sous Alan, malencontreusement allongé sur le sol, à deux pas de la bibliothèque. Oups … What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Mer 2 Mai - 14:01

    Distraitement, le brun se mit à dessiner sur la table, essayant au mieux de penser à rien. Voilà, gribouiller quelque chose qui ressemble à un petit lapin, et oh tiens, s’il dessinait une carotte ? Poussant un petit grognement, Ethan se passa la main dans les cheveux, ne prêtant pas attention au fait qu’on aurait pu faire cuire un œuf sur son front. Qu’est-ce qu’il avait chaud bon dieu, ils étaient obligés de continuer à parler des rêves là ? Trop occupé à se battre contre son subconscient, le Gryffondor n’entendit même pas la pseudo analyse pourri qu’Alan fit de son bobard. Il ne pensait plus qu’à trouver une petite alcôve sombre où entraîner l’aiglon et mettre en application toutes les choses qui lui passaient par la tête. Aller, on se détend, on inspire, on expire calmement, ce n’est pas du tout le moment de… comment ça Alan faisait des rêves pas très nets et un peu comme lui ? Oh phoque. Ethan eut l’impression que la température de son corps venait de monter de quelques degrés encore et il se mordit l’intérieur de la joue jusqu’au sang pour s’empêcher de claquer le Serdaigle sur la table et de le déshabiller, fussent-ils en plein milieu de la bibliothèque. D’une main tremblante, il balança son stylo au fond de son sac en essayant de ne pas croiser le regard du bleu et bronze. Sa santé mentale commençait doucement à disparaître jusqu’au moment où…

    - J'ai pas super faim, mais bon …

    Okay, il allait lui faire sa fête. Relevant brusquement la tête, Ethan regarda son camarade avec de grands yeux ronds. Il avait mal entendu ou alors son esprit était tellement tordu qu’il interprétait ça comme une réponse positive à sa proposition qui n’en était pas vraiment une (la deuxième hypothèse était sans nul doute la plus probable). Sans broncher, le lion regarda Alan mettre toutes ses affaires en vrac dans son sac et se lever. Son regard se posa un instant sur le postérieur de l’aiglon avant que les rouages ne se mettent en route et qu’il se lève à son tour, les jambes tremblantes. Son sac sur l’épaule, il n’oublia pas de jeter un coup d’œil circulaire à la bibliothèque, presque vide à présent et non sans un petit soupir de soulagement, suivit le Serdaigle dans le couloir. Mais à peine le rouge et or avait-il pu faire 2 pas tranquillement dans le couloir qu’Alan manqua de tomber et dans sa chute, le percuta. Ethan ne put s’empêcher de penser que l’aiglon était vraiment qu’un boulet et quand son épaule rencontra le bois d’une porte, il appuya sa main contre la poignée pour se redresser. Mais manque de bol (et surtout, parce que c’est bien plus rigolo comme ça), la porte n’était pas verrouillée et les deux adolescents s’étalèrent sur le sol de pierre avec fracas. Bwah, heureusement qu’il n’y avait personne aux alentours à cet instant. Un peu étourdi par sa chute, le Gryffondor grommela et jura. La boule de cristal avait roulé un peu plus loin et son propre sac avait fini sa course accroché à la poignée de la porte, ses bouquins éparpillés sur le sol.

    - Ah bordel, non mais franchement tu…

    Laissant sa phrase en suspens, Ethan posa son regard sur le visage de l’aiglon, qui était bien trop proche du sien pour son intégrité. C’est à ce moment qu’il se rendit compte du poids du Serdaigle contre le sien et une nouvelle bouffée de chaleur le submergea. Merlin, pourquoi était-ce si dur (pas dans ce sens-là voyoooons)(pas encore) ? Reposant sa tête contre le sol, Ethan fixa son regard au plafond. Comme dira plus tard l’étoile de mer dans Nemo « ne pas craquer, ne pas craquer, ne pas craquer ». Mais le souffle chaud d’Alan dans le creux de son oreille, son corps contre le sien, toute cette description lui hurlait « mais aller quoi, un peu d’action, c’est c’que tout le monde veut ! (surtout les joueuses) ». La respiration erratique, Ethan bataillait avec ses hormones, son cerveau se déconnectant petit à petit. Un peu au ralenti, le brun attrapa le menton du Serdaigle et tourna sa tête vers lui pour l’embrasser, se retenant à grand peine de ne pas lui fourrer sa langue dans la bouche pour lui rouler la galoche du siècle (poésie quand tu nous tiens). Se détachant de la bouche de l'aiglon, le rouge et or ferma les yeux et poussa un long soupir.

    - Putain, je vais devenir cinglé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Mer 2 Mai - 15:39

    Bwaaaaaaaaaaaaah, chute, chuuuuute ! L'aiglon commençait à perdre ses repères. Fermement accroché à l'épaule d'Ethan il voyait le sol se rapprocher de plus en plus, ignorant la remarque qu'avait lancé le lion. Il avait voulu le prévenir, lui dire de non, nooon, ne pas se retenir sur cette poignée de porte … sans résultats. Un tiers de seconde plus tard, il était, zut alors, allongé sur Ethan, son visage à deux centimètres de celui du lion, le souffle de se dernier sur sa peau. Bien. Rester calme, rester zeeeen, se raisonner …

    Ou pas. Quand le rouge et or attrapa ses lèvres, Alan comprit instantanément qu'il serai incapable de lutter. Comme s'il le voulait, de toute manière ! Il voulut, d'un coup de pied maladroit, faire claquer la porte, histoire de les laisser … en paix, mais ne parvint qu'à faire tomber le sac du lion sur le sol. Grrrr. Bon. Pousser le sac et re-donner un coup de pied dans cette fichue porte qui claqua un grand coup, les plongeant aussitôt dans le noir – bah quoi ? C'est quand même plus rigolo ! Que se soit rigolo, Alan s'en moquait autant que sa première dent de lait. Il voulait simplement … Bref. Humm. L'aiglon retint un grognement de déception lorsqu'Ethan éloigna sa bouche de la sienne, posant son front contre la joue du lion. Lui, bouger ? Hors de question. Nan, Alan était très bien, logé sur le corps brulant du lion – tiens donc ! (pour la petite histoire, ce RP devait être court et les deux zouaves qui nous servent de personnages devaient s'ignorer. Sisi, vraiment.) Il eut un petit rire lorsqu'Ethan marmonna qu'il allait devenir cinglé et, presque délicatement, déposa un baiser sur la mâchoire du lion.

    - Cherches pas, Ethan. C'est déjà le cas. fit-il légèrement, avant de poser ses lèvres dans le cou du lion.

    Bwaaaaah, se retenir, ne pas se retenir … Alan avait au final peu le choix. Il était presque incapable de se retenir, préférant de très loin faire des trucs pas très catholiques avec le lion. Sans compter que la proximité évidente entre leurs corps collés l'un à l'autre, le souffle d'Ethan sur son visage, sa peau brulante sous ses lèvres faisait naître … un certain inconfort sous la ceinture de l'aiglon qui se retint à grand peine de dire à Ethan que sa proposition – quoi ? Manger, bien sur ! – lui convenait à merveille. Manger, tu parles ! Avec un petit sourire, l'aiglon retourna attraper les lèvres du lion, ne lui laissant guère le choix. Si dans un premier temps, le baiser fut légèrement hésitant, les lèvres du bleu et bronze se firent bientôt plus insistantes, plus pressantes et vite, sa langue alla chercher celle du lion. Non, il n'avait pas l'intention de le laisser se relever, au cas où vous vous seriez posé la question. Le baiser se fit vite plus intense, faisant naitre dans le ventre d'Alan de légers soubresauts. L'adrénaline, le feu qui courait dans ses veines le parcourait tout entier et rapidement, Alan senti son ventre se mettre à bruler de désir. Et était-ce son souffle, qui s’accélérait de la sorte ? Oh, l'aiglon n'hésita pas longtemps avant de défaire la fermeture du sweat d'Ethan, poussant le jeune homme à s'en débarrasser, avant de poser une main contre la nuque du lion et l'autre dans son dos, la laissant descendre jusqu'à ce qu'elle puisse se glisser sous le tee shirt du lion. Il faisait bien trop chaud et Alan avait la très nette impression qu'il allait devenir parfaitement fou, lui aussi ! Il décala ses lèvres de quelques centimètre de celles du lion, retournant poser son front brûlant sur la joue d'Ethan, laissant sa main parcourir encore un peu le dos du lion. Un instant, il chercha quelque chose à dire, fermant les yeux comme si cela allait l'aider à trouver.

    - Ethan ?

    L'aiglon se mordit la lèvre, hésitant à poser la question qui lui brûlait les lèvres … se dégonfla et finit par se taire, le front toujours posé sur la peau d'Ethan, hésitant légèrement sur la marche à suivre pour la suite …

    Ah, l'innocence ! *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Mer 2 Mai - 18:49

    This doesn't happen to me ev'ryday (oh my)
    Let's spend the night together
    No excuses offered anyway (oh my)
    Let's spend the night together
    I'll satisfy your every need (every need)
    And I now know you will satisfy me
    Oh my, my, my, my, my

    Ethan s’était mis à chantonner dans sa tête une chanson des Stones pour éviter que toute cette situation ne dérape trop rapidement. Mais bien sûr, il avait fallu que ce soit CETTE chanson qui lui vienne à l’esprit. Et du coup, tout son beau plan se retrouvait ruiné. Comme tout ceci était regrettable dites donc ! Il était à présent obligé de céder à ses pulsions, à cette envie soudain trop forte pour être contenue. Le front d’Alan posé sur sa joue, le brun essayait de respirer calmement bien qu’il avait l’impression que ses poumons étaient soudain devenus trop petits. Son cœur battait tellement fort dans sa cage thoracique qu’on aurait dit qu’il allait sortir de son corps (mais heureusement, il n’y avait que dans les Happy Tree Friends que ces choses-là arrivaient). Le poids de l’aiglon qui l’écrasait légèrement ne le dérangeait pas et un large sourire étira ses lèvres lorsque celui-ci affirma qu’il était déjà cinglé (en même temps, avec des parents comme les siens qui fumaient tous les jours des trucs pas très légaux, comment ne pas l’être). Un long frisson parcouru tout son corps lorsqu’il sentit les lèvres du Serdaigle contre la peau de son cou. Laissant échapper un grognement, le brun crispa ses mains sur les hanches de l’aiglon tandis que celui-ci donnait un coup de pied pour fermer la porte, plongeant la salle dans la pénombre. Une énième décharge d’excitation acheva d’anesthésier le cerveau du rouge et or qui se laissait embrasser sans rechigner. Son cœur rata un battement lorsqu’Alan entreprit de d’ouvrir la fermeture de son sweat et il se tortilla pour enlever le vêtement sans détacher sa bouche de celle du bleu et bronze (il avait aussi envie qu’Alan s’attaque à une autre fermeture, mais là n’est pas la question @.@). Le dos du brun s’arqua un peu lorsque la main de Serdaigle se glissa sous son tee shirt et son bassin vint frotter contre celui d’Alan tandis qu’il passait à son tour une main derrière la nuque de son camarade pour aller taquiner sa langue de la sienne un peu plus fiévreusement si c’était encore possible. Le picotement dans ses reins avait laissé place à une brûlure forte mais agréable et Ethan se freinait de toutes ses forces pour ne pas réduire la chemise de l’aiglon en lambeaux. Et puis Alan rompit le baiser et retourna poser son front contre la joue du lion.

    - Mais euuh…

    Bah quoi, il voulait continuer lui u.u Le visage tourné vers le plafond, la bouche entrouverte sur une respiration saccadée, Ethan se demandait s’il ne s’était pas tout bonnement endormi à la bibliothèque et qu’il était encore dans un de ses rêves à la propreté toute relative. Discrètement, il se pinça le dos de la main et retint un petit cri. Bien, il ne rêvait pas, il pouvait continuer @.@ D’autant plus qu’Alan venait de murmurer son prénom juste dans le creux de son oreille (ou du moins, pas trop loin) et ce n’était pas pour calmer les ardeurs du Gryffondor.

    - Hein ?

    Dans la pénombre, il ne discerna pas assez bien le visage du bleu et bronze pour voir son expression mais il avait l’impression que l’aiglon avait été sur le point de lui demander quelque chose avant de se raviser. Se retenant d’hausser les épaules, Ethan n’attendit pas que le Serdaigle dise autre chose et reprit ses lèvres sans plus tarder, ses mains passant sous la chemise d’Alan pour caresser le creux de ses reins. N’y tenant plus, le lion donna un coup de bassin pour inverser leur position, ses mains légèrement tremblantes s’attaquant aux boutons de la chemise du brun sous lui. D’un mouvement incontrôlé, ses hanches bougèrent lentement contre celles d’Alan, l’inconfort de son pantalon augmentant encore d’un cran. Malgré les apparences, le rouge et or était en train de flipper grave. Non pas parce que la porte n’était pas verrouillée et que donc n’importe qui pouvait rentrer mais parce qu’il ne savait toujours pas vraiment comment s’y prendre. Rha, il fallait qu’il demande à Joren, c’était plus possible. Enfin, il se doutait bien comment on faisait mais pas dans les détails quoi. Décalant sa bouche de celle du Serdaigle, le brun déposa une série de baiser le long de sa mâchoire avant d’aller mordre l’aiglon à la jonction entre le cou et l’épaule, suçotant la peau, ce qui ne manquerait pas de laisser une belle marque le lendemain. Après avoir ouvert une bonne moitié de la chemise d’Alan et son bassin frottant toujours contre le sien, le lion passa rapidement ses mains sur la peau du ventre du bleu et bronze avant de s’attaquer à sa ceinture comme il l’avait fait la veille, de défaire le bouton du jean du Serdaigle et de descendre sa braguette dans un geste fébrile et précipité. Mais au moment où il voulut glisser sa main dans le pantalon d’Alan, il laissa son geste en suspens et alla embrasser tendrement l’aiglon avant de pousser un petit soupir, la tête lui tournait tellement qu’il eut du mal à se concentrer. Il voulait dire quelque chose, histoire de ne pas passer pour celui qui avait seulement envie de faire ses petites affaires sans que personne l’emmerde (ce qui ne tardera pas néanmoins).

    - Euh, je… ça va ?

    Se mordant l’intérieur de la lèvre, Ethan se traita intérieurement de crétin congénital. Un jour il trouverait le moyen de ne pas passer pour un boulet dans des moments pareils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Mer 2 Mai - 19:41

    La peur était soudainement montée d'un cran et les battements étatiques de son cœur n'étaient plus seulement dus à l’excitation qui parcourait l'aiglon. Non, Alan flippait méchamment, ignorant réellement quoi faire, quand, comment. Oph, la théorie, il la connaissait … mais de là à la mettre en pratique ! L'aiglon aurait bien aimé avoir … quelques conseils, même s'il ne savait pas à qui s'adresser. Sa cousine ? Oui, il était proche d'elle, mais de là à parler de cela avec Cléo … Non, ce n'était pas vraiment possible. Lou ? La bonne blague. Elle devait s'y connaître autant que lui, c'est à dire … pas beaucoup. Léandre ? Euh … non, mauvaise idée. La respiration coupée, le ventre et les reins en feu, Alan répondit d'une voix légèrement tremblante à Ethan.

    - Non … non non, rien.

    Quoi, demander à Ethan si c'était sa première fois ? Alan n'oserai jamais. Non, il allait … se débrouiller comme il pouvait, et puis voilà. Ses tremblements augmentèrent nettement lorsqu'il senti les mains d'Ethan glisser le long de ses reins en une caresse à la fois légère et brulante. Il laissa Ethan inverser leur position, se contentant de frissonner encore un petit peu d'avantage en sentant les doigts du lion ouvrir sa chemise, répondant presque sans s'en rendre compte avec un mouvement un petit peu rude aux ondulations des hanches d'Ethan sur lui, laissant ses mains courir le long de sa peau, soulever toujours un petit plus son tee shirt, frissonnant encore un peu lorsqu'il senti que le lion s'attaquait à son pantalon, répondant sans hésitation à ses baisers, soupirant légèrement en sentant les lèvres du rouge et or papillonner le long de sa mâchoire, incapable de calmer son souffle, incapable de revenir à la réalité, incapable de quitter la douche et chaude langueur qui l'assaillait soudainement. D'un geste un petit peu brusque, il acheva de faire passer le tee shirt d'Ethan par dessus ses épaules, l'envoyant voler un petit peu plus loin. Porte ouverte, toussa toussa ? Alan n'en avait strictement rien à faire. En réalité, il n'y pensait même pas. Tout ce qui n'avait pas trait avec Ethan sur lui, avec la peau brûlante du lion contre la sienne, son souffle chaud sur sa peau, ses caresses appuyées, Alan ne captait pas. Il aurait pu être sur une autre dimension tellement il se sentait à l'ouest ! (La, la joueuse repense à une chanson de Calogero, En Apesanteur, et se marre comme une baleine asthmatique.) (on va s'en tenir à la musique Brésilienne, en fait è_é)(pardon –') Bref, Alan ne capta même pas le fait qu'Ethan ai brusquement cessé de s'occuper de son pantalon jusqu'à ce qu'il sente les lèvres du lion venir effleurer les siennes avec tendresse. Une tendresse qui rassura étrangement l'aiglon. Le bleu et bronze répondit au baiser d'Ethan en posant une main douce sur la joue du lion, laissant un instant ses lèvres courir le long de la mâchoire du jeune homme avant de déposer un nouveau baiser sur ses lèvres. Un instant, il savoura la tendresse du moment avant de répondre d'une voix toujours tremblante à Ethan sans hésiter une seule seconde malgré sa peur toujours présente.

    - Oui. … toi … toi aussi, Ethan ?

    C'était au final plus pour demander au lion s'il était sur, s'il n'allait pas le regretter, mais Alan se doutait bien de la réponse. Se dégageant de ce qu'il restait de sa chemise, il poussa le tissus blanc un petit peu plus loin, savourant un instant la peau du lion sur la sienne, la caressant un instant du bout des doigts, avant de s'attaquer à la fermeture éclair du jean du lion après avoir décroché rapidement le bouton du pantalon. Et voilà que son cœur se remettait à jouer les montagnes russes ! Sentant parfaitement que le moment approchait, qu'il était désormais impensable qu'il n'ai pas lieu, Alan se remit à trembler légèrement, serrant fermement contre lui le corps brûlant d'Ethan, déposant régulièrement des baisers sur ses lèvres. Un instant, il hésita à baisser un petit peu le pantalon du lion avant de le faire. Les mains peu assurées, il joua un instant avec l'élastique du boxer d'Ethan, glissant rapidement une mains hasardeuse dessous, juste sur le postérieur du lion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Ven 4 Mai - 0:09

    Toute cette histoire se déroulait un peu trop bien. Il devait y avoir baleine sous caillou, un gros truc allait leur tomber sur la gueule, le karma allait frapper, et bien fort. Mais Ethan n’y réfléchissait pas. Il ne réfléchissait plus du tout d’ailleurs. Tout ce qui lui servait à avoir une once de pensée rationnelle (ratio-quoi ?) était parti en vacances, mis sur orbite, ciao et à la revoyure. L’impatience et l’excitation augmentèrent encore de quelques crans lorsqu’il desserra un instant sa prise sur les hanches d’Alan pour que celui-ci fasse passer son tee shirt par-dessus sa tête, l’envoya se balader un peu plus loin dans la pièce. Le brun retourna embrasser le cou de l’aiglon tandis qu’il se débarrassait à son tour de sa chemise et le lion frissonna en sentant la chaleur de la peau du bleu et bronze contre la sienne. Il poussa un grognement pour toute réponse et continua de grignoter la peau du Serdaigle, ses mains repartant caresser la peau du ventre de ce dernier. Il ne savait pas vraiment si ça allait ou pas. Il avait l’impression de flotter, que ce n’était pas lui qui contrôlait ses gestes, il avait l’impression d’être dans un de ces rêves où l’on voit la scène de l’extérieur mais dont les sensations sont pourtant bien réelles, même si on sait que ce n’est qu’un rêve, que rien n’est vrai (tout est permis)(pardon, la joueuse d’Assassin’s Creed en moi n’a pas pu résister). Pourtant, il ne se sentait pas prêt à aller jusqu’au bout. Il en avait envie, c’était même flippant à quel point il en avait envie mais quelque chose semblait le freiner. Il avait envie de se contenter juste de ça, du corps bouillant d’Alan sous lui, de ses soupirs dans le creux de son oreille. Une vague de chaleur démentielle le submergea alors que les mains légèrement tremblantes de l’aiglon tripotèrent le bord de son sous-vêtement avant que l’une d’entre elles ne se glisse sous le tissu, arrachant au brun un râle imperceptible qui resta bloqué dans sa gorge.

    - Oh putain…

    Oula, c’était sa voix l’espèce de truc rocailleux là ? Fermant plus étroitement les yeux pendant un quart de seconde, Ethan embrassant le bleu et bronze avec violence, mêlant sa langue à la sienne, tandis que le spasme de son bassin se transforma en un coup de rein brutal. D’un geste vif, ses mains tirèrent sur le pantalon et le boxer d’Alan pour les faire descendre jusqu’à ses genoux. Tremblant légèrement, il suspendit son geste, ne sachant pas trop s’il devait le faire ou pas. Le millième de conscience qui lui restait ne comprenait pas pourquoi ça ne le dérangeait pas plus que ça d’être sur le point de tripoter un mec bien en dessous de la ceinture. Il aurait dû être un peu plus qu’hésitant, voire même un peu rebuté par cette idée. De tout façon, il ne voyait aucune raison pour que tout ceci se passe mal, il s’était entrainer sur lui-même un bon nombre de fois o/ Alors non, étrangement, il s’en tamponnait le cigare et il ne pouvait pas attendre plus longtemps de voir l’aiglon se tortiller sous lui en poussant de petits gémissements. Se détachant de la bouche du Serdaigle qu’il n’avait pas cessé de presque violer depuis 40 bonnes secondes, Ethan déglutit difficilement, la bouche sèche et finalement, empoigna la virilité de l’aiglon, guettant chacune de ses réactions. Tout ça lui paraissait si naturel que ça lui en foutait presque le trouillomètre à zéro. La sensation était bizarre, déroutante (oserais-je dire humide ?) et pourtant, le brun s’en sentait d’avantage excité. Soupirant longuement, il embrassa de nouveau le bleu et bronze tandis que sa main apposait les premiers mouvements de va-et-vient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Ven 4 Mai - 18:55


    J'ai des références musicales pourries et immondes, j'assume o/
    say court, pardon ._.


    Alan ne respirait plus – ou presque. Il ne pensait plus, ne ressentait plus. Il y avait ce brasier dans son ventre, dans le creux de ses reins, sous les mains et les baisers d'Ethan qui posait ça et là ses lèvres sur sa peau nue. Il y avait ce tremblement, aussi, qui parcourait son corps des pieds à la tête sans qu'il ne puisse l'arrêter, sans qu'il ne puisse le calmer ne serait-ce qu'un instant. Au fond de lui, il y avait l'excitation qui grimpait encore d'avantage … et la peur qui faisait trembler ses mains, qui faisait passer son cerveau pour un immense champ de bataille. Cette peur intense, énorme, brulante et dévorante qui aurait presque pu le paralyser. Pourtant, Alan ne serai parti pour rien au monde. Parce que sentir la chaleur brulante du corps d'Ethan sur le sien était enivrant à un point que l'aiglon n'aurait jamais pu imaginer, parce qu'il avait tellement envie de prolonger ce contact intime, parce que, au fond de lui, il crevait d'envie de savoir ce qui allait se passer.

    L'aiglon, tout comme Ethan, n'était pas prêt. Il savait qu'il s’engouffrait dans quelque chose qui le dépassait – et de très loin – dans quelque chose qu'il n'avait jamais imaginé … Bon, d'accord, qu'il avait un petit peu imaginé depuis maintenant quelque semaines, mais sans plus. Pourtant, il avait envie de plus, il avait envie de … Un sursaut le saisit lorsqu'il senti que le lion avait baissé son pantalon, entrainant dans le même mouvement son boxer. Son souffle, déjà rauque et haché, ne s'améliora pas et l'aiglon eu bien vite le souffle coupé lorsqu'il senti la main d'Ethan commencer le mouvement de va et vient. Il fallut peu de temps pour que l'aiglon, les mains agrippées sur les hanches d'Ethan, ne se retrouve à bout de souffle, forcé d'interrompre le baiser, laissant de légers soupires raisonner dans la pièce vide. … Alan ne savait peut être pas très bien de quoi il avait exactement envie mais ce qui était en train de se passer lui convenait à merveille. Il fallut peu de temps pour qu'il n'ait la sensation que, dans ses veines, dans son corps, se répandaient de larges vagues de plaisirs qui le submergèrent rapidement dans un souffle un petit peu plus rauque que les précédents.

    Un instant, l'aiglon voulu reprendre son souffle mais très vite, il préféra attraper avec hâte les lèvres d'Ethan, lui donnant un baiser fiévreux et passionné, allant rapidement chercher la langue du Gryffondor tant dis qu'à son tour, il appliqua un premier mouvement de va et vient, légèrement maladroit, sur la virilité du rouge et or. Contrairement à son camarade (… façon de parler), Alan n'avait que très peu de fois effectué tout ceci sur lui même et n'était pas vraiment sur des gestes à faire. Ce fut donc avec un petit peu d'hésitation et une légère maladresse qu'Alan s'appliqua à copier les gestes du lion, espérant plus que tout que tout irai bien, qu'il n'y aurait pas de soucis. Et, afin d'oublier sa peur, l'aiglon se remit à embrasser le lion plus légèrement, avec plus de tendresse, avec plus de douceur, posant ses lèvres sur celles du lion, sur sa mâchoire, dans son cou, savourant la chaleur de sa peau contre la sienne, un léger sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Dim 6 Mai - 1:30

    La tête lui tournait. Affreusement. Le brun avait oublié où il était, il n’aurait même pas été capable de dire son propre nom. Il ne savait plus tellement ce qu’il était en train de faire, mais il ne pouvait tout bonnement pas s’arrêter. Lorsque les mains de l’aiglon se serrèrent sur ses hanches, un sourire satisfait s’afficha sur les lèvres d’Ethan. Il ne pouvait pas passer à côté de la respiration chaotique du Serdaigle, encore moins de ses soupirs de bien-être qui l’excitait encore d’avantage. Déposant une série de baisers dans le cou d’Alan, mordillant parfois la peau à présent perlée de sueur, la cadence de sa main droite sur le sexe du bleu et bronze augmenta d’un cran alors que son autre main était posée sur la cuisse de celui-ci, maintenant sa jambe légèrement pliée. Le rouge et or entrouvrit légèrement les yeux, ses pupilles s’étant habituées à la pénombre ambiante, discernant mieux le visage de l’aiglon, ses joues rouges, ses paupières étroitement fermées, ses lèvres ouvertes sur des soupirs de plaisirs. Et savoir que c’était lui qui lui procurait ces sensations ne faisait qu’accentuer l’adrénaline et l’excitation qui pulsaient violemment dans les veines du Gryffondor. Son corps se contracta dans un léger spasme alors qu’il tentait de se dépêtrer du boxon que formaient ses pensées. Il en voulait plus. S’il n’avait pas été autant effrayé et si peu sûr de lui, il aurait pris l’aiglon là, dans cette salle, à même le sol. Ranafoutre. Alan reprit rapidement les lèvres du rouge et or qui sourit dans le baiser et alla titiller la langue du Serdaigle de la sienne tandis que sa main donnait toujours des caresses toujours plus appuyées. Concentré sur le plaisir de l’aiglon, le brun ne se rendit même pas compte que la main du bleu et bronze s’approchait de son aine et c’est avec un hoquet de surprise qu’il sentit cette main l’entourer d’un geste un peu tremblant. Rompant le baiser, basculant légèrement sa tête en arrière et se mordit la lèvre presque jusqu’au sang pour retenir un geignement rauque. Les gestes de l’aiglon étaient certes maladroits et tremblants, mais Ethan ne s’en souciait pas, c’était tout de même suffisant pour enflammer un peu plus le brasier au creux de ses reins, pour que le plaisir se déverse par vagues dans son corps et lui mette le cerveau à l’envers. Sa main toujours posée sur la cuisse d’Alan enserra un peu plus fortement la chair, laissant quelques marques rouges tandis que le brun sous lui l’embrassait doucement. Le Gryffondor se retenait autant que possible pour ne pas se déhancher dans la main chaude de l’aiglon mais il ne put empêcher son bassin d’effectuer quelques soubresauts.

    Après quelques minutes de caresses et de baisers en tout genre (et autres joyeusetés), le Gryffondor se sentait au bord de l’explosion. La sueur collait ses cheveux contre son front et ses tempes et ses lèvres sèches laissaient échapper des gémissements éraillés lorsqu’il ne les posaient pas sur celles d’Alan. Il n’en pouvait plus. Il avait trop chaud, le plaisir était soudainement bien trop fort. Il ressentait plus fortement l’urgence du moment, tous ses sens étaient focalisés uniquement sur l’aiglon, sur sa main sur sa virilité, ses mouvements de va-et-vient cadencés sur les siens, et de plus en plus rapides. Toutes les pores de sa peau ne cherchaient que la délivrance, sa respiration se faisait plus précipitée, ses baisers plus brouillons et chaotiques, tout son corps tremblait et la brûlure dans son ventre et ses reins en devenait presque douloureuse.. Un dernier mouvement de main lui suffit et la jouissance le submergea d’un coup, lui coupant le souffle. C’était comme si un feu d’artifice s’était déclenché dans sa tête et le rouge et or ferma étroitement les yeux, des petites taches blanches dansant devant ses paupières closes tandis qu’il ouvrait légèrement la bouche dans un râle silencieux avant de poser ses lèvres contre le cou d’Alan, son corps s’effondrant contre celui du l’aiglon, à bout de force. Il n’avait pas senti si le Serdaigle avait atteint l’extase lui aussi, mais sa main légèrement poisseuse eut vite faite de le renseigner et un large sourire s’installa sur son visage. Reprenant son souffle à coup de grande respiration, le brun eut du mal à redescendre sur terre. Il ne sentait que la peau moite du torse du Serdaigle contre le sien, son souffle brûlant au creux de son oreille. Le Gryffondor voulu dire quelque chose mais aucun son ne sortit. Dans un effort surhumain, il se laissa rouler sur le côté, son dos trempé de sueur rencontrant le sol de pierre froide, ce qui lui arracha un frisson violent. Dans l’obscurité de la pièce, il leva sa main droite au-dessus de sa tête et la regarda en fronçant les sourcils, l’air de ne pas y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Septembre] Taeyang Ethan
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Faut-il fêter le 30 septembre ?
» 11 SEPTEMBRE AUGUSTO PINOCHET OU RAROUL CEDRAS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: 4ème Etage :: Bibliothèque-