Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ryan A. Fowler
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 834


Feuille de personnage
Gallions: 14
Points de Magie: 0

MessageSujet: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    Mar 5 Juin - 15:36

    Le Lundi, ou pour Ryan, comment-reprendre-la-semaine-en-douceur-après-un-week-end-de-repos ! Oui, c'était une journée comme il l'aimait. Quatre heures de cours, dont deux en extérieur. En plus il avait bien dormis, la patate quoi ! Rien ne pouvait le contrarier, pas même les 50% d'enfant de troll qui vivaient dans son dortoir. Non, même pas eux ! Bon, il n'était pas joyeux au point d'aller les saluer gaiement, ça non, mais pour une fois il ne jeta pas de regard assassin à Pryde, Westchester, Pritchard, Lamberston, McAdams.... Bref, tous quoi ! Il les ignora superbement.

    Et ce fut ainsi toute la sainte-journée ! En métamorphose, avec Léandre, ils passèrent deux heures à établir le classement des bonnasses du château, incluant élèves, créatures et professeur !Bref, McGonagall arrivait largement en tête, ils étaient d'accord, c'est dans les plus vieux chaudron qu'on fait les meilleurs potions !
    Après y a eu le rituel repas et puis la sieste, vu qu'il faisait pas très beau dehors, pas question d'aller se promener là-bas, donc, dodo ! Et hop, Botanique ! Deux heures à retourner la terre, soigner des plantes et tout ça... Il en profita pour palabrer à droite et à gauche, de tout et de rien, jusqu'à ce qu'une claque derrière la tête lui sonna la première et dernière sommation ! Oui je me tais !
    Bref, une journée des plus banales quoi !
    Malgré son dédain apparent pour les cours, il y prêtait un minimum d'attention et consciencieux comme il était, une fois sa douche-d'après-botanique prise, il rassembla ses affaires et se dirigea vers la bibliothèque, histoire de bosser un petit peu, faire ses devoirs et commençait à réflechir à un métier sympathique qui pourrait lui convenir. Oui, à 17 ans, après plusieurs entretiens d'informations passé les années précédente, Ryan ne savait toujours pas ce qu'il voulait faire. En même temps, les années précédentes avaient été … nébuleuse pour ne pas dire bordélique.
    Bref, toujours est-il que l'option la plus crédible, serait le chômage !

    En fait, laissant ses devoirs, il commença de suite par une branche qui le brancherait... Drôle n'est-ce pas ? Bref, il prit une multitude brochure à la bibliothèque et commença à les regarder.
    Né-moldu, il avait rêvé, petit, d'être pilote de chasse, cosmonaute, pompier, basketteur, président. Après, il était rentré dans le monde merveilleux des sorciers ! Aurors ? Trop de travail ! Joueur pro de Quidditch ? C'est ou l'endroit de l'envers sur un balai ? Dresseur de dragon ? Et prendre un coup de briquet ? Professeur ? Mouahhh ! Archéomage ? Alchimiste ? Medicomage ? Langue De plomb ? Non, non, non, non, non.... en fait, rien ne l'intéressait. Il avait pas envie de continuer ses études, il voulait pas un truc ou il fallait faire des concours, bref, pas de métier accessible seulement à une élite. Non pas qu'il était un feignant, mais il voulait avoir la liberté de changer de métier à sa guise.
    La seule chose qu'il l'intéressait un tant soit peu, c'était travailler dans l'industrie de la baguette magique. La première fois qu'il était rentré dans une boutique de baguette, c'était dans le quartier sorcier de New-York. Bien-sûr aux Etats Unis, il y avait plus de sorcier qu'en Angleterre et le quartier New-Yorkais, bien plus grand que le Chemin de Traverse. Il était rentré dans une boutique, semblable à celle d'Ollivander's, mais trois fois plus grande. Toutes ces baguettes... Ca avait eu un effet fascinant sur Ryan. Bon, en même temps, tout le fascinait à l'époque, vu qu'il y connaissait rien. Des sucettes qui changeaient de couleur toutes seuls et hop, il voulait devenir confiseur !

    Toutefois cet image de la boutique lui était toujours resté, contrairement aux sucettes. Mais est-ce qu'il aimerait ça ? C'était un boulot intéressant, car il fallait trouver ses ingrédients, son bois, ses composants, de la meilleure qualité possible. Bref.
    Perdu dans ses pensés, se disant qu'il finirait ivrogne et sans emploi dans une ruelle de l'Allée des Embrumes, Ryan ne fit même pas gaffe à la personne qui s'asseyait en face de lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ryan A. Fowler
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 834


Feuille de personnage
Gallions: 14
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    Ven 3 Aoû - 16:15

    [HRP: Deux mois sans réponse d'Appoline, je le passe en free, pour ceux qui veulent =) Histoire de dire que j'ai pas fais un RP pour rien @.@ Néanmoins, je le mettrai à locker au milieu du mois s'il n'intéresse personne, prévenez moi par MP si ça vous intéresse mais que vous ne pouvez pas poster de suite Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lou A. Sparrow
Wisdom is Our Strengthp
Wisdom is Our Strengthp


Messages : 950


Feuille de personnage
Gallions: 649
Points de Magie: 239

MessageSujet: Re: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    Sam 4 Aoû - 1:32

    Runes anciennes, runes anciennes... où était passé le rayonnage des runes anciennes ? Le nouveau professeur qui enseignait cette matière, Mr Gracìa, avait donné un devoir à ses élèves, et Lou était bien décidée à le finir dès ce soir et à décrocher la note maximale, quitte à sacrifier une soirée qu’elle avait prévu de passer à se gaver de bonbons avec sa petite soeur en lui racontant les fabuleuses aventures de Judy la Licorne (Lou avait tendance à oublier que Mélisande n’avait plus cinq ans) et à critiquer les moeurs légères des garçons de Poudlard, en particulier de Leandre Arcker ! Oui, les devoirs avant tout, parce qu’elle était une élève sérieuse, elle, et elle tenait à faire bonne impression à son nouveau directeur de maison ! (Et tout cela n’avait aucun rapport avec les beaux yeux et le sourire ravageur du professeur ! Et puis personne ne pourrait détrôner Orion Moriarty de son coeur, elle tenait à son copain comme une mouette à son morceau de poisson !)

    Ah, voilà, elle venait enfin de mettre la patte sur le rayon des livres qui traitaient des langages anciens et oubliés. Elle arracha aussitôt de leurs rayonnages tous les volumes qui semblaient faire l’affaire pour son devoir (mes précieuuux *o*) et, son butin poussérieux dans les bras, réprimant ses envies d’éternuer et de retapisser les murs de la bibliothèque avec sa morve, l’aiglonne sautilla en direction d’une table où il restait une chaise vide, sans même remarquer qu’un jeune homme aux cheveux blonds y était déjà installé.
    Et BADABOUM !!!
    La bleue&bronze laissa tomber sa pile de bouquins épais comme des briques sur la table, avant de prendre place. Elle avait tout prévu pour travailler dans les meilleurs conditions possibles ; après avoir rassemblé sa pile de bouquins en une pyramide à l’équilibre légèrement précaire (la tour de Pise pouvait aller se recoucher Là !), elle sortit de son sac de cours un paquet de Patacitrouilles déjà bien entamé et le posa sur la table (non sans au préalable glisser une de ces confiseries oranges dans sa bouche et commencer à la mastiquer bruyamment), avant de sortir sa plume de corbeau, son encrier et trois rouleaux de parchemin et de les déposer devant elle.

    Ce fut seulement là qu’elle remarqua qu’elle prenait un peu toute la place et qu’elle empiétait assez sévèrement sur l’espace réservé à l’élève qui partageait sa table (et qu’elle venait ENFIN de voir). Elle avança les bras pour ravancer ses affaires vers elle, histoire de lui laisser un peu d’espace vital (surtout que lui aussi avait pris plein de bouquins, consacrés aux métiers sorciers, d’après leurs titres, et avait donc sûrement besoin d’un minimum de place), mais s’arrêta en plein geste, reconnaissant subitement l’identité de ce fameux élève. Ces cheveux blonds en bataille, cet air de surfeur américain sorti droit d’une sitcom pour adolescentes décérébrées, cette cravate jaune&noire...

    “Fowler ?!!”

    Ryan Fowler, c’était bien lui ! Poufsouffle, 7ème année ! Venu de Salem ! (Oui, la préfète avait bien étudié les dossiers des élèves, et pas seulement des Serdaigle) La dernière fois que Lou avait eu affaire à lui, il était trop occupé à rouer de coups Dunstan Pryde pour s’occuper d’elle, et elle avait eu beau hurler à la mort pour lui sommer de s’arrêter et de s’excuser, il n’avait rien voulu entendre, rien ! Autant s'adresser à une poignée de porte, elle aurait eu plus de résultat ! Et il s'était éclipsé sans tenir compte de ses avertissements et de sa menace de tout rapporter à Mr Monroe ! Lou ouvrit grands les yeux, surprise de le rencontrer ici. Après tout, un garçon qui usait de ses poings au lieu d’user de ses neurones ne devait pas passer beaucoup de temps dans une bibliothèque, n’est-ce pas ?? C'était contre-nature ! C'était comme mettre un renard dans un poulailler en espérant que tout se finisse en joyeuse soirée mousse !
    Elle en manqua de lui recracher sa patacitrouille dessus, et réussit à ajouter, prenant aussitôt le ton moralisateur dont elle avait le secret :

    “Je suis ravie de voir que tu te préoccupes de ton avenir, je n’aurais pas cru cela de toi. Ca t’arrive souvent, sinon, de cogner tes camarades après les avoir entraînés dans les sous-sol du château, là où tu peux être sûr qu’ils ne pourront pas appeler des secours ?? Dunstan a bien voulu me faire croire que c’était lui avait commencé, mais même s’il est très fanfaron et qu’il aime bien montrer aux autres qu’il a la plus grosse baguette, je sais bien qu’il serait incapable de faire cela ! J’ai appris à le connaître, et même s’il est souvent insupportable, il n’est pas comme ça ! Pourquoi tu lui as fait ça ???" (okay, il y avait un poil de curiosité derrière son sermon) (OKAY, ELLE CREVAIT D'ENVIE DE SAVOIR LE POURQUOI DU COMMENT @___@) (mais c'était son devoir de préfète qui le lui ordonnait, voyons !) "Je ne te savais pas aussi fourbe ! Et sache que si jamais tu oses ne serait-ce que toucher un seul cheveu d’un Serdaigle...”

    Comment ça, Lou dramatisait tout ? Là !

    “Sinon, tu veux une patacitrouille ?” ajouta-t-elle en reprenant un bonbon et en le fourrant dans sa bouche.

    Comment ça, Lou avait un léger grain ? Là !

_________________
♦️ So, so you think you can tell
Heaven from Hell
Blue skies from pain
Can you tell a green field
From a cold steel rail ?
A smile from a veil ?
Do you think you can tell ?...

♦️ Pink Floyd - Wish You Were Here
@Shiya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ryan A. Fowler
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 834


Feuille de personnage
Gallions: 14
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    Sam 4 Aoû - 15:49

    Oui, en effet, Ryan qui passait du temps à la bibliothèque, ça pouvait être suspect. Même quand il avait un devoir il n'y allait pas, sois il négociait le devoir avec Stendhal contre des chocogrenouilles, sois il aller le voler à Buttercup et quand il était motivé, il piquait les bouquins de ceux qui bossaient. Donc, oui, il ne mettait que rarement les pieds à la bibliothèque. D'ailleurs, il ne savait toujours pas quel rayon correspondait à quel domaine. Là, il avait batailler pour récupérer ces bouquins et brochure. Mais il y était arrivé et pour une fois, il était tranquille, calme, en train de s'informer tranquillement sur le choix d'un éventuel carrière. Déjà, un truc qui bouge. Vous n'imaginez certainement pas le Poufsouffle derrière un bureau toute la journée... Bah moi non plus. Un truc qui bouge et pas qu'un peu. Éleveur de Troll, chasseur de Dragon.... heu, non, l'inverse ! Eleveur de Dragon et chasseur de Troll, ça pouvait être sympa, puis, il était pas trop une brêle avec les animaux. N'avait-il pas dompter un hyppogriffe deux jours plus tôt ? Hé bah si ! Alors ! C'est qui le patron ?

    Mais cela était trop beau pour durer, vu qu'il fut dissipé, dérangé, envahit par une vague ennemie des plus pénibles. Il sursauta sur sa chaise en voyant la pile de bouquins se poser devant lui, il eu le temps d'apercevoir Sparrow avant qu'elle ne pose ses fesses sur la chaise et disparaisse à sa vue, caché par une pile de bouquins qui tenait par... non même pas le saint-Esprit. Et le pire c'est qu'elle ne semblait pas l'avoir remarqué. Enfin, il en conclut ça en voyant la place qu'elle prenait sur la table, l'envahissant de toute part, mangeant bruyamment son bonbon... Il était sûr que bientôt il verrait de la bave couler au coin de ses lèvres pendant qu'elle mâcherait la bouche ouverte. Vous l'auriez compris, le Poufsouffle n'aimait pas cet fille. Et il y avait de bonne raison à cela ! Façon, il y avait toujours une bonne raison au fait que le Poufsouffle n'aimait pas quelqu'un, lui, n'y était jamais pour rien.
    Elle, c'était comme une maladie, un cancer. Quoi que vous fassiez, elle vous rappelez qu'elle était pour faire chier. Oh elle ne le disait pas comme ça, pour elle se qu'elle faisait c'était beau et merveilleux, construisant un monde Bisounours avec Brandstone. Mais dans sa façon de faire, d'agir, de réprimander et tout ça, on y retrouvait la chieuse de base quand même. C'était une chieuse de base façon.
    Enfoncé dans sa chaise, bras croisé, regard réprobateur, il attendit qu'elle... Ah enfin, pas trop tôt.

    Vachement perspicace Relou … Tu peux t'asseoir va s'y. Et fait du bruit aussi, ça ne me dérange pas. Et mâche bruyamment, bave un coup même si tu veux...

    Saloperie va ! Elle semblait surprise de le voir ici. Oh, il se doutait bien de ce qu'elle pensait. Il savait lire ??? Whaaa... Hé oui ma poulette ! Je te ferais même la lecture avant de te coucher si tu veux... Quoi que... S'il devait aller faire la lecture à une Serdaigle, ça ne serait certainement pas à elle. Il y en avait des bien mieux, des plus jolies. Puis façon, Sparrow, même pas pour rire, qu'elle était rasoir, ennuyante cette fille. Elle portait super bien son surnom en fait.
    Il se rappelait leur derniers « désaccord » en date. D'habitude elle le reprenait dans le parc, les couloirs, lui disant qu'il fait trop de bruit tout ça tout ça, qu'il devait pas jeter de sort à ses camarades, ne pas soulever les jupes des filles, ne pas leur mettre une main aux fesses et tout ça... Bref, le quotidien quoi. Sauf que dernièrement, c'est la bagarre avec Pryde qui avait causé un désaccord. Elle lui avait bien tapé sur le système au pire moment qu'il sot, en l'accusant LUI d'avoir cherché la bagarre et tout ça... Du coup c'est Pryde qui avait mangé, histoire de pas la faire mentir. Y avait-il un maigre espoir qu'elle s'excuse de l'avoir accusée à tort ? Attends, chut elle parle, écoutons....

    Inspire, expire, inspire, expire, ne pas lui refaire sa bouche en enfonçant un livre dedans, non non non...

    Sainte mère de dieu... Elle était enfoncé profondément dans sa connerie, jusqu'au cou. Que pouvait-il faire, dire ? Rien, il en avait même pas envie. Il voulait qu'elle dégage. Il savait que s'il lui disait cash, purement et simplement, sans détour, il se heurterait à un mur, elle lui collerait une retenue pour... comment on disait déjà ? Ah oui «  Outrage à Préfét ». Laissez le vomir un coup....

    Oui n'est-ce pas et d'ailleurs j'étais tranquille, avant qu'une emmerdeuse débarque. Tu es toujours persuadé que c'est moi qui ai attaqué Dunstan alors ? Bah tu sais quoi ? Tu as complètement raison. Et vu que tu me semble déjà tout savoir, je vois pas ce que j'ai à te dire de plus.
    Moi par contre je suis stupide et j'ai besoin que tu m'éclaire Ô Sage Lou. Qu'est-ce que Pryde a bien pût te faire pour que tu le tienne en si haute estime ? Il t'as laissé jouer au médicomage avec lui après mon départ ? T'as regardé s'il n'avait pas perdu ses roustons ? Parce que vu comme tu le défend, on dirait que tu les portes pour lui. Je lui dirai ça lui fera plaisir.
    Et ne t'inquiète pas pour tes Serdaigles, à part toi que je peux pas blairer, les autres, j'ai pas de souci.


    Oui, il ne l'aimait pas et s'il en doutait, maintenant, ce n'était plus permis. Son but ? Qu'elle se vexe, qu'elle soit « outrée » qu'elle le prenne pour un malotru, peux lui importe, tant qu'elle se barre. Voilà, c'était ça son but. Elle et ses patacitrouilles pouvaient aller se faire monter par un Troll albinos, il n'en avait strictement rien à faire.
    En plus les patacitrouilles, il aimait pas.

    Non, garde les et lésine pas pour en manger … Avec un peu de chance tu t'étouffera avec.

    Il sortit alors une chocogrenouille de sa poche , ouvrit le paquet et hop elle sauta. Elle échappa à sa main, en sautant encore une fois. Merde ! Vous savez c'était une de celle qui sautent plus que d'habitude... Saloperie ! La grenouille en chocolat sauta alors sur le parchemin de Lou, le tâchant de chocolat, puis il sauta sur un livre... Ryan ne put retenir un sourire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lou A. Sparrow
Wisdom is Our Strengthp
Wisdom is Our Strengthp


Messages : 950


Feuille de personnage
Gallions: 649
Points de Magie: 239

MessageSujet: Re: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    Mar 7 Aoû - 23:43

    Sprouitch, sprouitch, sprouitch. Les dents de Lou s’activaient de plus en plus furieusement sur sa patacitrouille, tandis que son visage virait lentement mais sûrement au rouge. Et pas un petit rouge discret, qui teintait délicatement ses pommettes en un joli tourbillon corail ! C’était un bon gros rouge tomate, un cramoisi éclatant qui donnait l’impression qu’elle s’était subitement transformée en lampion ! (Ou qu’elle venait de vider un tonneau de vin, au choix.) Que venait-il de dire, ce malotru en cravate jaune&noire ? Comment osait-il lui parler sur ce ton, d’abord ?? C’était lui qui était en tort, lui qui s’était comporté comme un troll immature pourvu d’une cervelle de veracrasse, et il osait la traiter comme si elle était... une chieuse de première ! (Comment ça, c’était un peu le cas ? Mais point du tout, point du tout ! Elle était une fille gentille, elle. D’une douceur et d’une délicatesse à toute épreuve. QU’ON LUI COUPE LA TÊTE, À CE BLAIREAU ! Nom d’un scroutt Là !)

    Et puis c’était quoi, ces allusions à Dunstan ?? Les mains se Lou se crispèrent autour de son dictionnaire de runes, menaçantes. Règle numéro un, Ryan : ne jamais prendre le chou d’une Serdaigle lorsqu’elle a tout une bibliothèque regorgeant de bouquins épais comme des briques à portée de main *o*

    “Dunstan et moi n’avons jamais joué au Médicomage ensemble ! On n’a pas trois ans, nous” rétorqua donc la jeune fille en levant le nez d’un air hautain, raffermissant sa prise autour de son dictionnaire. (Pose ça, Lou, si tu lui exploses la tête, tu risques de perdre ton insigne, et ça serait regrettable ! susurra néanmoins la voix dans tête) Et non, Lou n’avais pas saisi le double-sens de “jouer au médicomage”. Mais elle avait tout de même saisi l’idée générale, car elle ajouta, rosissant davantage (on pourrait bientôt se servir d’elle pour éclairer les cachots) (économie sur les torches *o*) : “Et puis vous m’embêtez ! Alors comme ça, dès qu’une fille ose défendre Dunstan Pryde, c’est parce qu’elle est forcément tombée dans ses filets (inexistants) ? Alan aussi pense ça, mais c’est faux ! En plus, j'ai Orion. Même qu'on va jouer au scrabble ensemble, il paraît, mais moi je suis nulle à ce jeu, je comprends pas pourquoi il faut qu'on y joue ! Enfin bref. Si je le défends, c’est parce qu’il le mérite, au même titre qu’un autre ! Tout le monde a la droit à de la considération, même un poulpe ! Même McAllister ! Et ça ne te viens pas à l’idée que si je viens te rabrouer, c’est à cause de TOI, et non pas pour LUI ? Parce que tu as mal agi, et que je ne veux plus que ça se reproduise ! Tu as beau dire, je sais comment vous fonctionnez, vous, les garçons, j’en ai deux à la maison maintenant ! La semaine dernière, c’était Dunstan, et après ça en sera un autre ! Et un Serdaigle, j’en suis sûre !! Les Serdaigle sont fragiles, je n’ai pas envie que tu leur fasse du mal !”

    Bon, d’accord, elle enjolivait légèrement la réalité. Si elle était venue lui faire la morale, ce n’était pas seulement par conscience professionnelle. Il y en avait, certes ; mais la curiosité qui l’avait toujours animée n’était pas en reste, il fallait bien l’avouer... Elle avait envie de connaître le pourquoi du comment de tout cela. Après tout, cette histoire lui avait fait perdre un temps précieux, elle était en droit de chercher à l’éclaircir ! Elle n'était pas restée perdue dans les cachots avec un blessé complètement fêlé du citron dans les bras pour des patates ! Elle n'avait pas que ça à faire de sa vie ! Bref, elle voulait des réponses. Aussi ne put-elle s’empêcher de rajouter, posant un regard distrait sur la Chocogrenouille de Ryan (pfff, en plus, ce crétin congénital avait osé refuser ses Patacitrouilles ! è.é) qui venait de sautiller gaiement sur son parchemin, le parsemant de chocolat fondu :

    “Tu n’as pas répondu à ma question. Pourquoi l’as-tu frappé ?? Lui, il ne frapperait personne, j’en suis sûre. Sauf... sauf si...”

    Un éclair de lucidité, Lou Sparrow venait d’avoir un éclair de lucidité ! Sortez les banderoles *o*

    “Sauf si une fille le lui demandait... Mais ce n’est pas ça ! Alors pourq-HAAAA MAIS ENLÈVE TA SALETÉ DE CHOCOGRENOUILLE DE LÀ, ELLE EST EN TRAIN DE SALIR TOUTES MES AFFAIIIIRES !!!

    Oui. Lou venait ENFIN de remarquer que la chose qu’elle observait distraitement depuis plusieurs secondes était une grenouille en chocolat, et que cette grenouille en chocolat était occupée à mettre le bazar dans ses affaires en tachant ses bouquins et son parchemin. Le temps que son cerveau change d’onde, pour passer de “je hurle à la mort sur Ryan” à “mais au fait, que se passe-t-il autour de moi ?”, probablement.

    RYAN ENLÈVE LÀ IMMÉDIATEMENT ! SI ELLE SAUTE DANS MES CHEVEUX, JE TE FAIS MANGER MON DICTIONNAIRE DE RUNES ET JE T’OUVRE LE VENTRE AVEC DES AIGUILLES À TRICOTER !(et là, on voyait qu'il n'y avait plus de bibliothécaire à Poudlard pour faire baisser le volume sonore @_@)

    Noooon, elle n'avait pas peur d'une Chocogrenouille !
    C'était juste qu'elle salissait tout, et elle ne voulait pas qu'elle lui salisse sa chemise ou ses cheveux ! C'était dégoûtant !
    Oui, qu’on l’achève *o*

_________________
♦️ So, so you think you can tell
Heaven from Hell
Blue skies from pain
Can you tell a green field
From a cold steel rail ?
A smile from a veil ?
Do you think you can tell ?...

♦️ Pink Floyd - Wish You Were Here
@Shiya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ryan A. Fowler
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 834


Feuille de personnage
Gallions: 14
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    Mer 8 Aoû - 17:38

    C'était amusant de voir à quel point l'être humain avait une palette impressionnante de couelur à sa disposition : le blanc livide, le verdâtre, le violet et dans le cas présent, le rouge écarlate. Ce qui jurait complètement avec sa cravate bleu et argent, son insigne de préfet et ses cheveux brun... Elle pouvait se caricaturer elle même la pauvre fille. En tout cas la répartie de la demoiselle, le fit sourire. Elle s'enfonçait, de plus en plus, selon Ryan.
    Et il se demandait comment Orion pouvait se trimbaler ce boulet aussi ! Non mais Moriarty avait plus de goût et de classe que ça quand même ! Et Ethan, Joren et Léandre, ils ne l'avaient pas empêchés de faire une connerie pareil ? Il avait entendu ça dans des bruits de couloirs, sans y prêter attention, mais si Lou le disait c'est que ça devait être vrai en fait ! Il se fit un mémo : Jeter des cailloux à Moriarty la prochaine fois que je le vois. Peut-être que c'est parce qu'elle était vierge que ça l'intéressait ! Oui, car selon Ryan, Sparrow n'avait jamais rien dû glisser d'autre entre ses cuisses que des serviettes hygiénique ! Ou alors s'il y avait eu quelque chose, ça devait être encore coincé !

    Non c'est pas le fait que tu défende Pryde qui est intéressant, c'est le pourquoi ! Tu dis que tout le monde a droit à un peu de considération, ok, sauf que je te rappel qu'arrivé dans le cachots, tu t'es mis de suite à m'accuser sans savoir pourquoi ? Alors quoi ? Je suis moins qu'un poulpe c'est ça ? Puis si je te pose la question, c'est dans l'espoir que tu partes aussi... Mais avoue que c'est légitime, tant de ferveur pour défendre une personne comme tant d'autre... Et si tu viens me rabrouer, comme tu dis, c'est que t'es qu'une chieuse qui n'a rien d'autre à faire que de se la jouer ! Va voir Moriarty, va jouer au Scrabble, ou au médicomage avec Pryde, ou les deux en même temps, ça te fera du bien et surtout lâche moi sans déconner ! T'es une plaie !

    Oui, le Scrabble, c'était bidon comme nom de code, qui avait eu l'idée d'inventer ça ? Enfin, bidon, pour Sparrow c'était amplement suffisant, pauvre fille... Et mais, mais, mais... Elle était sourde, autiste, ou simplement collante à souhait celle-là ? Non mais elle avait pas compris qu'il voulait qu'elle dégage, elle et sa curiosité maladive ! Heureusement qu'il y avait la chocogrenouille pour le tirer de ces questions ! Hey, c'est qu'elle était en forme celle-là, il aurait presque pût apprécier la performance de sa petite douceur si la reLou n'hurlait pas comme un cochon qu'on égorge ! Qu'elle la ferme, par pitié... Bon, pour ça, arrêter le chocolasauteur ! Il c'était arrêté sur le parchemin de Lou. Bah voilà Ryan tu n'as plus qu'à pousser le livre qui était tout en haut de la jolie pile de bouquin monté par Sparrow et le bonbon se retrouvera aussitôt écrasé sur le parchemin de Sparrow, là, elle ne pourra que te remercier de lui avoir sauvé la vie d'une terrible friandise. Bonne idée n'est-ce pas ?
    Ok.
    Et il poussa le livre ! SPLAAAAASHHHHHH !!!! Ah oui, le dommage collatérale ! C'est qu'il était sacrément costaud ce bouquin ! Ah bah justement, c'était le dico de runes. Normal qu'il soit lourd ! Et le chocolat qui a éclaboussé les affaires de Lou, Lou et toi ? Bah, un peu de chocolat sur les fringues ça n'a jamais tué personne ! D'ailleurs il passa un doigt gourmand sur sa chemise, mangeant ce qu'il déduisait être autrefois la patte de la grenouille. Tiens Lou semblait ce...

    Lou, mais ma parole, tu peux faire moins de bruit et c'est... Arggghhhhhhhh.... Du chocolat sur les livres ! Je vais le dire au surveillant Sparrow c'est indigne de toi !
    Tiens salut Arckeley !

    Ryan, assis tranquillement dans sa chaise, mangeant le chocolat, sifflant. Quand on me cherche, on me trouve Sparrow !



    Désolé de la taille UU

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lou A. Sparrow
Wisdom is Our Strengthp
Wisdom is Our Strengthp


Messages : 950


Feuille de personnage
Gallions: 649
Points de Magie: 239

MessageSujet: Re: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    Mar 14 Aoû - 0:36

    * SPLAAAASH !!!! *

    Lou arrêta immédiatement de gesticuler, trop abasourdie pour réagir. Du chocolat, il y avait du chocolat partout ! Sur sa jupe, sur sa chemise, sur sa cravate... même dans ses cheveux ! Ils retombaient en mèches poisseuses sur son nez, enduits de Chocogrenouille écrasée. C’était absolument DÉGUEU ! ... C’était dégueu, mais au moins, la friandise avait arrêtée de bondir dans tous les sens, et Lou releva le visage vers Ryan, à deux doigts de le remercier pour son acte d’héroïsme qu’avait été d’aplatir la grenouille sous son grimoire. Les dommages collatéraux ?? Elle lui crierait dessus pour ça après, il pouvait en être sûr et certain. Mais avant, parce qu’elle était une fille polie et bien élevée, il fallait qu’elle le remerci...

    Hein ? Quoi ? Que venait de dire Stewart Ackerley ? Et qu’est-ce qu’il fichait là, lui, d’abord, ce préfet en mousse ?? Il ne voyait pas qu’elle était occupée, là ? Et comment ça, tout cela était indigne d’elle ??

    “N’importe quoi ! Ce n’est pas de ma faute !!! C’est Ryan qui a mis du chocolat partout ! Dis lui, toi, au lieu de t’empiffrer ! En plus, tu as du chocolat entre les dents, ce n’est pas très élégant, tiens, prends ça pour t’essuyer la bouche.”

    Et Lou tira de sa poche un grand mouchoir orné de canards (ses préféréééés *o* elle en avait acheté plein pendant l’été, pour ravitailler tout Poudlard en cas de besoin !!) pour le lui jeter dessus. Le mouchoir retomba en un joli voile (un voile parsemé de canards) sur les cheveux blonds de l’Américain.

    “Ackerley !! Reviens, ce n’est pas de ma faute, je te dis!” s’écria Lou, détournant moment son attention de Ryan en voyant le préfet repartir en ajustant ses lunettes sur son nez, un air hautain figé sur le visage. Ah, saleté !! Pfff, le monde était ligué contre elle, il n’y avait pas d’autres explications possible ;_; Furieuse, toujours couverte de chocolat (une traînée de chocogrenouille broyée roulait d’ailleurs le long de sa joue), Lou se rassit face à Ryan, plantant son regard dans le sien en fouinant dans sa poche pour en sortir en deuxième mouchoir et pouvoir se nettoyer un peu. “Tu aurais pu le lui dire ! Et après, tu t’étonnes que je vienne te faire la morale !! Mais Fowler, pourquoi est-ce que tu es si... si... si...”

    Désobéissant ? Rebelle ? Tête à claques ? Lou hésitait ; les mots se bousculaient dans son esprit, mais aucun n’était assez puissant pour traverser la barrière de ses lèvres. Alors en attendant de trouver les bons reproches, la jeune fille se frottait frénétiquement le visage avec son mouchoir, irritant au passage sa peau et lui redonnant une nouvelle teinte rouge vif qui lui donnait un vague air de parenté avec un homard. Mais Lou se moquait bien d’être glamour ou pas (et puis elle n’était pas là pour dragouiller) (elle avait déjà un amoureux, même que c’était le plus beau et le plus fort et qu’il faisait les meilleurs cupcakes à la banane de tout Poudlard !) ; tout ce qui comptait pour elle, à cet instant-là, c’était Ryan et son comportement, et ce qu’il fallait faire pour remédier à cela. Parce que là, ça ne pouvait plus durer ! Il fallait que quelqu’un prenne les choses en main, avant qu’il ne finisse par se faire tuer, ou pire, renvoyer ! Il avait beau chercher à se débarrasser d'elle, elle ne lui lâcherait pas la grappe si facilement !

    “... Si désinvolte ?” finit-elle par lâcher, reposant son mouchoir plein de chocolat sur la table. “Je fais ça pour t’aider, que tu me prennes pour une plaie ou pas !!” ajouta-t-elle, soutenant furieusement son regard. “J’ai déjà dit à Dunstan que la violence ne résout rien, et il a été assez réactif à mes conseils. Je vais donc te répéter ce que je lui ai dit : qu’elle que soit la cause de votre problème, pourquoi n’avez-vous pas cherché à passer par le dialogue ? Enfin, Fowler, vous êtes des êtres civilisés ou des trolls avec des têtes aussi vides que des citrouilles d’Halloween ? Et n'essaye pas de fuir le dialogue, tu restes avec moi jusqu'à ce que ces livres que TU as tâché de chocolat soient propres ! Tu as intérêt à m'aider à tout remettre au propre” précisa-t-elle en commençant à frotter son dictionnaire de runes avec son mouchoir.

    Après la Lou qui attaquait, place à la Lou qui cherchait à se montrer compréhensive !! Mais bizarrement, quelque chose lui soufflait que cela ne serait peut-être pas si efficace que ça... @_@
    Dans tous les cas, elle ne le laisserait pas filer avant qu'il n'ait nettoyé les dégâts de sa fichue Chocogrenouille !!!


_________________
♦️ So, so you think you can tell
Heaven from Hell
Blue skies from pain
Can you tell a green field
From a cold steel rail ?
A smile from a veil ?
Do you think you can tell ?...

♦️ Pink Floyd - Wish You Were Here
@Shiya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ryan A. Fowler
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 834


Feuille de personnage
Gallions: 14
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    Mar 21 Aoû - 14:24

    Non Ryan, ne prends pas un air coupable. Continue de te lécher les babines, gracieusement avec tes 4 cm de langue qui dépasse de ta bouche, tel un lézard, fais un grand sourire stupide à Arckeley, avec un peu de chocolat sur les chicos et ça va passer tout seul ! Comme papa dans maman !
    Il fit un clin d'oeil à Lou quand celle-ci lui demande d'interférer en sa faveur. Elle avait cru quoi ? C'était bien fait pour elle, la prochaine fois elle se tiendrait loin de lui avec ses questions de fouineuses . Dés qu'Arcekeley tourna les talons, il reprit son expression du moment, amusé, foutage de gueule.Il attrapa le mouchoir de Lou et s'enleva un petite tâche sur sa veste et posa le mouchoir sur ses bouquins.

    Une vraie petite délinquante hein ! T'as le sentiment de subir une injustice. Parfait, maintenant tu sais ce que ça fait, d'être accusé à tort !

    Il lui fit un grand sourire chocolatée et alla s'enfoncer dans sa chaise. Regardant en l'air jambe étendu et croiser sous la table, désinvolte. Ce qui allait très bien avec le commentaire de reLou. Son discours plutôt. Pryde réceptif aux avis de Lou. Elle se berçait d'une belle illusion cet Serdaigle. Ou alors Pryde avait vraiment perdu ce qui lui servait de cerveau. Le dialogue, civilisé, blablabla... La diplomatie, c'était pas son truc. Pryde non plus. Ils fonctionnaient ainsi et ça leurs allaient parfaitement. Tout le monde n'est pas obligé de fonctionner comme toi Sparrow ! C'est un truc qu'il lui aurait volontiers dit, mais qui n'aurait avancé à rien. Outre à parler encore une quinze de minute. Et il voulait toujours qu'elle se barre. Il y arriverait, il était obstiné. Mais ce n'était pas en l'insultant que ça marcherait, cette fille était une sangsue, il fallait ruser. Contourner le problème.
    Il se leva et au lieu de partir, chose la plus intelligente à faire, il alla s'asseoir à côté de Lou. Sans dire un mot, il posa son fessier délicat sur la chaise et se rapprocha au plus prés de Lou. Là, il lui fit un beau sourire.

    Et toi ? Pourquoi es-tu si sérieuse ?

    Et il espérait faire suffisamment psychopathe et pervers pour qu'elle prenne la fuite. Il posa son doigt sur la joue de Lou et récupéra un peu de chocolat fondu qu'elle avait oubliée. Il porta ensuite son doigt à sa bouche. Son autre bras alla se poser sur les épaules de Lou , sa main allant jouer avec ses cheveux.

    Au lieu de se prendre la tête te d'être en mauvais terme... Pourquoi ne pas s'amuser, parler, passer un bon moment. Tu sais, jouer le médicomage c'pas trop mon truc, le Scrabble non plus... par contre... J'adore le Cluedo !

    Il alla murmurer ses derniers mot dans l'oreille de Lou, tandis qu'il alla poser sa deuxième sur la cuisse de Lou, caressante, douce, un peu trop peu-être. Voilà, Ryan tentait une nouvelle tactique pour faire fuir la préfète de Serdaigle. Bon, si elle se prenait au jeu, il se sentirait franchement bien con, très très con même. Mais ça ne semblait pas être le genre de Sparrow. Après, au fond d'elle, elle avait une âme de nympho, qui pouvait savoir ?

    Il sortit sa baguette et envoya un récurvite sur les livres de Lou! Bah oui, il pouvait au moins faire ça! Sauf que son sortilège sembla être un peu... Bref! Il prit un livre et regarda. Plus de trace de chocolat... plus de trace de rien en fait ! L'encre c'était effacé.... Lou, comment te dire que .... Il referma le livre l'air de rien et alla reposer sa main aventureuse sur la cuisse de Lou!



Spoiler:
 


Dernière édition par Ryan A. Fowler le Mar 21 Aoû - 15:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    Mar 21 Aoû - 14:24

Le membre 'Ryan A. Fowler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lou A. Sparrow
Wisdom is Our Strengthp
Wisdom is Our Strengthp


Messages : 950


Feuille de personnage
Gallions: 649
Points de Magie: 239

MessageSujet: Re: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    Dim 26 Aoû - 20:04

    Lou avait un étrange pressentiment, tout à coup. Quel était ce sourire chafouin qui venait de naître sur le visage du Poufsouffle ? Et pourquoi avait-il migré de sa place pour venir s’installer à côté d’elle ? La jeune fille écarquilla les yeux de surprise, essayant de rassembler quelques neurones pour comprendre la réaction de son camarade. Peut-être préférait-il qu’ils parlent l’un à côté de l’autre ? Peut-être éprouvait-il quelques difficultés à nouer le dialogue lorsqu’une table le séparait de son interlocuteur (enfin, de son interlocutrice, ici), ce qui expliquait pourquoi il se sentait obligé de s’approcher TRÈS près d’elle pour mieux lui parler ? Après tout, il semblait être assez... spécial, comme garçon, il avait peut-être d’étranges lubies. Ou alors les Américains étaient bien moins distants que les Anglais, et il ne faisait que suivre la coutume de son pays d’origine. Lou n’en savait rien, et cela la laissait totalement désarçonnée ; tout ce qu’elle savait, c’était qu’au moins, il semblait disposé à lui parler. Et ça, c’était tout de même une victoire ! Tout espoir de le remettre sur le droit chemin n’était peut-être pas perdu !! Dans quelques années, il la remercierait pour ce qu'elle avait fait pour lui et il irait lui rendre visite avec une boîte de cookie triple chocolats pour lui témoigner sa reconnaissance éternelle !! \o/

    Même s’il lui disait des choses bizarres. Hein ? Comment ça, elle était trop sérieuse ?? Et pourquoi lui disait-il qu’il aimait jouer au Cluedo ?

    “Heu... moi aussi, j’adore le Cluedo ! C’est mon jeu préféré, je gagne tout le temps ! Pourquoi, tu veux qu’on fasse une partie ensemble pour se réconcilier ?” demanda donc la préfète, perplexe, avant de sursauter en sentant quelque chose d’anormalement chaud entrer en contact avec sa cuisse. Bwaaaah !!! Quelle était cette chose ??? Lentement, très lentement, elle baissa les yeux... et sentit un frisson d’horreur l’électriser de la racine des cheveux et à la pointe des pieds, tandis que son visage virait de nouveau au rouge écrevisse. Une main ! Elle avait une main sur la jambe ! Qu’on la coupe ! Qu’on l’écrabouille ! Qu’on en fasse un gant ! @___@ “Mais... je... heu... je crois que tu as perdu ta main !” bredouilla-t-elle en observant fixement la main de Ryan, incapable de bouger, sentant son visage gagner une dizaine de degrés en un temps record. Huhu, c’était étrange comme tout à coup, la Lou sûre d’elle et prête à donner une bonne leçon de morale à Ryan était loin, loin, trèèès loin, perdue dans un horizon lointain ! Il ne restait plus qu’une fillette totalement décontenancée, incapable de comprendre où est-ce que Ryan voulait en venir (rappelons que pour elle, prendre la main de quelqu’un était signe d’engagement éternel ! alors pourquoi, nom d’une salade grecque sans salakis, pourquoi faisait-il cela ???) “Ryan Fowler” ajouta-t-elle en levant les yeux, prenant soin d’articuler chacun de ses mots, comme si elle s’adressait à un chiot perdu. “Je crois que tu n’as pas très bien compris. Je, heu, je voulais qu’on parle ! En tout bien, tout honneur ! Si tu veux enterrer la hache de guerre, d’accord, je suis totalement pour, et même pour qu’on fasse un jeu de société ensemble, j’aime beaucoup les jeux de société ! Mais... tu n’as pas besoin de... ET PUIS ENLÈVE TA MAIN DE LÀÀÀ, C’EST RÉSERVÉ À RIRI !”

    Et Lou attrapa son dictionnaire de runes pour menacer Ryan de le frapper avec... avant de remarquer que le titre de son bouquin s’était effacé... oh nooon !!! Quelle sorte de sorcellerie étai... OH NOON ! LE SORTILÈGE DE RYAN !!

    “Bwaaaaah en plus t’as bousillé mon livre !! Pfff !!! Pffff !!! PFFFFF !!!

    Quelle délicatesse, quelle douceur, quelle éloquence !

    “Tu saouuuuules !” couina-t-elle enfin en continuant de jeter des regards mi-affolés mi-accusateurs à la main qui reposait toujours sur sa jambe. Aaah, elle avait beaucoup de chose à lui apprendre, à ce jeune homme ! Comme ne pas tripoter les jeunes filles comme on tripote une cuisse de poulet, ne pas rater ses sortilèges, et ne pas faire les deux à la fois à Lou Angélique Sparrow !!!!

_________________
♦️ So, so you think you can tell
Heaven from Hell
Blue skies from pain
Can you tell a green field
From a cold steel rail ?
A smile from a veil ?
Do you think you can tell ?...

♦️ Pink Floyd - Wish You Were Here
@Shiya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ryan A. Fowler
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 834


Feuille de personnage
Gallions: 14
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    Mer 29 Aoû - 13:24

    VICTOIREUHHH POUR LE PEUPLEEEE !!!!! Adieu Ton-Moralisateur-De-Lou-Sparrow ! C'est qui le plus fort, hein ? Il avait réussit à user la Serdaigle, ce n'était pas rien quand même ! Cette fille, collante au possible, était le genre de chose dont l'ont ne pouvait ce défaire facilement. Bon, il n'en était pas complètement défait, pas encore, il lui restait encore à pousser un peu plu la situation à son avantage et ça serait fait ! Toutefois, il savait que le Serdaigle, apprécierait son départ !
    Ryan Fowler, insupportable, même pour elle ! Qui pouvait se vanter d'en faire autant ? En tout cas, elle le faisait bien sourire le garçon, avec ses histoires de Cluedo ! Une partie ? Non... Il n'était pas désespéré à ce point, pas encore. Mais pourquoi pas, plus tard, si l'abstinence vient à être un peu trop marqué... Sauf qu'il avait passé un petit quart d'heure dans les bras de Rees à échanger promesse et caresse, du coup, il envisageait sexuel avec beaucoup de sérénité pour le moment !
    Se réconcilier ? Mais ils n'étaient pas en mauvais terme, si ? SI ? Ah bon, d'accord ! Bon, c'est vrai qu'il l'avait insulté, qu'elle l’agaçait, qu'il y a trois semaines de ça, il avait eu envie de lui tordre son petit cou comme on tord celui d'un poulet... MAIS, il avouait volontiers, que cet gonzesse était pas méchante ! C'était une gonzesse. Donc, de base, chiante. Elle, plus que les autres ! Au moins, elle n'était pas du genre à se la jouer starlette ( Regard vers Serpentard ) c'était déjà un bon point, sinon, elle aurait été le comble de l'exaspération à elle toute seule ! Oui, Lou, tu es aussi exaspérante dans ton genre que Ryan l'est dans le sien !

    Un Cluedo pour ce réconcilier ? Pourquoi pas, à l'occas' … Moi aussi je me débrouille bien à ce jeu. Tu verras j'ai un super coup de matraque !

    Et il lui fit un grand sourire, suivit d'un clin d'oeil, qu'elle ai comprit ou non, il s'en foutait. Puis, pour le coup, il se vantait un peu, non pas qu'il avait un mauvais coup de matraque, mais de à à dire super... Il y avait un monde ! Enfin bon, déjà qu'elle était dérangé par une simple petite main curieuse et douce, une remarque comme celle-là, finirait de colorer son teint qui devenait joliment rouge !
    Lou, Lou, Lou.... Toi et tes remarques, tu es tordante ! Riri... C'est ainsi qu'elle appelait Orion ? Il allait bien se foutre de sa gueule tiens ! Riri … Trop mignooonn ! Est-ce qu'il était plus réceptif pour autant ? Du tout ! Ryan s'en foutait comme de La Vierge Mari des réfléxions de la Serdaigle ! En tout bien, tout honneur... C'est cela oui à la base, t'étais là pour assuvir une curiosité maladive, alors tout bien, tout honneur... On sait ou on ce le met @.@
    Il recula néanmoins légèrement lorsque la Serdaigle leva son livre, le menaçant avec ! Il se rappelait encore le coup de sac qu'elle lui avait mit ! Il avait prit l'angle de ce qui était certainement une encyclopédie de 2000 milles pages entre les côtes. Elle l'avait pas loupé la garce ! Bon, toutefois, il ne subsistait plus rien de tout cela, heureusement, sinon ce n'est pas une main douce qui lui aurait collé sur la jambe ! Et finalement, elle s'aperçut qu'il lui avait détérioré son livre... Il ne put retenir un petit rire suite à s remarque désespéré... Oui, il saoulait.

    Tu vois Lou, je suis irrécupérable. Alors, laisse moi dans ma médiocrité, je saurais me débrouiller. Tu crois que tu vas réussir ou ma mère échoue depuis 17 ans ? Enfin... Je crois pour moi qu'il est temps d'y aller ! Ne m'en veux pas hein. Je te tiens au courant pour le Cluedo, en attendant …

    Il se redressa sa main glissant dangereusement sur la cuisse de Lou, et pas dans le bon sens, avant de remonter lui ébouriffer les cheveux ! Il lui donna un baiser à distance, un ultime clin d'oeil et récupéra son sac. Oh, il n'allait pas s'attarder, une fois qu'elle aurait imprimé qu'il se foutait d'elle, il risquait de prendre un coup de bouquin. Il se tourna toutefois une dernière fois avant de disparaître à la vue de la Serdaigle.

    Je te laisse le soin de ranger mes livres Préfète et pour ton livre... Positive ! Maintenant, t'as un cahier !

    Et éclatant de rire devant le visage de Lou, il disparut !



    Merci à toi pour ce RP, c'était super \o/ Vivement le prochain Licky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lou A. Sparrow
Wisdom is Our Strengthp
Wisdom is Our Strengthp


Messages : 950


Feuille de personnage
Gallions: 649
Points de Magie: 239

MessageSujet: Re: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    Mer 12 Sep - 14:47

    Nom d’un druide en caleçon hawaïen, elle allait réellement finir par lui abattre son livre sur le crâne ! Oui, elle allait faire disparaître cet air confiant de son stupide visage de surfeur américain ! Et ensuite, elle sauterait à pieds joints sur son corps pour en faire de la bouillie pour poissons rouges, et elle offrirait ses restes en pâture à Sushi et Magicarpe ! Il allait regretter d’avoir effacé toute l’encre de ses bouquins, il allait regretter d’avoir osé toucher à sa cuisse (elle n’était pas un poulet en cravate bleue&bronze, zut !), il allait regretter de ne pas avoir écouté ses précieux conseils sur le comportement qu’il aurait dû adopter, il allait regretter... il allait... mais uuuuh... pourquoi semblait-il si amusé ? La situation n’était pas drôle ! Pourquoi lui parlait-il de son “super coup de matraque” ? Pourquoi remontait-il doucement sa main le long de sa jambe et pourquoi... pourquoi s’était-il mis à la décoiffer, tout à coup ? Et pourquoi avait-il esquissé un baiser dans sa direction ?

    * Papaaaa, je crois qu’il se moque de moi !!!! Bouuuuh il est trop méchant ! Pourquoi j’ai voulu lui faire la morale, moi ! Pff, pff, pff, trop nul !! Je m’en fiche, la prochaine fois que je le vois se battre avec Dunstan, je... JE LAISSERAIS DUNSTAN LUI CASSER LA FIGURE !!! Et après j’appuierai très fort sur ses bleus. MWAHAHAHAH !!!! *

    “C’est ça, pars, Fowler !!!” gronda l’aiglonne en voyant le blaireau s’éloigner d’elle à grands pas, les phalanges crispées autour de son dictionnaire de runes désormais vide. “Mais je n’en ai pas fini avec toi, crois-moi ! ET N’OUBLIE PAS, TU ME DOIS UN CLUEDO !!!”
    “SPARROW, TU PEUX PAS BAISSER D’UN TON, OUI ?”
    “FERME-LA, ACKERLEY !!!”

    Et sur ces douces paroles (et elle ne risquait pas d’oublier qu’il lui devait un jeu de société è.é) (non, elle n’avait pas encore tout compris de la vie), Lou reporta son attention sur la table qu’elle occupait et jeta un regard noir aux livres que Ryan avaient laissé traîner là. Elle hésita un bref instant à les laisser là, en vrac, mais elle décida qu’en tant qu’élève sérieuse et modèle, elle se devait de les ranger, même si elle rêvait davantage de les enfoncer dans la gorge de Ryan. Avec un léger soupir, elle les prit donc pour les remettre à leur place, maudissant son camarade jaune&noir. Elle ne tarda pas à disparaître sous la pile de livres qui s’amoncelait dans ses bras, et elle manqua de tout renverser sur la tête d’une fillette qui venait subitement de s’approcher d’elle et qui braquait sur elle un grand regard à la fois extrêmement sérieux et extrêmement curieux.

    “Lou ? C’était qui, ce garçon qui avait la main posée sur ta cuisse ?” demanda l’enfant en se plantant devant elle, sans la quitter des yeux.
    “Mélisande ?” s’étonna Lou en reconnaissant les boucles brunes et les grands yeux bleus de sa petite soeur. “Tu tombes bien, tu veux bien m’aider à ranger ces livres ?”
    “Bien sûr !” répondit la petite fille en récupérant quelques grimoires (Lou soupira de soulagement en sentant un poids non négligeable quitter ses bras de crevette), avant d’adresser un demi-sourire malicieux à son aînée. “Mais dis-moi, frangine, c’était qui, alors, ce garçon qui te tripotait ? Je croyais que tu étais avec Riri, moi !”
    “Ce n’était personne ! Enfin si, c’était un... un très vilain garçon ! Mais crois-moi, je suis sur le coup, et grâce à moi, il va vite devenir l’un des plus sages élèves de cette école ! J’en fais le serment !!”

    Oh non, Ryan était loin d’être débarrassé d’elle !

[Clos Canard]
Merci encore pour ce RP trop cool !!

_________________
♦️ So, so you think you can tell
Heaven from Hell
Blue skies from pain
Can you tell a green field
From a cold steel rail ?
A smile from a veil ?
Do you think you can tell ?...

♦️ Pink Floyd - Wish You Were Here
@Shiya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Clos] ▬ Sois Faineant Mon Enfant!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» enfant battu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: 4ème Etage :: Bibliothèque-