Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Llewelyn M. Skellig
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 276


Feuille de personnage
Gallions: 198
Points de Magie: 160

MessageSujet: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Mer 2 Mai - 23:11



✁ Cap ou pas cap ? Telle est la question mon chou ..


    « Comment on s’emmerde trop dans cette chienne de vie de bouse de Kraken. »

    Mais oui, c’est ça Lee. Il n’y avait rien de plus … poétique pour exprimer ses sentiments d’ennui profond que cette phrase shakespearienne de haut niveau philosophique sorti tout droit de la cavité buccale de la jeune verte&argent. De toutes les manières, personne ne l’en blâmerait puisqu’il n’y avait personne aux alentours et que seuls les microbes et les coccinelles avaient du entendre sa remarque. Et jusqu’à nouvel ordre, faire attention aux dires et gestes des humains n’était pas dans le palmarès de leurs activités favorites qu’ils doivent accomplir lors de leur courte vie d’insectes végétariens. Non mais sérieusement, vous ne trouvez pas qu’on commençait sincèrement à pourrir sur place dans ce fichu édifice en ruine, il n’y avait rien de passionnant qui se passait. Lee irait même jusqu’à demander à Zeus un nouveau tremblement de terre dans le simple espoir de faire bouger les mollusques anthropophages qui lui servait de camarades. MAMAAAAN, JE SUIS EN MAAANQUE D’ADRENALIIIINE T___T

    Llewelyn Morya Skellig, après s’être généreusement remplie la panse des délices du déjeuner –jvouzure, ils veulent nous rendre obèses à force dans ce château, surement pour nous vendre après à une bande de pédophile doublement carnivores Bulle- avait directement pris la direction des dortoirs jaunâtres pour pouvoir reprendre ses forces lors de sa longue sieste hebdomadaire du dimanche après-manger. Et ce n’était donc que trois longues heures plus tard qu’elle se retira, malgré elle, des bras reposants de la fée Morphée. Sauf que … bah maintenant, elle ne trouvait plus personne avec qui passait le temps. A croire que toutes ses connaissances avaient décidé de se faire la malle, juste comme ça pour la mettre en rogne. Pff, bande de nuls, jamais là quand ils devaient la servir elle s’emmerdait ferme et avait grave besoin de compagnie. Lee pensait franchement à réévaluer ses critères de sélection amicale.

    Bref, c’était donc un peu boudeuse, contre le monde entier et sans aucune raison apparente –dire qu’il y avait des gens qui mourrait de faim dans certains pays @__@- qu’elle décida de sortir du château. Peut-être qu’elle trouvera une jeune âme à torturer ou un vieux crouton à faire tourner en vrille ou même quelqu’un sur qui elle pourrait se moquer ou passer ses nerfs. N’importe quooooi, elle était prête à prendre n’impooorte quoi du moment que ce soit quelque chose qui la fasse marrer comme un phoque et sortir de ce satané cercle monotonique, platonique et ennuyeux auquel se mettait à ressembler sa vie.

    Une fois à l’extérieur de Poudlard, et plus exactement dans la grande cour de récréation où ils devaient tous attendre leur maîtresse sagement à la queue-leuleu, eux par deux (désolé, je crois que je pète un câble @__@, la jeune Lee regarda autour d’elle complètement neuneu, recherchant désespérée une activité amusante à faire. Vous savez, elle se contentait de peu. Il lui suffisait de trouver un …. oh Edgar le désespoir, qui de plus était juste à coté de la fontaine, assis sur les bords de cette dernière, blasphémant, comme à son habitude, sur le monde et sa cruelle injustice. Troooop bien !

    PARFAIT. Llewelyn savait pertinemment bien que Dieu l’aimait profondément *o* Hum. Ce Pouffy allait au moins servir à quelque chose dans sa mièvre existence, il devrait se sentir honorer que la jeune Skellig puisse lui porter une telle attention.
    La serpentarde bomba le torse à faire décoller vers l’espace sa poitrine et se dirigea, fière comme un coq venant de se taper en une seule nuit tout le poulailler et pouvant encore tenir debout, vers sa future victime. Bwhahahahha, il allait en morfler, le pauvre ch… Ah tiens, il y avait Liam, le Gryffon là-bas. Llewelyn s’arrêta net comme une cruche au milieu de la cours et regardait à tour de rôle l’un puis l’autre.
    ‘ttendez, attendez. Qu’est ce qu’il y avait de mieux que de pourrir la vie d’Edgar le désespoir ? Mais faire en sorte que ce soit quelqu’un d’autre qui le fasse, tout en étant consciente d’en être la cause ? Vooooui, ce qu’elle était intelligente, perspicace et saine d’esprit notre Lee *o* (Hum. Modestie quoi !) Bon bon bon. Changement de plan.

    La Skellig changea sans aucune discrétion de direction et se prit celle qui la mènerait à Liam. Une fois aux cotés du jeune homme, elle lui dit, tout sourire, en guise de salutations.

    « Cap d’aller pousser Edgar dans la fontaine. Euh … laisse tomber, je vois même pas pourquoi je viens te demander ça à toi, je parie que tu ne serais même pas cap d’aller dire bonsoir à une mandragore. »
    Alleeeez, obéis jeune Padawan, obéis à tati Lee Bulle
    La verte&argent savait comment tenir son rougeâtre de pote, ainsi la procédure à suivre pour lui faire faire quoi que ce soit. Et elle était quasiment sûre qu’il relèverait son défi, elle en mettrait sa main à couper. Mais nooon voyons, ce n’était pas sa main à elle qu’elle mettait en jeu, mais celle de Liam bien sûr o/


Dernière édition par Llewelyn M. Skellig le Mar 5 Juin - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Liam J. Harrison
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 52


Feuille de personnage
Gallions: 197
Points de Magie: 8

MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Jeu 3 Mai - 19:53

    Liam avait trop mangé. Beaucoup, beaucoup trop mangé ce midi. Les professeurs se donnaient du mal pour faire à manger à la place des elfes de maison et autant vous dire que le Rouge et Or faisait honneur aux plats en mangeant de tout et de tout en grande quantité si bien qu'il en avait jusqu'à la gorge et que c'était toujours avec une certains lenteur d'après repas qu'il remontait jusqu'à la salle commune des Serdaigle. L'estomac tendu, pleins à craquer, Liam remontait les escaliers à une vitesse des plus limité histoire de pas faire trop remuer les hamburger de strangulot avec la tarte au citron meringué. De toute façon le Rouge et Or n'était guère préssé. C'était dimanche, il était midi et demi et honnêtement.. personne se faisait attention à lui en ce moment même. Il était seul dans les escaliers et il l'était toujours quand il arriva devant la porte de la salle commune des Serdaigle. Il attendit quelques seconde s'attendant toujours à ce qu'on lui demanda un mot de passe lorsqu'il sortit de sa léthargie. Foutue nid de Piaf.. Le blond attrapa le heurtoir en forme d'aigle et le claqua une fois puis une deuxième fois pour réveiller l'entité qui dormait, tout ce que Liam voulait faire si seulement cette chose le laissait entrer et c'était les gagner.

    Alors que touuuuuuuutes, et je dis bien toutes, les coins privés de Poudlard étaient protégés par un mot de passe, non, il avait fallu que les Serdaigle fassent autrement. Chez eux, l'heurtoir posait une énigme et ils étaient censés répondre. Sauf que Liam et la cogite.. bhan c'était pas toujours ça. Déjà retenir un mot de passe il y arrivait pas toujours alors répondre à une énigme.. Le jeune homme regarda derrière lui pour voir si y'avait pas un bleu qui traînait dans le coin pour lui donner un coup de main. Personne. Et en plus ils étaient pas foutu d'être là quand on avait besoin d'eux. Le jeune Gryffondor n'avait plus qu'a prier Godric pour que l'énigme soit à sa portée. Le heurtoir fit mine de bailler quelques secondes, considéra le Rouge et Or, eut un air ravi et moqueur et se lança.

    - Un basilisk n’a pas besoin de regarder à droite et à gauche avant de traverser la route. Pourquoi ?

    Liam ouvrit la bouche. La referma. C'était quoi cette question dont l'inutilité était évidente. Il lança tout de même à tout hasard.

    - Parce qu'il y a pas de route dans la chambre des secrets ?

    La tête d'aigle secoua la tête de façon négative.

    - Parce qu'il est mort ?

    Il secoue la tête de nouveau :

    - Parce qu'il est tout seul dans le chambre des secret ?

    La même :

    - Parce qu'il est mort ?!

    Toujours non :

    - Mais si j'te dis qu'il est mort vieux ! C'est Harry Potter qui l'a tué y'a super longtemps. Aller soit cool laisse moi rentrer..

    Le non fut encore plus vigoureux et Laim soupira. Ce que ça pouvait être con les piafs. Il fit un geste obscène au volatile puis finalement décida qu'il y avait bien d'autres endroits où il pourrait digerer tout ce qu'il avait pu avaler. Il fit demi-tour et resdescendit les escaliers en sens inverse sans se presser parce que de toute façon il savait même pas encore où aller ? Ils savaient pas faire des dortoirs au cas où les gens oubliaient leurs mot de passe ? Et s'il trouvait les appartements des prof peut être qu'il y aurait un super lit ! Liam passa devant une fênetre et fut surprit de voir que le temps avait changé et que le soleil avait finit par pointer le bout de son nez. Liam décida donc d'aller pioncer sur un des bancs de la cours extérieur toujours très ensoleillée et à l'abris du vent.

    Liam avait bien glandé trois heure sur son banc quand deux fesses entourées d'une jupe vinrent y prendre un peu de place. Émergeant à peine, Liam n'eut tout de même pas trop de mal à reconnaitre Llewelyn, une des seules fille avait qui Liam ne trouvait pas le temps long. Il posa une main derrière sa nuque, lui sourit et l'écouta. Et c'était repartit. Ca faisait bien un an que leur petit jeu durait. Des gages, des cap, des chiches. . Et vas-y que j'te fait faire n'importe quoi pour te faire perdre des points. Car si chacun appréciait l'autre, la rivalité des maisons restait forte entre ces deux là. En l'occurence, Lee lui demandait aller pousser Mister Desespoir Edgar dans la fontaine. Liam arqua un sourcil. C'était bien gentil venant de Lee :

    - C'est tout ? Ce n'est qu'un échauffement j'espère !

    Sur ce le blondinette se souleva à l'aide de ses abdos et sortit sa baguette avant de regarder vers le Jaune et Noir. Il était assit sur le bord de la fontaine, de profil par rapport à eux. Liam bailla pour se dégourdir, au moins il avait finit de digéré et quand les brumes de son esprit se seraient dissipé, ça irait mieux !

    - Les Poufsouffles t'insupportent autant ? Soit gentillle avec eux je te rappelle que tu dors sous leur toit !

    Il sourit à la Verte et Argent et termina :

    - Bon j'avoue que lui est un des plus pénible, Poufsouffle ou pas. Expulso.

    1,2,3 Un tout petit sort s'élance vers le Poufsouffle le pousse et le déséquilibre à peine si bien que le Jaune tombe dans l'eau avec une lenteur terrible. On en sait pas trop si c'est à cause du sort ou de la surprise d'ailleurs.
    4,5 Le sort pousse le jaune dans l'eau bien fraîche de la fontaine
    6 Splash, vol plané dans l'eau de la fontaine GG o/


Dernière édition par Liam J. Harrison le Jeu 3 Mai - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Jeu 3 Mai - 19:53

Le membre 'Liam J. Harrison' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Llewelyn M. Skellig
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 276


Feuille de personnage
Gallions: 198
Points de Magie: 160

MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Mer 9 Mai - 20:54



    Bwaaaaaaah nooon, ce n’était franchement pas du jeu tout ça. Mais mais mais oh … è.é
    Llewelyn avait gentiment et en toute innocence suggéré au Gryffondor d’aller pousser leur vieil et tendre ami Edgar Butterchose (C’est grave, même le nom de famille de ce type est ridicule. Bonjour Monsieur Beurrechose, vous souhaitez une quelconque viennoiserie ? @.@) dans la fontaine pour qu’il puisse allégrement profiter contre son gré des joies de nager dans la fontaine rafraichissante au milieu de la cour aux yeux d’une grande majorité de Poudlard, et ce en gardant, tout au long de l’opération, ses vêtements sur le dos. Elle offrait alors au jeune Poufsouffle une occasion inouïe et toute en or d’être le centre d’une attention collective et d’avoir la possibilité de déblatérer toute une panoplie de poèmes humblement versifiées et (attention précision) d’être écouter pour la seule et unique fois de son pauvre existence de looser confirmé. Même si au passage, il devait se cogner le crâne contre le sol de la fontaine en question et perdre les dernières gouttes de dignité que son statut de Désespéré lui offrait encore, le jeu en valait largement la chandelle. Et puis comme à son habitude, il était encore entièrement paré de noir. Et le noir attirait immanquablement la chaleur du soleil et voilà quoi … Il avait besoin d’être rafraichi le pauvre, ça crevait les yeux. Donc, c’était en grande et nouvelle humaniste que la jeune verte&argent avait proposé cette bonne action à son camarade rouge qui s’était attelé à la tâche sans rechigner. Bah ouais, lui aussi avait un gigantesque sens de la justice et devait participer à cet aide humanitaire. (Il pourra même le caser dans son CV, ça doit faire trop classe. Bulle )

    SAUF QUE ce dernier avait utilisé sa baguette magiqueeeeeeuh … Ce n’était même pas drôle en plus. Nul. è.é
    Et c’était cet appel à ses capacités magiques et non physiques qui mettait en rogne Lee parce que … voilà que … il avait réussi son sort et Llewelyn n’en trouvait rien à redire sur le mini-défi qu’elle lui avait lancé et … bah ce n’était pas drôle et c’est tout.

    En fait, dans le fond, la jeune Skellig aimait bien Liam, et ce même si … elle adorait lui mener la vie dure amicalement. Et c’est donc en répondant avec un grognement à sa remarque sur leur cohabitation avec les jaunâtres qui leur servait d’hôtes et avec un sourire entendu lorsqu’il lança le sort à l’aide de sa baguette magique, elle ne put s’empêcher de tout de même rajouter avec un clin d’œil :

    « Bwaaaaa … Trop naaaaaaaze ».

    Et elle lui ébouriffa les cheveux.

    « Enfin cool quand même ton sort hain. Mais bon, c’était juste un petit amuse-bouche avant le festin. Juste pour voir si je t’avais perdu pendant les vacances, si une gente demoiselle ne t’avait pas transformé en blondinet torturé follement amoureux et complètement … gaga. Je voulais voir si on pouvait encore faire quelque chose de toi mon chou. »

    Troooop bien, Lee allait enfin pouvoir s’amuser cette après-midi. *o*
    Il était temps, elle devait faire concilier tous ses esprits (le pervers, le sadique, le fanatique, le satanique, le masochiste toussa toussa) et les mettre d’accord sur une seule et unique idée de défi, bien corsée pour que le Gryffondor, aussi courageux que sa maison pouvait lui en attribuer les mérites, ne puisse en aucun cas l’exécuter. Et elle aurait alors gagné le pari qu’elle avait passé avec elle-même. Elle y gagnait quoi au juste déjà ?

    Une minute de réflexion




    Eeeeeuh, elle y penserait plus tard, en ce moment, elle devrait se concentrer à connecter ses neurones pour trouver LE cap ou pas cap du siècle au niveau intergalacti… EUREKAAA ! *o*

    Elle s’approcha doucement de l’oreille de son pote et lui y murmura :
    « Les règles du jeu sont simples. Je te lance un vrai défi, un défi d’Homme, un défi de …. de … ouf quoi, et si tu arrives à le faire, tu as le droit de m’en lancer un à ton tour. Tu es en sixième année mon chou, maintenant, c’est la cour des grands, on fait dans le grand risque par chez nous.
    Seules contraintes : Le défi n’a pas le droit de faire des cadavres, parce qu’on risque de galérer pour les faire disparaître et tout. Et il est hors de question qu’on demande à la personne de se faire physiquement du mal à elle-même. Partant ?»


    Et elle lui tendit la main.

    « En fait, ton premier défi est d’une simplicité bluffante. Cap ou pas cap d’aller pisser dans la fontaine, là, maintenant, tout de suite et en public. »

    Lee savait bien que Liam ne serait jamais capable de faire … ça, mais bon, c’était un petit peu le but, non Là !


Dernière édition par Llewelyn M. Skellig le Mar 5 Juin - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Liam J. Harrison
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 52


Feuille de personnage
Gallions: 197
Points de Magie: 8

MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Dim 13 Mai - 19:41

    En regardant Edgar crapahuter dans l'eau de la fontaine, Liam eut un petit sourire. Oh, dans le fond, il était pas vraiment méchant le Gryffondor - pas comme la vile Serpentarde à côté é.è -. C'était pas comme s'il avait jamais donné sa chance à Edgar désespoir ! Un jour, quand il était en troisième ou en quatrième année, Liam avait été le voir pour lui parler, pour l'aider à être cool tussa. Il lui avait même proposé de lui prêter des vêtements à lui pour qu'il cesse de s'habiller en croque-mort. Seulement, le Jaune et Ebene lui avait dit en alexandrins que sa proposition ne l’intéressait pas, que Liam ne comprenait rien à ce qu'il pouvait endurer. Bon, ça avait pas empêcher le Gryffondor de dormir la nuit d'après et encore moins de l'emmerder les jours d'après mais même s'il avait planté, il avait essayé. Si ce type voulait pas devenir cool, tant pis pour lui hein ! Et puis bien sûr, quand Lee avait proposé de le balancer dans la fontaine Liam avait marché, courut même. Enfin.. venant de Liam c'était pas non plus super impressionnant, quand y'avait des conneries à faire Liam était souvent le premier.

    Quoi qu'il en soit, la Verte et Argent ne s'attendait visiblement pas à ce que le Gryffondor le fasse par magie. Liam était peut être un boulet mais il était pas totalement débile non plus. Il savait bien que le Poufsouffle était la pire des balances et s'il avait été directement le poussé alors Liam aurait eut des petites ennuis, but ultime de Lee bien sûr. Heureusement, Liam n'avait pas foncé tête baissé et là le Poufsouffle crachait de l'eau regardait autour de lui en hurlant à la mort pour demander qui avait osé faire ça. Et tout cela en rimes. S'il vous plait ! La jeune Serpentarde lui assura que c'était juste pour s'échauffer et vérifier qu'il était toujours opé. Liam ne put s'empêcher de grimaçer.

    - C'est pas pour toute de suite qu'une fille me tournera la tête. Sont trop débiles.

    Qui ? Les filles. Déjà. Bon, Lee faisait un peu exception. Et surtout les gars qui devenaient complètement à la merci de leur copine au point d'oublier les potos. Ca c'était pourrit de chez pourrit. Le passa une main dans ses cheveux. Lui ? Une copine ? Plutôt crever. C'était trop mais alors trop relou les filles. Franchement.. quel intérêt ? Hein ? Non vraiment Liam ne voyait pas trop à quoi servait les filles -et il était persuadé qu'on pouvait créer les bébés garçons par magie donc vous voyez..-. Lee le prenait visiblement pour un vieux atteint d'alzeimeur parce qu'elle relançait les règles de mleur jeu qui durait depuis quelques mois déjà mais lorsque la blonde lui lança un défi, aussi terrible soit il, le jeune homme ne put s'empêcher :

    - Ttt ! Ttt ! Miss vipère, j'te rappelle que là c'est genre mon tour, alors essaye pas de m'avoir comme ça. Trop bidon.

    Le blond s'adossa sur le banc et eut un petit sourire avant d'énoncer :

    - Bien, maintenant tu n'as plus qu'a aller voir Edgar desespoir et t'excuser de ce que tu as fais !

    Le blond lui fit un clin d'oeil. Et d'une Lee detestait faire dans le social et aller voir Edgar pour s'excuser c'était vraiment pas son genre mais en plus de ça, elle risquait que ce soit sur elle que retombe les problèmes si elle ne s'excusait pas assez puisque le Poufsouffle était du genre tenace. Le blondinette posa un bras sur le dossier du banc et précisa :

    - Et puis parle fort d'accord, que j'entende bien tes gentilles paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Llewelyn M. Skellig
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 276


Feuille de personnage
Gallions: 198
Points de Magie: 160

MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Sam 19 Mai - 17:46

    Saperlipopette et triple bouse de Kraken.
    Dire que Lee avait secrètement espéré que cette année-ci, Liam se soit un chouia adouci et qu’elle puisse avoir l’ascendant total sur ce le corps et l’âme du pauvre Gryffondor. Ainsi, si un évènement complètement impromptu avait fait irruption à l’improviste dans la vie du jeune homme cet été pour y mettre une jolie pagaille et que ce même évènement lui ait fait perdu l’intégralité de son rationalisme, la jeune Skellig aurait pu lui faire exécuter tout pleins de défis, aussi délirants, ridicules et humiliants les uns et les autres, espérant marquer à jamais le monde comme la créatrice de défi la plus IN du moment. Et aussi subtilement que son statut de Skellig verte&argent le lui permettait, Lee venait de faire passer une sorte de test à son « pote » pour voir si ce dernier n’était pas devenu aussi neuneu qu’une carpe en chaleur, au point d’oublier le B A BA de leur petit jeu. Bah quoi, elle n’avait aucune envie que ce dernier lui lance un défi à son tour, surtout que les nombreuses crasses qu’elle lui avait fait subir au fil du temps aiguisaient considérablement l’esprit pervers du rouge. En plus, il les lui rendait largement. Et puis, elle adorait mettre les gens dans des situations … craignos, pour pouvoir ensuite se délecter, des popcorns et un milkshake (à la vanille @.@) à la main de leur dégringolade sociale et la mortifiante humiliation qui en découlait.

    Sauf que … et bien … il n’était pas tombé dans son piège. T..T Donc, c’est avec honneur et une grande fierté que je vous annonce cette info-flash : Liam n’était malheureusement pas une carpe et …. Il allait, dans les secondes qui suivait lui balancer un défi qu’elle ressentait redoutable. Mamaaaan, la vie est injusteeeuh avec moi -.-

    « Pff. T’es nul. Tu pouvais pas faire geeeenre t’es con et aller tout de même pisser dans la fontaine, mine de rien ? Bref. Balance le matos, qu’est ce que tu veux me voir faire hain ? » What a Face La faire déshabiller devant tout le monde ? Castrer Edgar en public ? Violer Galaad ? Lui faire tatouer ton prénom sur sa fesse dro…

    Hain, s’excu-quoi ? Ca voulait dire quoi ça encore ? Ah oui, il lui demandait surement de préparer des tacos mexicains et les faire manger de force au Pouffy. C’était surement ça, à moins que …

    « Ah ouais ? Tu veux vraiment que j’aille présenter des excuses au … au … au ça qui pourrait me servir de PQ en cas de pénurie ? Et tu ne voudrais pas que j’aille me reproduire avec un phoque au passage ? »

    Lee eut tout de même un petit sourire involontaire. Say bon, on ne lui avait pas enlevé son petit Liamounet d’amûr chéri *o* Ce ne faisait certes que la première fois qu’ils se voyaient depuis cette rentrée chaotique et Lee avait déjà retrouvé son ami. Cette année scolaire risquait d’envoyer grave de la choucroute sur Mars o/

    « Bon bon bon. C’est pas vraiment un p’tit lion qui va me faire peur. »
    Et pendant que le jeune Harrison s’adossait au banc et donnait ses dernières instructions (Elle va tellement gueuler mon chou que tu risques d’en avoir mal aux oreilles @.@), la serpentarde s’approcha de son despotique camarade de jeu et lui pinça les joues entre deux de ses doigts et lui adressa à son tour, un autre clin d’œil. « Observe bien mon chou. Regarde comment savent faire les vrais pros »

    Et elle prit la direction de la fontaine en faisant bouger élégamment son postérieur comme un pute sur un trottoir, hé oh è.é, avec sa démarche habituelle de jemelaracontegrave.com
    Une fois à destination, elle sortit sa baguette magique de sa poche et pointa sa cavité bucale pour lancer un :

    « Sonorus … Hum. Un … Deux … Et à trois on saute … Abracadabraaaa … Vous m’entendez ? Héhooo… TROP COOOOL, CA MARCHE ! Je pourrais même me mettre à chanter toussa. » Tiens pourquoi pas ? « ]UN CHAUDRON MAGIIIQUEU, CA BOUILLEU, CA BOUILLEU. UN CHAUDRON MAGIQUE, CA BOUILLE ENORMEMENT. DEUX CHAUDRONS MAGIQUES, CA BOUILLEU, CA BOUILLEU. DEUX CHAUDRONS MAGIQUES … »

    Oh crotte, il marche même pas mon sonorus, en fait. -.- Euuuh … OSEF.
    « CA BOUILLE ENORM… »

    « Ô grand dieu de la poésie. Mais quelle horreur que d’être ici. L’écouter est blasphématoire. Je préférerais aller me pendre dans mon manoir. »

    « Euuuuh ? Tu déconnes là ? TU OSES TRAITER DE BLASPHEMATOIRE MA CHANSON ? ESPECE DE FILS DE LOPEEEETTE »

    Et la jeune Llewelyn, en grande dame, leva son poing droit et l’approcha dangereusement de la figure de la figure de blaireau d’Edgar, avant de se souvenir de la raison principale de sa venue. S’excuser Lee et non l’obliger à prendre RDV à St Mangouste. S’excuser Lee, souviens-toi de ça !

    « Ah ouais merde, je suis sensé m’excuser. Bref. Edgar Beurretruc, je m’excuse, oui oui je m’excuse moi-même, d’avoir perdu mon temps si cher à m’intéresser à ta mièvre existence et à essayer de faire bouger un petit peu les choses dans ta vie pour qu’elle ait la chance d’être moins morne et ennuyeuse. Et puis, une petite baignade, ça ne fait de mal à personne et puis, tu avais surement besoin de te laver, c’est grave. Je suis certaine que ta dernière douche remonte au Moyen-âge. »

    C’était ça, ce qu’on pouvait tout bonnement appeler des excuses What a Face

    « Néanmoins, je suis vraiment désolé … pour les petites bêtes : puces, poux et autres animaliers, qui avaient élus domicile dans ta crinière de jaunâtre. Je suis désolé de leur avoir fait peur en les plongeant soudainement dans l’eau, depuis le temps qu’il n’avait pas fait la rencontre d’une molécule dH2O, ça devrait être traumatisant, comme expérience, pour eux. »

    Lee lança un regard vers Liam ayant déjà une idée de vengeance en tête. Une vengeance digne de son nom de Skellig o/



Spoiler:
 


Dernière édition par Llewelyn M. Skellig le Mar 5 Juin - 22:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Sam 19 Mai - 17:46

Le membre 'Llewelyn M. Skellig' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Liam J. Harrison
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 52


Feuille de personnage
Gallions: 197
Points de Magie: 8

MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Dim 20 Mai - 11:14

    Si Liam pouvait être un peu débile sur les bords, il n'en était pas naïf pour attend et c'est pour cela qu'il ne risquait pas de se faire avoir par la jeune Serpentarde. Ben ouais, parce que deux gages pourris de suite c'était pas son trip et que si la demoiselle elle mettait pas main à la pate très très vite alors il allait complètement se faire écraser par la blondinette. Il fallait sa remettre à la place et très vite. D'ailleurs, il avait bien sur une idée de gage qui ferait rager la jeune fille et lui faire risquer quelques points à sa maisons mais généralement, elle était rusée et si ça la faisait bel et bien rageait elle réussissait souvent à éviter les conséquences de ses actes. Mais Liam avait remarqué que c'était un don inné des Serpentards de fuir devant le danger, il avait même essayé plusieurs fois de mettre son amie au pied du mur mais jamais ça n'avait vraiment marché.. Dommage d'ailleurs. En tout cas, Lee semblait agacée de voir que Liam ne se laissait pas faire. Hé oui, si mademoiselle pouvait claquer des doigts pour que l'autre Pryde lui mange dans la main bhen avec Liam fallait pas rêver. Parce que Lee, mine de rien, c'était une fille. Et les filles, c'est fourbe.

    Bien sûr, lorsqu'il exposa son défi à la jeune Serpentarde, la paaaaaaaaaauvre Miss Skellig était outrée. Oui, oui, la grande, fabuleuse et admirable Llewelyn devrait aller s'excuser publiquement au desesperant Edgar desespoir. Et Liam assit sur son banc pourrait se délecter de se magnifique spetacle. D'ailleurs Liam jeta un coup d'oeil à droite, à gauche.. Y'avait pas la frangine de son pote Léandre ? Celle qui se trimballe toujours avec une caméra ? Ben ouais tant qu'a faire ça serait plus que cool de pouvoir revisionner ça dans la salle co avec tout le monde. Ou dans la grande salle à l'heure du déjeuner ? Ou bien seul, en cas de petite déprime pour se chopper un bon fou rire. Non ? Ben non elle était pas là.. Ah c'est nanas.. Jamais là le peu qu'on voudrait les voir. La blondinette n'hésita pas à montrer son mécontentement et lorsqu'elle demanda si elle devait aussi coucher avec un phoque Liam grimaça et sentit le rouge lui monter un peu aux joues. Oui, oui.. Avec Liam les mots sexe, baiser, coucher, s'accoupler, coïter sont complètement proscrits. Il préféra ne rien dire conçernant le phoque mais répondit :

    - Le p'tit Lion est impatient de voir ça.

    Et sur ce le blond passa une main dans sa nuque et s'adossa au banc en mode "Vasy-, je mate". Pas Lee hein ! Ni Edgar d'ailleurs ! Mais la magnifique scène qui allait se passer devant ses beaux yeux. Lee tenta même de lancer un sonorus. Qui ne réussit pas Dieu merci parce que l'entendre chanter "Un chaudron ça bouille énormément" bhen c'était mieux que ce soit à voix normale parce que sinon le temps aurait vite mais alors très vite tourné. Liam qui avait mit une main sur son visage en secouant la tête et en ricanant genre "J'l'a connait pas, qui est cette folle ?" se retenait de rire et il réussit à se calmer au moment ou Edgar trempé jusqu'aux os lança que Lee était blasphématoire. Bon, Liam savait pas ce que ça voulait dire mais peu importe, ça devait pas être cool parce que Lee se mit à hurler..

    Heyy... C'était pas ça le deal. Liam allait lui rappeler le défi lorsqu'elle se rendit compte de sa gaffe et se mit à s'excuser. Si au début Liam s'écroula de rire il s''arrêta net. C'était lui où elle s'excusait à l'eau de la fontaine et a la faune intérieur de ce cher Edgar. Liam fit une moue agacé en l'écoutant. C'était pas du tout juste du tout quoi. Il avait demandé qu'elle s'excuse en vrai et le pauvre Edgar était en contraire encore plus enfoncé. Liam ne put s'empêcher de dire qu'elle avait encore réussit à l'avoir. A la relouuuuu ! C'était bien une nana de Serpentard elle. Le blondinet nota d'être plus précis dans sa formulation la prochaine fois. Par contre quand il vit le regard de la Serpentarde le jeune homme ne put s'empêcher de se dire que le prochain gage se serait sa fête. Il lui fit signe de revenir vers lui ( benh ouais, il était bien sur son banc lui ! Bouge femme ! o/ ).

    - Pwahh.. Moyen hein. J'avais pas trop demandé ça. Bon, aller, lance toi t'en crève d'envie !

    Il allait regretter ces paroles. Il allait regretter ces paroles. Il allait regretter ces paroles. Il allait regretter ces paroles. Il allait regretter ces paroles. Il allait regretter ces paroles. Il allait regretter ces paroles. Il allait regretter ces paroles. Il allait regretter ces paroles. .. Non.. Plus que ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Mer 23 Mai - 16:07

    Je ne fais que passer ~


    Dimanche après midi, 16 h. Amaranth Arcker se baladait dans le parc, sa camera qui ne servait à rien armée sur l’épaule. Zora la grenouille se trouvait perchée dessus. Cette dernière faisait une rudement bonne assistante, trouvait Amaranth.
    Durant une bonne partie de l’après-midi, la jeune fille s’était amusée à observer son monde à travers le petit hublot de son engin, espionnant les faits et gestes de ses camarades. Son passe-temps favoris, entre autre bien entendu ! Hélas, les habitants de Poudlard n’étaient pas spécialement en forme aujourd’hui. Elle avait juste aperçu Monroe qui priait agenouillé près d’un arbre dans le parc, franchement tout le monde s’en tapait le coquillard de ça… Donc, rien de vraiment intéressant à se mettre sous la dent. En même temps, Amaranth n’avait pas fouiné dans le parc très en profondeur ! Depuis les derniers weekend la demoiselle avait la frousse de s’aventurer seule trop loin dans le parc. Remettre les pieds au potager, pour encore se faire attaquer par des hiboux tarés, merci bien ! Risquer de se faire attraper par la brume… on repassera, quant aux serres… elle en faisait encore des cauchemars chaque veille de cours de botanique ! Ouh, que Poudlard devenait un environnement hostile pour la poufsouffle ! Brrr !

    Enfin ça n’allait pas l’empêcher de se promener non plus… Amaranth avait besoin de prendre l’air, avec tous ces grands dadets qui polluaient la salle commune, c’était atroce ! Puisqu’elle ne trouvait rien ni personne de rigolo à espionner, Ama quitta les abords du parc pour rejoindre le château, par la cour extérieure. Elle irait poser sa caméra, chercher Zangar dans son dortoir, le crapaud avait préféré rester à buller dans son bocal plutôt que de sortir avec elle et Zora. Ensuite, elle ratisserait les étages du château en espérant ne pas se faire piéger dans le couloir pluvieux, pour trouver sa grande copine (seule et unique, aussi, mais pas des moindres !) Amaryllis Royston ! En voilà un plan qui était fabuleux !

    Amaranth approchait de la coure extérieure, quand dans son viseur se dessina la silhouette sombre d’Edgar Buttercup, son aîné et camarade de maison.
    « Bonjour Edgar. Tu es trempé… » l’accueillit-elle en haussant sa camera pour planter l’objectif sous son nez. Il avait la mine sombre, le pauvre.
    « Je suis outré ! On m’a poussé ! C’est scandaleux, attention, je risque de me montrer injurieux !
    - Oh ! Cruelle fatalité ! Qu’as-tu donc fais à Dame Fortune, pour qu’elle t’en tienne rancune ? » Elle avait parlé d’un ton neutre au possible, mais il ouvrit tout de même de grands yeux ronds étonnés dans sa direction.
    « Ce sont eux ! » Il montra Liam et Llewelyn du doigt, le rouge et la verte semblaient comploter. « Les misérables pouilleux qui m’ont poussé ! Merci de compatir, ça me fait plaisir !
    - Ah ouais. Bon ben, au revoir Edgar ! »
    Amaranth le dépassa en haussant les épaules. Effectivement, elle était du genre compatissant, comme gamine…

    Elle atterrit quelques minutes plus tard dans la salle commune, puis dix minutes après repartit dans les couloirs du château, avec ses deux batraciens sur l’épaule en quête de sa petite complice bleue et bronze.

_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Llewelyn M. Skellig
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 276


Feuille de personnage
Gallions: 198
Points de Magie: 160

MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Sam 26 Mai - 11:17

    Ton incruste Ama Bulle
    Enjooooooy *.*


    En partant du principe que le Harrison n’était pas aussi imbécile que sa chevelure de blondinet et son visage niais de bisounours laissaient croire aux autres, ce n’était pas demain la veille que ce jeune homme réussira à la berner ou à la faire attraper, elle, digne descendante de l’honorable lignée des Skellig et fière de l’être. Elle se demandait même pourquoi Liam s’acharnait-il autant à lui des crasses, en tout esprit d’amicalité bien sûr, alors que son travail sentait l’amateur à plein nez. Il était bien évident que le combat était déloyal. Lee avait à son actif, dix-sept longues et belles années de bitchage intensives. Même pendant son séjour prolongé de neuf mois dans le ventre de Mère, Lee jouait du trampoline sur l’utérus de la pauvre Akasha (sa môman), tout en tirant de toutes ses forces sur le cordon ombilical, et ce « juste pour s’amuser ». Et puis, tout au long de son existence, elle s’était faite une joie de semer la zizanie sur son passage et de créer le bordel dans la vie des autres. C’était bien plus qu’une activité ou un passe-temps, c’était devenu une passion.

    Lee jeta un coup d’œil à Liam sur son banc et sourit intérieurement ET extérieurement de toutes ses forces. Elle venait d’échapper à toute punition et/ou conséquence à son acte et avec grand art, s’il vous plait. Elle avait même réussi à garder sa dignité et sa fierté intacte. La jeune Skellig prit la direction du Gryffondor, tout en réfléchissant à son prochain Cap ou pas. Il fallait qu’elle marque cette fois-ci le jeu et lui montrer à quel point il était bien dangereux de se frotter à une Serpentarde et peut-être l’inciter par la même occasion à lui lancer des défis beaucoup plus compliqué à exécuter que Lee puisse se taper un peu la honte en public et péter les plombs toussa toussa. Néanmoins, le pauvre petit lion devait être dépité. Mais bon, règle n°1 : « Toujours être extrêmement précis dans l’énonciation de tout défi, sinon ce défi pourrait même se retourner contre soi-même ». Donc voilà quoi, c’était de sa faute. Et puis de toute façon, Llewelyn allait lui montrer le bon exemple à suivre en formulant tellement bien son Cap qu’il ne pourra faire autrement pour garder le mot « Courage » planant au-dessus des Gryffondors que d’exécuter ses envies. Bwhahahaha, la vie est belle, vous ne trouvez pas ? *.*

    Arrivée à destination, elle se mit à faire une sorte de danse de la joie. Vous savez, lorsqu’une personne manifestait son bonheur en faisant des moulinets circulaires avec son bassin, et en synchronisant le tout avec ses poings serrés et écartant et agenouillant légèrement les jambes. Après dix secondes d’exercice, elle reprit le contrôle de son corps et essuya les remarques grisantes de son « poto » sur sa façon de mener à bien ses défis. Lee s’affala de manière supra gracieuse sur le banc (à la manière d’un hippopotame s’enroulant dans la boue quoi) et adressa un sourire étincelant Colgate à son voisin pour enfoncer le couteau de cuisine dans la minuscule plaie de frustration dans le ventre du petit lion.

    « Que … quoi, tu as un problème avec ma manière de présenter des excuses ? Et puis, je me suis exactement excusé de ce que j’ai fait, alors no comment. Bref, t’es bien sur d’être prêt à encaisser ? Ton petit cœur de lionceau pourrait lâcher prise sous le choc, tu sais ? Cap ou pas cap de … »

    Cinq minuscules secondes de silence pour mettre geeenre l’ambiance.

    « d’aller rouler une pelle à Edgar Buttercup en personne, là maintenant, tout de suite et en public. »

    ‘ttendez, ‘ttendez, imaginez que Liam aille vraiment se chercher une pelle et la lui roule sur la tête à ce pauvre blaireau. Ainsi pour éviter une quelconque incompréhension au niveau du vocabulaire ou autre, Lee ajouta : « Et par rouler une pelle, je signifie embrasser Edgy sur la bouche de façon assez langoureuse et sensuelle, tout de suite, alors qu’il est encore dans la fontaine et afin que tout le monde puisse vous voir. »

    Elle se leva, mit debout Liam, et posa sa main sur son épaule de la façon d’un mentor, encore plus souriante que tout à l’heure :
    « Tu sais Liam, tu devrais prendre ça comme une sorte de … cadeau. Tu cries à longueur de temps que les filles t’insupporte, te font chier, tatati tatata. Et bien, je t’offre le moyen simple de t’épanouir différement, sans entrer en contact avec tout spécimen féminin. »

    Et elle donna une petite tape au zoli postérieur de Liam.

    « Bon allez hop file et sauve l’honneur des Gryffondors et l’estime que j’ai en eux. Allez oiseau, prend ton envooooooool. »

    Qu’on me file des popcoooooooooooooorns *o*


Dernière édition par Llewelyn M. Skellig le Mar 5 Juin - 21:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ryan A. Fowler
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 837


Feuille de personnage
Gallions: 14
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Sam 26 Mai - 15:13

Incruste n°2 !

    Les dimanches après-midi ! Ils sont particulièrement sympa, ça permet de se libérer l'esprit avant de recommencer une nouvelle semaine de cours intensive ! Bref ! Qu'il est bien d'en profiter !
    En plus, Ryan avait chopé Martin une heure plus tôt et maintenant ils palabraient et comparé à voix basse ce qui semblaient être leur livre de botanique.
    De temps en temps, ils soupiraient et commentaient des trucs du genre « Pourquoi ont en a pas des comme ça à Poudlard » ou « Je l'étudierai bien en détail celle-là ! ». Botruc ? Tentacula Vénéneuse ?
    Mouahahahahahhah ! Genre ces deux mecs immatures allaient bosser leur botanique ? Vous y croyez ! Ils comparaient les derniers numéro de Play Girl's Wizard Magazine en fait ! Bah quoi ? Y a pas de mal à saluer la beauté sauvage de charmantes demoiselles ! En plus c'était mieux que la version moldu, là, il y avait des clins d’œil, des déhancher, des gestes de la main qui disait «  Viens me voir mon lapin ! »... Grrrr, que c'était émoustillant !
    Oui, les dimanches, ça permettait de décompresser. Sauf qu'ils parlaient pas trop fort. Il y avait la préfète relou de leur chère maison, Branstone. Elle faisait des colliers avec des perles en sucres... Elle ne comprendrait pas la subtilité de la conversations des deux mâles. Puis vu la grosse chieuse que c'était, elle serait capable de confisquer leur bible mensuel pour les refiler à Monroe ! Autant dire qu'ils prendrait une sacrée saucée... Si l'on puis dire UU Vu à quel point ce prof était aussi coincé que Branstone.
    D'ailleurs cette dernière venait de casser la tranquillité de la salle commune en hurlant à tors et à travers si quelqu'un ne voulait pas aller se balader avec elle... Plutôt crever ! Heureusement qu'Amaranth arriva à ce moment-là. Du coup Martin et Ryan n'eurent pas à refuser ! Esquive !

    " Enh ! Ama-choupi tu veux un collier, regarde j'en ai fait un violet comme le nounours sur ton tee-shirt ! Mais... pourquoi il a un pieu dans le coeur ton nounours ? Il doit avoir mal il saigne ! Bref tu viens dans la cour avec moi ? On pourrait tresser tes cheveux *___* ?! " Bye Elrik

    Et la remarque d'Ama qui ne tarda pas, faisant sourire le 7° année.

    " Non mais t'es pas un peu cinglée ?! Tu m'as bien regarder ?! Plutôt me planter le pieu de mon nounours dans l'estomac ! Tu ne touches pas à mes cheveux ! Je ne les ai pas lavés depuis deux semaines d'abord, ils sont plein de poux ! Et en parlant de poux, je n'irais pas dans la cours extérieure, si j'étais toi... Il y a cette Serpentard, là Skellig qui hurle tout le temps, qui noie les poufsouffle dans la fontaine là-bas. Edgar y a eu droit déjà ! Même qu'elle a asservi un lutin rouge sous son joug... Elle est très forte ! " Bye Elrik

    Ryan salua Amaranth lorsqu'elle passa devant lui puis se tourna vers Martin, encore absorbé par les pages de son magazine. Visiblement, il n'avait pas fais gaffe à la conversation. Toutefois, Ryan ne doutait pas qu'il serait en total accord avec lui !

    Martin ! T'as entendu ? Buttercup c'est fait violenter ?
    ▬ Et alors ? Ca lui donnera de quoi écrire une tragédie !
    Ouais mais par Skellig et un collabo' de Gryffondor ! Faudra que je dise à Léandre de surveiller ses couleurs, ça craint !
    ▬ Carrément ! En plus, c'est nous qui avons l'exclusivité de l'emmerder !
    Ouais mais nous c'est différent ! On est de la même maison !
    ▬ Allez, viens ! Allons défendre nos couleurs !

    Posant leur littérature sur la table aux yeux de tout le monde, ils marchèrent d'un pas énergique vers la cour extérieur ou avez lui le crime. Baguette à la main, ils ralentirent le pas à l'approche de leur destination et sortirent en catimini.
    Gauche, droite, ils avaient repérés les fautifs. Llewelyn Skellig accompagné d'un Gryffondor qu'il ne connaissait que de vu. Façon, il y passerait aussi. On ne s'en prend pas à un Poufsouffle impunément !
    D'ailleurs... L'américain repéra deux trois mecs de sa maison qui assistait à la scène sans broncher ! Les lâches ! En fait, il y avait pas mal de monde aux alentours en tant que spectateur. Cela donna des idées à Ryan... Oui, dans ces cas-là, l'humiliation, était la meilleure des choses à faire.

    Il repéra aussi Buttercup, seul, au désespoir... Comme d'hab quoi ! L'air plus misérable que d'habitude. Ca lui allait bien... Rahhh Ryan ! Concentration ! Action !
    Martin et lui se glissèrent tranquillement non loin de la scène, dans un coin d'ombre, d'ou ils pourraient oeuvrer en paix. Bon que faire.

    On va jouer la carte de l'humiliation ! Si ça t'ennuie pas je prends Skellig... Après ça je sens qu'elle va m'adorer.

    * Et la dernière fois que je l'ai contrarié je m'en suis pas trop mal tiré au final *


    Bon, c'était risqué comme raisonnement. Surtout qu'elle avait accés à son dortoir et qu'elle était capable de venir l'étriper. Façon, Ryan doutait que c'était une adepte de la patience. Une fois son sortilège jeté, c'est sûrement elle qui se jetterait sur une lui, dans une étreinte passionnée de sang...
    Au diable les questions !
    Ryan leva sa baguette visant la blondinette guillerette.

    Animus Bullae !

    Il avait déjà utilisé ce sortilège par le passé, qu'une fois seulement et les résultats n'avaient été guère satisfaisant. Toutefois, si ça marchait, aucun doute que sa victime se taperait une des plus belles humiliation de sa vie. Celui qui avait inventé ce sort devait être un grand comique n'empêche...
    Au moins, il ne cassa pas un vase comme lorsqu'il le lança la première fois. Non, le résultat était pas top mais ça allait. Des grosses bulles roses, bleus, violette s'échappaient des oreilles de Lee, sans que celle-ci ne s'en aperçoivent.
    Sûrement que les regards et les rires qui commençaient à se faire entendre la mettrait sur la voie...



Spoiler:
 


Dernière édition par Ryan A. Fowler le Sam 26 Mai - 16:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Sam 26 Mai - 15:13

Le membre 'Ryan A. Fowler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Liam J. Harrison
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 52


Feuille de personnage
Gallions: 197
Points de Magie: 8

MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Dim 27 Mai - 11:36

    Liam boudait. Enfin.. Il boudait pas comme une gronzesse hein. Il faisait la gueule, genre dégoûté de s'être fait avoir comme un bleu. Faut dire que la petite Verte avait fait la maligne et que Liam ne put que tirer la tronche d'avantage lorsqu'elle fit sa petite danse de la réussite. Croisant ses bras musclés (ou pas) sur son torse fuselé (toujours ou pas..) le blond de Gryffondor fit rapidement comprendre à son amie qu'il était agaçé et qu'elle ne s'entirerait pas comme ça. Non mais foi de Harrison ça ne se passera pas comme ça. Vraiment pas. D'ailleurs le jeune homme était déjà entrain de chercher ce qu'il pourrait demander de faire à la vipère. Un truc bien horrible, bien humiliant et qu'elle ne pourrait pas esquiver grâce à une pirouette comme elle venait de le faire. En tout cas, la blonde était fière d'elle ce qui n'aidait pas le Gryffondor à oublier comme il s'était fait avoir. Quand elle se laissa tomber sur le banc le jeune homme ne put s'empêcher de grogner. Putain, elle était pas drôle quand elle faisait ça !

    La blondinette protesta. Geeeeeeeeeeenre, elle avait vraiment remplit tout le contrat.. Bon d'accord, officiellement oui. Mais officieusement c'était pas du tout mais alors PAS DU TOUT ce que le blond avait voulu d'elle. Non mais franchement, c'était même pas de vraies excuses. Et puis voila la petite Arcker qui arrivait.. Dingue ça ! Elle avait CINQ minutes de retard. Comme quoi les nanas c'était vraiment pas fiable. Ni Lee, ni la petite soeur de Léandre. Et puis.. Non.. Même si elle avait été à l'heure il n'y aurait rien eut de particulier à filmer puisque la blonde qui lui servait d'amie ne s'était même pas sentie humiliée. Ca craint du boudin tout ça. Il allait finir par se trouver un truc comme Arcker pour filmer aussi. Comme ça le jour où il réussirait à foutre Skellig dans la merdouillasse alors là, il serait le plus heureux du monde o/. Liam reporta son attention sur la septième année qui était sur le point de lui revelé son prochain défi :

    - Vas-y, lâche toi.. Franchement, si t'arrives a t'en tirer comme ça je vois pas pourquoi je ferais pas la même hein !

    Puis a l'énonciation du gage, la rouge devint.. Blanc. Blanc comme un linge. Avec un regard éberlué. Elle était sérieuse là ? Vraiment sérieuse ? Non mais elle croyait VRAIMENT qu'il allait rouler un patin à Buttercup ? Non mais attendez.. Déjà que le petit bisou de la verte avant-hier c'était tout juste vomitif (quoi que pas seulement mais ça, c'est refoulé profond) alors aller embrasser quelqu'un avec la langue ? Et un garçon en PLUS ? Putain de merde, elle avait bu quoi au petit déj la blondasse là ? Il était hors de question qu'il fasse ça..

    - Hééééé.. T'es supra-malade de la cervelle ? Ou quoi ? Naaaaaaan, c'est dégueulasse ! J'suis pas comme toi hein, j'embrasse pas tout ce qui bouge et puis..

    Bon, primo notez qu'il avait dit embrasse et pas couche. C'était déjà gentil hein ! Et puis.. là.. Il venait d'avoir une idée. Rouler une pelle hein ? Il devait bien y avoir une pelle dans l'ancienne cabane du garde chasse non ? Mais ouiiiiiiii ! Bien sûreuh ! Liam ouvrit la bouche pour finalement accepter lorsque la blonde révisa aussitôt les termes du contrats. Au mot "embrasser" et "sensuelle" le blond vira au blanc de nouveau, puis au vert. BEURRRRRRRRRK !

    - Putaain Lee ! J'te deteste ? Tu le sais ça ? Un cadeau tu parles ! Fille ou garçon, c'est dégueulasse de mélanger sa salive.. Je sais même pas ce qu'il a mangé ce matin.. T'imagine il a mangé des morceaux de strangulot .. ?

    Et puis vint le drâme. Enfin.. Oui et non. Voir un Poufsouffle débarquer et balancer un sort sur Lee qui eut aussitôt des bulles qui sortaient de ces oreilles c'était drôle, chose pourquoi le blond se mit à rire bêtement. Et puis en plus de ça, ça allait peut être lui faire esquiver le roulage de patin. Ouaaais ! Merci mec o/ ! Mais aufaite.. Hé .. Pourquoi il attaque Lee comme ça hein ? Aussitôt le blond arrêta de rire et fronça les sourcils (j'comprend rien mode on).C'était un septième année. Il ne se souvenait plus de son nom mais c'était un pote à martin et d'ailleurs, Martin il était juste à côté, lui aussi il riait..

    - Wowo, il t'arrive quoi toi ?

    Liam se tourna aussitôt vers son bro et le checka :

    - Yo mec ! Il se sent plus ton pote ou quoi ? c'est pour Buttercup ? Il est con parce que c'est moi qu'il l'ai foutu dans l'eau. Et puis c'est un peu saint mangouste qui se fout de la charité nan ? En plus il est un peu suicidaire ou bien il connaît pas Llewelyn.. Elle va lui arracher la tête. Vrai.

    Ho et puis après tout, c'était son blêm nan ? Ben si ! Apportez les kitkatballs et du popcorn pour mon poto !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Llewelyn M. Skellig
Beware Our Sting
Beware Our Sting


Messages : 276


Feuille de personnage
Gallions: 198
Points de Magie: 160

MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Mar 5 Juin - 23:41

    Lorsque Lee lâcha la bombe intergalactique, alias son défi de la mort qui tuait grave son assassin et qui signait à coup sûr l’exécution de la vie sociale de son pote Liam, la jeune Skellig ressentait d’immenses ondes de fierté parcourir sa peau et ressortir vers le monde extérieur. La vengeance que son esprit diabolique, ainsi que son esprit sadique et pervers, venaient de concocter dans un laps de temps aussi restreint était juste parfaitement réfléchie. Elle venait en une seule phrase de modéliser tout ce que le jeune Gryffondor haïssait le plus au monde. Ainsi, Llewelyn aurait contribué à la rumeur la plus … sublimissime de toute l’histoire de Poupou : Liam Harrison en gay. Et depuis toute petite, la Skellig adorait semer une jolie pagaille là où elle avait l’honneur dans mettre les pieds. Et si le lionceau accomplissait ce qu’elle lui ordonna gentiment demandé d’accomplir, elle allait être complètement servie question foutage de bordel. Hum, des fois, Lee s’aimait vraiment trop, elle et sa façon de pensée. *.*

    Et puis, rien que la possibilité de voir la tête du jeune Harrison lorsqu’elle avait prononcé son « Cap ou pas cap » était en soi, une récompense conséquente. Elle pourrait se repasser ce moment dans sa cervelle à chaque fois qu’elle choperait le blues pour une raison ou pour une autre. Elle n’était pas juste belle à l’extrême la vie !

    Lee s’apprêtait à lui faire remarquer l’incrédule figure qu’il présentait au monde en ce moment même avec un début de : « Wesh Liam, on dirait que tu viens de … » lorsque Liam lui explosa de rire à la figure.
    Mais eeeeuh … pourquoi il rigolait comme ça le Harrison ? -.-
    Elle avait de la morve qui coulait du nez, c’était ça … Ou bien, une énorme pustule venait de subitement pousser sur ce même nez, pour compléter la parfaite panoplie de la sorcière méchante qui surkiffait voler sur des balais volants. Oh mieux. Il venait d’apercevoir son propre reflet dans les pupilles de la jeune fille et se foutait de sa propre tronche. Surement ça.

    « T’essaies de noyer ton chagrin dans le rire, c’est ça ? »

    Que … quoi ? Mais il lui arrivait rien à elle. Si vous vouliez savoir, elle se sentait particulièrement bien. Elle avait réussi à se trouver une occupation passionnante, réussissait à foutre le bordel dans son entourage, et à s’amuser comme une p’tite folle … à sa façon. Donc, il ne lui arrivait absolument rien. Alors pourquoi son poto lui demandait si tout allait bien ? Hum, très bizarre toussa.

    « Qu’est ce que tu racontes toi aussi ? C’est Edgy qui te fait tourner la tête, c’est … TU ME REGARDES DANS LES YEUX A LA FIN. »

    Bah ouais quoi, depuis qu’elle s’était mise à lui parler, le type n’arrêtait pas de lui regarder le haut de son crâne et non ses yeux ou ses seins.
    Mécaniquement, Lee se toucha le haut du crâne et … creva une bulle qui se cracha sur ses cheveux.

    « MAIS QU’EST-CE QUI SE PASSE BORDEL DE KRAKEN ? »

    Il fallut à la jeune fille trente secondes, de clignement d’œil intensif pour enfin mettre les choses en ordre dans sa petite cervelle : Ryan, fanatique des armoires en bois, venait de lui lancer un sort qui lui faisait sortir des bulles des … oreilles. Ce même Pouffy qu’elle avait embrassé dans le parc après une prise de tête. Il était posté avec un autre Pouffy, qui lui était un ex à elle et un très bon pote à Martin. Hum. Récapitulatif : CE TROU D’HIPOPOGRIFFE VENAIT DE LUI BALANCER UN FOUTU SORT SUR ELLE !

    « NON MAIS T’ES SERIEUX LA ? »
    Lee. Hallucinait. Grave. Sa. Race. Les. Martiens.
    Et c’est à ce moment même qu’Harrison fila le bonjour à Holmes.
    « Je rêve où tu t’es mis à sympathiser avec l’ennemi toi aussi. HARRISON. »

    Juste ensuite, Lee pointa du doigt le Ryan en question. « J’espère pour toi que tu as déjà écrit ton testament. Parce que t’es un homme mort, Ryan Fowler. UN HOMME MORT ! »

    Et Lee fila à la poursuite du Fowler en question, en hurlant comme pas possible, suivie de toute une horde de bulles multicolores *o*
    Direction : le Parc.

    Lee quitte le RP avec Ryan o/ Vous pouvez clore le sujet ou le continuer, comme vous voulez ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Martin I. Holmes
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 181


Feuille de personnage
Gallions: 339
Points de Magie: 70

MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Ven 8 Juin - 18:27

    Tout s’était enchaîné très rapidement. Ryan et lui qui s’instruisaient devant des magazines extrêmement intellectuels, Amaranth Arcker qui était entrée dans leur salle commune comme une tornade furibonde, Eleanor qui avait tenté de l’entraîner avec elle pour des expériences capillaires et en avait eu pour ses frais, niveau amabilité, l’information comme quoi Edgar était en train de se faire victimiser par deux élèves de Poudlard -une vipère blonde bien connue des services du château o/ et un rouge&or qu’elle avait apparemment asservi @.@-, Ryan qui avait décidé de lui venir en aide... Oui, les évènements s’étaient enchaîné à la vitesse d’une course de Chocobo, et en deux temps trois mouvements, Martin et Ryan avaient débarqué dans la cour pour sauver un Edgar Buttercup en détresse, tels les deux Mâles virils et courageux qu’ils étaient !! \o/

    Ils n’avaient pas tardé à repérer leurs cibles ! Il fallait dire que mademoiselle Llewelyn Skellig et monsieur Liam Hardisson n’étaient pas vraiment des monstres de discrétion... Edgar s’égosillait dans son coin, trempé, et Martin leva le pouce dans sa direction en lui adressant un clin d’oeil, persuadé qu’il serait ra-vi de savoir que deux de ses condisciples étaient désormais sur le coup. Ce qui ne parut pas émouvoir plus que ça le poète en herbe, trop occupé à hurler son désespoir avec des rimes croisées. Ingrat è.é Heureusement que ses potes ne l’étaient pas, eux !

    D’ailleurs, Ryan s’était déjà occupé de leur cible blonde ! Hoho, quelles étaient ces jolies bubulles qui s’échappaient de ses délicates oreilles ?

    “Oh weeeesh, bien joué mec !” lança gaiement Martin, imitant les élèves environnants qui s’étaient mis à glousser en voyant Lee Skellig et les bulles qui flottaient désormais autour de son visage. “Elle est encore plus jolie comme ça !” ajouta-t-il, tandis que la demoiselle se mettait à s’égosiller, faisant profiter à tout l’extérieur du château de son mélodieux et agréable brin de voix.

    Il salua Liam sans cesser de ricaner avec une grâce de phacochère aviné, et mit plusieurs secondes à analyser pleinement le sens de ses paroles (le temps que ça percute son cerveau, que deux neurones entrent en contact, toussa, c’était pas toujours évident o/). Et il y eut soudainement un petit “tilt” quelque part dans le petit tas palpitant et hilare qui lui servait de cervelle.

    “Yo Liam ! C’est vrai, c’est toi qui a mis Edgar dans l’eau ?”

    Martin coula un regard en direction du Poufsouffle qui continuait de se trémousser et de vociférer dans son coin, seul et oublié de tous, et un léger sourire naquit sur ses lèvres.

    “Désolé mec, j’te surkiffe mais Edgarounet est notre pote, et on ne touche pas impunément à nos potes, hein Ryan ? Ryaaan ?? ... Oh, il est déjà parti gambader avec Leelee, on peut dire qu’ils ne perdent pas leur temps eux. RYAAAN, ATTENTION À TOI MEC, ELLE EST DU GENRE SAUVAGE CELLE-LÀ !! Bon, tant pis, je te disais donc qu’on ne touche pas impunément à nos potes, et surtout pas à Edgarounet ! Et il y a longtemps que je voulais essayer ce sortilège. Sans rancune, vieux, hein ? Bullabucca !”

    Owiii, ça fonctionnait ! ... Un peu. Une ou deux bulles s’échappèrent des lèvres de Liam, mais c’était déjà ça... Martin repartit dans un grand éclat de rire et ébouriffa (o_O) les cheveux de son pote, heureux d'avoir "vengé" son camarade en détresse.

    “Désolé ! EDGAAAROUNEET, MON AMOUUUR !”

    Et Martin partit en sautillant (o______O) vers Edgar pour le prendre par le bras.
    Blaireau, quelqu’un a dit blaireau ? Là !

    “Après ce que je viens de faire pour toi, tu vas m’en devoir une belle ! T’as pas une soeur, par hasard ?”

    Nous confirmons, quelqu'un a dit blaireau @_@

    “C’est bon, arrête me fusiller du regard comme ça, mec !! Viens plutôt avec moi te sécher, avant d’attraper la mort ! A plus Liam ! A PLUUUS, RYAN ET LEELEE, NE VOUS BÉCOTEZ PAS TROOOP !” (bécoter, quelqu’un a remarqué qu’il n’y a que dans Harry Potter que ce mot est utilisé ? Là !)

    Et sur ces sages paroles, Martin entraîna Edgar avec lui en direction de Poudlard. 
Mission accomplie \o/

    Spoiler:
     

Voilààà, sur cette dernière incruste, vous pouvez clore le sujet!! Héhéhé, désolée Liam, mais c'était cool <3


Dernière édition par Martin I. Holmes le Ven 8 Juin - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    Ven 8 Juin - 18:27

Le membre 'Martin I. Holmes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Je parie que t'es même pas cap en plus .. | Dimanche à 16H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le bal du clos aux lys - j'veux pas y aller tout seul
» Partition mythique [Clos]
» Un matin à la volière... [sujet clos]
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: The Grass is Always Greener :: Cour Extérieure-