Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Dim 6 Mai - 14:50

    Alan avait perdu la notion du temps. Depuis quelques minutes, il ne sentait plus rien que la main d'Ethan sur son sexe, que la saveur de sa peau contre la sienne, que les baisers fiévreux que le lion déposait sur ses lèvres, sur sa peau. Il n'entendait rien d'autre que leur gémissements entremêlés, que leur souffle haché qui se perdait dans la pièce vide, résonnant un bref instant avant de s'éteindre pour qu'un nouveau soupir d'extase ne vienne emplir l'endroit une nouvelle fois. Sans trop s'en rendre compte, il accéléra la cadence en même temps que le lion, en même temps que son souffle qui se faisait encore d'avantage saccadé. L'aiglon ne savait pas trop ce qui comptait le plus : ce plaisir intense qui se déversait dans ses veines, dans tout son corps, lui donnant envie de plus, encore, qu'il découvrait avec délice et terreur, ou la peau d'Ethan, brûlante et étrangement rassurante contre la sienne, la peau du lion sur la quelle roulaient de minuscules gouttes de sueur et qu'Alan avait bizarrement envie de gouter. Il ne comprenait pas, d'ailleurs, cette pulsion étrange, un petit peu animale, qui naissait en lui petit à petit, augmentant d'avantage si c'était possible le brasier immense qui avait pris par de son corps. Il avait chaud, bien trop chaud. Son ventre, son dos sur la dalle glaciale, ses reins qui picotaient affreusement, ses joues rouges, sa poitrine qui se soulevait à un rythme régulier … tout son corps s'était mis à bruler, à piquer, à frissonner de plaisir, à tel point que l'aiglon ne parvenait pas à comprendre comment il réussissait à continuer toujours un petit peu plus vite son mouvement de va et vient sur Ethan.

    L'aiglon senti une vague de plaisir plus forte qu'une autre s'emparer de lui sans qu'il ne s'y attende. Plus que surpris, Alan haleta légèrement avant de bien vite se mordre les lèvres, ayant soudainement la pensée qu'il ne valait mieux pas pour eux qu'on puisse les entendre. C'était peut être une pression plus forte de la main d'Ethan sur lui, une caresse plus appuyée, un baiser plus fort encore, Alan n'en savait rien. Il ne savait plus ce qu'il se passait, se contentant de gémir doucement, faiblement, sous la jouissance qui se répandait dans son corps par cette vague de plaisir plus forte, plus intense que les précédentes. Un instant plus tard, ce fut Ethan qui retint un gémissement plus rauque que les autres avant de s'effondrer sur lui, ses lèvres posées dans le cou d'Alan qui frissonna légèrement en sentant le poids du lion et son corps brûlant se poser sur le sien.

    Le silence s'installa, rompu seulement par leurs souffles hachés que les deux garçons peinaient à reprendre. Alan avait posées ses mains sur le dos d'Ethan mais fut soulagé de le sentir rouler sur le côté, lui permettant ainsi de respirer plus profondément, les yeux toujours fermés, la bouche entre ouverte, les joues toujours roses de plaisir, de fines gouttelettes de sueurs roulant toujours sur sa peau brulante. Le feu, dans son ventre et au creux de ses reins ne se calmait pas réellement. L'air frais de la pièce l'apaisait légèrement, certes, mais il suffisait à l'aiglon de se remémorer les images d'Ethan sur lui, de ses mains sur son corps pour que la chaleur ne revienne … et Alan ne parvenait tout simplement pas à chasser ces images de sa tête, toujours stupéfait de ce qui venait d'arriver, frôlant le bras d'Ethan, allongé à ses côtés. Tâchant de calmer les battements précipités de son cœur, Alan s'assied … avant de grimacer. Avoir un jean baissé sur les genoux lui coupait la circulation sanguine et il le remonta légèrement, sans reboucler non plus sa ceinture. Un instant, il chercha quelque chose à dire, le regard posé sur l'obscurité, avant de tourner la tête vers Ethan, un léger sourire aux lèvres. Le lion avait le visage encore rouge de plaisir et regardait sa main d'un air stupéfait qui arracha un léger rire à Alan. Ce dernier, l'espace d'une demie seconde, se demanda brièvement l'heure qu'il pouvait être – bien dix neuf heure maintenant, mon chou – avant de reposer son regard sur Ethan. Il se serai bien allongé contre lui, posé sa tête sur l'épaule du lion avant de l'embrasser tendrement … mais un bruit dans le couloir l'en dissuada. Un regard sur le pantalon d'Ethan, arrivant quelque part au niveau de ses genoux, alluma lentement une petite alarme dans son corps … Et si …

    - … on devrait peut être … enfin … se rhabiller ? murmura Alan, mal à l'aise, gêné soudainement, avant de se lever et de rajuster son boxer et sa ceinture pendant qu'Ethan, après un hochement de tête, faisait de même.

    L'aiglon eut simplement le temps d'attraper sa chemise qui trainait sur le sol … quand un bruit de pas résonna, s'arrêtant juste devant la porte. Il pâlit un instant … et songea soudainement au sac d'Ethan qui trainait par terre. Par terre, dans le couloir. Devant la porte de la pièce. Dans le couloir. Le sac d'Ethan. Ohoh …

    Prochain post réservé à Léandre o/ A toi puce o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/
avatar

Leandre D. Arcker
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 126


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Lun 7 Mai - 13:30

This is the end for you my friend
I can't forgive, I won't forget
This is the end for you my friend
I can't forgive, I won't forget

    C’était dimanche, et la fin du dîner venait juste de passer. Leandre n’avait pas vu Ethan dans la grande salle, mais cela ne l’inquiétait pas outre mesure, étant donné que son meilleur ami lui avait dit qu’il avait un devoir de Divination à finir, et qu’il passerait la soirée à la bibliothèque si il le fallait. Du coup ! Eh bien c’était là que Leandre allait : la bibliothèque. L’endroit qu’il évitait le plus dans le château. Mais là, en plus de chercher Ethan, il voulait chercher des détails sur une potion dont on lui avait vaguement parlé la semaine dernière. Le philtre de vidange. Il le testerait bien sur Galaad Westchester, cette vermine. Mais d’abord, il devait faire des recherches dessus, parce que la seule chose qu’il savait sur cette étrange potion, c’était qu’elle servait à vider quelqu’un de l’intérieur… Pas très glam, mais tellement amusant à tester sur un ennemi… !

    Bref, après avoir fait le tour de la bibliothèque, sans trouver Ethan, Leandre – ou le mec qui a un degré de concentration digne d’un poisson rouge – avait cherché dans deux livres de potions sans trouver ce qu’il cherchait et avait donc direct abandonné. Il irait demander à Monroe, ce serait plus simple, plus rapide, et avec un peu de chance, beaucoup mieux expliqué que dans un foutu livre de potions !

    Mais où était Ethan ? Peut-être qu’il avait terminé son devoir plus tôt… Mais pourquoi n’était-il pas aller dîner alors ? Ca ne lui ressemblait pas trop. Trainant des pieds, Leandre reprit le chemin de la salle commune des Serdaigle, lorsque, au milieu du couloir, il aperçu un sac. Un sac de cours qui semblait avoir été jeté par terre sans ménagement par son propriétaire. Et ce n’était pas n’importe quel sac. Leandre l’aurait reconnu entre mille. C’était bien le sac de son meilleur pote. Mais qu’est ce qu’il foutait là ? Leandre fronça les sourcils, et ramassa le sac de son Gryffondor d’ami, avant de regarder autour de lui, intrigué. Il y avait une porte, juste à côté. Et du bruit dedans. Pas de doutes, Ethan était là dedans !
    Sans aucune gêne, Leandre ouvrit la porte, et avec un grand sourire, lança : « Bah alors vieux frère, on … » Mais il s’arrêta tout net en découvrant le spectacle qui se déroulait devant lui. « What the fuck ? » lâcha t-il, choqué.

    Devant lui, Ethan, et Alan le Serdaigle muet, en train de… Se rhabiller ? Et on ne la faisait pas à Léandre. Ca puait le désir et la tension dans cette salle. C’était plus qu’explicite ce qui venait de se passer. Il regarda l’un, puis l’autre, avec de grands yeux ronds. Il lâcha le sac d’Ethan. « J’espère que vous avez une bonne explication… Non tout compte fait je ne veux pas savoir. » Sa voix était blanche. Il n’allait certainement pas s’en remettre de suite.

    Sans attendre la réponse de ses deux amis, il tourna les talons, direction il ne savait où, mais loin d’ici, très loin, essayant de ne pas penser aux images qui s’imposaient à son imagination. Il ne s’en remettrait jamais. JAMAIS.


This is the end for you my friend
I can't forgive, I won't forget
This is the end for you my friend
I can't forgive, I won't forget

Merci les minettes, ce fut un plaisir d'intervenir. Ethan, MP moi pour la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ethan C. McAllister
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 496


Feuille de personnage
Gallions: 90
Points de Magie: 29

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Lun 7 Mai - 17:31

    Bien. Bien bien. Bien bien bien. C’était tout ce que le brun était capable de se répéter dans sa tête. Et maintenant, il faisait quoi ? Toujours allongé par terre, il avait reposé sa main par terre, la respiration toujours un peu erratique. Le contact de la pierre glacée ne le gênait pas outre mesure. Au contraire, le froid du sol avait le mérite de calmer la brûlure qui se baladait encore dans son corps. Ethan ne sentit même pas le léger frôlement de la main d’Alan sur son bras, il continuait de fixer le plafond d’un air absent. Pourtant (une fois n’est pas coutume) son esprit était en ébullition. Il ne savait pas trop comment réagir maintenant, encore moins quoi dire. Finalement, après quelques secondes de silence, le rouge et or se redressa, évitant de regarder l’aiglon. Il ferma les yeux et se frotta les tempes mais les sensations et les images de ce qu’il venait de se passer inondèrent d’un coup son cerveau et son corps se crispa sous une bouffée de chaleur. Le Gryffondor n’entendit même pas les bruits de pas qui provenait du couloir et c’est la voix d’Alan qui le tira de ses rêveries, le faisant légèrement sursauter.

    - Hein, quoi ? Ouais, t’as raison.

    Il hocha la tête et se releva difficilement, les jambes tremblotantes. Il ne s’était même pas rendu compte que son pantalon était descendu aussi bas et d’un geste vif, il se tortilla pour le remettre correctement, ne prenant pas encore la peine de reboucler sa ceinture. Merde de merde, où était passé son tee shirt maintenant ? Rha c’était pas pratique de repérer un tee shirt noir, dans le noir justement. Et dans le feu de l’action, il n’avait pas vu vers où son vêtement avait atterri. Plissant les yeux (comme si ça allait l’aider), Ethan balayait la pièce du regard avant qu’il n’entende la poignée de porte tournée. Son cœur rata un battement et il se stoppa net dans sa recherche, écarquillant les yeux. Il lança un coup d’œil angoissé à Alan qui n’était pas plus habillé que lui, avec sa chemise toujours à la main. Ethan boucla prestement sa ceinture histoire de, mais la personne qui n’allait pas tarder à entrer dans la pièce devinerait tout de suite ce qu’il s’était passé. A défaut de chercher son tee shirt, le Gryffondor se mit en tête de retrouver son sac avant de se souvenir qu’il devait certainement jouer à la baleine échouée de la porte. Fuck. La panique s’emparait petit à petit de lui mais de toute manière, il était trop tard, à moins de rouler sous une table, lui et le Serdaigle allait se faire démasquer et pas qu’un peu. Bordel, il espérait que ce n’était pas un Serpentard du genre Pryde ou Westchester, parce là, ça aurait été le bouquet. Et puis la porte s’ouvrit d’un coup et à ce moment Ethan aurait préféré que ce soit Westchester ou Pryde, même tous les Serpentard réunis, plutôt que…

    - Meeeeerde, Léandre.

    Parce qu’il n’y avait pas de doute, c’était bien son meilleur pote qui se tenait dans l’embrasure de la porte, le sac d’Ethan à la main et qui les regardait d’une mine choquée. La lumière qui rentrait dans la pièce picota un instant les yeux du Gryffondor à la manière de phares de bagnole devant un petit lapin. Ils devaient avoir l’air fin, avec Alan, à moitié à poil, les cheveux en bataille et probablement le visage encore rougi. Avec un nombre incalculable de jurons, Ethan se pinça l’arête du nez et voulu ouvrir la bouche pour dire quelque chose mais Léandre le devança avant qu’il ne s’en aille d’un pas précipité. Bordel, c’était bien sa veine ! Tournant la tête, il trouva enfin son tee shirt et l’enfila d’un mouvement rapide. Il avait soudainement envie de se jeter de la tour d’astronomie et savoir que son meilleur pote l’avait pris presque sur le fait, de cette façon, lui foutait étrangement la gerbe et lui tordait l’estomac. Trouvant un mouchoir dans une de ses poches de pantalon, le brun essuya rageusement sa main encore un peu moite et fit quelques pas pour récupérer son sac. Il sentait que s’il rattrapait Léandre dans la minute, il allait s’en manger une, mais méchant. Et Ethan n’avait pas super envie de se retrouver avec le nez pété. Mais en même temps, il pouvait pas laisser filer le Gryffondor sans lui expliquer la situation (même si il ne savait pas comment il allait lui expliquer, mais ce n’était qu’un détail). Se retournant vers Alan qui semblait légèrement en panique, il ouvrit et referma la bouche plusieurs fois, sans trouver quoi dire. Le rouge et or se baffa mentalement parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher de le trouver diablement sexy, avec ses cheveux en bataille et le pantalon mal remis. Putaiiiiiin @.@ Le brun se rapprocha son regard accrocha celui de l’aiglon.

    - Je… Je… Il ne savait toujours pas quoi dire, mais c’était un début. Désolé.

    Poussant un grognement, il posa sa main derrière la nuque du bleu et bronze et l’embrassa un peu violemment avant de se détourner rapidement pour sortir de la pièce. Soupirant, il jeta négligemment son sac sur l’épaule et eut le temps de voir Léandre tourner à l’angle du couloir. Le rouge et or pressa le pas pour le rattraper.

    - Hé, vieux attends ! Rha putain, le con.


Merci beaucoup pour ce RP choupi ♥ (qui à la base ne devait pas du tout se faire de la même façon, c'est ça ? Hem) et merci Léandre pour ton inscruste *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alan M. Bird
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 1505


Feuille de personnage
Gallions: 50
Points de Magie: 437

MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   Lun 7 Mai - 19:42

    Bordel bordel bordel. Le cœur battant, le pantalon légèrement de travers, sa chemise toujours à la main, Alan croisa un instant le regard d'Ethan, légèrement paniqué, avant de poser ses yeux sur la poignée qui, tout doucement, tournait. Durant un quart de seconde qui sembla s'éterniser, l'aiglon trouva au moins quinze mille moyens irréalisables pour les sortir de ce mauvais pas. Se cacher derrière la porte. S'enfuir par une fenêtre (comment ça, ça fait haut, le quatrième étage, pour sauter ?) était la première option, très vite suivie par creuser un passage souterrain sur le quel ils lanceraient des branchages pour se cacher, se transformer en statues, se recouvrir d'une cape d'invisibilité … ce genre de choses, plus ou moins loufoques et dans tous les cas … impossible à réaliser. Ce fut donc avec le cœur battant à trois mille à l'heure que l'aiglon observa la porte s'ouvrir … sur Léandre.

    Il suffit des deux petits mots que lança Ethan à voix basse pour qu'Alan souhaita soudainement se fondre dans l'obscurité. Disparaître, voilà qui aurai été tout à faire agréable, soudainement ! L'aiglon, toujours rouge, toujours brûlant, baissa les yeux, incapable de soutenir le regard que posa sur lui Léandre, incapable de faire autre chose que se cacher à demi derrière sa chemise. Pitoyable, vous avez dis pitoyable ? Trop pas ! L'aiglon chercha rapidement quelque chose à dire, ouvrant et refermant la bouche à toute vitesse sans qu'aucun son ne sorte de sa gorge. Merde, MERDE !! Et puis Léandre demanda des explications … avant d'y renoncer, lançant qu'il préférait ne pas savoir. Ne pas savoir … un instant, Alan ferma les yeux alors que les pas du septième année s'éloignaient dans le couloir. Il savait qu'Ethan ne dirait rien, il savait qu'il n'avait pas à s'inquiéter de cela … Mais est-ce que le fait que cette histoire s'ébruite peinait réellement Alan ? Pas sur. Pas sur du tout, même ! Comme il l'avait dit plus tôt à Ethan, l'aiglon se moquait bien que d'autres personnes l'apprennent. Oui, Ethan lui plaisait. Est-ce qu'il assumait ? Alan ne mettait peut être pas ce mot sur ce qu'il ressentait mais au fond, c'était pareil. Il assumait. Après tout, n'était-ce pas Lou (kassdédi) qui lui avait dit de ne laisser personne le faire douter de qui il était ? Tout ce qu'Alan ne savait pas, c'était ce qui se passait entre eux deux. Ce dont à quoi il devait s'attendre. Est-ce que le fait d'avoir fait … ça faisait d'eux un … couple ? A cette pensée, le cœur d'Alan loupa un battement et, rougissant encore un peu, il leva les yeux sur Ethan, juste à temps pour voir que le lion avait désormais passé son tee shirt et s'approchait vers lui. Rapidement, leurs regards se croisèrent. Alan chercha quelque chose à dire, quelque chose d'intelligent, de préférence … mais Ethan le devança sur un « Je … je … » des plus éloquents. Malgré lui, Alan eu un sourire … qui s'effaça bien vite. Désolé ? De quoi ? De ce qui venait de se passer entre eux ? L'aiglon eut un pseudo haussement d'épaules. Ce n'était pas comme si le lion l'avait forcé ou quoi … Alan fronça les sourcils, ouvrant la bouche pour lui demander ce que … quand Ethan l'embrassa avec violence. Un instant, Alan sourit légèrement, s'appuyant contre le torse du lion alors qu'il répondait avec passion au baiser avant que, très vite, Ethan ne le rompe et s'éloigne à toute vitesse. Ah. Désolé de ça ? On allait faire comme si. L'aiglon, seul, sa chemise toujours à la main, devant la porte grande ouverte, soupira en entendant Ethan appeler Léandre. Il se doutait que … Alan haussa les épaules. Conneries ! Il ne se doutait de rien. Il ne comprenait pas, ne savait toujours pas ce qu'il ressentait pour Ethan en plus de ce désir si grand, si fort et si puissant. C'était quoi ? Des sentiments ? De l'affection ? Carrément … de l'amour ? Alan fronça les sourcils, passant sa chemise à la va-vite, la mettant légèrement de travers, mais qu'importe. Avec lassitude, il récupéra sa boule de cristal qui avait échouée un petit peu plus loin dans la salle de cours déserte, la fourra dans son sac qui balança sur son épaule avant de regagner la salle des Serdaigles d'un pas lourd. Et bah … ça résoudrait pas le boxon qui avait décidé d'élire domicile dans son crâne, tout ça ! Alan répondit d'un ton morne à l'aigle qui posait son éternelle intrigue avant d'aller s'effondrer sur l'épaule de Lou. Bwah. Dormir en déposant des bisous sur la joue de son amie. Ca, c'était un programme qui lui convenait tout à fait. Il avait même pas faim, de toute manière …

    { CLOS }


    Merciii à vous deux les choupiiiis ♥ (oui, c'est ça, à la base, c'était pas trop censé se passer comme ça mais bon … osef o/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pardelalabrume.actifforum.com/


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Ranafoutre de toi [18h ; 2° dimanche de septembre] | PV Ethan & Alan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Septembre] Taeyang Ethan
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Faut-il fêter le 30 septembre ?
» 11 SEPTEMBRE AUGUSTO PINOCHET OU RAROUL CEDRAS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: 4ème Etage :: Bibliothèque-