Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Sam 28 Avr - 11:15



Jasper & Hayley
© Never-Utopia

    Ô, réveil, ô toi, instrument du mal et de la débauche … (O.O)(ça commence bien, dis donc … )(pardon Jasper ._.) Ô toi, réveil, donc … Ce fut bel et bien ce petit objet en apparence inoffensif qui tira Hayley du sommeil à une heure un petit peu trop matinale pour la blondinette. La demoiselle, image même de la féminité, grogna, remonta la couette sur ses cheveux et se retourna. Non, elle ne se lèverai pas ! NON ! Et le réveil, Dieu (ou pas) bien trop matinale pour la miss, ne la ferait pas changer d'avis.



    C'était sans compter sur la seconde sonnerie ! Celle qu'Hayley avait prévu pas plus tard que la veille, anticipant la flemme (ce fléau @.@)(kassdédi) qu'elle aurait de se lever. La seconde sonnerie s'éleva donc dans le studio de Miss Marshall, rejouant l'air de la cinquième symphonie de Beethoven … TROP PAS ! Rejouant à fond les ballons un air tout droit tiré d'Indochine (C'EST UN CANARD EBAY, HOHOOOO !), le réveil acheva parfaitement de tirer du sommeil Hayley, qui se hâta de le prouver.

    - Putain de bordel de merde !

    Je crois qu'on ne t'as pas bien entendu, ma puce …

    - FUCK ! finit-elle par hurler.

    Voilà. Oui, Hayley était bien malpolie, mais il fallait lui pardonner. Son réveil venait de la tirer d'un rêve tout à fait charmant dans le quel elle se faisait un plaisir d'enfin faire bouffer sa rose rouge à Kaléidoscope Orion Moriarty. Comment ça, c'est l'inverse, pour les prénoms ? Parce que vous croyez peut être qu'Hayley en avait quelque chose à faire ? Le blondinette prenait donc un malin plaisir à faire manger une délicate rose rouge à Orion en croyez-moi, depuis le temps qu'elle attendait ça … La seule chose qui l'avait quelque peu chiffonné était de voir à quoi ressemblait Orion aujourd'hui. Il était juste … Canon. Absolument parfait. Hayley déglutti avec difficulté avant de se donner une claque mentale. Non. Non non non. Elle était forte. Elle ne craquerait pas. Elle … elle était un roc ! Si tu savais, ma puce, si tu savais … Chut, la joueuse, tu veux ? Non, je veux pas @.@

    Une douche plus tard, la blondinette avait les idées à peu près en place. Bien bien bien. Elle allait peut être pouvoir partir à temps de chez elle. Non pas qu'elle n'eut quoi que se soit de prévu – qu'il est dur de ne pas avoir de boulot – mais elle tenait à se rendre au pôle emploi sorcier assez tôt. Histoire de se dire que précisément, elle ne faisait pas rien de ses journées, quoi. Le seul ennui : le pôle emploi sorcier se trouvait sur le chemin de traverse … et Hayley avait, comme toutes les autres fois, peur d'y mettre les pieds.

    Ce fut ainsi que, une poignée d'heures plus tard, Hayley triturait nerveusement ses cheveux, hésitant à passer la porte du Chaudron Baveur. Habituellement, elle s'y engoufrait d'un coup, après avoir respiré profondément. Mais là … la miss haussa les épaules. Elle ne savait pas. C'était simplement … Elle ne pouvait pas. Et si elle croisait Joann ? Et si il lui parlait ? Et elle ? Devrait-elle lui parler ? Quoi dire par rapport à la lettre qu'elle avait reçu ? Non, décidément, Hayley s’inquiétait trop. Elle respira profondément, allait pour entrer … Lorsqu'elle remarqua le garçon qui semblait hésiter, lui aussi. Il n'en fallu pas d'avantage pour piquer sa curiosité – lionne un jour, lionne toujours ! Hayley n'entra pas, les yeux fixés sur un point imaginaire, juste au dessus de la tête du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jasper A. Pollock
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 107


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Sam 28 Avr - 19:24

    Jasper avait passé la nuit à l’université. Oui, vous avez bien lu, il avait dormi là-bas. Enfin dormi... Il avait travaillé jusqu’à trois heures du matin, seul dans une salle de classe et passé cette heure, on comprenait aisément qu’il n’avait pas eu super envie de rentrer. Bref du coup il s’était assis dans un amphi et avait plus ou moins dormi là, avec son baladeur et son CD de David Bowie qui tournait en boucle. Il s’était réveillé (enfin il n’avait pas vraiment dormi mais l’idée était là) vers 6h quand le jour avait commencé à se lever, s’était passé un coup d’eau sur la gueule dans les toilettes histoire de retrouver ses capacités mentales, était sortit dix minutes prendre un café et des muffins pour le petit déj’ avant de retourner travailler. La dure vie d’étudiant (pas comme celle de la joueuse U.U) en thèse... Enfin Jazz était un peu un malade aussi. Un peu beaucoup même.

    Il avait tenu jusqu’à 10h avant de voir les chiffres et les lettres danser devant ses yeux. Et au moment où un 3 l’avait regardé (vous avez bien lu) pour lui gueuler d’aller dormir, Jasper s’était dit que ça pouvait être effectivement une bonne idée de rentrer. Même s’il savait que April allait forcément criser et réveiller le môme du voisin du dessous. Vraiment, il n’avait pas envie de rentrer chez lui. Enfin chez lui... Chez Miranda. Un jour, il aurait assez de fric pour se louer un appart à lui. Seul ou avec April. Ou avec un colloc’. Bref, il devait se trouver un taff.

    La tête dans le cul, Jasper sortit donc de l’université et prit le bus pour se rendre au Chaudron Baveur. Autant il adorait faire le trajet dans l’autre sens, autant le trajet université-Chaudron Baveur ne lui plaisait pas du tout. Parce que cela voulait dire qu’il allait devoir retourner en monde sorcier. Jasper détestait tellement ce monde qu’il ne considérait pas comme le sien. Et il se détestait tout autant. Cette foutue magie l’empêchait d’être libre, de faire sa vie. Toute sa vie il devra garder sa baguette, tenter de contrôler cette magie qu’il ne supportait pas. Il y avait de quoi devenir fou...

    Mais il était arrivé, il devait descendre du bus. Allez... On se motive. Ça ne serait qu’un mauvais moment à passer. Un peu anxieux, Jasper descendit du bus et se retrouva seul devant la porte du Chaudron Baveur. À cause des sorts protecteurs, les moldus passaient devant sans le voir. Enfin c’était ce qu’avait dit April...

    Jasper s’approcha de la porte, mit la main sur la poignée et... Finalement la relâcha et s’écarta pour laisser passer un sorcier bizarre avec un chapeau pointu. Irrécupérable... Le jeune homme s’adossa au mur à droite de la porte et sortit son paquet de cigarettes. Oui c’était mal mais quand il était stressé, il en avait cruellement besoin. Comme avant d’aller sur le Chemin de Traverse. Un samedi matin. Autrement dit un jour où tout était bondé. Il allait croiser des sorciers avec leurs foutus bâtons magiques et leurs bizarreries, il risquait même de se prendre un sort. Déjà mort de trouille, Jasper alluma maladroitement sa cigarette avec son briquet jaune poussin.

    Avez-vous déjà vu... Un mec bizarre en jogging bleu fluo devant le Chaudron Baveur qui sursautait à chaque fois que la porte s’ouvrait ? ... Maintenant oui.

    Mais une jeune femme blonde approchait. Elle avait l’air normale et elle le fixait étrangement. Visiblement elle non plus n’avait pas très envie d’entrer dans le pub. Jasper ne put s’empêcher de se demander « est-ce qu’elle est comme moi ? », il n’avait jamais croisé quelqu’un comme lui. Un « sorcier » qui haïssait la magie. Un peu d’espoir... Il devait absolument lui parler.

    - Une clope ? murmura-t-il en tendant son paquet à la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Sam 28 Avr - 22:50

    Papalala … Non non, charmant jeune homme, je ne te mate pas à la dérobée, pourquoi tu dis ça ? Moi, je donne cette impression ? Pff. Trop pas. Non, Hayley était simplement intriguée, vraiment. Elle l'avait vu poser sa main sur la poignée, s'éloigner, repartir vers la porte … Elle avait vu le regard du jeune homme vers le Chaudron Baveur. Étrangement, il semblait tout aussi craintif qu'elle, tout aussi peu décidé à entrer qu'elle. Bizarre. Pourtant, ils étaient rares, les sorciers à éviter le Chemin de Traverse, à Londres … Bah voui ma puce, les deux seuls spécimens (pour l'instant) sont sur le trottoir, là … Ah, c'est pour ça …

    L'inconnu la prit à dépourvu en lui proposant une cigarette. Euh … Non pas qu'Hayley soit contre, au contraire ! Elle attrapa une clope d'une main légèrement tremblante, franchement hésitante. Étrange. Elle ne s'était pas attendue à cela. On ne rencontrait, normalement, pas de mecs hésitants devant le chemin de traverse ! Elle était seule, en temps normal … Et on lui lançait d'ailleurs des regards bizarres quand on comprenait qu'elle hésitait, on ne lui proposait pas de clopes …

    - Euh … merci ? marmonna la demoiselle, les yeux toujours fixé sur le point imaginaire, juste au dessus des yeux du jeune homme, les joues se teintant légèrement de rouge.

    Oui, oui, tu pouvais parler un petit peu plus fort, ma chérie, mais on ne va pas t'en vouloir … Enfin je pense. Enfin j'en sais rien, en fait. Tu verras. En attendant … elle allait l'allumer comment, sa clope ? Peut être que tu pourrais demander à ton charmant voisin, ma puce ? J'ose pas. Ah, bah c'est malin ! L'espace d'un instant, Hayley pensa à utiliser sa baguette magique (…) mais bon, ce n'était pas extrêmement discret. Alors, bah, tant pis, elle allait jouer avec et puis, euh, voilà o/ Say bien ma puce, say bien …

    - C'est, euh … c'est gentil. fit-elle une nouvelle fois avec un petit signe de tête en direction de la clope qu'elle tenait dans ses mains.

    Et maintenant, on disait quoi ? Hayley ne savait pas. Si elle avait été la même que la demoiselle qui était, quelques années plus tôt, étudiante à Poudlard, la miss ne se serait pas gênée : « Bah, t'as la trouille de rentrer ? » Fort heureusement, la blondinette avait changé. Oh oui, elle avait changé ! Malheureusement, la demoiselle ne savait pas vraiment si elle avait changé en bien. Était-ce mieux, de ne plus oser dire un mot ? De trembler à l'idée de croiser son frère ? De se contenter de la fermer, non stop ? Car c'était totalement ce que faisait Hayley, elle en avait parfaitement conscience. Un instant, elle baissa les yeux, fixant sans vraiment le voir le sol, sous ses pieds. Pour une fois qu'elle avait la possibilité de parler avec un inconnu qui, contrairement à Thomas Edge-crotte, ne la jugeait pas ! Cette idée revigora Hayley qui, d'un seul coup releva la tête. Elle se tourna vers le jeune homme, lui adressant un sourire certes incertain, mais un sourire tout de même. Vite, vite, trouver un truc à dire. N'importe quoi ! Elle se lança avait de s'écraser une nouvelle fois.

    - Euh, euh … Il fait beau, hein, c'est cool.

    Cool, ma puce. On s'en tape complètement, tu sais ? Mais ! Pi d'abord, on s'en tape pas ! C'est plus dur d'allumer une clope sous la pluie ! Vu comme ça … Allé ma puce, essaye une nouvelle fois … Et fais mieux !

    - Enfin, euh … bref. Vous n'entrez pas ? Enfin, vous êtes pas obligé … Euh, euh … par contre, j'ai pas de briquet …

    Et bah voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jasper A. Pollock
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 107


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Dim 29 Avr - 23:17

    En un peu plus d’un mois qu’il vivait à Londres, Jasper n’avait encore jamais vu un ou une pseudo-sorcier ou sorcière hésiter devant le Chaudron Morveux. Ou Baveur. Bref un truc dégueulasse. Évidemment, le jeune homme se dit « elle est comme moi, elle a peur d’entrer parce qu’elle n’aime pas la magie ». Que voulez-vous ? L’espoir fait vivre. Des années, presque huit, qu’il rêvait de rencontrer quelqu’un comme lui... Il était certain qu’il ne pouvait pas être la SEULE personne au monde à avoir une baguette et à détester ça ! Jasper était tellement déprimé qu’il ne pensa pas une seule seconde que cette jeune fille pouvait tout simplement hésiter à cause de quelqu’un qu’elle ne voulait pas voir ou de quelque chose qu’elle ne voulait pas faire. Elle aurait pu stresser à cause d’un entretien d’embauche, avoir un rendez-vous galant, n’importe quoi ! Mais avec à peine trois heures de sommeil, même son QI de 131 ne pouvait lui être d’une quelconque utilité... Alors bref Jasper se faisait des films où il avait une amie anti-magie.

    - De rien.

    Mais anti-magie ou pas, cette fille était plus que timide. Jasper laissa échapper un petit rire. Il faisait le malin tant qu’il était en monde normal, mais sachez que dès qu’il aurait passé la porte du pub, toute son assurance fondrait immédiatement comme la neige au soleil. Alors autant en profiter pour se la péter un peu. Le jeune homme tira une taffe en plongeant ses yeux bleus dans ceux de la nouvelle venue. Voyant qu’elle ne l’allumait pas, il hausse les sourcils. Ah peut-être n’avait-elle pas de briquet... Hum... Il lui prêterait le sien. Plus tard... Avant c’était plus marrant de la fixer pour la mettre mal à l’aise. Attention, Jasper se met en mode beau gosse qui se la pète... Fuyez !

    Il resta silencieux quelques instants, écoutant les bafouillements de la jeune fille. Il ricana en entendant « il fait beau n’est-ce pas ». Oui, il se foutait de sa gueule, et alors ? Ce n’était pas de sa faute s Cela le mettait en confiance, elle n’était pas dangereuse et elle n’avait pas sous bout de bois à la main. Magnanime, il lui lança son briquet Coco-Cola. Bonne chance pour l’attraper au vol, petite blonde. Il termina sa cigarette calmement, récupérant son paquet de cigarettes et son briquet qu’il fourra dans sa sacoche orange. Puis il écrasa son mégot avec sa converse jaune poussin et se mit enfin à parler, les mains dans les poches de son sweat. L’accent américain incompréhensible, le retour !

    - Yeah girl. Non j’entre pas. Toi non plus ? What’s your name ? Moi c’est Jasper.

    Il ajouta même un regard de pseudo-loveur qu’il réservait aux filles de Licence, histoire de faire bonne mesure. Je vous présente Jasper, l’handicapé des relations sociales, qui tente une « approche discrète » pour faire ami-ami avec quelqu’un. Sauf que copiter les gros lourds du club de basket, c’est pas forcément la meilleure chose à faire. Surtout le regard de loveur en fait --’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Lun 30 Avr - 20:06

    … Hayley soupira. Ce type avait l'air débile. Et moqueur. Et … Oh non. Dragueur relou. Mais ! C'était ceux de la pire espèce, ceux là ! Et il croyait l'avoir, avec son lancé de briquet trop la sse-cla ? Même pas en rêve ! Ok, son discours sur la météo était complètement à côté de la place, mais quand même ! Avec une lueur de défi dans le regard, Hayley attrapa le briquet. Coinçant la clope entre ses lèvres, elle l'alluma rapidement avant de souffler la fumée vers son interlocuteur. Comme ça, pour le gonfler o/

    - Tiens.

    Et elle lui renvoya son briquet de la même façon dont il lui avait passé. Hey, elle avait bossé dans une crêperie, avec des mecs, pendant trois ans ! Elle savait y faire, question attitude de mecs virile-j'me-la-pète ! Cela expliquait surement son manque évident de féminité, d'ailleurs, mais passons. D'un regard neutre, elle dévisagea l'inconnu. Survet' flashy, sacoche orange, converse jaune poussin. Hayley ne pu retenir un petit rire … avant de grimacer en entendant son accent à couper au couteau. Oula, mec, va falloir faire un effort, si tu veux t'intégrer ! Justement, Hayley ma puce, il ne veut pas s'intégrer. La demoiselle lui lança un regard amusé avant de lui répondre, prenant bien le temps de réfléchir à ce qu'il avait dit. Histoire qu'elle soit bien sure d'avoir bien tout compris, parce que là, vraiment …

    - Salut … Jasper ? Contente de te rencontrer. murmura la demoiselle, tirant une longue taffe sur sa clope.

    Elle ne savait pas vraiment si elle était honnête ou pas, mais qu'importe. Le jeune homme était surprenant et elle avait vaguement envie d'en savoir d'avantage sur lui. Qui était cet américain – vu son accent, il était forcément américain, non ?– qui semblait si mal à l'aise devant le Chaudron Baveur ? Pourquoi n'entrait-il pas ? Hayley ne comprenait pas … et ne pouvait s'empêcher d'être intriguée.

    - Je m'appelle Hayley. Et non, j'entre pas non plus. Enfin, pas tout de suite.

    Le temps de comprendre un petit peu qui tu es, à vrai dire. Et de toute manière, le pôle emploi sorcier serai noir de monde, à cette heure là. A la rigueur, c'était encore mieux d'y aller le lendemain, tôt. Si elle parvenait à se lever … Retenant à grand peine un grognement, la miss fit tomber du bout des doigts un petit peu de cendre qui s'entassait au bout de sa cigarette.

    - T'es américain, non ? Enfin … Je veux pas me mêler de ce qui me regarde pas, mais … t'as un sacré accent.

    Même qu'on te comprend pas super bien. Et … attendez, là ! C'était quoi, ce regard qu'il lui faisait ? Ah non. Non non non. On aurait dit Franck, un de ses collègues de la crêperies, lorsqu'elle avait commencé à y travailler. Il avait fallu à la demoiselle une éternité pour oser le repousser un petit peu fermement. Et puis elle s'était habituée à ce genre de type. Le genre, ses anciens collègues, ce Jasper à l'accent si prononcé … Elle se mit à rire. Avec eux, elle savait comment réagir et, étonnamment, se sentait plus à son aise. Et puis avant, Hayley n'avait rien eu d'une grande timide. Aujourd'hui encore, il lui fallait simplement le temps de se faire à une situation …

    - Ok, arrêtes ce genre de regard, c'est même pas la peine … Jasper. Dis moi plutôt … pourquoi tu rentre pas ?

    Il y a la Hayley qui cause pas … et la Hayley rentre dedans o/ Allé Jasper, elle est comme ça avec ceux qu'elle aime bien o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jasper A. Pollock
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 107


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Mar 1 Mai - 0:33

    Jasper rattrapa son briquet au vol. Il aimait bien cette fille, il ne savait pas pourquoi mais il se sentait plutôt bien là. Sans doute parce parce qu’il était encore du bon côté du monde U.U Parce que Jasper en monde moldu c’était... Bref c’était un peu un désastre. Le genre kéké de Gryffondor, puissance trois milliards. Le mec qui s’y croit, qui se la pète, bref un kéké quoi. Mais c’était qu’elle lui soufflait sa fumée dans la figure cette gamine è.é (elle a le même âge que toi Jazz U.U) (ouais mais j’ai sans doute 40 points de QI de plus d’elle Cool) (say... pas faux... Mais disons plutôt 30, espèce de petit prétentieux !)

    L’air de rien, Jasper sortit son Rubik’s Cube et commença à le mélanger sans regarder. Ses mains s’agitaient à toute vitesse, presque par automatisme. Au bout d’un moment ce n’était même plus drôle car il se souvenait exactement de la façon dont il l’avait mélangé --’ Peut-être qu’il pourrait demander à cette demoiselle de le faire *o* Enfin pas tout de suite. Son cube mélangé à peu près comme il faut, Jasper le fit tourner entre ses doigts, évalua les combinaisons et... commença à le réarranger. Trop facile. Mais ça lui occupait les mains. N’empêche elle avait un sacré accent anglais cette « Hayley », c’était dur de comprendre è.é Jasper fronça les sourcils pour se concentrer. Les anglais se plaignaient toujours des américains, mais franchement c’était l’hôpital qui se foutait de la charité ! Le pire ? Les écossais... Rien de pire que l’accent écossais. Il n’avait pas encore rencontré d’écossais mais Jasper était certain que le jour où ça arriverait, il devrait demander à la personne d’écrire. Mais comme Hayley n’était pas écossaise, il n’y avait pas trop de problèmes. Donc tout ce paragraphe était totalement inutile U.U

    - Nice to meet you. répondit le jeune homme en terminant la deuxième couronne de son Rubik’s Cube (ouais la joueuse a joué au Rubik’s Cube pendant des années @.@).

    Et tiens bah justement elle lui parlait de son accent. Jasper ricana, se moquant ouvertement de sa blonde, qui visiblement n’était pas blonde pour rien.

    - T’as fait des études de linguistiques pour reconnaître my accent ? Yeah, je viens from New York. Et toi aussi t’as un accent, tu sais ?

    Et voilà il avait fini son Rubik’s Cube. Le jeune homme le fit tourner entre ses mains, le lança même en l’air pour le rattraper au vol, histoire de se la péter un peu. (je sais pas vous, mais moi ça me rappelle quelqu’un, vous ne trouvez pas ? What a Face) (salut je mets le même genre de tic à mes perso --’) (joueuse sans imagination, bonsoir o/)

    Oh et elle n’aimait pas comment il la regardait. Jasper leva les yeux au ciel avant de remélanger un peu son petit joujou.

    - Tu voudrais pas le mélanger ? J’me souviens always de comment je le mélange, c’est chiant.

    Sans vraiment attendre la réponse, le jeune homme lança son cube coloré en direction de Hayley, non sans avoir pris le temps de la laisser anticiper son geste, il n’était pas méchant comme ça. Surtout qu’il voulait vraiment que son Rubik’s Cube soit bien mélangé è.é

    - Pourquoi ça te dérange comment j’te regarde ? *haussement de sourcils un brun prétentieux* Et why toi tu rentres pas non plus ? T’as peur de quoi ?

    
Sous-entendu, moi aussi j’ai les jetons mais je dirais rien tant que t’auras rien dit parce que j’suis un homme fort U.U
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Mar 1 Mai - 1:25

    Hayley se mit à rire. Oui, elle se doutait bien qu'elle aussi, elle avait un accent. Étrange comme cette impression était déplacée. Elle ne connaissait pas ce jeune homme et pourtant, la miss se sentait plus à l'aise avec lui qu'avec bien d'autres personnes qu'elle connaissait depuis plus longtemps. Tirant une nouvelle fois sur la cigarette, elle l'écouta parler, lui demandant de mélanger son cube dont elle n'avait pas comprit le nom, se contentant d'admirer la rapidité avec la quelle il avait remit les petits carrés de la même couleur côte à côte. (salut, moi aussi j'ai joué à ça, mais j'étais trop nulle o/) Écrasant son mégot sous sa semelle, Hayley acquiesça d'un signe de tête. Tant qu'il ne lui demandait pas de le refaire … D'un geste adroit, elle attrapa le cube et entreprit de mélanger correctement tout ce bazar.

    - Je me doute, que j'ai un accent aussi ! Mais j'ai pas fais d'études de linguistiques, je bosse dans une crêperie. Enfin, je bossais. Pour toi … j'ai deviné, c'est tout. New York ? C'est comment ?

    Simple curiosité. Cette ville avait quelque chose qui la rendait à la fois attirante et inaccessible. Pourquoi ? Hayley n'en savait strictement rien. C'était probablement un pure fantasme. L'espace d'un instant, la blondinette repensa aux quelques images qu'elle avait vu de New York. Des building, principalement. Rien de bien magnifique, et pourtant … La ville phare des état unis lui plaisait. Elle n'aurait pas dit non à une escapade là bas, tient *o*

    Très vite, son esprit se tourna une nouvelle fois vers ce cube coloré. Oh, elle en avait déjà vu. Quand elle était enfant, puis à la crêperie … elle savait ce que c'était, bien qu'elle ignorait le nom de l'objet. Enfin, le vrai mystère, c'était surtout de savoir comment ça marchait @.@ Parce qu'elle avait essayé, Hayley ! Et pas qu'une fois … Avec un sourire amical, elle se remit à tourner les couronnes du cubes dans tous les sens … sans pour autant voir une quelconque logique à comment remettre ce machin en place.

    - Je sais pas comment tu fais. J'ai jamais réussi à remettre ce machin en place … Tu m'apprend ? fit-elle avec sympathie.

    Bon, il avait l'air d'être un kéké en puissance, mais ce n'était pas grave. Le jeune homme lui était sympathique, malgré ce petit air supérieur qu'elle ne s'expliquait pas, malgré les ricanements légèrement désagréables qu'il laissait échapper de temps à autre. Lui, moqueur ? Hayley en avait bien l'impression. Étrangement, c'était avec ce genre de personne qu'elle savait réagir – plus ou moins, quoi.

    Quoi, elle avait peur ? La blonde releva la tête avec un petit peu trop de rapidité pour être tout à fait honnête, plongeant son regard dans celui de l'étranger. Qui était-il ? D'où venait-il ? Paradoxalement, il lui inspirait confiance. Pas folle pour autant, Hayley savait très bien qu'elle ne pouvait pas se permettre d'en dire trop sur elle, sur son passé. Trop dangereux, trop compromettant. Comme bien souvent, Hayley décida d'improviser.

    - J'ai pas peur. J'ai juste … pas envie de croiser certaines personnes. Ce serait … pas super agréable. Rien de plus. fit-elle mollement.

    Tu parles que ce serait désagréable, Charles ! Carrément gênant, oui ! Complètement humiliant. Totalement suicidaire, si elle tombait sur un oncle ou une tante. Sur un cousin … Sur son frère ? La miss baissa les yeux. Bwah. Non non, il fallait mieux qu'elle pense à autre chose.

    - Tiens. Ton cube magique ! fit-elle avec un petit peu trop d'enthousiasme pour être sincère. Qu'importe, elle ne pensait pas à mal o/ *la joueuse se marre*

    En plein dans le plat, Hayley o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jasper A. Pollock
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 107


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Jeu 3 Mai - 22:04

    Cette fille, elle avait l’air cool. Elle rigolait comme une bécasse, mais c’était marrant. Jasper eut un grand sourire. Il n’avait pas eu une conversation agréable et détendue depuis bien longtemps. Il passait son temps à s’engueuler avec sa soeur, il refusait de parler à qui que ce soit dans l’immeuble. Enfin la voisine canon mise à part mais c’était un cas particulier. Il avait bien quelques « potes » à la fac mais... Déjà il était là depuis à peine un mois et ensuite il avait une réputation de surdoué qui lui collait à la peau et faisait pas mal de jaloux. Et puis il était vraiment complètement accaparé par son travail. Pas vraiment le temps de s’occuper d’autre chose pour le moment. Bon sa socialisation ne saurait tarder, il ne fallait pas exagérer. Rien qu’avec le club de basket et d'athlétisme, il avait de quoi se faire des bro’. Il suffisait d’éviter de dire qu’il était un gamin de 18 balais --’ (18 trois quart d’abord ! è.é)

    Et en plus elle voulait bien mélanger son Rubik’s Cube *-* Quelle chic fille cette Hayley ! Bon elle n’avait pas franchement l’air de comprendre ce que c’était mais... Pour une fois Jasper pardonnait. Bon, bosser dans une crêperie n’avait rien de gratifiant, c’était même complètement nul ! Mais tout le monde n’avait pas la chance de faire des études chez les « sorciers », Jasper était persuadé que tous finiraient chômeurs s’ils ne faisaient rien de leur bout de bois. C’était vrai, l’enseignement dans les écoles étaient vraiment lacunaires ! Pas de maths, pas d’anglais, pas d’économie... Rien, nada. Pas étonnant qu’ils finissent dans des crêperies minables --’ Il avait eu de la chance de pouvoir quitter Salem en deuxième troisième année (redoublement oblige) pour continuer des études normales.

    - New York ? C’est grand. Mais c’est la most beautiful ville du monde. J’ai grandi à Brooklyn et étudié à la NYU pendant un temps. Ensuite j’ai été à Washington. Bonne ville universitaire, mais rien à voir avec the Big Apple. déclara le jeune homme en appuyant son pied contre le mur (j’arrive pas à décrire mais bref vous savez le genou plié un peu comme un kéké). T’as fini avec mon Rubik’Cube ?

    Apparemment non, la jeune fille continuait de le tourner dans tous les sens. Jasper finit par sortir une nouvelle cigarette pour passer le temps. D’ailleurs il fallait qu’il rachète un paquet, il allait bientôt le finir. Il fixait la blonde sans la moindre gêne et l’écouta parler.

    - If you want. Mais c’est une question de combinaisons. Faut d’abord faire la première face, puis la couronne autour, then la deuxième et ensuite la fin. It’s presque du par coeur en réalité. Moi j’ai just besoin de le regarder pour imagine les manipulations. expliqua l’américain entre deux taffes. Mais if you want j’te filerais un bouquin avec les combinaisons. J’en avais offert un à ma sister, mais elle l’a never lu.

    Il est gentil, n’est-ce pas ? *-* Mine de rien, Jasper était un garçon simple et sympa, bien que kéké sur les bords. Fallait juste pas lui parler de magie et tout allait bien. Et avoir une bonne tête.

    Hayley prétendit ne pas avoir peur, arrachant un ricanement au jeune homme. C’est celaaaa oui ! On y croyait tous. Mais admettons, c’était peut-être des gens qui lui faisaient peur. Mais il l’avait mise mal à l’aise. Jasper passa une main dans ses cheveux bruns et termina sa cigarette. Bon elle en avait fini avec son joujou ? C’était pas le tout mais il avait envie de faire mumuse.

    - No problem. Ça me regarde pas de toute façon. On est pareil je pense.

    Puis la jeune fille lui lança son Rubik’s Cube. Jasper le rattrapa avec agilité... Avant de se figer. Elle avait dit quoi là ? « Cube magique » ? Le regard de l’américain se durcit, ses sourcils se froncèrent.

    - Qu’est-ce que tu racontes comme conneries ? Ça a rien de magic ! C’est tout ce qu’il y a de plus normal !

    Il s’échauffait un peu là, non ? Passablement énervé, il écrasa sa cigarette sans la finir entièrement (gâchiiiiiis Là !) avant de se mettre à bidouiller son Rubik’s Cube pour passer ses nerfs. Il termina la première couronne en quelques secondes.

    - Sorry. J’aime pas parler de magic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Dim 20 Mai - 21:41

    Ce mec était sympa, c'était clair ! Il répondait sans se faire prier à ses questions, allumant des étoiles dans les yeux d'Hayley lorsqu'il évoqua New York. La demoiselle ne savait pas véritablement ce qui l'attirait, dans cette ville si lointaine. C'était peut être bien, justement, cet éloignement qu'elle avait voulu mettre entre elle et son passé … Hayley se secoua pour ne plus y songer. Il était d'accord pour lui apprendre à remettre un cube-truc en place ? Le sourire de la rouquine s'agrandit. Chic ! Mentalement, Hayley nota les indications qu'il lui donnait. La face, puis les couronnes autour, en commençant par celle qui touchait directement la face faite en premier. Ça semblait logique, oui … Hayley hocha la tête.

    - Oh, c'est sympa. Merci ! Je tenterai, ce soir. J'dois en avoir un qui traine chez moi …

    Cooltavie.com, ma puce. Hayley fit quelques pas, allant s'adosser au mur, aux côtés de Jasper avant de grimacer légèrement lorsqu'elle l'entendit ricaner. Apparemment, elle avait peur et ça se voyait. Epic Fail. Ce n'était pas ça qui allait l'aider à paraître plus détendue sur le Chemin de Traverse … et elle détestait y aller avec cette boule au ventre, cette trouille monstre de croiser quelqu'un qui l'avait connu, avant. Hayley baissa les yeux, se passionnant tout à coup pour la contemplation du bitume sous ses pieds. Son voisin n'insista cependant pas et rapidement, lui annonça qu'ils étaient pareil. Quoi, lui aussi, il avait un jumeau et une famille à fuir ? Bizarrement, Hayley en doutait. OK, elle n'était pas très au courant de l'actualité mais le seul arrêt de recherche qui avait fait du bruit, dernièrement, chez les Sorciers, c'était le sien. Epic Fail, j'ai envie de dire, ma puce !

    - Pareil ? Pareil comment ? murmura une Hayley stupéfaite.

    C'est vrai, quoi ! Elle ne comprenait pas ce que voulait dire ce Jasper qui, tout aussi gentil qu'il soit, était étrange. La réaction du jeune homme lorsqu'elle lui donna son « cube magique » éclaira cependant la rouquine sur la question. Oula, c'était quoi, ce cirque qu'il lui faisait ? C'était une simple expression ! Mais les sourcils froncés de Jasper, son regard noir et plus franchement sympathique, tout à coup, passèrent vite l'envie de lui répondre à Hayley. La miss recula rapidement, peu fière, tout à coup, devant la colère du jeune homme.

    - Euh … j'ai dis ça comme ça … marmonna-t-elle, tout en rêvant de pouvoir fusionner avec le mur de pierre qui se trouvait dans son dos. Comment ça, c'est pas possible ? Légèrement perdue, Hayley observa Jasper remettre à une vitesse folle le Rubki'Cube en place. Une face et hop, une couronne. Dix secondes, quinze, peut être. Hayley en resta bouche bée, ne relevant la tête que lorsqu'elle entendit le jeune homme s'excuser avant d'ajouter qu'il n'aimait pas parler de magie. Surprise, Hayley leva son regard sombre vers lui. Il n'aimait pas parler de magie ? Mais … Il était un sorcier, pourtant, non ? Après tout, il voyait le Chaudron Baveur aussi bien qu'elle, elle en était sure ! Ma puce, c'est pas pour ça qu'il aime la magie ! Toi, t'en as pas fait pendant pas mal de temps, que je sache ? Penaude, Hayley risqua un regard vers le visage de son interlocuteur. Elle ne savait pas trop quoi dire, pour le coup … Un instant, elle laissa le silence qui les entourait flotter encore un petit peu avant de se lancer.

    - Oh euh … désolée. Je … j'voulais pas t'embêter. fit-elle quelque peu maladroitement. Bien bien bien, et maintenant ? Maintenant, Hayley reprit la parole, franchement hésitante, posant la question qui n'était sans doute pas la meilleure qui soit. Tu euh … Enfin, j'te demanderai bien pourquoi mais euh … C'est ptet pas une bonne idée …

    Comment se faire un pote, par Hayley Marshall …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jasper A. Pollock
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 107


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Mer 23 Mai - 12:42

    Désolé c’est super court ._.

    À la moindre évocation de la magie, Jasper avait une fâcheuse tendance à s’emporter. Il savait que cela pouvait être un handicap, déjà qu’il passait pour un extraterrestre en temps normal... Tout ça parce qu’il se distrayait en faisant du calculs matriciels et des algorithmes ! C’était tout ce qu’il y avait de plus normal U.U Enfin bref même en monde moldu lorsqu’un de ses amis évoquait pour une raison ou pour une autre la magie, il se braquait. Par exemple lorsqu’on utilisait l’expression « c’est magique », Jasper se mettait à gueuler. Autant vous dire qu’il passait pour un tarée. Hey mec, relax... J’ai pas dit que la magie existait, t’es malade ! Ensuite il regrettait de s’être emporté, surtout qu’il avait vraiment peur de se dévoiler sans s’en rendre compte. Évidemment que ses amis de la fac ne pouvaient pas imaginer que le surdoué de service soit un sorcier ! Et même lorsque l’américain jouait négligemment avec sa baguette lorsqu’il réfléchissait, on le prenait seulement pour un mec bizarre attaché à un bout de bois. Super image, n’est-ce pas ? \o/

    Elle avait un Rubik’s Cube chez elle ? Brave fille *-* Donc ça existait les sorciers avec une vie normale ? Bwaaaaaaaaa ! Jasper était content et plein d’espoir. Soudain la demoiselle se renferma et se retrouva toute timide. Bah alors ? Elle était où la fille cool qu’il avait rencontrée ? Okay, il lui avait un peu gueulé dessus comme du poisson pourri, mais ce n’était pas une raison. Il fallait avoir du caractère dans la vie, être canon ne suffisait pas ! D’ailleurs Jasper se demandait si Hayley était canon sous ses fringues pas forcément super esthétique. Hey meuf, fous une minijupe que je puisse mater o/

    Clac, clac. Douze secondes et la deuxième couronne était faite. Le jeune homme examina les positions des carrés colorés une nouvelle fois. Clac, clac, clac. vingt-huit secondes et c’était terminé. Trop facile. Et encore, il ne cherchait pas la rapidité. Le record du monde était d’un tout petit peu plus de huit secondes, vous savez ? Jasper était un petit joueur ! Mais cela ne l’empêcha pas de relancer l’objet à la jeune fille avec un petit sourire suffisant. Prends-en de la graine, gamine /o/

    - Pas la peine de t’écraser like that. J’préfère quand t’es moins molle.

    Et oui, il se permettait de critiquer les réactions des autres. Parce que lui était incroyablement meilleur et plus important et plus fort et plus beau. Bref, il était un Dieu Cool

    - Effectivement, c’pas une good idea de me poser ces question. Mais don’t worry, tu m’emmerdes pas. Enfin pas trop. répondit Jasper d’un ton agressif. J’supporte pas la magic, c’est tout. La tienne, la mienne, celle des autres. C’d’la merde.

    Buté, vous avez dit buté ? Mais trop pas !

    - Mais I imagine que si tu poses cette question, c’est qu’c’est pas ton cas, is it ? C’quoi ton problème à toi ? marmonna la jeune homme en jouant avec une craie au fond de sa poche.


Dernière édition par Jasper A. Pollock le Dim 24 Juin - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Dim 27 Mai - 14:08

    Ouais, bah elle savait pas quoi dire, et l'attitude peu engageante, soudainement, de Jasper ne mettait pas Hayley en confiance. La demoiselle hocha vaguement la tête avant de fixer une nouvelle fois le sol, cherchant vaguement quelque chose à dire. Elle ouvrit la bouche, la referma, l'ouvrit à nouveau …

    - Désolée …

    Désolée ? Hayley se serait donné des baffes. On pouvait savoir pourquoi elle s'excusait ? Elle n'avait rien dit de mal, si ? C'était pas sa faute si ce type avait réagit bizarrement lorsqu'elle avait malencontreusement parlé de magie ! Les mecs, j'vous jure … Bref. Hayley fini par relever la tête et observer son interlocuteur, curieuse malgré elle de savoir ce qui le poussait à agir de la sorte. C'était … étrange, cette attitude envers la magie. Il était forcément sorcier, pourtant, alors … La réponse qu'il lui donna ne l'éclaira pas d'avantage. Elle secoua négativement la tête, stupéfaite. Et puis il était pas obligé de lui parler comme ça ! Elle écouta lui poser sa question avant de reprendre la parole.

    - Je comprend pas pourquoi mais … d'accord. C'est pas la peine d'agresser le premier sorcier qui te parle de magie, par contre, hein … les gens sont pas censé savoir que t'a horreur de ça … Elle soupira, consciente d'avoir peut être dépassé les bornes. Maiiis elle avait plutôt raison, pour le coup, non ? Et puis ce « C'd'la merde. » qu'il avait lancé d'un air désabusé l'intriguait. Mais … pourquoi ? Mais non ! Bien sur que non … Un instant, Hayley revit Jude, pleurant dans le rayon d'un supermarché moldu et Thomas, armé de son air si désagréable et eut un léger sourire. Mine de rien, elle était bien contente de les avoir rencontré. Sans eux … sans eux, elle ne savait pas si elle aurait véritablement gardé un quelconque contact avec le monde sorcier. Enfin, si, il y avait Martin, mais ce n'était pas tout à fait la même chose … mais elle s'égarait.

    - Oh, euh … juste quelques personnes que je n'ai pas envie de voir. Rien d'important. marmonna-t-elle.

    Tu parles, Charles ! Rien d'important … elle faisait une belle menteuse, Hayley ! La vérité, c'était surtout que la jeune femme ne tenait pas spécialement à retourner encore une fois au pôle emploi sorcier. Qu'elle n'avait pas franchement envie de passer encore tout un long moment seule sur le chemin de traverse, à paniquer à l'idée de croiser un membre de sa famille et à chercher du regard les rares personnes qu'elle connaissait et qui semblaient être plus ou moins inoffensifs pour elle là bas. Elle avisa Jasper, face à elle, et hésita un instant à lui proposer de se rendre sur le chemin de traverse avec elle … et décida qu'il était inutile de le lui proposer de but en blanc.

    - Mais j'habite en monde moldu et c'est vrai que … je suis pas très à l'aise, là bas. Et vas-y que je te raconte ma vie en long en large et en travers … Une nouvelle fois, Hayley posa un regard qu'elle espérait neutre sur le visage de Jasper. Excuse moi mais … si t'aime pas … ça, pourquoi tu, euh … pourquoi t'y vas ?

    Bipbapoulap. A part ça, tu te mêle pas trop de ce qui te regarde pas ma puce, ça va ?

    - Enfin euuuh … Elle rougit légèrement. J'veux pas me mêler de ce qui me regarde pas, hein, euuuh …

    Ouais. Bref. Voilà quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jasper A. Pollock
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 107


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Sam 2 Juin - 16:00

    Elle ne comprenait pas, évidemment qu’elle ne comprenait pas. Personne ne pouvait comprendre de toute manière. Même les médecins, les professeurs, les employés du Ministère qui pourtant pouvait lire en long, en large et en travers son dossier, ne parvenaient jamais à comprendre la complexité du problème de Jasper. Il fallait dire que le jeune homme était parfois un peu contradictoire et surtout extrêmement buté. Personne n’avait jamais réussi à lui faire entendre raison. April essayait tant bien que mal de le réconcilier avec la magie, mais sans doute était-elle bien trop bourine. Parce que non, transformer les craies de son frère en souris n’était pas une bonne idée. Pas du tout une bonne idée... Mais on pardonnera à la jeune fille qui devait supporter les humeurs de Jasper, son caractère de merde, ses crises de jalousie, de panique et autres joyeusetés. Parce que vivre avec ce garçon n’était pas de tout repos, il fallait le savoir. Il était maniaque, paranoïaque, chieur, borné, colérique. Et ça, c’était quand il n’y avait pas forcément de magie dans la balance. Parce que sinon, on passait le cran au-dessus et ça pouvait devenir carrément invivable. Miranda avait eu bien des problèmes avant qu’April ne débarque pour l’aider. Depuis, Jasper s’était un peu calmé. Mais c’était bien parce qu’il passait 70% de son temps en monde moldu et que le peu de temps passé en monde sorcier, c’était pour manger et dormir. Donc normalement le genre de choses qui ne posait pas de problème.

    - Et alors ? En quoi c’est mon problem ? De toute manière même quand j’explain, personne en a rien à foutre.

    Lui, amer ? Il avait de quoi, non ? Tiens à peine deux mois auparavant on l’avait obligé à pratiquer la magie pour obtenir son passeport sorcier. Enfermé dans une pièce pendant des heures avec son morceau de bois et un employé agressif. Non, non, il n’utiliserait pas cette baguette. Ou alors pour la lui coller dans l’oeil. Je vous préviens, je vous garde jusqu’à ce que vous ayez réussi un petit sort ! Je ne vous demande pas un Patronus ! Juste un Lumos, un Evanesco sur ce crayon ! J’ai tout mon temps, vous savez ? Alors qu’on ne lui parle pas de compréhension ou d’il-ne-savait-trop-quoi ! Il serait sympa le jour où on serait sympa avec lui, le jour où les enfants pseudo-sorciers auraient le choix d’étudier ou non la magie.

    - Ouais bah c’est as you want. Mais j’comprends que des fois y ait des people que t’aies pas envie de voir. Y a beaucoup de cons. T’habites où à London si t’es pas sur le Chemin ? J’connais pas encore beaucoup but... Ouais, bref.

    Mais voilà qu’elle continuait ses questions. Ouais, pourquoi pas ? Pour une fois, ça ne le dérangeait pas outre mesure, même s’il restait sur les nerfs. Il passa une main dans ses boucles brunes, ébouriffant un peu ses cheveux.

    - S’tu continues de t’excuser, j’te préviens, j’me casse ! Stop, okay ? Y a pas de malaise ! Enfin tu fais un peu chier, mais ça va, c’est okay. C’est just que j’y habite. J’pas la tune pour avoir mon appart alors j’squatte chez la sister d’mon prof de maths.

    Tout simplement. Jasper fixait Hayley droit dans les yeux, pas impressionné pour deux sous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Dim 10 Juin - 18:36

    Il avait l'air tellement revêche … Surprise, Hayley leva les yeux sur lui, ne sachant pas trop quoi dire. Comment réagir face à un type qui changeait d'humeur aussi brusquement, hein ? Sans compter qu'elle en avait marre, de s'excuser toutes les cinq minutes. Elle ferma un bref instant les paupières, respira profondément, tâchant de se calmer un petit peu … lorsqu'elle ouvrit les yeux, Hayley avait retrouvé un peu de son énergie et rencontra le regard de ce Jasper qui lui assura qu'il se cassait si elle continuait de s'excuser. Cette simple petite phrase suffit à lui rendre son caractère bien trempé, pâle copie de ce qu'elle était avant sa fuite, certes, mais caractère qu'elle aimait mieux que la Hayley sans consistance qui s'écrasait toutes les cinq minutes.

    - Ça tombe bien, j'avais pas l'intention de continuer à m'excuser … Et moi, je m'en fou pas, de ce que tu me dis. Mais tu sais quoi ? J'en ai marre, d'être debout. Allé, vient. Personne va te manger, promis.

    Elle attrapa Jasper par le poignet, ouvrit la porte des Trois Balais et la referma derrière eux en tirant Jasper vers le comptoir. Pour une fois qu'elle rentrait là dedans sans sourciller … Avec un aplomb qui l'étonna elle-même, la rouquine s'adressa au barman.

    - Deux bierraubeurre, s'il vous plait. fit-elle en posant les quelques mornilles qu'elle devait sur le comptoir avant de se retourner vers le pub, pour une fois presque désert et de poser son regard sur celui de Jasper, reprenant la conversation le plus naturellement du monde. Genre elle venait pas de le forcer à mettre les pieds en plein dans le monde magique, wala wala, c'est ça. D'accord. T'aime bien les maths alors ? Ou c'est juste comme ça ? Malgré elle, la rouquine ne put retenir une légère grimace. Beurk, des maths … Le peu qu'elle en avait vu lui avait franchement passé l'envie de travailler ça, mais passons. Et j'habite sur … Oh, merci Monsieur. Tiens, Jasper, ta Bierraubeurre … On se met près de la fenêtre ? fit-elle en l'entrainant vers la table libre après lui avoir collé son verre entre les mains. Elle avait volontairement choisit un coin du pub désert, espérant vraiment que Jasper ne prendrai pas la fuite. La miss posa son verre sur la table et s'installa.

    - Qu'est ce que je disais … Oui donc j'habite dans le monde moldu. J'y ai vécu et travaillé pendant pas mal d'année, du coup … Bin, j'y suis toujours. Juste dans la rue qui descend, là. C'est sympa.

    Il lui semblait qu'elle n'avait jamais autant parlé depuis … une éternité. Et à un parfait inconnu – ou presque, en plus ! Lorsqu'elle y songea, Hayley paniqua intérieurement, s'efforçant de ne rien laisser paraître. Mais quelle débile ! Des années qu'elle se cachait et voilà qu'elle commençait à raconter sa vie au premier venu ? D'accord, il n'aimait pas la magie et semblait ne pas être là depuis bien longtemps mais … s'il mentait, hein ? Le plus calmement qu'elle le pouvait, Hayley avala une gorgée de sa boisson. Zen ma puce, keep cool, reste caaaaalme. Et puis, elle lança un regard en biais à son interlocuteur.

    - Et euh … Tu fais quoi toi, dans la vie ?

    Manière comme une autre de voir si elle avait pas à faire à un auror à la recherche d'informations sur sa famille ou … Genre s'il est auror il te le dira, ma puce !

    C'est court, désolée ._.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jasper A. Pollock
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 107


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Lun 11 Juin - 23:25

    Et bah voilààà ! Quand elle voulait, elle était intéressante ! Il aimait ça, les caractères tout feu tout flamme ! Après tout, on l’oubliant souvent mais il avait fait partie de la confrérie du Feu lorsqu’il était à Salem. Si jamais un jour (quand les poules auraient des dents), il devenait mage élémentaire, il maîtriserait cette élément, c’était certain. Par contre il n’aimait pas vraiment ce qu’elle lui faisait la meuf ! Hop tout d’un coup elle décida qu’elle en avait marre d’être là et se jeta littéralement sur lui. Il savait qu’il était canon, mais un peu de tenue voyons ! Hein, quoi ? Qu’est-ce qu’elle lui faisait là ? Allez dans le pub ? Mais non ! Il n’était pas d’accord >.< Jasper pensa un moment résister, il aurait facilement pu la repousser et l’envoyer chier mais... Il fallait quand même qu’il finisse par entrer donc autant y aller maintenant. Ça ne mangeait pas de pain. Il avait les jetons, mains bon, vaille que vaille, il irait tel Arthur Pendragon s’en va en quête du Graal en forme de pierre incandescente qui peut contenir du liquide.

    Pénétrer dans le bar avait soudainement fait perdre à l’américain toute son assurance. Pâle comme un linge, il se lassa entraîné. Il avait peur et avait l’impression que tout le monde le regardait. En même temps il commençait à être connu maintenant. Avec son jogging bleu, il passait difficilement inaperçu --’ Il était un peu con aussi... Mais il aimait crier par ses fringues « JE SUIS UN MOLDU BANDE DE TOQUARDS ! ». Jasper avait envie de partir, partir loin. Retourner à la fac. Mais il ne pouvait décemment pas encore une fois fuir... Déjà que ça faisait deux jours qu’il s’y cachait --’ Un jour, le personnel de la fac allait se poser des questions. Plusieurs fois déjà une femme de ménage l’avait surpris en train de pioncer dans le labo... Mais voilà que la jeune femme l’invitait à s’asseoir. Jasper restait silencieux, mais s’assit par pur automatisme. Elle lui colla littéralement la pseudo-bière dans les mains, il la fixa avec effroi. Qu’est-ce qu’il y avait dedans, ça ne lui inspirait pas conscience. Il ne voulait pas toucher ce truc. La mine bien sombre, il poussa le verre vers le milieu de la table, montrant ostensiblement qu’il ne comptait pas boire cette merde. Il n’avait pas vraiment écouté ce que disait Hayley, bien trop occupé à observer les autres clients d’un air légèrement paranoïaque. La seule chose qui parvint à son cerveau fut le fait qu’elle habituait en monde normal et le « tu fais quoi dans la vie ».

    Jasper avait la gorge sèche. Un client passa près d’eux et il sursauta brusquement, croyant qu’il allait l’attaquer. Mais en fait il allait juste au fond du bar... Le jeune homme se retrouva à trifouiller les lacets de la capuche de son sweat en mode autiste. Il lança un regard inquiet à sa voisine, tentant de faire face à ses craintes sans grand succès.

    - Je... I dislike cet endroit... Et c’est quoi ce truc en fait ? demanda-t-il en désignant la bière.

    Il essaya de lâcher le lacet de son sweat mais n’y parvint que pendant dix secondes à peine. Stressé, lui ? Naaaaan ! Il fallait qu’il se calme, il avait conscience qu’il passait pour un fou et n’aimait pas franchement ça, mais il n’arrivait pas à se contrôler. Parler de sa thèse, ça le détendrait... Allez courage, parler d’autre chose était le meilleur moyen d’oublier ce lieu inquiétant dans lequel il se trouvait.

    - J’suis en thèse de maths. J’ai une bourse à l’Imperial College. Et j’aimerais bien trouver un taff pour pouvoir prendre un appart à moi en monde normal.

    Oui, c’était déjà mieux. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Sam 23 Juin - 20:37

    C'était fou de voir comme il pouvait perdre son assurance rien qu'en entrant dans le bar. Jasper n'avait pas menti, donc, et Hayley se senti tout à coup un petit peu mal, de l'avoir forcé à y venir. Mais bon, il devais y passer, et puis il n'allait pas rester éternellement sur le trottoir devant, si ? Non, ce n'était pas envisageable. Avec un léger sourire, elle l'observa repousser sa boisson alors qu'elle même en avalait une gorgée. Il savait pas ce qu'il loupait … Et puis il fallait vraiment qu'il se détende. Rester là à tripoter les lacets de son sweat, voilà qui n'allait pas l'aider à rester zen ! Les gens n'allaient tout de même pas lui faire de mal ! Lorsqu'il lui lança ce regard inquiet, Hayley s'efforça de lui sourire. Autant se montrer rassurante ! Et puis elle le comprenais que trop bien. Elle même avait mis beaucoup de temps à accepter l'idée de revenir ici.

    - Humm … j'aime assez, moi. Les gens sont plus gentils qu'ailleurs, en plus. Vraiment. Bof. Elle disait plus ça pour tenter de le mettre à l'aise, mais de toute manière, à part la folle qui l'avait trainé au Courtisane, cette Cordélia truc chose (Canard), les sorciers qu'elle avait pu voir dernièrement étaient plutôt gentils. Surtout Adem, sauf Thomas, bien sur. Bien sur … De la Bierraubeurre. Humm … C'est de la bière et du beurre. Rien de très magique ! C'est un petit peu plus épais que la bière moldu, c'est chaud et c'est délicieux ! Et elle s'empressa d'en avaler une gorgée, histoire d'appuyer ces paroles. Et là, pour le coup, elle était parfaitement honnête ! C'était vraiment quelque chose de délicieux. De ses trois années parmi les moldus, c'était sans doute ça qui lui avait le plus manqué, d'ailleurs ! Tu devrais gouter, Jasper, vraiment.

    Durant quelques instant,s le silence flotta, les enveloppant tous les deux. Hayley regardait distraitement par la fenêtre, guettant sans vraiment le vouloir une silhouette familière. Son frère, peut être ? Elle n'en savait trop rien – et ne savait pas quelle réaction elle aurait si Joann venait à passer la porte du pub. Moui, bon … il fallait peut être mieux penser à autre chose, non ? Mais son interlocuteur repris la parole, semblant se détendre un petit peu. Une thèse en maths ? Hayley lui lança un regard impressionné. Une thèse ? Mais ! Emma avait été à la fac, un petit peu, et quand Hayley avait songé à s'y inscrire, elle lui avait expliqué le fonctionnement des études postbac. Mais une thèse … il fallait avoir au moins vingt deux, vingt trois ans, non ? Voire un petit peu plus ! Soit ce type était plus âgé qu'il ne semblait l'être, soit …

    - Une thèse ? Et bah ! Je … c'est impressionnant ! Tu dois être super fort, en tout cas ! Hayley ne se reconnaissait plus. Depuis quand parlait-elle comme ça, avec autant de facilité et de laissé aller ? Elle n'aurai su le dire – et s'en fichait pas mal. La miss écouta avec attention Jasper lui parler de cette envie de travailler pour se trouver un appartement à lui et hocha la tête avec compréhension. Ouais, normal … Tu sais, j'pense que tu peux trouver sans trop de soucis. C'est pas compliqué de trouver un petit boulot, même passager. Bon c'est sur que c'est jamais très glorieux, hein, mais bon, ça rapporte un peu … Je dois aller faire la plonge d'ailleurs, la semaine prochaine. Bon, ça va être un peu chiant … Mais bref. Par automatisme, elle attrapa le journal le plus proche – un exemplaire de sorcière hebdo, ce qui serait sans aucun doute très utile pour trouver du travail pour quelqu'un qui déteste la magie, Hayley ma puce, tu veux bien réfléchir cinq minutes ? – et tourna rapidement les pages, observant les encadrés, jusqu'à ce qu'elle tombe sur une offre d'emploi. Pas dur, en ce moment, il y en avait totu le temps ! Et puis étant au chomage, elle savait comment les trouver … Genre, ils cherchent un journaliste, là. Débutant accepté … Tiens j'aurai peut être du postuler … Quand on est recherché, faire du journalisme, c'est pas mal, c'est sur … Ça pourrait te tenter ? Le journalisme, c'est pas mal … Puis tu dois pouvoir bosser par correspondance, ça peut être bien, si tu vas à la fac souvent …

    Quoi ?? Elle voulait lui filer un coup de main, c'est tout ! Comment ça, elle s'y prend mal ? Trop pas o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jasper A. Pollock
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 107


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Dim 24 Juin - 13:45

    Hayley avait raison de se dire qu’elle avait peut-être fait une erreur en forçant Jasper à venir ici. Il était aussi mal à l’aise que Galaad face à un chaudron ! Ou que Elrik dans une maison close, au choix. Mais c’était un premier pas, n’est-ce pas ? Alors qu’il tripotait les lacets de son sweat, surveillant les autres clients potentiellement hostiles, les paroles de sa petite soeur lui revinrent en mémoire. Putain de merde, Jazz ! Il serait temps que tu apprennes à connaître ton monde ! T’as pas compris que tu pourras pas changer ta nature ? Que le Seigneur lui vienne en aide... Enfin il n’existait pas mais... Au cas où... Le jeune homme tenta de faire abstraction du reste du pub pour se concentrer sur Hayley. Elle était rassurante, elle ne voulait pas lui prendre la main et réciter une prière avec lui ? Une toute petite ._. Notre Père qui es aux Cieux, Que ton nom soit sanctifié... Il détestait devoir prier, de la même manière qu’il haïssait la magie mais... Il en avait trop besoin. Mais Hayley reprenait la parole, l’interrompant dans son cantique.

    De la bière et du beurre ? Rien de plus ? Jasper eut une regard sceptique, mais récupéra malgré tout son verre. De la bière chaude ? Qu’est-ce que c’était que cette horreur ? Il regarda l’étrange breuvage pendant quelques secondes, s’attendant presque à voir un oeil remonter à la surface. Mais non, il ne se passa rien. Méfiant, il trempa un doigt dans son verre, histoire de s’assurer de la normalité de la pseudo-bière. C’était stupide, mais il en avait besoin. Et il voyait sa voisine descendre la boisson sans qu’il ne se passe rien. Elle avait même l’air d’apprécier. Roulement de tambours. Jasper porta son verre à ses lèvres et but une petite gorgée. Suspense...

    - C’est pas trop mal... Mais j’préfère le Coca.

    Traduction : j’aime beaucoup, mais il est hors de question que je préfère un truc sorcier à quelque chose de moldu. Enfin cela ne l’empêcha pas de descendre une bonne partie de son verre et de se retrouver avec une zouliiiie moustache de mousse *-* (viens là choupi je vais te léchouiller la figure @.@)

    - Merci.

    Traduction : putain de merde, j’suis trop heureux d’avoir réussi à faire ça, j’vais pouvoir m’en vanter auprès d’April et elle va me foutre la paix pendant au moins une semaine ! Jasper eut un micro sourire. Avant qu’une sorcière ressemblant à une petite fille de film d’horreur n’entre dans le bar et ne se mette à hurler sur un autre avant de sortir en trombe. Finalement, ce n’était pas si cool que ça ;___;

    Heureusement Hayley se chargea de détourner son attention en parlant de boulot. Voilà qui était mieux. Surtout que flatté l’ego de Jasper, c’était vraiment LA chose à faire pour le détendre. Il adorait se la péter et recevoir des compliments.

    - Ouais I know. J’ai quatre ans d’avance. Presque cinq en fait. J’suis entré à la fac à quatorze ans after avoir quitté... Enfin you see. L’Ecole.

    Pas besoin de plus de détails, n’est-ce pas ? Jasper but une nouvelle gorgée de bièrechose, fixant la table devant lui. Il entendit un bruit derrière lui et sursauta. Pas de panique...

    - Yeah... Enfin j’préfèrerais something de plus intellectuel. Enfin bon I imagine qu’il faut pas trop être regardant... Journaliste, tu dis ? Mais c’est dans ton monde ? Because j’y connais rien alors... Et toi tu cherches un truc en particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Dim 24 Juin - 15:39

    Et ça disait préférer le coca. Hayley eu un sourire amusé, pas dupe. Oui, le coca, c'est super bon, et même elle adorait en boire, des fois. Mais la Bierraubeurre … La Bierraubeurre ! Elle observa Jasper descendre une bonne partie de son verre tout en sirotant sa boisson, hocha la tête lorsqu'il la remercia. Elle était contente qu'il ai gouté et ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin. Elle avait la certitude qu'il goutait cette boisson pour la première fois et la rouquine avait sans vraiment s'en rendre compte décidé de le prendre sous son aile. D'accord, il devait avoir à peu près son âge, mais ça, elle s'en moquait. Elle connaissait le monde magique, lui non … et elle n'avait pas l'intention de laisser les choses comme ça. Elle l'observa sursauter lorsque cette gamine débarqua en braillant dans le pub, s'empêcha de sourire, plongeant le nez dans son verre pour camoufler le léger tressaillement de ses lèvres. Et puis sa réponse la laissa bouche bée.

    Euh … quoi ? Ce môme était entrée à la fac à quatorze ans ? Alors … elle fit rapidement le calcul dans sa tête. Trois ans le licence, seize ans, deux ans de master … il devait avoir dix huit ans, peut être dix neuf … La tête qu'elle tira en dis long sur sa stupéfaction et il fallut plusieurs instants à Hayley pour réagir, secouant légèrement la tête pour reprendre ses esprits. Après l'école, hein ? Un américain … Il avait du passer trois ou quatre ans à Salem … et Hayley du se mordre la langue pour s'empêcher de le questionner. Elle aurait voulu en savoir d'avantage sur cette école qui l'avait attiré, fut un moment mais préféra hocher la tête pour éviter de mettre Jasper mal à l'aise.

    - C'est … wahou. C'est génial !

    Elle n'eut pas le temps d'en dire d'avantage que déjà, Jasper reprenait la parole, s'empêchant de zyeuter la petite vielle qui avait fait exploser son verre en voulant le changer en Hayley ne savait trop quoi. Elle l'encouragea du regard, le persuadant qu'il ne risquait rien. Bwaaaah, ça allait pas être facile … mais elle avait confiance. Un sourire étira ses lèvres lorsqu'il parla de vouloir trouver un boulot plus intellectuel. Oh, elle comprenait.

    - Oh, tu sais, je pense que y'a moyen de trouver. Je pourrais t'aider ! Enfin si tu veux … Tu pense à quelque chose de précis ? Et … Oui, c'est pour euh … mon monde. Mais bon, tu pourrais apprendre, tu sais. Je suis sure que tu t'en sortirai.

    Nouveau sourire de circonstance. Elle avala une nouvelle gorgée de Bieurraubeurre. Un truc plus intellectuel … Bah y'avait bien les librairies qui cherchaient des fois de nouveaux vendeurs … Bon, elle n'avait pas spécialement d'autres idées dans l'immédiat mais la rouquine ne doutait pas qu'il serait facile – disons possible – de trouver. Et puis la question qu'il lui posa la déstabilisa et elle baissa les yeux. Si elle cherchait quelque chose de précis ? Euh … un truc qui lui permettrait de payer son loyer serait déjà pas mal – mais bon, c'était une réponse un petit peu vague.

    - Euhh … je sais pas trop, en fait … J'ai fais trois ans dans une crêperie et c'était vraiment vraiment sympa … J'imagine que j'aimerai bien trouver autre chose dans un resto, ou enfin, en rapport avec la nourriture … Enfin, du moment que ça me plait, je suis pas trop regardante ! Elle eut un sourire. Hayley était inquiète, bien sur – payer un loyer, ça pouvait être pas mal – mais elle savait qu'elle trouverai quelque chose. Dis, Jasper … ça te dirai que … enfin, juste si tu veux, hein, que je t'apprenne un peu à connaître ce monde ? Je sais que tu ne l'aime pas mais pour l'instant tu y vis, alors …

    Elle rougit légèrement et baissa la tête, parfaitement consciente de se mêler de ce qui ne la regardait pas. Mais ce Jasper lui était sympathique et elle voulait l'aider.

    - Enfin, c'est comme tu veux, hein …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jasper A. Pollock
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 107


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   Mar 26 Juin - 20:32

    Évidemment que c’était génial. IL était génial donc forcément tout ce qu’il faisait l’était par essence. Il n’y avait même pas à tergiverser, puisqu’il était un génie ! Et qui ose le traiter de prétentieux ? Ce n’était quand même pas de sa faute s’il était exceptionnel, il fallait tout simplement être réaliste. Il était le meilleur, point barre. Il voulait bien se la fermer face à un égal, un supérieur, mais c’était trèèèèèèès rare qu’il estime quelqu’un assez intelligent. Ses professeurs en grande partie, et encore pas toujours. Je vous le rappelle : ne PAS faire de compliments à Jasper sinon il ne se sent plus U.U

    Le jeune homme passa une main dans ses boucles brunes d’un air un peu hautain. Avant de sursauter à nouveau et de retrouver son air de lapin effrayé par les phares d’une voiture. Ou de hérisson écrasé sur la route. Au choix. Le pauvre était sujet à de sérieux troubles du comportement --’ Enfin de toute manière, dès qu’il s’agissait de magie, Jasper n’était plus très rationnel et perdait toute logique. C’était pour dire à quel point ce genre de choses le perturbait...

    En tout cas, elle était vraiment sympa cette Hayley. Non mais qui proposait son aide comme ça, à un total inconnu, étranger en plus ? Personne à sa connaissance. Enfin si April faisait ce genre de choses, mais c’était une inconsciente è.é Ou alors Jasper était complètement parano, ce qui était hautement envisageable. Dans tous les cas, c’était rassurant pour le jeune homme qui se sentait vraiment très seul et surtout complètement perdu dans ce monde qu’il ne comprenait pas et ne voulait pas comprendre.

    - Bah euh... Forcément quelque chose en rapport avec les maths me plairait mais... C’est pas vraiment le genre de job qui courre les rues. J’ai bien un salaire en thèse et des bourses, mais it isn’t suffisant et j’ai pas mal de frais en bouquins mine de rien, j’pourrais pas assumer tout seul un loyer. En plus maintenant y a ma sister avec moi qui n’a pas non plus de job donc c’est encore plus galère. But si j’veux bien faire la plonge, il est hors de question que j’travaille in your world. Niveau magie, j’ai assez donné. J’veux plus y avoir affaire. Never.

    C’était un peu péremptoire, mais c’était la vérité. Tout ce que voulait Jasper, c’était vivre normalement et ne plus jamais avoir de contacts avec ce monde affreux. Alors y travailler... Mais Hayley soulevait un point important.

    - I know que j’y vis... Mais ça n’empêche que j’veux pas y aller. J’sais qu’tu comprends pas et tu comprendras sans doute never, mais... C’est définitif, j’crois que God a fait une mistake quelque part avec moi, c’tout. J’crois que j’vais y aller. April doit s’inquiéter, j’ai pieuté à la fac cette nuit because j’pas voulu rentrer. J’te payerais bien ton verre but j’crois pas qu’ils prennent les livres ou même les dollars --’ Encore une belle connerie tiens... Thanks.

    Jasper se releva donc et frissonna d’avance en pensant qu’il allait devoir retourner dans la rue pour se rendre jusqu’à chez lui. Une dernière fois, il se tourna vers Hayley.

    - S’tu veux qu’on s’revoit, I live sur le chemin là, l’immeuble là-bas, au 4e étage chez Miranda Turner. Sinon j’suis à l’Imperial College, demande Jasper Pollock à l’accueil, ils sauront me trouver. Bye Hayley.

    Il tenta un dernier sourire, mais un hibou se mit à voler à travers la pièce et il grinça des dents avant de quitter les lieux le plus vite possible. Il traversa la rue en rasant les murs avant de se réfugier dans son immeuble.

    Merci choupie Cute j’ai arrêté là, je pense qu’on a fait le tour et il nous faudra vite un autre RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Toi, moi & le Chaudron Baveur [Samedi, 2° semaine de Septembre, 9H] | PV Jasper & Hayley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chaudron Baveur (Auberge)
» Petite pause au Chaudron Baveur.
» Chaudron Baveur [PV Aaron]
» EVENT * Scènes de ménage [pv Lindsay]
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Wizarding World | For the Greater Good :: London :: Diagon Alley :: Le Chaudron Baveur-