Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: [Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley   Dim 13 Mai - 23:34



Zephyr & Hayley
© Never-Utopia

    Hayley marchait d'un pas vif dans l'air frais du soir Londonien. La miss avait passé la soirée à boire avec un ancien collègue de la crêperie de John … à boire jusqu'à plus soif ! Elle n'était donc plus parfaitement elle même lorsqu'elle passa, franchement chancelante, la porte du bar. Le vent frais sur son visage lui fit du bien et un instant, la blondinette repris ses pensées. Oui, voilà. Hayley, ça, c'était son prénom, et elle devait rentrer chez elle. Tant qu'elle ne perdait pas de vue ces deux idées essentielles … tout irait bien. Ou presque. Ou pas, quoi o/ Son ex-collègue la salua quelques mètres plus loin, déposant une grande claque dans son dos en guise d'au revoir. Hayley grogna. Héééé, elle était pas un mec ! Elle était une jeune femme douce et délicate, nom d'un troll des montagne au pouvoir beurk Berzerk ... ! On ne la saluait pas d'une claque sur l'épaule … Claque qui n'aida pas l'équilibre chancelant de la demoiselle qui se retint de justesse au mur le plus proche, évitant de la sorte de se ramasser comme une vielle chose sur les pavés humides et sales de Londres.

    - Vas chier, du con ! lança la douce et délicate demoiselle au vide. Au loin, un éclat de rire retenti et Hayley grogna. Bordel … elle marchait pas droit, elle était seule pas très loin du Chaudron Baveur – et donc pas très loin de chez elle, elle habitait dans une rue voisine, à deux minutes à pied de là … toujours fallait-il retrouver la rue – elle avait le cerveau imbibé de vodka violette (kassdédi) et … et elle devait retrouver son chemin. Bordel, fais chier, merde quoi … Chai même plus de quoi on a causé, comme qu'il veut que je retrouve mon adresse, ce con ? Et mes clefs ? Putain …

    Là, je songe très sérieusement à un concours d'injure entre Hayley et Alicia … Un jour, peut être. Bref. Hayley et son ex-clloègue avaient parlé, de façon très originale, de leur vie respective. Hayley lui avait raconté sa recherche d'emploi, restant dans le vague lorsqu'elle baragouina trois mots à propos de cette « petite pâtisserie qui venait d'ouvrir », restant beaucoup moins dans le vague lorsqu'elle avait parlé d'Adem. Son ancien collègue avait sourit en comprenant que le jeune homme lui plaisait. Et puis, innocemment, il avait demandé ce qu'elle faisait d'Emma. Emma ? Hayley avait sursauté. Emma … Ah oui. Elle. Bah … elle avait pas déjà rompu ? Ah bah … Ah bah non. Salut, moi c'est Hayley, je suis grave au courant de ce qui se passe dans ma vie ! Un instant, Hayley releva les yeux pour voir un peu ou elle était … ah, bah, l'entrée du chaudron baveur, en face ! Parfait ! Au piiiiiire, elle pourrait toujours y aller, si elle ne retrouvait pas son appartement ! Ouais, ou pas. Ma puce, tu es tellement beurrée, il te faudrait un sortilège de dissipation d'ivresse de groupe ; pour que ça passe ! Bonjour la gueule de bois demain mat... attendez … Un instant, la demoiselle eut un éclair de lucidité (ou pas). Cette chevelure blonde, cette silhouette fine, si attirante, si séduisante … Emma ! Hé mais … « Ah mais oui, on en a parlé … Faut que je lui dise qu'on a rompu. » Ni une ni deux, Hayley traversa la route en courant, évitant par miracle un automobiliste mécontent qui klaxonna un grand coup en voyant la demoiselle ivre traverser sous ses phares.

    - Hé, Emma ! Attends moi ! C'est … Ah non ma puce, évites de trébucher sur tes pieds ! Hayley se rattrapa rapidement. Un nouveau courant d'air frais l'aida à se remettre un petit peu les idées en place. C'est Hayley. Ouais donc … Tu vas bien ? Aaaah, je suis contente de te voir !

    Pas très délicatement, Hayley s'approcha de celle qu'elle pensait être Emma, l'embrassant un peu trop passionnément pour la saluer. Euh … ma chérie, tu devais pas rompre ?

    - Voilà donc euh … fallait que je te dise qu'on a rompu ! lança Hayley, presque joyeuse.

    C'est bien ma puce. Tu peux faire l'effort de te rendre compte que … tu t'es planté de personne, choupinette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Zéphyr L. Baker
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 60


Feuille de personnage
Gallions: 438
Points de Magie: 15

MessageSujet: Re: [Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley   Lun 14 Mai - 0:41

    Zéphyr se traînait difficilement dans une rue de Londres, étouffant bâillement sur bâillement. Elle se sentait aussi vivante et énergique qu’un poulpe mort et n’avait qu’une hâte : retrouver son lit au Chaudron Baveur, s’enterrer sous sa couette et dormir dix heures d’affilée en rêvant de son glorieux futur en tant que Bâtisseuse magique tellement connue qu’elle serait contrainte de se promener avec une pelle pour se frayer un chemin au milieu de sa horde de fans. Et si quelqu’un pouvait lui apporter une tasse de thé pour le réveil, tout serait parfait ! \o/ Elle avançait donc difficilement dans la rue en plaquant continuellement la main sur sa bouche pour ne pas se décrocher la mâchoire à force de bâiller, ne faisant tourner que deux neurones dans sa tête : celui qui ordonnait à ses pieds de se poser l’un devant l’autre et celui qui était focalisé sur l’image de son lit. Quelle idée, aussi, de vouloir visiter des appartements jusqu’à une heure du matin... si elle n’avait pas eu autant de force dans les bras que s’ils avaient été en mousse, elle se serait donné des gifles !

    Elle en était là dans ses réflexions (ou plutôt son absence de réflexion), lorsque ses yeux se posèrent soudainement sur le Chaudron Baveur, non loin de là. Owi, maison, enfin ! Plus que quelques mètres à effectuer, et elle pourrait rejoindre ses oreillers et sa couette ! Elle accéléra le pas (= passa de la vitesse limace à la vitesse escargot), les yeux rivés sur la poignée de la porte du pub, ignorant la tocarde qui hurlait non loin de là dans la rue... et faillit hurler lorsqu’une jeune femme se dressa soudainement sur sa route. Bwah !! C’était quoi, ça ? Ça avait à peu près son âge, avec des cheveux blonds, et ça puait l’alcool ! Zéphyr voulut la contourner mais n’en eut pas le temps ; déjà, la poivrote se jetait sur ses lèvres et... l’embrassait ????

    ... ... ... Bug. Cerveau momentanément indisponible, nous allons vous rediriger vers un autre hébergeur.

    Zéphyr resta immobile, interdite, incapable de réagir, incapable de respirer. Nom d’un troll qui faisait du laps dance. Une folle était vraiment en train de l’embrasser ? Elle crut renaître lorsqu’elle la relâcha enfin (bwah, de la bave inconnue sur sa langue !), et l’observa sans rien dire tandis qu’elle lui annonçait... qu’elles avaient rompues.
    ...
    OKAY.

    “Mais ça va pas bien là-dedans ? J’ai une tête à m’appeler Emma ? Tocarde ! Retrouve ta morue et roule-lui des pelles si ça te chante, mais fous-moi la paix !” lança très délicatement Zéphyr à l’inconnue (Hayley, apparemment), avec toute l’énergie dont elle était capable (autrement dit, avec une énergie de flan au caramel, youhou, merci la crédibilité). Puis elle s’essuya la bouche et jeta un regard assassin aux lèvres qui venaient de s’écraser contre les siennes. “Maintenant, casse-toi, crevarde, j’aimerais pouvoir rentrer chez moi, histoire de pouvoir me laver la bouche à l’acide. Tu comprends ce que je dis ou pas ? CA-SSE-TO-A !” ajouta-t-elle en surarticulant, comme si elle s'adressait à une arriérée.

    Et pour agrémenter ses aimables paroles, Zéphyr avança les mains en direction des épaules de la blonde pour l’éloigner d’elle, mais elle s’arrêta à mi-chemin, hésitante. Et si cette alcoolique traînait avec elle des maladies bizarres ? On ne savait jamais, elle vivait peut-être dans la rue, elle en avait bien l’air... Il ne valait peut-être mieux pas la toucher... Et puis elle ne savait même pas si c’était une sorcière ou pas ! Même si ça, ça ne changeait pas grand-chose... sauf si elle aussi dormait au Chaudron Baveur. Naaaaan ! Plutôt embrasser un strangulot que de supporter cette folle sur son trajet ! (trajet de deux mètres, okay, mais là n’était pas la question !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: Re: [Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley   Lun 21 Mai - 13:55

    Bof. Emma devait pas être contente, elle réagissait même pas à son baiser, euuh ._. Pour un peu, Hayley en aurait chouiné. C'était quand même elle, Emma, qui l'avait presque forcé à commencer cette étrange relation – qui n'était pas pour déplaire à Hayley, certes – alors si maintenant, elle ne faisait même plus l'effort de répondre à ses baisers … Pff. Au fond d'elle, Hayley savait très bien qu'elle était très légèrement déchirée. Elle savait aussi que le lendemain, elle allait amèrement regretter d'avoir autant bu … mais dans l'immédiat, rien ne comptait. D'accord, elle ne devait pas sentir très bon, avec tout cet alcool qu'elle avait ingurgité mais jusque là, ça n'avait jamais dérangée Emma … Et voilà que cette dernière la repoussait ! Ho, ho … comment ça, elle avait une tête à s'appeler Emma, peut être ? Bah … ouais ! Normal non ? C'était son prénom … Hayley eut un rire franchement ridicule. Peut être qu'Emma aussi, avait bu ? Ah bah … ça allait pas être simple de rompre, dans ce cas là !

    - Nan, nan, attends … tu comprend pas, j'crois … Cherche pas ma belle, c'est toi qui comprend pas. Bien sur que t'as une tête à t'appeler Emma, c'est ton prénom, hé, banane ! Nan mais, t'as bu ou quoi ? C'est l’hôpital qui se fou de la charité, là ! Tu pourrais faire un effort pour t'en souvenir, sérieux … Ah, tu m'déçois, là.

    Chut ma puce. Arrêtes-toi là, fermes-là et rentre chez toi, d'accord ? Si seulement ! Ce n'était pas du tout dans les intentions d'Hayley, loin de là ! La demoiselle avait encore des trucs à dire, mais Emma ne lui en laissa pas le temps : déjà, elle se remettait à parler … et elle n'était pas vraiment contente, ça c'était le moins que l'on puisse dire ! Déjà, Hayley aimait pas quand son amoureuse – avec qui elle voulait rompre, certes, mais bon – lui disait de se casser. Ce n'était arrivé qu'une fois, et la rage qui s'était emparée d'Emma ce jour là avait terrifié une Hayley qui l'avait prit au mot : trois jours plus tard, elle vivait dans le studio qu'elle n'avait, depuis, pas quitté. Et puis d'abord …

    - Chui pas une crevarde, ho. C'est pas parce que j'ai un peu bu que tu peux me dire ça, hein, Emma. T'es pas cool, d'abord. avança en tâtonnant légèrement Hayley, s'adossant contre le mur. Oulala, ça tournait … Et voilà qu'Emma voulait la pousser ! Y'avait pas à chercher plus loin : quelque chose clochait. Son amie ne s'était qu'une seule fois énervée de la sorte et Hayley savait qu'elle n'était pas prête de le refaire. Soit Emma allait vraiment mal, soit … soit Hayley ne savait pas. Tout ce qui était sur, c'est qu'elle était pas trop trop contente … et qu'elle avait besoin de boire de l'eau, tout à coup. Beaucoup d'eau. Ça tournait bien trop, là … Malgré elle, elle rejeta la tête légèrement en arrière, laissant l'air frais balayer son visage. Ce simple petit courant d'air lui fit du bien et un instant, elle crut pouvoir rentrer chez elle sans tomber. Elle reconnaissait les lieux – quand même, elle habitait dans le coin – et savait qu'il lui faudrait repartir sur la droite et marcher pendant une centaine de mètres, environ. Elle était pas sure des distances, hein … La demoiselle se redressa un instant avant de faire quelques pas mal assurés. Attendez … elle oubliait pas un truc, là ? Ah bah si ! Et, tout naturellement, elle reparti en tirant légèrement vers elle le bras d'Emma.

    - Bon, désolée. Je sais que j'aurai … ouuuh, ça tourne … du te dire ça plus tôt, que là, c'était pas vraiment le moment … Mais … attends un peu … Maladroitement, Hayley s'accrocha au pied du lampadaire le plus proche, s’efforçant de ne pas regarder le sol, sans quoi elle allait s'effondrer par terre. Non, elle préféra garder ses yeux fixées droits devant elle tant dis qu'elle cherchait vaguement du regard l'entrée de son appartement. Et puis, quelques secondes plus tard, c'était bon. Ça va mieux. On peut y aller. Bref euh … je sais pas trop quoi te dire, Emma … J'ai juste … rencontré quelqu'un d'autre, tu vois ? Mais euh …

    Faites-la taaiiiiiiire @.@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Zéphyr L. Baker
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 60


Feuille de personnage
Gallions: 438
Points de Magie: 15

MessageSujet: Re: [Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley   Mar 5 Juin - 18:22

    Zéphyr Baker commençait sérieusement à flipper grave sa race.

    La pochtronne rousse (ou blonde ? l’apprentie Bâtisseuse ne parvenait pas déterminer la couleur de ses cheveux, sous la lumière blafarde des lampadaires) (et, surtout, la joueuse n’en avait strictement aucune idée @-@) (c’est l’autre joueuse aussi, qui lui a mis un avatar de bonnasse, mais où elle a les cheveux blonds ET roux è.é) (taggle, on se concentre sur l’action !!!), la pochtronne rousse, donc, tanguait dangereusement devant elle, et Zéphyr commençait à sentir des sueurs froides l’envahir. Et si elle lui vomissait dessus ? Sa veste t_t Ses chaussures t_t son jean t_t Tout serait à nettoyer ! Et si... et si elle s’effondrait sur elle ?? Que devrait-elle faire ? Appeler les secours ? La laisser agoniser dans une flaque d’eau ?? (cette option était étrangement tentante...) L’emmener chez elle et la laisser décuver au fond de sa douche ?

    Mais elle n’eut pas le temps de psychoter bien longtemps ; l’alcoolique interrompit brusquement le flot de ses pensées en baragouinant des paroles sans queue ni tête, et Zéphyr ne put s’empêcher de rétorquer, piquée au vif (malgré l’état de son interlocutrice) :

    “Je refuse qu’une dévergondée bourrée comme un coing me traite de banane !”

    C’est bien, Zéphyr, mais tu sais, elle n’est pas vraiment maîtresse de ses gestes et de ses paroles, et ce n’est pas en exigeant quoi que ce soit que tu obtiendras quelque chose.

    “Et arrête de m’appeler Emma, ça fait call girl, j’ai une tête de call girl ? Je m’appelle Zéphyr Baker.”

    Elle faillit rajouter “enchantée” (par réflexe), mais s’en abstint au dernier moment. On se réveeeeille! Ce n’était pas l’heure de faire connaissance, là ! C’était l’heure de prendre congé de cette folle et de rentrer chez elle pour s’étouffer avec son oreiller et oublier cette soirée particulièrement éprouvante ! è.é
    Mais la psychopathe n’en resta pas là et lui agrippa soudainement le bras, la faisant violemment sursauter. AH ! ELLE L’AVAIT TOUCHÉE !!! SES CELLULES PLEINES D'ALCOOL ENTRAIENT EN CONTACT AVEC LES SIENNES ! ELLES ALLAIENT L'EMPOINSONNER ! MAMAN, SAUVE-MOI !! Zéphyr ferma les paupières, compta jusqu’à cinq en priant de toutes ses forces de flamby pour que tout cela soit un mauvais rêve, puis les rouvrit. Echec, la rousse (créature du diaaable Là !) était toujours cramponnée à son bras, et en plus, elle continuait ses tentatives de communications !! Et elle avait rencontré quelqu’un d’autre, disait-elle ?

    Zéphyr l’observa avec des yeux ronds, trop stupéfaite pour réagir.

    Et la curiosité prit instinctivement le pas sur le reste.

    “T’as rencontré quelqu’un ? Il s’appelle comment ? Je le connais ? Il est beau ? C'est à cause de lui que t'as bu comme un trou ?”

    Mais... mais... mais... POURQUOI ELLE DISAIT ÇA, ELLE ???

    “Enfin non, je m’en bats les steaks, même si j'aimerais bien savoir si je le connais, lâche-moi et laisse-moi rentrer chez moi !! Et arrête de me regarder comme ça !”

    Et prise d’un subit élan de furie, Zéphyr arracha son bras à la poigne que la jeune femme exerçait sur elle et la repoussa violemment, lui appuyant de toutes ses forces sur les épaules pour qu’elle la lâche, avec autant de délicatesse qu’un homme des cavernes qui chassait le mammouth. Et BING !! Une Hayley Marshall à terre, une o/
    Et maintenant qu'elle l'avait jetée sur le bitume, tel un catcheur professionnel, elle faisait quoi ???
    Par chance, un éclair de lucidité traversa rapidement l’orage qui lui servait de cervelle, et Zéphyr réalisa soudainement qu'elle avait peut-être agi de façon un peu... imprudente ?

    “Heu, heu, heu, ça va ?” L'apprentie Bâtisseuse, soudainement inquiète, se pencha au-dessus de l’alcoolique. “T’es vivante ? Héééé, réponds !!! J’ai combien de mains ?” ajouta-t-elle en secouant vivement sa main à deux millimètres du nez de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: Re: [Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley   Mer 6 Juin - 0:59

    Quelque chose clochait. Emma avait l'air plus que pas contente – et disait qu'elle était pas une call girl ? Hum hum. Hayley avait pourtant des images très éloquentes en tête … Oui enfin bon, elle n'avait pas spécialement envie de s'étendre sur la question, puis Emma allait lui dire que ça comptait pas, vu qu'elle était bourrée comme pas possible ! Hayley se contenta d'arborer un léger sourire en coin qui indiquait clairement qu'Emma était loin d'être toute blanche. Mais … Pourquoi elle lui donnait un faux nom ? La rouquine fronça les sourcils.

    - Zephyr Baker ? N'importe quoi. J'peux savoir pourquoi tu raconte que des trucs débiles, ce soir ? T'es vexée à ce point ? Pfff …

    Taggle, Hayley. Tu parle pas à Emma, compris ? Non, Hayley ne comprenait pas. Cette jeune femme qui l'accompagnait était son ex, elle le savait, et personne ne lui ferai croire le contraire. Elle pourquoi Emma fermait-elle les yeux ? Elle avait la tête qui tournait ? Mais ! Si elle fermait les yeux, elle allait s'endormir directement ! Nan ? Les vieilles pensées de bourrées qui reviennent … Hayley ricana avant de voir la miss rouvrir les yeux.

    - T'as la tête qui tourne toi aussi ? Pourtant tu donnes pas l'impression d'avoir bu … Pour une fois ! 'fin tu me dira, chui pas sure d'être dans le meilleur état pour bien m'en rendre compte.

    Taggle, Hayley ! Et puis, Emma lança LE sujet. Elle avait rencontré quelqu'un ? Mais … qui ? Ah oui ! Elle. Adem. Enfin lui. Enfin non, elle elle l'avait rencontré lui ! Olala, Hayley n'arrivait plus à vraiment penser correctement. Elle soupira et passa ses mains dans ses cheveux roux avant de se remettre à parler, marchant lentement sur le trottoir qui semblait tanguer sous ses pas. Bizarre …

    - Écoute puce, je te rappelle que tu vis chez les moldus depuis pas mal d'années. Ui ui, chez les moldus, toutafé. Une Hayley bourrée, c'est pas une Hayley très lucide – ni qui prête vraiment attention à ce qu'elle dit. Alors comment tu veux le connaître . Hey, c'est un sorcier, tu crois quoi ? Et ui, il est bô ! J'les choisit pas moche, hein ! Bon, il ressemble un peu à une fille, mais bon, c'est pas grave. Au début j'croyais que c'était une fille. Et dit pas que tu t'en fou, t'es juste jalouse, je sais bien ! Bref. Mais bon, comme j'aime bien beaucoup les filles aussi … 'fin ça t'es au courant ! Bref, il est canon. Et il s'appelle Adem. Et naaaaaaaaaan, c'est pas à cause lui que j'ai bu ! Et un trou, ça boit pas. C'est à cause d'Andy. Tu sais, mon collègue. Enfin mon ancien collègue, le moldu, là. Il voulait que je lui raconte ma vie, alors je l'ai fais mais bah, euh, j'ai bu une verre, puis un deuxième, puis les shooter cul sec, tu sais comment ça fait … 'fin bon … J'ai soif.

    TAGGLE HAYLEY ! De toute manière, la miss n'eut pas loisir de parler plus longtemps : déjà, son nez rencontrait avec force le bitume du trottoir et une odeur métallique lui emplit les narines. Oh non. Maiiiis !! Pourquoi Emma l'avait poussé, hein ? Déjà, Emma s'accroupissait et lui demandait combien elle avait de mains et … si elle était vivante ? Elle avait une tête de zombie, peut être ?

    - MAIS EUH !! T'es pas gentille, Emma ! Pourquoi tu m'as poussé, d'abord ? Et t'as demain, comme tout le monde ! P'tain …

    La tête lui tournait d'autant plus et Hayley eut du mal à s'adosser au mur. Malgré elle, elle attrapa la main d'Emma jusqu'à la forcer à s'asseoir à ses côtés. Elle avait peur, maintenant. L'odeur du sang lui avait toujours joué des mauvais tours … perte de connaissance, évanouissement, ce genre de chose … Et avec sa tête qui tournait en plus, la demoiselle n'en pouvait plus. Elle passa une main sous son nez et fronça le nez, s'arrachant une grimace et un gémissement de douleur par la même occasion.

    - T'as pas un mouchoir ? j'ai mal au crâne, putain … fit-elle d'une voie pâle avant de laisser tomber sa tête sur l'épaule d'Emma … et de fermer les yeux. Et bah si elle s'endormait pas, Zephyr avait de la chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Zéphyr L. Baker
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 60


Feuille de personnage
Gallions: 438
Points de Magie: 15

MessageSujet: Re: [Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley   Dim 15 Juil - 20:20

désolée, je prends pas mal de liberté là dedans, si ça ne va pas préviens-moi !


    Zéphyr n’avait jamais bu de sa vie. La seule goutte d’alcool qui était, par mégarde, entrée en contact avec sa langue avait été une goutte d’ouzo, un alcool grec que des amis de ses parents leur avaient offerts en rentrant de voyage, et elle avait confondu la bouteille avec sa bouteille de jus de fruits en préparant son petit-déjeuner. Elle avait passé le reste de sa matinée à cracher dans un lavabo en se brossant énergiquement les dents, dégoûtée par le goût de désinfectant qui était resté incrusté sur ses papilles gustatives, et elle s'était promise de ne plus jamais, JAMAIS toucher la moindre goutte d’alcool.
    Alors non, non, mille fois non, elle n’avait pas bu et n’avait pas la tête qui tournait, elle ! Comment cette inconnue complètement timbrée osait-elle insinuer de telles choses ? L’avait-elle bien regardée, à travers le voile que l’alcool déposait probablement sur ses rétines ?? Pfff, pourquoi n’avait-elle pas une bassine d’eau glacée sous le coude, à lui envoyer en pleine figure ? (tout le monde se promène avec ça Zéphyr, bien sûr. Avec une perceuse et des clous.)

    Et voilà qu’elle la noyait de paroles, lui parlant d’un certain... Adam ? (Zéphyr crut s’étouffer en entendant ce prénom maudit, prénom de son seul et unique ex-copain qui ne parlait même pas anglais, ce con, et qui l’avait larguée en oubliant de la prévenir). Ou alors était-ce Adèle ? Un homme qui ressemblait à une femme ou une femme qui ressemblait à un homme ? Qu’est-ce qu’elle lui baragouinait, cette folle ? Zéphyr commençait à se poser des questions sur sa stabilité mentale...

    Mais au moins, sa curiosité était satisfaite : elle ne connaissait pas le prétendant de cette sorcière complètement perchée, et cette-dernière avait juste bu avec un pote. Bien Zéphyr, et ça t’avance à quoi, de savoir ça ? @_@ Allez, c’est l’heure de filer en douce... en douuuu-ARGH mais qu’est-ce qu’elle fout qu’est-ce qu’elle fout pourquoi elle me touche qu’est-ce qu’on fout assises par terre pourquoi elle pose sa tête sur mon épaule MAMAN VIENS ME CHERCHER !!!!
    Zéphyr était figée, glacée d’effroi, incapable de réagir. Elle aurait voulu repousser à nouveau sa harceleuse bourrée, mais elle avait déjà failli lui donner une commotion cérébrale en la jetant sauvagement au sol quelques instants plus tôt, et elle préférait ne pas réitérer l’expérience... surtout qu’un mince filet de sang coulait désormais sur le visage de la jeune fille, déposant un léger fil pourpre sur ses lèvres, à cause d'elle. Faîtes qu’elle n’ait pas une hémorragie, nooon, pas maintenant, je veux pas aller en prison, pas juste après avoir décroché le boulot de mes rêves ! Putain, pourquoi il faut que je tombe toujours sur des relou !

    “Hé, heu, Trucmuche, relève la tête, allez ! Tu vas mettre du sang sur ma robe sinon è.é

    Chacun ses priorités \o/

    “J’ai pas de mouchoir, mais j’habite juste à côté, j’en ai là-bas, et j’ai même une douche, bordel de troll ça fait combien de temps que tu t’es pas lavée ? J’crois que j’ai pas le choix, j’vais devoir t’y emmener... mais c’est bien parce que je suis de bonne humeur !”

    Et d’ailleurs, ça crève les yeux, Zéphyr.

    “Alors maintenant l’Alcoolo, tu bouges tes fesses et tu me suis ! Et tu te tais ! Pfff, c’est pas en te prenant des murges comme ça que tu vas l’appâter, ton Ad... Ad... pote canon ! Et arrête de m’appeler Emma, nom d’une citrouille transgénique ! Je préfère encore que tu m’appelles pas du tout. Et moi, comment je dois t’appeler ? Whisky-Woman ?”

    (Quand l’apprentie Bâtisseuse essayait de faire de l’humour, ça donnait ça Là ! Et après, on se demandait pourquoi la plupart des temps, elle se contentait de tirer la tronche.)
    Zéphyr se redressa et prit son invitée improvisée par les poignets pour la forcer à faire de même, usant toutes ses forces (assez conséquentes par rapport à son gabarit, on est une brute ou on ne l'est pas) pour la remettre en équilibre sur ses deux pieds. Elle réalisa alors vaguement qu’elles devaient avoir le même âge (malgré leurs conceptions diamétralement opposées de la vie @_@) et se demanda si elles s'étaient déjà croisées à Poudlard...avant de décider qu'elle s’en tamponnait l’oreille avec une babouche. Elle aurait été incapable de citer plus de trois élèves ayant été dans la même année qu’elle, alors bon... tenant fermement la jeune femme par le poignet, Zéphyr les entraîna donc en direction du Chaudron Baveur, sans se poser plus de question quant à l'identité de cette énergumène avinée.

    “On dirait que je t’ai frappée” remarqua-t-elle en jetant un regard à la rouquine lorsqu'elles arrivèrent aux portes de la taverne. Et sans délicatesse, elle lui essuya le nez avec la manche de sa chemise pour en enlever le sang. “C’est mieux. Qu’on croit pas que je fais du trafic de femmes battues dans ma chambre. Tu me revaudras ça, crois-moi !”

    Puis elle emmena directement l’alcoolique jusqu’à sa chambre, ignorant au passage royalement les sifflements des quelques pochtrons attablés à la taverne, visiblement amusés de voir passés deux demoiselles qui se tenaient plus ou moins par la main. Fuck, on allait la prendre pour une fille aux moeurs légères à cause de cette alcoolique qui lui avait sauté dessus dans la rue... Tant pis è.é Tant que cette histoire ne parvenait pas aux oreilles des quelques personnes qu'elle connaissait à Londres... (c'est à dire Mr Westchester, et, heu, Mr Westchester \o/)
    Et pour l'heure, elle espérait juste que la jeune femme ne s’emmêlerait pas les pieds sur la route et ne la fasse pas dégringoler avec elle... elle était déjà sympa de l'emmener chez elle, elle voulait y arriver en un seul morceau !

    “Voilà, c’est chez moi !” annonça-t-elle lorsqu’elles furent arrivées à destination, fermant d’un coup sec la porte. “Va te doucher, je vais voir si j’ai des potions pour faire redescendre le niveau d’alcool, moi... t’as de la chance que j’ai des parents relous qui m’envoient des trucs inutiles comme ça par hibou tous les jours ! Appelle-moi si t’as un problème.”

    Et elle poussa sans ménagement la jeune femme jusqu’à la salle de bain.

    “Qu’est-ce qu’on ferait pas pour avoir la paix, de nos jours...”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: Re: [Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley   Dim 15 Juil - 23:15

    Hayley ne savait pas très bien ce qu'il s'était passé. La fille parlait, lui répétait qu'elle ne s'appelait pas Emma. Le reste … le reste, la rousse s'en fichait un petit peu, dans l'instant présent. Elle laissa l'inconnue – si ce n'était pas Emma, c'était une inconnue – la mettre debout, réfléchissant du mieux qu'elle pouvait à toute vitesse. Cette fille n'était pas Emma. Oh bordel de troll. Elle avait roulé un patin à une inconnue … Hé ! Elles allaient ou, là ? Non, Hayley ne reconnaissait pas vraiment le Chaudron Baveur. Si les paroles de la demoiselle qui l'accompagnait faisait peu à peu sens dans son esprit embué par l'alcool, elle n'était pas – encore – capable de reconnaître ce qui l'entourait et ce fut sans trop saisir ce qu'il se passait qu'elle se laissa trainer dans une chambre du Chaudron Baveur. Hu. Martin, ze veux un câlin, ze suis perdue ._. Bah oui, quand on est Hayley, on appelle un pote, pas sa maman. Et le seul pote à disposition – ou pas, vu qu'il était à Poudlard – était Martin Holmes. Bon bon bon. Respirer, ne pas s'en faire, les gueules de bois, ça s'en va. Elle irait mieux dans quelques heures …

    Elle saisit vaguement le sens de la dernière phrase que lui lança la blonde – saisit le mot douche, en fait – et eut un semblant de sourire. Douche. En voilà une bonne idée. Hayley … était perdue. Une douche, voilà qui ne pourrait que lui faire du bien. Elle se laissa enfermer dans la salle de bain et retira lentement ses vêtements, manquant de tomber dans la manœuvre. Elle se rattrapa à la poignée de la porte, retira ses sous vêtements rapidement et se glissa sous le jet d'eau.

    Choc. L'eau froide, pas réglée du tout, la réveilla soudainement. Tête qui tourne. Mal au ventre. Estomac qui semble se gondoler, pièce qui tourne, points noirs devant les yeux. Elle dirigea vaguement le jet sur son visage, respirant profondément, se laissant glisser dans le fond de la douche. Elle devrait des excuses à son hôte. Hayley le nota dans un coin de sa tête. Elle se sentait … mieux ? Peut être. Elle sentait qu'elle avait les idées plus en place, mais restait affreusement nauséeuse et pour la énième fois, elle se fit la promesse de ne plus jamais, jamais, JAMAIS boire. JAMAIS. Comme si elle ne s'était pas déjà juré ça un nombre incalculable de fois …

    La douche la réveilla. Elle y passa un temps fou, assise sous l'eau froide, reprenant peu à peu conscience. Qu'avait-elle dit à cette fille ? Hayley n'en savait rien. Légèrement tangente, elle se redressa et avisa une serviette blanche qui était posée non loin de là, qu'elle prit pour se sécher avant de repasser ses sous vêtements. Puis son jean. Elle attrapa son tee shirt, le renifla … avant de l'éloigner de son visage. Il puait l'alcool … tant pis !

    - Bordel de troll, plus jamais … marmonna Hayley.

    Genre. Bref, Hayley passa ses vêtements sur elle avant d'ouvrir la porte de la salle de bain, sans trop savoir quoi dire ni quoi faire. Enfin, quoi faire … ça tournait trop pour qu'elle reste debout plus longtemps alors, tout naturellement, Hayley se laissa glisser le long du mur pour s'assoir sur le sol, gênée. Huhu. Elle changeait, tout à coup, Hayley !

    - … euh … merci. Et désolée. Et euh … désolée.

    Bon bon bon. Elle faisait quoi, maintenant ? Mal à l'aise, Hayley leva une tête un peu pâle – et qui tournait un peu trop vers celle qu'elle avait prise pour Emma. Huhu. En effet, elle s'était trompé. L'inconnue était peut être aussi blonde que son ex mais c'était bien tout. Hayley rougit un petit peu plus – même si ça devait pas trop se voir, tout l'alcool ingurgité lui tenait déjà chaud, et elle était déjà rouge, huhu.

    - … Hayley Marshall. Euh … contente de te rencontrer. Et quelle rencontre, huhu ! Et euh … tu t'appelle … pas Emma … ?

    Huhu o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Zéphyr L. Baker
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 60


Feuille de personnage
Gallions: 438
Points de Magie: 15

MessageSujet: Re: [Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley   Jeu 19 Juil - 23:00

    Le nez dans son placard à matériel magique, Zéphyr faisait tintinnabuler ses fioles de potions sans faire plus attention à la dingue qui squattait désormais sa douche. “Potion anti-toux”, “lotions contre les boutons”, “remèdes pour cheveux gras”... de nombreuses fioles soigneusement étiquetées s’entassaient dans ses tiroirs (elle avait toujours été une brêle en potions, alors elle préférait les acheter toutes prêtes, sous peine de rayer Londres de la carte en s’essayant à des mélanges hasardeux), et elle ne tarda pas à mettre la main sur celle qui l’intéressait. Bleu électrique, bouillonnant paresseusement au fond de son écrin de verre, elle était là : sa potion anti-alcool \o/ Elle ne pouvait pas faire redescendre complètement le niveau d’alcool de son destinataire, bien entendu, mais elle permettait à ceux qui l’ingéraient d’avoir les idées plus claires, et atténuait légèrement les nausées et autres légers désagréments que ressentaient généralement les gens bourrés comme des coings. Et la demoiselle qui s’activait sous sa douche en avait sûrement bien besoin... La potion possédait quelques effets secondaires, mais bon... de toute façon, elle s’en foutait, ce n’était pas pour elle \o/.

    Elle referma les doigts autour de la fiole de potion au moment même où Hayley revint dans la pièce, les cheveux encore humides et toujours vêtue de ses habits au goût douteux, mais propre. Ou presque... son jean était poussiéreux, et son tee-shirt exhalait une désagréable odeur d’alcool...

    “Tes fringues puent” lança tout naturellement Zéphyr à la jeune fille en se mettant cette fois-ci à farfouiller dans son armoire, tandis que son... invitée s’installait par terre, avec l’air de celle qui allait rendre son dîner à tout instant. “Si tu vomis, sois cool, fais-le aux toilettes !” prévint-elle en sortant d’un tiroir une robe noire, sur laquelle étaient cousues quelques chaînes (pas très féminine mais assez rock’n’roll, youpi \o/). “Et tiens, enfile ça. Pas besoin de retourner dans la salle de bain, je m’en fous de tes fesses, heu, Hayley Marshall.”

    Hayley Marshall, ça ne lui disait absolument rien. Alors qu’à tous les coups, elles avaient eu des cours ensemble, à Poudlard. C’était peut-être même une ancienne binôme ? ... Non, sinon, elle se serait sûrement souvenu de son prénom, et comme elle le lui demandait...

    “Non, je ne m’appelle pas Emma, faudra le dire combien de fois ?” grogna-t-elle en lui mettant sa fiole de potions dans les mains. “Et bois ça, tu te sentiras mieux après. Et sache que je fais uniquement ça pour avoir la paix !” ajouta-t-elle en fronçant les sourcils. “Que tu te fasses pas des films !!” oui, Zéphyr n'était pas du genre à tendre comme ça la main à son prochain, d'ordinaire @_@

    Et sur ces amabilités, la jeune femme blonde s’assit sur son lit, reportant son attention sur quelque chose de plus intéressant que cette larve étalée dans sa chambre, comme... ses ongles, tiens \o/ Elle allait devoir trouver un sortilège pour les endurcir, parce qu’avec la construction magique, elle n’était pas sûre qu’ils tiennent le choc... pfff, c’était relou d’être une fille. Et encore plus relou d’être une fille qui voulait montrer à la terre entière qu’elle s’en foutait d’en être une, mais qui prenait quand même soin de ne pas ressembler à rien, parce qu’elle avait sa fierté. Oui, c'était compliqué de vivre dans la tête de Zéphyr Baker !
    “Ah, et, heu, oui, moi, c’est Zéphyr Baker” ajouta-t-elle après quelques secondes de réflexion, se souvenant tout à coup que Hayley 1) existait ; 2) lui avait demandé son nom. “T’as bu ta potion ? Et tu comptes dormir par terre ? Pfff, y a des gens pas doués, quand même... j'ai vraiment pas de chance...”

    Bah oui, pour une fois qu’elle invitait quelqu’un dans sa tanière, il fallait que ce soit... ÇA, quoi Là !

    “Va sur le canapé. Tiens, attrape.”
    Et Zéphyr lui balança sans la moindre délicatesse l’un de ses oreillers à la figure. Et parce que sa conscience lui soufflait quand même que la moindre des choses était de faire la conversation, même si ça la soûlait d’avance :
    “Sinon, heu, heu, heu... tu fais quoi dans la vie, Hayley Marshall ? A part boire comme un trou et sauter sur les gens dans la rue comme une sauvage hystérique ?”

    On avait dit faire la conversation, Zéphyr, pas être aussi agréable qu’une porte de prison @-@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hayley E. Marshall
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 321


Feuille de personnage
Gallions: 737
Points de Magie: 60

MessageSujet: Re: [Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley   Dim 22 Juil - 12:31

    La réaction de son hôte tira un sourire fatigué à Hayley qui se leva pour se débarrasser rapidement de son jean et de son tee shirt, qu'elle laissa choir à terre. Se changer devant une inconnue l'aurai gênée si elle n'était pas plus fatiguée – et si elle ne sentait pas très bien que cette fille, aussi étrange soit-elle, était sympathique. Elle enfila donc rapidement la robe noire parcourue de chaine avec un regard reconnaissant à la blonde qui, bien que revêche, était vraiment sympa de se la jouer baby sitter d'une nuit. Huhu. Être en robe était pour Hayley inhabituel et elle fronça un instant les sourcils, stupéfaite et mal à l'aise en sentant le tissus s'évaser au loin de ses jambes blanches. Elle se força à sourire, ignorant la conduite à tenir.

    - Euh … merci. Jolie robe.

    Huhu. La conversation à venir, Hayley ne la sentait pas vraiment. Elle n'avait jamais été une grande bavarde – faux, disons qu'elle ne l'était plus depuis sa fugue – et elle devinait vaguement que la blonde qui l'avait aidé ne l'était pas non plus. Elle rougit légèrement avant de baisser la tête, ne sachant pas trop quoi dire mais la jeune fille lui colla d'office dans les mains une fiole que la rouquine reçue avec soulagement. Cette potion, elle la connaissais bien ! D'ailleurs elle devait penser à s'en procurer à nouveau … Bref. Hayley défit donc rapidement le bouchon et vida la fiole d'un trait, soupirant de soulagement. Il fallu quelques instant pour que son mal de crâne ne se calme, pour que son estomac ne s'apaise totalement. Une nouvelle fois, elle tenta un sourire crispé à son hôte.

    - C'est gentil. Et ne t'en fais pas, j'ai pas l'intention de vomir.

    Elle avait peut être la tête de la fille qui allait tout rejeter d'un instant à l'autre, mais ce n'était pas le cas. Hayley, cette veinarde, ne vomissait que rarement – la joueuse pleure. Bref. Hayley retourna s'adosser au mur pour laisser son regard courir sur la pièce tant dis que la blonde s'enfermait dans un silence que la rouquine respecta, consciente qu'elle la dérangeait déjà surement. La chambre du chaudron baveur était vaste et meublée correctement. Un lit, un canapé, quelques meubles. Une décoration sobre ne laissa aucun doute quand au fait qu'il s'agissait bien d'une chambre louée pour un temps indéfini. Rien à voir avec l'espèce de squat dans le quel avait vécue Hayley durant plusieurs mois. Un vague sourire étira ses lèvres avant que la vois de la bonde ne la coupe dans ses réflexion et docilement, Hayley se traina jusqu'au canapé sur le quel elle se laissa tomber, calant l'oreiller sous sa tête, appuyée contre l'accoudoir, un léger sourire sur le visage. Cette Zephyr lui plaisait. Hayley aimait l'énervement et le ton faussement détaché et agacé qui se dégageait de son hôte. Elle avait cette vague impression qu'elles se ressemblaient légèrement et rencontrer une fille de son âge qui lui paraissait sympa la ravissait, bien qu'elle n'en montrait pas grand chose derrière son visage pâle et légèrement maladif.

    - Oh euh … désolée. Elle nota mentalement de cesser de s'excuser toutes les quinze secondes à chaque fois qu'elle parlait avec une personne et entreprit de répondre à la question de Zephyr. Je viens de démissionner, en fait. J'ai passé trois ans à travailler dans une crêperie moldue, maintenant je cherche du travail dans le monde sorcier. fit-elle pensivement. Ouais, bah c'était pas dans cet état qu'elle trouverait ! Et je suis pas une hystérique sauvage, d'abord, euh ._. boudina rapidement Hayley avant de se mettre à rire malgré elle. Je suis vraiment désolée. Ça … ça ne m'arrive vraiment pas souvent et ce soir j'ai … un peu dépassé les bornes.

    Huhu, c'est le cas de le dire. Mais la potion de Zephyr faisait effet et Hayley se sentait déjà mieux. Elle adressa un sourire qu'elle espérait encourageant à la blonde.

    - Et toi ? Tu euh … tu n'es pas ici depuis très longtemps, non ? Enfin, je veux dire, si tu loge ici …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Zéphyr L. Baker
Wizarding World
Wizarding World


Messages : 60


Feuille de personnage
Gallions: 438
Points de Magie: 15

MessageSujet: Re: [Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley   Lun 27 Aoû - 0:27

    “Hm.” Zéphyr Lisbeth Baker, aussi expressive qu’un hérisson écrasé, pour vous servir ! \o/ “Heu, enfin, okay, je vois.” Donc cette jeune femme qui squattait chez elle n’avait pas de travail. Etrangement, cela ne surprenait pas beaucoup l’apprentie Bâtisseuse ; si elle avait eu un emploi, elle ne se serait pas promenée dans la rue à cette heure-ci et complètement bourrée, pour sauter sur tout ce qui bougeait et s’infiltrer sournoisement dans leur cavité buccale Là ! Si elle lui avait dit qu’elle vivait dans la rue, Zéphyr n’aurait même pas été surprise (elle aurait juste hurlé et se serait jetée sur le premier bain de bouche extra puissant venu pour le vider d’une traite, parce que qui disait vivre dans la rue disait vivre sans brosse à dents, et c'était dégueu @_____@), mais elle se souvint que la rouquine lui avait dit qu’elle vivait dans le Londres moldu... cela devait signifier qu’elle avait un appartement ou un studio quelque part. Du moins, Zéphyr croisait les doigts pour ça ; elle était déjà super, super, SUPER sympa de l’accueillir ici à bras ouverts *ahem*, elle n’allait pas non plus la garder éternellement ! Sauf si elle savait faire le ménage et la cuisine, là, ça pouvait se monnay... non ! Non, non, mille fois non è_é Elle avait déjà refusé que ses parents lui achètent un hibou (pour quoi faire ? elle n'avait pas d'amis à qui écrire, et puis le hibou rôti c'était pas bon !), alors, une colocataire, non merci ! Pas dans ce tout petit espace ! C’était un coup à se marcher dessus toute la journée et à finir par se jeter par la fenêtre @_@ (ou par jeter l’autre par la fenêtre, niéhéhé)

    Bref. Maintenant que Zéphyr en savait un peu plus sur cette étrangère (qui en restait une, même si elle avait désormais un prénom (...... en admettant que Zéphyr le retienne plus de trois minutes)), c’était à elle de parler, c’était ça ? (on est une handicapée de la communication ou pas) Visiblement, oui, puisque Hayley venait de lui poser une question \o/

    “Non, je ne suis pas ici depuis très longtemps” répondit donc Zéphyr en se glissant lentement sous sa couverture (qui grattait les pieds, bwaaaaah), les yeux rivés sur la tâche rousse que faisait la chevelure de Hayley sur son canapé, contrastant avec son cuir sombre. “J’habitais à Amsterdam, avant. J’étais vendeuse dans une boutique d’art divinatoire.”

    Youhou, qu’on ouvre la bouteille de champagne ! Zéphyr racontait sa vie à quelqu’un, une fille de son âge, de surcroît !! Elle se mordit la lèvre, elle-même surprise, puis décida de mettre cela sur le compte de la fatigue, de la lassitude, et du fait qu’après ce qui venait de se passer entre Hayley et elle, elle se moquait de ce que la jeune femme pouvait penser d’elle. Et puis mine de rien, parler à quelqu’un, ça faisait du bien, elle qui vivait engluée dans sa solitude depuis qu’elle avait débarqué à Londres...
    Rho, et puis zut : elle ne savait pas pourquoi, mais Hayley, aussi dingue qu’elle lui eut paru au premier abord (et qu’elle lui paraissait toujours @_@), lui inspirait confiance. Elle n'avait pas l'air assez maligne pour lui causer du tort Qu’elle en profite, ça n’arrivait pas tous les jours ! \o/

    “Maintenant, je suis apprentie Bâtisseuse, pour une famille de dingues, mais ils payent bien et ils font du beau travail. Quand j’aurais suffisamment appris, je me construirais ma propre maison, au lieu de crécher ici. J'aurais une chambre d’amis pour recevoir, et pas juste un canapé, comme ici.”

    Pour recevoir QUI, Zéphyr ? Là !

    “Et j'aurais une cave pour cacher les corps des gens qui m'emmerdent. Enfin bon, on s’en fout de ma vie. Et... oh bordel ! Il est déjà deux heures ? Génial, je me lève dans quatre heures. Si je fais tomber une poutre sur le pied de ce Medtruc qui travaille avec moi, ce ne sera pas de ma faute. Bon, dormons, et si tu ronfles, je te préviens, tu finiras ta nuit sur le paillasson.”

    Et sur ses aimable paroles, Zéphyr enfouit son visage dans son oreiller, ferma les yeux, et savoura ENFIN la tranquillité dont elle avait rêvé toute sa soirée. Avant de sombrer dans le sommeil, elle eut néanmoins un sursaut de civisme, et un “Bonne nuit” à peine audible s’échappa de ses lèvres. Puis plus rien, Zéphyr s’était endormie comme une masse.
Et avec l’étrange impression qu’elle reverrait vite l’ivrogne qu’elle avait ramassée dans la rue, et pas seulement le lendemain matin, lorsqu’elles exhiberaient toutes les deux des visages de déterrées pas démaquillées et qu'elles se demanderaient simultanément qu'est-ce qu'une fille avec une tête pareille fichait chez elles...

[Clos~]

Merci beaucoup pour ce RP trop cool!! love crazy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] Bah ? T'es pas Emma ? [samedi nuit ; 01h] PV Zephyr & Hayley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Samedi 12 novembre 2016 - 12ème Nuit des 6 Trouilles
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas
» La nuit du renouveau.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» samedi 7 janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Wizarding World | For the Greater Good :: London :: Diagon Alley :: Le Chaudron Baveur-