Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Elrik H. Monroe
Unbowed, Unbent, Unbrokenh
Unbowed, Unbent, Unbrokenh


Messages : 1710


Feuille de personnage
Gallions: 134
Points de Magie: 97

MessageSujet: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Mar 10 Juil - 21:38

    | Signé "Monroe" |


Cours de Potions | 1ère, 2, 3 & 4ème Année
Mardi 28 Septembre, 4ème Cours de l'année, 14h30 - 17h30

    Mardi après-midi, 14h30. La porte des cachots s’ébranla dans un sinistre grincement. Elrik fronça les sourcils songeant, tout en observant le panneau de bois renforcé de plaques métalliques, qu’il devrait glisser dans ses gonds quelques gouttes d’huile. Il ferait cela plus tard. Elrik s’effaça sur le côté de la porte, pour laisser entrer dans le grand cachot de potions le groupe des plus jeunes élèves de Poudlard. Il était l’heure pour eux d’assister à leur cours de potion, et pour lui de se mettre au travail. Ciel qu’ils avaient tous l’air réjoui !
    L’air glacial du dehors, sans doute, figeait sur leur visage une moue morose. La température extérieure avait subi une chute considérable, renforcée par l’humidité ambiante. Cette brume qui stagnait sur le domaine de Poudlard… elle accentuait l’impression de froid pénétrant qui venait mordre les habitants des lieux. Depuis le matin, une bruine tenace s’échinait à tomber sur les tuiles et les pierres. Du fait de sa destruction partielle, le château était un vrai gruyère, un terrain de jeu idéal pour les courants d’air vicieux.

    Elrik voulut saluer les premières têtes blondes passant la porte. Il avait levé la main et… « ATCHOUM ! » Waouh. Ça fait trembler les murs ça !
    L’homme écarquilla les yeux, secoua le nez légèrement puis s’ébroua comme un chien mouillé. Vrai que les pans de son pantalon collaient à ses jambes, au-dessus de ses grosses bottes maculées de boues. Il avait crapahuté dehors durant toute la pause de midi, pour achever la préparation de son cours… Ah non. On ne s’enrhume pas Soldat ! « ATCHOUM ! » Mais ça suffit ! Par tous les saints… il avait bien choisi le « thème » de son cours celui-là.

    « Veillez m’excuser… » Elrik s’éloigna, faisant signe aux élèves d’avancer dans le cachot et de prendre leur place. Il faisait froid dans ce cachot, c’était pire que dans tout autre endroit du château. Mais tant pis ! Tout en s’approchant de son bureau, Elrik tira de sa poche un petit mouchoir bleu aux motifs jaunes énigmatiques… (Depuis que Dunstan avait égaré son mouchoir-canard, Elrik en avait trouvé un !) (la faute aux lessives fort mal triées !)
    Lorsqu’il se retourna vers l’assistance de jeunes sorciers – logiquement tous installés devant leur plan de travail et leur chaudron, s’ils tenaient à leur derrière ! – Elrik avait le nez rougie et des petits yeux. Mais il en fallait plus pour abattre le taureau qu’il était ! Héhé ! * Je ne suis pas malaaaade ! Mind over Body ! * Il se signa discrètement.

    « Bonjour à..AaaaaAAAaa. A. » Pause, on respire. On ignore ce chatouilli désagréable. « Bonjour à tous. Aujourd’hui nous allons travailler sur la Pimentine. Il n’y en a plus à l’infirmerie, et c’est une potion simple, utile, efficace. Tout le matériel et les ingrédients sont étalés devant vous, ainsi qu’un parchemin avec la marche à suivre. Mettez-vous au travail sans traîner. Vous savez tous ce qu’est la pimentine évidemment. Elle sert à soigner les grippes, les coups de froid, les rhumes. Vu le temps et l’époque, mieux vaut renflouer notre stock de pimentine. Les effets secondaires, oui, il y en a. Faire fumer les oreilles. Blablabla ! Vous le savez. Vous allez bien faire ces potions, je vous noterai, on aura du stock et tout le monde sera ra…aaaAaaaa – ATCHOUM ! – vi. Ravis. » Elrik enfouit son visage dans son joli mouchoir-canard, puis se fit violence pour ignorer le mal de tête latent qui s’insinuait derrière son crâne. Pfff. T’es pas là c’est pas vrai !

    Il fit signe aux élèves de se mettre au travail, opinant du chef d’un air calme et posé. Oui, calme. Ce cours serait calme. Elrik se le promit. Il se mit alors à slalomer entre les rangs, disponible et à l’écoute, silencieux, hormis quelques reniflements. Il était assez agréable de travailler avec ces jeunes gens. Elrik, pour sa part, avait apprécié les premiers cours. La plupart de ces sorciers étaient tout neufs, tout jeunes. Ils étaient comme des diamants à l’état brut, dépourvus de nombres de vices et dignes d’un intérêt tout particulier. Ils méritaient une attention bien spécifique. Cependant, il était peu probable que les jeunes gens aient décelé le plaisir qu’Elrik avait à leur apprendre son art de prédilection. N’était-il pas considéré comme l’adjudant casse-noisette, le sans cœur ? Oui, peut-être. Peut-être était-ce là ce qui apparaissait au premier abord, la seule émotion qu’Elrik était capable de traduire au grand jour : son imperturbable autorité, sa rigueur à toute épreuve.

    « Atchoum ! Euhm. Pardon. »

    Oui, sa rigueur à toute épreuve. Même à l’épreuve du froid !

    Son regard se posa sur Loki Thorn. Le première Année l’observait, perplexe. Rik lui adressa un petit hochement du menton, pour le rassurer. Ce n’était rien. Manquerait plus qu’une petite crise d’éternuement l’affaiblisse ! Le jeune garçon dut se contenter de cela. Elrik passa aux rangs suivants, balayant les têtes blondes de son regard, s’assurant que tout le monde suivait les instructions et n’avait besoin de rien. Ses bottes, suivant ses pas, produisaient un petit bruit spongieux caractéristique, de ceux qui vous donnait immédiatement envie de vous trouver devant un bon feu de cheminée, les pieds emmitouflés sous une couverture, et si possible en douce compagnie. Par douce compagnie, entendons un être cher, pour deviser de tout et de rien. Un parent, un ami… quelqu’un dont la chaleur était aussi puissante que celle de l’âtre, et aussi communicative.

    Elrik surprit son esprit prêt à s’envoler. Non loin d’ici, un étage plus haut. Dans une salle égayée de lueurs jaunes et d’éclats cuivrés. Installé sur un fauteuil rond, à la couleur du soleil, aux côtés d’une délicate vipère. Les serpents ont le sang-froid, certes. Mais celle-ci lui laissait imaginer des sensations… tout sauf glaciales.

    Il secoua la tête, remuant ses mèches de cheveux brunes. Elles lui tombèrent devant les yeux – damned, les laisser pousser depuis le début de l’année, quelle idée saugrenue ! – l’homme les chassa d’un revers de main gantée, pour poser les yeux sur ses élèves à nouveau. Qu’ils finissent vite leur pimentine ! Elrik avait l’impression qu’il en avait grand besoin !


    ❧ HJ - Marche à suivre pour la potion.

    Vous avez la liste des ingrédients et la façon de procéder en jeu, expliqué juste après !
    Maintenant pour déterminer la réussite de votre potion, lancez un Dé "Destin". Additionnez le résultat de votre dé à votre niveau de Potion (présent dans votre profil, niveau de compétences magiques) ! Voici les résultats correspondant au score total que vous obtiendrez :

    Résultats pour les 1ère & 2ème Année
    - De 1 à 4) Huuum. Ce n'est pas terrible. Ca ressemble à de la pimentine, certes, mais vos oreilles ne vont pas faire que fumer, si vous la buvez ! En outre, c'est peu probable qu'elle soigne votre grippe ! Bref c'est un échec ! (A vous d’interpréter l'échec, en gardant à l'esprit que la potion malgré tout ressemble... à la potion ! sauf si votre score est vraiment, vraiment bas...) Vous aurez de quoi remplir 1 fiole...
    - De 5 à 8 ) Pas mal ! Bon, il faudra en prendre beaucoup pour que cela vous soigne - et ça a sûrement un goût horrible !!! A vous faire fondre l’œsophage, mais.. c'est pas mal ! (Réussite Moyenne) Vous aurez de quoi remplir 3 fioles...
    - De 9 à 12) Mais voilà qui est encourageant ! C'est réussi mes petits, bonne couleur, bon résultat ! Merci pour l'infirmerie, on va pouvoir renflouer le stock ! Vous aurez de quoi remplir 6 fioles...

    Résultats pour les 3ème & 4ème Année
    - De 1 à 4) Huuum. Ce n'est pas terrible. Ca ressemble à de la pimentine, certes, mais vos oreilles ne vont pas faire que fumer, si vous la buvez ! En outre, c'est peu probable qu'elle soigne votre grippe ! Bref c'est un échec ! (A vous d’interpréter l'échec, en gardant à l'esprit que la potion malgré tout ressemble... à la potion ! sauf si votre score est vraiment, vraiment bas...) Vous aurez de quoi remplir 2 fioles...
    - De 5 à 10) Pas mal ! Bon, il faudra en prendre beaucoup pour que cela vous soigne - et ça a sûrement un goût horrible !!! A vous faire fondre l’œsophage, mais.. c'est pas mal ! (Réussite Moyenne) Vous aurez de quoi remplir 5 fioles...
    - De 11 à 16) Mais voilà qui est encourageant ! C'est réussi mes petits, bonne couleur, bon résultat ! Merci pour l'infirmerie, on va pouvoir renflouer le stock ! Vous aurez de quoi remplir 8 fioles...

    → La Pimentine - Ingrédients & Marche à suivre :
    Purée de Piments-Dragon grillés - 2,56 gr de Foufoufongus séchés réduits en poudre - 5 Poils de Barbe de Gobelin Poivre&Sel - Sirop de Menthe - Jus d'orange Sanguine.

    Tous ces ingrédients sont étales devant vous, sur chaque table à côté de votre chaudron, avec un parchemin d'instruction (qui dit à peu près ce qui suit) + les feux sous vos chaudrons sont déjà allumés !
    Il vous faut donc :
    - griller & écraser vos piments dans le fond de votre chaudron, bien brûlant. Sans les brûler ! Attention, les piments-dragon, ça pique ! C'est tout petit, ça glisse entre les doigts, c'est orange vif tirant sur le rouge. Commencez par cette étape, une fois que c'est grillé, mis en purée, dilué dans un peu de jus d'orange sanguine, rajoutez l'eau !
    - peser les foufoufongus séchés et les réduire en poudre (attention à ne pas en respirer!! sinon vous allez chanter l'hymne de Poudlard à l'envers sur un pied en vous tapant la tête avec le caleçon de votre voisin!)
    - compter les poils de barbe de Gobelin (ça pue un peu et ça colle... ils sont dans un bocal!)
    - Le sirop de Menthe à ne pas manger (sinon, il n'y en a plus) et pareil pour les oranges !


    Voilà, c'est donc le 4ème cours avec Elrik que vous avez ! Les premiers ont été assez classique, bien que très très stricte niveau discipline, pas un bruit toléré, etc ! Les garçons sont d'un côté, les filles de l'autre, Elrik veut que chacun soit de son côté x) c'est comme ça !
    Et voilà ~ Donc pour ce cours, hop, commencez directement avec votre potion, on ne perd pas de temps !
    Si vous désirez arriver en retard, pas de problème, à vous d'en assumer les conséquences !
    Et en attendant, bienvenuuue et amusez-vous bien Wink
    Pour toutes questions n'hésitez pas à me mpottez - ou à demander à Elrik etc ! =)






_________________

Spoiler:
 


Nous vaincrons lentement, mais sûrement !
- le club des escargots

Plus que 4/8 ! @_@


Dernière édition par Elrik H. Monroe le Jeu 12 Juil - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Abigail K. Dipaïs
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 288


Feuille de personnage
Gallions: 204
Points de Magie: 77

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Mer 11 Juil - 23:08

    Abby était tranquillement installée dans le vieux grenier des coursives, histoire d’être peinarde. Béni soit son emploi du temps qui faisait qu’elle avait toujours une heure de libre après le déjeuner. Elle pouvait digérer tranquille. Mais elle évitait la salle commune, histoire de ne pas devenir folle à cause de la compagnie de ses horripilants Serdaigle. 14h10. Elle aurait dû commencer à se rendre dans les cachots. Mais non, elle n’avait pas envie de bouger, elle ne voulait pas aller en cours. Elle se débrouillait en potions, mais là, elle avait la flemme d’y aller et d’affronter Monroe-le-Terrible. Mais elle risquait de prendre cher si elle arrivait en retard… Elle prenait le risque. 14h15, 14h20… A 14h25, elle se leva d’un seul coup, et se mis à courir vers les cachots. Viiiiite, sinon Monroe allait la tuer ! Elle dû vaincre un record de vitesse, car à 14h30, elle était devant les cachots. Trop forte.

    Elle jeta un coup d’œil au professeur de potion, espérant qu’il ne l’avait pas vu arriver en courant comme une dégénérée. Elle risquait de se faire réprimander. Ooooh, mais c’est qu’il était malade le Monroe What a Face ? Oui, ça faisait rire intérieurement Abby de voir qu’il était enrhumé. Elle avait un humour… Particulier.

    Elle entra avec les autres quand Monroe leur fit signe. Comme toujours, les filles étaient séparés des garçons. Donc elle ne pouvait pas être avec son pote Lukas T_T. Trop dur la vie. Monroe était un vrai psychorigide, c’était pas possible d’être aussi coincé. En plus, les filles, c’était chiant. Heureusement qu’il y en avait des sympas, comme Angelina, Mini-Ali… Même la petite Paige, même si elle était un peu collante (et un peu folle aussi). Malheureusement, il y avait aussi les gens qu’Abby ne pouvait pas encadrer. Genre cette sale cafteuse de Brenda Shepherd. Une gamine idiote. Non, non, elle ne devait pas penser à elle, sinon elle allait s’énerver. Caaaaalme Abby, tu ne dois pas tuer les premières années innocentes. Tiens, dis bonjour à Angelina à la place. Et ébouriffe les cheveux d’Alicia, c’est bien.

    Elle s’assit devant son chaudron, en prenant garde à ne toucher à rien. Avec Monroe, les règles étaient claires, et elle n’avait pas envie de mourir dans d’atroces souffrances. Elle loucha sur les ingrédients disposés devant elle. Elle ne savait pas ce qu’étaient ces espèces de trucs bizarres dans le bocal, ni le jus rouge-orangeâtre, mais elle reconnaissait très bien les Piments-Dragons. *_*. C’était cool les Piments-Dragons elle avait lu dans un livre qu’on pouvait s’en servir pour faire des espèces de bombes pimentés. Trop bien. C’était dur de résister à l’envie de prendre ce qu’elle avait devant elle quand même. Non, il fallait qu’elle soit forte. Voler, c’était mal.

    Elle écouta les instructions de Monroe. Pimentine, stock de l’infirmerie à renouveler, exécution ! Chef, oui, chef, on le fait tout de suite ! Non, sérieusement, elle n’avait pas du tout envie de se mettre au travail. Allez Abby, on se motive ! Elle suivait les indications du parchemin à la lettre. Lors des trois cours précédent, elle avait compris qu’avec Monroe, on ne pouvait pas faire joujou avec les ingrédients. Résultat, elle était étrangement calme. Elle fit sa potion avec application et sérieux, mais ne put se retenir de jurer lorsqu’elle fit légérement brûler ses piments-dragon. Agir calmement, ce n’était pas pour elle Elle redevint elle-même à la seconde ou la potion fut prête, et plus ou moins réussite. Bon, ça irait. Ça ne soignerait pas forcément très bien en petites quantités, mais c’était toujours ça. Elle n’allait pas rester aussi longtemps amorphe tout de même !

    Elle regarda à nouveau les ingrédients qui lui restaient. Elle voulait ces piments *_*. Elle avait envie de faire une expérience avec. Voler, ne pas voler, telle est la question. Mais pourquoi tergiversait-elle ?! Réfléchir, c’était inutile ! Elle jeta un petit coup d’œil à Monroe pour vérifier qu’il ne la voyait pas. Les piments atterrirent dans sa poche. Tient, si elle embarquait les Foufoufongus aussi ? Ça pouvait toujours servir. Elle avait toujours besoin d’ingrédients bizarres en tout genre. Elle pourrait en balancer une poignée chez les Serdaigle, ça les décoincerait un peu.

    Alors qu’elle essayait d’embarquer son reste de poudre de Foufoufongus, un bruit quelconque la fit sursauter. Elle lâcha la poudre, et un joli petit nuage de Foufoufongus se forma devant elle avant que la poudre ne tombe sur le sol. Nuage qu’elle ne put s’empêcher de respirer à plein poumons, sinon ce n’était pas drôle. Ouuups. Elle allait avoir des problèmes ?

    Un sourire un peu bête se peint vite sur son visage. Elle se mit bientôt à rire toute seule, sans raison apparente.

    —Hééééé ! Z’avez vu ? C’est trooooop bien ce truc non ? Sérieux c’est suuuuper coooool !

    Mais oui Abby, bien sûr. Profite bien, je pense que bientôt, tu vas moins rire. Pour rire, elle riait aux éclats, assez bruyamment. Pourquoi ? Ben pour rien, elle avait envie, la vie elle était belle et pis c’est tout. Fallait une raison pour rire ? Elle se balançait d’avant en arrière sur sa chaise, et entre deux éclats de rire, fredonnait l’air de Rough Ridin’.

    Spoiler:
     


Dernière édition par Abigail K. Dipaïs le Jeu 12 Juil - 12:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Mer 11 Juil - 23:08

Le membre 'Abigail K. Dipaïs' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Brenda Shepherd



Messages : 228


Feuille de personnage
Gallions: 194
Points de Magie: 163

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Jeu 12 Juil - 12:30

Spoiler:
 

Brenda entra dans la salle de Potions et s'installa à la place qu'elle s'était attribuée, deuxième rang côté allée. Elle aimait bien les potions, ou plutôt, elle ne détestait pas ça, pas autant qu'elle détestait toutes les autres disciplines enseignées à Poudlard. Les potions, c'était rien de plus que de la chimie, et ça ne lui posait pas trop de problèmes d'admettre qu'en mélangeant des griffes de machin et de la bave de truc, on pouvait obtenir des substances avec des effets particuliers; c'était logique. Les potions n'exigeaient pas d'elle qu'elle renonce à tout son système de valeurs, comme le faisaient les sortilèges ou la métamorphose, alors elle ne crachait pas dessus. Et puis, les cachots, c'était pas un cadre trop désagréable: il faisait noir, il faisait frais, on était sous terre et sous terre tout était plus calme, plus rassurant.

Bon, après, évidemment, il était dommage que ce cours s'apparente plus à de la cuisine qu'à de la chimie. Parce que bien sûr, il était plus question d'apprendre à préparer des potions qu'apprendre comment et pourquoi ces potions fonctionnaient, et ça, ça décevait beaucoup Brenda; mais elle avait bien compris que l'enseignement dispensé à Poudlard était essentiellement technique, qu'on y engrangeait du savoir-faire plus que du savoir, et que les cours de magie (Métamorphose, Sortilèges) étaient au système éducatif sorcier ce que les cours de technologie étaient aux Moldus; mais que si les cours de physique moldus permettaient d'envisager ce que l'on produisait en cours de technologie sous un angle théorique, les sorciers ne proposaient aucune approche théorique de ces disciplines et se contentaient d'apprendre aux élèves à utiliser la magie, fût-ce sans la comprendre, et ça, c'était vraiment bête.

La fillette balaya la pièce obscure du regard. Le cours était commun aux quatre premières années, alors forcément, y en avait, du monde - elle n'aimait pas beaucoup ça, d'ailleurs. Elle reconnut sans trop de peine quelques uns de ses camarades de Première Année - Alicia l'agitée, Jason, aussi, le type de l'énigme, et... Oh mince, la fille aux cheveux bouclés, Abigaïl Dipaïs, était là... Brenda grimaça en la voyant entrer dans la salle, à bout de souffle. Cette fille était une dangereuse anarchiste, elle aimait faire exploser des trucs, alors c'était franchement pas rassurant qu'elle soit là en cours de potions, surtout qu'en Potions il fallait être délicat et précis et qu'elle était tout sauf délicate et précise, cette fille-là, la preuve, elle avait failli faire exploser un couloir, la dernière fois. La fillette baissa les yeux vers les flammes qui léchaient son chaudron, satisfaite qu'il y ait deux rangées entre elles, et écouta attentivement les instruction du professeur Monroe.

Heureusement qu'en cours de potions, il y avait le professeur Monroe.

Beaucoup d'adjectifs avaient été accolés au nom de l'enseignant aux grosses bottes noires: certains assez sobres (sévère, intransigeant, dur, méchant), d'autres un peu moins (chiant, taré, psychopathe, psychorigide, mal-baisé), d'autres encore un tantinet exagérés (nazi, mangeur d'enfants); et c'est vrai, il était un peu impressionnant, avec sa barbe, ses yeux sombres, sa haute stature et sa grosse voix qu'il n'hésitait pas à élever lorsque quelqu'un contrevenait aux ordres qu'il faisait claquer dans les airs avec l'assurance de ceux qui ont l'habitude d'être obéis. Mais c'était justement là ce qui plaisait à Brenda: il était chouette, le professeur Monroe, parce que dans son cours, tout marchait droit, à commencer par les gens, et ça, c'était agréable. Et puis, les règles strictes qu'il leur imposait - pas un bruit, les filles d'un côté les garçons de l'autre... -, si elles étaient décriées par beaucoup, ravissaient la fillette brune qui n'était jamais plus à son aise que dans un environnement bien cadré.

Ils allaient donc devoir fabriquer de la Pimentine, qui était une potion pour guérir les rhumes et les grippes, ce qui était bien, parce que la petite n'aimait pas les rhumes et les grippes, et d'ailleurs le professeur semblait enrhumé - il éternua bruyamment. Brenda se tortilla nerveusement sur sa chaise, écarquillant les yeux pour tâcher de voir les microbes voyager dans la pièce, et se demandant anxieusement s'ils allaient venir vers elle et lui rentrer dedans la bouche et la rendre malade elle aussi - c'était vraiment très égoïste de la part du professeur, de venir en cours dans cet état au risque de contaminer ses élèves. La petite se pencha sous sa table, attrapa son écharpe en laine noire - on ne lui en avait pas donné de colorée, vu qu'elle n'était toujours pas officiellement répartie - et l'enroula soigneusement autour de sa bouche et de son nez, un tour, deux tours et nouer derrière sa nuque. Voilà qui était beaucoup mieux! Elle sourit sous son bâillon: les microbes ne passeraient pas. Bon, il était temps de se mettre au travail - les autres commençaient déjà à s'agiter.

Brenda se pencha sur le parchemin où s'étalaient les instructions à l'encre noire et plissa les yeux pour les lire à la faible lueur des chandelles.

Citation :

Purée de Piments-Dragon grillés - 2,56 gr de Foufoufongus séchés réduits en poudre - 5 Poils de Barbe de Gobelin Poivre&Sel - Sirop de Menthe - Jus d'orange Sanguine.

...disait le parchemin. La fillette releva le nez et regarda autour d'elle: il y avait des bocaux et des fioles sur sa table, elle les passa en revue. Là, dans ce petit bocal en verre, il y avait des petits machins allongés et orange vif; l'étiquette disait "Piment-Dragons". À côté, une fiole au bouchon de verre remplie d'un liquide orangé: le jus d'orange sanguine.

Brenda se mit au travail avec application; à genoux sur son tabouret pour pouvoir voir par-dessus le bord de son chaudron, elle écrasa soigneusement les petits piments sur le cuivre brûlant, jusqu'à ce qu'ils grésillent et se transforment en une sorte de purée rougeâtre, puis ajouta du jus d'orange, puis de l'eau, et c'était pas mal, ça ressemblait à un sirop très dilué un peu rosé.

Satisfaite, la fillette se rassit correctement, laissant pendouiller ses jambes dans le vide. Elle étouffait sous son bâillon et ses cheveux lui collaient un peu au front bien qu'elle ait pris soin de les nouer en queue de cheval avant même d'entrer dans la salle. Bon, maintenant, il fallait peser les... foufounfungus?... Elle n'avait jamais entendu parler de ce truc... Elle observa avec circonspection le contenu du bocal dont l'étiquette portait cette étrange mention. On aurait dit des... Des ailes de papillon séchées. Et grises. Avec un haussement d'épaules, la fillette attrapa sa balance et entreprit de les peser.

Soigneusement.

2,54... 2,56!... 7... 2,57... Non! Il fallait en retirer un peu. Un touuuuut petit p... 2,53. Non, non, non! Une petite pincée... 2,55...

*****

Cela faisait déjà un bon quart d'heure que Brenda, à moitié couchée sur sa table, les yeux au niveau du bocal, s'escrimait à obtenir exactement la bonne quantité de foufounfungus - ses doigts étaient recouvert de poussière grise, et des petits nuages de fumée s'élevaient à chaque fois qu'elle y touchait, mais bon, elle avait son bâillon - lorsque soudain, un grand rire s'éleva de derrière elle. La fillette sursauta et se retourna, surprise, un instant distraite de sa tâche - qu'est-ce que la préparation de la Pimentine avait de drôle?... Oh... C'était Abigaïl Dipaïs qui rigolait comme une... comme une stupide, son visage rond fendu d'un grand sourire bête. Brenda fronça les sourcils, perplexe - avait-elle sombré dans la folie, ou quelque chose dans le genre?...

Peu importe, décida Brenda, et elle revint à ses Foufoufungus qu'elle n'en finissait pas de peser.

2,56! Eh ben voilà! Brenda sourit avec satisfaction et s'agenouilla de nouveau sur son tabouret, levant avec soin sa coupelle pour incorporer la poudre de Foufoufungus [je ne me lasse pas d'écrire ce mot! =D] à sa prépar...

Oh non! Damned! La petite écarquilla de grands yeux paniqués: la calme surface miroitante de son joli sirop rosé était défiguré par de grosses bulles, et une épaisse fumée blanche s'élevait dans les airs, et comment avait-elle fait pour ne pas remarquer qu'elle avait laissé son chaudron sur le feu, hein?... Vite, vite, elle l'éloigna des flammes et attendit anxieusement que son contenu cesse de bouillir et que la fumée se dissipe. Bon... Ce n'était pas si terrible, pour finir... Il y avait juste un peu de mousse à la surface... Mais qu'elle était bête... Avec un gémissement désespéré, la gamine versa la poudre grise dans le chaudron et se mit à touiller doucement. Bien, maintenant, il fallait qu'elle rajoute cinq poils de barbe de Gobelin Poivre et Sel.

Des poils de barbe de Gobelin Poivre&Sel?... La petite bugga devant la coupelle où s'étalaient des touffes de poils gris foncé. Comment ça, Poivre et Sel? Qu'est-ce qui était poivre et sel, les gobelins? C'était un genre de... de race de Gobelins? Ou est-ce que c'étaient les poils, qui devaient être poivre et sel? C'est à dire du poivre et du sel? Mais des poils ne pouvaient pas être du poivre! Ou alors, c'était la couleur, couleur poivre et sel, elle avait déjà entendu ça quelque part, les gens disaient qu'ils étaient poivre et sel quand on croyait qu'ils avaient les cheveux gris, mais qu'en fait ils n'étaient pas vraiment gris, ils étaient noirs et blancs et de loin ça faisait gris. Mais en quoi la couleur pouvait-elle avoir une quelconque importance dans la préparation de la potion? Ce n'était pas comme si ça allait changer les propriétés chimiques des poils, qu'ils soient gris, rouges ou verts. Et puis poivre et sel, c'était noir et blanc, mais dans ce cas, fallait-il prendre une certaine quantité de noirs, une certaine quantité de blancs? Trois noirs et deux blancs? Quatre blancs et un noir? Et comment distinguer un blanc d'un gris clair? La fillette confuse leva la main bien haut pour appeler Mr Monroe.

-Pouffffrquffffoi la cffffouleuffffr des pfffffoils est impffffortantffffe? s'enquit Brenda.

Pouah, ce n'était pas pratique de parler avec cette écharpe plaquée contre le bas de son visage, et en plus, maintenant, elle avait des peluches dans la bouche.

-S'ils étfffaient bleus, çfffa marffffcherait pfffas? Et y en a des bffflancs et des nfffoirs, alors faut en pffffrendre combffffien de blancs et combfffien de noirfffs?


Ben oui, c'était important, d'abord. Abigaïl Dipaïs se mit à chanter.



Dernière édition par Brenda Shepherd le Jeu 12 Juil - 13:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Jeu 12 Juil - 12:30

Le membre 'Brenda Shepherd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angelina Fawkes
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 78


Feuille de personnage
Gallions: 14
Points de Magie:

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Ven 13 Juil - 11:42

Lalalalala ! Oh ! Une pâquerette ! C’est trop mignoooon ! Oh un scarabée ! Trop chouuuu ! Et un papillon ! Oooooh ! Il vole !

Non Angelina n’avait pas viré Bisounours trop mignon. Elle avait juste pris quelques substances illicites @.@ Noooon, c’est une blague ! Quelle ambiance de clown aujourd’hui ! Wouhouuuu ! Bref, comme vous l’aurez tous compris, la Pouffsoufle se trouvait dans le parc. Et si vous ne l’avez pas deviné, c’est que vous êtes vraiment très stupides, parce que les pâquerettes, ça pousse pas dans la pierre de Poudlard… A la limite, le scarabée pourrait se faufiler à l’intérieur, mais le papillon se ferait direct enflammer par les torches. Enfin Angie était dans son trip de nature et des animaux que c’est trop mignon étouétou.

Pourtant il était déjà 14h16 et ce n’était pas un cours de Botanique qu’elle avait, mais bel et bien un cours de potion… Et si elle ne voulait pas être en retard et se faire massacrer à la hache par l’adjudant casse-noisette (pardon… Le professeur Monroe…), elle ferait mieux de laisser son pays merveilleux de papillons et de pâquerettes pour se bouger le train et aller enfin jusqu’aux cachots, endroit très nul et très humide et très sombre qu’elle n’aimait pas vraiment. Mais c’était pour la bonne cause (Enfin… Plutôt pour ne pas mourir. Depuis qu’elle avait embêté Abigail, elle craignait beaucoup pour sa vie, même si ça s’était finalement bien terminé et que personne n’était mort).

Alors, comme la gentille petite fille très gentille qu’elle était, elle fit un câlin à un escargot, à un arbre et fit un bisou à une feuille avant de se décider à rentrer. 14h22. Huit minutes pour rentrer dans le château, vaincre la foule qu’il y avait dans le hall et finalement, réussir à descendre dans les cachots sans tomber ni se casser une jambe, ou un quelquonque autre de ses membres. Pour elle, ça serait facile.

Elle entra donc dans le château, doucement, puis se mit à courir, dégommant les élèves comme de quilles, sans écouter les protestations de ceux-ci, qui ne faisaient pourtant rien de mal. Toujours en fonçant comme une fusée, elle arriva même un peu en avance devant la porte de la salle de potions, ce qui lui permit de gratifier son directeur de maison d’un « Bonjour professeur Monroe » bien hypocrite lorsqu’il arriva à son tour.

Elle salua Abigail, qui, par miracle était arrivée à l’heure, puis alla s’installer à une table non loin de celle de sa camarade rouge et or. Allez ! On sort le matériel ! C’est la fêêêêêête ! Chaudron et compagnie sont de sortie ! Youpi ! Bon allez, faut se mettre au boulot maintenant ! On n’est pas là pour faire la fête, ou faire des câlins aux animaux ! On doit faire une bonne action et refaire les stocks de Pimentine pour l’infirmerie ! Ah… Monroe ne savait pas la chance qu’il avait d’avoir de gentils élèves comme eux qui aident leur prochain avec des super potions ! Ils méritaient une médaille et/ou un trophée !

Trêve de bavardages ! Au boulot ! Il fallait concocter cette Pimentine ! Aloooors. Griller et écraser les piments dans le chaudron… Ça commençait bien. Avec sa maladresse légendaire, elle allait encore s’en mettre dans les yeux. Alors on fait douuuucemeeeent. Ok. On grille.

Ameeeeen ! Opération grillade faite sans problème. Bon. Pas mal ! La Pouffsoufle fit ainsi le début de la potion tranquillement, jusqu’à ce que les piments soient dilués dans le jus d’orange et dans l’eau. Parce qu’après.. Abigail se mit à chanter et à rire comme une malade mentale, faisant sursauter Angelina qui nettoyait les restes de piments-dragons, lui faisant s’envoyer quelques grammes de piments dans les yeux. Aaaargh. Mais c’est que ça piquait ce truc !

Ok. Ca piquait beaucoup. Alors, réagissant avec un train de retard, elle posa ses deux mains sur son œil en hurlant :

- Aaaaaaaaah ! Ca piiiiiiiique ! Bobooo ! Help meeeee ! Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

Bien ! Quelle journée géniale ! C’était super ! Alors on résume la situation… Abigail qui est shootée au foufoufongus, elle qui hurle comme une internée d’asile psychiatrique, et Brenda l’intello et le prof qui les regardent d’un air bizarre. En même temps… C’est sûr que deux hystériques qui se lèvent et se mettent à hurler (parce que Abigail, ce qu'elle faisait, c'était pas vraiment du chant, hein...), et ce dès le début du cours, ça peut sembler un peu suspect. Mais c’était pas de sa faute, si la lionne lui avait fait peur ! Enfin, ce cours commençait déjà sur les chapeaux de roue… Mais là, elle ne serait pas contre un peu d’aide. Parce que ça faisait vraiment mal là.

Et cet abruti de prof qui les regardait comme un abruti… Ne vient surtout pas m’aider ! Laisse crever tes Pouffy chéris ! Allez ! Aide-moi Rikouneeeet ! T’auras un câlin !? Au secours ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Angelina Fawkes le Ven 13 Juil - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chooseToRead.skyrock.com
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Ven 13 Juil - 11:42

Le membre 'Angelina Fawkes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alicia C. Holmes



Messages : 259


Feuille de personnage
Gallions: 0
Points de Magie: 0

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Dim 15 Juil - 11:54

    Défi personnel d'Alicia Cassidy Holmes pour ce mardi après midi, cours de Potions : prouver à Monsieur Monroe qu'elle n'était pas qu'une pauvre chouineuse qui versait quelques larmes lorsqu'elle avait mal au dos. Non, elle se DEVAIT de prouver qu'elle savait également préparer des potions digne de ce nom. Bon, le fait était que les seules qu'elle savait bien faire étaient les espèce de thé plein de boue qu'elle patouillait dans des tasses de dinette de sa petite sœur. Oui, elle en avait apporté à Poudlard, pourquoi ? Bref, Alicia n'était pas douée en potion, elle n'aimait pas trop son professeur – pas encore – l'épreuve allait être de taille.

    Elle entra en cours discrètement, sans trop se faire remarquer, ce qui était en soi un exploit. Elle fila à sa place, se promettant d'être attentive pour réussir sa potion – et pour réussir à épater Monroe dans le même temps – mais ne pu s'empêcher d'étouffer un éclat de rire lorsqu'il se mit à éternuer. Et encore, et encore ! Huhu. Ce cours allait être rigolo ! Alicia du vraiment faire un effort pour ne pas exploser de rire au beau milieu de la classe tant dis que le professeur donnait les explications. Bon, de la pimentine, elle connaissait, ça devait pas être bien dur … n'est-ce pas ? Alicia lança un rapide coup d’œil à la liste des ingrédients : des piments séchés, des champi écrasés qui faisait rigoler, huhu, il allait pas falloir qu'elle s'en approche trop, des pwals gris, du sirop de menthe, beurk beurk, elle aimait pas ça et …

    - Des oranges !

    Elle adorait ça @.@ Ni une ni deux, Alicia en piqua un quartier qu'elle colla dans sa bouche. Miam ! Révoltant de voir qu'on gardait ça pour les potions plutôt que pour le dessert. Bien bien bien. Elle allait peut être pouvoir se mettre à bosser, maintenant ? Toujours silencieusement, toujours plus ou mois concentrée, sans trop prêter attention aux autres, Alicia se mit à lire la recette. Elle voulait réussir. Elle VOULAIT réussir ! Bon … la gamine attrapa les trucs qui piquaient, secoua rapidement les doigts pour oublier que, justement, ça piquait, et commença à les écrabouiller en poudre dans le fond de son chaudron. En les laissant légèrement brûler. Oups ! Hop, eau, hop, jus d'orange – pas assez, vu qu'elle en avait mangé, oups – et laissa des bulles s'échapper du chaudron un petit peu trop longtemps. C'était zouliiiiiii Bulle

    Bien, ensuite ! Respirer un petit peu de vapeur de champi, se mettre à rigoler en les réduisant en poudre et raconter une blague débile à Abigaïl avant de les mettre dans le chaudron, avec les cinq pwals tous collants tous beurks qui firent marrer Alicia …

    - Voilàààààààààà !!! M'sieur, M'sieur, j'ai fini !!! s'écria Alicia, toute fière … avant de baisser la tête vers sa potion. Mais j'crois que c'est un peu bizarre, genre pas trop bien réussi … A merde !

    Nan Alicia, t'as oublié la menthe et les oranges … Ah oui, pas bête. Vite vite, la puce les ajouta à sa potion – qui ne ressemblait qu'à moitié à de la pimentine – se remit à rigoler … et fila s'assoir à côté d'Abi pour chanter avec elle.

    La potion toute seule sur le feu ? Bof, un détail !

    Spoiler:
     


Dernière édition par Alicia C. Holmes le Dim 15 Juil - 21:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Dim 15 Juil - 11:54

Le membre 'Alicia C. Holmes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lukas St H. Sways
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 210


Feuille de personnage
Gallions: 125
Points de Magie: 87

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Mar 17 Juil - 14:12

    Les potions, c'était trop cool.

    Ces chaudrons remplis de liquides colorés qui bouillonnaient paresseusement ne formant des bulles, ces ingrédients bizarres qu'il fallait mettre dans un ordre et dans une mesure précis... C'était comme faire un gâteau au chocolat, en fait. Le gâteau et le chocolat, en moins. Mais bon, c'était pas grave, valait mieux un cours de potions qu'un cours d'Astronomie, hein. C'est d'un pas presque rapide et enjoué que Lukas se dirigea vers les cachots. Un peu plus et il pousserait la chansonnette, tant il semblait d'être d'humeur joyeuse. Enfin, fallait pas pousser le bouchon trop loin, ça restait un cours. En plus, le petit Sways arriva en avance ! Enfin, si on considérait que 14h28 était de l'avance.

    Arrivé devant la porte de la salle, il se rappela que les filles et les garçons étaient séparés. Dingue comment cette information avait presque filtré dans son cerveau remplis d'informations plus ou moins utiles. Il voulait être avec Abby, lui... D'ailleurs, où était-elle ? Humf, surement en retard... Y'a des choses qui ne changeaient pas selon les années. Ah non, à 14h30, elle fit son entrée. Bref, la tête rousse de son amie fut éclipsé par une tête blonde. Preston Bishop ! Ni une, ni deux, Lukas s'avança vers le Serpentard et l'obligea à s'assoir à côté de lui. Il préférait de loin la compagnie d'une autre quatrième année qu'un môme de première année. Ou de deuxième année. Ou... bref, il préférait Bishop.

    Lukas, en bon élève sérieux qu'il n'était pas vraiment à part en potions, en Runes et quelques fois en Divination, écouta tout bien les instructions du professeur Monroe. Quand l'homme eut terminé le blabla, le Sways se mit à travailler. Enfin... Il regarda d'abord les piments-dragons en songeant à Abby. Connaissant l'intérêt pour les explosifs de la Gryffondor, il ne donnait pas cher de la peau des piments. Mais ça le concernait pas.

    Doooonc, griller et écraser les piments. Gesticulant comme une fillette se cramant le doigt quelques instants, Luaks réussit à checker la première action. Gouter le jus d'orange sanguine pour vérifier, officiellement, qu'il n'était pas empoissonné, officieusement, parce qu'il avait soif, check. Bon, ok, le volume avait un peu diminué mais espérons que ça ne se voit pas. Lukas retient sa respiration, en prenant une douce teinte bleue, néanmoins utile pour ne pas perdre la tête, quand il pesa et réduit en poudre les foufoufongus (mot bizarre d'ailleurs). Au moins, il n'avait pas respirer le tout et avait conservé sa tête. Il grimaça quand arriva l'heure des poils de barbe de Gobelins et se demanda vaguement qui avait eu l'idée de faire cette potion en demandant à un Gobelins des pils de barbe. Mais, Lukas ne put résister à l'idée de gouter un quartier d'orange. Bah quoi ? Il avait fin aussi et il n'était pas le seul ! Du coin de l'œil, il avait vu la petite Alicia Holmes faire pareil, humpf.

    Quand le tout fut fini, il releva la tête... Pour constater l'état déplorable dans laquelle se trouvait Abby. Il ne se moqua même pas, se contentant de sourire malicieusement, d'un sourire pas très rassurant pour Abby. Sûr que ce dossier allait ressortir si jamais il en avait besoin. Il se tourna ensuite vers son voisin en chuchotant, parce que c'était un bon élève sérieux, je le rappelle.

    -J'ai fini, Bishop. C'est quand la fin du cours ?

    En réalité, la question n'était pas vraiment destinée à quelqu'un en particulier, Bishop ne semblant pas vraiment concerné par l'impatience de Lukas. Mais la question devait être posé quand même, nah. Bah, ouais, c'était bien drôle tout ça mais il commençait à s'impatienter. Et il avait, malgré le bout d'orange qu'il avait mangé, quand même faim. Les bonbons à la cannelle étaient autorisés ? C'était long quand même un cours. Il bailla ostensiblement et regarda sa potion. Il lui semblait qu'elle ressemblait à peu près à quelque chose mais il n'en était pas sûr.


Spoiler:
 


Dernière édition par Lukas St H. Sways le Mar 17 Juil - 14:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Mar 17 Juil - 14:13

Le membre 'Lukas St H. Sways' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jason K. Ndiaye



Messages : 216


Feuille de personnage
Gallions: 606
Points de Magie: 165

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Dim 22 Juil - 20:52

    Dès la fin du repas, qu'il avait ingurgité comme si ça avait été son dernier, Jason s'était rué en cours de Potions... La porte était encore fermée quand il essaya de rentrer dans la salle, et il eut beau utiliser ses forces titanesques - hum hum - pour la pousser, rien n'y fit. Il fallait tout simplement attendre, et ça, le petit Ndiaye n'aimait pas, mais alors pas du tout.
    Il arpenta le couloir en long et en large, jusqu'à ce que d'autres élèves arrivent, puis le professeur, qui était un peu palot de la tête et boueux des pieds.
    Il leur ouvrit enfin l'accès à la salle, et Jason se rua à l'intérieur, jouant des coudes et slalommant entre les jambes des plus grands quand il le fallait. Il voulait choisir sa place, dans le côté des garçons, même si ce n'était pas la meilleure...
    Il voulait juste avoir le choix.
    Le première année s'installa donc en plein milieu, pour avoir vue sur tout et tous le monde.

    Avant même qu'Elrik ne leur ait annoncé le thème du cours, Jason s'était déjà penché sur le parchemin et les ingrédients sur son pupitre, ne relevant la tête en sursaut vers le professeur que quand celui-ci éternua bruyemment.
    Tout de suite il comprenait mieux l'intérêt de faire de la pimentine... En plus ça caillait dans ces cachots. Si l'excitation n'avait pas donné un peu de chaleur au petit garçon, qui avait les joues toutes rouges d'impatience, il se serait surement retrouvé à l'infirmerie avec un gros rhume lui aussi, vêtu seulement de son uniforme et de sa cape spéciale pour ce cours.
    Quand on y regardait de plus près, ils avaient tous l'air de futurs savants fous, chacun à leur manière... Peut-être était-ce aussi pour cela que Jason appréciait ces leçons détonnantes... Il y en avait toujours un pour faire péter son chaudron, et les projections baveuses sur les murs, c'était vraiment super marrant !

    Et un peu de ci, et un peu de ça, il mélangeait, il écrasait... En grande partie au feeling, ne suivant que les grandes lignes de la recette. Après tout il avait le talent non ? Enfin c'était ce dont il était persuadé, pour à peu près tout. Les échecs n'étaient pour lui que des accidents de parcours, impossibles à expliquer raisonnablement.

      - Ah ça pue ! S'écria-t-il soudain quand des volutes de fumées nauséabondes arrivèrent jusqu'à lui... T'as mis trop de Foufoufongus Loki, ça sent la pourriture de champignons ! Mais alors qu'il disait ça, une idée machiavélique lui vint à l'esprit... Non pas qu'il détestait spécialement le jeune Thorn, il ne le connaissait pas assez pour avoir une dent contre lui, bien qu'il soit très... Différent. Et il n'appréciait pas trop les regards que l'enseignant lui lançait comme s'il était un privilégié. Jalousie ? Rajoute du jus d'Orange Sanguine, ça se compense comme ça...


    Sur ces conseils hypocrites, son camarade naïf effectua la manoeuvre, et son chaudron commença à crépiter, puis à déborder de grosses bulles gluantes et rougeâtres.

      - Classe ! Commenta Jason, réellement impressionné, comme si cela avait été précisément le résultat escompté.


    Laissant Loki réparer ses erreurs sans plus se soucier de lui, Jason remarqua que son propre mélange n'avait pas non plus un aspect très ragoûtant... Mais au moins il n'essayait pas de s'échapper.
    Il le laissa encore mijoter un moment, avant de décréter qu'il avait terminé... Mais il n'avait pas vraiment envie de tester pour en être certain. Il avait la désagréable sensation que son philtre servirait plus à faire sortir de la fumée par les oreilles qu'à soigner les rhumes.


Spoiler:
 


Dernière édition par Jason K. Ndiaye le Dim 22 Juil - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Dim 22 Juil - 20:52

Le membre 'Jason K. Ndiaye' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Lun 23 Juil - 16:25

    Amaranth plissa les yeux, en donnant un coup de coude à Brenda. Elle indiqua à sa voisine ce qui l’avait interloquée : le professeur en train de se moucher – génial Ama – oui mais non, ce qui était agaçant c’était son mouchoir ! Amaranth laissa un soupire franchir la barrière de ses lèvres.

    « Qu’il nous éparpille ses miasmes dans la classe passe encore, même si ça craint… mais pourquoi il se sent obligé de brandir le mouchoir de ma demi-sœur ? D’abord comment il l’a eu ? Et elle fait quoi avec ses mouchoirs, celle-là ? Elle monte une secte ? Elle est partout… elle m’énerve ! »

    Soupir, pour la millième fois de la journée.

    « A VOS SOUHAITS MONSIEUR !!!!!!
    - Lèche-botte ! »
    Salomé se tourna vers sa voisine, la jeune Arcker, et la fusilla du regard. Celle-ci riposta par une attaque « souffle-de-bœuf-agacé ».

    Ce cours de potion allait être long…. Amaranth regarda par-dessus son épaule, aperçut Ayame et lui fit un petit signe de la main. Elle chercha de la même façon Amaryllis et Samuel, ils étaient concentrés sur leur concoction…
    Amaranth s’était installée initialement à côté de Brenda, jeune fille avec qui elle avait fait connaissance et avec qui le courant passait bien. Brenda était suffisamment bizarre pour qu’Amaranth mette ses principes de blasée de la vie de côté, et lui accorde un intérêt dont tout le monde se moquait éperdument. Hélas, Salomé était venue se rajouter à leur table. La serpentard s’était encore vu confisquer son sabre en mousse pas loin avant le cours, de fait elle jouait les élèves modèles dans l’espoir de le récupérer. Ce n’était pas une serpentard pour rien, à défaut d’être une réelle ninja…

    Bon, tout le monde se mettait au boulot, donc Amaranth suivit le reste du groupe comme un mouton une gentille poufsouffle ! Griller et écraser ses piments-dragon… check. 2, 56 gr de Foufoufongus…. Okay 2,58… 59… 60 ! Merdum ! Oh ça serait la même chose ! Hop on balance dans le chaudron ! Et puis d’abord quelle idée de faire travailler des enfants innocents avec du Foufoufongus. Amaranth frissonna en repensant à sa mésaventure dans la forêt interdite avec Alan Bird… Brrrr. Bref, poils de cul de Gobelin. De barbe… pardon. Mais qui nous disait que le sus-dit Gobelin les avait arrachés de sa barbe, ces poils ? Amaranth en attrapa une pleine poignée pour les éparpiller à la surface de sa mixture… puis au tour du jus d’orange sanguine. Le sirop de menthe. Et on touille et on touille…. On tou- * ATCHOUM ! * « AAARGH j’ai débordé ! Y en a partout ! Il peut pas éternuer en silence ! Greuh. »

    A côté de Miss Arcker, Brenda ne s’en sortait pas trop mal. Le contenu de son chaudron ressemblait à celui d’Ama. « Pas mal B. Peut-être que nous n’empoisonnerons personne aujourd’hui…. Elle par contre… » La blonde se pencha vers Brenda pour lui indiquer Salomé du doigt, à côté. Le chaudron de Miss Turtle ne lui disait rien qui vaille ! Le liquide semblait bien agité à l’intérieur !


    Spoiler:
     


_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama



Dernière édition par Amaranth S. Arcker le Lun 23 Juil - 16:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Lun 23 Juil - 16:26

Le membre 'Amaranth S. Arcker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Destin' :


--------------------------------

#2 'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Samuel J. Jones
Wisdom is Our Strength
Wisdom is Our Strength


Messages : 85


Feuille de personnage
Gallions: 343
Points de Magie: 139

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Dim 5 Aoû - 19:03




    Mardi, jour maudit. Non Samuel n’essayait pas d’imiter son amie Amaranth, ni le poète de Poufsouffle. Il avait juste cours de potions. C’est-à-dire le cours qu’il détestait le plus après la Botanique, l’Astronomie, l’Histoire de la magie, les DCFM et le vol sur balai. En gros, un cours de plus à balancer aux orties selon lui. Et après on disait que les Serdaigles étaient tous des mordus d’études ? Pas Jones Junior en tout cas.

    Après le repas, il se rendit presque à reculons en potions, motivée par Elyon qui lui rappelait combien il était important de ne pas arriver en retard, de porter des couleurs gaies pour attirer à soi les bonnes énergies, d’être poli avec le Professeur Monroe et de ne pas oublier de se laver les mains avant le cours. Bref, tout était normal. Samuel entra discrètement dans la salle de potions et analysa les possibilités qui s’offraient à lui : il ne pouvait ni se mettre à côté d’Elyon, ni à côté d’Amaranth…bon…il évita de justesse Kenneth-la-Torture, oublia d’emblée Enzo Newman et tout ce qui portait une cravate verte ou rouge. Yuki était déjà à côté d’un petit bout à la peau d’ébène. Il avança donc jusqu’à s’assoir à la table d’un petit bout trop chou qui lui offrit un graaaand sourire. Gniiiii ! Il était mignon comme tout !
    L’aiglon écouta attentivement le professeur Monroe expliquer qu’ils feraient de la Pimentine. Su-per. Ils allaient pratiquer aujourd’hui. Pas ce qui arrangeait le plus Sam…quand ils eurent le feu vert pour attaquer le carnage la potion, le petit attrapa le parchemin devant lui et commença à le lire. Puis il sembla se rappeler qu’il n’était pas seul et se tourna vivement vers Samuel, les joues légèrement roses.

    « Bonjour ! Pardon, je manque à tous mes devoirs. Je m’appelle Narcisse Chatterton. Enchanté de faire votre connaissance.
    - Euh…oui. Pareil. Moi c’est Samuel.
    - Fort intéressant. Vous m’excuserez, il faut que je travaille maintenant, je ne veux pas avoir d’ennui avec le professeur Monroe, Père serait furieux sinon. Ne me parlez pas pendant que je compose, ça me perturbe, j’ai besoin de toutes mes capacités pour exprimer mon génie. »

    Et le petit de retourner à son parchemin, un air dédaigneux collé à sa frimousse d’ange, sans plus adresser un regard à Samuel. L’aiglon buga un moment sur le jeune garçon au langage un peu particulier jusqu’à ce que les pas de Monroe martèlent le sol juste à côté de lui. Il se tourna rapidement vers son chaudron et se pencha sur le parchemin.

    ✏ Purée de Piments-Dragon grillés - 2,56 gr de Foufoufongus séchés réduits en poudre - 5 Poils de Barbe de Gobelin Poivre&Sel - Sirop de Menthe - Jus d'orange Sanguine.

    Oui. Oui oui oui. A vos souhaits. Il commença par faire chauffer son chaudron, pas très sûr de lui et observa l’armée d’ingrédients devant lui. Il les attrapa un par un et après avoir lu leurs étiquettes, les disposa le long de la table dans l’ordre qu’il était censé respecter pour produire une Pimentine potable. Quand son chaudron fut assez chaud –à priori- il prit le premier bocal de la file d’ingrédients, celui qui contenait les piments-dragons. Les petits piments étaient d’une belle couleur orange vif, presque rouge. Il passa une main dans le bocal et attrapa une poignée de piments à pleine main qu’il jeta vivement dans son chaudron. Et il valait mieux y aller franco avec ces sales bêtes –légumes ?- sinon elles vous sautaient des doigts et s’échappaient. Vous vous retrouviez à quatre pattes dans l’allée à chercher des petits trucs oranges en les imaginant ricaner sournoisement quand vous les loupiez d’un cheveu. Bref…quand les piments furent grillés, il chercha ce qui pouvait s’apparenter à une cuillère en bois et écrasa le tout jusqu’à en faire une sorte de purée orange. Il versa une mesure de jus d’Orange Sanguine, remua, rajouta de l’eau. Il se pencha au-dessus de la mixture qui ressemblait vaguement à…du vomi de chat. Ça piquait les yeux ce truc ! Samuel touilla un peu, ne sachant pas trop quoi faire de plus. Que disait le parchemin ? Ah oui…le Foufoufongus en poudre. 2,33 gr. 2,48. 2,59. Zut…bon…comme disait grand-mère May, mieux vaut trop que pas assez ! Il ajouta la poudre de Foufoufongus séché au reste de la préparation. Pourquoi ça faisait de jolies volutes violettes ? C’était normal ? A en croire le chaudron de Narcisse, non. Au pire, ça donnerait un peu de gout !
    Bien, ensuite ? Des…poils de barbe de Gobelin ? Beeeeurk ! L’aiglon se pinça le nez d’une main, attrapa le dernier bocal de l’autre et le dévissa. Il relut l’étiquette pour être sûr qu’il n’allait pas mettre des griffes de goule ou quelque chose comme ça à la place. C’était…dégoûtant ! Samuel posa le bocal et réfléchit un instant. Hors de question qu’il mette ses doigts là-dedans, ça collait pendant des heures après ! Il pensa demander à Narcisse de le faire pour lui mais le petit garçon était en train de faire les yeux doux à Yuki qui s’évertuait à lui en attraper. Quel petit démon ! è.é bien….le Serdaigle farfouilla dans ses affaires à la recherche de sa baguette. Non il n’allait pas lancer un accio, il aurait eu l’air un peu ridicule. Alors il enfonça sa baguette dans le bocal et s’appliqua à ramener à la surface un peu de matière. Bon…il n’allait pas avoir le choix. Une petite touffe de poils était collée sur le bois de sa baguette. Il en prit cinq du bout des ongles et les lâcha dans son chaudron, écœuré. Les potions, c’était vraiment horrible ! Ca…c’était fait. Il remua un peu la mixture et avisa la dernière étape du protocole. Du sirop de menthe. Est-ce que par hasard le rhume de Monroe lui avait ôté quelques neurones ? C’était peut-être pour faire joli ? Mettre un peu de couleur. Mais dans ce cas, pourquoi ne pas avoir choisi du sirop de grenadine ? C’est quand même plus mignon ! (aurais-je entendu gay ?)

    « Professeur Monroe ? Pourquoi doit-on rajouter du sirop de menthe ? La grenadine c’est quand même meilleur…. »

    Oui enfin bon, Samuel était un garçon obéissant. Son professeur voulait de la menthe, il aurait de la menthe. Et hop ! Une bonne dose de sirop ! Le résultat avait l’air vaguement…dangereux pour la santé et fort en goût….mais n’empêche qu’il y en avait bien pour quatre ou cinq fiole ! Mouahahaha…c’était qui le plus fort ?! Hein ? Qui c’étAIE !

    « Pardon mon brave, je n’avais pas l’intention de vous blesser avec cette cuillère ! Elle m’a échappée des mains ! »

    Samuel frotta son front douloureux, dardant un regard noir sur Narcisse. Ça finissait quand au juste ce fichu cours ?


    Spoiler:
     


Dernière édition par Samuel J. Jones le Lun 6 Aoû - 12:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Dim 5 Aoû - 19:03

Le membre 'Samuel J. Jones' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ayame R. Nakamura
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 156


Feuille de personnage
Gallions: 70
Points de Magie: 63

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Lun 20 Aoû - 18:01

    Les cours, c’était de la merde. Poudlard, c’était de la merde. La magie, c’était de la merde. Les Potions, c’était de la merde. Les chaudrons c’était de la merde. Et le prof de Potions était une merde enrhumée. Voilà.

    Vous l’avez compris, Ayame était en de très bonnes dispositions en cet après-midi de fin septembre. Oh que oui, elle était tout simplement ra-vie de passer trois heures enfermée dans un cachot avec ses camarades de classe tous aussi débiles les uns que les autres pour faire de la tambouille en tapant sur des bambous sur des chaudrons. Journée de merde, vie de merde. En plus le prof était malade comme un chien et allait leur refiler la crève. Enfin en un sens, ça ne serait pas plus mal, comme ça elle aurait une excuse pour sécher les cours. Comment ça on allait préparer des potions contre la crève ? KWA ?! Et comment elle allait faire pour sécher les cours O.O’ C’est pô juste...

    Assise à sa table, Ayame se renfrogna et posa la tête sur ses mains. En plus Amaranth était super loin. Et il y avait un débile de sa classe avec un nom espagnol mais qui avait la tronche d’un irlandais à côté d’elle qui arrêtait pas de chuchoter :

    - Et ! Ricantoné ! Tu manges du chien ? Ricanement.

    Et il se croyait drôle en plus ? La Gryffondor ne répondit même pas, se contentant de faire encore plus la gueule. Puisque c’était comme ça elle ne ferait RIEN ! Et voilà ! Ils n’avaient qu’à se démerder avec leurs ingrédients de merde. Ce donjon, il était vraiment pourri... Elle voulait passer à l’étage supérieur pour accéder à la dizaine de niveau suivante, sinon elle n’était pas prête de retrouver la statuette.

    Mais vint quand même un moment où la gamine fut obligée de lever ses fesses pour commencer à faire semblant de travailler. Vie de merde... Y avait déjà le feu sous le chaudron. Super... Ayame soupira. Trop de la merde, trop de la merde... Elle n’avait pas envie. Mais le regard de son professeur la força plus ou moins à attraper les piments truc-choses pour les écrabouiller au fond de son chaudron. C’était dégueu, ça giclait partout sur sa chemise d’uniforme. Elle imaginait que c’était les têtes des imbéciles de sa classe. Prend ça dans ta tronche Gracìa è.é L’orange sanguine ? Arf oubliée, la gamine versa plein d’eau dans son chaudron en sautant cette étape. De toute manière, elle allait faire de la merde. Maintenant fallait faire quoi ? Foutre des foufoufongus dedans ? C’était quoi ce nom de merde... On dirait un nom kawai pour parler de ragnagna --’ le tout sans respirer. Ayame devint toute rouge, prête à exploser, alors qu’elle balançait les trucs-machins dans le chaudron le plus vite possible. Ensuite ! Poils de gobelins ? Genre des vrais *-* Ahahaha ! Trop bieeeen @.@ Ayame les compta religieusement, s’imaginant Gimli et Legolas en train de trucider des gobelins pour les remettre à son prof de potions. Tout d’un coup, le prof avait beaucoup plus d’intérêt @.@ Elle termina son travail en versant le sirop de menthe, non sans en avoir bu une petite gorgée. Trop bon...

    Huhu alors ça donnait quoi ? C’était moche. Tant pis. Elle prit trois fioles qu’elle remplit en en foutant partout sur son pantalon d’uniforme. Oups...

    Spoiler:
     


Dernière édition par Ayame R. Nakamura le Lun 20 Aoû - 18:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Lun 20 Aoû - 18:01

Le membre 'Ayame R. Nakamura' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elrik H. Monroe
Unbowed, Unbent, Unbrokenh
Unbowed, Unbent, Unbrokenh


Messages : 1710


Feuille de personnage
Gallions: 134
Points de Magie: 97

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Jeu 30 Aoû - 11:00

    Si l’on oublie les petits détails du style : une gryffondor planant au foufoufongus, quelques chaudrons qui bugguent, une poufsouffle à moitié aveugle, des mioches qui s’envoient des piques plus ou moins méchantes et des questions piègent fusant dans tous les sens… Ce cours de potions se déroulait de manière assez calme ! De fait, Elrik circulait dans la pièce, observait la classe avec autant d’attention que le lui autorisait son mal de crâne, et tout cela d’un air confiant, bien dans ses bottes trempées.

    * Sponge-Sponge-Sponge * l’on commençait à se faire à la douce mélodie produite par ses pas mouillés dans la salle.

    Des mains se levaient, des voix accompagnaient le mouvement et partout où Elrik les attrapait du regard, il dirigeait ensuite sa marche militaire.

    « Soldat Holmes ? Oui ? » Coup d’œil au chaudron, coup d’œil à la gamine, p’tite tape à l’arrière du crâne. « Ta potion n’a pas une si mauvais tête. C’est bien. Mais ça ne te donne pas le droit de jurer ! Non mais ! » Il ne lui avait donné qu’une petite pichenette rassurez-vous, avant de croiser les bras et de hocher la tête d’un air approbateur, en regardant sa potion, puis elle-même. Non sincèrement, la potion n’était pas parfaite mais pour un premier essai de pimentine, c’était bien. Elrik était satisfait. Cela se voyait non ? A son sourire…. Ses traits détendus…. Aaaaah * ATCHOUM ! * Humhumhum.

    « Merci Turtle. Je ne te rendrai quand même pas ton sabre. » laissa-t-il échapper en apercevant la petite serpentard qui se tortillait dans sa direction, avec un enthousiasme suspect.

    Hop, direction les tables des garçons… « Gracia. Laisse ton camarade tranquille et bosse ! » Elrik, c’est une fille et elle n’a rien à faire à côté de Mario, mais ce n’est pas grave. Il y avait un pivert caché derrière ses tempes, pardonnez-le ! Hop, rang suivant. « Loki ! Mais pourquoi tu as rajouté du jus d’orange sanguine ! » gronda-t-il avant de renifler – très élégant – et de se saisir du chaudron de son poulain pour arranger le trop plein de bulle et de mousse qui s’en échappait. Hop, trois tours de fioles et l’affaire fut réglée, suivant.

    « N’Diaye. Pas mal ! Loki prends exemple, c’est pas mal du tout ce chaudron-là. » Elrik tourna la tête et ne vit pas l’air outré du jeune M. Thorn…
    Au même titre que la potion d’Alicia, celle de Jason était réellement encourageante, bien qu’imparfaite. C’était tout ce qu’Elrik avait la possibilité de remarquer pour le moment… avec un mal de crâne pareil, sans compter qu’il frissonnait sous sa chemise. Le contact du tissu sur sa peau glacée était des plus désagréables. Tant pis, il ignorerait cet état de fait. Manquerait plus qu’on l’entende se plaindre !

    « Oui Jones ?! Qu’est-ce qu’il y a ? De la grenadine ? T’en as des bonnes questions mon p’tit… Attends un peu ! Et tu vois quand tu veux. C’est bon, ton chaudron est toujours là. C’t’enc-ATCHOU- rageant. »

    Il commençait à être à court de coins secs, son mouchoir…

    Ah, du côté des filles, on levait la main. Elrik plissa les yeux et s’approcha de la table de Sheperd, Arcker et Turtle. Salomé ronchonnait sur son chaudron au contenu douteux, Amaranth bullait, quant à Brenda… Elrik dut se concentrer pour vraiment comprendre ce que la fillette disait, derrière son écharpe. Plus il essayait d’être attentif, et plus sa tête lui donnait l’impression d’être prisonnière d’un casque. Pénible. L’homme se frotta la tempe, sans quitter la demoiselle des yeux, et finalement une fois que tout fut plus ou moins en ordre dans son esprit, il déclara : « Non, les bleus ne produiraient pas le même effet. Les poils poivre et sel Gobelin contiennent des substances magiques plus marquées. Le flux se loge mieux dans ceux-ci que dans les autres. Les Gobelins sont des créatures bien plus marquées que nous encore par la magie. Ces poils stimulent les actifs magiques de la potion. Combien ? C’est marqué cinq. Et ils sont gris ! Donc cinq gris. Pas un de plus pas un de moins. Il faut que ce soit précis. N’est-ce pas Turtle et Arcker, avec plus de précisions vos potions seraient mieux réussies ! Vous n’avez pas d’excuse, vous avez plus d’expérience que les jeunes ! » Les choses sont pourtant logiques, pourquoi les ados vont-ils toujours à contre-courant du reste du monde ? Vaste question…

    Après avoir assuré à Brenda que son résultat était tout de même bien, Elrik prit la direction de son bureau. Il passa devant Lukas Sways et Oliver Bishop. Un gryffondor, un serpentard semblant s’entendre comme larrons en foire… ça changeait du grand frère Sways avec son binôme ! Joren était peut être doué en potion, mais avec Galaad, ils étaient des plaies en cours, toujours à chercher la petite bête l’un de l’autre. C’était à n’y rien comprendre !!! Elrik que tu es naïf ~

    « Ah ! C’est quoi ça, t’en a plein ton pantalon toi ! Lève-toi bonhomme ! » Monroe, n’ayant toujours rien remarqué – oh il s’était quand même dit que la petite Nakamura manquait à l’appel, hein : il irait s’en enquérir auprès de Watson – aida le gryffondor asiatique à sécher son pantalon avec une solution de tornade – légère – et s’en retourna enfin à son bureau…
    Quant, TOUT A COUP !

    Le drame !

    « Dipaïs ?! Qu’est-ce que ? MAIS ! On ne respire pas le Foufoufongus, je l’ai dit ! Qu’est-ce que tu ? Arrête de chanter ! SILENCE ! Tes mains sur le bureau ! » Hélas, déjà l’on attirait son attention ailleurs. « Soldat Fawkes ! Enlève tes mains de tes yeux ! … ATCHOUM ! Rah ! Mais vous vous donnez le mot ! C’est pas vrai ! »

    Bon, dans l’ordre : Elrik se rua vers Angelina * Ma Poufffyyyyyyyy * décrocha une potion de soin mineur de sa ceinture, lui leva le menton entre ses mains… tourna de justesse son visage à lui pour éviter d’éternuer sur la gamine… renifla et lui aspergea les yeux avec sa potion de soin. Tout en finesse ! Hop, claque sur l’épaule (ça c’était du câlin réconfortant) (mais oui ! c’était une claque affectueuse !) « C’est bon, ça aurait pu être plus grave ma fille ! Va te laver les mains ! »
    Ensuite… dégommer la gryffondor. Normal ~ Il y avait un pourcentage de perte rouge & or, c’était dans le contrat de prof à Poudlard.

    « Dipaïs ! » Et vas-y que je t’attrape par le col de son pull, direction le bureau. Elrik avait peu de patience d’ordinaire, et encore moins avec ce mal de crâne pour lui labourer le cerveau. « Tu vas passer le cours à côté de moi, c’est plus sûr ! Arcker tu me ramènes ses affaires au bureau, hop, exécution !
    - J’ignorais que j’avais une tête d’elfe de maison, alors vous, pour améliorer la self estime des adolescentes vous êtes trop fort !
    - EXECUTION !
    - Grurblrkbrpffff. »
    De bonnes grâces donc, Miss Amaranth suivit le prof et la petite lionne prisonnière pour apporter son chaudron et ses affaires sur le bureau professoral.

    Elrik relâcha enfin Abigail, et lui ordonna de rester à côté de lui en ajoutant. « On règlera ton cas après, quand il n’y aura plus de témoin. Et tu resteras là, à cette place, jusqu’à la fin de l’année. OUI PARFAITEMENT ! Bon ! Arcker tant que tu y es, ramasse les fioles de tes camarades et ramènes en au moins une de chacun au-aaaatCHOUM – bureau !
    - Dégueux ! Ah c’est bon m’avadérisez pas avec votre regard de lapin sous exta ! AIE ! »
    On n’avait pas idée de balancer un piment-dragon sur la tête de ses élèves….

    Quelques minutes plus tard toutes les fioles se retrouvèrent sur le bureau, avec un commentaire du style « Accio, M’sieur, ça marche aussi hein, vous savez. Je dis ça, je ne dis rien ! D’accord, d’accord je vais m’assoir. »

    Elrik avait toujours un œil sur Abigail, à qui il avait donné à boire une goutte de potion de délivresse – désolée Aby, ce truc, ça remet les pendules à l’heure et surtout c’est immonde – mais il attrapa les fioles, toutes ensembles, les reposa, puis les rattrapa successivement, pour les examiner. « Hum… bien. Bien. Toutes à peu près pareilles. Oui… en vérité : toutes pareilles. Ah et puis, on n’a pas pensé à les étiqueter. Comment je vais faire pour juger tout votre travail… Je ne sais plus laquelle est à qui ! » Il ouvrit une fiole, la vida dans le grand chaudron placé devant lui. Il la vida, rien ne se produisit à part quelques éclaboussures de potion rouge. Une seconde… idem ! Troisième idem ! « Toutes, toutes, toutes pareilles ! Les gamins. Ce qui fait la différence entre un sorcier capable de touiller un chaudron ET un sorcier capable de créer une potion c’est sa signature ! C’est ce que nous allons apprendre à faire aujourd’hui. » Pour illustrer ses paroles, il vida encore quelques fioles de pimentine faite par les élèves, pour bien leur montrer que la réaction créée par le liquide était tout à fait neutre et similaire, fioles après fioles. Par contre, lorsqu’il vida celle décrochée à sa ceinture, concoctée par ses soins, il se forma au bord du chaudron une auréole dorée, fugace mais remarquable, accompagné d’un léger tintement cristallin. Monroe attrapa une autre fiole d’une potion très différente, la déboucha, tendit l’une de ses lames devant eux et répandit la mixture sur le métal. A nouveau autour de l’objet se forma cette même auréole, ce même chuchotement semblable à celui que produit le doigts en courant sur un verre en cristal. Et ainsi de suite, sur deux autres exemples.
    « Voilà, ça, c’est une potion signée Monroe. »

    Il prit appuie, le bout de sa rangers droite sur son bureau, le coude sur le genou et se pencha en avant pour couler son regard sur l’assemblée d’élèves. « Et vous, quelle sera votre signature ?! Allez les jeunes, on prend les mêmes et on recommence… avec un petit truc en plus ! » Là-dessus, il se redressa, bien droit dans ses botte comme d’habitude – reniflement en prime ! « Quand vous faites une potion, vous ne vous contentez pas d’assembler les ingrédients avec plus ou moins de précisions, vous la faites avec votre mentale, vos tripes et vous laissez le flux magique se mêler à votre préparation, lorsque vous travaillez correctement. Sinon, n’importe que moldu serait capable d’en faire autant ! Je veux que vous vous concentriez sur votre Flux magique, votre esprit focalisé sur votre potion, et sur votre manière de vous l’appropriez. Puis vous prenez un ingrédient, n’importe lequel, le vôtre rien qu’à vous, mais il faut que ce soit toujours le même ! Jones, prends ta grenadine, si tu veux… C’est quelque chose qui vous tient à cœur, vous en imprégniez votre baguette magique et vous la plongez dans le chaudron, vous remuez jusqu’à ce que vous sentiez cette connexion, jusqu’à ce que le flux prenne de votre bras jusqu’à la mixture, et que le tout fasse corps dans votre esprit. C’est physique, vous le ressentez vraiment au fond de vous. Mais ce n’est pas inné, ni immédiat. Comme tout ça se travaille. J’insiste pour que la magie opère, il faut travailler toujours le même ingrédient. » C’était une des rares choses pour lesquelles Elrik savait dompter sa baguette, enfin, celle de son frère. « La signature peut prendre n’importe quelle aspect. Cela dépend de vous. Comme vos patronus. Créptiments, étincelles, couleurs différentes, parfums, bruit, éclat… En outre, lorsque l’alchimie opère, cela renforce les effets de vos potions. Bon allez, à vous de jouer. Dans l’annexe derrière, il y a un coffre avec une multitude d’ingrédients supplémentaires, réfléchissez bien, concentrez-vous et recommencez l’exercice en y ajoutant votre signature ! »

    My god, il avait la gorge complètement asséchée… mais il s’en moquait. Quand Elrik parlait de ses potions, il perdait cet aspect bourru et trop carré, pour laisser son cœur et son esprit divaguer vers d’autres contrées beaucoup plus célestes.


    HJ - Pardon pour le pavé xD

    Donc, on reprend les mêmes et on recommence ! Mais cette fois-ci on lance 2 dés !

    ✏ Dé 2 On lance un Premier Dé comme précédemment, on l’ajoute à son niveau de potion et on regarde à quoi correspond le résultat pour l’élaboration de la potion :

    Résultats pour les 1ère & 2ème Année
    - De 1 à 4) Huuum. Ce n'est pas terrible. Ca ressemble à de la pimentine, certes, mais vos oreilles ne vont pas faire que fumer, si vous la buvez ! En outre, c'est peu probable qu'elle soigne votre grippe ! Bref c'est un échec ! (A vous d’interpréter l'échec, en gardant à l'esprit que la potion malgré tout ressemble... à la potion ! sauf si votre score est vraiment, vraiment bas...) Vous aurez de quoi remplir 1 fiole...
    - De 5 à 8 ) Pas mal ! Bon, il faudra en prendre beaucoup pour que cela vous soigne - et ça a sûrement un goût horrible !!! A vous faire fondre l’œsophage, mais.. c'est pas mal ! (Réussite Moyenne) Vous aurez de quoi remplir 3 fioles...
    - De 9 à 12) Mais voilà qui est encourageant ! C'est réussi mes petits, bonne couleur, bon résultat ! Merci pour l'infirmerie, on va pouvoir renflouer le stock ! Vous aurez de quoi remplir 6 fioles...

    Résultats pour les 3ème & 4ème Année
    - De 1 à 4) Huuum. Ce n'est pas terrible. Ca ressemble à de la pimentine, certes, mais vos oreilles ne vont pas faire que fumer, si vous la buvez ! En outre, c'est peu probable qu'elle soigne votre grippe ! Bref c'est un échec ! (A vous d’interpréter l'échec, en gardant à l'esprit que la potion malgré tout ressemble... à la potion ! sauf si votre score est vraiment, vraiment bas...) Vous aurez de quoi remplir 2 fioles...
    - De 5 à 10) Pas mal ! Bon, il faudra en prendre beaucoup pour que cela vous soigne - et ça a sûrement un goût horrible !!! A vous faire fondre l’œsophage, mais.. c'est pas mal ! (Réussite Moyenne) Vous aurez de quoi remplir 5 fioles...
    - De 11 à 16) Mais voilà qui est encourageant ! C'est réussi mes petits, bonne couleur, bon résultat ! Merci pour l'infirmerie, on va pouvoir renflouer le stock ! Vous aurez de quoi remplir 8 fioles...


    ✏ Dé 2 Et en plus, on lance un Deuxième Dé qui correspond à cette signature. Et là, je vous laisse assez libre du résultat, on va juste se baser encore une fois sur son rang en potion et définir le nombre de réussite échec, moyen, parfait qui correspond, cf le tableau habituel
    Spoiler:
     

    Vous choisissez cet ingrédient, qui doit être un petit truc que votre perso peut facilement retrouver autour de lui, quelque chose qu’il aime. Elrik vous autorise à fouiller dans la salle annexe (on y trouve de TOUT) si besoin de sortir de la classe pour le chercher, allez-y, du moment que votre perso reviens vite, sinon il se fera appeler Arthur ! Le but du jeu étant de définir l’aspect de la signature de vos potions, et de déterminer sa réalisation selon les différents degrés de réussite ! Soyez imaginatif ^^ et amusez-vous bien !
    Pour toutes questions je suis là !

_________________

Spoiler:
 


Nous vaincrons lentement, mais sûrement !
- le club des escargots

Plus que 4/8 ! @_@


Dernière édition par Elrik H. Monroe le Jeu 8 Nov - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Angelina Fawkes
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 78


Feuille de personnage
Gallions: 14
Points de Magie:

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Mer 5 Sep - 16:22

Ah putain c'était la galère d'être aveugle quand même. Ils avaient pas de chance les aveugles. La prochaine fois, la Pouffsoufle se dit qu'elle ferait un don à un association ! Sauf si ça coute cher ! Parce qu'elle ne s'apellait pas Crésus, hein !

Mais n'y avait-il donc personne pour la secourir ? Le prof allait-il la laisser mourir comme une vulgaire chaussette de troll ? Oh non alors ! Si on pouvait éviter ça, ce serait mieux ! Toute façon, il ne pouvait pas laisser crever une Pouffsoufle, c'était contraire au règlement !
Heureusement, le paternaliste chef de maison des Pouffy finit tout de même par bouger ses fesses d'enrhumé... Pour faire le tour de la classe. Une question se posait maintenant dans la cervelle d'écureuil de la petite Angie : Monroe était-il aveugle, sénile ou autre ? Elle espérait tout de même que non. En attendant, elle était condamnée à écouter les bottes de militaires frapper le sol, en souffrant le martyr comme la douillette/ chochotte qu'elle était.

Au bout d'un moment quand même il finit par remarquer qu'Abby était défoncée au foufoufongus, nouvelle drogue à la mode et qu'elle même était handicapée des yeux. Et peut-être qu'il était fort dommage de priver la planète des ses siiii beaux yeux, et le premier qui dirait le contraire, elle le ferait manger par un clown. Le gentil monsieur ( ça fait un peu pervers dit comme ça... Mais la joueuse déraille, faut pas écouter ce qu'elle dit ! Là ! ) arriva enfin chez elle et lui enleva les mains des yeux pour mettre un potion dedans. Quelle potion ? On s'en fout, tant que ça marche. Et en complément, la jeune fille eut même droit à la "claque-calin" qui était un câlin pour Monroe et un déboitage d'épaule pour les élèves standards.

Ensuite, une fois qu'elle eut recouvré la vue ( C'est un miraaaaaacle !) elle obéit au gentil monsieur sauveur de cécité et alla se laver les mains tandis qu'elle regardait Abigail se faire mettre dans un coin de la pièce, les yeux vitreux (Où sont les pop-corns ?) C'est seulement lorsque le prof se remit à parler qu'elle émergea et que ses yeux revinrent dans la réalité. Quoi ? Refaire potion ? Areuuuuh. Noooon ! Qui sait quels dangers cela représentait ??? Mais bon. Fallait faire avec.

Bon. Angelina se résolut donc à refaire toute la potion. Pendant que les piments grillaient gentiment, elle se promena un peu dans la salle, histoire de voir ce qu'il y avait de bien comme ingrédients. Bla bla bla, bla bla bla... Oh ! Bile de Tatou. Ca avait l'air marrant ça. Et puis le tatou c'était un animal qui vivait dehors dans la nature alors c'était cool. Au moins trouver un ingrédient n'avait pas posé trop de problèmes, c'était déjà ça, comme ça, les piments ne prendraient pas feu ! Ouaaais ! Pour Angie, hip hip hip ??.... Ok. Bref, la demoiselle retourna à sa place, continuer sa potion et sniffer du sirop. Quoi ? Elrik avait dit qu'on pouvait pas le boire, mais il n'a jamais dit qu'on ne pouvait pas le sniffer !

Puis elle regarda Abby. Jamais elle ne referait sa potion elle ! Pas dans son état ! Et puis la jaune et noir se prit à imaginer ce qui se passait dans la tête de son amie à ce moment même. Ca devait pas être triste en tout cas. C'est bien le foufoufongus finalement ! Ca fait marrer les gens ! En tout cas elle, du moins. Puis elle repensa à un papillon cramé dans une torche, sans raison, et se remit au boulot.

Vint le moment que tout le monde attendait cher public ! L'ajout de l'ingrédient mystère ! La bile de tatouuu mesdames et messieeeeeeeeeeurs !
Juste un problème. Fallait en mettre beaucoup ou pas ? Boarf, on verrait déjà si ça explose ou pas. Ca ferait rire Abigail au moins, bien que dans son état, tout soit déjà très très drôle.

Finalement elle mit une dose de bile au pif, mais pas trop quand même. De toutes petites paillettes presque transparentes s'éleverent au dessus du liquide, mais disparurent presque aussitôt. Mais ça venait ! Pfouu. C'est pas si dur les potions en fait !

Spoiler:
 


Dernière édition par Angelina Fawkes le Mer 5 Sep - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chooseToRead.skyrock.com
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Mer 5 Sep - 16:22

Le membre 'Angelina Fawkes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Brenda Shepherd



Messages : 228


Feuille de personnage
Gallions: 194
Points de Magie: 163

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Lun 10 Sep - 19:36

Ca s'agitait dans la classe, entre le chaudron de Salomé juste à côté d'elle qui bouillonnait dangereusement, une fille dans le fond qui s'était fait mal et Abigaïl qui chantait toujours stupidement. Mr Monroe grondait et s'agitait avec de grands claquements de bottes, les gens faisaient des commentaires à voix plus ou moins basse et Brenda fut bien contente lorsqu'Amaranth - la fille qui aimait la musique moldue mais pas les paroles stupides - fut chargée par le professeur de ramasser toutes les fioles. Ça, ça voulait dire qu'ils en avaient fini avec la préparation de la potion, et c'était une bonne chose, parce que si Brenda aimait bien suivre les recette et s'absorber dans les préparation, elle détestait l'agitation et l'indiscipline bruyantes de ses camarades et savait qu'au moins, si le cours virait au théorique, plus un ne broncherait - ils se contenteraient alors de dormir tranquillement et sans bruit sur leurs tables, comme ils avaient l'habitude de le faire en Histoire de la Magie. Et il était urgent qu'ils se calment, parce que l'atmosphère était atrocement tendue; même Amaranth, que Brenda considérait pourtant comme une Bonne Personne, fit des remarques qui pour quelque obscure raison déplurent au professeur, au grand dam de la fillette.

Lorsque que toutes les potions eurent été vidées dans un gros chaudron, le professeur Monroe se mit à parler de sa voix enrhumée. Vite. Et beaucoup.

Il leur donnait des consignes, comprit Brenda, parce qu'il avait débuté sa diatribe par "on recommence", et "on recommence" était un ordre déguisé, en vérité ça voulait dire "recommencez". Mais la suite de son discours lui échappa complètement. Elle se concentra, pourtant, fixant intensément la bouche du Maître des Potions qui s'agitait rapidement dans une petite forêt de barbe, mais il commença à leur dire que lorsqu'ils faisaient des potions, "ils ne se contentaient pas d'assembler les ingrédients avec plus ou moins de précision", or c'était faux, parce que lorsque Brenda faisait une potion, elle ne faisait vraiment rien de plus qu'assembler les ingrédients avec plus ou moins de précision - pourquoi donc affirmait-il le contraire? Et c'était quoi cette histoire de flux magique? Un ingrédient... rien qu'à eux... il fallait... Plonger leur baguette...

La fillette décrocha: les mots que prononçait le professeur se fondirent en une bouillie sonore dénuée de sens. Lorsque Mr Monroe se tut, un grand fracas de chaises raclant contre le sol retentit et les gens se levèrent pour se diriger en masse vers une petite porte; cela la fit sursauter.

Les gens ressortaient de la petite pièce avec des trucs, des objets, des fioles, qu'ils abandonnaient ensuite sur leurs tables pour se pencher sur leurs chaudrons, recommençant visiblement la préparation de la potion dont la recette était toujours inscrite au tableau. Il fallait donc refaire la potion. Etrange - mais ça, Brenda en était capable, alors elle le fit. Elle reproduisit les mêmes gestes que précédemment, dosant, pesant et comptant, s'absorbant totalement dans la familiarité de ces manipulations qu'elle effectuait avec une précision mécanique, oubliant ainsi momentanément que la situation lui échappait complètement.

Le liquide qui frémissait dans son chaudron lorsqu'elle y eût versé le jus d'orange sanguine ressemblait à ses yeux en tout points à celui qu'elle avait produit lors de son premier essai, et le professeur et Amaranth lui avaient dit que c'était bien, la première fois, donc c'était sans doute bien aussi, là, et c'était rassurant; préparer cette potion, au moins, elle maîtrisait, c'était une valeur sûre.

Et maintenant?... Brenda observa ses camarades pour essayer de comprendre ce qu'attendait d'eux Mr Monroe. Certains frottaient leurs baguettes contre les trucs qu'ils avaient ramenés de la pièce du fond, la fille de Poufsouffle incorporait à sa préparation le contenu d'une fiole qui n'était certainement pas mentionné dans la recette originale.

Un ingrédient rien qu'à eux, avait dit le professeur, et Brenda se concentra, les joues et le front rougis par l'effort, tâchant de trouver un lien logique entre les bribes d'explication qu'elle avait réussi à enregistrer et le comportement de ses condisciples (un exercice à première vue facile, mais qui était pour elle d'une difficulté extrême, tant elle avait du mal à se mettre à la place des autres et à saisir leurs modes de pensée). Il fallait qu'ils prennent un ingrédient qui n'entrait normalement pas dans la composition de la potion. Et qu'ils en enduisent leurs baguettes. Et qu'ils touillent?... C'était ça? Ou pas? Brenda sentit une bouffée d'angoisse l'envahir soudainement, et hésita entre se rouler en boule par terre, se boucher les oreilles et fermer les yeux ou demander de l'aide. Elle faillit bien céder au besoin impérieux d'opter pour la première option, mais Amaranth était juste à côté d'elle, et Amaranth parlait avec des mots qu'elle comprenait, et Amaranth était une Bonne Personne malgré les remarques de tout à l'heure que Brenda n'avait pas comprises mais qui avaient énervé le professeur, alors Brenda lui adressa un regard de détresse.

-Il faut faire quoi?
demanda-t-elle, son bras droit agité de soubresauts incontrôlables.

Un ingrédient rien qu'à elle... Devait-elle aller voir dans la réserve? Cette pensée lui donna un peu envie de vomir, aussi la rejeta-t-elle bien vite. Un ingrédient rien qu'à elle?...

Un ingrédient rien qu'à elle, c'était quelque chose qu'elle utilisait tout le temps. Elle posa donc son cartable sur ses genoux, l'ouvrit, fouilla à l'intérieur et en sortit sa baguette magique et une petite bouteille en plastique. Dans cette petite bouteille, un gel transparent et fortement odorant - du désinfectant. Ça, c'était rien qu'à elle, elle s'en badigeonnait les mains et les avant-bras vingt fois par jour (non vraiment, vingt fois, elle comptait, c'était très important que ce soit vingt).

Elle en mit une noisette sur ses paumes et frotta méticuleusement le bois de sa baguette; puis elle touilla sans conviction sa potion.

Aucun changement notable ne se produisit, mais comme rien n'indiquait qu'obtenir un changement notable était le but de l'exercice, elle se rassit, reposant sagement sa baguette sur le bois de la table.

-C'est bizarre, fit-elle remarquer à sa voisine.

En effet, le professeur Monroe ne leur donnait ordinairement pas ce genre de consignes absurdes et fantaisistes.

Spoiler:
 


Dernière édition par Brenda Shepherd le Mar 11 Sep - 20:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Lun 10 Sep - 19:36

Le membre 'Brenda Shepherd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ayame R. Nakamura
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 156


Feuille de personnage
Gallions: 70
Points de Magie: 63

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Mer 17 Oct - 16:57

    Aaaaarf elle s’en était foutu partout --’ C’était la sère-mi ! Ayame ne savait pas vraiment quoi faire, d’un certain côté, ce n’était pas bien grave en soi, mais elle ne savait pas vraiment quels seraient les effets de la potion magique. Une fois, il y en avait eu une qui lui avait bouffé ses fringues toutes neuves ! C’était vicieux ces trucs là è.é Heureusement son professeur vint à la rescousse. Aya se fit toute petite, croyant qu’il allait lui hurler dessus parce qu’elle n’avait pas mis sa jupe. Des fois, les prof étaient méchants avec elle et lui enlevait des points parce que soit disant les filles devaient pas porter de pantalon. Sérieux, ils vivaient dans un monde où les mecs portaient des robes, pourquoi elle, n’aurait-elle pas le droit de foutre des pantalons ? La vie était injuste.

    Mais en fait le prof ne faisait que l’aider à se nettoyer avec un potion bizarre du faisant du vent. Comment on pouvait mettre du vent dans une fiole ? C’était la grande question. Mais heureusement Aya n’était pas du genre à se triturer le cerveau parce que c’était chelou. Enfin maintenant au moins elle était propre et sèche.

    - Bah alors Californiaroll ? Tu t’es pissé dessus ?

    Non mais quel débile ce mec >o< L’asiatique choisit d’ignorer royalement le garçon à côté d’elle qui lui balançait des mini boulettes de papier dans les cheveux. Elle préférait que ce soit ça plutôt que des morceaux de bouffe collants non identifiés.

    Mais voilà que le professeur se remettait à parler. Quoi ? Ils avaient travaillé pour rien ? Ils devaient tout refaire parce qu’ils n’avaient pas mis d’étiquette. Sérieux, Aya l’avait mauvaise. En bonne fainéante, la gamine n’avait vraiment pas envie de refaire sa potion. Mais bon, ce n’était pas comme si elle avait le choix. Et puis elle devait faire un truc en plus. Une signature. Genre, sur l’étiquette ? Ah non, avec un ingrédient spécial. Huhu... C’était rigolo ça.

    La Gryffondor recommença donc tranquillement sa potion. Ne refaisant pas les mêmes conneries, mais en faisait d’autres sans s’en rendre compte. Tant pis. La potion avait une tronche bizarre et puis ça puait quand même beaucoup. C’était censé servir à quoi ? À soigner les rhumes ? Genre, il fallait boire ça ? Plutôt crever ! En tout cas, maintenant qu’elle avait terminé, elle pouvait ajouter son ingrédient spécial. La gamine s’en alla dans la réserve et chercha « quelque chose qui la caractérisait ». Il lui fallait un truc jap’ ! Mais est-ce qu’il y avait ça, c’était la grande question... Après moult farfouillages, Ayame finit par mettre la main sur une petite réserve de wasabi. C’était parfaiiiiiit ! Ça piquait, c’était fort, c’était cool Bulle Comme elle /o/

    Fière de sa petite trouvaille, Ayame retourna à sa place et jeta un oeil au chaudron de Mario qui ne semblait pas plus doué qu’elle. Elle lui lança un regard noir et mit un peu de wasabi dans son chaudron. Elle attendit au-dessus, impatiente de voir quelque chose se passer. Mais... Il ne se passa strictement rien. C’était trop nuuuul quoi ;____;

    Spoiler:
     


Dernière édition par Ayame R. Nakamura le Mer 17 Oct - 17:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=44530


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
» [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)
» Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
» Mlle Bergamote ) 1er Cours de Potions
» [Sept.] Cours de potions n°1 (Années 1 à 3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: Cachots :: Cours de Potions & de Divination-