Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Mer 17 Oct - 16:57

Le membre 'Ayame R. Nakamura' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Abigail K. Dipaïs
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 288


Feuille de personnage
Gallions: 204
Points de Magie: 77

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Jeu 8 Nov - 22:36

    — ♪ Dou didou you do you do you do you bou bou baw bou ha ♪

    Abigail était toujours en train de chanter – plus ou moins fort, plus ou moins faux, mais bon, ça, c’était un détail – avec Alicia à côté d’elle, ne faisant absolument pas attention à ce qui pouvait se passer autour d’elle. Son amie qui manquait de devenir aveugle – oui, oui, rien que ça – en se mettant du Piment-Dragon dans les yeux ? Oh, ce n’était pas grave, elle allait s’en sortir. Elle riait bêtement pour pas grand-chose, et n’avait absolument pas confiance de déranger les autres. Si son but avait été d’emmerder le monde, c’était réussi. Elle ne voyait pas le regard que lui lançait Lukas, qui signifiait clairement qu’elle risquait d’entendre cette histoire pendant très, très longtemps.

    Entendre le professeur Monroe hurler ne la fit absolument pas réagir, de toutes façon, il ne savait faire que crier, c’était désespérant. Par contre, quand il l’agrippa par le col de son pull et la traîna vers son bureau, elle commença à se dire qu’il y avait un problème. Pour elle, bien sûr. Mais elle ne comprenait pas quoi. Pff, il était pas drôle, le prof de potions ! Il aurait dû prendre un peu plus de Foufoufongus, ça l’aurait déstressé !

    — Hé, doucement ! Vous voulez un peu d’ce machin ? Ça vous calmerez, vous allez voir, c’est marrant. Tenez, il m’en reste encore.

    … Non, elle n’avait absolument pas conscience d’aggraver sa situation. Abigail était déjà pas très nette psychologiquement en temps normal, alors shootée, c’était mille fois pire ! Elle fit un grand sourire débile à Amaranth – elle au moins, elle était gentille, elle lui portait ses affaires ! Il faudrait qu’elle lui fasse un gros câlin pour la remercier – avant de s’asseoir lorsque le prof daigna la lâcher Elle avait une joli vue sur la classe, au moins. Elle se remit à chantonner avant que Monsieur Monroe ne lui fasse avaler de force un potion bizarre, avec un goût dégueulasse. Rapidement, la brume – rose et cotonneuse, elle avait fait un bref voyage dans le monde des Bisounours – qui s’était installée dans son esprit se dissipa, et elle eut de nouveau les idées claires.


    Merde. C’était le mot. Elle allait prendre cher, très cher. Abby n’était pas idiote – en tout cas, pas totalement – et savait que là, elle avait déconnée. Trop, même. Elle ne regrettait pas d’avoir fait une tentative qui aurait pu être très fructueuse, mais se maudissait surtout de s’être fait choper. Merde, merde, merde. Elle allait se faire défoncer la tête par Monroe. Peut-être même qu’il l’enfermerait dans un vieux cachot pourri pour qu’elle le nettoie sans magie armée d’une brosse à dent. Ou qu’elle allait devoir dépecer des lutins. Ou qu’on allait la cloîtrer dans une salle vide sans bouffe, sans flotte, et sans pétard pour une durée indéterminé. Bref, elle était morte, et même déjà enterrée. D’ailleurs, Monroe n’avait-il pas dit qu’il réglerait son cas quand il n’y aurait plus de témoins ? Il voulait la tuer en fait ! Elle ne voulait pas mourir, elle était trop jeune ._.

    Il devait y avoir un moyen d’acheter Monroe pour diminuer sa punition, non ? Tient, elle pouvait voler – et ne pas se faire prendre, cette fois-ci – du Foufoufongus, le dealer dans Poudlard à prix élevé – elle était certaine de trouver preneur, c’était la décadence de la jeunesse au château Là ! - et redonner l’argent au professeur de Potions en échange de sa clémence @_____@. Ça pouvait marcher, non ? Comment ça non ? Bon, tant pis, elle allait devoir se résigner à accepter sa fin proche, dans d’atroces souffrances certainement. En plus, elle allait rester à côté de lui jusqu’à la fin de l’année. Et ça, c’était nul, mais alors très, très, très nul. Il n’y avait rien de pire. En plus, elle ne pourrait même pas copier sur lui, comme elle le faisait lorsqu’elle était à sa place normale ! Quoi que… Si elle faisait un grand sourire et des yeux innocents, ça pouvait peut-être s’arranger ? Tu me file des réponses, et en échange je te donne l’argent de mon trafic de Foufoufongus ? Ah, ouais mais non. C’est vrai qu’elle ne pouvait pas en dealer. La loose.

    Elle écouta vaguement les consignes. Gnagnagna, Pimentine, gnagnagna, signature. Elle n’en avait strictement rien-à-foutre. Elle boudait d’abord, na ! Monroe avait qu’à pas être méchant ! Après la Abby shootée, la Abby concevant des plans foireux, voici la Abby en mode enfant de six ans ! Elle fit sa potion avec beaucoup moins d’application qu’avant. Plus rien à faire de la précision, de pas faire brûler les trucs. A la place, elle ouvrait les bocaux de la mignonne petite Paige, délaissant son chaudron. Le résultat s’en ressentit. Bon, ce n’était pas catastrophique, elle n’avait pas totalement fait n’importe quoi non plus. Disons qu’elle aurait pu faire mieux.

    Maintenant, la deuxième partie : la signature. Ca, s’était nettement plus intéressant déjà. Elle s’éclipsa dans la salle remplie d’ingrédients, regardant les étagères. Qu’est-ce qu’elle pouvait mettre ? Pas un truc de tapette, genre de la bave de limace ou de la poudre de corne de licorne. C’était pour les nuls. Elle tomba sur de la Poudre de Corne d’Eruptif, et eut un sourire. On en trouvait dans les pétards magiques, c’était cool. Elle attrapa le flacon, et retourna à sa place, exhibant sa trouvaille devant Lukas.

    — Hé, regarde c’que j’ai trouvé, c’est trop bien ! Tu trouveras pas mieux que moi pour faire ta signature !

    Chiante, vous avez dit chiante ? Mais absolument pas, c’était vrai ! Elle avait trouvé un truc super cool, et personne ne ferait mieux d’abord, parce que voilà ! Elle plongea sa baguette dans la poudre, avant de la mettre dans son chaudron et de tourner doucement. De petits crépitements rouges apparurent à la surface, et en tendant l’oreille, on pouvait entendre des bruits ressemblant à ceux d’un pétard. Mais c’était très léger, presque inaudible. Abby eut une petite moue agacée. Mouais, c’était pas mal. Elle aurait aimé quelque chose de plus spectaculaire, comme un gros bruit d’explosion, ou une odeur de poudre à canon, bref, un truc plus visible ! Mais bon, c’était pas mal quand même. Elle finit pas sourire.

    — Cool !

    Ouais, c’était cool. Comme un pétard liquide, bref, trop bien !


    Spoiler:
     


Dernière édition par Abigail K. Dipaïs le Ven 9 Nov - 14:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Jeu 8 Nov - 22:36

Le membre 'Abigail K. Dipaïs' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Paige O. Bishop
Come Try Us
Come Try Us


Messages : 185


Feuille de personnage
Gallions: 163
Points de Magie: 138

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Jeu 8 Nov - 22:56

Paige aimait bien le cours de potion en général, sauf qu'elle y faisait souvent des boulettes. Bah oui, quand on écoute la conversation des autres au lieu de travailler aussi !

De la pimentine ? Parce que le prof était malade en plus... Et, ils étaient pas là pour soigner les professeurs. Ok, il n'y avait plus d'infirmière, fallait bien que quelqu'un le fasse... Mais demandez à Joren ! Pas à Paige, bon sang de bois, elle, elle n'était pas assez douée en Potions ! Crazy Devil Il risquait juste d'être encore plus malade, mais elle disait ça, elle disait rien Rolling Eyes

Après, c'était aux risques et périls du prof s'il voulait en boire et qu'elle avait raté, elle prévient ! Et elle ne veut pas de morts sur la conscience ! No

Enfin, elle attrappa une poignée piments en essayant de ne pas les faire tomber parce que c'était glissant ces trucs là ! Elle commença à écraser mais vit bien vite que ça commençait à brûler... Alors qu'il ne fallait pas. Incroyable de se planter dès le départ comme ça !

Elle rajouta le jus d'orange sanguine en espérant que ça cacherait suffisamment le brûlé pour que le prof ne remarque rien. Puis elle versa toute la bouteille d'eau. Oups ! son chaudron avait légèrement débordé. What a Face

Elle pesa les foufongus séchés, 2,53 grammes, ça devrait aller non ? Parce que 0,03 grammes, elle voyait mal comment elle allait arriver à le faire... Ouais, les proportions et Paige, ça faisait deux. Sinon, il savait que c'était dur de ne pas respire pendant qu'on les broyait Mr Monroe ?

Parce qu'elle vivait pas encore sans oxigène, elle alors, broyer quinze secondes, tourner la tête pour respirer, rebroyer et ainsi de suite, ça la fatiguait grandement ! Du coup, bah c'était des gros grains qu'elle mettait dans son chaudron, parce qu'elle avait pas suffisamment de courage (eh t'es une Gryffondor !!) pour continuer comme ça longtemps. oulala

Elle tenta ensuite d'ouvrir le bocal de poils de gobelin, mais c'était pas facile, facile... Non, c'était même coincé ! Bon, bah elle avait plus qu'à demander de l'aide...

"Abby ? Tu pourrais m'aider à ouvrir ce bocal ? Parce que je crois que j'ai pas assez de force là..."

Bref, après, elle les compta tout en grimaçant, la texture était bizarre et l'odeur encore plus. C'est pas un truc qu'elle ferait tous les jours les potions, il y avait trop, beaucoup trop de trucs étranges et désagrèables à manipuler... 5, enfin, il y en avait deux qui étaient collés donc ça faisait six, mais elle arrivait juste pas à les décoller, on aurait dit des aimants !

Elle ajouta un peu de sirop de menthe en se retenant d'y tremper le doigt, parce qu'elle adorait ça elle quand même ! Bulle

Ensuite, elle mélangea un peu. Bon bah, ça ressemblait à de la pimentine déja, même si ça avait pas exactement la même couleur que ses voisins. Elle avait peut-être été un chouïa moins rigoureuse... Enfin bon ! Ca irait quand même n'est-ce pas ?

Pour sa signature, que pouvait-elle bien ajouter ? Elle réflechit, parce que vu l'état actuel de sa potion, tout dépendrait peut-être de ça ! Là !

Elle décida d'ajouter quelques pétales d'une fleur de lys, parce que c'était beau, que ça sentait bon, et que ça ne pouvait pas faire quelque chose de très grave à sa potion, du moins l'espérait-elle.

Ca avait légèrement, presque imperceptiblement amélioré la couleur ! Et puis, ça sentait meilleur, alors que la potion sentait pas la rose depuis qu'elle avait mis les poils de gobelin. Elle avait du faire un bon choix. Ou du moins pas un mauvais.

Elle avait par contre l'impression d'en avoir très peu par rapport aux autres, une fiole pas plus.


Spoiler:
 


Dernière édition par Paige O. Bishop le Jeu 8 Nov - 23:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Jeu 8 Nov - 22:56

Le membre 'Paige O. Bishop' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amaranth S. Arcker
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 173


Feuille de personnage
Gallions: 46
Points de Magie: 40

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Lun 26 Nov - 5:27

    Amaranth avait adressé un hochement de tête, et une moitié de rictus un peu gêné à Abigail, pour répondre à l'étincelant sourire béat - et hallucinogèné - de cette dernière. Pauvre Abi, elle ne se rendait compte de rien, mais ça n'allait pas tarder à lui revenir sur le coin du nez, comme le méchant retour du boomerang. Très vite, Arcker avait quitté le bureau, abandonnant hélas la gryffondor à son triste sort. La voix de leur prof de potion, plus grondante que d'habitude vu qu'il avait le nez et la gorge pris, retentissait maintenant derrière elle contre la jeune lionne, et Ama réprima un frisson, très embarrassée. Il avait finalement eu raison de son insolence, à présent la pouffy voulait se taire jusqu'à la fin de l'année. Intimidée, tout de même et fâchée, vexée de s'être faite réprimander, en outre d'avoir reçu un projectile sur la tête... tant de violence quoi Pfff ! Son éloquence bien aiguisée ne pouvait lutter contre davantage d'autorité, d'ailleurs, elle avait un peu envie de pleurer quand même. Pourquoi il lui avait crié dessus comme ça ? Elle avait fait ce qu'il lui avait demandé ! C'était trop pas juste ! En plus Ayame était loin sur les bancs des garçons, Amaranth ne pouvait pas aller la rejoindre pour se plaindre (Avec Aya on pouvait toujours passer des heures à se plaindre, sans craindre de saouler qui que ce soit ! Les deux fillettes pouvaient pester contre la terre entière et leur triste sort - bah oui, les malheureuses ados incomprises - sans risquer qu'on leur remonte les bretelles) ! Donc là, c'était mort. Ama n'avait même pas Zora et Zangar avec elle... ils risquaient leur peau de batracien en cours de potion. Trop dangereux. Infâme Destin ! Pourquoi tant de haine ?

    Sa mine renfrognée rencontra le regard réprobateur d'Amaryllis, lorsqu'elle rejoignit son chaudron, la Serdaigle n'aimait jamais quand sa camarade se montrait irrespectueuse envers les figures d'autorité, ce qui arrivait régulièrement depuis le début de l'année. Ama se sentit toute bête. Elle rencontra aussi les yeux pleins de questions de Brenda. La poufsouffle détourna le regard, les joues écarlates. Elle s'était contentée de hausser les épaules, pour garder un semblant de contenance. En face, Abigail semblait avoir recouvré ses esprits, la potion de Monroe lui faisait faire d'horribles grimaces. Et le cours se poursuivit. Amaranth cligna de ses yeux piquants - non, elle ne pleurerait pas - et poussa un soupir résigné. T'façon personne l'aimait. Et Chourave elle était gentille en fait, elle lui manquerait presque ! Hélas, elle était partie... nulle. Pourquoi ? T'façooooon, Ama, elle s'en fichait bien ! LA !

    Peu motivée pour reprendre le travail, Ama s'exécuta tout de même, les gestes lents et traînants. Ne rien faire aurait attiré sur la demoiselle une attention dont elle ne voulait le moins du monde ! Alors il fallait bien s'y mettre !
    Une signature de potion, mais qui s'en souciait ? C'était nul nul nul ! Et puis tout le monde s'en fichait que les fioles du prof fasse des claquettes dans leur chaudron ! Enfin l'auréole c'était joli et tout... mais Amaranth n'avait pas du tout envie de se montrer enthousiaste, pour le coup. Elle n'avait pas la moindre idée de l'ingrédient intéressant à ajouter à sa préparation, pour obtenir un résultat satisfaisant. Quelque chose rien qu'à elle, qui la caractériserait. Un ingrédient mystère qu'il fallait, de surcroit, toujours avoir à portée de main ! Il en avait de bonnes Monsieur Je-sais-pas-parler-sans-crier-sur-les-innocentes-jeunes-filles Monroe. Amaranth se tourna vers Brenda, dont la petite voix l'avait interpellée. Visiblement, Miss Arcker n'était pas la seule à être dérouté par la suite du cours. Elle offrit à sa camarade une moue très ennuyée.
    « La même chose que tout à l'heure en plus compliqué, je pense. » répliqua-t-elle en cachant mal sa mauvaise volontée. Mais elle la ravala, résignée. « Tu ajoutes, à ta baguette, et ta baguette dans la potion un ingrédient qui t'est cher. Il trempe souvent sa baguette dans ses potions lui ! Il n'a pas peur ! C'est supposé nous avancé à quoi que notre potion fasse des paillettes. » Oh ! Voilà qui serait joli... est-ce que sa signature, à elle, ferait des paillettes ? Des bleues et des violettes ? Des violettes ça serait joli ! Ou des vertes !!!! Oh !!! « Il pense sûrement qu'on a deux ans d'âge mental pour aimer ce genre de fantaisie !!!! » pesta-t-elle, faisant preuve d'une mauvaise fois sans nom !

    Brenda s'attela à la tâche, trouvant visiblement son bonheur dans son sac. Les autres s'activaient aussi. Le chaudron d'Ayame ne faisait rien de spécial... peu d'élèves parvenaient au but, en réalité. Excepté Abigail qui avait obtenu de joli crépitements rouges au dessus de sa mixture.
    « Oh ! » s'exclama Amaranth, d'une voix admirative toute spontanée, en attestant du phénomène. Ses joues se colorèrent à nouveau ! Bon, elle allait trouvé son ingrédient rien qu'à elle. Il lui fallut plusieurs minutes pour réfléchir, le temps de démarrer un nouveau chaudron de pimentine, pas mieux réussi que le premier, sans être pire, non plus. Puis une ombre se dessina au dessus d'elle. Ama sursauta en voyant le prof penché au dessus de son chaudron.

    « Quoi ? J'ai rien fait ! C'est pas moi ! » souffla-t-elle d'une voix farouche, en pressant son orange sanguine. En face, Monroe renifla, ouvrit la bouche et finalement éternua dans ses mains, parce qu'il n'avait pas été ssez rapide pour sortir son mouchoir. Pouah !
    « -tchoum mais je t'ai rien dit. Tu as quelque chose à te rebrocher ? » s'exclama-t-il en fronçant les sourcils, et en plaquant son fameux mouchoir bleu-canard sur son nez. Un frisson parcourut Amaranth, elle était déjà fâchée qu'il lui ait crié dessus, triste et en plus il agitait le stupide mouchoir de sa demi-sœur devant ses yeux, pour bien lui rappeler combien Lou était cool et génial, généreuse en matière de mouchoir, et comme, elle, Amaranth était nulle et débile. (Oui bien sûr, il vouldait dire tout ça !)
    « C'est un peu ridicule des canards sur un mouchoir pour un adulte !
    - J'entends bas quand tu barbondnes dans ta barbe.
    - Laissez tomber...
    - Ton ingrédient, tu l'as troubé ?
    - Quoi ?
    - Troubé ! Rah TrouVvéé ! Brenda elle a bini, elle. Brenda baut recommbender si ça a bas bar- RAH Mmarché la bre-Prebière bwois. Bais don ! Y a rien de bidarre !
    - Monsieur on comprend rien ! »

    Il se plaqua la paume de la main sur le front et s'en alla en leur demandant de "se rebettre au drabail". Et bah.... et bah c'était bien fait qu'il soit malade ! Le méchant ! Amaranth se remit à bouder en touillant son chaudron, infichue de trouver son ingrédient... Et puis soudain, on alluma la lumière au plafond. Amaranth fila hors du cachot en précisant à qui ça intéressait (en l'occurrence au prof qui l'interrogeait du regard) « Bas de Banique je reBiens ! » Des fois, Amaranth était aussi drôle que Léandre... c'était un bon modèle son frère. Elrik lui jeta un regard blasé.

    La petite blonde revint vite à son chaudron, sortit sa baguette magique et ouvrit le poing de sa main gauche. Celle-ci était couverte de terre, luisante d'humidité. De la terre de Poudlard, de la terre tout court. Humide, fraîche, dans laquelle elle aimait enfouir ses doigts, ses pieds, ses ongles, racler, rassembler, caresser. La terre, la boue, la gadoue, le sable. Depuis toute petite Amaranth adorait le contact avec sa texture, sa chaleur comme son contact glacé. L'idée lui avait semblé bonne. Evidente. Elle ne trouvait pas ça sale, c'était juste infiniment naturel, sans faux semblant, brute et rassurant, réel. Peut être que Brenda à ses côtés, qui elle cherchait à éliminer toute trace de saleté avec son gel n'adhèrerait pas... Amaranth qui n'avait aucune envie de mettre sa petite camarade mal à l'aise se décala de façon raisonnable et évita d'en mettre partout. Elle fit bien attention en frottant sa baguette magique sur sa poignée de terre puis, en jeta une partie dans son chaudron, déposa le reste en petit tas sur un coin de table, puis touilla sa potion en se concentrant le plus possible. La pimentine ondula au bord du chaudron légèrement, mais devant les yeux arrondis d'Amaranth, pleine d'espoir, il ne se passa rien de plus palpitant, que la naissance d'une ou deux bulles ridicules et un misérable "ploc". Le menton de la gamine observa un léger tremblement, les coins de sa bouche tombèrent mollement. Il lui sembla que tous ses muscles suivaient la même chute, et tentaient même de la faire s'enfoncer dans le sol. Déçue... elle ne pouvait pas l'être davantage.

    « De toute façon, de base, c'était nul comme idée...
    - Alors ? »

    Ama avait envie de pleurer. Encore.

    « Alors rien. » Il s'agenouilla près de la table, son foutu prof plein de miasmes, et observa le chaudron, puis le petit tas de terre. Amaranth se tassa sur son siège, les bras croisés. Elrik sembla réfléchir deux minutes, puis il plongea la main dans l'une des nombreuses poches de son treillis et en sorti une petite fiole de verre sphérique, un cordon doré en fermait le bouchon.
    « Garde dette terre dans dette fiowle, toujours sur doi, et tu recommbenderas blus tard. » Il se releva, lui tapota sur l'épaule - ce type ne savait pas doser sa force, mais Ama avec ses deux frères et son père avait l'habitude. Puis il s'en alla s'occuper d'autres élèves. Malone Pryde sautillait sur place pour montrer à tout le monde comme son chaudron exécutait de somptueuse volutes de vapeur bleues tentaculaires.

    Ama serra la petite fiole dorée dans ses mains, et termina son travail sans râler davantage.




Citation :
Dé 1 - La Pimentine | Niveau d'Amaranth > 3 + Dé > 3 = 6
- De 1 à 4) Huuum. Ce n'est pas terrible. Ca ressemble à de la pimentine, certes, mais vos oreilles ne vont pas faire que fumer, si vous la buvez ! En outre, c'est peu probable qu'elle soigne votre grippe ! Bref c'est un échec ! (A vous d’interpréter l'échec, en gardant à l'esprit que la potion malgré tout ressemble... à la potion ! sauf si votre score est vraiment, vraiment bas...) Vous aurez de quoi remplir 2 fioles...
- De 5 à 10) Pas mal ! Bon, il faudra en prendre beaucoup pour que cela vous soigne - et ça a sûrement un goût horrible !!! A vous faire fondre l’œsophage, mais.. c'est pas mal ! (Réussite Moyenne) Vous aurez de quoi remplir 5 fioles...
- De 11 à 16) Mais voilà qui est encourageant ! C'est réussi mes petits, bonne couleur, bon résultat ! Merci pour l'infirmerie, on va pouvoir renflouer le stock ! Vous aurez de quoi remplir 8 fioles...

Dé 2 - Signature
1/2/3/4 : Echec

5/6 : Moyen

_________________

❝ Impression étrange, agréablement désagréable ❞
© PEPPERLAND | odin & ama



Dernière édition par Amaranth S. Arcker le Lun 26 Nov - 5:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Lun 26 Nov - 5:27

Le membre 'Amaranth S. Arcker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elrik H. Monroe
Unbowed, Unbent, Unbrokenh
Unbowed, Unbent, Unbrokenh


Messages : 1709


Feuille de personnage
Gallions: 134
Points de Magie: 97

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Ven 7 Déc - 22:31

    Fichu coup de froid ! Les chaussures d’Elrik faisaient toujours schplotch schpoltch à chacun de ses pas, il tremblait des pieds à la tête, sa tête et son cerveau semblaient suivre en décalage les visions que lui offraient ses yeux… et ses sinus et son nez lui paraissaient plus bouchés d’un barrage en pleine inondation ! Ultra glam’ ! (C’est le moment d’aller voir Ellia ♥️)

    Ce cours devenait donc long et pénible pour notre charmant militaire aux miasmes vadrouilleurs, mais il gardait la tête droite, l’œil – vitreux – en alerte et se montrait disponible pour ses petits poussinous mignons d’élèves. Ou plutôt cette bande d’asticots gigotant forts bruyants – étaient-ils forcés de parler si fort ? ! Aaaah qu’on aille foutre tout ça à ramper sous des barbelés ! Ça les calmerait ! Chuuuut Rikounet, il est bientôt fini le cours ! Chhhht. La fatigue le rendait irritable, il le savait aussi, avec force raisonnement, Monsieur Monroe, Elrik Haziel de son prénom – le miséricordieux ! – s’attachait à faire preuve de patience. De beaucoup plus de patience qu’à l’ordinaire, sinon il y avait des risques pour qu’il parte au quart de demi-tour, et nous ne voulions pas cela. Ça n’était pas de la faute des élèves, s’il était malade, s’il n’avait pas écouté Ellia-chérie lorsqu’elle lui avait conseillé de se couvrir davantage avant d’aller crapahuter dehors sous le crachin glacial de l’automne. Ce n’était pas de leur faute à ses petits anges, s’il était infoutu de ne pas s’enrhumer. Dan da n’était bas de leur baute bous combredez ?
    En revanche c’était de leur faute s’ils se conduisaient comme des imbéciles, et là pas de pitié pour les croissants, il leur cracherait ses microbes à la tronche s’il le fallait pour leur apprendre la vie de manière efficace ! Ah ! Elle pouvait faire des yeux de croup mouillé, la Dipaïs ! Elle pouvait ! Voilà qui ne changerait rien à son châtiment !

    Le Seigneur dans sa clémence infinie entendit cependant ses prières silencieuses, car la suite du cours de déroula dans le calme. Bon très peu furent en mesure de produire une signature probante, sur leur potion. Mais ça n’était que leur premier essai !!! Il ne fallait pas s’avouer vaincu aussi vite ! Elrik slalomait entre les tables en s’attachant à leur faire comprendre cela ! Parce qu’il « Ballait Resdter berdévérant ! » Rah…

    « Bishop dodde-bwoi de couverclde ! » Snif snif snif…. Quelle voix pourriiiiiie. Maman….. buh. Elrik passant près de Miss Paige Bishop se mit au devoir d’ouvrir le couvercle de poils de Gobelin qui lui donnait du fil à retordre. Il ajouta : « De derange bas DiBaïs, elle est bunie !!!!! » … Bunie ! Bunny ?! Mais nooooon ! C’est pas un lapin ! Elrik se moucha grossièrement dans son mouchoir-canard. « Sainte Marie-Mère de Dieu ! PUNIE ! Tiens voilà ton bocal ouvert. » Il tendit le dit-bocal à la lionne, s’attarda le temps de voir le résultat de sa potion et que son nez se rebouche à nouveau. Flute….
    La potion était bonne, pour Miss Bishop, la signature était à revoir. Bon, c’était pas si mal. Elrik lui en fit la remarque, ou bien tenta vu qu’il était un peu dure de le comprendre puis passa à d’autres élèves. Même chose pour Nakamura. Ce garçon arrivait à se débrouiller sur la potion, mais la signature : à revoir ! Bon bon…

    Tout le monde y passa, Arcker – quelle tête de pioche quand même heureusement qu’elle finissait pas écouter – Sheperd, Chatterton, Thorn, N’Diaye, Holmes, Moriarty, Gracia, Sparrow, Sways, Ashworth – oh la jolie signature qu’elle avait obtenu, des petites étoiles violettes, si c’était pas meugnon – etc etc etc ! Et Pryde ! Elle n’était pas peu fière, la mistinguette. Ciel ce sourire ! Identique à celui de Caitlin. Aussi lumineux. Et ses tâches de rousseurs. Il lui donnait le même air fripon adorable qu’à sa mère. Soldat ça n’était pas le moment de flancher !
    Il se moucha – encore – et alla la voir en acquiesçant d’un signe de tête beaucoup trop démonstratif pour être innocent (il était malade et donc faible, tss, Poudlard le changeait en LOPETTE !) « Bravo Malone c’est vraiment bien. Prenez exemple les autres ! Vraiment… Braiment ! argh…. ATCHOUM ! »

    Roh bon ça n’était plus possible ! De toute façon, le cours touchait bientôt à sa fin ! En soupirant, Elrik leur demanda à tous, le plus distinctement possible (c’est-à-dire qu’il s’y reprit à cinq fois) de bien copier sur leur petit parchemin (ça fait un bon mouchoir le parchemin ?) les notes au sujet de la pimentine et de la signature de potion, les devoirs pour la prochaine fois, puis leur demanda à tous de rassembler leur travail sur les étagères de ranger leur paillasse, de nettoyer leur chaudron ! Et IMPECCABLE je vous prie ! Il voulait voir son frère dedans ! Enfin il voulait se « boir dedans » quoi.

    Avant la fin de toutes ces réjouissances, Elrik s’adressa à Abigail avec le plus grand sérieux, et la plus grande sévérité. « Tu t’es bien raddrabée… RaTTraPée… *se mouche* Dibaïs. Tu peux partir, mais tu te remettras à dette blade…. Cette PLACE… jusqu’à la fin de l’addée, da a l’air de de réuddir. RAH ! Allez range tes affaires et dous le camp ! » Il était épuisé. « Si je te reprends à voler des ingrédients dans mon cours, je te bends bar les bieds dans la boret interdite !!!! RAH ! Oudt… OUST ! » Il se claqua le front avec sa main. Non mais c’était vraiment lamentable de ne pas avoir davantage de volonté sur son corps !

    La salle de classe petit à petit se vida. Elrik garda encore un peu la tête froide et stoïque pour surveiller le rangement, ainsi que le nettoyage. A la dernière minute, Loki vint le voir, un petit sourire timide mais clairement amusé étirant les commissures de ses lèvres.
    « On dirait que ta tête va exploser !
    - Mais don.
    - C’est Miss O’Brian qui cuisine le mardi, je vais aller lui dire de te faire de la soupe, tu sais comme à l’orphelinat, celle de Miss Frobisher était toujours terrible pour se retaper, s’toi qui le disais en plus. »

    Elrik soupira, posa sa main sur la tête du jeune garçon, en secouant le visage à droite et à gauche (MAUVAISE IDEE, sa cervelle fit des looping encore pendant quelques longues secondes, bien après qu’il ait pourtant immobilisé son crâne)

    « Va plutôt t’amuser. Laisse Ellia tranquille, j’bais bien.
    - Quelle tête de mule. » sourit franchement Loki, avant de partir de la salle de classe, à la suite de Malone et Ellaria qui l’appelaient.
    « Il n’a pas tort vous savez !
    - De duoi ? » Elrik leva le nez de ses parchemins, pour voir la jeune Arcker plantée devant son bureau.
    « Deux doigts vous-même ! » souffla-t-elle, comme le chat feule. Elrik lui servit une grimace déconfite. Puis elle prit une seconde pour inspirer, expirer, et rouvrit de grands yeux pour darder ses prunelles grises sur lui. « Vous êtes têtu. Prenez au moins de la pimentine. Qu’on ne l’ait pas faite pour rien. »

    Elle déposa l’une de ses fioles sur le bureau, d’un geste un peu tremblant. Du moins, c’est ce qu’il sembla, au chuintement du verre vacillant sur le bois. Là-dessus elle s’en alla. Elrik prit la fiole, l’observa une seconde. Son cœur battait la chamade, il s’en rendit compte en attrapant l’objet. La potion à l’intérieur était encore chaude. Il secoua la tête, déboucha la fiole, rien que l’odeur du breuvage lui déboucha l’entrée des tuyaux. Bon, à la vôtre !

    Ce cours touche donc à sa fin Cute merci beaucoup à tous ceux qui ont participé ! C'était super cool !!! Et on donnera suite avec un ptit rp "devoir" bientôt Very Happy
    Je laisse encore ouvert jusqu'à lundi matin, pour que vous puissiez poster votre départ du cours si vous le souhaitez !!! Et Lundi je clos définitivement et j'attribuerai les points !! En tout cas j'espère que ça vous aura plu !!!

    Calinou

_________________

Spoiler:
 


Nous vaincrons lentement, mais sûrement !
- le club des escargots

Plus que 4/8 ! @_@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jason K. Ndiaye



Messages : 216


Feuille de personnage
Gallions: 606
Points de Magie: 165

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Dim 9 Déc - 21:44

    Tandis que le côté des filles était extrèmement bruyant et désordonné, celui des garçons était relativement calme et sérieux... Enfin presque. En tout cas, Jason était extrèmement concentré pour donner le meilleur de lui-même. Tournant avec poigne et conviction sa baguette dans son chaudron, il avait, pour une fois, une bonne raison de se penser le digne fils de sa mère, efficace cuisinière.
    Il était super fier, d'autant plus, car le professeur l'avait félicité, en grondant Loki - un petit bonus sournoisement agréable. Le petit Ndiaye ne releva d'ailleurs pas le regard noir de son camarade, qui n'avait qu'à pas être aussi naïf.

      - Qui c'est qui m'a volé mes poils de barbe ? S'offusqua-t-il soudain, en ne les voyant plus sur sa table. Forcément, cela devat donc être un de ses détracteurs, jaloux, qui les lui avait pris, pour qu'il rate son exercice, et qu'il ne puisse pas signer comme il fallait selon la consigne.
      - T'en as jamais eu, répondit un deuxième année en ricanant.
      - Si, si, ils étaient là sous mon nez, et maintenant ils n'y sont plus ! Affirma Jason, contrarié, en provoquant involontairement encore plus de rires de la part de son camarade plus âgé.


    Il ne comprenait d'ailleurs pas pourquoi ce troll riait comme un lutin... Lui aussi avait-il ingéré trop de funfugus ? Ou alors, il était l'auteur de l'impardonnable larçin. Pour la peine, le première année se retourna vers son bureau, attrapa brusquement les poils que l'autre avait soigneusement triés, et les jeta dans son propre chaudron avant que qui que ce soit ait pu réagir. Qu'il vienne les reprendre maintenant ! Ah, il était moins content comme ça.
    Jason arbora une expression victorieuse, au moment même où le professeur passait à côté d'eux, empêchant toute riposte.
    Pour l'instant, son mélange donnait la même impression que le premier... Ce qui était plutôt positif. Il aurait surement une bonne note, et il pourrait envoyer un hibou à sa mère pour la prévenir, afin qu'elle lui fasse un cadeau pour le féliciter - ce genre de perspective le motivait énormément.
    Et puis, pour une fois qu'on le laissait jouer avec les ingrédients... Il jubilait.

    Maintenant, venait le temps d'ajouter un élément secret, un truc qui rendrait sa potion spéciale : Jason avait très bien compris ça. Quelques choses qu'il avait toujours sur lui ? Hum... Le garçon fronça les sourcils, en profonde concentration. Certains jetaient de la terre dans leur chaudron, d'autres diverses poudres, qui ne donnaient aucun effet. Brenda astiqua même sa baguette avec un produit moldu, ce qui fit glousser ses voisines.
    Qu'il avait toujours sur lui... Personnel ? Une idée vint soudain à l'esprit du jeune Ndiaye, qui regarda rapidement autour de lui, que personne ne fasse attention. Puis il sortit de sa poche ses bavboules, et en secoua une assez violemment, pour la forcer à éclater en répandant son liquide gluant dans sa paume.
    C'était complètement dégoûtant, et Jason n'avait aucune idée de ce qui constituait normalement la bave d'une bavboules - de la salive de gobelin ? - mais en tout cas, il en avait toujours sur lui.
    Il en frotta donc sa baguette, avant de la remuer dans son chaudron, provoquant de grandes fissures ébènes dans la solution colorée. Puis une fine pellicule de fumée noire se forma à la surface, fumante.
    Bon, une chose était certaine, c'était que ça ne faisait guère envie... Jason n'aurait pas testé. Mais néanmoins, quelque chose lui disait qu'il était presque arrivé au but de la séance. Il avait, d'une certaine manière, imposé une infime partie de sa marque à son philtre bouillonant.
    Il le versa donc dans quelques fioles, qu'il apporta ensuite, satisfait, sur la table de l'enseignant, qui éternuait encore un peu plus loin. Pile dans les temps, en plus, car la sonnerie venait de retentir pour clore le cours.


Spoiler:
 


Dernière édition par Jason K. Ndiaye le Lun 10 Déc - 5:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Master Of Puppets
Let it Be Written
Let it Be Written


Messages : 1678


MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Dim 9 Déc - 21:44

Le membre 'Jason K. Ndiaye' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elrik H. Monroe
Unbowed, Unbent, Unbrokenh
Unbowed, Unbent, Unbrokenh


Messages : 1709


Feuille de personnage
Gallions: 134
Points de Magie: 97

MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   Lun 10 Déc - 8:38

♣ Cours Clos ♣


    Samuel J. Jones
  • Présence en Cours ; 5x1 Msg = 5 Pts + 12PM
  • Exercice & Bonus ; 11PM
    Total : 5 Points pour Serdaigle + 22 PM


    Angelina Fawkes [inactive]
  • Présence en Cours ; 5x2 Msg = 10 Pts + //
  • Exercice ; //
    Total : 10 Points pour Poufsouffle + // PM

    Amaranth S. Arcker
  • Présence en Cours ; 5x2 Msg = 10 Pts + 12 PM
  • Exercice ; 25 PM
    Total : 10 Points pour Poufsouffle + 37 PM


    Abigaïl K. Dipaïs
  • Présence en Cours ; 5x2 Msg = 10 Pts + 12PM
  • Exercice & Bonus ; 30PM
    Total : 10 Points pour Gryffondor + 42 PM

    Lukas St. H. Sways
  • Présence en Cours ; 5x1 Msg = 5 Pts + 12PM
  • Exercice & Bonus ; 10PM
    Total : 5 Points pour Gryffondor + 22 PM

    Ayame R. Nakamura
  • Présence en Cours ; 5x2 Msg = 10 Pts + 12PM
  • Exercice & Bonus ; 24PM
    Total : 10 Points pour Gryffondor + 36 PM

    Paige O. Bishop
  • Présence en Cours ; 5x1 Msg = 5 Pts + 12PM
  • Exercice & Bonus ; 15PM
    Total : 5 Points pour Gryffondor + 27 PM

    Brenda Shepherd
  • Présence en Cours ; 5x2 Msg = 10 Pts + 12PM
  • Exercice & Bonus ; 26PM
    Total : 10 Points pour sa future maison + 38 PM

    Alicia C. Holmes
  • Présence en Cours ; 5x1 Msg = 5 Pts + 12PM
  • Exercice & Bonus ; 11PM
    Total : 5 Points pour sa future maison + 23 PM

    Jason K. N'Diaye
  • Présence en Cours ; 5x2 Msg = 10 Pts + 12PM
  • Exercice & Bonus ; 30PM
    Total : 10 Points pour sa future maison + 42 PM


    Elrik H. Monroe
    40 Gallions + 20 PM


Maison la plus active: Gryffondor! + 10 Points de Sablier pour Gryffondor.

Merci à tous d'avoir participé, c'était funny, vous avez été super !!
lalilou Pompom

_________________

Spoiler:
 


Nous vaincrons lentement, mais sûrement !
- le club des escargots

Plus que 4/8 ! @_@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Cours de Potions] Signé "Monroe" | Mardi, à 14h30

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Cours de potions n°1 : Entrée en matière.
» [Janv.] Cours de potions n°2 (Toutes les années)
» Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
» Mlle Bergamote ) 1er Cours de Potions
» [Sept.] Cours de potions n°1 (Années 1 à 3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: Cachots :: Cours de Potions & de Divination-