Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Clos] [OS d'une créature] Petits et brefs amusements d'une chauve souris.Octobre/Après le dîner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Loreleï Levinson
We Never Surrender
We Never Surrender


Messages : 197


Feuille de personnage
Gallions: 177
Points de Magie: 156

MessageSujet: [Clos] [OS d'une créature] Petits et brefs amusements d'une chauve souris.Octobre/Après le dîner   Sam 14 Juil - 13:36

Petits et Brefs Amusements d’une Chauve souris

Juste après dîner. Ce moment où l’on ne pense qu’à se reposer digérer, la nourriture presque non comestible qu’elle a pu trouver dans le château. Pouvoir fermer les yeux un instant. Rien qu’un petit moment, parce qu’il est encore un peu trop tôt pour l’heure du grand vagabondage nocturne. Elle dort un peu le jour, c’est vrai, mais avec le bruit incessant, ce n’est pas un grand et bon sommeil. Alors, si elle peut profiter d’un peu de sommeil le temps que les humains se nourrissent, c’est parfait. Puis, elle pourra toujours trouver autre chose à manger que des petites souris sans saveur et des insectes rampants au goût amer. Elle se cale dans ses ailes noires et écoute ce silence bien rare, ce silence reposant avant la grande tempête humaine et ces voix assourdissantes.

La créature de la nuit avait envie de jouer. Presque endormie, recroquevillée dans ses ailes souples et soyeuses, elle rêvait de parcourir le château, l’intérieur du bâtiment. L’extérieur, elle le connaissait par cœur puis avec ce sempiternel brouillard, elle ne se dirigeait pas très bien. Et la nourriture était moins abondante également. Grand soupir. Oui, ça soupire aussi, une chauve souris. Oh, elle s’amusait bien dans le dortoir et la salle commune, mais ce n’était pas pareil. Oui, il y avait des nouveaux cheveux dans lesquels se nicher, des baguettes magiques où s‘accrocher, de la nourriture spéciale sucrée, salée et étrange, oui il y avait aussi des choses intéressantes à voir, à entendre, mais c’était bien différent de son monde. Ce monde qu’elle retrouvait de temps en temps, quand elle avait envie, parce qu’en faite, c’est plutôt pas mal d’être parmi des humains. C’était amusant. Elle qui aimait bien jouer, elle avait trouvé un terrain de jeu plutôt intéressant.

Ça y est. Le silence béni et la sieste réparatrice, c’est terminé. Au loin des voix, des bruits de pas tranquilles, d’autres qui courent et ça c’est les plus jeunes. Les plus faciles à embêter car, moins d’expérience en magie que les autres humains qui ne font que brandir leurs baguettes à tout bout de champ, pour un oui ou pour un non. Elle ne comptait plus le nombre de fois où elle avait évité des sortilèges. Bon, elle le cherchait un peu aussi parce qu’en faite c’était plutôt tentent de se pendre à ces bouts de bouts de bois ensorcelés d’où sortaient de jolies couleurs, parfois. Oui, parfois. Elle avait pu constater qu’il n’y avait pas que des belles couleurs, comme dans les arcs en ciel. Non non non. Il y avait également d’étranges formes qui en sortait, de ces bouts de bois sorciers. Elle se souvenait avoir eu un petit frisson, vi même les chauve souris frissonnent, quant elle avait vu une sorte d’animal apparaître dans une forme fantomatique, entouré d’une couleur blanc/bleue.

Un sursaut dans ses souvenirs. La porte du dortoir venait de s’ouvrir à la volée et des voix de crécelles résonnèrent. Il était temps maintenant pour elle, de se sauver d’ici. Sa propriétaire élue n’était pas dans le lot ? Non ? Tant pis. Elle aurait bien aimé un tit câlin avant de s’envoler. Ah elle l’avait bien choisi, celle-là aussi ! Elle était certes plus calme mais ce qu’elle était maladroite ! Jamais vu ça de sa vie de chauve souris ! Quoique, parfois elle réussissait de jolies choses tout de même. Elle se souvenait aussi de ces sorts que la jeune humaine avait lancés dans ce serpent métallique et bruyant, aussi. Oui, elle en avait même reçu un et par tous les saints des créatures de la nuit, ça ne lui avait pas fait que du bien ! Allez, laissons là ces heureux, ou pas, souvenirs et partons à la chasse ! Chasse non comestible bien entendu. Non, là c’est une toute autre chasse qu’elle va pratiquer. La chauve souris déploya alors lentement ses ailes et émit un petit bâillement, montrant ainsi ses jolies canines et prit son envol délicat et vif à la fois. Puis elle voit enfin sa propriétaire élue, en dessous. Pas loin sur le pas de la porte d’entrée de la salle. Alors elle lance un cri comme pour la défier de venir la chercher et se sauve en rasant quelques têtes. Ce que c’est amusant de voir la jeune humaine avec un air de lassitude sur son visage ! Si la créature pourrait rire, elle le ferait assurément ! C’est qu’elle est parfois moqueuse, cette mignonne petite bête !

Maintenant, elle se retrouve dans le hall où se trouvent des jeunes humains qui ont fini de dîner. Des jeunes, très jeunes sorciers, car elle ne sent pas cette magie qu’elle a ressenti chez sa propriétaire un peu plus âgée. Non, eux, ce ne doit être que des débutants. Très bien, aucun soucis à se retrouver stupéfiée comme dans le wagon, n‘est-ce pas ? Les plus âgés ont dû sortir avant et tant mieux pour elle ! Alors, volant en mode furtif, la chauve souris va s’amuser à voleter dans tous les sens au-dessus des petits sorciers et sorcières qui sortent de la grande salle. Restant encore silencieuse, volant assez haut, elle étudie le terrain de chasse. Puis, elle fait une sorte de piqué et elle passe à ras des têtes. Son amusement préféré ! Des nouveaux cheveux dans lesquels elle peut s’accrocher ! Oui des nouvelles têtes qu’elle n’avait pas encore croisées ! Et c’est vraiment bien, dites donc ! Et les cris de ces jeunes sorciers et jeunes sorcières ne la dérangent en aucun cas, au contraire, ça la stimule.

Alors, hop on refait un tour en criant plus fort que les jeunes humains. Elle était toute joyeuse de les avoir trouvés, ceux-là ! La chauve souris s’accroche même à un bout de tissu d’un jeune humain, pour une petite pause. Mais n’y reste pas longtemps. Ça bouge de trop car ça se débat ! Alors elle s’envole de nouveau rasant avec espièglerie les visages un peu ébahis et d’autres un peu plus effrayés, puis… se sauve car elle entend sa propriétaire élue arriver en cirant ce petit nom que la jeune fille lui a donné et même si elle sent que la Poufsouffle est assez essoufflée, donc moins apte à l’attraper, la chauve souris ne reste pas dans le coin. C’est qu’elle n’a pas envie de goûter encore une fois à la magie de la jeune fille ! Dommage, elle serait bien restée à s’amuser avec ces humains, comme elle s’amusait de toute façon à faire courir sa propriétaire ! Donc, hop elle disparaît dans les hauteurs en empruntant un couloir tout aussi intéressant pour elle, mais bien moins pour la Poufsouffle ! Bah tiens.

Ah ça, il est sûr que Loreleï ne viendra pas par là. Et oui, la jeune fille la voyant monter dans les étages à préférer faire demi tour sur le grand escalier de marbre montant au premier étage et avait dirigé ses pas vers la grande porte pour prendre un bol d’air frais après avoir rassuré les petits de premières années en leur disant quand même qu’ils risqueraient de revoir la chauve souris, un de ces jours. La créature n’entendant plus les pas de sa propriétaire ni sa voix l’appelant était donc partie dans les entrailles du château et elle en découvrit des choses. Des anodines comme des intéressantes. Après un rapide état des lieux pour ses prochaines sorties nocturnes, la créature de la nuit trouva un interstice et se retrouva à l’extérieur puis, monta dans le ciel jusqu’à se retrouver au dessus du brouillard. Elle lança un cri, appelant ainsi ses compagnes de la nuit qui se trouvaient non loin de là. Oui elle avait trouvé des petites copines de vol et toute la bande s’amusait bien.
Petits et brefs amusements de chauve souris entrecoupés par des petites pauses pique nique et s’accrochant aux branches des arbres dénudés de la forêt, pour reposer leurs ailes. Mais la présence de l’humaine lui manquant quand même, elle ne resta donc pas longtemps et retourna rapidement vers les sous sols en promettant à ses compagnes de la nuit qu’elle resterait plus longtemps la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Clos] [OS d'une créature] Petits et brefs amusements d'une chauve souris.Octobre/Après le dîner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les petits santons ;-)
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)
» Les petits cailloux d'amour
» Mon Aragorn (et quelques petits orques qui passaient par la)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes of Chaos :: Hogwarts | Neverending Fire :: Castle, Sweet Castle :: Rez-de Chaussée :: Hall d'Entrée-